•  

    Errata: Je voulais publier cet article sur mon blog contre la désinformation, par erreur je l'ai publié ici (ch.d)

     

    Le Monde,champion de la désinformation. Comment il falsifie les événements au Venezuela

    ,

     

    Bonjour

    Alors que j'étais élève d'une Ecole de journalisme, Le Monde était le journal de référence, incontournable. Depuis, il est devenu le pire torchon, inventant même de faux prétextes pour mener à des guerres d'agression en Yougoslavie ou en Syrie, par exemple. Aussi répugnant que l'ex journal de Sartre, Libération, se disant de gauche alors qu'il est l'organe de Rothschild, ou le NouvelObs lui aussi se prétendant de gauche, quand il est le promoteur du Nouvel Ordre Mondial, avec des rubriques sur "la femme-homme de la semaine", par exemple.

    La presse-poubelle sur le Venezuela, voici ce que cela donne...

    chantal dupille (eva R-sistons)

     

    Voici mes dernières analyses :

    Mon dossier Macron : Macron et Bayrou unis pour le pire : La destruction de la France. Dossier. Par chantal dupille (eva R-sistons)

    LA MENACE MACRON (par chantal dupille, dite eva R-sistons), recommandé !

    Nouveau Gouvernement Macron, ce que la Presse ne dira pas

    Moi Gaulliste de gauche,journaliste-écrivain,opposante au FN, j'appelle à voter MLP-NDA pour faire barrage à Macron

    et un document exceptionnel, une vidéo d'Arte sur le VRAI Assad, exhumée et sans cesse supprimée ; je me suis battue, au nom de la vérité, pour la porter à la connaissance du public : http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256

     

    Le Monde,champion de la désinformation. Comment il falsifie les événements au Venezuela

    https://twitter.com/rsistons

     

    Comment « Le Monde » a inventé

    la « répression » au Venezuela

    Amérique latine Décryptage Désinformation Propagande
     
    =

     

    Mettons-nous dans la peau d’un habitant de la planète qui n’aurait que les médias pour s’informer sur le Venezuela et à qui jour après jour, on parlerait de « manifestants » et de « répression ». Comment ne pas comprendre que cette personne croie que la population est dans la rue et que le gouvernement la réprime ?

    Mais il n’y a pas de révolte populaire au Venezuela. Malgré la guerre économique la grande majorité de la population vaque à ses occupations, travaille, étudie, survit. C’est pourquoi la droite organise ses marches au départ des quartiers riches. C’est pourquoi elle recourt à la violence et au terrorisme, dont les foyers sont localisés dans les municipalités de droite. ll y a 90 pour cent de quartiers populaires au Venezuela. On comprend l’énorme hiatus : les médias transforment les îles sociologiques des couches aisées (quelques % du territoire) en « Venezuela ». Et 2% de la population en « population ». (1)

    Le 12 mai l’ex-présidente argentine Cristina Fernández, après Evo Morales, a dénoncé « la violence utilisée au Venezuela comme méthodologie pour arriver au pouvoir, pour renverser un gouvernement » (2). Depuis l’Équateur, l’ex-président Rafael Correa a rappelé que « le Venezuela est une démocratie. C’est par le dialogue, avec les élections, que doivent se régler les divergences. De nombreux cas de violences viennent clairement des partis d’opposition » (3). C’est aussi la position du Caricom, qui regroupe les pays des Caraïbes (4). Le Pape François a dû pousser les évêques du Venezuela qui comme dans le Chili de 1973 traînaient les pieds face au dialogue national proposé par le président Maduro (5). Ce dernier a par ailleurs lancé le processus participatif de l’Assemblée Constituante, avec vote à la clef, et confirmé la tenue du scrutin présidentiel légalement prévu en 2018.

    Assemblée populaire pour faire des propositions dans le cadre de l’Assemblée Nationale Constituante, dans l’état d’Apure le 20 mai 2017. Ce processus doit être ouvert et participatif. Une image qu’on ne risque pas de voir dans les médias…

    Depuis la disparition d’Hugo Chavez en 2013, le Venezuela est victime d’une guerre économique qui vise à priver la population des biens essentiels, principalement les aliments et les médicaments. La droite locale renoue avec certains éléments de la stratégie mise en place jadis au Chili par le tandem Nixon-Pinochet, en clair provoquer l’exaspération des secteurs populaires jusqu’au débordement de rage et légitimer la violence. Selon le rapport budgétaire 2017 mis en ligne sur le site du Département d’Etat (6), 5,5 millions de dollars ont été versés aux “sociétés civiles” du Venezuela. Le journaliste vénézuélien Eleazar Diaz Rangel, directeur du quotidien Ultimas Noticias (centre-droit) a révélé des extraits du rapport que l’amiral Kurt Tidd, chef du Southern Command, a envoyé au Sénat US : « avec les facteurs politiques de la MUD (coalition vénézuélienne de l’opposition) nous avons mis au point un agenda commun qui comprend un scénario abrupt combinant des actions de rue et l’emploi dosifié de la violence armée sous l’angle de l’encerclement et de l’asphyxie« . (7)

    La phase insurrectionnelle implique d’attaquer des services publics, des écoles, des maternités (El Valle, El Carrizal) et des établissements de santé, barrer les rues et les principales artères routières pour bloquer la distribution des aliments et paralyser l’économie. A travers les médias privés, majoritaires au Venezuela, la droite appelle ouvertement les militaires a mener un coup d’État contre le président élu (8). Plus récemment les bandes paramilitaires colombiennes passent du rôle de formatrices a un rôle plus actif : le corps sans vie de Pedro Josué Carrillo, militant chaviste, vient d’être retrouvé dans l’État de Lara, portant les marques de torture typiques au pays d’Uribe (9).

    Malgré les mortiers, armes à feu, grenades ou cocktails Molotov utilisés par les manifestants « pacifiques » (sans oublier les mannequins de chavistes pendus aux ponts, signature du paramilitarisme colombien), la loi interdit à la Police ou la Garde Nationale d’user de leurs armes à feu. Les manifestants de droite en profitent pour pousser leur avantage, déverser leur racisme sur les gardes ou policiers, les provoquer à coups de jets d’urine, d’excréments et de tirs à balles réelles, guettant la réaction pour les caméras de CNN. Les fonctionnaires des forces de l’ordre qui ont désobéi et qui se sont rendus coupables de blessures ou de morts de manifestants ont été arrêtés et poursuivis en justice (10). Le fait est que la grande majorité des victimes sont des travailleurs qui allaient au boulot ou en revenaient, des militants chavistes ou des membres des forces de l’ordre (11). C’est pourquoi le « Monde » parle de morts en général  – pour que l’on croie qu’il s’agit de « morts du régime ». Allonger la liste des « morts » sert à augmenter l’appui planétaire a la déstabilisation : il y a dans ces meurtres, il est terrible de le constater, un effet de commande médiatique.

    Tout manifestant qui tue, détruit, agresse, torture, sabote sait qu’il sera sanctifié par les médias internationaux. Ceux-ci sont devenus un encouragement à poursuivre le terrorisme. Toute mort, tout sabotage économique seront attribués au « régime » y compris à l’intérieur du Venezuela où les médias, comme l’économie elle-même, sont majoritairement privés. Que la démocratie participative qu’est le Venezuela tente de se défendre comme doit le faire tout État de Droit, et elle sera aussitôt dénoncée comme « répressive ». Qu’elle ose punir un terroriste, et celui-ci deviendra ipso facto un « prisonnier politique ». Pour le journaliste et sociologue argentin Marco Teruggi « pour une intervention au Venezuela, le Gouvernement des États-Unis a des conditions plus favorables que celle qu’il avait pour bombarder la Libye si on tient compte du fait que l’Union Africaine avait condamné cette intervention presque à l’unanimité. (..) Tout dépend de la capacité de la droite à soutenir longtemps un bras de fer dans la rue en tant qu’espace politique. D’où l’importance de maintenir la caisse de résonance médiatique internationale» (12).

    Exemple sordide de cette alliance : le 5 mai 2017, à l’aide d’une photo digne d’un ralenti hollywoodien (mais qui n’est pas celle de la victime) « Le Monde » dénonce « la mort d’un leader étudiant tué lors des protestations contre le projet du président Maduro de convoquer une assemblée constituante ». Or la victime, Juan (et non José comme l’écrit « le Monde ») Bautista Lopez Manjarres est un jeune dirigeant étudiant révolutionnaire assassiné par un commando de droite alors qu’il participait a une réunion de soutien au processus d’assemblée constituante.

    « Le Monde » mentionne aussi la réaction du chef d’orchestre Gustavo Dudamel, en tournée à l’étranger, qui demande que « cesse la répression » à la suite de la mort du jeune joueur de violon alto Armando Cañizales. Or ce musicien n’a pas été victime de la répression mais, lui aussi, d’un projectile tiré des rangs de la droite.

    Le journal espagnol La Vanguardia, bien que virulent opposant a la révolution bolivarienne, l’admet exceptionnellement sous la plume de son envoyé spécial Andy Robinson : « De même qu’à d’autres moments de cette crise, le storytelling d’une jeunesse héroïque massacrée par la dictature bolivarienne ne colle pas dans le cas d’Armando Cañizales. (..) Il est pratiquement sûr que le projectile n’a pas été tiré par la police mais par les manifestants eux-mêmes. Il est notoire que certains d’entre eux ont fabriqué des armes artisanales pour les affrontements quotidiens avec la police» (13).

    La réaction rapide de Mr. Dudamel est représentative des personnalités artistiques – nombreuses, on peut mentionner Ruben Blades ou René du groupe Calle 13 – subissant la forte pression du dispositif médiatique de leurs pays, contraintes de faire des déclarations pour satisfaire l’opinion publique convaincue à 99 % par les médias qu’il faut dénoncer la « répression au Venezuela ».

    Le 16 mai, « Le Monde » dénonce « la mort d’un jeune de 17 ans, blessé par balle lors d’un rassemblement contre le président Maduro » (article ci-dessus). C’est faux. L’enquête montre que Yeison Natanael Mora Castillo a été tué par un projectile identique à celui utilisé pour assassiner le jouer de violon alto Cañizales. Il ne participait pas davantage à un rassemblement anti-Maduro. Ses parents sont membres d’une coopérative en lutte pour récupérer un latifundio de sept mille hectares, subissant depuis longtemps les attaques du grand propriétaire. Ils ont porté plainte contre les organisateurs de la marche de l’opposition et dans une interview au journal local Ciudad Barinas ont dénoncé la manipulation internationale de l’assassinat de leur fils, imputé faussement au gouvernement Maduro. (14)

    Imputer systématiquement au gouvernement bolivarien les assassinats commis par la droite, c’est tout le « journalisme » de Paulo Paranagua. Le 21 avril déjà, il impute aux collectifs chavistes la mort d’un étudiant de 17 ans, Carlos Moreno, tué d’une balle dans la tête, tout comme celle de Paola Ramirez Gomez, 23 ans. Double mensonge. Selon la famille de Carlos Moreno, l’adolescent ne participait à aucune manifestation et se rendait a un tournoi sportif. Son assassin vient d’être arrêté : il s’agit d’un membre de la police d’Oscar Oscariz, maire de droite de la municipalité de Sucre. Le journal d’opposition Tal Cual en a rendu compte (15). Quant à la deuxième victime mentionnée par Paranagua, Paola Rodríguez, son assassin a été arrêté également par les autorités : il s’agit d’Iván Aleisis Pernía, un militant de droite.

    Certes le « quotidien vespéral des marchés » n’est pas seul à mentir de manière aussi sordide dans ce « combat pour la liberté ». La Libre Belgique, le New York Times, France-Culture, El Pais, Le Figaro ou même Mediapart sont autant de robots de la vulgate mondiale. Cette invention de « la répression » est d’autant plus facile que l’image archétypale du manifestant matraqué par un garde national est gagnante d’avance lorsqu’on est privé d’accès au hors-champ de l’image. Loin du Venezuela, seuls les happy few flaireront la mise en scène où des jeunes sont entraînés, armés, payés pour provoquer les forces de l’ordre et produire « l’image » nécessaire. La concentration planétaire des médias et la convergence croissante des réseaux sociaux avec les médias dominants fait le reste, fixant l’imaginaire de la gauche comme de la droite. On voit ainsi des « insoumis » politiquement se soumettre médiatiquement et ajouter sans le savoir leur petite pierre à la campagne mondiale :

    Et ci-dessous le retweeteur de cette belle affiche n’imagine sans doute pas la supercherie qui se cache derrière l’Anonymous vénézuélien. Cette capacité de l’extrême droite d’emprunter au mouvement alternatif mondial certains de ses symboles pour capitaliser un appui est décryptée ici : « Quand tombe le masque de Guy Fawkes de l’opposition vénézuélienne » (16)

    Bref, comme si l’histoire de la propagande et des guerres ne nous avait rien appris, nous retombons sans cesse dans la nasse. Malcolm X avait prévenu : « si vous n’y prenez garde, les médias vous feront prendre les victimes pour les bourreaux et les bourreaux pour les victimes ». En transformant les violences de l’extrême droite en « révolte populaire », en rhabillant en « combattants de la liberté » des assassins nostalgiques de l’apartheid des années 90, c’est d’abord contre les citoyens européens que l’uniformisation médiatique sévit : la majorité des auditeurs, lecteurs et téléspectateurs appuient sans le savoir une agression visant à renverser un gouvernement démocratiquement élu. Sans démocratisation en profondeur de la propriété des médias, la prophétie orwellienne se fait timide. Le Venezuela est assez fort pour empêcher un coup d’État comme celui qui mit fin à l’Unité Populaire de Salvador Allende mais la coupure croissante de la population occidentale avec le monde se retournera contre elle-même.

    Micro-manuel d’auto-défense face à la déferlante médiatique.

    « Le Venezuela est un « régime dictatorial». Faux. Depuis 1999, le Venezuela bolivarien a organisé un nombre record de scrutins (25), reconnus comme transparents par les observateurs internationaux. Selon l’ex-président du Brésil Lula da Silva, il s’agit d’un “excès de démocratie”. Pour Jimmy Carter qui a observé 98 élections dans le monde, le Venezuela possède le meilleur système électoral du monde. En mai 2011 le rapport de la canadienne Fondation pour l’Avancée de la Démocratie(FDA) a placé le système électoral du Venezuela à la première place mondiale pour le respect des normes fondamentales de démocratie. L’ONG chilienne LatinoBarometro a établi dans son rapport 2013 que le Venezuela bat les records de confiance citoyenne dans la démocratie en Amérique Latine (87 %) suivi de l’Équateur (62 %) et du Mexique (21 %). Le président Nicolás Maduro vient de lancer un processus constituant participatif qui permet à tous les secteurs sociaux de faire leurs propositions, ce qui donnera un nouveau scrutin, et a réaffirmé que des élections présidentielles auront lieu en 2008 comme le stipule la loi.

    « Il n’y pas de liberté d’expression au Venezuela ». Faux. Sur les plus de 1000 stations de radio et chaînes de télévision auxquelles l’État a accordé l’autorisation d’émettre, 67% sont privées (la grande majorité opposées à la révolution bolivarienne), 28% sont aux mains des communautés mais ne transmettant que sur une échelle strictement locale et 5% sont propriété de l’État. Sur les 108 journaux qui existent, 97 sont privés et 11 publics. 67% de la population vénézuélienne a accès à internet. Cette plate-forme dominante des médias privés renforcée par le réseau des transnationales joue un rôle crucial dans la désinformation au service de la déstabilisation. Pour un dossier détaillé et chiffré de ce paysage médiatique, voir « François Cluzel ou l’interdiction d’informer sur France-Culture » (17)

    « Il y a des prisonniers politiques au Venezuela ». Faux. A moins de considérer comme « prisonniers politiques » les assassins du parti d’extrême droite Aube Dorée emprisonnés en Grèce. Dans un État de Droit, qu’il s’appelle France ou Venezuela, être de droite ne signifie pas être au-dessus des lois ni pouvoir commettre impunément des délits tels qu’assassinats, attentats à la bombe ou corruption. Ce n’est pas pour leurs opinions politiques mais pour ce type de délits que des personnes ont été jugées et emprisonnées (18). Dans la pratique on observe d’ailleurs un certain laxisme de la justice. Selon la firme privée de sondages Hinterlaces, 61 % des vénézuéliens considèrent que les promoteurs des violences et des actes de terrorisme devraient répondre de leurs actes devant un tribunal (19).

    Rappelons que les leaders actuels de la droite n’ont jamais respecté les institutions démocratiques : ce sont les mêmes qui en avril 2002 avaient mené un coup d’État sanglant contre le président Chavez, avec l’aide du MEDEF local et de militaires formés à la School of Americas. Ce sont les mêmes qui ont organisé les violences de 2013 à 2016. Notons l’identité d’un de leurs mentors : Alvaro Uribe, un des plus grands criminels contre l’humanité de l’Amérique Latine, ex-président d’un pays gouverné par le paramilitarisme et les cartels de la drogue, qui possède les plus grandes fosses communes du monde, qui compte 9500 prisonniers politiques, 60.630 personnes disparues au cours des 45 dernières années et qui depuis la signature des accords de paix a repris une politique sélective d’assassinat de leaders sociaux et de défenseurs des droits de l’homme. Pour une information complète et en photos sur ces liens des héros du « Monde » avec le paramilitarisme colombien, lire « Venezuela : la presse française lâchée par sa source ? »,https://venezuelainfos.wordpress.com/2015/08/04/venezuela-la-presse-francaise-lachee-par-sa-source/

    Thierry Deronne, Venezuela, 20 mai 2017.

    Notes

    1. Lire https://venezuelainfos.wordpress.com/2014/02/22/brevissime-cours-de-journalisme-pour-ceux-qui-croient-encore-a-linformation/

    2. Entretien intégral de Cristina Kirschner avec Jorge Gestosohttps://www.youtube.com/watch?v=-WM6nD6hPu0

    3. http://ambito.com/883274-tras-reunirse-con-michetti-correa-defendio-a-venezuela . Voir aussi http://www.telesurtv.net/news/Long-rechaza-injerencia-de-EE.UU.-en-asuntos-internos-de-Venezuela-20170518-0039.html

    4. http://correodelorinoco.gob.ve/cancilleres-de-caricom-resaltan-solucion-pacifica-para-situacion-de-violencia-en-venezuela
    5. http://www.ultimasnoticias.com.ve/noticias/politica/papa-francisco-dialogo-venezuela-afectado-la-division-la-oposicion/
    6. https://www.state.gov/documents/organization/252179.pdf (voir page 96)
    7. http://www.southcom.mil/Portals/7/Documents/Posture%20Statements/SOUTHCOM_2017_posture_statement_FINAL.pdf?ver=2017-04-06-105819-923

    8. Comme le reconnaît Julio Borges, leader du parti d’extrême droite Primero Justicia et actuel président de l’Assemblée Nationale, dans l’interview non complaisante que lui fait le journaliste de la BBC Stephen Sackur, le 19 mai 2017 :http://bbc.co.uk/programmes/p052nsxd

    9. http://tatuytv.org/index.php/noticias/duelo/3680-terrorismo-hallan-sin-vida-y-con-signos-de-tortura-a-militante-del-psuv-secuestrado-en-zona-opositora

    10. Détails de plusieurs cas sur le site du Parquet : http://bit.ly/2ro4iXE ;http://bit.ly/2qE9MNb ; http://bit.ly/2q5RsbU ; http://bit.ly/2rnNT5s

    11. http://albaciudad.org/2017/05/lista-fallecidos-protestas-venezuela-abril-2017/

    12. http://hastaelnocau.wordpress.com/2017/05/09/radiografia-de-la-violencia

    13. http://www.lavanguardia.com/internacional/20170507/422343873153/violinista-muerto-venezuela-manifestaciones.html

    14. http://www.desdelaplaza.com/poder/yeison-lo-mataron-manifestantes-la-mud-destacado/

    15. http://www.talcualdigital.com/Nota/142708/detenido-polisucre-por-asesinato-de-estudiante-de-la-ucv-carlos-jose-moreno

    16. https://venezuelainfos.wordpress.com/2014/03/15/fauxccupy-sous-les-masques-de-guy-fawkes-de-lopposition-venezuelienne

    17. https://venezuelainfos.wordpress.com/2015/03/12/thomas-cluzel-ou-linterdiction-dinformer-sur-france-culture

    18. https://venezuelainfos.wordpress.com/2015/08/04/venezuela-la-presse-francaise-lachee-par-sa-source/
    19. http://hinterlaces.com/61-afirma-que-responsables-de-manifestaciones-violentas-deberian-ir-presos/

    URL de cet article : http://wp.me/p2ahp2-2zk

    http://arretsurinfo.ch/comment-le-monde-a-invente-la-repression-au-venezuela/

     

    -----------------------------

     
    « Le Monde » lâché par la BBC : la droite vénézuélienne révèle son objectif d’un coup d’Etat

    « Le Monde » lâché par la BBC : la droite vénézuélienne

    révèle son objectif d’un coup d’Etat - 25. 5. 2017

     

    Dès les premiers jours de l’insurrection de la droite vénézuélienne, Paulo Paranagua (du journal français « Le Monde ») avait tenté de donner un visage démocratique aux « enfants de Pinochet ». Le 14 avril 2017, une interview complaisante nous campe Julio Borges, un des leaders de l’extrême droite, en sympathique combattant pour la liberté qui ne rêve que d’« élections libres » et, la main sur le cœur, jure ne pas vouloir de coup d’état.

    le-monde

    Un double mensonge pourtant facile à démonter. En ce qui concerne les élections, le Venezuela va vivre d’ici mars 2018 pas moins de trois scrutins majeurs : celui de l’Assemblée Constituante en juillet, celui des gouverneurs et parlements régionaux en décembre et last but not least, la présidentielle de mars 2018, sans assurance de victoire pour les chavistes. (1)

    Quant au serment de Julio Borges de ne pas vouloir de putsch, rappelons qu’il fut un des acteurs publics du coup d’État sanglant mené en avril 2002 contre le président Chavez, avec la complicité du MEDEF local et de militaires formés à la School of Americas. Un coup d’État déjoué en 48 heures par un soulèvement conjoint de la population et de militaires loyalistes. Dans les années qui ont suivi, Wikileaks a révélé les liens de Borges et de son parti avec les États-Unis et le versement de millions de dollars à son parti à travers des ONG financées par les États-Unis au Venezuela. (2)

    Julio Borges (à gauche) avec la crème de l’extrême droite et du patronat, lors du coup d’État appuyé par les télévisions privées contre le président Chávez en avril 2002.

    Julio Borges (à gauche) avec la crème de l’extrême droite et du patronat, lors du coup d’État appuyé par les télévisions privées contre le président Chávez en avril 2002.

    Mais la honte pour le « journaliste » du « Monde » est que ce mensonge a été démonté par.. Julio Borges lui-même, désarçonné le 19 mai par le célèbre journaliste et présentateur britannique Stephen Sackur, lors du programme non complaisant HardTalk de BBC World. (3)

    Publier de larges extraits de cette interview nous semble important dans la mesure où il est très rare que des questions gênantes soient posées en France à l’opposition vénézuélienne.

    Dans cette interview, Borges nie toute responsabilité dans la mort de plus de 60 personnes provoquée par les violentes manifestations que lui et son parti ont dirigées au Venezuela. Il admet ouvertement qu’il appelle les Forces Armées à refuser d’obéir aux ordres de leur Commandant en chef, et qualifie de « propagande » les accusations de soutien à la tentative de coup d’état contre Hugo Chavez en 2002, les liens de son parti avec les États-Unis et les millions de dollars qui lui sont parvenus par la voie d’ONG financées par ce pays. Il affirme que lors de la réunion avec le Vice président des États-Unis, Mike Pence et avec le conseiller à la Sécurité Nationale de ce pays, H.R. McMaster il n’a fait que « demander leur soutien ».

    Extrait de l’interview.

    le journaliste de la BBC Stephen Sackur

    le journaliste de la BBC Stephen Sackur

    Stephen Sackur : (…) En tant que leader politique responsable (vous êtes le Président de l’Assemblée Nationale et un des dirigeants du parti Primera Justicia) , n’avez-vous pas une certaine responsabilité? Quand on voit l’effusion de sang, et – comme vous le faites remarquer vous même- le fait que de nombreuses victimes sont des étudiants et des gens très jeunes, n’avez-vous pas la responsabilité de dire aux manifestants de votre Parti et des autres formations que cela suffit, que l’effusion de sang et le prix à payer sont trop élevés ?

    Julio Borges : Oui, mais notre responsabilité, Stephen, c’est d’apporter la démocratie, la paix et la liberté au pays. Nous vivons dans un Venezuela qui n’est qu’une mauvaise copie de Cuba ; il n’y a pas de droits au Venezuela, il n’y a pas de nourriture, il n’y a pas de médicaments, il n’y a pas d’opportunités. Des milliers de jeunes quittent le Venezuela pour chercher un avenir dans d’autres pays. Il ne s’agit pas seulement d’un conflit politique au Venezuela mais d’un affrontement vital, existentiel et de valeurs. Parmi les gens qui participent aux marches dans la rue, on y retrouve des personnes de tous horizons : des jeunes, des vieux, des politiques, des activistes, des chômeurs, absolument de tous horizons. C’est donc tout le peuple qui est contre Maduro ; ce n’est pas un simple affrontement politique.

    SS. Oui, mais pensez vous réellement que ces protestations vont faire partir Maduro du pouvoir? C’est ce que demandent les manifestants –« Maduro doit partir » – clament-ils – mais il n’y a aucun signe du départ de Maduro.

    JB. Nous luttons pour une série de valeurs, nous n’avons pas le temps et nous n’avons pas d’autre façon de lutter pour la liberté, la justice, la démocratie. Vous devez vous rappeler, Stephen, que c’est le coup d’état réalisé par Maduro contre le Parlement qui est à l’origine de tout cela. Il est presque parvenu à annuler le Parlement, mais tout le monde est descendu dans la rue pour défendre la démocratie, défendre la séparation des pouvoirs, le système de contrôles et d’équilibres, défendre le droit de vote, le droit à une économie libre ; c’est pour cela que nous sommes dans une lutte très profonde au Venezuela, avec un gouvernement qui n’a pas la moindre intention de proposer un calendrier démocratique; pour le peuple vénézuélien il n’existe pas d’autre voie que la lutte dans les rues, et le peuple est prêt à lutter pour son pays.

    SS. Mais les vénézuéliens ont aussi le sens de l’histoire, et ils se rappellent qu’en 2014, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pour essayer de lui faire quitter le pouvoir, en disant que ces élections avaient été truquées. Mais Maduro a fait face aux manifestants et est sorti vainqueur. On peut aussi rappeler les événements de l’année dernière, quand vous et beaucoup de vos camarades avez réclamé un référendum révocatoire ; vous croyiez que vous pourriez faire tomber Maduro, mais une fois de plus il s’est maintenu, et moi je vous dis une fois de plus que selon toute probabilité cette fois encore Maduro se maintiendra.

    JB. Oui, mais nous avons un atout. La communauté internationale sait parfaitement que le gouvernement de Maduro est une dictature, et que le peuple vénézuélien est en position de force, ce n’est pas une minorité, mais une majorité énorme. Presque 80 ou 85% du peuple est convaincu que Maduro doit quitter le pouvoir, car il a perpétré un coup d’état au Venezuela.

    SS. Mais Julio Borges, vous savez qu’en démocratie on ne gère pas le gouvernement par des enquêtes mais par des élections. Il ne faut pas oublier, que cela vous plaise ou non, que Nicolas Maduro a un mandat électoral, il a gagné les élections présidentielles après le décès de Chavez en 2013, et son mandat est prévu jusqu’en 2018 : c’est ce qui est prévu.

    JB. Oui mais regardez, on doit gouverner en respectant la Constitution, et la Constitution stipule que l’an dernier nous aurions dû organiser des élections pour les gouverneurs, et Maduro a refusé. Nous aurions dû avoir un référendum révocatoire et Maduro l’a empêché ; nous aurions dû avoir des élections régionales et Maduro les a empêchées. Alors il ne peut pas y avoir une Constitution pour Nicolas Maduro et aucune Constitution pour le peuple vénézuélien. C’est là que se trouve le nœud du problème.

    Au Venezuela nous n’avons aucune constitution, il n’y a que la volonté de Maduro, et c’est lui qui décide si nous avons ou non des élections. Ce n’est pas juste, ce n’est pas cela la démocratie. Et nous luttons précisément pour une voie démocratique au Venezuela.Nous luttons pour apporter la constitution dans la vie politique, alors que Maduro lutte en dehors du cadre de la constitution,. Nous nous luttons à l’intérieur de la constitution. C’est une différence énorme, nous luttons pour la démocratie, Maduro lutte pour la violence.

    SS. Bien, mais Maduro dit que vous (et il vous a nommé, vous, Julio Borges en personne) êtes l’auteur intellectuel des coups d’état ; que ce que vous voulez en fait c’est un coup d’état, et je dois dire qu’un de vos commentaires récents stipule : « il est temps que les hommes en vert, c’est-à-dire les Forces Armées, sortent de leur silence ». Est-ce que cela signifie que vous voulez dire, implicitement, que vous souhaitez une situation où les forces de sécurité vénézuéliennes, et les Forces Armées en particulier refusent d’obéir aux ordres ?

    JB. Ce que nous demandons aux Forces Armées du Venezuela c’est justement qu’elles aident le peuple vénézuélien, pas l’opposition, mais le peuple, pour garantir l’ordre constitutionnel et démocratique au Venezuela.

    SS. Excusez-moi mais les Forces Armées au Venezuela doivent obéir aux ordres du Commandant en Chef, le Président du pays. Je ne comprends pas en quoi suggérer que vous souhaitez une mutinerie de toutes les Forces Armées du Venezuela puisse être constitutionnel.

    JB. Non, parce qu’il existe une différence énorme entre un Commandant en Chef qui agit en tant que chef du gouvernement vénézuélien et Maduro, qui agit et donne des ordres aux Forces Armées en tant que chef d’un parti politique. Ce que nous ne voulons pas c’est une Force Armée avec une couleur politique, qui soit à l’intérieur d’un parti politique, c’est là que se trouve le vrai problème. Nous voulons une Force Armée constitutionnelle et indépendante. C’est là que se trouve le fond du problème. Nous n’appelons pas les Forces Armées à entrer dans l’opposition, mais nous voulons qu’elles répondent aux institutions démocratiques au Venezuela et non aux partis politiques ; c’est Maduro qui a montré sa couleur politique au Venezuela.

    SS. Une question très simple, à laquelle il faut répondre par oui ou non. Vous appelez bien les Forces Armées dans la rue, celles là même qui ont contrôlé les manifestations en ouvrant le feu parfois contre les manifestants, à refuser d’obéir aux ordres ?

    JB. Oui, tout à fait. Je pense que chaque agent qui viole les Droits de l’Homme au Venezuela doit réfléchir avec sa conscience, il n’est pas supportable qu’un gouvernement non démocratique puisse donner des ordres contre les gens, surtout quand les protestations ont lieu de façon aussi pacifique, simplement pour demander des élections. C’est complètement disproportionné que les jeunes qui manifestent pour une solution pacifique, à savoir un vote, doivent faire face à la répression du gouvernement qui nie les Droits de l’Homme, allant même jusqu’à les faire comparaître devant la juridiction des Forces Armées, ce qui est contraire à la Constitution et contraire aux Droits de l’Homme. Nous devons donc faire appel à la conscience et lutter pour une solution qui respecte des Droits de l’Homme au Venezuela et non pour la répression

    SS. D’accord, mais le problème c’est que vous avez des antécédents. – comme Maduro et ceux du gouvernement le rappellent souvent- à savoir que vous avez soutenu la tentative de coup d’état militaire contre Hugo Chavez en 2002. Et grâce aux informations publiées par Wikileaks dans les années qui ont suivi, nous savons que votre parti a des liens avec les États-Unis et que des milliers, voire même des millions de dollars ont été versés à votre parti à travers des ONG financées par les États-Unis. Et par conséquent, beaucoup à l’intérieur du régime disent que vous n’êtes qu’un agent des États-Unis, c’est-à-dire de la puissance impériale.

    JB. Tout ceci n’est que de la propagande, et il existe une façon très facile de le vérifier : entrons dans un processus électoral pour que le peuple décide si je suis ou non un agent de la puissance impérialiste, ou si je suis à même de diriger le Venezuela. Nous devons laisser le peuple décider, par la voie des élections, quel futur il veut pour le Venezuela. Et je suis convaincu que le mouvement politique que nous avons créé avec tant de jeunes dirigeants, est aujourd’hui même le choix et l’avenir que le Venezuela veut pour que le pays soit un pays moderne. C’est très facile : permettez au peuple de voter, et laissez- le décider quel type de Venezuela il veut. C’est Maduro qui refuse cette solution.

    SS. Le 5 mai, me semble-t-il, vous avez rencontré le Vice-président (des États Unis) Mike Pence et le conseiller de la Sécurité Nationale, H.R. McMaster. Vous avez bien demandé à ces deux messieurs une aide nord-américaine, et vous leur avez demandé d’aller au-delà de sanctions individuelles, et vous leur avez bien demandé des sanctions économiques contre le pays en tant qu’entité n’est-ce pas?

    JB. Bien sûr que non. Impossible. Nous sommes en train de mettre au point dans toute l’Amérique, et surtout en Amérique Latine, un groupe ou une équipe de pays qui pourraient aider le Venezuela. Nous avons parlé avec les présidents du Panama, du Pérou, de l’Argentine, du Brésil, du Chili, du Mexique et ils sont tous très inquiets pour le Venezuela car ce pays ne représente pas seulement un problème local, mais un problème régional. Nous demandons l’appui de la communauté internationale et de la communauté latino-américaine pour proposer un programme démocratique ici au Venezuela, et l’objectif de ce programme c’est de permettre au peuple de voter. C’est très clair, seul le vote peut apporter une solution.

    SS. Mais le problème c’est que, tout au long de cet entretien, vous avez parlé comme si l’opposition était unie, alors que l’opposition est très loin d’être unie. Il existe 21 partis politiques. Par exemple, vous, en tant qu’individu, vous avez un passé de divisions et de disputes avec des dirigeants de l’opposition, et franchement, la plupart du temps, les membres de l’opposition vénézuélienne se sont battus dans leur propre camp, comme des rats dans un sac. Pour quelles raisons les gens à l’extérieur, sans parler des vénézuéliens, croiraient, que s’il y avait des élections, et si vous parveniez à les gagner, vous pourriez gouverner de façon cohérente, dans la mesure où vous êtes divisés ?

    JB Excuse moi, Stephen, mais ce n’est pas vrai. Je suis le Président du Parlement, et Président d’un Parlement qui compte 14 partis politiques dans sa coalition, et nous sommes très fiers de ce que nous avons construit ensemble. Il n’y a pas eu une seule élection où nous ayons présenté plus d’un candidat présidentiel. Il n’y a eu que deux candidats aux élections : un candidat de l’opposition et un candidat du Gouvernement. Nous avons une plate-forme unique, avec un seul message pour la campagne. Nous avons un système de règles pour les élections au travers du référendum et des élections primaires, et une seule position.

    (…)

    SS. Si vous le permettez, j’ai été au Venezuela, comme vous devez le savoir, j’ai parlé avec toute sorte de gens dans différentes parties du pays, des gens de conditions économiques différentes, depuis les quartiers aisés où vous vivez, jusqu’aux quartiers les plus pauvres, où vivent les chavistes les plus loyaux et les plus radicaux. L’impression que j’ai eue c’est que beaucoup de gens en veulent à Maduro, mais qu’il existe encore un noyau central qui appuie le socialisme et la Révolution Bolivarienne, et il me semble que si vous parvenez à faire partir Maduro, vous courez le risque de déclencher un conflit, et même une guerre civile au Venezuela. Êtes vous prêt à courir ce risque ?

    JB. Je ne suis pas d’accord avec cette vision. D’abord parce que les chavistes habitent dans certaines des parties les plus riches de la ville.

    SS. Je ne parle pas des membres du Gouvernement, mais des gens du peuple, et certains pensent que c’est grâce à Hugo Chavez qu’ils peuvent avoir une maison, un emploi et une situation économique meilleure que celle qu’ils avaient avant, quand votre classe, M. Borges, était au pouvoir au Venezuela dans les années 80 et au début des années 90.

    JB. A cette époque, excusez–moi je n’avais que 20 ans. Mais ce que je peux dire, c’est que maintenant, ces gens savent que Maduro a détruit ce que Chavez avait construit, et à l’heure actuelle, les bases chavistes et pro-Maduro ne représentent que 10 ou 12% de la population, et nous savons que nous pouvons avoir un futur gouvernement qui intègre ces personnes dans un nouveau Venezuela ; un Venezuela uni. Donc je ne vois pas où est le problème ni les raisons pour un affrontement, puisque qu’il n’existe pas de position symétrique entre les deux parties, mais une situation très claire : l’opposition contre Maduro. Nous parlons de 90% de la population qui est contre Maduro, pas de la moitié de la population, c’est pourquoi je ne vois aucun risque à poursuivre la voie de la démocratie et du rassemblement (en cela vous avez raison), un discours politique très rassembleur pour unifier tout le pays.

    Traduction : Pascale Mantel

    Notes

    (1) https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/05/24/venezuela-en-route-vers-lelection-de-lassemblee-constituante-les-regionales-et-les-presidentielles/

    (2) https://venezuelainfos.wordpress.com/2015/08/04/venezuela-la-presse-francaise-lachee-par-sa-source/

    (3) http://bbc.co.uk/programmes/p052nsxd

     Source : http://albaciudad.org/2017/05/julio-borges-bbc-world-stephen-sackur-hardtalk/

    Photo: Julio Borges

    via:https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/05/25/le-monde-lache-par-la-bbc-la-droite-venezuelienne-revele-son-objectif-dun-coup-detat/

     

    http://reseauinternational.net/le-monde-lache-par-la-bbc-la-droite-venezuelienne-revele-son-objectif-dun-coup-detat/

     

    .


    votre commentaire
  •  

     Bon sang, réveillez-vous ! C'est quoi, ce pays ?

     

    Bon sang, réveillez-vous ! C'est quoi, ce pays ?

    Par chantal dupile (dite eva R-sistons)

     

    C'est quoi, la France ? C'est quoi, ce pays de merde ?

    On écoute les merdias, on les croit, on les suit comme des moutons, hein, c'est ça ? On est "tous Charlie, tous Juifs, tous policiers" ? Et ceux qui ne bêlent pas doivent être dénoncés, comme dit la journaleuse Nathalie St-Cricq ? Jolie société ! Et quand la Presse se jette sur un homme, tous les jours, on fait pareil sur les Réseaux sociaux, à l'unisson comme des moutons de Panurge, on préfère la condamnation médiatique à la condamnation d'un tribunal ? Et l'emploi légal des membres de sa famille, avec l'argent de ses indemnités, certes beaucoup d'argent, trop, c'est un scandale qui dépasse TOUS les autres ? Ah si on fouillait la vie de CHAQUE Elu, on en trouverait, des abus ! Non, scandale Fillon monumental, petit scandale Le Pen, et silence sur les affaires d'un Juppé ou d'un Macron, blancs comme des colombes, bah voyons ! On condamne sans preuves, et on absout malgré les preuves ! C'est quoi, cette sélection ?

    Quand Valls vomi des Français, au premier tour de la Primaire de Gauche, est second à la place de celui qui a "le plus convaincu", Arnaud Montebourg,  ça n'interroge pas ? Et si Valls au 2e tour a 41%, ça n'interroge pas non plus ? La VEILLE de l'élection, j'ai annoncé dans un tweet que le score serait 59 pour Hamon - 41% pour Valls, je savais que ça arrangerait l'orgueil de Valls, et préserverait l'avenir du préféré du CRIF ! On ne dit rien sur ce tripatouillage au détriment d'Arnaud Montebourg ?

    Quand les Elus français, hormis quelques exceptions à saluer, répètent tous, comme des perroquets, qu' "Assad est un boucher qui massacre son peuple", en prenant la défense des terroristes, en se lamentant sur les bombardements à Alep et en se taisant sur ceux de Mosssoul ou du Yemen, ça ne choque pas, hein ? Quand un Président et son Ministre des Affaires étrangères saluent "le boulot d'Al Nosra" et osent dire qu'"Assad ne mérite pas de vivre" alors qu'il est un humaniste défendant son peuple attaqué (http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256), quand les dirigeants de la France rêvent d'offrir la Syrie aux terroristes qu'ils prétendent combattre, c'est normal, on passe dessus, ouais, ça va ? Et les merdias qui rivalisent de mensonges, et de propagande pour la guerre, ça ne scandalise pas tous les Français ? 

     

     

    Et lorsque les Zélus applaudissent au Parlement un terroriste promu maire d'Alep par les ennemis de la Syrie pour leur propagande, et rêvent de donner le Prix Nobel à des égorgeurs déguisés en humanitaires, ça passe, ça marche, alors que c'est une des pages les plus sombres de l'Histoire de France ? Et quand on annonce que Juppé est le favori des Français alors qu'il a été condamné par la Justice, qu'il est un néo-con aspirant à remplacer Assad par Daesh, et à confronter la France à la Russie, ça va, c'est bon ? Et si un Hamon est lancé comme "un rêve" pour les Français, avec son revenu de base de 750 euros alors que le dauphin de Chirac, Dominique de Villepin, était moqué par les merdias avec sa proposition de revenu universel de 850 euros, on ne se fiche pas des Français ?  Le leurre Hamon pour baisser le score de Mélenchon, et via la scission du PS, renforcer Macron, ça n'interpelle pas, non, les Français se précipitent sur le jeune promu des merdias, avant de se reporter, au 2e tour de la Présidentielle, sur le pion de Rothschild, Macron, créé pour devenir la roue de secours des mondialistes et imposer dans notre pays le Nouvel Ordre Mondial monstrueux ? C'est quoi, ces manipulations, c'est quoi, ces stratégies ? Et c'est quoi cette crédulité de masse ? Les Français n'ont pas compris que le candidat des merdias et des sondeurs bidons, sera leur pire ennemi ? Non, ils accourent soutenir un imposteur sans projet et bonimenteur parce que les merdias font sa promotion quotidienne ?

     

    Bon sang, réveillez-vous ! C'est quoi, ce pays ?

     

    C'est quoi ce pays qui menace puis masque le comique préféré des Français, Dieudonné, parce qu'après s'être gaussé des Musulmans, il a osé se moquer du peuple "Elu" ? C'est quoi ce pays qui "censure" le 5e Parti de France, l'UPR, ou un M. Météo et un Médecin célèbre car ils critiquent la Pensée Unique ? C'est ça, la liberté "Charlie", la "Patrie des Droits humains" ? On se fout du monde !

     

     

    Bon sang, réveillez-vous ! Votez selon vos convictions, pas selon les sondages bidons ou la propagande des merdias ! Arrêtez de vous jeter sur un seul homme avant qu'il soit condamné parce que les merdias veulent la peau d'un adversaire des bellicistes obsédés par Assad et Poutine ! Dénoncez plutôt la fabrique de candidats, de coupables, de favoris, au gré des diktats de l'Oligarchie ! Et concentrez toutes vos attaques et vos efforts pour sortir du paysage politique votre pire ennemi, le pion du Financier Rothschild, du mondialiste Minc, de l'ambassadeur du Nouvel Ordre Mondial Attali, du foulosophe BHL, de Con-Bandit, du sulfureux J. Lang, du Dr Jekyll and M. Hyde Kouchner, de Bergé le financier de Hollande, du Medef, de Bruxelles, de Washington, de Tel-Aviv - Macron !

    Ne vous trompez pas de cibles, de favoris, et de combats !

    Et éteignez la télévysion ! Boycottez la Presse de merde ! Informez-vous sur Internet, faites plus confiance aux soi-disant "conspirationnistes" (chercheurs de vérité), fuyez les "favoris" des merdias et des sondeurs bidons ! Réveillez-vous, bon sang, debout, les yeux ouverts, en avant ! Librement !

    chantal dupille (dite eva R-sistons)

    http://chantal-dupille.eklablog.com/bon-sang-reveillez-vous-c-est-quoi-ce-pays-a128244400

     

     

    Hommage au résistant Siné, ostracisé par les merdias

     

      Aussi publié sur l'excellent Réseau International

    http://reseauinternational.net/bon-sang-reveillez-vous-cest-quoi-ce-pays/

    Voici un des commentaires sur ce site, que je trouve pertinent.

     
    Charles André Legrand 01 février 2017
    Les forces occultes sont En Marche. Le rouleau compresseur trace la route pour Macron, le perfide, l’homme sans programme. Tous ceux qui se rallient à Macron seront cocufiés, les dondons de la farce et se retrouveront sur le bord de la route, ne leur restant que leurs yeux pour pleurer. Nous serons appauvris (jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à voler aux Français) et le pays vendu aux multinationales. Ces gens-là n’en ont rien à faire de notre pays, ils vivent et s’enrichissent du mondialisme.
    Le déchaînement sur Fillon est une ignominie : où est la présomption d’innocence? Où est le secret de l’instruction? Nous vivons dans une société tyrannique : l’Etat est l’ennemi des Français, c’est une dictature de la même nature que celle qui régnait du temps de l’URSS, et en pire car elle dispose de l’informatique et de l’abêtissement du peuple par la télé. Où sont nos penseurs, où sont nos philosophes? Ce sont les journalistes qui façonnent l’opinion des gens. Aux armes, citoyens, à vos pelles, vos pioches, vos fourches!
     
     
    .
    Depuis, sont parus 2 articles :

    4 commentaires
  •    

           http://www.nouvelordremondial.cc/2016/01/08/reportage-denvoye-special-sur-les-theories-du-complot/

    Au coeur de la sombre politique française

     

     

     Au coeur de la sombre politique française

    par chantal dupille (dite eva R-sistons)

     

    Du Général De Gaulle à Jacques Chirac, la France était respectée. Et avec le dauphin de Chirac, Dominique de Villepin, elle aurait continué à être respectée. Mais dans l'ombre, un CRIF voulut changer cette France, la dompter pour qu'il n'y eut plus d'électron libre capable, par ex, de dire non à la guerre contre l'Irak (comme Jacques Chirac et Dominique de Villepin), sinon des agents soumis (1). On commença par lancer l'affaire Clearstream (2), pour éclabousser artificiellement le dauphin, devenu le seul coupable, la victime expiatoire, tandis que Nicolas Sarkozy devint blanc comme une colombe. D. de Villepin fut mis hors jeu,  mais les médias aux ordres avaient lancé le produit "super Sarko", avec un slogan prometteur, "Ensemble, tout devient possible". Même le ridicule ! A partir de ce moment, le monde cessa de considérer notre pays, et avec Hollande (lui soi-disant Monsieur "le changement, c'est maintenant"), en particulier obsédé par le Président Assad (3) et appréciant le"bon boulot" des terroristes d'Al Nosra, ce fut encore pire ! Ses pitreries, depuis les escapades la nuit, en scooter, pour voir sa maîtresse, jusqu'au rejet par les Français, conduisirent le piteux Président, abandonné de tous, à renoncer à se représenter. Le Système songea d'abord à propulser Valls, longtemps présenté par les sondeurs bidons comme le "favori des Français", puis y renonça, face à l'impopularité d'un homme maladivement autoritaire, brutal, dur, caméléon, et lui chercha un remplaçant. Alain Juppé devint ainsi le soi-disant nouveau "favori des Français", toujours selon les mêmes sondeurs bidons et les merdias laquais, en dépit de ses casseroles. Mais quand on plaît au Système, les casseroles ne comptent pas. Et si un candidat n'est pas agréé, on lui trouve des casseroles, et elles font la Une.

    Las ! L'inattendu se produisit, François Fillon fut choisi par les Français de Droite pour les représenter. Et Donald Trump fut élu. Basta les imprévus ! Lors de la Primaire de gauche, il n'était plus question de laisser un autre électron libre l'emporter, et M. Made in France Arnaud Montebourg fut ostracisé par les merdias de propagande, avant de devoir laisser la place à Manuel Valls qu'il n'était pas question de voir en 3e position (4, voir mon analyse). Le Système trouva un autre favori, Benoit Hamon, promu candidat "radical, de l'utopie, du rêve", même s'il présente un programme pro-guerre et sécuritaire aux Primaires du PS (5), pour le substituer à celui que les Français trouvaient le plus convainquant, Arnaud Montebourg, jugé par Lui trop indépendant, trop attaché à la France et pas assez à l'Europe, et à l'écart du Communautarisme du Peuple "Elu". Mais le "favori" Hamon n'est pas programmé pour gouverner la France, sinon d'abord, après avoir été lancé par les merdias laquais, pour supplanter Arnaud Montebourg, et ensuite pour restreindre le score de Jean-Luc Mélenchon, afin de tenter de dégager un boulevard pour celui que l'on veut désormais imposer aux Français, Macron l'homme de la Haute Finance Rothschild, de Minc et de sa mondialisation outrancière, d'Attali et de son Nouvel Ordre Mondial monstrueux, du MEDEF ennemi des travailleurs, de Bruxelles et de ses diktats, des Atlantistes et des sionistes. Et candidat favori du foulosophe BHL, Du Dr Jekyll and Mr Hyde Kouchner, de Con-bandit, du sulfureux Jacques Lang, etc, bref avec tout un programme libertaire et va-t-en guerres ! Un beau scénario, dont les zones d'ombres, ou les probables scandales, sont tus par les merdias zélés : Ainsi, n'aurait-il pas financé sa campagne avec l'argent du Ministère de l'Economie ?

     

           https://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/12027

     

    http://www.sudouest.fr/2017/01/24/mensonge-deux-deputes-taclent-macron-sur-ses-frais-de-representation-3134676-710.php

     

    La discrétion des merdias est parfois admirable, sauf rares exceptions comme celle de la Presse régionale...

    Les merdias sont moins discrets lorsqu'il s'agit de celui que le Système n'attendait pas, François Fillon, et qui a tout pour lui déplaire, notamment par sa foi catholique, son attachement à la France éternelle,  sa répulsion pour les folies du Nouvel Ordre mondial comme le Gender enseigné à l'école  (pour qui il n'y a pas de différence entre un garçon et une fille), et ses choix non-alignés en matière de diplomatie. Au point de s'acharner sur lui d'une manière obsessionnelle ! Ainsi, l'émission de faux débats C dans l'Air lui consacre trois émissions à la suite pour l'abattre définitivement aux yeux des Français - et pas une, même pas un petit reportage, sur les autre affaires comme celles du FN et celles du chéri du Système, Macron, pour lesquels les français doivent voter.

     

    Au coeur de la politique française

     

    Pourquoi un tel acharnement sur François Fillon ? Ici, nous touchons au coeur du Système français.

    Femme adversaire du libéralisme et de l'UE totalitaire, loin de moi l'idée de défendre le candidat François Fillon, qui imposera brutalement aux Français une potion mondialiste indigeste, ne réglant rien : Le chômage ne diminuera pas,  et le puits sans fonds de la dette ne se réduira pas ; Seuls les nantis profiteront de cette politique économique insensée ! Mais cet acharnement sans précédent sur une seule personne, une personne déplaisant au Système, est suspecte, et elle m'est intolérable. Donc, je vais "plaider" pour lui, et expliquer - expliquer surtout. Je ne suis pas la seule, d'ailleurs.

     

    Employer sa femme comme attachée parlementaire, est en France, légal.  François Fillon utilise comme il veut les fonds qui lui sont attribués. D'ailleurs, Pénélope l'aurait assisté dans son travail pendant 35 ans.

    Dans un monde de plus en plus libertaire où tout se disloque, en particulier les familles, les couples, l'amour immense et fidèle d'un candidat à la Présidentielle pour son épouse, est incongru. Il y a des choses qui dérangent le Système : Kennedy voulant dénoncer les folies du Nouvel Ordre Mondial à venir, le chanteur Jackson aussi (de surcroît l'idole des jeunes venait de se convertir à l'Islam), la Princesse Diana enceinte d'un Arabe... et là, François Fillon semble fusionner avec sa compagne, à une époque où l'on multiplie les partenaires. Oui, ça fait trop désordre, ou plutôt, trop d'ordre pour le Système qui prépare le Nouvel Ordre Mondial détruisant Nations, territoires, langues, familles, etc. Mais bon, je dis ça en passant. Venons-en à l'essentiel.

     

    http://reseauinternational.net/le-fiasco-absolu-de-la-diplomatie-francaise-au-proche-orient/

    Le fiasco absolu de la diplomatie française au Proche-Orient

     

    Mais pourquoi veut-on à tous prix la peau de François Fillon ? Le Système a programmé Macron, et surtout, surtout, François Fillon représente ce qu'il redoute le plus : Une politique étrangère indépendante ! Sarkozy, à peine imposé aux Français par les merdias et les sondeurs bidons, n'a-t-il pas immédiatement "nettoyé" le Quai d'Orsay de ses diplomates indépendants - gaulliens ? 

    La démocratie, aujourd'hui, est une imposture. L'électeur devait voter, au 2e tour, pour un candidat du PS ou de LR, interchangeables. Mais comme les Français ont fini par comprendre, et vomir, la supercherie, on crée de toutes pièces un candidat "anti Système", alors qu'il est l'incarnation la plus parfaite, la plus redoutable, du Système oligarchique défendant ses intérêts sur le dos des Electeurs.

    Or, pourquoi Alain Juppé a-t-il été lancé abusivement par les merdias et les sondeurs bidons, malgré ses casseroles, son âge, son libéralisme - disons-le, imposé bien peu démocratiquement ? Ici, selon moi, nous arrivons au COEUR du Système français.

    Alain Juppé était un libéral comme tant d'autres. Mais il présentait l'avantage, pour le Système, d'être un parfait néo-conservateur en matière de politique étrangère, liquidant le colonel Kadhafi, prêt à liquider le Président Assad et à défier la puissance militaire russe - comme une Clinton, justement ! Au risque de la guerre mondiale...

    En fait, à la limite, n'importe quel candidat pourrait convenir, en matière de politique intérieure - sauf si, comme un François Asselineau de l'UPR, il sort de l'UE, de l'euro, de l'OTAN, c'est d'ailleurs pourquoi il est "censuré" - , car la politique intérieure est dictée par Bruxelles. La SEULE liberté qui reste à un  Président de la République française, est en matière de politique étrangère. Et là, le Système, ou le CRIF inféodé à Israël, ne peuvent tolérer un dirigeant prêt, comme Donald Trump, à s'entendre avec le Président Poutine, en pleine russophobie, en pleine confrontation artificielle avec Moscou, de surcroît prêt à soutenir le Président Assad dans sa lutte contre Daesh, au lieu d'armer les terroristes comme François Hollande.

    Pour comprendre le coeur du Système français, et l'acharnement insensé contre un candidat de Droite libéral à souhait, il faut en effet voir que le prochain Président doit poursuivre la nouvelle diplomatie, celle qui a rompu avec la tradition gaullienne d'un Jacques Chirac. A la limite, un Benoit Hamon pourrait convenir ! Mais il n'a pas la carrure d'un homme d'Etat, et Manuel Valls est haï. Au 2e tour, pour être sûr que son candidat soit élu, le Système veut Marine Le Pen. Et ce candidat ne peut pas être un libéral de droite comme François Fillon, qui outre son catholicisme rétif aux folies du Nouvel Ordre Mondial (GPA, PMA, Gender... conduisant au sexe unique procréant seulement en laboratoire), veut changer la politique étrangère de la France imposée depuis Sarkozy, et cela AU MOMENT TANT REDOUTE, de l'arrivée au pouvoir d'un Trump non-aligné ! Le Système tolèrera encore moins un François Fillon, à l'heure où le nouveau Président américain envisage de tendre la main aux Russes, et de combattre avec eux le terrorisme ; Il s'agit d'isoler D.Trump, de ne surtout pas permettre à un F. Fillon de renforcer cette nouvelle politique étrangère faisant horreur à l'OTAN, aux dirigeants des pays baltes, à la Merkel, au CRIF, etc... et qui pourrait s'étendre à d'autres Etats européens, une contagion inquiétant bien des dirigeants !

    Ainsi, le futur Président qui sera imposé aux Français via merdias et sondeurs bidons, ne doit pas seulement servir le Nouvel Ordre Mondial détruisant les fondements de la France, comme Macron le pion d'Attali, mais D'ABORD et avant tout, perpétuer la nouvelle diplomatie française totalement soumise aux diktats américano-sionistes et à l'OTAN.

    Bref, tout sera fait pour empêcher François Fillon de diriger la France ; La "mise à mort" commence. Acharnement total, insensé, obsessionnel, répugnant, que même les anti Fillon, doivent analyser.

    La nouvelle France n'est pas démocratique. La nouvelle France est sale - ainsi, avec des Guigou, elle réserve un accueil triomphal à des terroristes promus en héros. La nouvelle France belliciste envers un humaniste comme Assad ou un Poutine travaillant à édifier un monde multipolire, est dangereuse, car elle mène directement à la guerre mondiale dont elle risque de ne pas se relever. Et les Français sont bernés en permanence. 

    Ainsi, tout sera fait par le Système pour abattre François Fillon (après avoir écarté Arnaud Montebourg lors de la Primaire Gauche), et pour promouvoir celui que les Français doivent en fait redouter le plus : Macron.

    Alors, maintenant, en marche contre Macron le candidat du Système ! C'est la priorité, pour éviter la mise à mort de la France.

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

    http://chantal-dupille.eklablog.com/au-coeur-de-la-sombre-politique-francaise-a128215970

     

     

    TOUS EN MARCHE CONTRE MACRON,

    le vrai ennemi de la France !

     

     

     

     

    (1) http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    (2) Le procès s'ouvre le 21 septembre 2009. À son arrivée au tribunal, Dominique de Villepin déclare, pour sa part, que sa présence sur le banc des accusés ne serait due qu'à « la volonté d'un homme,(...) par l'acharnement d'un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française », et qu'il en sortira « libre et blanchi au nom du peuple français »37 https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_de_Villepin

    (3) Le Président Assad sans cesse présenté comme un dictateur sanguinaire massacrant son peuple, alors qu'il est en réalité un humaniste adoré des Syriens, ce que l'on peut constater dans le documentaire d'Arte tourné en 2009, que j'ai exhumé avec difficulté, voir ce reportage révélateur, unique, d'Arte, eh oui !  http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256

    (4) http://chantal-dupille.eklablog.com/complot-contre-montebourg-hamon-valls-et-le-ps-en-marche-vers-macron-p-a128174780

    (5) http://www.mondialisation.ca/hamon-presente-un-programme-proguerre-et-securitaire-aux-primaires-du-ps/5571275

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Commentaire de mon article sur Facebook :

    Marie Nicolas Très bien vu. Le couple Macron/Trognieux en est-il un ? Mariage en octobre 2007, juste avant d'entrer dans la banque Rothchild, début 2008. Ne faut-il pas être marié pour entrer dans ce monde là? Une condition à remplir, pour être adoubé?

     

    Voir mes tweets quotidiens sur la situation,

    https://twitter.com/rsistons

    Par ex, Hamon est le leurre du Système pour faire baisser Mélenchon, et monter Macron (via renfort de pro Valls). Ne votons jamais pour un candidat promu par les merdias, nos ennemis.

     

    Cet article est publié aussi ici, avec ses commentaires intéressants :  

    http://reseauinternational.net/au-coeur-de-la-sombre-politique-francaise/

     

     Il est aussi publié ici 

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/au-coeur-de-la-sombre-politique-189097

    .

    .

    Depuis, sont parus 2 articles :

    Derniers tweets postés à l'instant,

    Fillon dérange, alors on le tue politiquement, et ça dégage un boulevard pour Macron

    Les éliminés, rappel: De Villepin, pour Sarkozy. Hollande, contre Sarkozy (pour dégoûter du PS, de la Gauche). Montebourg, Fillon... pour "Droite-Gauche" Macron (Et évidemment, Hamon est le leurre destiné à dézinguer Mélenchon qui dérange le Système).


    .

     

     


    25 commentaires
  •  
    http://fanzine.hautetfort.com/archives/tag/emmanuel+macron/index-3.html

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,satirique,caricature,emmanuel macron,socialisme,économie,dessin,presse,editorial cartoon

     Complot contre Montebourg, Hamon, Valls, et le PS

    - en marche vers Macron !

    Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Pour moi, tout commence lorsque le Président Chirac dit non à la guerre "illégitime et injuste" contre l'Irak. La France est connue pour être rebelle, révolutionnaire, mais là, c'est trop : Elle brave l'Amérique ! Il fallait dompter le coq gaulois, en mobilisant tous les médias pour que plus aucun dirigeant ne soit indépendant du puissant CRIF (1). Après "super Sarkozy", la France choisit donc "le changement Hollande". Et en 2017, elle doit voter pour le néo-con Juppé. Raté, effet Trump aidant, la Droite choisit librement Fillon, en faisant fi des sondages et des merdias. Le Système opte alors pour celui qui trahit Hollande, Macron, en mettant en ordre de bataille ses laquais habituels. Le matraquage commence ! Il faut d'abord neutraliser la Gauche de gouvernement...

    Lors de la Primaire, celui qui devait l'emporter, Arnaud Montebourg, est ignoré par les merdias, ou discrédité. Valls, alors ? Pas possible, les Français, dans leur ensemble, le détestent. Hamon est donc promu pour qu'il l'emporte, à coups de slogans prometteurs, de sondages mirobolants. Et ça marche, à Gauche pas d'effet Trump, les électeurs votent moins selon leurs convictions que selon ce qu'ils ont entendu à la télévision. Truquages et bidouillages aidant (2), Montebourg est rétrogradé, Hamon promu et surprise, Valls réapparait. Le Système se frotte les mains. Il sait que Hamon ne remportera jamais une présidentielle, et qu'il faudra un "sauveur" de la Gauche, même et surtout s'il n'est pas à Gauche. Ce sera Macron, le banquier de Rothschild qui méprise le peuple, et se lave les mains quand il rencontre un ouvrier. 

     

    Le monde ancien, c'est fini. TOUT va changer ! Le commerce est mort, l'école Goulag...

     

    Fort bien, les Français auront leur Hamon. Des soupçons pèsent sur les chiffres de participation, ont-ils été gonflés ? Et les scores ? Des "maladresses" sont invoquées, "des erreurs humaines", mais il n'y a "pas de manipulation sur les résultats en tant que tels", la participation surestimée par la "Haute Autorité" ne remettant pas en cause, nous dit Cambadélis, le score des candidats. Voire... (2). Bref, Le scénario se déroule comme prévu : Hamon tient sans le savoir le rôle qu'on lui a attribué, juste celui de vainqueur de la Primaire. L'ombrageux Valls ne subit pas une défaite cinglante le mettant hors jeu définitivement, avec même, qui sait, un maigre espoir de l'emporter au second tour.  Les Français frondeurs sont satisfaits. Et un parfum de triche flotte sur la Primaire (3), ce qui achève de discréditer le PS : Tout bénéfice pour Macron qui veut attirer à lui les déçus de Droite... comme de Gauche; c'est plus facile s'il n'y a plus de PS ! Avec un Hamon propulsé via son rêve de revenu unique et de cannabis, avec un Valls qui ne l'emportera pas, malgré un score qu'on gonflera là encore artificiellement au second tour pour ne pas démoraliser M.49.3, avec donc un affrontement de deux Gauches irréconciliables, et repoussant la majeure partie de l'électorat, l'une "radicale" des frondeurs (qualifiée de "démodée" par les merdias), l'autre si "musclée", brutale, qu'elle fait peur, le PS est coulé. L'implosion tant redoutée se profile à l'horizon, avec à la clef, une hémorragie des Elus comme Ségolène Royal prête à s'acoquiner avec Macron pour prolonger son destin. Hollande n'a-t-il pas été mandaté, d'ailleurs, pour être le fossoyeur du Parti "socialiste" ? En tous cas, l'éclatement fera le jeu d'un banquier, Macron, "Merlin l'enchanteur" comme je l'ai qualifié depuis le début, en pensant au triste sort réservé à ceux qui le suivent.

     

    http://bigwhy-cultural-finest.over-blog.com/2015/11/legende-medievale-le-joueur-de-flute-de-hamelin.html

    Légende Médiévale: Le Joueur de Flute de Hamelin

     

    Les Français sont donc tombés dans le piège, ils ont mis en avant Hamon. Cela signe une abominable victoire, celle des sondeurs bidons et des merdias de propagande ayant discrédité Montebourg ou ayant fait silence sur lui, et valorisé en permanence Hamon, le présentant artificiellement comme "celui qui monte" : Ainsi, un candidat fabriqué de toutes pièces, l'emporte sur les autres. Et la victoire de Hamon (grâce au digne fair-play de Montebourg qui lui apporte son soutien) peut conduire directement à la plus redoutable, celle de l'homme qui sera appelé à détruire tout ce qui fait la France, Macron, pion du sinistre Nouvel Ordre Mondial ! Eh oui, le CRIF, avec ses merdias aux ordres et ses sondages bidons, continue jour après jour son travail de sape de la démocratie; Après avoir imposé Hamon, il mènera directement vers Macron, le banquier de Rothschild, l'ami de Minc le mondialiste, le pion du MEDEF comme celui d'Attali promoteur du NOM destructeur (de la Nation, des traditions, de l'emploi, des familles, etc).

    Donc, au 2e tour, alors qu'Arnaud Montebourg arrivé en 2e position a été d'office remplacé par l'ambitieux Valls, nous aurons bientôt un duel Hamon-Valls, le premier peu présidentiable et catalogué par les merdias comme "utopiste", représentant la "Gauche du rêve" (afin qu'il n'ait aucune chance de l'emporter en avril), le second haï des Français au point d'être obligé dimanche, en rejoignant son quartier général, de passer par une porte dérobée pour éviter la colère des Français. Adieu le duel Hamon-Montebourg, qui aurait permis à ce dernier, présidentiable, patriote et marqué bien à gauche, de l'emporter au 2e tour, en fédérant autour de lui une grande partie des votants, voire, en supplantant l'imposteur Macron, de devenir Président face à Le Pen et Fillon inquiétant nombre de Français. Une hypothèse que le Système, le CRIF en particulier, ne pouvait supporter, Montebourg étant un électron libre voulant une France moins dépendante du Marché, de l'UE, des Atlantistes... En particulier, le "patriotisme économique" fait horreur au Système qui veut tuer les Nations.  Bref, pour l'emporter désormais en France occupée, il faut se soumettre, ou se démettre !  Et ceux qui, dans l'ombre, tirent les ficelles, vont s'arranger pour avoir au 2e tour de la Présidentielle, Le Pen ou Fillon et Macron, afin que des voix du Centre, de la Droite et de la Gauche, se reportent sur ce faux socialiste et le fassent gagner. Scénario machiavélique, complot d'abord contre Montebourg éliminé artificiellement, puis contre Hamon ravalé à son insu au rang de simple pion, et Valls trop impopulaire pour être utilisé, afin de conduire à Macron chargé d'attirer à lui des gens de Gauche, du Centre, mais aussi de Droite, pour mener au stade suprême voulu par les apprentis-sorciers du Nouvel Ordre Mondial : Le PARTI UNIQUE, présenté comme celui qui anéantira les clivages au profit d'un tout harmonieux, alors qu'il sera d'essence totalitaire, soumettant les citoyens à une doctrine unique, propulsant les meilleurs éléments et écrasant le reste de la population, réduite, au mieux, à accepter une aumône de quelques 500 euros à condition d'accepter son sort.

    Le Plan est parfait : Pas après pas, mise à l'écart de ceux qui ambitionnent seulement de servir leur pays, promotion de rêves... irréalisables, strapontin pour l'homme qui a tant prêté allégeance au CRIF, et mise sur orbite de celui qui appliquera avec zèle les consignes du MEDEF, des mondialistes comme Minc, des Financiers comme Rothschild, et des tenants du Nouvel Ordre Mondial totalitaire.

    Bref, le charmeur Macron, étape ultime du plan.

    En marche vers l'horreur absolue du Nouvel Ordre Mondial ! Sauf si vous n'écoutez pas les sirènes des merdias et des sondeurs bidons, et si vous renvoyez Macron à son Maitre, Rothschild.

    C'est seulement mon opinion, mais en général mon tort est d'avoir raison trop tôt...

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

    NB : Wikipedia me classe parmi les complotistes, alors en avant les complots !

    http://chantal-dupille.eklablog.com/complot-contre-montebourg-hamon-valls-et-le-ps-en-marche-vers-macron-p-a128174780

     

    Complot contre Montebourg,Hamon,Valls,et le PS - en marche vers Macron ! Par Chantal Dupille

     

    Ajouté le 25.1.17. Puis la photo a illustré mon texte

    Je pense que tous les résultats sont truqués. Montebourg qui après les débats,  était celui qui avait le plus convaincu, aurait du être en tête, suivi de Hamon, en queue Valls haï. M. "Made in France" Montebourg a été rétrogradé abusivement, M. "lié éternellement à israël", Valls, a pris de force la 2e place, et le radical de gauche Hamon a été promu en tête pour ensuite, limiter le nombre de voix de Mélenchon,  de sorte que Macron devrait supplanter ce dernier... A mon avis, TOUT a été fait pour qu'au final, Macron ait des chances de parvenir au 2e tour de la Présidentielle... La politique en France est particulièrement nauséabonde; Tandis qu'Outre Atlantique, Trump, courageusement, défie le Système en s'appuyant sur Internet, les classes populaires - et le bon sens ! Un bon sens qui le conduit à rejeter EI, les Traités, l'OTAN, l'UE totalitaire etc. Ch D

    Ajouté dans l'apm

    La "boule puante" envers Fillon, éclate pour empêcher le Député de se présenter (puis éventuellement de devenir Président), afin d'avoir au 2e tour un duel Le Pen-Macron, en faveur de celui qui est choisi par le Système contre les intérêts des Français et de la France.

    C’est toute une stratégie, tout un Plan ! Un vrai puzzle, tous les morceaux comptent…

    La fin de cette analyse pourrait être :

    Et MM. Mélenchon et Fillon ? Eux aussi doivent être "éliminés", M. Mélenchon avec un score plus bas en raison de la présence d'un radical de gauche, Hervé Hamon, un rude concurrent, et M. Fillon, via d'opportunes "boules puantes". La route serait alors dégagée pour avoir au 2e tour, un duel Le Pen-Macron en faveur de celui que le Système à choisi pour servir la Haute Finance, Bruxelles et le Nouvel Ordre Mondial destructeur de Nations, d'emplois, des familles, etc...

    Le Plan est parfait : Pas après pas, mise à l'écart de ceux qui ambitionnent seulement de servir leur pays, promotion de rêves... irréalisables, strapontin pour l'homme qui a tant prêté allégeance au CRIF, affaiblissement de la vraie Gauche, élimination de la Droite catholique, et mise sur orbite de celui qui appliquera avec zèle les consignes du MEDEF, des mondialistes comme Minc, des Financiers comme Rothschild, et des tenants du Nouvel Ordre Mondial totalitaire.

    Bref, le charmeur Macron, étape ultime d'une stratégie somme toute machiavélique...

    http://www.caricatures.fr/presse.php?page=10

    Afficher l'image d'origine

    (1) http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    (2) Primaire PS, il y a un truc... http://reseauinternational.net/primaire-ps-y-a-un-truc/ Osons le dire : Le résultat a été truqué, manipulé, pour qu'il y ait au 2e tour Valls face à Hamon, plutôt que Montebourg arrivé second. "On ne peut évidemment pas mettre en doute l’intégrité dun parti dirigé par Jean-Christophe Cambadélis, ce garçon qui a été injustement condamné en 2006 à 6 mois avec sursis et 20 000 euros d’amende pour recel d’abus de confiance"

    (3) Primaire à gauche : le PS manipule les résultats puis plaide une "connerie"
    http://www.marianne.net/primaire-gauche-ps-manipule-les-resultats-puis-plaide-connerie-100249423.htmlhttp://reseauinternational.net/primaire-ps-y-a-un-truc/

    .

    Voici ce que pense un Congolais de la politique en France,

    commentaire sur mon article publié sur Réseau International

    http://reseauinternational.net/incroyable-complot-en-marche-vers-macron/

    Kongo Kinshasa 24 janvier 2017
    Moi le « petit Congolais », quand je regarde les actualités françaises, je fais des cauchemars ! Quand je vois les candidats qui sont alignés pour la course à la présidence, j’ai des cauchemars… des cauchemars…. des cauchemaaaars !!! A droite comme à gauche, c’est hooorrrrrible ! épouvantable !
    En tout cas, on assiste à un vrai film d’épouvante ! Les Français doivent quand même se réveiller, m’enfin !!! Les français peuvent se révolter et ne pas se laisser prendre à ce piège, quand même !!! Peut-on être aussi bête et voter pour des décérébrés mentaux comme Fillon, Hamon, Macron, Valls et consorts ???
    Je fais une promesse : si entre Fillon et Macron, si l’un des deux remporte la présidence, je ne m’intéresserai plus jamais à la politique française ! Promis ! Juré ! Ca devient trop pénible !
    .

    8 commentaires
  •  

    Le drame de Bachar El-Assad ?

    Le risque pour Jean Lassalle ?

    L'honneur de la résistance

    Par chantal dupille dite eva R-sistons

     

    Assad est "un boucher qui massacre son peuple, il est un allié des terroristes, un homme qui ne mérite ps de vivre...". Voilà ce que les merdias, et les Elus surtout socialistes et Verts, diffusent comme contre-vérités. Il y a quelques jours, j'en ai eu marre. Alors à nouveau, j'ai exhumé la vidéo qu'Arte a tout fait pour dissimuler, dès 2012. Bref rappel : En 2009, je vois un reportage d'Arte sur Bachar el-Assad à visage découvert, et en 2012, je m'en souviens : Il faut rétablir la vérité. Et j'ai du me bagarrer pour retrouver la vidéo, la publier malgré les multiples suppressions : http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256. La vérité dérange !

    Et je regarde à nouveau la vidéo. Le "boucher de Damas" est un médecin par vocation, et il a trois passions : Sa famille (une épouse et trois enfants), la photo, et la musique. Aucun intérêt pour la politique. Mais la mort subite de son frère aîné dans un accident, le propulse dans la sphère politique. Puis à la Présidence de la Syrie, à la disparition de son père (socialiste). Il continue à vivre simplement, sortant avec sa femme sans escorte ni garde du corps : Il n'a pas d'ennemis, les Syriens de toutes confessions l'aiment. Assad est moderne, laïc, à la fois libéral et conservateur, rassembleur et homme de progrès voulant toujours plus démocratiser son pays. Homme de devoir, se donnant à fond dans la tâche qu'il n'a pas choisie. Entouré des siens... L'attaque de la Syrie en fera un homme d'Etat et un chef de guerre prêt à tout pour sauver son pays de la domination, de la partition, du terrorisme.

    Arte envoie deux journalistes en Syrie, dont un ancien directeur de FR3. Dument mandatés par la chaîne franco-allemande, ils doivent découvrir qui est le vrai Assad, en espérant pouvoir démontrer qu'il est un dictateur. Las ! Impossible, le Président syrien n'est pas un dictateur, mais un humaniste. Or, le drame de Bachar, c'est qu'il est aussi un fidèle allié, comme son père, de l'Iran, du Hezbollah et du "Hamas" (comprenez, des Palestiniens, qu'il aide d'ailleurs), les trois bêtes noires d'Israël et de l'Occident, comme les deux journalistes le rappellent. Le "drame" est là, en germe, prêt à éclater ; On le devine dans la conclusion du reportage : Assad ne peut pas se tourner vers l'Occident, avec des amis pareils ! Et trois ans plus tard, en effet, l'opération destinée à éliminer le Président Assad est lancée... Fausse révolution, diabolisation massive via les merdias, et attaque du pays !

    Thierry Mariani

     

    Jean Lassalle est député de la 4ᵉ circonscription des Pyrénées-Atlantiques depuis 2002, et candidat à l'élection présidentielle de 2017. Il veut voir sur place, en Syrie, ce qui se passe réellement, avec les Députés Nicolas Dhuicq et Thierry Mariani.

    Et moi, j'ai envie d'en savoir plus sur cet Elu de la Nation française. Et après avoir lu un commentaire d'Amira ici http://reseauinternational.net/bachar-al-assad-tel-que-vous-ne-lavez-jamais-vu-et-cest-arte-qui-le-presente/, je découvre cette admirable vidéo, qui m'enthousiasme :

     

     

    Purée, c'est un vrai résistant, qui va jusqu'à faire une grève de la faim pour défendre l'emploi local ! Un Elu qui a du bon sens, des tripes, un franc-parler, une authenticité, une flamme qui manque à la France ! Et on a voulu l’éliminer sur l'aéroport d'Alep, avec les deux autres Français ? Déjà, d'ailleurs,  leur arrivée est épique : "Nous sommes le premier vol civil qui se pose à l'aéroport depuis la libération de la ville d'Alep" (Nicolas Dhuicq)

     

    Attaque terroriste avec 8 obus à l'aéroport d' contre . Tout le monde va bien !


    La vidéo présentant le résistant et "berger" Jean Lassalle m'a secouée... Et il ne veut pas d'une France soumise aux Etats-Unis ! Il veut une France libre ! Et voici qu'il a, avec les deux autres Français, risqué sa vie sur l'aéroport d'Alep ! Il se présente à la Présidentielle  2017, et tout est fait pour lui barrer la route ! Tweet de Jean Lassalle :

    "Des députés, des sénateurs et parfois même des préfets disent aux maires de ne pas me parrainer

     

     

     

    J'écris un tweet : "Sublime vidéo ! RESISTONS ! La force de la terre, la force de la résistance, la force de la France LIBRE ! Je frémis en écoutant cet Elu d’exception". Et puis, en deux tweets, j'annonce une soudaine intuition : "Mon intuition ne me trompe pas ! Jean Lassalle commence à déranger le Système par son indépendance et ses qualités de résistant, comme avant lui Coluche.. A Alep, les obus tombés le visaient lui, peut-être !" - "Courage, Jean, la France a BESOIN d’hommes comme toi, le monde a besoin d’Elus comme toi, prêts à donner leur vie (même au prix d'une grève de la faim) pour leur peuple !"

     

     Retour sur l'attaque menée contre les trois députés français à l'aéroport d'Alep.


    EXCLU : Attaque sur l'aéroport d'Alep por bvoltaire

     

    "L'aéroport n'est pas bombardé pendant plusieurs semaines, et dix mn après notre arrivée, huit obus sont tombés, à une trentaine de mètres de nous... Notre départ a été signalé... la guerre n'est pas finie... les roquettes ne sont pas lancées au hasard... Trois députés français, ce n'est pas anodin !". En effet !

    Voilà trois députés courageux qui rendent à la France son honneur perdu avec des Sarkozy et des Hollande-Fabius ! De vrais résistants au mensonge et à la terreur ! Des hommes de vérité et de paix comme tout pays en a besoin !

    Et pourtant, au fond de moi, j'ai la conviction que sur l'aéroport, c'était d'abord Jean Lassalle qui était visé, pas le si discret Nicolas Dhuicq ou le défenseur des Chrétiens d'Orient Thierry Mariani. Non, celui qui dérange vraiment le Système qui vomit les âmes fortes, authentiques, les grandes gueules, les solitaires, les lumières, c'est Jean Lassalle, oui, comme avant lui Coluche étrangement décédé ! Et je veux le dire haut et fort afin que l'on prenne date : S'il arrive quelque chose à Jean Lassalle, ce ne sera pas fortuit, et nous pourrons accuser le Système de s'être débarrassé d'un Eclaireur de consciences, comme JF Kennedy devait l'être en étant sur le point de dénoncer le Nouvel Ordre Mondial, ou le chanteur Jackson aussi, ou.. notre Coluche qui dérangeait tant ! ALORS OUI, CETTE MISE EN GARDE SERA COMME LA PROTECTION, LE BOUCLIER DE CET ELU UNIQUE PAR SA PERSONNALITE ET SES CHOIX ! 

    Et il a été voir Assad... cet homme qui mérite plus que les autres de vivre !

    Mais qui est vraiment Assad ? Eh bien je vais vous le dire : Et ce n'est pas son drame, son risque, mais c'est son HONNEUR ! Il est un vrai, un authentique, un immense résistant, un résistant UNIQUE dans l'Histoire ! Car ce médecin, cet homme de devoir, ce patriote a décidé de braver tous les dangers, de conduire son pays a la victoire, une victoire contre des dizaines d'Etats voulant détruire la Syrie ! Oui, il s'est dressé contre 80 pays ne voulant plus d'une Syrie libre, multi-confessionnelle, moderne, insoumise ! Quel exemple de résistance pour tous ! Et une résistance qui a changé le cours du monde, de l'Histoire...

    Alors, le résistant Jean Lassalle a été en Syrie.

    Il a rencontré un immense résistant, Bachar el-Assad !

    Ils étaient faits pour se rencontrer... et nous émerveiller !

     

    Chantal Dupile dite eva R-sistons,

    oui, RESISTONS à l'intolérable,

    comme sur mon premier blog, qui m'a fait connaitre comme résistante !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...

     


    6 commentaires
  •  

    Merci Avic du Réseau International, mon site d'information préféré, d'avoir déniché cet article ! Il est trop savoureux pour ne pas être largement relayé; j'ajoute mon analyse. Bonne lecture ! Chantal

     

    Le Bloc atlantiste au bord de la crise de nerfs

     

    Le bloc atlantiste au bord de la crise de nerf

     

    On en espérait pas tant. En quelques semaines seulement, le Bloc altantiste a fait un saut qualitatif remarquable sur l’échelle Richter du désordre globalisé. De la panique intégrale déclenchée par l’élection du déplorable Trump à la débandade des coupeurs de têtes modérés d’Alep-est, le joli petit monde du néolibéralisme militarisé prend l’eau de toutes parts. Alors forcément le Bloc réagit, sur-réagit même, avec le savoureux avantage que dans la précipitation, les marionnettistes de la pantalonnade ambiante ne prennent même plus la peine de camoufler un tant soit peu leurs manigances. Tout se fait ainsi à ciel ouvert, y compris le pire, le honteux, le normalement inavouable, et il n’y a qu’à se baisser pour ramasser les pépites. Inutile de dire que c’est évidemment sur le pont du Titanic US que l’on récolte les plus grosses. Ainsi, entre la CIA qui entre en guerre contre le FBI en essayant de renverser Trump avant même son entrée en fonction, et le Congrès qui vote des livraisons d’armes aux terroristes d’al-Qaïda supposés responsables des attentats du 11 Septembre, on surnage en plein vaudeville à l’échelle planétaire. Du caviar on vous dit. L’implosion est proche.

    Le very very bad trip de Killary

    Dès les premiers signes laissant penser que Trump avait tout pour devenir un adversaire sérieux d’Hillary-la-démente, nous nous étions pourtant étonné que le bonhomme ne soit pas victime du déséquilibré de service ou d’un accident de savonnette qui l’aurait laissé gisant dans une marre de Chanel 5, la mèche empalée sur la robinetterie en or de sa salle de bains. Quelle ne fut pas dès lors notre surprise non pas de le voir élu, on savait la chose possible sinon probable, mais de le voir tout simplement arriver vivant au scrutin. Il faut dire qu’enfermés dans leur bulle, ni l’élite-Système ni son clergé médiatique n’avaient pu imaginer ne serait-ce qu’un instant que le peuple aurait l’audace de les envoyer bouler.

    Au soir du vote maudit donc, ce fut comme il se doit le séisme, le big one, façon Fukushima, avec dévastation des esprits effarés de toute la volaille médiatique planétaire et stupéfaction générale, cosmique même, de toute la pègre néolibérale dirigeante et de ses hordes de bobos-zombies.
    En savoureux point d’orgue de la soirée, on avait même eu droit au pétage de plomb d’Hillary-la-démente qui, réalisant qu’elle ne serait jamais Présidente après tous les sacrifices consentis aux côtés de son ahurissant mari, s’était jetée toutes griffes dehors en hurlant comme une possédée sur son improbable chargé de campagne Podesta (1). Tétanisée, son équipe avait d’abord hésité à appeler enfin un prêtre exorciste avant de se contenter de lui administrer une dose massive de psychotropes (beaucoup plus que d’habitude) pour la faire redescendre de son very very bad trip.

    Le joker Poutine, comme toujours

    Sous l’aiguillon de la clique à Soros, la sidération générale avait rapidement laissé place à une presque révolution-orange avec ses incontournables flashmobs de bobos-zombies indignés, jusqu’à une abracadabrantesque tentative de recomptage qui devait finalement tourner court.

    Rien de très sérieux donc, mais il restait bien sûr le joker Poutine à jouer. C’est désormais chose faite avec la publication par le Washington Post des «résultats d’une évaluation secrète de la CIA» (SIC). C’est-à-dire pas secrète du tout puisque transmise encore chaude directement à la rédaction du valeureux canard (2). Tout cela pour nous dire que le tentaculaire Poutine aurait gravement interféré dans le processus électoral de la plus grande démocratie du monde (gag) pour favoriser l’élection du Grand Déplorable. Et que donc cette élection ne serait implicitement pas valide…
    Et comment l’épouvantable Vladimir aurait-il commis sont forfait ? Ah oui, en commanditant le fameux piratage des emails du chargé de campagne de Killary, l’inénarrable Podesta donc, ventilés par Wikileaks alias Poutinoleaks durant les semaines précédant le scrutin. Des emails qui révélèrent au passage toutes les petites maladies honteuses du clan Clinton et notamment ses manigances pour évincer l’autre démocrate Bernie Sanders et faire place nette à Hillary-Strangelove. Bien sûr, la CIA ne fournit aucune preuve de ses allégations, mais c’est là son privilège. Il faut dire qu’à une semaine de la nomination officielle de Trump à la Présidence par les Grands électeurs, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.
    Reste que là où la chose devient savoureuse, c’est que ce faisant la CIA a déclaré la guerre au FBI qui, lui, avait tout fait durant la campagne pour flinguer la candidature d’Hillary-la-démente.

    Ce qu’il y a de réjouissant dans toute cette affaire est que quelle qu’en soit l’issue, le désordre général ne pourra qu’amplifier : si la manœuvre réussit, la probabilité de troubles importants voire d’une guerre civile augmentera d’autant, avec au minimum éclatement des structures politiques de cet Etat faussaire; si elle échoue, la guerre CIA-FBI perdurera sous la Présidence de Trump qui, plus que jamais, s’annonce donc comme la Présidence du désordre absolu (la seule vertu que nous lui reconnaissons pour l’heure étant de vouloir apaiser les tensions avec la Russie et réduire la voilure mortifère de l’Empire).
    On attend donc la suite avec une certaine impatience, un peu taquine il faut bien l’avouer.

    SOS al-Qaïda

    L’autre foyer de désordre intégral est bien sûr la victorieuse alliance Bachar-Poutine-Hezbollah en Syrie. En effet, la chute d’Alep, imminente à l’heure où nous écrivons ces lignes (question d’heures même), a elle aussi déclenché un séisme de magnitude 1000 dans la bassecour politico-médiatique du Bloc atlantiste.
    Dès les premiers signes de faiblesses des coupeurs de tête modérés qui tenaient la population de la ville en otage, le Bloc a immédiatement mobilisé l’entier de sa puissance.

    A grands coups d’éditos mensongers, mièvres ou dégoulinants de mauvaise foi, tous les médias embedded ont été mobilisé pour pointer Poutine comme le responsable de la «pire catastrophe depuis la deuxième guerre mondiale», des pires crimes de guerre, crimes contre l’humanité, contre le monde, l’univers, le cosmos etc…
    Parallèlement, des hordes de bobos-zombies s’offraient en solde leur supplément d’âme du mois en participant, la mine grave, à toutes sortes de manifestations héroïques dans les capitales de notre vertueux monde libre pour dénoncer la pire horreur jamais survenue depuis l’apparition de l’Homme sur terre, et même de l’amibe sous les mers.

    Enfin, surfant sur cette vague d’indignation aussi sélective que gélatineuse, le Bloc atlantiste a ensuite vaillamment tordu le bras de tous les petits pays clients pour imposer résolution sur résolution devant le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale de l’ONU. Tout ce cirque n’ayant qu’un seul but: sauver les gentils terroristes du Bloc atlantiste, leur offrir ne serait-ce qu’un bol d’air, qu’un peu de répit, et surtout bien sûr des armes, des munitions et des troupes fraîches à la faveur d’une énième trêve humanitaire.
    Pourtant, échaudé par une série de cessez-le-feu qui n’avaient déjà servi qu’à cela, Poutine a cette fois répondu «niet».

    Vous en reprendrez bien une tranche?

    Bien lui en a pris. Car aujourd’hui enfin, Alep au moins est libérée des coupeurs de tête qui mettent le pays à feu et à sang depuis plus de 5 ans maintenant. Détail piquant : les égorgeurs modérés se rasent désormais la barbe à tous les coins de rue d’Alep pour tenter de passer incognito et sauver leur peau (3).

    Bien sûr, la riposte ne s’est pas fait attendre et l’Empire a immédiatement donné le coup de pouce nécessaire à la reprise de Palmyre par Daesh (4), histoire d’élever le coût d’Alep pour la Russie.
    Dans le même temps, le Congrès US s’affolait et levait toutes les restrictions à la livraison d’armes sophistiquée aux groupes terroristes en Syrie, officiellement bien sûr pour soutenir une «opposition modérée» qui n’a jamais existé que dans la narrative officielle (5).
    Outre le fait que la livraison prévue de lance-missiles sol-air fournira sans aucun doute à des groupes terroristes les moyens d’abattre des avions de ligne désormais (merci d’avance), il est savoureux de constater que le Congrès US se bat comme un beau diable pour sauver en Syrie les terroristes qu’il accuse parallèlement d’avoir abattu les tours du WTC un certain 11 Septembre 2001. Et ce n’est même pas nous qui le disons, mais la députée US Tulsi Gabbard, cheffe de file d’une fronde bipartite certes bien minoritaire, mais qui tente justement de «stopper la livraison d’armes aux terroristes» par son pays (6).

    Nous voilà donc aux prises avec un Empire aux portes de l’effondrement intérieur et qui, sur le front extérieur, se proclame tout à la fois en guerre perpétuelle contre le terrorisme alors qu’il sponsorise désormais ouvertement les pires groupes terroristes que le monde ait connu.
    Un tel degré d’entropie confine décidément au sublime, et prend même des allures de signe pour nous dire que l’implosion n’est plus très loin.
    Piloté par une capitainerie US devenue folle, le Bloc atlantiste accuse ainsi difficilement le coup. L’élection de Trump et la perspective d’un apaisement avec la Russie avec une possible disparition de l’OTAN à la clé; la lame de fond qui menace de plus en plus clairement de couler bientôt l’UE technocratique de Bruxelles; et enfin la perte l’Alep qui signe l’échec de l’opération atlantiste de regime-change en Syrie, tout cela commence à faire beaucoup, et peut-être même trop.
    Le nervous breakdown menace.

    1 Hillary serait entrée dans une colère noire la nuit des élections, s’en prenant physiquement à Podesta et Mook autour de minuit

    2 La Russie aurait interféré dans l’élection présidentielle

    3 Streets of Old Aleppo Covered in Hair as ‘Moderate Rebels’ Shave Their Beards and Run

    4 Les leçons de Palmyre

    5 Le Congrès US approuve la livraison de missiles sol-air à l’«opposition syrienne» 

     6 Projet de loi de députés US visant à empêcher le gouvernement de financer et armer des terroristes

    source: http://www.entrefilets.com/Systeme_au_bord_de_la_crise_de_nerfs.html

    14.2.2016

    http://reseauinternational.net/le-bloc-atlantiste-au-bord-de-la-crise-de-nerfs/

     

     

    L'Occident au bord de la crise de nerfs ! Tragi-comédie USA, UE, France.../

     

    Tragi-comédie occidentale !

    Par chantal dupille (dite eva R-sistons)

     

    Ah ah, on rigole trop ! L'Amérique n'a plus d'argent (sauf pour ses guerres impériales barbares),  Trump dont le Système, préférant la démente Clinton,  ne voulait pas, est élu, prêt à défier l'OTAN comme les promoteurs escrocs de la COP21,   l'ours russe triomphe partout, avalant au passage la Crimée pour en  faire une grande base de guerre, la Syrie échappe au plan de Grand Israël élaboré par Netanyahu et ses fanatiques, les mercenaires terroristes sont chassés d'Alep, et j'en passe ! C'est trop, la puissante Amérique en perd la raison, inondant la Presse à sa dévotion de mensonges énormes n'ayant rien à envier à ceux de Bush pour l'Irak, des couveuses aux armes de destruction massive ! 

    Eh oui, on va assister à une tragi-comédie américaine...

    - Trump éliminé par tous les comploteurs prêts à acheter tous les grands Electeurs, notamment en diabolisant la Russie ?

    - Le fantasque Trump assassiné par les sbires de la démente Clinton, prête à tout pour être la première Présidente des Etats-Unis et déclencher la 3e guerre mondiale ?

    - Une guerre civile entre pro et anti Trump ?

    - Une guerre mondiale pour éviter la coopération de Trump avec la Russie ? 

    Suspense jusqu'au 20 janvier prochain ! (1)

    En Europe, c'est la débandade. Brexit, europhobie, manifestations, votes de protestation, référendums de colère... le navire bruxellois coule de partout ! Et pour contrer la Russie du joueur d'échecs Poutine, elle s'acoquine avec les néo-nazis d'Ukraine... en pestant contre la montée de l'Extrême-droite ailleurs ! Cherchez l'erreur... Dernière folie de l'UE : A travers des Juncker ou une Guigou, fustiger les référendums, la voix des peuples ! De quoi être un peu plus haïe...

    Et en France, en France de Hollande-Valls chefs de file de l'opposition à Assad et à Poutine, voici le "Trump" que là aussi, on n'attendait pas, défiant tous les sondages bidons ! Après le milliardaire Trump, mentalité de parvenu, voici le châtelain François Fillon, ancienne France, qui, surprise ! Remporte la Primaire Droite, et largement ! Un Catholique dans un pays gouverné par le CRIF (2) ne songeant qu'à éliminer toute trace des racines catholiques de la France, ses traditions, son Histoire ? Effet Trump, avec un Fillon lui aussi pro Assad pour combattre efficacement le terrorisme, prêt à coopérer avec la Russie (comme De Gaulle jadis), au lieu de lui faire la guerre avec l'OTAN, et faisant basculer la France à l'ONU en faveur de la Russie ! Mais le Père Noël Fillon a dans sa hotte plein de cadeaux pour les plus nantis, ISF, milliards pour le MEDEF, détricotage du modèle social... Festoyez, les riches, gémissez, les pauvres ! Or le CRIF ne veut pas de cette France Fillon, enracinée dans la terre, les traditions, les racines catholiques, loin de la soumission sioniste... et adversaire du Nouvel Ordre Mondial (NWO) qui veut un "homme" nouveau, robotisé à souhait et asexué !

     

    Les fous de la République

     

    Panique en France CRIF, à qui l'on doit des Sarkozy "l'Américain" ou des Hollandouille ! Pour lui, il faut à tous prix éviter un Trump-Fillon à la tête du pays, ami de la Russie et ennemi des terroristes, ami des traditions et ennemi du NWO ! Alors les amis du CRIF, Rothschild, Minc, Attali - et le MEDEF - sortent de leur chapeau Macron, et font la promotion de Monsieur 49.3, Manuel Valls, deux "fous de la République" (3) pour barrer la route, en 2017, à l'électron libre François Fillon ! Et pas question que l'électron libre de la Gauche, Arnaud Montebourg, remporte la Primaire, alors le CRIF a ordonné à ses merdias de booster Hamon, et il a mis en travers de la route de M. "Made in France", le sioniste Peillon, promoteur du Nouvel Ordre Mondial dès l'école, avec le Gender... fou ! Et les sondeurs bidons sont priés de mettre dans la tête des Electeurs de 2017, que Valls (sic) serait le favori des "socialistes" avec un large 40%, tandis que Montebourg, soudain, serait tombé à 6% alors qu'il est reconnaît-on volontiers, le "3e homme politique préféré des Français".... De qui se moque-t-on ? Et pour l'emporter, Valls et Macron se présentent comme "progressistes", alors qu'ils ne songent qu'à tuer la Gauche ! Valls pousse d'ailleurs le ridicule jusqu'à se dire  rassembleur, paisible, anti 49.3, détenteur des valeurs de Gauche ; Le spectacle de nos politiques, en France, n'a décidément rien à envier aux pantomimes du "duo" abracadabrantesque Clinton-Trump.

    Alors voilà, la France va-t-elle avoir son Trump-Fillon ? Hollande, lui, a fini par comprendre que les Français le voulaient dehors, et vite. Pour encore endosser le rôle de Président, près de la Syrie qu'il voulait détruire, il a joué une dernière fois au chef de guerre face à une Armée française qui le vomit, sur le Charles-de-Gaulle  en partance pour la France. La menace Hollande s'éloigne, ouf ! (4)

    Tragi-comédie en France, sous le nez du CRIF affolé, tragi-comédie en UE qui coule de partout, tragi-comédie en Syrie où l'Occident fait tout pour sauver SES terroristes, tragi-comédie aux Etats-Unis prêts à tout, même à une guerre nucléaire, pour se débarrasser de l'encombrant Trump... et des médias qui n'informent plus, mais qui mentent en permanence !

    Riez, bonnes gens, ils sont devenus fous !

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

    (1) http://chantal-dupille.eklablog.com/decembre-2016-le-mois-de-tous-les-dangers-a127687288

    (2) ma vidéo, France dirigée par des sionistes  http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    (3) Les fous de la République

    (4) http://chantal-dupille.eklablog.com/la-france-est-elle-menacee-par-les-choix-militaires-de-francois-hollan-a127081168

     

    http://chantal-dupille.eklablog.com/l-occident-au-bord-de-la-crise-de-nerfs-tragi-comedie-usa-ue-france-a127821114

     

    Folie syrienne, Folie de la France

     

    « L’Occident a perdu toute crédibilité »

    interview de Bachar El Assad

    Interview à Russia Today, 14 décembre 2016

    https://www.youtube.com/watch?v=1apBQGVMt2Q

    https://www.youtube.com/watch?v=8n9fvfL6Ex8

    Source : https://www.rt.com/news/370283-bashar-assad-rt-interview/

    Transcription de Sayed Hasan :

    RT : Monsieur le Président, merci beaucoup d’avoir accepté de nous recevoir.

    Bachar al-Assad  : Vous êtes les bienvenus à Damas.

    RT : Nous commençons avec Alep, bien sûr. Alep connaît actuellement ce qui est peut-être les combats les plus féroces depuis que la guerre a commencé il y a près de six ans ici en Syrie. Mais les politiciens et les médias occidentaux portent un regard très négatif au sujet de l’avance de votre armée. Pourquoi cela se produit-il selon vous ? La considèrent-ils comme leur propre défaite ?

    Bachar al-Assad  : En fait, après qu’ils aient échoué à Damas, parce que le récit des 3 premières années était « la libération de Damas des mains de l’Etat ». Quand ils ont échoué, ils sont allés à Homs, puis (ils ont échoué à Homs et) ils se sont concentrés sur Alep durant les 3 dernières années. Et pour eux, c’était la dernière carte majeure à jouer sur le champ de bataille syrien.

    Bien sûr, ils ont toujours des terroristes dans différentes régions de la Syrie, mais ce n’est pas comme Alep qui est la deuxième plus grande ville (du pays), qui a une dimension politique, militaire, économique, et même morale (toute particulière) lorsque leurs terroristes sont vaincus.

    Donc pour eux, la défaite des terroristes est la défaite de leurs forces par procuration, pour dire les choses clairement. Ce sont leurs forces par procuration, et pour eux, la défaite de ces terroristes est la défaite de tous les pays qui les ont supervisés, que ce soit des pays régionaux ou des pays occidentaux comme les États-Unis en premier lieu, la France et le Royaume-Uni.

    RT : Vous pensez donc qu’ils considèrent cela comme leur propre défaite, n’est-ce pas ?

    Bachar al-Assad  : Exactement, c’est ce que je veux dire. La défaite des terroristes est leur propre défaite parce qu’ils constituent leur véritable armée sur le terrain. Ces pays ne sont pas directement intervenus en Syrie : ils sont intervenus à travers ces forces par procuration. Voilà comment nous devons considérer les choses si nous voulons être réalistes, indépendamment de leurs déclarations, bien sûr.

    RT : Palmyre est maintenant une autre zone de troubles, et elle a été prise par Daech. Mais nous n’entendons pas beaucoup de condamnations à ce sujet. Est-ce pour la même raison ?

    Bachar al-Assad  : Exactement, car si Palmyre avait été prise par le gouvernement, ils auraient exprimé des craintes à propos du patrimoine historique. Lorsqu’on libère Alep des terroristes, les responsables occidentaux et les médias dominants expriment des craintes au sujet des civils. Mais ils ne s’inquiètent pas lorsque c’est l’inverse qui se produit, lorsque les terroristes tuent ces civils ou attaquent Palmyre et commencent à détruire le patrimoine de l’humanité - et pas seulement de la Syrie.

    Exactement, vous avez raison. Car si vous considérez le moment choisi pour l’attaque contre Palmyre, vous voyez bien qu’il est lié à ce qui se passe à Alep. C’est une réponse à ce qui se passe à Alep, à l’avance de l’Armée Arabe Syrienne, et ils ont voulu saper la victoire à Alep et en même temps distraire l’armée syrienne d’Alep pour l’attirer vers Palmyre et stopper sa progression. Mais bien sûr, cela n’a pas marché.

    RT : Il y a également des informations selon lesquelles le siège de Palmyre ne serait pas seulement lié à la bataille d’Alep, mais également à ce qui se passait en Irak. La coalition menée par les Etats-Unis, qui comporte près de 70 pays, aurait permis aux combattants de Daech à Mossul de partir, ce qui aurait renforcé Daech ici en Syrie. Pensez-vous que cela puisse être le cas ?

    Bachar al-Assad  : C’est possible, mais ce serait seulement pour laver les mains des hommes politiques américains (et les libérer) de leur responsabilité dans cette attaque. Ils prétendent que l’armée irakienne a attaqué Mossul et que Daech a quitté Mossul pour la Syrie, voilà tout, mais ce n’est pas l’explication.

    Pourquoi ? Car les terroristes ont attaqué Palmyre avec une puissance de feu et des effectifs d’une nature et d’une ampleur sans précédent, que Daech n’a jamais eus auparavant dans cette guerre. Ils ont attaqué sur un front très large, des dizaines de kilomètres, ce qui peut correspondre à plusieurs armées. Daech n’a pu réaliser cela qu’avec le soutien de différents Etats, pas seulement d’un seul Etat mais de plusieurs. Ils sont arrivés avec des mitrailleuses, des canons et de l’artillerie différents. Ils n’ont pu progresser dans ce désert que sous la supervision de l’alliance américaine qui est censée les attaquer à Raqqa, Mossul et Deir-Ezzor. Mais cela n’a pas eu lieu, ils ont fermé les yeux sur les actions de Daech ou même, et c’est ce que je crois, ils les ont eux-mêmes poussés vers Palmyre.

    Il ne s’agit pas de Mossul, nous ne devons pas tomber dans ce piège. Il s’agit de Raqqa et Deir-Ezzor, tout près, seulement à quelques centaines de kilomètres, Ils ont pu venir sous la supervision des satellites et des drones américains, et avec le soutien américain.

    RT : Quel est l’état des forces de Daech aujourd’hui ?

    Bachar al-Assad  : Leur force est à la hauteur du soutien qu’ils obtiennent de l’Occident et des puissances régionales. En réalité, si on les considère de manière isolée, ils ne sont pas forts, car ils n’ont pas d’incubateur social naturel. Sans cela, les terroristes ne peuvent pas avoir assez de force.

    Le véritable soutien qu’ils ont (l’argent, les investissements pétroliers, le soutien des forces aériennes de l’alliance américaine...) est la (seule) cause de leur force, et c’est pourquoi (je vous dis) que leur force est à la hauteur de celle de leur soutiens ou superviseurs.

    RT : A Alep, nous avons entendu que vous aviez permis à certains de ces terroristes de quitter librement le champ de bataille. Pourquoi faire cela ? Il est clair qu’ils peuvent revenir à Idlib, par exemple, se procurer des armes et se préparer à d’autres attaques, puis peut-être retourner attaquer ceux qui libèrent Alep.

    Bachar al-Assad  : Exactement, c’est vrai, et cela se produit depuis plusieurs années. Mais il faut toujours considérer les avantages et les inconvénients, et quand les gains sont supérieurs aux pertes, il faut y aller. Dans ce cas, notre priorité est de préserver la zone de la destruction causée par la guerre, protéger les civils qui y vivent, laisser la possibilité à ces civils de quitter cette zone par des couloirs humanitaires pour rejoindre celles contrôlées par le gouvernement et donner la chance à ces terroristes de changer d’avis, de rejoindre le gouvernement, de retourner à leur vie normale et d’être amnistiés.

    S’ils ne le font pas, ils peuvent partir avec leurs armes, avec les inconvénients que cela implique, mais ce n’est pas notre priorité, car si vous les combattez dans n’importe quel autre secteur en dehors des villes, vous aurez moins de destructions et moins de victimes parmi les civils, voilà la raison.

    RT : J’ai l’impression que vous les appelez terroristes, mais qu’en même temps, vous les traitez comme des êtres humains, vous leur dites : « Vous avez une chance de retourner à la vie normale. »

    Bachar al-Assad  : Exactement. Ce sont des terroristes parce qu’ils portent des mitrailleuses, ils tuent, ils détruisent, ils commettent des actes de vandalisme, et ainsi de suite. C’est naturel – partout dans le monde on qualifie ces actes de terrorisme.

    Mais en même temps, ce sont des êtres humains qui ont commis des actes de terrorisme. Ils pourraient être d’autres personnes. Ils ont rejoint les terroristes pour différentes raisons, que ce soit par crainte, pour l’argent, parfois pour des raisons idéologiques. Donc, si vous pouvez les faire retourner à leur vie normale, pour qu’ils redeviennent des citoyens normaux, c’est notre travail en tant que gouvernement.

    Il ne suffit pas de dire : « Nous allons combattre les terroristes ». La lutte contre les terroristes c’est comme un jeu vidéo. Vous pouvez détruire votre ennemi, mais le jeu va générer et régénérer des milliers d’autres ennemis, donc vous ne pouvez pas le traiter à la manière américaine : simplement tuer, encore tuer ! Ce n’est pas notre objectif ; c’est notre dernière option. Si vous pouvez changer les choses, c’est une bonne option.

    Et cela a fonctionné. Cela a été un succès car un grand nombre de ces terroristes, quand ils changent de perspective, certains reviennent à une vie normale et certains rejoignent l’armée syrienne, ils combattent avec l’armée syrienne contre les autres terroristes. C’est un succès, de notre point de vue.

    RT : Monsieur le Président, vous venez de dire qu’on gagne et qu’on perd. Considérez-vous en avoir fait suffisamment pour minimiser les pertes civiles durant ce conflit ?

    Bachar al-Assad  : Nous faisons de notre mieux. Ce qui est suffisant, c’est subjectif, chacun peut le voir à sa façon. Au bout du compte, ce qui est assez, c’est ce que vous êtes capables de faire. Ma capacité en tant que personne, la capacité du gouvernement, la capacité de la Syrie en tant que petit pays qui fait face à une guerre soutenue par des dizaines de pays, des centaines de chaînes médiatiques dominantes et d’autres moyens qui oeuvrent contre vous.

    Donc, cela dépend de la définition de « suffisamment », c’est, comme je l’ai dit, très subjectif, mais je suis certain que nous faisons de notre mieux. Au final, rien n’est suffisant, et les actions humaines sont toujours pleines de choses bonnes et justes et imparfaites ou erronées, disons, c’est quelque chose de naturel.

    RT : Les pays occidentaux ont demandé à maintes reprises à la Russie et à l’Iran de faire pression sur vous pour mettre fin aux violences, comme ils disent. Tout récemment, six pays occidentaux, dans un message sans précédent, ont à nouveau demandé à la Russie et à l’Iran de faire pression sur vous, exigeant un cessez-le-feu à Alep.

    Bachar al-Assad  : Oui.

    RT  : Allez-vous le faire ? Ils demandent un cessez-le-feu au moment même où votre armée progresse.

    Bachar al-Assad  : C’est exactement ça. Il est toujours important en politique de lire entre les lignes, de ne pas s’arrêter à la lettre. Ce qu’ils demandent importe peu. La traduction de leur déclaration c’est : « Vous les Russes, s’il vous plaît, stoppez l’avance de l’armée syrienne contre les terroristes. » C’est le sens de leur déclaration, oubliez le reste : « Vous êtes allés trop loin dans votre victoire contre les terroristes, cela ne devait pas se produire. Vous devriez dire aux Syriens de mettre fin à cela. Nous devons préserver les terroristes et les sauver. » Voici en bref (le sens de leur appel).

    Deuxièmement, la Russie n’a jamais – ni ces jours-ci, ni pendant la guerre, ni avant la guerre, ni à l’époque de l’Union Soviétique – la Russie n’a jamais essayé d’interférer dans nos prises de décision. Jusqu’à présent, chaque fois que la Russie avait des opinions ou des conseils, peu importe comment on les considère, ils finissaient toujours par dire : « C’est votre pays, vous savez quelle est la meilleure décision à prendre. C’est comme ça que nous voyons les choses, mais si vous les voyez de façon différente, vous savez mieux que nous, c’est vous les Syriens. » Ils sont réalistes, ils respectent notre souveraineté et défendent toujours la souveraineté qui repose sur le droit international et la Charte des Nations unies. Il ne leur est donc jamais arrivé de faire pression, et ils ne le feront jamais. Ce n’est pas leur façon de faire.

    RT : Dans quel été se trouve actuellement l’armée syrienne ?

    Bachar al-Assad  : Il faut l’évaluer par rapport à deux choses : tout d’abord à la guerre elle-même et ensuite à la taille de la Syrie. La Syrie n’est pas un grand pays, donc elle ne peut pas avoir une grande armée en termes quantitatifs. Le soutien de nos alliés a été très important, en particulier de la Russie et de l’Iran. Après six ans, ou presque six ans, de guerre, ce qui est plus long que la Première et la Seconde Guerres mondiales, il est sûr et évident que l’armée syrienne ne peut pas être aussi large qu’elle l’était auparavant.

    Mais ce que nous avons c’est la détermination à défendre notre pays. C’est la chose la plus importante. Notre armée a perdu tant de vies, nous avons tant de martyrs, tant de soldats handicapés. Nous avons subi des pertes énormes en matériel. Du point de vue des chiffres, nous avons perdu beaucoup, mais nous avons toujours cette détermination. Et je peux vous dire que cette détermination est beaucoup plus forte qu’avant la guerre. Mais bien sûr, nous ne pouvons pas ignorer le soutien de la Russie, celui de l’Iran, qui rendent notre détermination plus efficace et concrète.

    RT : Le Président Obama a tout récemment suspendu l’interdiction d’armer certains rebelles syriens.

    Bachar al-Assad  : Oui.

    RT : Comment cela pourrait-il, à votre avis, se traduire sur le terrain ? Cela est-il susceptible de renforcer directement ou indirectement les terroristes ?

    Bachar al-Assad  : Nous ne sommes pas sûrs qu’il a levé cet embargo au moment où il l’a annoncé. Il a pu l’avoir levé plus tôt, mais il l’a annoncé plus tard en vue de lui donner, disons, une légitimité politique. C’est la première chose.

    Le deuxième point est très important : la date de l’annonce et l’attaque contre Palmyre coïncident. Il existe un lien direct entre ces deux événements, et la question est donc : à qui ces armements sont-ils envoyés ? Dans quelles mains vont-ils se retrouver ? Dans les mains de Daesh et du Front al-Nosra qui se coordonnent entre eux.

    L’annonce de la levée de l’embargo est donc directement liée à l’attaque contre Palmyre et au soutien d’autres terroristes à l’extérieur d’Alep, parce que lorsqu’ils subissent une défaite à Alep, les Etats-Unis et l’Occident ont besoin de soutenir leurs forces par procuration ailleurs, parce qu’ils n’ont aucun intérêt à résoudre le conflit en Syrie.

    Ainsi, le but crucial de cette annonce est de créer plus de chaos, car les Etats-Unis créent le chaos afin de le gérer, et lorsqu’ils le gèrent, ils souhaitent utiliser les différents facteurs de ce chaos pour exploiter les différentes parties du conflit, qu’elles soient internes ou externes.

    RT : Monsieur le Président, comment vous sentez-vous en tant que petit pays au milieu de cette trombe d’autres pays qui n'ont aucun intérêt à mettre fin à cette guerre ?

    Bachar al-Assad : Exactement. C'est quelque chose que nous avons toujours ressenti, avant même cette guerre, mais aujourd'hui on le ressent encore plus, bien sûr, parce que les petits pays se sentent plus en sécurité lorsqu’il y a un équilibre international. Nous avons ressenti ce que vous évoquez après l’effondrement de l’URSS, quand il n'y avait plus que l’hégémonie américaine, et les Etats-Unis souhaitaient en faire à leur guise et dicter leur politique à tout le monde. Ce sont les petits pays qui souffrent le plus.

    Nous le sentons donc aujourd'hui, mais en même temps, il y a plus d'équilibre aujourd'hui avec le rôle de la Russie. C'est pourquoi nous considérons que plus la Russie est forte – et je ne parle pas seulement de la Syrie, mais de tout petit pays dans le monde –, plus la Russie est forte, plus la Chine émerge, plus nous nous sentons en sécurité.

    La situation dans laquelle nous vivons est très douloureuse, à tous les niveaux : au niveau humanitaire, des sentiments, des pertes, à tous les niveaux. Mais en fin de compte, la question n'est pas de perdre ou de gagner ; il s’agit de gagner ou de perdre votre pays. C’est une menace existentielle pour la Syrie. Ce n'est pas un gouvernement qui va perdre face à un autre gouvernement, ou une armée face à une autre armée ; soit le pays va gagner, soit il va disparaître. Voilà comment nous considérons les choses. C'est pourquoi vous n’avez pas le temps de ressentir la douleur ; vous n'avez de temps que pour lutter, vous défendre et faire quelque chose sur le terrain.

    RT : Parlons du rôle des médias dans ce conflit.

    Bachar al-Assad : Très bien.

    RT : Tous les belligérants de cette guerre ont été accusés d'avoir causé des victimes civiles, mais les médias occidentaux ont gardé un silence presque total au sujet des atrocités commises par les rebelles. Quel rôle les médias jouent-ils dans ce conflit ?

    Bachar al-Assad : En premier lieu, les médias dominants ainsi que leurs confrères parmi les hommes politiques souffrent depuis quelques décennies d'une corruption morale. Ils n’ont aucune morale. Quelle que soit la chose dont ils parlent, qu'ils évoquent ou qu’ils utilisent comme masque (les droits de l’homme, les civils, les enfants...), ils ne recourent à tout cela que pour leur agenda politique, afin de toucher leur opinion publique et de la pousser à les soutenir dans leur intervention dans cette région, qu'il s'agisse d'une intervention militaire ou politique. Ils n'ont donc aucune crédibilité à cet égard.

    Il suffit de regarder ce qui se passe aux Etats-Unis, où une véritable rébellion a lieu contre les médias dominants, parce qu'ils ont menti et continuent à mentir à leur public. Nous pouvons dire que l’opinion publique ou les populations en Occident ignorent ce qui se passe vraiment dans notre région, mais ils savent au moins que les médias dominants et leurs hommes politiques leur ont menti pour servir leurs propres intérêts et leur agenda.

    C'est pourquoi je ne pense pas que les médias dominants puissent encore faire croire à leurs histoires, et c'est pourquoi ils luttent pour leur survie en Occident, bien qu'ils aient une très grande expérience et des soutiens, de l'argent et des ressources considérables. Mais il leur manque néanmoins quelque chose d'essentiel pour survivre : la crédibilité. Ils n'en ont pas, ils l'ont perdue. Ils ne sont pas transparents, et c'est pourquoi ils ne sont donc plus crédibles.

    C'est pourquoi ils font preuve de tant de lâcheté aujourd'hui, ils ont peur de votre chaîne [Russia Today], de toute déclaration qui pourrait révéler la vérité, parce que cela démystifierait leurs manipulations. Voilà pourquoi.

    RT : Par exemple, l'agence de presse Reuters a cité Amaq, l’organe de propagande de Daesh, à propos du siège de Palmyre.

    Bachar al-Assad : Oui.

    RT : Pensez-vous qu'ils donnent de la légitimité aux extrémistes en agissant ainsi, en citant leurs médias ?

    Bachar al-Assad : Même s'ils ne citent pas leurs agences de presse, ils adoptent de toute façon leur rhétorique. Mais si vous considérez l'aspect technique de la manière dont Daech se présente depuis le début, via ses vidéos, les actualités, les médias en général et les relations publiques, ils utilisent des techniques occidentales. Regardez bien, c'est très sophistiqué.

    Comment quelqu'un qui est assiégé, méprisé partout dans le monde, attaqué par des avions, que le monde entier veut chasser de chaque ville qu’il occupe, comment un tel groupe pourrait-il se montrer aussi sophistiqué, à moins d'être parfaitement à son aise et de recevoir tout le soutien possible ? Ce n’est pas tant Amaq qu'il faut souligner selon moi, mais bien le fait que l'Occident épouse le point de vue des terroristes, parfois directement et parfois de façon indirecte.

    RT : Donald Trump prendra ses fonctions de Président américain dans quelques semaines. Vous avez mentionné l'Amérique de nombreuses fois aujourd'hui. Qu'attendez-vous de la nouvelle administration américaine ?

    Bachar al-Assad : Sa rhétorique pendant la campagne a été positive au sujet du terrorisme, qui est notre priorité aujourd'hui. Toute autre chose n'est pas prioritaire, donc je ne vais concentrer sur rien d'autre, le reste est américain, disons, des questions internes, cela ne me concerne pas.

    Mais la question est de savoir si Trump a la volonté ou la capacité de mettre en œuvre ce qu'il vient de mentionner. Vous savez que la plupart des médias dominants et des grandes entreprises, les lobbies, le Congrès, même certains de son parti étaient opposés à lui. Ils veulent avoir plus d'hégémonie, plus de conflits avec la Russie, plus d'ingérence dans les différents pays, renverser les gouvernements, et ainsi de suite. Il a dit quelque chose qui allait dans l'autre sens. Pourra-t-il tenir ce cap contre tous ceux-là quand il prendra ses fonctions le mois prochain ? Telle est la question.

    S'il le pouvait, je pense que le monde sera différent, parce que la chose la plus importante, comme je l'ai mentionné, est la relation entre la Russie et les États-Unis. S'il va vers cette relation, la plupart des tensions dans le monde seront apaisées. C'est très important pour nous en Syrie, mais je ne pense pas que quiconque ait la réponse à cela. Premièrement, ce n'était pas un homme politique, donc, nous n'avons aucune référence pour le juger. Deuxièmement, personne ne peut prévoir comment iront les choses le mois prochain et au-delà.

    RT : La situation humanitaire en Syrie est catastrophique, et Mme Mogherini, chef de la politique étrangère de l'UE, nous dit que l'UE est la seule entité à fournir de l'aide humanitaire à la Syrie. Est-ce vrai ?

    Bachar al-Assad : En réalité, toute l'aide envoyée par les pays occidentaux était destinée aux terroristes, pour être parfaitement clair, franc et transparent. Ils ne se sont jamais souciés de la moindre vie humaine syrienne. Nous avons beaucoup de villes en Syrie qui restent, jusqu'à aujourd'hui, entourées et assiégées par les terroristes. Ils ont fait en sorte que rien ne puisse leur parvenir : nourriture, eau, quoi que ce soit, tous les besoins fondamentaux de la vie. Bien sûr, ils les attaquent quotidiennement par des tirs de mortiers et essaient de les tuer. Qu'est-ce que l'UE leur a envoyé ? S'ils s'inquiètent des vies humaines, s'ils parlent de l'aspect humanitaire, parce que lorsque vous parlez de l'aspect ou du problème humanitaire, vous ne faites pas de discrimination. Tous les Syriens sont des humains, tous les gens sont des humains. Mais ils ne le font pas. C'est le double standard, c'est le mensonge qu'ils continuent à raconter, et ça devient un mensonge ignoble, que personne ne croit plus. Ce n'est pas vrai, ce qu'elle a prétendu est faux.

    RT : Certains suggèrent que pour la Syrie, la meilleure solution serait une partition en différents pays gouvernés par les sunnites, les chiites, les Kurdes. Serait-ce possible ?

    Bachar al-Assad : C'est l'espoir ou le rêve de l'Occident et de certains pays de la région, et ce n'est pas nouveau, pas lié à cette guerre. C'était avant la guerre, et des cartes ont été composées en vue de cette division et cette désintégration. Mais en fait, si vous regardez la société d'aujourd'hui, la société syrienne est plus unifiée qu'avant la guerre. C'est la réalité. Je ne dis pas cela pour donner courage à qui que ce soit, je ne m'adresse pas ici au public syrien de toute façon, je parle de la réalité.

    En raison des leçons de la guerre, la société est devenue plus réaliste et pragmatique et beaucoup de Syriens ont compris les dangers du fanatisme, et de toute forme d'extrémisme, pas seulement religieux : politiquement, socialement, culturellement, tout cela est dangereux pour la Syrie. Ce n'est qu'en s'acceptant les uns les autres, en se respectant que nous pouvons vivre ensemble et avoir un pays.

    Alors, en ce qui concerne la désintégration de la Syrie, si cette désintégration n'est pas effective au sein de la société, parmi les différentes nuances et couches de la société syrienne, le tissu syrien, vous ne pouvez pas avoir de division. Ce n'est pas une simple carte à dessiner, je veux dire, même si vous avez un pays au sein duquel les gens sont divisés, il y a désintégration. Regardez l'Irak, c'est un même pays, mais il est désintégré en réalité.

    Donc non, je ne suis pas inquiet à ce sujet. Les Syriens n'accepteront jamais cela. Je parle maintenant de la grande majorité des Syriens, parce que ce n'est pas nouveau, ce n'est pas un sujet qui est apparu durant les dernières semaines ou les derniers mois. C'est le sujet de cette guerre. Donc après près de six ans, je peux vous dire que la majorité des Syriens n'accepteraient rien en rapport avec la désintégration, ils vont vivre comme une seule Syrie.

    RT : En tant que mère, je ressens la douleur de toutes les mères syriennes. Je parle des enfants en Syrie, que leur réserve l'avenir ?

    Bachar al-Assad : C'est l'aspect le plus dangereux de notre problème, et pas seulement en Syrie, mais où que vous parliez de cette sombre idéologie wahhabite, parce que beaucoup de ces enfants qui sont devenus jeunes au cours de la dernière décennie, ou plus d'une décennie, qui ont rejoint les terroristes sur une base idéologique, pas par manque d'argent ou quoi que ce soit d'autre, ou par espoir, disons, ils venaient de familles ouvertes d'esprit. Des familles instruites, des familles intellectuelles. Donc, vous pouvez imaginer la force du terrorisme.

    RT : Donc vous pensez que c'est arrivé à cause de leur propagande ?

    Bachar al-Assad : Exactement, parce que cette idéologie est très dangereuse, et elle ne connaît pas de frontières, pas de frontières politiques, et Internet a aidé ces terroristes à utiliser des outils rapides et peu coûteux pour promouvoir leur idéologie, et ils pourraient infiltrer n'importe quelle famille n'importe où dans le monde, que ce soit en Europe, dans votre pays, dans mon pays, n'importe où.

    RT : Et c'est ce qui se passe.

    Bachar al-Assad : Vous avez une société séculière, j'ai une société séculière, mais cela n'a pas empêché la société d'être infiltrée. Avez-vous une contre-idéologie pour faire face à cela ? Effectivement. Parce qu'ils ont construit leur idéologie sur l'Islam, vous devez recourir à la même idéologie, en utilisant le véritable islam, le véritable islam modéré, afin de contrer leur idéologie. C'est la manière la plus rapide, disons.

    Si nous voulons parler du moyen terme et du long terme, il s'agit de savoir dans quelle mesure vous pouvez faire évoluer la société, la façon dont les gens analysent et pensent, parce que cette idéologie ne peut fonctionner que lorsque vous ne pouvez pas analyser, quand vous ne savez pas réfléchir correctement. Donc, il s'agit de l'algorithme de l'esprit, si vous avez un système d'exploitation naturel ou sain, pour faire une analogie avec l'informatique, si vous avez de bons systèmes d'exploitation dans l'esprit, ils ne peuvent pas l'infiltrer comme un virus.

    Donc, il s'agit de l'éducation, des médias et de la politique parce que parfois, quand on a une cause, une cause nationale et que les gens perdent espoir, on peut pousser ces gens vers l'extrémisme, et c'est l'une des influences dans notre région depuis les années 1970, après la guerre entre les Arabes et les Israéliens, et l'échec de la paix dans tous les aspects (échec de la reconquête de la terre, de l'octroi de la terre et des droits au peuple [palestinien]), vous avez plus de désespoir, et cela a joué entre les mains des extrémistes. C'est là que les Wahhabites trouvent un sol fertile pour promouvoir leur idéologie.

    RT : Monsieur le Président, je vous remercie beaucoup pour votre temps, et je souhaite à votre pays la paix et la prospérité, et dès que possible.

    Bachar al-Assad : Merci beaucoup d'être venus.

    RT : La situation a été très difficile, et je souhaite que tout cela finisse bientôt. Merci.

    Bachar al-Assad : Je vous remercie beaucoup d'être venus en Syrie. Je suis très heureux de vous recevoir.

     

    Mon tragi-comédie est aussi paru sur

    http://reseauinternational.net/loccident-au-bord-de-la-crise-de-nerfs-tragi-comedie-usa-ue-france/

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rions-ils-sont-devenus-fous-187600

    .

     


    2 commentaires
  • Décembre 2016, le mois de tous les dangers
                                                   Pour le titre, j'ai mis décembre, plus court -
                                       mais en pensant évidemment aux dangers avant le 20 janvier !

     

    Décembre 2016, le mois de tous les dangers

    par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Avec le sayan Hollande, obsédé par la destruction de la Syrie et de l'Iran, nous avons frôlé la catastrophe; et même après avoir annoncé qu'il ne se représenterait pas en 2017, il proclamait encore qu'il était "chef de guerre", donc pouvant décider seul des conflits, et je tweetais mon inquiétude, d'autant que le Charles de Gaulle, avec ses puissants Rafale, était positionné dans la zone de tous les dangers. Et surprise ! Le redoutable porte-avions rentrait en France : Hollande s’en va, “De Gaulle” aussi ! (1). Sans doute l'Armée française n'est-elle pas étrangère à ce soudain revirement, elle qui est lassée de la politique erratique, belliciste et souvent grotesque du Président Hollande; il suffit d'écouter Mme le Colonel pour voir combien les militaires français souhaitent une autre diplomatie pour la France. (2)

    Mon article La France est-elle menacée par les choix militaires de François Hollande ? n'est donc plus d'actualité. Ouf !

    Va-t-on enfin respirer, le risque de guerre mondiale s'éloigne-t-il avec un Trump souhaitant coopérer avec la Russie ? Certes, dans l'ombre, la Clinton et Soros (avec SES manifestants) complotent contre le nouveau Président. Certains rêvent même publiquement, de l'éliminer :

    " Un site Darknet recueille des dons pour tuer D.Trump : Un site Darknet (internet clandestin) vient d’être lancé la semaine dernière, avec pour objectif de recueillir des dons afin de contribuer à organiser l’assassinat du Président récemment élu des Etats-Unis, Donald Trump et de son future Vice-Président Mike Pince. Le Darknet est un réseau superposé (ou réseau overlay) qui utilise des protocoles spécifiques intégrant des fonctions d’anonymisation. Certains se limitent à l’échange de fichiers comme RetroShare, d’autres permettent la construction d’un écosystème anonyme complet (web, blog, mail, irc) comme Freenet " (3)

    En principe, bientôt l'élection de Trump devrait être confirmée : " En pratique, il sera finalement élu à la mi-décembre par un collège de 538 grands électeurs " (4).

    Donald Trump franchira-t-il victorieusement cette étape ? Le bruit court que des grands électeurs feront défaut... quinze, par exemple ? " In a sensational new development, TV host David Pakman says he was told by a high level source that 15 electors in states Trump won will refuse to vote for Donald Trump ". (5) Faudra-t-il alors subir Hillary Clinton, ses crises, ses lubies, ses folies, ses appétits de conflits même nucléaires ?

     
    ..

     

    Si la Clinton prend la place de Trump, voilà qui nous promet une sanglante guerre civile aux Etats-Unis... En attendant, Obama tente de saboter les projets du nouveau Président Républicain (6) : "Considérant que l’administration Obama ne peut plus que gérer les affaires courantes jusqu’à la prestation de serment du président élu Donald Trump, plusieurs opérations ont été confiées à d’autres autorités : Des associations ont été chargées d’organiser des manifestations contre le président élu et de remettre en cause le principe des élections démocratiques ; L’association Prop or Not ? a été constituée avec pour mission d’accuser les personnes ayant fait campagne pour Donald Trump d’être des agents (...) ". Il est vrai que les choix de Donald Trump agacent plus d'un ! (7)

     

    trump1

     

    Mais le pire est peut-être proche : Voici que la Chambre des Représentants ose défier la Russie de Poutine, sachant qu'elle ne tolèrera jamais une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Syrie ! Le texte sera-t-il confirmé par le Sénat ? On sait que les néo-conservateurs inspirent la politique des Présidents depuis Bush, et ils brûlent d'en découdre avec la Russie, ou au moins, d'éliminer Assad comme le souhaite Israël : " C’est dans la plus grande discrétion que la Chambre des Représentants a adopté, le 15 novembre 2016, la « Loi César de protection des civils syriens » (Caesar Syria Civilian Protection Act of 2016) (H.R.5732). Le texte tire son appellation du nom de code de la personne se présentant comme « photographe de l’armée arabe syrienne » ayant pris des clichés de milliers de citoyens qui seraient morts sous la torture. Le texte, qui a été présenté de manière bipartisane par une douzaine de parlementaires, est une initiative d’Elliot Engel, le porte-voix traditionnel d’Israël, cette-fois inspiré par la Maison-Blanche (photo). Le texte a été transmis au Sénat. Il prévoit d’instaurer une zone de non-survol en territoire syrien de manière à protéger les lieux tenus par les jihadistes. " (8) Première réponse de la Russie, trouvée dans ce tweet de  CONFIRMED: Russia warns U.S., " attack Syria and we will shoot down your aircraft ".

    Alep est bientôt libérée de ses tortionnaires, la proche victoire d'Assad exaspère ceux qui veulent une Syrie livrée aux djihadistes, le divorce est consommé avec la Russie, et la moindre étincelle peut mettre le feu à la planète (9).

    Décembre sera-t-il le mois de tous les dangers ?

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    (1)

    (2) Vladimir Poutine : nouveau maître du monde ? #cdanslair 30-11-2016 https://www.youtube.com/watch?v=F9FPNyhzDxA

    (3) http://jforum.fr/un-site-darknet-recueille-des-dons-pour-tuer-d-trump.html

    (4) http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/01/elections-americaines-les-grands-electeurs-comment-ca-marche_5023509_4355770.html#M7FT94sm5qXywmFo.99

    (5) https://www.youtube.com/watch?v=WHsvx0btnAM

    (6) 3.12.2016 http://www.respublicae.org/spip.php?article27988

    (7) Donald Trump annonce la fin de l’interventionnisme américain à l’étranger 

    Trump montre les signes
    d’une détente historique avec la Russie

    (8) | 5 décembre 2016 http://www.voltairenet.org/article194360.html

    (9) Alep libérée ? La « bonne nouvelle » épouvantable
     pour les dirigeants français. 2ème partie

    http://reseauinternational.net/alep-liberee-la-bonne-nouvelle-epouvantable-pour-les-dirigeants-francais/

    Poutine adopte une nouvelle politique extérieure La Russie s’oppose catégoriquement à l’utilisation d’organisations terroristes par des États pour atteindre leurs buts politiques, idéologiques et autres".

    L’armée arabe syrienne annonce que la ville d’Alep sera libérée d’ici la fin de l’année

    Vladimir Poutine a défini la politique russe pour l’année à venir. Divorce consommé… (..) Poutine n’a pas omis de mettre les Américains en garde contre une escalade effrénée pouvant mener à la montée aux extrêmes. « Casser la parité stratégique est une affaire bien dangereuse. Ça peut mener à une catastrophe globale », a souligné le président de Russie (..)

    Le risque de guerre nucléaire dénoncé par John Pilger

     

    Cet article paru également ici le 6.12.2016 :

    http://reseauinternational.net/decembre-2016-le-mois-de-tous-les-dangers/

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decembre-2016-le-mois-de-tous-les-187258

     

    ALERTE 7.12.2016 :  OBAMA VEUT LA GUERRE ! (Confirmation de cet article)

    http://reseauinternational.net/obama-veut-a-tout-prix-la-guerre/

    Trump dérange, et tout peut être fait pour l'éviter, même la guerre mondiale ! Je l'avais annoncé en mai 2016, ici : Plus le non-interventionniste Trump risque de l'emporter (..) plus nous risquons la pire des aventures qui soit: Celle d'une guerre mondiale nucléaire. http://chantal-dupille.eklablog.com/vers-un-ete-chaud-brulant-apocalyptique-a126014392

     

    Nouvelle info :

    "Le coup d’État silencieux" contre le Président-élu Trump tourne à l'épreuve de force à la cour suprême des USA

    Le «coup d'état silencieux» actuellement en cours contre le président élu Donald Trump par des forces loyales à la famille criminelle Clinton s'est «accéléré rapidement» au cours des dernières 48 heures avec des juges fédéraux américains loyaux aux régimes d'Obama et de Bush poussant pour que l'élection présidentielle 2016 soit renversée par la Cour Suprême des USA dans les 6 prochains jours.

    http://numidia-liberum.blogspot.com.es/2016/12/le-coup-detat-silencieux-contre-le.html


    9.12.16 Comment la Russie liquide le

    commandement terroriste à Alep

    (..) Sans préjuger des ordres que donnera le Président Trump en janvier prochain, il est clair qu’Obama se lance dans une course folle dont on peut se demander le but réel: rendre la situation de Trump la plus difficile possible, ou déclencher une escalade avec la Russie avant la prise de fonction de Donald Trump? Tout reste possible dans les semaines qui restent.

    source: https://rusreinfo.ru/fr/2016/12/comment-la-russie-liquide-le-commandement-terroriste-a-alep/

    http://reseauinternational.net/comment-la-russie-liquide-le-commandement-terroriste-a-alep/

     

    Mon tweet, 9.12.16

    ALERTE ! Revoici le Hollande chef de guerre que je craignais ! En visite sur le Ch.de Gaulle ENCORE face à la Syrie! http://www.bfmtv.com/politique/hollande-en-chef-de-guerre-sur-le-porte-avions-charles-de-gaulle-1068636.html

    Hollande doit être enragé ! Contre la "chute" (libération) d'Alep, contre Trump russophile et  mettant en cause SA COP21, etc, et en tant que chef de guerre, il espère prolonger son pouvoir, le salaud ! IL EST DANGEREUX ! (chantal dupille)

     

    Voir aussi ici, 9.12.16, 15h16

    Hollande est arrivé à bord du Charles de Gaulle

    François Hollande est arrivé aujourd'hui à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle, sur le point de mettre fin à sa mission en Méditerranée orientale où il constitue l'une des pièces maîtresses de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie, a constaté un journaliste de l'AFP.

    Lors de cette visite de deux heures à bord du navire amiral de la flotte française, dont la mission a été prolongée jusqu'à la mi-décembre, le chef de l'Etat et des armées doit s'exprimer devant l'équipage, assister à un briefing sur les opérations en Irak et en Syrie et s'entretenir avec des pilotes. Une semaine après avoir renoncé à briguer un second mandat, le chef de l'Etat, désormais replié sur ses fonctions régaliennes, endosse ainsi son costume de chef de guerre et des armées.

    A cinq mois de l'issue de son mandat, François Hollande s'est donné pour mission première la "protection" des "plus fragiles" et notamment des "populations civiles menacées par les guerres ou le terrorisme". Il devrait appeler à poursuivre avec "constance et détermination" la lutte contre l'EI en Syrie et en Irak jusqu'à son "éradication", selon l'Elysée. Sa visite intervient alors qu'Alep est sous un déluge de feu.

    La Russie, alliée du régime de Damas, a martelé vendredi que l'offensive syrienne sur cette vile ne cesserait qu'après le départ de tous les rebelles, qui sont assiégés dans leur dernier carré avec des dizaines de milliers de civils sous un déluge de feu. (..)

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/12/09/97001-20161209FILWWW00170-hollande-est-arrive-a-bord-du-charles-de-gaulle.php

     

    A lire :

    ALERTE ! Les "soldats d'acier" U.S. envahissent l'Europe !.

     

    holland-24

    Hollande  menace la Russie et pousse le monde occidental à une guerre générale

     

    François Hollande, président français, pantin de Berlin, fait valoir le mythe des droits de l’Homme de la France (l’aide humanitaire) pour taper sur la Russie alors que c’est la France avec Hollande qui a soutenu les djihadistes de l’EI avec l’administration Clinton. Hollande continue, tel un fou, de dénoncer la Russie alors que c’est la Russie qui a libéré Alep de la menace djihadiste par de nombreux sacrifices de ses soldats avec l’aide de l’Iran et de soldats irakiens avec l’armée d’Assad. La France de Hollande continue d’insulter la Russie et le peuple russe en disant que la Russie bombarde des hôpitaux et soutient le régime du dictateur Assad. Assad, lui, reste un président élu et aimé par son peuple contrairement à Hollande qui ne vaut même plus 5 % dans les sondages. Hollande, qui a annoncé sa volonté de ne pas se représenter comme président français, continue, cependant, de représenter l’OTAN et ses objectifs contre la Russie à Berlin en se faisant le porte-parole de Merkel .

    L’aide humanitaire, annoncée par Hollande, est le soutien aux agents pro-OTAN contre la Russie.

    ONG au service de l’OTAN. Depuis longtemps déjà nous savons que les ONGs dites humanitaires sont au service de l’OTAN pour infiltrer les pays convoités. Sous le drapeau de l’aide humanitaire se trouvent des systèmes de contrôle et de financement des locaux pour mener des opérations de diversion contre des gouvernements pas aimés par l’OTAN.

    On se souvient de Kouchner, fondateur de l’ONG Médecins sans frontières et de Médecins du Monde qui, le 28 juin 1992, alors ministre de la santé et de l’action humanitaire s’est rendu à Sajarevo en prenant les slogans de l’humanitaire et le statut de ministre des Affaires étrangères pour mener ouvertement déjà à cette époque une guerre médiatique ouverte contre la Russie via contre la Serbie. Kouchner a participé à manipuler le grand public sur la vérité de la guerre en Ex-Yougoslavie. Sur le site de Médecins du Monde on peut lire que cette ONG est fière d’avoir entretenu la désinformation contre la Russie et sur les faits de la guerre en Serbie, « elle organise le premier convoi international qui ouvre, le 10 juin 1992, la route de Sarajevo, deux mois après le début du siège de la ville. Face à la brutalité systématique de la purification ethnique, une campagne est organisée en décembre de la même année pour dénoncer les camps de détention serbes et les crimes contre l’humanité », accusant la Serbie d’avoir organisé des camps de la mort avec une « purification ethnique » alors que cela fut un montage médiatique orchestré via l’ONG Médecins du Monde et Kouchner pour massacrer la Serbie en gagnant l’aval du grand public désinformé. Au même moment Kouchner allié des forces Croates a participé au vol des organes de Serbes, de turques trimbalés via Berlin de la Turquie, dans la « Maison Jaune ».

    Au même moment où Hollande, le faux président de la France, tape sur la Russie, la Lügenpresse comme Bild écrit que “le dictateur Assad menace les civils à Alep” alors que l’armée d’Assad avec l’Armée russe a libéré Alep de la menace djihadiste. En fait, par son intervention la Russie a permis de libérer Alep des hordes terroristes. Un président français normal aurait salué la victoire de la Russie et d’Assad sur Alep. La Russie n’est pas la menace mais la France de Hollande !

    Si nous ne parvenons pas à trouver, non pas un compromis mais un accord durable de paix, eh bien nous connaissons parfaitement le scénario : il a un nom, il s’appelle la guerre », a déclaré François Hollande aux journalistes à Berlin.

    Sur le site de l’Elysée on peut lire, «le président s’est entretenu avec les Présidents de Médecins sans frontières France (MSF), de Médecins du monde France (MDM) et de l’Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux France (UOSSM), ONG médicales françaises et internationales actives en Syrie ».

    Il est sidérant de voir Hollande voir les Russes en djihadistes et les djihadistes en sauveur !

    Il est clair que l’annonce du président fantoche Hollande annonce une volonté de mener une guerre frontale contre la Russie !  La Russie, elle, par son jeu politique a déjà sauvé le monde d’une Troisème Guerre mondiale. Le pantin Hollande, lui, menace la Russie et pousse le monde occidental à une guerre générale ! Preuve encore une fois que la France actuelle soutient les djihadistes contre la paix !

    VIDEO sur le site, confirmant ce qui est dit plus haut, déclarations de Hollande

    fr.awdnews.com

    Révélation de 120 documents secrets https://payhip.com/b/z8CU

    https://halbock.wordpress.com/2016/12/15/hollande-accuse-les-russes-des-drames-humains-a-alep-et-menace-de-faire-la-guerre-a-la-russie/.

    Hollande accuse les Russes des drames humains à Alep et menace de faire la guerre à la Russie !

     

    IMPORTANT :

    Ca se passe en UE, c'est très grave ! http://no-war.eklablog.com/alerte-les-soldats-d-acier-u-s-envahissent-l-europe-a127845516 Réelle volonté de faire la guerre frontale avec la Russie

     

    Le coup d’état des « élites » étasuniennes de 2016

    Le coup d’état des
    « élites » étasuniennes de 2016
    par Moon of Alabama

    dimanche 18 décembre 2016, par Comité Valmy


    - Il y a une tentative de coup d’État des « élites » en cours contre le président élu américain Trump.

    - Le coup est orchestré par le camp d’Hillary Clinton en collaboration avec la CIA et les puissances néoconservatrices du Congrès.

    - Le projet est de retourner le Collège électoral contre Trump grâce à l’absurde accusation de la CIA selon laquelle « La Russie a fait gagner Trump ». L’affaire viendrait alors devant le Congrès. Les néo-conservateurs et les bellicistes républicains pourraient alors confier la présidence à Clinton ou, si cela échoue, mettre Mike Pence, le vice-président élu de Trump, sur le trône. Le business de la guerre que se partagent tour à tour les deux partis, et que la présidence d’un Trump menacerait d’interrompre, pourrait alors se poursuivre sans accroc.

    - Si le coup d’État réussissait, il s’en suivrait de violentes insurrections aux États-Unis, avec probablement des conséquences imprévisibles.

     

    Voilà les grandes lignes du dispositif. Aucun plan précis n’a été publié mais le projet est cependant devenu assez clair. Je vais maintenant me livrer à quelques spéculations.

    L’objectif prioritaire est d’empêcher Trump de devenir président. Il est trop indépendant, ce qui met en danger de nombreux centres de pouvoir au sein des milieux dirigeants étasuniens. Le choix de Tillerson comme nouveau secrétaire d’État ne fait qu’augmenter le danger (je prédis que Bolton n’obtiendra pas le poste de sous-secrétaire d’état.) Tillerson est pour une stabilité qui profite aux affaires, pas pour une politique aventureuse de changements de régime. Les ennemis institutionnels de Trump sont :


    - La CIA, qui est devenue l’Agence centrale d’assassinat sous les gouvernements Bush et Obama. Une partie importante de son budget dépend de la poursuite de la guerre contre la Syrie et des campagnes d’assassinat de drones en Afghanistan, au Pakistan et ailleurs. Les politiques plus isolationnistes de Trump mettraient vraisemblablement fin à ces campagnes et aux budgets correspondants.

    - L’industrie de l’armement qui pourrait perdre ses énormes ventes à ses principaux clients du golfe Persique si un président Trump réduisait les interventions étasuniennes au Moyen-Orient et ailleurs.

    - Les néoconservateurs et les Likoudniks* qui veulent que les États-Unis demeurent le bras d’Israël pour contrôler le Moyen-Orient au profit des sionistes.

    - Les faucons de guerre, les militaires et les « interventionnistes humanitaires » qui considèrent toute réduction du rôle de première puissance mondiale des États-Unis comme un sacrilège.

     

    Le directeur actuel de la CIA, Brennan, figure de premier plan du programme de torture de la CIA et consigliere** d’Obama, fait partie du camp Clinton / anti-Trump. Les anciens chefs de la CIA Hayden et Panetta soutiennent ouvertement Clinton, tout comme l’ancien directeur adjoint de la CIA, Michael Morell, le roi de la torture.

     

    Il n’est donc pas étonnant que la CIA mène la campagne anti-russe. Sa tâche est maintenant de persuader le public américain que l’intervention russe a faussé les élections américaines en faveur de Trump. Le but est de délégitimer la victoire Trump aux yeux des médias et du public, mais encore plus aux yeux des Electeurs du collège électoral.

     

    La CIA est fortement soutenue par les mêmes médias encadrés qui ont soutenu Clinton lors de l’élection. (Ce sont aussi, évidemment, ces mêmes médias qui ont soutenu auparavant la campagne de la CIA sur les « armes de destruction massive de Saddam »).

    Le partisan démocrate et professeur de droit, Harvard Lawrence Lessig, essaie d’influencer les Électeurs du collège électoral en leur offrant un soutien juridique personnel gratuit. Il dit que le vote du Collège électoral est maintenant scellé.

     

    Si on parvenait à convaincre 37 Électeurs républicains, mis en place par les électeurs de leurs États pour voter pour Trump, de ne pas élire Trump, de s’abstenir ou de voter pour quelqu’un d’autre, Trump n’aurait pas les 270 votes requis. L’élection du président serait alors renvoyée à la Chambre des représentants.

     

    Même si les Électeurs votaient pour Trump, les députés de la Chambre et du Sénat pourraient remettre officiellement en question ce vote et provoquer des retards, entamer des enquêtes au Congrès et des recours juridiques.

     

    Voici le détail de la procédure générale et de la procédure spécifique pour le Collège électoral selon l’Administration nationale des Archives.

     

    Bien que les néo-conservateurs n’aient aucun soutien réel dans le corps électoral des États-Unis, ils ont une forte influence sur des pans importants du Congrès et sur les journalistes de MSM (National News). Beaucoup de chefs de file néo-conservateurs et de fauteurs de guerre comme Robert Kagan, Max Boot et l’équipe éditoriale du Washington Post ont soutenu Clinton pendant la campagne électorale. Clinton a même fait des clips de campagne avec des personnalités du Congrès républicain comme Lindsay Graham, Sasse et Flake.

     

    A force de pression, la Chambre et la majorité du Sénat pourraient bien finir dans le camp anti-Trump. Mais quel que soit le résultat, il y aurait sûrement d’intenses querelles juridiques et tout cela finira, à mon avis, devant la Cour suprême.

     

    A la place des entourloupes juridiques, Obama pourrait donner l’ordre aux services secrets de lancer une enquête officielle sur l’ingérence russe dans les élections, ce qui pourrait retarder l’investiture de Trump. Il peut le faire avant le 20 janvier, la date de l’inauguration officielle. Voilà ce que cela signifierait exactement :

     

    En ordonnant un « examen complet » des allégations sur l’ingérence de la Russie dans le processus électoral de 2016, le président Barack Obama demande essentiellement à la communauté du renseignement de porter un jugement sur la validité de l’élection qui doit placer Trump dans le bureau ovale.

     

    Un « compromis » pourrait être trouvé au Congrès ; il s’agirait d’attendre l’analyse de la communauté du renseignement pour en discuter avant d’investir Trump. Cela ne donnerait rien de concret car les éléments du Renseignement national sont très vagues. Mais pendant ce temps, le vice-président élu serait le président en exercice :

     

    Si le président élu ne parvient pas à se qualifier pour l’investiture avant l’inauguration, le vice-président élu exerce les fonctions de président jusqu’à ce qu’un président soit qualifié, selon la Section 3 du 20e Amendement.

     

    Si le processus législatif ou congressionnel de l’élection de Trump est retardé, cela pourrait durer longtemps. Les Blob et les Borg qui détiennent le pouvoir à Washington ne verraient aucun inconvénient à avoir Pence comme président par intérim, pendant que Trump n’aurait aucun pouvoir officiel au gouvernement. (Clinton pourrait-elle alors devenir vice-président par intérim ou se qualifier comme nouvelle présidente ?)

     

    L’intervention des médias en faveur du camp anti-Trump est incroyable.

    Mais souvenons-nous qu’il n’y a aucune preuve, ZERO preuve, que la Russie ait quoique ce soit à voir avec la DNC ou Podesta ou d’autres fuites, ni avec la publication de mails par des organisations comme Wikileaks.

     

    Craig Murray affirme qu’il sait de source sure qu’il n’y a pas eu de piratages mais des fuites organisées et qu’il connaît le(s) fuiteur(s). Il dit même maintenant que les mails lui ont été communiqués lors d’une visite à Washington. D’anciens responsables du renseignement, comme William Binney, un ancien officiel de la NSA dont les compétences techniques sont reconnues, disent aussi que l’histoire du piratage est un mensonge.

     

    Tout ce que nous avons entendu ou vu jusqu’ici, ce sont des rumeurs, des ouï-dire, et des allégations. Pour moi qui suis un professionnel de l’informatique, tout cela est ridicule, exactement comme Murray l’explique ici. Si les piratages en question se sont vraiment produits alors les méthodes soi-disant utilisées sont si ordinaires que n’importe qui aurait pu le faire. Au plan technique, rien ne prouve, ni de près, ni de loin, que « c’est la Russie qui l’a fait ».

     

    Mais cela n’empêche pas le NYT de publier des quantités d’articles qui nous disent que « c’est la Russie qui l’a fait », basés sur les rumeurs sans base de la CIA et les allégations informatiques peu professionnelles de Crowdstrike, la compagnie de sécurité informatique que la DNC a engagée. Avant cela, le Washington Post avait publié des affirmations catégoriquesde l’ingérence de la Russie par des fonctionnaires anonymes. NBC News coiffe tout le monde au poteau en disant que « des responsables du renseignement » affirment que Poutine lui-même a dirigé la campagne de piratage. Bill Arkin et Ken Dilanian, les auteurs de cette histoire sont des sous-marins de la CIA dont on sait qu’ils lui faire vérifier leurs articles avant de publier. La prochaine fois, NBC News nous dira que Vladimir Vladimirovich lui-même était au clavier.

     

    Beaucoup d’organes de presse et d’éditoriaux suivent ces « meneurs ».

    Une partie du plan élaboré par le camp Clinton a été expliquée au Conseil national démocratique par une ancienne consultante de l’opposition, l’Ukrainienne-Américaine Alexandra (alias Andrea) Chalupa, dans ce fil de discussion :

     

    Andrea Chalupa @AndreaChalupa, 11 déc

    1.) Le Collège électoral se réunit le 19 décembre. Si les Électeurs ignorent #l’état d’urgence dans lequel nous sommes, et que Trump est élu, nous pouvons encore le stopper le 6 janvier au Congrès

     

    2.) S’il y a des objections à l’élection du Collège électoral, elles doivent être soumises par écrit, signées par au moins 1 député de la Chambre et 1 sénateur

     

    3.) Si des objections sont présentées, la Chambre et le Sénat se retirent en session pour examiner leur validité au regard des procédures stipulées dans la loi fédérale.

    ...

    Les éditoriaux et les articles d’opinion des principaux journaux soutiennent la conspiration de leur mieux. Voilà par exemple (un exemple parmi beaucoup d’autres) ce qu’écrit A.J. Dionne dans le Washington Post :

     

    La conclusion de la CIA selon laquelle la Russie a activement participé à notre élection pour faire élire le président Trump est une excellente raison pour que les Électeurs se demandent s’ils doivent exercer leur indépendance. À tout le moins, on doit leur dire ce que sait la CIA, et surtout s’il existe des preuves que Trump ou ses lieutenants se soient compromis activement avec la Russie pendant la campagne.

     

    L’éditorial du New York Times déplore que Trump ridiculise les contes de fées que raconte la CIA.

    Beaucoup de gens qui ont voté pour Trump seraient dégoûtés et indignés si (ou quand) on refuse à Trump l’accès à la Maison Blanche. Beaucoup d’entre eux sont armés et protesteront. C’est sûr qu’il y aura de la violence si le coup d’État réussit.

     

    Trump a choisi quatre anciens généraux pour faire partie de son cabinet et de son équipe. En cas d’escalade, ou pourrait se retrouver dans un scénario comme celui de ce document militaire de 1992 : Les origines du coup militaire américain de 2012 (pdf) de Charles J. Dunlap.

     

    Moon of Alabama
    15 décembre 2016

    Traduction : Dominique Muselet

    Notes :
    *Membres du parti israélien de droite, le

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article7997

     

    Recommandés, mes deux articles :

    La France est-elle menacée par les choix militaires de François Hollande ?

    Une remarquable analyse sur la diplomatie occidentale en Syrie (Colonel Caroline Galactéros)

     

    Des pays préparent leurs citoyens à la guerre (pas la France !), ajouté le 20.12.2016..

    (..) Il est également à prendre en compte que les autorités de la Suède ont déjà demandé à leur population de se préparer à la guerre avec la Russie, à ne citer que l’information publiée par le périodique local Contra Magazin. Selon ce média, l’organisation de défense civile du pays aurait fait parvenir à toutes les municipalités « une lettre urgente et officielle » portant sur le sujet sus-mentionné.

    Dans ce document, on sommerait les autorités locales à vérifier le bon fonctionnement ds sirènes d’alerte civile. Il serait également ordonné aux centres opérationnels locaux de « se préparer de toute urgence à gagner les bunkers souterrains ». Les citoyens du pays, eux, devraient « coopérer et prêter plein soutien aux militaires suédois ».

    Au Luxembourg, les habitants recevraient maintenant, à titre gracieux, des comprimés pour lutter contre l’irradiation « au cas où il y aurait une concrétisation du danger nucléaire ». Cette information s’est trouvée corroborée par l’attaché de presse du gouvernement luxembourgeois Frank Stolz. A son tour, la chancelière de l’Allemagne Angela Merkel avait déjà recommandé aux citoyens de faire provision d’eau potable et de denrées alimentaires ce qui n’est pas sans pousser à supposer que l’on prépare les Allemands à un scénario des plus lugubres.

    Le président sortant américain Obama a, lui, appelé sa nation à « être prêts à faire face aux défis inconnus du jour à venir ». Il aurait également préconisé une initiative qui durerait un mois portant sur « les préparatifs nationaux à mettre en place en vue d’une catastrophe ». 
     

    source: http://www.pravdafrance.com/news/defense/19-12-2016/1303896-DEFENSE-0/

    http://reseauinternational.net/la-russie-nest-pas-dangereuse-pour-lotan-us-dixit/

    .

    Les USA cherchent un prétexte pour déclencher la guerre ?

    ajouté le 20.12.16

    (..) Attaque de l’ambassade Américaine en Turquie !!!

    Comme par hasard… le même soir que l’assassinat du diplomate Russe, l’ambassade américaine en Turquie reçoit des tirs : https://francais.rt.com/international/30868-coups-feu-tires-pres-ambassade-americaine-ankara

    Les USA vont ils accuser les Russes de représailles contre leur ambassade afin de justifier le déclenchement de la guerre ?

    En aucun cas Poutine qui est un joueur d’échec au sang froid et qui connaît très bien les méthodes de la Cabale n’aurait pu avoir une réaction “à chaud” aussi stupide et rapide que cette attaque de l’ambassade des USA.

    Reste à voir sur qui les médias mainstream américains à la botte de la Cabale vont faire porter le chapeau….(..)

    http://reseauinternational.net/lambassadeur-russe-en-turquie-assassine-et-lambassade-americaine-en-turquie-recoit-des-tirs-probablement-sous-faux-drapeau/

    .

    Excellente analyse de Bassam Tahhan sur l'assassinat de l'Ambassadeur Russe en Turquie (ajouté le 20.12.16)

    Bassam n'exclut d'ailleurs pas la guerre nucléaire contre la Russie avant le 20.1. Obama est trop anti Russie.... (note de chantal)

    http://reseauinternational.net/les-dessous-de-lassassinat-de-lambassadeur-russe-en-turquie-bassam-tahhan-flash-critique-n4/

     

    Hystérie anti-Russe :

    La troisième guerre mondiale commencera-t-elle à Kaliningrad ? http://www.courrierinternational.com/article/strategie-la-troisieme-guerre-mondiale-commencera-t-elle-kaliningrad

     

     
     
     
    La guerre contre le FCFA est déclarée !
     
     
    «Les Casques blancs» participent au blocus de l’eau qui assoiffe 5 millions de Syriens
     
     
    L’Allemagne, prête à flirter avec la bombe française

     

    Les U.S.A débarquent encore en Europe pour attaquer la Russie !

     

     

    Mes tweets du 8.1.17

    Verhofstadt brigue la Présidence du Parlement européen. Cette canaille veut la peau d'Assad et des Russes, il SOUTIENT les terroristes d'EI !

    Vers la WW3 ? De la Syrie à l’Europe

    Climat de haine de la Russie aux USA, passe en UE, paranoïa, présenter Russie comme dangereuse cf intervention élection. PrépareWW3

    L'axe du Mal Obama-Clinton-McCain-Hollande-Merckel-Netanyahu et pays Baltes,préparent l'opinion à WW3 en diabolisant la Russie !

    Terrifiant ! La haine de la Russie pour son action en Syrie-Crimée,a mené Obama à dresser Yankees même REPUBLICAINS contre Russie

    Diaboliquement, Prix Nobel Obama et sa clique Clinton-McCain,a conduit Républicains à S'OPPOSER à Trump pro paix Russie. VERS WW3

    2) A partir de maintenant,soyons sûrs que tout candidat pas anti Russie,sera discrédité,comme Fillon ou Le Pen."Guerre" contre, via merdias

    La paranoïa anti Russie est telle, qu'elle va non seulement pourrir les élections comme pour Trump aux USA, mais préparer à armer et à WW3 !

    Les USA et l'Ukraine plongent dans la folie la tête la première, quitte à entraîner le monde avec eux

    Presidente anuncia preparativos para el Ejercicio Militar Zamora 200

     

    Guerre, pénuries ? .

    Il faut sortir des villes, aller à la campagne, chez des amis, de la famille... mais hors villes, comme nos ancêtres pendant WW2 et WW2. Fourgonnette ou camping-car souhaités.

    Liste conseillée:

    - Matériel solaire, lampes solaires, radio, etc. Une radio nécessaire. Piles

    - Bouillottes ou briques réfractaires - pour se chauffer. Bougies

    - Compléments alimentaires

    - Semences

    - Conserves, pâte (cuisant vite), riz, soupes carton (cuit plus vite), ou en sachets

    - Pain azyme BISCUITERIE D'AGEN (nourrissant, produit naturel, environ 2,20)

    - Lait en poudre grand container

    - Café ou chocolat en poudre; Chocolat, sucre, sel, poivre, huile, épices (aldi, Lidl, pour salades), produits de base. Jus 100% fruits conseillés

    - Farine pour pain si four

    - Fruits secs, amandes, MIEL, confitures etc

    - Dentifrice, brosse à dents, sopalin, savon, éponges, poudre pour laver linge à la main, etc.

    - Vêtements chauds, bonnets, etc

    - Médicaments de base

    - Petits arbres fruitiers en pots, potager balcon ou maison

    - Ne pas oublier nos animaux

    Soyez le plus possible autonomes, créatifs, et solidaires

    Chantal Dupille

     


    6 commentaires
  •  

    Fidel Castro, je t'aime (par Chantal Dupille dite eva R-sistons)

     

    Fidel Castro, je t'aime...

    nous t'aimons !

    Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Fidel Castro, les chiens de garde et les Cubains

     

    Fidel nous a quittés. Les chiens de garde, tous les laquais du Système, tous les Kouchner, sont là, prêts à pourfendre le "tyran", le "dictateur", et prêts aussi à dévorer la belle île, l'île libre, l'île de la joie, l'île où tous ont un toit chatoyant, où tous sont bien soignés, où la mortalité infantile est éradiquée, où les bibliothèques poussent plus que les super-marchés, où l'on fait la fête ensemble plutôt que de rester prostré, en se gavant de repas Mac Do, devant sa télévision (aux Etats-Unis, il y en a une dans chaque pièce)... Les chacals proclament que Cuba va "s'ouvrir à la liberté, va s'ouvrir au monde", en se réjouissant que bientôt ses habitants seront juste obsédés par la consommation, les mirages de la mondialisation, la soumission au dollar-roi. la prostitution consentante. Les chacals prétendent aussi que Cuba "est prête au changement". Quel changement ? Celui que les Yankees imposent, l'Américan way of live... invivable ? Foutaises ! Fichez-le-camp, chiens de garde, on vous a assez vus, on vote contre vos favoris, vous avez voulu la Clinton et le néo-con Juppé, bah non, on les a mis dehors... Et le phénomène va s'étendre !

    C'est quoi, le changement que les chacals espèrent ? Une Révolution Orange avec les exilés cubains, avec de pseudos associations pour la démocratie, pour les droits de l'homme ? Une passion soudaine des Cubains pour ce qu'Obama appelle "choisir son gouvernement" ? Choisir entre deux partis identiques, flanqués d'un troisième à la Macron-Rothschild pour faire encore plus illusion ? Bah oui, les Cubains vont préférer leur parti unique au service du peuple, plutôt qu'une myriade de partis les piétinant... Et ils ont gagné quoi, avec la visite d'Obama ? La levée des sanctions ? Non, une ambassade qui va observer leurs faits et gestes et ceux de la Russie envisageant d'établir une base à Cuba. Imposture, tout est imposture ! Et les Cubains ont appris à fleurer les mauvais coups...

    Castro a mis en prison les opposants ? Mais qui étaient ces "opposants" ? Des agents de la CIA, des laquais du Système ne songeant qu'à déstabiliser le pays, à priver les habitants de leurs conquêtes, à provoquer une Révolution Orange au profit de la Finance vampire ? Alors, oui, on ne va pas pleurer sur leur sort ! Fidel a eu raison de mettre hors d'état de nuire les ennemis des Cubains libérés.

    Castro était communiste ? Mais quand on voit la barbarie de la mondialisation broyant libertés, emplois, vie de famille, solidarités, idéaux... on devrait tous l'être ! Qu'est-ce que ça veut dire ? J'ai été en URSS avant son écroulement sous les coups entre autres, de Reagan et du pape Polonais Jean-Paul 2. Alors qu'aujourd'hui la mondialisation malfaisante génère chômage, mal logés, misère, éclatement des familles, désespoir..., le communisme soviétique avait fourni un emploi pour tous, un toit pour tous, des produits subventionnés, des transports quasiment gratuits, des vacances payées, des soins payés, une éducation gratuite de la crèche à l'université, des loisirs variés payés, bref chaque besoin des citoyens était pris en charge, de la naissance à la mort ! Et il n'y avait pas un sans-abri, pas un mendiant, pas un clochard ! Aujourd'hui, en Amérique s'érigeant en modèle pour le monde, bien des citoyens vivent dans leur voiture !

     

    Fidel Castro, je t'aime (par Chantal Dupille dite eva R-sistons)

     

    Castro, je t'aime, nous t'aimons, car tu as risqué ta vie pour libérer ton peuple d'une dictature effroyable, car tu as rendu leur souveraineté, leur dignité, leur fierté aux Cubains,  car tu as restitué les terres volées aux paysans et éradiqué la misère, car tu as appris à lire et à écrire à tous avec une armée de volontaires, car tu as créé le meilleur système de Santé du monde et quasiment éliminé la mortalité infantile... et ce Système de Santé, tu l'as exporté un peu partout avec des bénévoles, en redonnant espoir même aux aveugles ! Ton armée à toi, est une armée bienfaisante, qui redresse, relève, libère ; Et si elle a pris les armes, c'était pour aider d'autres peuples à se libérer de l'impérialisme prédateur ! Toi, un dictateur ? Toute ta vie tu as servi ton peuple, jusqu'au bout de tes forces : Ainsi, tandis que Bush a refusé un barrage protecteur à la Nouvelle-Orléans, et qu'il a livré la ville à la souffrance d'une gigantesque inondation, n'apparaissant auprès des sinistrés, au bout de huit jours, que quelques minutes devant les caméras, toi, Fidel le bien-nommé, oui toi, à 80 ans, déjà affaibli, tu es resté deux jours et une nuit, sans interruption, pour protéger ton peuple des effets de la pire tempête annoncée. Commandante ! Veillant sur tout, prévoyant tout, et finalement, grâce à toi, il n'y eut pas un seul mort, PAS UN SEUL ! Fidel, merci, merci pour tout ! Et par-dessus tout, tu as préservé ton peuple des fourches caudines de l'Amérique arrogante, dominatrice, castratrice !

    Et ton dernier acte d'amour a été pour le monde entier : Du haut de ta tour d'ivoire, rongé par la maladie, mué en prophète, tu as lancé un cri déchirant : Pas de nouvelle guerre mondiale, NON, pas de guerre mondiale nucléaire ! Elle débouchera sur un hiver nucléaire, où plus rien ne pourra pousser !

    Libérés de la dictature de l'argent, les Cubains ont tous eu accès au logement, à la santé, à l'éducation, à la culture, à la fraternité de la diversité, à la libération du patriarcat. Libérés du joug de l'ogre américain, ils ont multiplié les initiatives, donné libre cours à leur créativité, et ils ont triomphé des sanctions, des embargos, du blocus...

    Merci Fidel d'avoir refusé le désordre mondial, d'avoir affronté l'Amérique mortifère, l'impérialisme oppresseur, les ploutocrates suçant le sang des peuples, les puissances de l'argent, avec toi le David Cubain a tenu tête victorieusement au Goliath yankee malgré les sanctions, l'isolement, plus de trois cents tentatives d'assassinat émanant de la "démocratie" américaine ne supportant que ceux qui lui sont soumis ! Fidel, les Cubains te sont reconnaissants. Et nous, nous avons vu. Et le monde a besoin de dirigeants comme toi pour résister aux oppressions ! Ce n'est pas sans raison que le Président Assad, confronté à la pire armada, t'a rendu hommage : Tu t'es dressé, seul, face à ceux qui voulaient dévorer ton peuple !

    Les voyous qui dirigent les pays et les chiens de garde du Système peuvent te traiter de tyran, dénigrer, crier, hurler, nous savons, nous tous, que tu es Fidel le libérateur, et que tu marqueras à jamais l'histoire du monde.

    Merci Fidel, nous t'aimons.

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Fidel Castro, je t'aime (par Chantal Dupille dite eva R-sistons)..

     

    Article paru aussi sur

    http://reseauinternational.net/fidel-castro-les-chiens-de-garde-et-les-cubains/

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fidel-castro-les-chiens-de-garde-186942?pn=1000#forum473750.7

     

    Je suis scandalisée par les propos haineux de Mr Yann Moix

    isabelle_o

    Peut-être avez vous comme moi regardé « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier avec Yann Moix et Vanessa Burggraf le samedi 10 décembre..

    Je suis scandalisée par les propos haineux de Mr Yann Moix à propos de Cuba. On a tout entendu après le décès de Fidel Castro mais là, ça dépasse tout simplement l’entendement.

    Mr Moix est allé 1 semaine à Cuba et n’y a vu que des prostituées, des prisonniers politiques, la misère…. Oui, a-t-il rajouté tout bas, ils savent lire et écrire mais à quoi ça sert??? Sans doute a-t-il séjourné à Cuba du temps de Batista pour asséner de tels propos.

    Il devrait s’offrir un autre voyage, plus long cette fois, visiter des écoles, des collèges, des universités, des hôpitaux, des centres culturels, des lieux d’accueil pour les femmes enceintes….assister à des conseils de la révolution où chacun peut s’exprimer sur son quartier…, se renseigner sur le déroulement des élections locales et nationales, discuter avec des dissidents du régime, des artistes critiques (moi, j’en ai rencontré, non pas en prison mais des cubains qui ont pignon sur rue…). A Cuba, sont formés des universitaires de talent, des médecins, des chercheurs parmi les meilleurs du monde, des sportifs raflant des médailles d’or, des artistes, des créateurs….

    Où dans cette région du monde et dans dans tous les pays dits en développement, peut-on présenter un tel bilan?

    Oui, Cuba ne roule pas sur l’or, on est bien d’accord Mr Moix. Mais vous, qui êtes si érudit, ça m’étonnerait que vous ne connaissiez pas l’histoire de cette petite île où régnait un régime corrompu et pro-américain sous Batista. Puis avec quelques guérilléros et le soutien de tout un peule, Fidel Castro a mis fin à cette dictature et malgré un blocus féroce (tant qu’il ne s’attaquera pas aux intérêts économiques américains, il sera un interlocuteur des dirigeants Etats-Uniens mais dés que la Révolution commencera à exproprier des industries nord-américaines, il deviendra le diable!), il a permis une élévation des conditions de vie matérielles et culturelles, inédite en Amérique latine.

    L’Education est complètement gratuite et le taux d’alphabétisation est de 99,8% (Cuba est dans le peloton de tête mondial). En matière de santé: sécurité sociale universelle, espérance de vie de 79 ans, mieux qu’aux USA!!! (L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît les prouesses de Cuba en matière de santé). Des vaccins, des traitements contre des maladies graves dont le cancer sont découverts à Cuba (reconnus par l’OMS). 1 médecin pour 148 habitants, selon l’OMS. Cuba est une référence mondiale. Les médecins vont apporter leur aide dans tous les pays du monde si on leur demande. Mais après le passage de l’ouragan, la Floride a décliné cette offre. Pas étonnant….

    Au fait, savez vous que c’est à Cuba que fut soignée Kim Phuc, la petite vietnamienne brûlée au napalm par l’armée des Etats-Unis et que Nick Ut avait photographiée, hurlant sur la route.

    Une centaine de pays du tiers monde ont envoyé des jeunes étudier gratuitement dans l’île. Parmi eux, 30000 africains, 8000 médecins latino-américains.

    Pendant des dizaines d’années, les américains utiliseront toute la panoplie terroriste pour tenter d’assassiner Fidel (plus de 600 tentatives…), ils faciliteront le débarquement de groupes armées, financeront et financent encore, manipuleront et manipulent encore les opposants, détruiront les usines, introduiront la peste porcine et des virus qui s’attaquent au tabac et à la canne à sucre, organiseront l’asphyxie économique et décrèteront un blocus toujours en vigueur.

    Juste un exemple, Mr Moix: Aleida Guévara (oui, la fille du CHE), pédiatre à Cuba n’a pu sauver un enfant de 5 ans car les USA ont refusé d’envoyer le seul médicament qui pouvait le sauver…. Quelle honte!

    Il en a fallu des recherches en médecine, de découvertes de tous les bienfaits des plantes pour contrer le manque de médicaments. Dans le domaine de l’agriculture, le blocus ne permettant pas d’acheter des engrais, on peut dire que toute la production est bio à Cuba! Associations écologiques et la défense de l’environnement…

    Savez-vous Mr Moix les difficultés qu’ont les entreprises qui veulent investir à Cuba. Par exemple BNP Paribas n’a pu commercer avec Cuba sous peine d’une amende de 10 milliards de dollars infligée pas les USA!!!!! C’est normal, sans doute?????

    Un petit pays de près de 12 millions d’habitants face à la première puissance économique et militaire mondiale!!!!!

    Alors ne faudrait-il pas d’abord se poser la question: un pays harcelé, étranglé, en guerre permanente, pouvait-il favoriser l’épanouissement de la démocratie telle que nous la concevons chez nous avec le risque que tout soit anéanti à zéro.

    Cuba s’est impliqué aux côtés des mouvements révolutionnaires latino-américains, dans l’aide à l’Afrique ( En particulier, Fidel soutint la lutte contre l’Apartheid et la première visite que fit Mandela à sa sortie de prison fut pour Fidel Castro) . Dans la mémoire de millions d’hommes et de femmes d’Amérique latine et du tiers monde, Fidel restera un héros des temps modernes, n’en déplaise aux donneurs de leçons comme Mr Moix!

    L’ossature de la contre révolution fut encadrée et financée par la CIA. Sont partis de Cuba ceux qui ne supportaient pas les restrictions matérielles…

    Oui, des erreurs furent commises et Fidel a reconnu les « fautes », les « insuffisances ». Mais comment résister en temps de guerre à toutes les attaques dont ils ont fait l’objet sans commettre d’erreurs? Comment éviter les dérives autoritaires dans une situation de situation extrême? Climat permanent de forteresse assiégée, où toute dissidence est perçue comme une trahison potentielle. Mais à Cuba, la torture n’a jamais été utilisée… contrairement à nombre de pays.

    Je suis étonnée Mr Moix et vos ami(e)s que vous ne parliez pas de tous ces pays où la misère est épouvantable, où les enfants travaillent dés leur plus jeune âge, où les femmes sont violentées, tuées en place publique, où les droits les plus élémentaires sont bafoués, où la mortalité infantile est importante, où l’âge moyen de l’espérance de vie se situe entre 40 et 50 ans, où, vous savez, les enfants ne vont pas à l’école. Eux, ils ne savent même pas lire et écrire mais vous n’en parlez pas……Vous savez, tous ces pays que les médias montrent peu car cela pourrait gâcher nos soirées..: l’Afrique, les Comores, Madagascar, Les Philippines, le Bangladesh, Haïti (l’île tout près de Cuba est beaucoup aidée par Cuba), le Népal et j’en passe un grand nombre hélas….

    Les cubains ne vivent pas sur l’or mais personne ne meurt de faim, monsieur Moix. Regardez les bien sur les images. Ont-ils l’air affamés, misérables, en guenilles, tristes…? Non, ils sont gais, dansent, chantent, toujours bien habillés, coiffés à la dernière mode…Ils sont accueillants et prêts à vous ouvrir leur porte, celles des écoles…même dans les plus petits villages.

    Au fait, vous savez lors du passage du dernier ouragan, les médias ont parlé de la Floride, de Haïti et des désastres provoqués mais curieusement, rien pratiquement sur Cuba où aucun mort ne fut à déplorer (le seul pays où il n’y eut pas de victimes), où tout fut comme lors des tempêtes précédentes reconstruit (les écoles fonctionnaient à nouveau 15 jours après). Tout est prévu dés que les tempêtes sont annoncées.

    Mais non, bien sûr, il ne faut pas en parler, ce serait bien trop grave si les français se mettaient à penser que la vie à Cuba n’est pas si mal et que la Révolution est une réussite même s’il reste encore beaucoup à faire.

    Mais ça ne vous a pas paru bizarre, Monsieur Moix, de voir des centaines de milliers de Cubains de tous âges saluer et rendre hommage à Fidel comme quoi, la lutte contre l’impérialisme habite toujours ce peuple, preuve que la révolution est vivante à Cuba. On a même entendu qu’ils étaient payés ou qu’ils seraient punis s’ils n’allaient pas rendre hommage à Fidel. Ca va coûter cher et il va falloir en construire des milliers de prisons. Ah, oui, j’ai surtout entendu à la télé des dissidents s’exprimer sur leur vélo dans la Havane. C’est bizarre qu’ils aient pu s’exprimer, c’est même bizarre que les journalistes les ai trouvés car je pensais qu’ils étaient tous enfermés. Enfin, c’est ce que vous croyez, vous, Monsieur Moix!

    Le peuple cubain dispose d’un haut degré de conscience politique et est attaché à son indépendance, à son système politique et à son modèle social. Voilà pourquoi ils sont reconnaissants à Fidel Castro et le pleure.

    Fidel Castro est controversé en Occident, parce que les médias en présentent une image caricaturale. En revanche, il est plébiscité par les peuples d’Amérique latine et du Tiers-monde qui le considèrent comme un symbole de la résistance à l’oppression et un défenseur de l’aspiration des pays du Sud à l’indépendance, à la souveraineté et à l’autodétermination. Il a pris les armes en faveur des opprimés et a revendiqué leur droit à une vie décente.

    Vous voyez, Monsieur Moix, il ne faut pas tout croire croire!

    « Il ne faut pas croire, il faut lire ». Il a appris à son peuple à marcher sans lui. « Le peuple a une culture politique » disait Fidel Castro.

    HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!!!!

    Isabelle.

    « Soyons réalistes, réalisons l’impossible » (CHE GUEVARA).

    http://www.lesamisdecuba.com/je-suis-scandalisee-par-les-propos-haineux-de-mr-yann-moix/

     

    .

     


    5 commentaires
  •  

    De Jesse Ventura à Trump, le réveil des peuples

     

     De Jesse Ventura à Trump, le réveil des peuples

    Par chantal dupille (dite eva R-sistons)

     

    Les peuples se réveillent ! Ils font entendre leur voix, ils défient le Système assassin, ils commencent à briser leurs chaînes... La terre tremble ! La GB a osé le Brexit, les Néerlandais ont dit non à l'adhésion de l'Ukraine à l'UE, la Hongrie s'oppose à des choix de Bruxelles, une partie des Chypriotes bouge, les Grecs protestent contre le rouleau compresseur de la mondialisation, Moldavie et Bulgarie élisent des Pro-Russes, la CPI se vide... et audace suprême, l'Amérique s'oppose à son Oligarchie vorace et belliciste ! Le "milliardaire" clairvoyant Trump va-t-il changer le monde ? "Apocalypse now" titre le Courrier International, mais pour qui ? Pour les peuples, ou pour Wall-Street, l'OTAN, le Pentagone, les multinationales, les Lobbies vampires ?

    Comme je l'ai dit dans mes tweets, Trump n'est pas ma tasse de thé : Raciste, vulgaire, mentalité de nouveau riche, parfois sulfureux notamment avec les femmes... Et en ajoutant : MAIS TOUT sauf Clinton la criminelle, la démente, la belliciste anti Assad et Poutine, pro guerre mondiale ! C'est fait, Trump a fait mentir les merdias et les sondeurs bidons outils de propagande et de manipulation ; Merci Assange, le vrai héros du bouleversement en Amérique !

    Jour de joie pour le monde, eh oui ! Trump se méfie des médias, des sondeurs, de l'OTAN et de ses guerres ruineuses, dévastatrices, des Traités de "libre échange" (et même de la mondialisation), de l'UE trop dépendante et quémandeuse, Trump va combattre les djihadistes au lieu de les armer, même avec Assad et Poutine, Trump va rétablir les frontières et la souveraineté de son pays, Trump préfèrera défendre les familles plutôt que les transsexuels, les citoyens plutôt que les artisans des fallacieux COP21 ou 22, il travaillera pour les Américains (par exemple en construisant des routes et en fournissant des emplois) plutôt que pour le Pentagone qui détruit des pays entiers et en répandant le terrorisme partout, et il combattra les mensonges comme celui du 11/9 ! ENORME ! Purée, quel courage !

    L'équilibre du monde est bousculé ! Avec Donald Trump, finie la folle domination de l'Amérique sur la planète ; en compagnie de Vladimir Poutine il va travailler à la mise en place d'un monde multipolaire qui coopèrera, qui fera des affaires au lieu de s'entretuer ! Hé oui, les citoyens Américains ont osé élire l'adversaire de l'Amérique impériale et mortifère, mais aussi du Nouvel Ordre Mondial totalitaire, uniformisant tout, nations, races, identités, langues, etc. L'UE enrage, les Dirigeants corrompus enragent, les presstitués enragent, les sondeurs enragent, le flamboyant Trump a triomphé !

    Espérons que le Système ne se mette pas en travers de l'heureuse métamorphose du monde en éliminant Trump, en le neutralisant avec des conseillers pervers, ou avant le 20 janvier 2017, en déclenchant le conflit nucléaire dont rêvent les néo-conservateurs ! Si tout va bien, alors Trump le "disciple" de Jesse Ventura va étonner le monde...

    Soutenu par les peuples en colère, avides de changement !

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    http://www.navyseals.com/files/jesse-ventura.jpg

     

    Lettre de Jesse Ventura à la classe dirigeante

     

    Vous contrôlez notre monde. Vous avez empoisonné l’air que nous respirons, contaminé l’eau que nous buvons, exigé des droits sur la nourriture que nous prenons.

     

    Nous nous sommes battus dans vos guerres, nous avons perdu la vie pour vos causes, nous avons sacrifié nos libertés pour vous protéger. Vous avez dilapidé notre épargne, détruit la classe moyenne et vous avez utilisé nos impôts pour renflouer votre insatiable cupidité. Nous sommes les esclaves de vos sociétés, les zombies de vos dictats, les serviteurs de votre décadence.

     

    Vous avez volé nos élections, assassiné nos leaders, aboli nos droits fondamentaux d’êtres humains. C’est vous qui possédez nos biens, qui avez délocalisé nos emplois, détruit nos syndicats. Vous avez profité des désastres, déstabilisé nos monnaies et alourdi le coût de la vie.

     

    Vous avez monopolisé notre liberté, vous avez démoli notre éducation et avez pratiquement éteint la flamme de nos vies. Nous sommes blessés… nous sommes ensanglantés, mais nous n’avons plus le temps de saigner.

     

    Nous allons mettre les géants à genoux et vous allez assister à notre révolution !

     

    Sincèrement vôtre : Les serfs

     

    http://www.prosebeforehos.com/wordpress/wp-content/uploads/2009/05/001-0912085819-jesse-ventura-9-11.jpg.

     

    .

    Biographie de Jesse Ventura

    sur Wikipedia, extrait

     

    Après une longue carrière dans la lutte, il a été élu gouverneur du Minnesota de 1999 à 2003 et n'a pas sollicité de second mandat.

     

    11 septembre 2001 et politique américaine

    Dans son ouvrage "Don’t start the revolution Without Me!"[1] Ventura délivre une critique incisive du système politique à deux parties et de la corruption qui y règne. Il livre ses doutes sur les attentats du 11 septembre 2001, en s'interrogeant entre autres sur l'effondrement des deux tours jumelles et du bâtiment n°7 du World Trade Center à New York. Il fait part de l'impossibilité de discuter du sujet dans l'emission "Fox and Friends"[2] sur Fox News, lors d'une altercation avec l'animateur vedette Brian Kilmeade.

    .

    De Jesse Ventura à Trump, le réveil des peuples..

    .

    A voir absolument pour découvrir Trump

    Ce que les médias vous cachent :

    http://jeunes-actualite.eklablog.com/trump-a-triomphe-du-clan-clinton-apres-avoir-denonce-ses-crimes-video--a127423822

     

    Cette parution publiée aussi sur :

    http://reseauinternational.net/de-jesse-ventura-a-trump-le-reveil-des-peuples/


       Partager la publication "De Jesse Ventura à Trump, le réveil des peuples"
       911Facebook le 19.11.16 à 16h43

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Afficher l'image d'origine

    Primaire LR, Lettre ouverte aux militants,

    par une journaliste-écrivain

    Par Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Bonjour

    Vous allez voter. Et moi, je n'ai aucune raison de donner mon avis : Journaliste écrivain souverainiste de gauche, je n'ai rien à faire dans cette "galère" de droite... ou plutôt dans ce moment qui va décider du sort de la France, car celui qui remportera la Primaire, sera le nouveau Président de la France. Ca, c'est une réalité. Une certitude, même !

    Alors, pourquoi je donne mon avis ? Parce que toute ma vie j'ai été un artisan de paix, au point même d'avoir créé un site pour montrer l'horreur de la guerre, "no-war". Or nous sommes aujourd'hui au bord d'une apocalypse nucléaire. Et le Système, avec ses médias laquais et ses sondages bidons, nous dicte pour qui voter ! C'est intolérable. Et je me bats toujours contre l'intolérable !

     

    Hollande, les Français n'en veulent plus. Il les a trahis une fois, terminé ! Maintenant, voici la Primaire de la Droite et du Centre. Pour qui voter ? Pour le roquet Sarkozy, encore, qui à peine élu a verrouillé les médias, "nettoyé" le Quai d'Orsay de ses diplomates gaulliens appréciés dans le monde entier ? Il a abaissé la fonction présidentielle, commencé à démanteler la France, et il a exporté le terrorisme partout en faisant assassiner le leader libyen Kadhafi. Sans parler de ses innombrables casseroles...

    Il y a d'autres candidats, notamment Miss Economie numérique, NKM, Bruno Le Maire, ou Alain Juppé. Alain Juppé, justement.

    Alain Juppé traîne aussi ses casseroles; Même le Canada l'a très mal accueilli. Mais apparemment, les Présidents casseroles n'ont pas l'air de gêner le Système. Pour autant, les Français veulent-ils être représentés par ceux qui ont des démêlés judiciaires ? La France peut souhaiter un autre destin. Au moins pour sa réputation....

    Le favori des sondages se présente comme un rassembleur, alors qu'il est un authentique ultra-libéral. Cela ne vous dérange pas, alors passons. Mais savez-vous qu'il est aussi un authentique néo-conservateur, comme ceux qui gouvernent aux Etats-Unis, et qu'après avoir attaqué la Libye, il a dans le collimateur la Syrie et même la Russie qu'il vomit ? Bref, avec lui, comme avec la Clinton, le monde sera sur un volcan. Un volcan risquant de déboucher sur une apocalypse nucléaire...-

    Au fait, pourquoi M. Juppé est-il le favori des sondages, soi-disant ? Mais parce que l'Oligarchie qui gouverne le monde l'a décidé ! Au point de l'inviter au Bilderberg, pour en faire son docile pion en France. Vous voulez vous laisser manipuler, vous voulez voter pour le candidat du Système ? Alors il est votre homme. Mais si vous préférez décider vous-même, alors choisissez librement. En EXCLUANT celui que jour après jour on tente de vous imposer à votre insu, par le truchement des médias instruments des Oligarchies contre les peuples. Bref, fuyez le néo-con Juppé, aujourd'hui favori des Bilderberg !

    François Fillon, alors ? Pas plus que les autres, il n'est ma tasse de thé. Pensez donc, l'UE totalitaire des banksters est mon principal adversaire, et le libéralisme me fait horreur, avec ses cadeaux aux nantis ne créant pas d'emplois ! Tous les candidats LR sont libéraux et européistes. Donc ils sont interchangeables. Mais comme je suis pragmatique (sachant que l'Elu de la Primaire Droite-Centre sera le nouveau Président), et rejetant le Nouvel Ordre Mondial qui se met en place avec sa destruction des Nations, des Etats souverains, des traditions, des familles, de nos écoles etc, je dis que le Gaulliste François Fillon est celui qui défendra le mieux la France, celle que les Français ont toujours connue et aimée. Il est aussi celui que le Système minimise, voire le cas échéant discrédite à travers ses médias, car il ne veut pas d'un authentique Français. De ce point de vue, "Juppé l'Américain" après "Sarkozy l'Américain", fera son affaire; mais pas celle des Français attachés à leur pays !

    NS-l-Americain.jpg 

    Bref, voulez-vous voter pour celui que le Système vous impose à votre insu, en martelant chaque jour dans ses médias qu'il est "le préféré", "le favori", "le meilleur candidat" ? Alors votez pour le néo-conservateur Juppé, les Bilderberg applaudiront. Et demain, vous le regretterez...

    Mais ce n'est pas tout. Car l'essentiel, c'est la paix. La France a besoin de paix pour vivre, pour travailler, pour rayonner. ET nous frôlons la guerre mondiale, nucléaire, ne la voyez-vous pas venir ? Si vous avez des doutes, visitez mes deux parutions http://no-war.eklablog.com/du-conflit-en-syrie-a-une-guerre-generale-le-porte-avions-charles-de-g-a126973662, et http://chantal-dupille.eklablog.com/la-france-est-elle-menacee-par-les-choix-militaires-de-francois-hollan-a127081168. Et là, la prochaine guerre se fera avec des pierres, s'il reste des survivants... Or M. Juppé, comme M. Hollande, est obsédé par la Syrie et par la Russie; SEUL M. Fillon a la sagesse de mettre en garde. Il se souvient de la vision gaullienne de l'Europe de l'Atlantique à l'Oural, synonyme d'équilibre géo-politique, de paix, de coopération, de relations commerciales et culturelles fructueuses... Lucide, il sait, lui, que l'ingérence française en Syrie ou en Irak est synonyme de terrorisme dans notre pays, vecteur de haine et de rancoeurs, alors que la sécurité des Français sera assurée non seulement par le Renseignement, mais par le non-interventionnisme. Et il dit aussi qu'une relation conflictuelle avec la Russie peut conduire au pire - à la guerre mondiale, qui sera nucléaire, elle ! Je rappelle d'ailleurs qu'en cas d'affrontement, la Russie peut rayer un pays de la taille de la France, en 3 secondes ! Mesure-t-on l'enjeu ?

    Primaire LR : Lettre ouverte aux militants, par une journaliste-écrivain

    Alors, vous voulez voter pour M. Juppé qui, main dans la main avec la belliciste Hillary Clinton, conduira la France dans une guerre nucléaire insensée et dévastatrice ? Vous voulez voter pour celui que le Système vous impose (ou propose, comme vous voulez), chaque jour ? Alors, déposez un bulletin Juppé. Ou bien vous voulez choisir librement, et pour un candidat qui défendra de toutes ses forces la souveraineté de la France et la préservera de la Guerre mondiale ? Alors, optez pour M. Fillon. Pour la France, pour la paix.

    Et la paix est le bien le plus précieux...

    Chantal Dupille, dite eva R-sistons.

     

    Primaire LR : Lettre ouverte aux militants, par une journaliste-écrivain

     

    http://chantal-dupille.eklablog.com/primaire-lr-lettre-ouverte-aux-militants-par-une-journaliste-ecrivain-a127140556

     

    Je viens de recevoir ce commentaire d'un Lecteur sur Juppé, que je publie car il est criant de vérité :

    Quant aux présidentielles françaises, elle ne m'intéressent que fort peu
    car, de mon point de vue, les jeux sont déjà faits depuis longtemps et notre
    futur président a de fortes chance d'être Alain Juppé. Je le connais bien et
    je sais qu'il sera encore pire que François Hollande. Si les Français
    n'étaient pas si amnésiques, ils se souviendraient que c'est lui qui est à
    la base de la préparation de l'OTANisation de la France au temps où il était premier ministre de Jacques Chirac. Sarkozy n'a fait que finaliser son travail. Ils oublient également qu'en tant que ministre des affaires
    étrangères de Sarkozy, il a préparé la guerre de la Libye bien avant les
    interventions médiatisées de BHL et consorts, en concluant des accords
    militaires avec le Royaume Uni et en faisant des exercices  militaires
    conjoints en préparation de l'intervention en Libye. Les Français ont
    également gommé de leurs esprits que, après l'échec du scénario de la
    révolution de couleur de Deraa en Syrie, c'est Alain Juppé qui a, avec ses
    amis néocons de Paris, organisé et mis en place ce que l'on a appelé par la suite les "amis de la Syrie", regroupant plusieurs pays autour de la France, avec création du CNS censé représenter officiellement le peuple Syrien, et l'ASL dont on parle encore aujourd'hui mais qui n'est plus qu'une appellation.

    Et pourtant, il n'y a aucun doute à avoir là-dessus, c'est pour ce gus que
    les Français voteront le moment venu, car le système électoral est fait
    ainsi : il faut toujours barrer la route à quelqu'un, obligeant ainsi à
    choisir celui que l'on veut faire choisir. Le moment venu, les voies
    dissidentes seront inaudibles face à la formidable machine médiatique, il ne
    restera au dissident que l'honneur et la satisfaction d'avoir vu juste, mais
    cela ne changera rien. Il y a peut être un autre travail, qui reste à
    définir, à faire pour contrarier ces développements qui semblent
    inéluctables, qui ne le sont que par notre ignorance et nos oublis parfois
    confortables.

     

    Mes trois derniers tweets, 14.10.2016 :

    L'organisation de cette Primaire est pur spectacle. Car en fait, les dés sont pipés, les jeux sont faits, le Système veut Juppé et l'imposera !
    ALERTE ! Dans quelques mois, le monde sera beaucoup plus dangereux. Avec deux Présidents HYPER NEO-CONS et BELLICISTES : Clinton et Juppé !
    Pourquoi on lance soudain un Juppé, si vieux, ayant eu maille à partir avec la Justice ? Car il est l'homme de L'OTAN durant la guerre froide

     

    Primaire LR : Lettre ouverte aux militants, par une journaliste-écrivain  .

    http://lagauchematuer.fr/2016/02/05/la-gauche-vote-juppepe-a-la-place-de-francois-le-petit/

    .


    8 commentaires
  • ..

     L'agression d'un pays étranger est un acte criminel !

     

    La France est-elle menacée par les choix militaires de François Hollande ?

    Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Le président Hollande a deux obsessions: Etre réélu, garder le pouvoir même si les Français ne veulent pas de lui, ce qui n'est pas spécialement démocratique. Et comme Israël, se débarrasser d'Assad - et si possible de Poutine, mais aussi de l'Iran. Car ce que François Hollande n'a jamais dit, c'est qu'il est un sioniste radical, comme les fanatiques qui gouvernent à Tel-Aviv.

    Rien n'exaspère tant le Système oligarchique, que l'esprit rebelle des Français. Lorsque Jacques Chirac a dit non à la guerre contre l'Irak, avec un Dominique de Villepin applaudi à l'ONU, le sort de la France était scellé : Il fallait la soumettre, la mater, et du même coup, mettre fin à son modèle social gênant. L'agent Nicolas Sarkozy s'en chargea. La France colonisée (1) perdit sa souveraineté, en se mettant à la remorque des Anglo-Saxons au sein de l'OTAN. Et le Quai d'Orsay fut aussitôt "nettoyé" de ses éléments gaulliens.

    François Hollande a succédé à Nicolas Sarkozy, et il a poursuivi la politique de son prédécesseur chère au régime ultra-sioniste qui avec Netanyahu, rêve d'un "Grand Israël" bâti sur les décombres des Etats voisins. Le rôle de "Chef de guerre" est celui que le Président français préfère : A cause de sa stature, et parce qu'il peut décider seul, en n'omettant jamais de servir les intérêts d'Israël. Son atout ? Une armée prestigieuse, et des outils militaires exceptionnels comme le Rafale nucléaire volant à si basse altitude, donc indétectable.

    Le Charles-de-Gaulle est le seul porte-avions français, mais il est extrêmement puissant : "Il a beau être identique à ce qu’il était l’an dernier, le Charles de Gaulle n’a jamais été aussi puissant(..). Pour la première fois depuis sa mise en service en 2001, (il sera) en mode « tout Rafale ». Une capacité militaire plus que doublée (..). "Pour faire simple, la force militaire du porte-avions est doublée en capacité d’emport d’armement et même démultipliée puisque le Rafale est multi-missions et dispose d’un potentiel de combat sans commune mesure avec son prédécesseur". Un avion apte à toutes les missions.." (2)

     

     

    Le Charles-de-Gaulle - quel nom inapproprié pour une France aujourd'hui prisonnière de l'OTAN ! - est donc "en mode tout Rafale", et reconfiguré base nucléaire ; il a la capacité nucléaire de détruire ses cibles AVANT d'être lui-même détruit. Un tel porte-avions peut "mettre en situation" ses douze bombardiers stratégiques en moins de 6 mn. une fois dans les airs, leur électronique ainsi que leur plan de vol (15 mètres SEULEMENT au-dessus de la surface) les rend indétectables jusqu'au moment du "largage". Quant aux mirages 2000, ils créent un "black-out" complet. A part la Russie, la France a les meilleurs avions du monde. Et pour perfectionner son matériel, notre pays a réactivé trois bases aériennes. Ainsi, les Rafales dernière génération seront configurés bombardements stratégiques. Ce qui exige un entraînement spécial... Tout cela est visible : Un satellite militaire peut tout voir depuis sa position, même... lire un livre ! Et bien sûr des avions en entraînement.

    Et à quoi tout ce matériel high-tech va-t-il servir ? Je me suis posée la question dans un tweet. Que fait le Charles-de-Gaulle au large de la Syrie ? Surtout désormais avec la nouvelle configuration militaire de l'UE, et par exemple, avec à ses côtés une composante nucléaire anglaise. Lorsqu'on connaît l'obsession de François Hollande, comme hier Fabius et aujourd'hui Ayrault, de se débarrasser du Président Assad (légitimement élu devant des observateurs internationaux, avec 88% des voix, un score a faire pâlir de jalousie beaucoup), on est en droit de se poser des questions. En sachant aussi que des Rafales sont également déployés en Jordanie : http://www.air-cosmos.com/les-rafale-deployes-en-jordanie-81715.

    Je lis sur le compte https://twitter.com/LDDC_info : " Syrie 1. Les Russes ont déployé pour la première fois des missiles anti-missiles en Syrie  -  Syrie2. Le FSB russe semble craindre 1 attaque ss False Flag avec des Cruise contre des cibles sensibles à Damas comme le palais présidentiel ". Ah bon ? Par ailleurs, voici un article qui s'interroge : "Pourquoi le Charles de Gaulle est-il ainsi positionné et reconfiguré ? Pourquoi l'engagement français en Syrie ?" (3) : "Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, ne fait pas mystère en indiquant que la ville de Raqqa, fief de Daech en Syrie serait l'objectif suivant, à échéance de quelques mois, espère-t-on. On ne connaît pas la mission précise des avions qui ont décollé vendredi matin, qui peuvent aussi bien effectuer des reconnaissances comme frapper les positions terroristes. Il est certain en revanche que les forces françaises véhiculées par le Charles-de-Gaulle sont sorties des manœuvres d'entraînement pour entrer en phase opérationnelle" (3).

    Donc Raqqua, officiellement. Contre Daech ? (4). Ou contre Damas, dont on ne parle pas, où se trouve le Palais présidentiel ? Voilà une cible certainement tentante pour le Régime français obsédé par le désir de voir tomber le Gouvernement syrien. D'ailleurs, on peut être perplexe lorsque le Ministre français de la Défense annonce qu' "il va y avoir bientôt une action majeure qui va être déclenchée" (3). Où ça ? Mystère ! Et pourquoi ? "1-Le président de la République a besoin d'une action d’éclat pour se faire réélire comme le président bush sur le porte-avions nucléaire USS Abraham Lincoln en annonçant "mission accomplie" le 1er mai 2003. 2-possibilité intentionnelle ou involontaire d'un affrontement avec l' aviation russe ou syrienne. Nous avons vu plusieurs fois les Etats-Unis utiliser un prétexte fabriqué comme casus belli. Dans ce cas la les avions français aiderait les américains pour bombarder Damas et provoquer la chute du président  Bachar el-Assad " (3).

    Nous sommes sur un volcan. François Hollande utilisera-t-il la compétence de l'armée française pour réaliser avec ses alliés son rêve de destruction de la Syrie - puis de l'Iran et de la Russie comme son mentor israélien le souhaite ardemment ? Dans ce cas, la France sera lourdement victime des choix de son Président, malgré le dévouement de son armée pour la défendre. A moins que nos militaires ne s'opposent à François Hollande, le ramenant "à la raison" ?

    Nous serons bientôt fixés, en espérant que les graves projets de François Hollande ne mettront pas en danger la France - et même le monde.

    D'ores et déjà, la Russie vient de prendre les décisions qui s'imposent pour protéger la Syrie...

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    (1) La France colonisée:  http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    (2) http://www.meretmarine.com/fr/content/le-porte-avions-charles-de-gaulle-lheure-du-tout-rafale.

    (3) http://presstv.com//DetailFr/2016/10/03/487486/Syrie-engagement-franais-pourquoi-

    (4) http://lemamouth.blogspot.com.es/2016/08/bientot-une-quarantaine-de-rafa 

    On peut aussi lire http://reseauinternational.net/une-agression-us-contre-la-syrie-provoquera-une-guerre-directe-contre-israel-larmageddon/,  et un dossier SANS CESSE ACTUALISE sur mon blog R-sistons aux guerres, Vers la guerre mondiale ? http://no-war.eklablog.com/du-conflit-en-syrie-a-une-guerre-generale-le-porte-avions-charles-de-g-a126973662

     Cet article est relayé en particulier sur les sites

     

     

     

    Voir aussi cet article sur Hollande qui menace

    ALERTE Hollande menace la Russie et pousse le monde occidental à une guerre générale (fin post)

     

     

     .


    20 commentaires
  •  

    Dédié à Jean-Pierre Coeuillet (1),

    vrai socialiste et vrai militant,

    ex tonitruant Maire de Verneuil

    qui sauva sa commune des prédateurs.

    Hélas récemment disparu.

    Avec moi, il s'opposa au voyou Rocard

     

    Afficher l'image d'origine

    Site Web pour cette image

    Le bébête show : émission du 18 septembre 1989 - Vidéo Ina.fr

    ina.fr

     

    Michel Rocard: Un traitre et un tyran,

    comme Valls.

    Le témoignage de Chantal Dupille,

    journaliste, écrivain et militante

    L'épisode ci-dessous est méconnu, inédit donc

     

    La mondialisation - lourde d'injustices, de mensonges, de manipulations, de trahisons, de désinformation, de bellicisme, de menaces, de mort etc - est si repoussante, qu'elle me coupe l'envie d'écrire, de dénoncer, sauf dans mes tweets. Néanmoins, je prends ce soir ma plume pour dire mon indignation face au concert de louanges orchestré par Manuel Valls, à propos de Michel Rocard, l'un des fossoyeurs du PS. Je l'ai connu, le bougre, et je me suis heurtée à lui ! Cuisant souvenir...

    Si vous voulez en savoir plus sur le personnage Rocard, je vous renvoie à mon autobiographie Arlequine où je dévoile aussi bien ses manigances honteuses que les coulisses ignobles de la politique-Clochemerle, ou la sympathie de Mitterrand pour Chevènement.. et pour moi. Car j'ai commis l'erreur de militer au PS, pendant quelques années !

    Pourquoi ai-je échoué au PS ? Le résumé de mon autobiographie l'explique en partie : "Itinéraire d'une grande bourgeoise qui s'est élevée au rang de prolétaire". On ne choisit pas son milieu d'origine ; mais on choisit ses engagements ! Et dès 4 ans, alors que j'évoluais dans les milieux les plus huppés de Paris, je défiais ma snob de mère : "J'aime pas les riches, j'aime les pauvres". Et vlan ! Par opposition au monde des privilèges et des artifices, je voulais être pauvre, vivre simplement. Et je l'ai réalisé...

    Or donc, le luxe, l'argent, les injustices m'étaient insupportables; alors, où militer ? Extrême-Gauche ? Trop en marge, et je voulais du résultat. Donc je me suis inscrite au PSU de Michel Rocard, qui à l'époque, le traître, se présentait comme le socialiste le plus radical. Mais quel dégoût ! En six mois, j'avais compris qui était Rocard: Pour arriver au sommet de l'Etat après mai 68, il s'était forgé un personnage de socialiste sincère, voulant aller plus loin que le PS dont se méfiaient les "révolutionnaires" de l'époque.

    Les réunions du PSU de Michel Rocard ? Du bluff. Tout sonnait faux: L'ambiance - la jeunesse dorée séduite par l'élan de Mai 68 -, les discours, les engagements. Bref, j'ai claqué la porte. Vite fait. Mais où aller ? La Ligue communiste de Krivine décrivait Mitterrand "comme les radis, rouge à l'extérieur, blanc à l'intérieur", mais je sentais que l'extrême-gauche ne pouvait changer les choses; alors, la mort dans l'âme, j'ai adhéré au PS en rêvant de Programme Commun changeant enfin la vie, et en choisissant la tendance minoritaire - 20% du Parti -, le CERES de Chevènement alors très rouge, très attaché à la Nation et aux valeurs éternelles, comme moi. Un jour, dans son loft (chambre-bureau privé), Mitterrand m'a confié que Chevènement était son préféré, son "remuant" préféré, si sincère, lui (sous-entendu à la différence des socialistes opportunistes).

    L'affaire était entendue, Rocard était un traitre, un faux socialiste comme aujourd'hui l'autocrate Valls, ou hier, le sieur Fabius qui lors d'une Primaire PS, pour l'emporter contre Ségolène Royal, a revêtu lui l'ultra libéral, les habits du socialiste de gauche. Le PS grouille d'ambitieux sans scrupules !

    Patatras ! Alors que je milite ardemment pour la justice sociale, je me retrouve face à Rocard. Le traître avait décidé de conquérir la 3e circonscription des Yvelines, en pratiquant ce que j'appelle un "atterrissage forcé". Un coup de force, oui ! Ses méthodes, son autoritarisme musclé à la Valls, lui avaient mis à dos une partie des militants du PS. Mais il savait, le bougre, que la circonscription était gagnable, si lui se présentait ! Et il a convaincu les adhérents préférant une élection à l'honneur.

    Dans mon autobiographie Arlequine, je présente un militant hors pair, le Chevènementiste Jean-Pierre Coeuillet - décédé voici peu - capable de changer le destin de sa commune en une nuit, à peine élu. TOUS les activistes devraient s'inspirer de ses méthodes originales ! Jean-Pierre et moi décidons de nous présenter en tandem contre Rocard, pour lui mener la vie dure, au nom du CERES alors très à gauche. Le PS, à l'époque, manquait d'adhérentes, et au vu de mon militantisme de terrain et de mes talents d'oratrice, il évoquait déjà une carrière de Députée pour moi ; mais le pouvoir ne m'a jamais intéressée, je préfère les convictions. En plus je fuis l'argent et les honneurs. Bref, avec Jean-Pierre, on s'est âprement opposés à Rocard, grosse tête "socialiste" .

    Et soudain, le traître Rocard se révéla aussi un tyran. Pour résumer, il imposa à la hussarde sa secrétaire comme suppléante, je cite mon autobiographie : "C'est ensemble, Martine Frachon et moi, OU JE ME DEMETS, et vous n'aurez pas la circonscription". Bref, les militants savaient qu'il devaient s'exécuter, accepter le CHANTAGE, ou renoncer à la circonscription - donc au pouvoir.

    Le CERES était l'aile minoritaire du PS, mais face à Rocard vomi par beaucoup, et représenté par deux militants de choc (très remontés contre le parachuté), il doubla son score (42% exactement); insuffisant, le faux socialiste démocrate et vrai dictateur Rocard, l'emporta. 

    Je ne rends pas hommage à celui qui toute sa vie, en réalité, a tiré contre son camp, s'est battu pour déconsidérer la Gauche, l'entraîner toujours plus à droite, bref la "moderniser", comme son disciple Valls. Et pour savoir ce qu'est la "modernité", il suffit de rappeler ce que je viens d'entendre dans un reportage sur les agriculteurs (https://nos-medias.fr/video/le-grand-malaise-des-agriculteurs-francais) : "Au nom de la modernité, de toujours plus de libéralisme (on pourrait ajouter d'UE, de mondialisation), il faut toujours plus s'agrandir, s'endetter, produire plus, se battre contre ses voisins (au lieu d'en être solidaires comme avant), et finir par avoir envie de se suicider..". Le monde selon Rocard... ou son disciple Valls, ce dernier dépassant le maître en matière de coups de force !

    Désormais, Rocard nous fichera la paix. Pas Valls, hélas. Sauf si nous nous opposons tous à ce faux homme de gauche vrai dictateur...

    Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

    http://chantal-dupille.eklablog.com/michel-rocard-un-traitre-et-un-tyran-comme-valls-mon-temoinage-a126301468

     

    (1) http://sos-crise.over-blog.com/article-jean-pierre-coeuillet-un-elu-modele-pour-tous-les-resistants-eva-r-sistons-97494701.html

     

    Mes tweets:

    Les #médiasdemerde profitent de la mort du faux socialiste Rocard, pour vanter la "modernité" d'un Valls ou d'un Macron. TOUS ennemis du peuple
    Quel aveu ! La Télé plaide pour Rocard qui sut "mettre les lois sociales en PHASE avec l'économie mondialisée". Bref, sacrifiées au Marché !

     

    -------------------------------------------------

     

    Le manuscrit "Arlequine, ma Cour des Miracles", devait être publié par Fayard, puis il était resté dans un tiroir.. ressorti et auto-publié en toute hâte alors qu'on a frôlé la guerre mondiale (lors du coup d'Etat euro-américain contre l'Ukraine) afin de rester en témoignage d'une vie non conventionnelle, hors norme.

    Explication couverture: A peine née, débordante d'énergie, je saute du berceau et je revêts plusieurs habits (d'où le sous-titre Ma Cour des Miracles), d'Indienne d'Amazonie, de Gitane, de clocharde (pour un livre-reportage sur les clochards, édité par Hachette Littérature), de militante de gauche, et de Lauréate de l'Académie française (candidature bidon, qui fit alors grand bruit, car pour me moquer des Académiciens), etc etc  ..  ....

    Arlequine ma Cour des Miracles Par Chantal Dupille

    AUTOBIOGRAPHIE : 13,00€
     
    Infos sur mes livres ici

     

     


    votre commentaire
  •  

    Avertissement: Si la Russie se lève, les Etats-Unis seront détruits

     

    Bonjour

    Cet avertissement reçu à l'instant devrait être publié sur mon blog au titre explicite :"NO war".

    J'ai toujours combattu la guerre, au point de lui dédier un blog. J'ai toujours eu la passion de la vie, de TOUT ce qui vit, gens, animaux, plantes... Et par ma mère (même si elle est née en Ukraine), je suis Russe d'origine. Cet avertissement est trop important, pour ne pas avoir sa place sur mon blog d'auteur, personnel. C'est pourquoi j'ai décidé de le placer ici. 

    Et vous ? Prémunissez-vous. Avec les fous qui nous gouvernent, et leurs marionnettes, vous êtes exposés, pas seulement les Américains. Quittez les villes, ou prenez une fourgonnette aménagée en camping-car qui vous servira le cas échéant. Soyez le plus possible autonome sur le plan alimentaire, solaire, etc. Soyez créatifs, solidaires. Et si possible, ayez la foi "qui déplace les montagnes". Cordialement, chantal

    Voici face à la WW3 qui rôde, le poignant appel de Russes installés aux Etats-Unis...

     

    Un avertissement russe
    par Dmitri Orlov et The Saker (A. Raevsky)
    jeudi 2 juin 2016, par Comité Valmy 
     
     
    Image en ligne
     
    Nous, soussignés, sommes des Russes vivant et travaillant aux États-Unis. Nous avons suivi avec une inquiétude croissante les politiques actuelles des États-Unis et de l’OTAN qui nous ont placés sur une trajectoire de collision extrêmement dangereuse avec la Fédération de Russie, ainsi qu’avec la Chine. Beaucoup d’Américains patriotes respectés, tels que Paul Craig Roberts, Stephen Cohen, Philip Giraldi, Ray McGovern et beaucoup d’autres ont fait part de leur crainte d’une troisième guerre mondiale. Mais leurs voix ont été totalement étouffées par le vacarme des média de masse qui sont pleins d’histoires trompeuses et inexactes sur l’économie russe, comme étant en ruine et l’armée russe comme faible - tout ceci sans aucune preuve. Mais nous -connaissant à la fois l’histoire russe et l’état actuel de la société russe et de l’armée russe, ne pouvons avaler ces mensonges. Nous ressentons maintenant qu’il est de notre devoir, en tant que Russes vivant aux États-Unis, d’avertir le peuple américain qu’on leur ment, et de leur dire la vérité. Et la vérité est simplement ceci :
     
    S’il y a une guerre avec la Russie, les États-Unis seront très certainement détruits, et la plupart d’entre nous perdront la vie.
    Prenons un peu de recul et plaçons ce qui se passe dans un contexte historique. La Russie a beaucoup souffert aux mains d’envahisseurs étrangers, perdant 22 millions de personnes dans la Seconde Guerre mondiale. La plupart des morts étaient des civils, parce que le pays a été envahi, et les Russes ont juré de ne jamais laisser une telle catastrophe se reproduire. Chaque fois que la Russie a été envahie, elle en est sortie victorieuse. En 1812, Napoléon envahit la Russie ; en 1814 la cavalerie russe entra dans Paris. Le 22 Juillet 1941, la Luftwaffe de Hitler a bombardé Kiev ; le 8 mai 1945, les troupes soviétiques ont roulé dans Berlin.
     
    Mais les temps ont changé depuis. Si Hitler attaquait aujourd’hui la Russie, il mourrait 20 à 30 minutes plus tard, son bunker réduit à des décombres rougeoyant par la frappe d’un missile de croisière supersonique Kalibr lancé d’un petit navire de la marine russe, quelque part dans la mer Baltique. Les capacités opérationnelles de la nouvelle armée russe ont été démontrées de façon éclatante lors des actions récentes contre ISIS, Al Nusra et autres groupes terroristes financés de l’étranger opérant en Syrie. Autrefois la Russie devait répondre aux provocations en livrant les batailles terrestres sur son propre territoire, puis en lançant une contre-invasion ; mais ce n’est plus nécessaire. Les nouvelles armes de la Russie rendent les représailles immédiates, indétectables, imparables et parfaitement mortelles.
     
    Ainsi, si demain une guerre devait éclater entre les Etats-Unis et la Russie, il est garanti que les États-Unis seraient effacés de la carte. Au minimum, il n’y aurait plus de réseau électrique, pas d’internet, pas de pipelines de pétrole et de gaz, pas de système d’autoroutes, pas de transport aérien ou de navigation par GPS. Les centres financiers se retrouveraient en ruines. Le gouvernement à tous les niveaux cesserait de fonctionner. Les forces armées américaines stationnées tout autour du globe, ne seraient plus réapprovisionnées. Au pire, l’ensemble du territoire des États-Unis serait recouvert d’une couche de cendres radioactives. Nous vous disons ceci non pas pour être alarmiste, mais parce que, sur la base de tout ce que nous savons, nous sommes nous-mêmes alarmés. En cas d’attaque, la Russie ne reculera pas ; elle se vengera, et anéantira complètement les Etats-Unis.
     
    Le leadership américain a tout fait pour amener la situation au bord de la catastrophe. Tout d’abord, ses politiques anti-russes ont convaincu les dirigeants russes qu’il est futile de faire des concessions ou de négocier avec l’Occident. Il est devenu évident que l’Occident soutiendra toujours tout individu, mouvement ou gouvernement qui est anti-russe, que ce soit des oligarques russes trichant fiscalement, des Ukrainiens reconnus coupables de crimes de guerre, des terroristes wahhabites soutenus par les Saoudiens en Tchétchénie ou des punks profanateurs de cathédrale à Moscou. Maintenant que l’OTAN, en violation de ses promesses antérieures, s’est étendu jusqu’à la frontière russe, avec des forces américaines déployées dans les Etats baltes, mettant à portée d’artillerie Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie, les Russes n’ont plus de place laissée à la retraite. Ils ne vont pas attaquer ni, non plus, reculer ou se rendre. La direction russe bénéficie à plus de 80% du soutien populaire ; les 20% restants pensent apparemment qu’elle s’oppose trop mollement à l’empiétement occidental. Mais la Russie ripostera, et une provocation ou une simple erreur pourrait déclencher une séquence d’événements qui se terminerait avec des millions d’Américains morts et les États-Unis en ruines.
     
    Contrairement à de nombreux Américains, qui voient la guerre comme une aventure étrangère victorieuse passionnante, les Russes détestent et craignent la guerre. Mais ils sont aussi prêts pour elle, et ils s’y préparent depuis plusieurs années maintenant. Leurs préparatifs ont été des plus efficaces. Contrairement aux États-Unis, qui dilapident un nombre inconnu de milliards sur des programmes d’armes douteux et hors de prix tels que l’avion de combat interarmées F-35, les Russes sont extrêmement avares de leurs roubles de défense, faisant jusqu’à 10 fois mieux par dollar que l’industrie de défense des États-Unis. Il est vrai que l’économie russe a souffert du faible prix de l’énergie, mais elle est loin d’être en ruines, et un retour à la croissance est attendu dès l’année prochaine. Le sénateur John McCain a une fois appelé la Russie "Une station de gaz se faisant passer pour un pays." Eh bien, il a menti. Oui, la Russie est le plus grand producteur de pétrole du monde et le deuxième plus grand exportateur de pétrole, mais c’est aussi le plus grand exportateur mondial de céréales et de technologie de l’énergie nucléaire. C’est une société aussi avancée et sophistiquée que celle des États-Unis. Les forces armées russes, à la fois classiques et nucléaires, sont maintenant prêtes à se battre, et elles sont plus qu’un match pour les États-Unis et de l’OTAN, en particulier si une guerre éclate n’importe où au voisinage de la frontière russe.
     
    Mais un tel combat serait suicidaire pour tous les côtés. Nous croyons fermement qu’une guerre conventionnelle en Europe a une forte chance de devenir nucléaire très rapidement, et que toute frappe nucléaire US / OTAN sur les forces ou le territoire russe déclenchera automatiquement une frappe nucléaire russe de rétorsion sur le continent américain. Contrairement aux déclarations irresponsables faites par certains propagandistes américains, les systèmes de missiles antibalistiques américains sont incapables de protéger le peuple américain d’une frappe nucléaire russe. La Russie a les moyens de frapper des cibles aux États-Unis avec des armes longue portée nucléaires aussi bien que conventionnelles.
     
    La seule raison pour laquelle les Etats-Unis et la Russie se sont retrouvés sur une trajectoire de collision, au lieu de désamorcer les tensions et de coopérer sur un large éventail de problèmes internationaux est, pour la direction des États-Unis, le refus obstiné d’accepter la Russie comme un partenaire égal : Washington veut absolument être le « leader mondial » et la « nation indispensable », alors même que son influence diminue sans cesse dans le sillage d’une chaîne de désastres politiques et militaires tels que l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie, le Yémen et l’Ukraine. Un leadership mondial américain est quelque chose que ni la Russie, ni la Chine, ni la plupart des autres pays sont prêts à accepter. Cette perte graduelle mais visible de pouvoir et d’influence a rendu la direction des États-Unis hystérique, et de là au suicide, il n’y a qu’un pas. Les dirigeants politiques de l’Amérique doivent être placés sous surveillance pour tendance au suicide.
    Avant tout, nous appelons d’abord les commandants des forces armées américaines à suivre l’exemple de l’amiral William Fallon, qui, lorsqu’on l’a interrogé sur une guerre avec l’Iran, aurait répondu "pas sur mon emploi du temps." Nous savons que vous n’êtes pas suicidaires, et que vous ne voulez pas mourir pour la cause d’un hubris impérial inconsidéré. Si possible dites, s’il vous plaît, à vos employés, à vos collègues et surtout, à vos supérieurs civils que la guerre avec la Russie ne se sera pas sur votre emploi du temps. À tout le moins, prenez cet engagement envers vous-même et, si jamais le jour venait où cet ordre suicidaire était donné, refusez tout simplement de l’exécuter, sur la base qu’il est criminel.
     
    Rappelez-vous que, selon le Tribunal de Nuremberg "lancer une guerre d’agression ... est non seulement un crime international ; c’est le crime international suprême, ne différant des autres crimes de guerre que parce qu’il contient en lui-même le mal accumulé de tous les autres. Depuis Nuremberg, « Je ne faisais que suivre les ordres » n’est plus un moyen de défense valable. S’il vous plaît ne soyez pas des criminels de guerre.
    Nous faisons également appel au peuple américain pour s’opposer pacifiquement, mais avec force, à tout politicien ou parti qui provoque la Russie de façon irresponsable et autorise ou encourage une politique de confrontation inutile avec une superpuissance capable de détruire les États-Unis en environ une heure. Parlez, brisez la barrière de la propagande massive des médias, et rendez vos compatriotes américains conscients de l’immense danger d’une confrontation entre la Russie et les États-Unis.
     
    Il n’y a aucune raison objective pour que les États-Unis et la Russie se considérent comme des adversaires. La confrontation actuelle est entièrement le résultat des vues extrémistes du mouvement néo-conservateur, dont les membres ont infiltré le gouvernement fédéral américain, et qui considèrent tout pays qui refuse d’obéir à leurs diktats comme un ennemi à broyer. Par leurs efforts inlassables, plus d’un million de personnes innocentes ont déjà péri dans l’ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie, au Pakistan, en Ukraine, au Yémen, en Somalie et dans de nombreux autres pays, tout cela à cause de leur insistance maniaque pour que les Etats-Unis soient un empire mondial, pas un pays normal comme les autres, et pour que chaque dirigeant national se prosterne devant eux ou soit renversé. En Russie, la force irrésistible qu’est le mouvement néo-conservateur a finalement rencontré l’objet inamovible. Ils doivent être contraints de reculer avant de nous détruire tous.
     
    Nous sommes absolument et catégoriquement certains que la Russie n’attaquera jamais les États-Unis, ni aucun État membre de l’UE, que la Russie n’est pas du tout intéressée à recréer l’URSS, ni qu’il n’y a de "menace russe" ou "d’agression russe." La majeure partie de la récente réussite économique russe est due à l’abandon des anciennes dépendances soviétiques. Elle lui a permis de poursuivre une politique de « Russie d’abord ». Mais nous sommes tout aussi certains que si la Russie est attaquée, ou simplement menacée d’attaque, elle ne reculera pas, et que les dirigeants russes ne faibliront pas. Avec une grande tristesse et le coeur lourd, ils feront leur devoir sous serment et lâcheront un barrage nucléaire duquel les États-Unis ne se remettront jamais. Même si l’ensemble de la direction russe est tué dans une première frappe, le système "Dead Hand" ("Périmètre") lancera automatiquement assez de bombes nucléaires pour effacer les États-Unis de la carte politique. Nous estimons qu’il est de notre devoir de faire tout notre possible pour éviter une telle catastrophe.
     
    1er juin 2016
    Eugenia V Gurevich, PhD
    http://thesaker.ru/
    The Saker (A. Raevsky)
    http://thesaker.is/ 
    Traduction CR, Comité Valmy

    2 commentaires
  • Vers un été chaud, brûlant, apocalyptique ?

     

    Bonjour

    Je m'excuse auprès de mes Lecteurs et Lectrices pour être aussi absente... eh oui, révulsée par ce monde fou, vaniteux, hyper technologique, concurrentiel, inhumain, j'ai fait mes valises pour comme on dit, un "désert", un hameau (hispanique) perdu entre collines et terres agricoles... Me voici fermière, au milieu d'une brochette d'animaux, vivant presque en autarcie, avec poules, potager, arbres fruitiers (surtout citronniers), four à bois pour le pain, etc. C'est d'ailleurs le mode de vie, autonome et solidaire, que je conseille à tous à l'heure de la robotisation-chômage et probablement bientôt d'une guerre nucléaire dévastatrice.Nos aïeux vivaient comme ça, et c'est bien ainsi. Retrouvons l'existence simple, fraternelle !

    Alors je n'ai pas le temps d'écrire pour l'instant, juste des moments pour m'informer, et ensuite informer sur mon compte twitter. En soutenant ardemment le mouvement historique lancé par la CGT, pour rendre aux Français leur dignité - et leurs droits conquis de haute lutte par leurs aïeux. Je vais même plus loin : A la mondialisation financière ravageuse, doit répondre la mondialisation des combats. Révolution globale pouvant seule nous débarrasser d'une bande de crapules (comme les tous puissants Rothschild ou les Bush) qui se sont arrogées le droit de vie et surtout de mort sur chacun d'entre nous ! La CPI - ou mieux un tribunal populaire - doit être pour elles, pas pour des Milosevic ou des Gbagbo.

    Faute de temps pour l'instant, je vous adresse juste quelques lignes sur un événement que je vois monter. La machine infernale pourra-t-elle être arrêtée ?

    votre chantal (dupille)

    NB : Aujourd'hui, avec le voyage d'Obama au Japon, on a vraiment pu voir le décalage entre la communication sur la dénucléarisation, et la réalité (de ce qui se trame).

     

     

    OTAN-Russie: Vers la confrontation.

     

                  Vers un été chaud, brûlant, apocalyptique ?

                           Par chantal dupille (eva R-sistons)

     

    Sur un de mes sites préférés, je lisais l'article "OTAN-Russie, vers la confrontation", http://reseauinternational.net/otan-russie-vers-la-confrontation/, prolongeant ma parution Obama veut englober l'UE dans sa guerre éventuelle contre la Russie !

    Dans cet article, on découvre que le pseudo Prix Nobel de la Paix Obama mobilise les Européens pour les enrôler dans sa guerre contre la Russie, guerre contre un monde multipolaire, bref pour la domination de la planète et de ses ressources - mais aussi des esprits qui doivent être soumis pour accepter le Nouvel Ordre Mondial barbare, insensé, monstrueux.

    Mais à ce moment-là, je pensais "l'année 2017 sera celle de tous les dangers". Surtout si la harpie belliciste Clinton l'emporte, l'EI dévastera inexorablement une partie de la planète pour ses maîtres impériaux, et la Russie sera bombardée avec les armes les plus meurtrières. Et comme tous les internautes bien informés, je souhaitais la victoire du non-interventionniste Trump, anti TAFTA, anti OTAN et anti WW3 - et admirateur de Poutine. En redoutant qu'il ne soit assassiné, bien sûr, par exemple par le lobby militaire américain.

    Or, on assiste à un accélération sans précédent de l'histoire, à une offensive tous azimuts de l'Empire. Les Etats Latino-Américains progressistes sont attaqués, Cuba est contrôlée par une ambassade US surveillant ses moindres faits et gestes surtout envers la Russie, le Moyen-Orient ou l'Afrique sont dévastés par des mercenaires sur-armés, la Chine est provoquée, l'Europe est priée de se soumettre complètement aux Américains et même de combattre avec eux la Russie, les bases et les systèmes anti-missiles se multiplient près du pays de Poutine, les achats d'équipements militaires sont sans équivalent, et j'en passe.

    Par ailleurs, des renforts américains sont promis, en Syrie, aux pseudo terroristes modérés, Ryiad, Daho et Erdogan brûlent d'en découdre, la Crimée est visée, et fait important, le gouvernement de Netanyahou "s'enrichit" de la recrue la plus fanatique et belliciste qui soit, Liberman - nommé au Ministre de la Défense (de l'attaque). Même des faucons craignent le pire, et l'ancien Premier ministre israélien et ministre de la Défense Ehud Barak déclare qu'Israël est "infecté par les germes du fascisme". Bref, tout est à redouter. Et au moment où l'imposteur Obama se pose en défenseur d'un monde dénucléarisé, il soutient Israël et son pote saoudien qui vient d'acquérir l'arme nucléaire !

    Autant dire que nous sommes sur un volcan. Je pensais que cette année, le feu couvait seulement, mais à la lecture de l'article de Réseau International du 26.5.2016, je vois que "certains aujourd’hui pensent qu’il (Obama) pourrait très bien décider au contraire de terminer son mandat sur ce qu’il considérerait comme un « coup d’éclat ». Selon une information venant des Etats-Unis, Obama aurait déclaré en comité restreint « Reagan a fait tomber l’Union Soviétique, je pourrais bien faire tomber la Russie ».

    Au vu de cette accélération des préparatifs de guerre, et en voyant Trump menacer sérieusement la Clinton, je me demande si, en définitive, la guerre n'éclatera pas en 2017, mais AVANT les élections américaines. "Coup d'éclat" fou ? Ou plan pour mettre le monde en présence d'un fait accompli, au cas où Trump ne l'emporte : En laissant l'OTAN accomplir ses funestes projets AVANT que l'"ennemi" de cette Organisation militaire, et l'"ami" de Poutine, Trump, n'accède au pouvoir, alors privé de ses choix.

    Mon analyse est donc la suivante : Plus le non-interventionniste Trump risque de l'emporter et plus l'échéance électorale s'approche, plus nous risquons la pire des aventures qui soit: Celle d'une guerre mondiale nucléaire - qui sera certainement la Der de Der, cette fois. Et elle aura pour champ de bataille principal, l'Europe. Une Europe que les machiavéliques Américains souhaitent voir ruinée - pour prospérer à nouveau... sur ses décombres. Mais cette fois, les apprentis-sorciers vont trop loin. On ne joue pas avec le nucléaire !

    Devons-nous rester les bras croisés face au péril impérial fou ?

    Pour moi, non. Je fais ma part, comme d'habitude, en alertant. Le reste ne m'appartient pas...

    chantal dupille (eva R-sistons)

     

    A lire (ajouté le 30.5.16) :

    Une guerre nucléaire ? Unthinkable ! Quoique...

     

    Vers un été chaud, brûlant, apocalyptique ?

     

    Excellent commentaire de mon fidèle Lecteur (depuis de nombreuses années) Ahura, comme d'habitude :

    Le diable de la Maison blanche est tenté d'engager un conflit avec la Russie qui est sa bête noire . Après moi le déluge ! Une seule chose le retient il n'est pas sûr des forces américaines et craint que derrière le sourire de Poutine se cache quelque chose de mauvais pour les Etats-Unis, de très mauvais ! Il n'arrête pas les provocations . Il fait comme la mouche du coche ! Il tourne autour du pot, joue les gros bras et Poutine en face reste de marbre . De quoi déstabiliser les plus agressifs ! Ce calme apparent du russe ne présage rien de bon ! Quand il va frapper, il va frapper fort et en un endroit où il sait les Etats-Unis faibles. Il connaît leur talon d'Achille ! Jusqu'à présent les américains n'ont connu aucune attaque digne de ce nom sur leur territoire. Cela va leur faire drôle si ils s'aperçoivent que leur bouclier est aussi poreux que la ligne Maginot et que malgré les dépenses exorbitantes engagées ils ne sont protégés de rien.

     

    Ma réponse:

    C'est aussi ce que j'espère. Avec les Amerloques, on a la quantité (bases, matériel..); mais avec les Russes, la qualité du matériel est très en avance sur celle de ses adversaires (voir article Méfiez-vous de ce que vous souhaitez: la Russie est prête pour la guerre ). Et le Pentagone a de bonnes raisons de se méfier... et de ne pas attaquer. Mais il y a toujours des insensés pour prendre les décisions, et une petite cause peut avoir de grandes conséquences, comme en  Syrie (affrontement direct avec les USA, par ex).

    Inversement, l'idée de voir une Syrie rapidement libérée, avec à sa tête Assad, peut donner des sueurs froides aux faucons américains, israéliens, européens, turcs, etc. Et les pousser à finaliser leur plan de mort contre la Russie... Ch Dupille

    , .     ...


    5 commentaires
  • Ajouté le 30.3.2016,

    article exceptionnel pour 3 raisons:

    - Tout est fait pour que ne le voyez pas, ainsi il a été signalé par un plaisantin qu'il était une contrefaçon, harponnage, etc, alors qu'il est dans mon blog officiel de départ avant d'être saboté (comme tous les blogs: présentation retirée, liste d'articles qui a sauté, etc) via l'abominable nouvelle version d'over-blog, imposée. Cet article est dérangeant !

    - Ce sont des documents exceptionnels, anciens, exigeant un travail énorme. Il était plébiscité sur Fb et Twitter, et pour cause

    - Je joins la parution Réseau International sur la condamnation à mort, par un Tribunal fantoche, du fils de Kadhafi, Saïf. 

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    27 juillet 2011

    Libye : Le vrai Kadhafi, un grand réformateur sauvagement assassiné

     

     

    Voici l'article que j'ai publié en son temps sur mes blogs.

    A relayer, au nom de la vérité qui doit toujours prévaloir ! 

     

                          Introduction de Chantal Dupille

     

    Il y a un peu plus d'un an, l'OTAN triomphait enfin du Colonel Kadhafi. Il voulait sa peau §, il l'a eue. Prise sous le flot de l'actualité, je n'ai pu faire l'article promis après le début de la guerre contre la Libye. Lorsque Kadhafi prononça son discours à la face du monde, et des Médias, j'étais justement en train de trier mon dossier Libye. J'allais presque tout jeter, en comptant sur Internet pour les recherches. Mais lorsque j'ai vu le décalage entre les mensonges des médias et la réalité que j'avais devant les yeux, j'ai décidé de tout garder. Et tandis que partout l'on fustigeait le dictateur, j'annonçais à mes lecteurs : Kadhafi est un grand bonhomme. Il a sorti son pays de la misère. Il l'a protégé de l'impérialisme de l'Occident.... Quelques temps plus tard, il y eut d'autres voix discordantes. Puis beaucoup d'autres, toujours sur Internet.

     

    Voici donc un premier volet du dossier promis. Je l'ai fait en compulsant une énorme quantité de documents notamment du Monde, du Monde Dossiers et Documents, du Courrier International, des Dernières Nouvelles d'Alsace... Voici des extraits. Puisqu'on n'a voulu retenir que les zones d'ombre du personnage et qu'on a même osé faire de ce partisan de la démocratie directe un authentique dictateur, j'ai décidé de ne publier, au contraire, que ce qui était à son honneur. A contre-courant, selon mon habitude. Mais irréfutablement : Les extraits proviennent de journaux réputés sérieux. Ce sera l'originalité de cette parution. Une parution qui lui rend justice, enfin. Pleinement.

     

    Chantal Dupille

     

    • Pour éliminer un non-aligné, travaillant à l'indépendance et à la promotion de l'Afrique, voulant sortir du dollar, et à la tête d'un pays très riche en pétrole et en réserves d'or à piller. L'Occident ment, vole, rackette, pille, contrôle, domine, bombarde avec des armes de destruction massive, tue en masse. Quand trouvera-t-on des Cameron, des Obama, des Sarkozy, des BHL... devant les Tribunaux ?

     

     

    http://kamitewoman.over-blog.com/article-l-appel-de-kadhafi-aux-opprimes-libye-pays-de-cocagne-meyssan-evacue-par-eva-r-sistons-82514947.html

    En cherchant une illustration sur Google, j'ai atterri sur ce site... et finalement

    sur un de mes posts sur Kadhafi ! Visitez le site : Il est intéressant ! eva

     

    Kadhafi, un autre regard

    choix de textes 

    par Chantal Dupille

     

    D'emblée, citons Le Monde du 1.9.1976 : "La Libye 7 ans après, le plus fort revenu par habitant de toute l'Afrique" (titre). La Libye, avec ses 2 millions d'habitants, paraissait vouée, il y a quelques années encore, au sous-développement. Aujourd'hui, le pays a le plus fort revenu par habitant de toute l'Afrique: 3500 dollars en 1973 (dernière statistique connue). Le double vraisemblablement aujourd'hui après la hausse des prix du pétrole. En 1974, elle a importé pour 2,7 milliards de dollars. Plus que l'Egypte et ses 40 millions d'habitants. Les projets grandioses de construction de complexes industriels se multiplient".

     

    Et sur le Courrier International N°641, 13.2.2003 : "Il serait difficile d'imaginer un pays ayant connu une transformation plus radicale que celle que la Libye a connue sous la direction de Kadhafi. Jusque dans les années 50, elle comptait parmi les pays les plus pauvres du monde - et l'un des plus soumis à la domination étrangère. Les rares richesses disponibles étaient largement accaparées par quelque 110 000 "colons" italiens, tandis qu'un roi docile, mis en place par l'Occident, avait autorisé l'installation dans le pays d'une kyrielle de bases militaires étrangères... Même l'exploitation de vastes gisements de pétrole dans le désert oriental ne fit qu'accélérer la vassalisation de la Libye, dont d'immenses portions de territoires furent louées à des compagnies pétrolières occidentales. Pour un jeune nationaliste arabe comme Kadhafi, fils d'un berger bédouin et premier membre de sa famille à poursuivre des études secondaires, la seule solution était de faire la révolution : "Il était de notre devoir de libérer notre pays des étrangers". "

     

    Monde Dossiers et Documents mai 81 N° 81

     

    En bien ou en mal, la Libye n'a jamais fait autant parler d'elle que depuis l'accession au pouvoir du Colonel Kadhafi, qui a façonné son visage actuel.... Cet officier aux allures de jeune premier à l'instar de Nasser, dont il se veut l'héritier, se transforme en héraut de l'unité arabe... Au fil des ans, il s'impose sur la scène régionale et internationale par une série de décisions  qui surprennent d'autant plus  que ce vaste désert peu peuplé avait accoutumé le monde à son effacement. Plus encore que l'évacuation de la base de Wheelus - la plus grande dont disposaient alors les Etats-Unis - et des troupes britanniques, la nationalisation des hydrocarbures et la pratique d'une politique pétrolière hardie qui bousculait les habitudes de l'Organisation des pays producteurs de pétrole, c'est l'achat d'une centaine de Mirage à la France, en 1970,  qui fera scandale à la fois parce que Tripoli proclame son hostilité à Israël et que Paris a mis un terme au monopole des ventes d'armes que détenaient Londres et Washington. Parallèlement, le pays entame un programme étonnamment ambitieux - compte tenu du faible potentiel humain du pays - pour fertiliser le désert, créer une industrie locale, scolariser la jeunesse et moderniser les structures. Réformiste musulman mais non intégriste, le Colonel Kadhafi n'entend pas se limiter au domaine matériel : Il veut transformer la société bédouine selon les principes du Livre vert qui expose sa "troisième théorie universelle" en faveur d'un socialisme qui rejette le communisme et le capitalisme. Malgré le soutien de la jeunesse, son dilemme est le suivant : Comment entretenir la flamme révolutionnaire chez un peuple de pasteurs et de commerçants comblés par la manne pétrolière ? (..) Enfin, l'intervention militaire au Tchad et l'intention prêtée à Kadhafi de créer les Etats-Unis du Sahara - rêve que la France a maintes fois caressé depuis le début du siècle - ont ligué contre lui la plupart des capitales voisines. Aujourd'hui, la Libye... irrite tout le monde par une désinvolture qui masque souvent l'oeuvre accomplie à l'intérieur avec sérieux et persévérance. (Introduction au Dossier Libye du Monde Dossier et Documents N°81, mai 1981, Paul Balta

     

    La Libye

     

    "Le désert le plus aride et le plus hostile du monde" ... (Lors de ) la première tentative de colonisation italienne... le Général Graziani avait fait déporter dans le désert de Syrte 80.000 bédouins qui y sont morts dans les années 30. "A l'époque moderne, pour attaquer ou pour défendre la Libye, il n'y a qu'un moyen efficace: L'aviation"... Indépendance. Le mot a une signification très concrète pour les Libyens. La constitution du royaume de Libye, en 1951, avec à sa tête le roi Idriss, n'avait apporté qu'une indépendance formelle à ce pays sous-peuplé, sous-développé, démuni de tout. Le revenu annuel moyen par tête d'habitant était le plus faible du monde arabe : 35 dollars. Neuf habitants sur dix avaient le trachome, le dixième était aveugle, mais il n'y avait pas un seul médecin libyen pour les soigner. Découvert en 1959, le pétrole a bouleversé les structures traditionnelles... Pourtant, le Libyen avait l'impression que tout se passait en dehors de lui : La corruption régnait dans les administrations, et seuls les ministres, l'entourage du roi et quelques habiles entrepreneurs profitaient réellement du pactole.... A quoi servaient les logements populaires bâtis dans des villages abandonnés, puisqu'ils n'étaient pas accompagnés de programmes agricoles ou industriels pour inciter les gens à revenir ? ... Le Monde, P.B. 19 avril 1973

     

    Mouammar Kadhafi, une personnalité controversée

     

    Anti-impérialiste pour les uns... défenseur intrépide de l'indépendance nationale..., moraliste..., réformateur autoritaire..., visionnaire... 

     

    Dans le monde arabe, sa jeunesse, sa prestance, son langage direct et franc, parfois brutal, séduisent ceux qui aspirent au renouveau. Certains le voient comme le successeur de Nasser... qui demeure pour le Colonel Kadhafi le symbole de la renaissance arabe à laquelle il rêve.  Le Monde 24 novembre 1973

     

    Le loup-garou des Occidentaux.

     

    .. Kadhafi : "... Oui, c'est vrai, nous étions idéalistes et nous avons trouvé un monde non idéaliste, un monde hypocrite, menteur, décadent, amoral...  Imperméable décidément à toutes les leçons de réalisme diplomatique quand il s'indigne des arrogances de l'impérialisme, de la connivence des puissants et du désespoir des humbles, le colonel Kadhafi sait ce qu'il se dit. Et le dit bien.... Le colonel Kadhafi se dit dépositaire et garant d'une certaine dignité africaine, que le hasard de la fortune pétrolière donnent à Tripoli le moyen et le devoir de secourir... Enfin, le colonel décrit avec fougue le socialisme libyen. Lisez le petit Livre vert qui jette les bases de la "troisième théorie universelle". On lit attentivement. C'est une interprétation au premier degré, candide et fraîche, de l'utopie rousseauiste. Ni fou, ni naïf, ni Don Quichotte. On y gagne décidément à rencontrer plus longuement ce loup-garou des gouvernements d'Occident. Le Monde Jean-Claude Guillebaud 20 juin 1978.

     

    De la monarchie au "pouvoir des masses".

     

    1er septembre 1969 : Le colonel Kadhafi, qui n'a alors que 28 ans, renverse le vieux roi Idriss el Senoussi. En s'emparant du pouvoir avec un groupe d'officiers, il secoue la semi-léthargie dans laquelle se trouvait le pays. Les Libyens passent d'une monarchie fortement masquée par l'Islam à une république de type nassérien : Le nouveau pouvoir des "officiers libres" empreinte à l'Egypte son slogan : "Liberté, socialisme, unité", calque sa Constitution sur la sienne et interdit, comme elle, tous les partis politiques pour créer, lui aussi, une Union socialiste arabe.... Il consacre le premier lustre à affirmer la souveraineté du pays et met en chantier d'ambitieux plans de développement. C'est l'euphorie. 15 avril 1973 : le colonel-révolutionnaire change de cap. Dans un discours célèbre prononcé à Zouara, il déclenche une "révolution culturelle" base d'une "véritable révolution populaire" devant instaurer le socialisme. Il incite les masses (jamahir) à installer partout des "comités populaires" pour neutraliser les élites de l'administration et les membres de l'intelligentsia qui contrecarrent ses projets. En revanche, l'armée (source de pouvoir), les sociétés pétrolières et les banques (source des revenus) sont épargnées.... (Suite au "Complot de 1975" - révolution de palais), les structures héritées du nassérisme étant désorganisées, le colonel Kadhafi en profite pour rompre avec le passé et annoncer l'abolition de la dictature du CCR et l'avènement de l'"ère du pouvoir des masses". Le 2 mars 1977, il proclame devant le Congrès général du peuple la "Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste". Le mot est un néologisme signifiant "l'Etat des masses" par opposition à la Joumhouriya (la république) fondée sur le système parlementaire.  

                                     Kadhafi le panafricain

     

    Un socialisme islamique. Nationalisme et religion.

     

    "Nous refusons l'esprit partisan; nous voulons répandre l'esprit de l'islam, fait de tolérance et de compréhension mutuelle", déclare le colonel Kadhafi au Colloque organisé par Le Monde à Paris, en novembre 1973... Je pense qu'il faut respecter les nationalismes et les religions, ceux des autres aussi, et considérer en particulier les religions comme sacrées (..) Un nationalisme ne doit pas tenter d'en détruire un autre... L'Islam ne fait que continuer les efforts de l'humanité en vue d'arriver à une certaine justice sociale.. Le Judaïsme a négligé tout ce qui n'est pas lui-même. C'est une religion refermée sur elle-même.... L'Islam ne fait aucune distinction de race ou de couleur entre les hommes". Le Monde Roland Delcour 27 novembre 1973

     

    Trois mois après sa prise du pouvoir... , il déclarait notamment : "L'Islam a une vocation universaliste, il est la source de tout progrès... Le socialisme serait l'instrument temporel du croyant, l'expression politique de l'enseignement divin, le seul moyen d'aboutir à l'unité arabe et de précipiter la disparition de l'impérialisme, des monopoles et du sionisme qui cherchent tous à détruire l'oumma (la communauté des croyants une et indivisible). Noël Jeandet Le Monde 1.9.1976 

     

    Un militantisme mystique

     

    Kadhafi lui-même, en avril 1976, prononçait un discours à Misurata où il définissait ainsi sa tâche principale : " Créer un socialisme islamique, émanation d'une nation musulmane basée sur les préceptes du Coran, loin du capitalisme exploiteur et du communisme totalitaire"....  Et dans son allocution inaugurale du 12 décembre 1979, il déclarait notamment : "... L'Islam est plus progressiste que toutes les idéologies révolutionnaires : Il a défini les normes d'une société conçue au service de l'individu et de la communauté; il a découvert avant tous les autres les principes du droit de l'homme et du travailleur, la suppression des classes, etc". Partant ainsi des principes du Coran, la révolution libyenne estime que l'islamisme pousse inéluctablement à se transformer en communauté socialiste. En effet, le dogme musulman vise à la fois l'égalité entre les hommes et l'égalité des chances. Ainsi, le socialisme suivrait un axe rigoureusement  parallèle à celui de l'Islam. Il serait l'instrument temporel du croyant, l'expression politique de l'enseignement divin, le seul moyen d'aboutir à l'unité arabe et de précipiter la disparition de l'impérialisme, des monopoles et du sionisme qui cherchent tous à détruire l'Oumma (la communauté des croyants une et indivisible).  Le Monde Noël Jeandet 1er septembre 1976.

     

     

    Le respect du Coran

     

    ... En agissant comme il l'a fait (NB en prônant le respect intégral du Coran), Kadhafi a lancé un défi à l'Islam, qu'il somme d'apporter de nouvelles réponses au monde moderne". Le Monde PB 18 avril 1973

     

    Le "Livre vert" ou troisième théorie universelle

     

    L'influence de Nasser. Le colonel Kadhafi né en 1942 sous une tente bédouine de la Grande-Syrte, a été fasciné par l'exemple du colonel Nasser qu'il a longuement médité pendant ses études à l'académie militaire... Culte exclusif au président égyptien : les grandes options idéologiques choisies entre 1961 et 1969 sont directement issues des réflexions du colonel Nasser... et ce dernier avait pressenti dans le colonel Kadhafi son successeur politique dans le monde arabe... "Mon frère Mouammar Kadhafi est le dépositaire du nationalisme arabe, de la révolution arabe, de l'unité arabe".... Cette expérience de socialisme imposé par le sommet de la hiérarchie a déçu au bout de deux années et le colonel Kadhafi a trouvé un second souffle en lançant la "troisième théorie" et la révolution culturelle. (Il lance) le 15 avril 1973 à Zouara les bases d'une "révolution populaire" appelée à constituer "la troisième théorie". La plus grande perplexité s'empara des observateurs devant ce transfert "torrentiel" du pouvoir aux masses, la création de comités populaires chargés d'extirper la démocratie, de supprimer du jour au lendemain les mentalités réactionnaires et de s'emparer des ministères et des bâtiments publics. Cette irruption du peuple dans les allées du pouvoir devait être le prélude à une "transformation révolutionnaire" de la mentalité et des habitudes hors de laquelle il n'y a qu'enlisement dans les ornières du passé et de la routine. Imparfaitement formulée, la 3e théorie est un agrégat de principes politiques, économiques et sociaux largement empruntés à la charte nassérienne. Elle est fondée sur les préceptes de l'Islam et du socialisme, récusant tout à la fois le capitalisme accapareur et le communisme qui prend sa source dans le matérialisme athée.  Il s'agit selon le colonel Kadhafi d'une "voie médiane" qui pousse à mettre un frein à l'égoïsme excessif de l'individu et à limiter la tendance à la toute-puissance de la société. A l'extérieur, cette "troisième voie" est celle du non-alignement et de la coexistence pacifique.. Le Monde N.J. 1er septembre 1976. 

     

    La pensée du désert.

     

    ... Ce qu'il y a d'universel dans la pensée de Kadhafi (est) dans son pressentiment que seule "une troisième voie", qu'il revient à chaque peuple d'inventer pour lui-même, peut nous soustraie à la fatalité actuelle dont les puissances, de part et d'autre, usent non seulement à l'encontre des droits des hommes, mais aussi à l'encontre de ces droits des peuples dont on parle beaucoup moins, et sans lesquels les droits de l'homme ne sont bientôt plus que la licence d'avoir quelques opinions particulières et des facilités pour voyager.  Le Monde Philippe de Saint-Robert 23 décembre 1980.

     

    Le pouvoir du peuple par le peuple

     

    ... Ainsi est, ou devrait être réalisé, le "pouvoir du peuple par le peuple".  Les comités révolutionnaires : Comment les choses se passent-elles dans la pratique ? Le libyen qui a vingt ans aujourd'hui est passé de la misère à l'opulence. Déjà, en 1970, le PNB par tête atteignait 1 700 dollars - beaucoup plus que dans la plupart des pays du Tiers-Monde - et, en dépassant en 1980 les 10 000 dollars, il se classe parmi les dix plus importants du monde... En outre, les premières années ont été une aubaine pour la bourgeoisie - ancienne et nouvelle - qui a réalisé de fabuleux profits grâce à l'effort de modernisation du pays. Le nouveau système a manifestement pour but de faire sortir les Libyens de leur torpeur ou de leur égoïsme pour les obliger "à participer".... "Surgissant spontanément des masses, nous dit le colonel Kadhafi, ces comités incitent et aident ces mêmes masses à s'emparer du pouvoir". En réalité, ils dépendent de lui... Atmosphère de chasse aux sorcières : ... Le commerce extérieur a été nationalisé... procès publics contre des profiteurs et des personnalités de l'ancien régime, dénonciation des richesses occultes, guerre contre le marché noir.... Le Monde P.B. 28 décembre 1980

     

    D'inspiration rousseauiste

     

    Le Livre vert ou troisième théorie universelle récuse à la fois le capitalisme et le communisme pour proposer "le véritable socialisme" fondé "sur la seule démocratie qui ait été instaurée au monde puisqu'elle repose sur le contrôle du peuple par le peuple".... "La représentation est une imposture", le référendum et les élections (sont) "un système dictatorial sous un déguisement démocratique" puisque, souligne-t-il, 49 % des électeurs peuvent se voir imposer des gouvernants qu'ils n'ont pas choisis".... Le Livre vert s'inspire moins du Coran , qui n'y est même pas cité, que de Rousseau. Tacticien intuitif qui lit beaucoup, le colonel Kadhafi a pressenti que la télématique allait orienter l'Occident, bon gré mal gré, vers des formes de démocratie directe. Bédouin pragmatique, il a cherché, quant à lui, à moderniser, en les adaptant, des formules de consultation (choura) traditionnelle dans la société arabe qui prend ses décisions par consensus au sein de la Jemaa (Assemblée). Note : La solution du problème de la démocratie : "Le pouvoir du peuple"; la solution du problème économique : "Le socialisme"; les fondements sociaux de la troisième théorie universelle. Editions Cujas, Paris, 1976, 1978, 1980.  Le Monde P.B. 28 décembre 1980.

     

     

    Une politique de développement ambitieuse. Des investissements de grande ampleur. 

     

    "Négligée par les hommes d'affaires occidentaux, oubliée dans les statistiques économiques internationales, la Libye, avec ses 2 millions d'habitants, paraissait vouée, il y a  quelques années encore, au sous-développement. Aujourd'hui, le pays a le plus fort revenu par habitant de toute l'Afrique.

     

    Les projets grandioses de construction de complexes industriels se multiplient.

     

    Cet argent (du pétrole), la Libye en a un impérieux besoin pour développer rapidement son économie.  Avec en toile de fond un objectif : Ne plus dépendre exclusivement des ventes d'hydrocarbures.

     

    Le nouveau plan quinquennal de développement, qui porte sur la période 1976-1980... L'effort principal porte sur l'agriculture.. L'objectif: Fertiliser 700.000  ha... Le sous-sol libyen, outre le pétrole, recèle une autre richesse, l'eau... Dès maintenant, dans l'oasis de Koufra, 10.000 ha de luzerne, de blé et d'orge, émergent du désert. ... Sur la côte... il est prévu l'implantation de 20.000 fermes.

     

    Second axe de développement, l'industrie... La Libye a dans ses cartons des projets des projets de complexes sidérurgiques. Les réserves de minerais de fer du pays sont considérables : 5 % des ressources mondiales estimées.

     

    L'équipement électrique figure au second rang des préoccupations industrielles. Il est notamment prévu plus de 20 centrales classiques.

     

    Plus de 4 milliards de dollars seront consacrés à la construction de logements, près de 2 milliards à l'extension des universités... et 1,3 milliard à la construction de routes... Le Monde Jean-Michel Quatrepoint, 1er septembre 1976

     

    1. Friouna, Secrétaire au Plan : "Au cours des dix années écoulées, nous avons restructuré l'économie en vue d'être auto-suffisants dans les secteurs-clés... et nous avons posé les bases d'un développement industriel qui nous permettra d'assurer l'après-pétrole. Nous avons construit 200.000 logements - et en prévoyons autant pour les 5 ans à venir, - scolarisé 99 % des enfants, porté à 4,5 le nombre de lits d'hôpitaux pour 100 personnes. Nous couvrons nos besoins en laine, en cuirs, en fourrage, en farine, en ciment, en briques, en tuyaux plastiques alors qu'en 1970 notre production dans tous ces secteurs était nulle".... Les projets inachevés se poursuivront, tandis que d'autres verront le jour... (comme la) mise en place d'industries lourdes. Enfin, le réseau routier (3000 Kms en moyenne par an depuis dix ans) sera achevé et reliera entre elles toutes les localités du pays, tandis que sera entamée une voie ferrée qui reliera la frontière tunisienne à Tripoli... Le Monde P.B. 30 déc. 1980

     

    Irriguer le désert

     

    ... Lorsque nous étions passés par là, en 1973, les travaux venaient à peine de commencer au milieu d'un paysage de sable, de pierres et de collines. Aujourd'hui, les collines - rasées - ont disparu,  et les 24.000 ha aménagés présentent un aspect verdoyant. L'ensemble, d'un accès aisé grâce à un réseau de 300 Kms de routes asphaltées et bordées d'arbres, a été divisé en quatre zones comprenant chacune son "centre", doté des principales commodités : Mosquée, école, café, marché, dispensaire, bureau de poste, librairie, coopérative...

     

    Comme les mille autres fermiers installés là... (il) s'est vu attribuer gratuitement une maison, une vache, vingt moutons, cinquante poules, cinq ruches, un tracteur et le matériel nécessaire à la culture de son lot de 26 ha.

     

     

    Préparer "l'après-pétrole"

     

    ...... 60 kms plus loin, près de la ville de Homs, en pleine rénovation, nous visiterons une cimenterie, une usine de dessalement de l'eau de mer et un autre projet agricole, encore plus ambitieux, aménagé autour du barrage de l'oued Kaam qui n'existait pas il y a 7 ans. Dans le Sud, la culture en rond - des cercles d'un ha irrigués en plein désert - pratiquée à Koufra  est passée de 5.000 à 40.000 ha et doit tripler d'ici à la fin du plan quinquennal 1981-1985.... Bilan impressionnant dont on retient quelques chiffres au passage :  103 projets réalisés en 10 ans, 400 millions d'arbres plantés dont la moitié ont survécu, 10 millions de têtes de moutons avant 1975 contre 5 millions actuellement et 1,5 million en 1970. Le pays assure sa consommation en fruits et légumes et espère en exporter grâce à l'accroissement des serres.

     

    Contrairement à de nombreux pays du Tiers-Monde qui ont négligé l'agriculture, la Libye a mis l'accent sur ce secteur sans ignorer pour autant l'industrie. Les dirigeants admettent que nombre de projets ne sont pas "rentables selon les normes occidentales", mais ils estiment devoir préparer "l'après-pétrole" en transformant l'environnement et les mentalités.  Le Monde P.B. 30 déc 1980

     

    "La Grande Rivière Artificielle" : Un réseau de canalisations de 3.500 kms. Courrier International 6.11.2003.

     

    http://acces.ens-lyon.fr/eduterre-usages/ressources/scenario1/planetebleue/ProjetGRA

    La grande rivière artificielle

     

    Le jardin sur la lune

     

    "Unique en son genre... ce projet est aussi le plus excitant de la période contemporaine dans le domaine agricole.... Il permettra l'élevage d'ovins selon des méthodes d'avant-garde à une échelle sans précédent dans le monde..." (Spécialistes de la firme américaine Tipton et Kalmbach...). "Il faut construire ce pays avec l'argent du pétrole en prévision du jour où l'or noir sera épuisé. Il faut que nous disposions d'une économie solide et permanente dans laquelle l'agriculture jouera un rôle essentiel. Il faut aussi que nous produisions suffisamment pour répondre à la demande locale" (M. Gououd, ministre d'Etat chargé du développement agricole). Le Monde P.B. 19 avril 1973

     

    Nucléaire :

     

    Tripoli a aussi des ambitions nucléaires... mais Le régime du Colonel Kadhafi a toujours, néanmoins, affirmé ses intentions pacifiques en matière nucléaire. La Libye a d'ailleurs signé et ratifié le traité de non-prolifération nucléaire et a conclu en juillet dernier avec l'Agence internationale de l'énergie atomique un accord de garanties qui place sous contrôle international l'ensemble des activités nucléaires libyennes.  Le Monde 9 janvier 1981.

     

    Prosélytisme pétrolier :

     

    La hausse des taux d'imposition, la suppression des rabais offerts aux Compagnies, les prises de participation majoritaires dans ces compagnies en Libye - après la nationalisation des avoirs de B.P.  en décembre  1971 - , les accords de partage de production à 85 % ... furent autant de "combats" initiés par la Libye et suivis ensuite par l'OPEP, dont la Jamahiriya est toujours apparue comme le membre le plus dur. 

     

    Une exigeante logique unitaire arabe

     

    La Libye entend s'identifier avec l'arabisme. Toute politique libyenne est donc une politique arabe.... Kadhafi et nombre de ses compagnons ont eu conscience d'un horizon plutôt que d'un terroir ; adolescents, ils ont été enfiévrés par l'épopée de Gamal Abdel Nasser et par les prestiges conjoints de la libération et de l'union arabe... D'où un vif empressement à l'intervention, un souci permanent d'appui aux mouvements de libération... Non seulement en Afrique mais plus loin encore, les efforts d'émancipation sociale, les soulèvements des pauvres et des opprimés, suscitent les sympathies de la Libye et, si c'est possible, une aide au moins symbolique.  Le Monde Pierre Rondot 1er septembre 1976.

     

    Les grands axes de la diplomatie.

     

    Au fil des ans, après avoir pratiqué une politique "tous azimuts", la Libye concentrera ses efforts sur les mondes arabe et africain... Entre temps, elle affirme sa souveraineté en obtenant l'évacuation des bases américaines et britanniques... et devient un des chefs de file de l'OPEP.  Une des constantes - sinon la principale - de la stratégie libyenne est une hostilité militante  envers Israël. Le colonel Kadhafi a déployé des trésors d'arguments et de subsides pour inciter le continent noir à rompre avec Israël. Le Monde P.B. 31 décembre 1980.

     

    Kadhafi était le champion de l'unité arabe... IL a également lancé l'idée des Etats-Unis du Sahara et de l'abolition des frontières.  Diplo (Le Monde diplomatique) 12.95

     

    Kadhafi a invité les Arabes à se doter de l'arme nucléaire, ce qui est selon lui un acte de légitime défense puisque Israël s'est lui-même doté de l'arme atomique.... Kadhafi se veut l'artisan de l'unité de la nation arabe et de la libération de la Palestine. Mais ses tentatives de fusion avec ses voisins arabes ou africains ont échoué... Il faut, selon lui, défendre à tout prix le Tchad "contre les menées de l'impérialisme américain et du colonialisme français". D.N.A. 2.9.87

     

    Les frictions avec l'Occident

     

    Pendant près d'une décennie, la Libye a eu de nombreuses frictions avec les super-grands... mais elle a toujours su éviter l'irréparable... Tout faux pas risque d'être dangereux pour lui et pour l'immense travail qu'il a réalisé dans son pays. Le Monde P.B. 30 décembre 1980

     

    Les dangers qui guettent la révolution

     

    ... Pendant dix ans, avait-il expliqué en substance, la révolution a donné au peuple tout ce dont il avait besoin, des maisons, des voitures, des transistors, des hôpitaux, des usines, des fermes, etc, le tout étant payé par l'argent du pétrole et construit par des étrangers....  "C'est une avant-garde qui, en 1969, a réalisé la révolution, et elle continue à l'animer. C'est là notre point faible"... Le second, selon notre interlocuteur, réside dans le confort matériel qui "favorise ou renforce la mentalité bourgeoise"... Le troisième... "nous nous trouvons devant un dilemme, puisque la révolution qui veut privilégier les valeurs morales et spirituelles voit sa volonté contrecarrée par tout ce qu'elle a réalisé pour le bien-être du peuple". Le Monde P.B. 30 décembre 1980.

     

     

    (En Libye), la population est généralement éduquée, et il existe un grand nombre d'universités et de diplômés. Le taux d'analphabétisme est inférieur à 14 % et ne concerne pas les jeunes générations... (Kadhafi) a aussi financé les séjours à l'étranger via de généreuses bourses d'études étatiques (1600 euros par mois..). Diplo 7. 2006

    http://static.lexpress.fr/medias/15...

     

    http://static.lexpress.fr/medias/1559/798233_a-view-of-the-street-after-a-violent-clashes-between-libyan-interim-government-forces-and-loyalists-of-muammar-gaddafi-in-sirte.jpg 

    La libye après le passage de l'OTAN - note d'eva 

     

    Quelques précisions supplémentaires,

    par Chantal Dupille

     

    Incontestablement, Kadhafi est un grand personnage, une très grande figure de l'histoire de l'humanité par ses réalisations, par l'amour de son pays,  par sa générosité, par sa mort, aussi. Un homme paradoxal : Kadhafi avait même institué un Prix international Al-Kadhafi pour les droits de l'homme, alors que tous s'acharnent à le dépeindre comme un affreux tyran.  Kadhafi, d'ailleurs, rejetait toute idéologie extrémiste. Il était même progressiste, puisqu'il autorisa le divorce et qu'il interdit la polygamie.

     

    Je voudrais souligner plusieurs choses : On reconnaît l'arbre à ses fruits. Les siens furent impressionnants, car il transforma le pays le plus arriéré d'Afrique (sans école et sans dispensaire) en un pays, selon l'avis des observateurs, "de cocagne" ! En tous cas, il en fit le plus prospère d'Afrique. Au point de pouvoir aider les Etats voisins, et les Mouvements de libération des peuples. Au point, aussi, de fournir du travail à près de 2.500.000 Arabes et Africains au chômage. Les faits sont là, indiscutables. Seuls comptent les faits. 

     

    On doit à Kadhafi d'énorme chantiers, une économie saine, une monnaie stable, et la Libye n'était pas un pays endetté. Au contraire, elle avait d'importantes réserves d'or. Qu'en a fait l'Occident ? Il les a volées, tout simplement. Et il exploite à son profit les ressources du pays (pétrole etc), au lieu, comme du temps du "dictateur", d'en faire profiter les habitants. Aujourd'hui, le pays est ruiné (merci l'Occident "démocrate"), et les anciens partisans du souverain corrompu comme les Islamistes mis au pouvoir par BHL et sa clique, font désormais la chasse aux nombreux partisans du Colonel Kadhafi, jusque chez eux, pour les torturer et les égorger. Alors, elle est pas belle, la vie, avec nos "démocrates" ?

     

    Comment ne pas admirer Kadhafi ? Il a entrepris des chantiers colossaux en peu de temps. Il a tout mené à bien. En homme d'Etat avisé et prévoyant, il a agi en pensant au long terme, et par exemple, il a intégré dans ses plans la question de l'après-pétrole. De surcroît, il n'a négligé aucun secteur. La Libye est devenue prospère sur le plan industriel, et avec ses déserts audacieusement irrigués, elle est parvenue, selon les plans du Guide, à l'auto-suffisance. Parfait équilibre entre l'industrie et l'agriculture, ce qui est très rare. La Libye a nourri tous ses habitants, et au-delà. C'est que le Colonel avait une seule idée en tête : Le bien-être des populations. Une denrée de plus en plus rare, aujourd'hui...

     

    Et c'était à la fois un socialiste - original, islamique -, un démocrate - partisan du pouvoir populaire - , un combattant engagé dans les luttes contre l'impérialisme, et un visionnaire. Par exemple, il rêvait des Etats-Unis d'Afrique. A défaut de pan-arabisme. Et sur ce plan, il avait un modèle, et non des moindres : L'Egyptien Nasser.

     

    Sur le plan de la personnalité, je m'abstiendrai de critiquer les excentricités ou les zones d'ombre du Colonel. Elles seules ont intéressé les grands médias de désinformation. Je veux oser dire toute mon admiration pour Kadhafi. Oui !

     

    Voilà une personnalité étonnante, riche en couleurs, à la fois penseur et homme d'action, précurseur et héritier (du nassérisme), sage et prophète, prévoyant et visionnaire, réformateur et stratège, réaliste et audacieux... N'en rajoutez pas, la coupe est pleine. Vraiment ?

     

    Non, il était aussi très créatif, inventif, intuitif, généreux, tolérant, pragmatique, et son intelligence était phénoménale. Bref, un homme hors du commun, et un grand homme d'Etat. N'en déplaise à ses misérables adversaires. Allez, je vais être dure : Ces laquais ne méritent même pas de le servir.

     

    Pour terminer, je voudrais ajouter quelques précisions ou informations concernant le Colonel Kadhafi.

     

    En 1974, il donne le pouvoir au peuple libyen, toutes les décisions étaient prises par le peuple (auto-gestion, pas d'élections) , bref il a mis en place une authentique démocratie dont il était seulement, depuis 1974, un Ministre des Affaires Etrangères. Son souci a toujours été le bien-être des Libyens, qui ont vu leur niveau de vie croître d'une façon exponentielle. Pas de chômeurs en Libye, 2.500.000 travailleurs étrangers employés ("nous avons pu aider nos frères et soeurs africains et arabes à travailler avec nous, ici"), et pour tous, un logement gratuit au mariage, des produits de première nécessité subventionnés, l'éducation et les soins gratuits, l'eau et l'électricité aussi... bref, un pays de Cocagne ! De surcroît, les prêts d'Etat étaient sans intérêt. Cerise sur le gâteau, Kadhafi a toujours aidé les pays africains (routes, écoles, dispensaires.. construits), ainsi que les Mouvements de Libération. Sans rien demander en retour. Est-il erroné de dire que le Colonel sera beaucoup regretté et probablement jamais remplacé en Libye ?

     

    Les caisses de l'Etat libyen étaient pleines, et l'Etat possédait une réserve d'or enviable. On n'ose imaginer ce que les Occidentaux vont faire de ce pays, en privatisant tout...

     

    Dans son livre "Souvenirs de ma vie", Kadhafi explique qu'il a toujours cherché à garder son peuple libre de toute domination coloniale, "de tous les voleurs qui nous détroussent... Obama mon petit-fils africain veut me tuer, priver notre pays de liberté, nous priver de la gratuité de nos biens : Logement, médecine, nourriture, éducation... et remplacer tout ça par la grivèlerie à la zunienne appelée "capitalisme". Or nous tous, dans le tiers-monde, savons ce que cela veut dire. Cela signifie que les multinationales dirigeront le pays, dirigeront le monde, et le peuple souffrira."

     

    Très vite, "le petit Bédouin devient prophète dans sa classe, dans son collège, avant de l'être dans la caserne. Grand consommateur de livres et d'idées, surtout en provenance de Nasser. Il se révèle aussi un propagandiste passionné..." (Mirella Bianco, Kadhafi messager du désert", Editions Stock). Kadhafi voulait aussi redistribuer la richesse (les recettes pétrolières de l'Etat auraient été, chaque mois, distribuées aux Libyens; pour Kadhafi, chaque citoyen doit avoir un accès direct à la richesse nationale).

     

    Grand bâtisseur, il avait compris la nécessité de faire verdir le Sahara, de l'irriguer, et plus généralement, de lutter contre la désertification du continent africain. Ses projets, finalement, dépassaient largement le cadre de la Libye, ils étaient universels.

     

    Kadhafi incarnait la résistance d'un peuple à l'oppression, à l'injustice, à l'impérialisme, bref il était soucieux de participer à sa libération mais aussi à celle d'autres peuples. Tout Libyen, selon le Livre vert, était le frère de tous, sans hiérarchie politique. Le Colonel était, finalement, l'un des derniers partisans du socialisme. Un non-alignement fait pour déplaire aux mondialistes... D'autant que le bouillant Guide rêvait d'Etats-Unis d'Afrique, avec des institutions financières panafricaines indépendantes !

     

    Dans son livre, Kadhafi a promis de se battre jusqu'à son dernier souffle pour garder la Libye libre. Il a tenu parole. Comme avant lui un Allende, il est mort les armes à la main, au lieu de fuir. Sur la terre qu'il avait tant aimée et dont il avait pris tant soin. Frappé, torturé, sodomisé, il a rappelé à ses bourreaux qu'une telle mort n'est pas permise dans l'Islam. Mais pour les armées de l'OTAN, tout est autorisé. De quel côté se situe la barbarie ? 

     

    Pour moi, Kadhafi, malgré ses erreurs, ses imperfections, ses excentricités, restera l'une des plus grandes figures de dirigeants. Sa mort en fait désormais un mythe. L'Histoire, si elle est impartiale, tranchera.

     

    Chantal Dupille

     

    NB Vous pouvez reproduire tout ou partie de cette parution, en mentionnant juste la source.

     

    Vendredi 30 mars 2012

    Le vrai Kadhafi, dossier (1). Un grand bâtisseur - Le socialisme islamique

     

    http://republicoin.blogspot.fr/2011/10/kadhafin-de-regime-qui-vit-par-lepee.html.

     

     

    Quelques liens envoyés par Do,

     

    Cela fait en effet très longtemps que je prends la défense de Kadhafi et que j'ai écrit des articles sur lui. Le tout premier qui en parle date de l'an 2000 et est ici :

     

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3082

     

     

    Mais le premier de mes articles sur Kadhafi relatif à la guerre du Sarkonazi et de l'OTAN  est celui-ci, très court, qui date du 26 janvier 2011, j'avais déjà senti le vent venir :

     

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2095

     

     

    Puis, peu après, un autre un peu plus conséquent date aussi du 26 janvier 2011 :

     

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2097

     

    Mais c'est seulement le 3 mars 2011 que j'ai envoyé un premier courrier collectif sur le sujet. Puis un autre le 24 mars 2011. D'autres articles ont suivi. Do

    .

    Voir aussi :

     

    http://www.leap2020.eu/Operation-militaire-en-Libye-Un-accelerateur-puissant-de-la-dislocation-geopolitique-mondiale_a6826.html

    La Libye sous Kadhafi: Un pays de Cocagne ! Ruiné désormais.. (vidéo)

    http://allainjules.com/2011/07/27/libye-le-nouveau-plan-diabolique-de-lotan/

     

    .

    Ici, mon article et d'autres (19.10.12) ...

    Kadhafi assassiné par l'OTAN (France..) 10.2011: Réhabilitation (+ vidéo et LCP)

    ..

    Voir aussi :

     

    Lisez le "Livre vert" de Mouamar Kadhafi.

     

    LA TROISIEME THEORIE UNIVERSELLE

    LE LIVRE VERT DE MOAMMAR KADHAFI

     

    La particularité de la pensée de Moammar KADHAFI est qu'elle va droit au but.

    La pensée de Moammar KADHAFI trouve son essence dans le vécu des opprimés, des asservis et des démunis. Elle émane d'un réel qui évolue dans une lutte permanente à la recherche du progrès. 

    La première partie du Livre Vert en expliquant ces faits annonce le début de l'ère jamahiriyenne (l'ère des masses).

    La deuxième partie quant à elle est une révolution économique universelle qui détruit les structures économiques anciennes et écrasants ainsi les oppresseurs.

    Enfin, la troisième partie est sans contexte le début d'une révolution sociale donnant à l'Histoire sa véritable explication et résolvant le problème de la lutte humaine pour la vie. Elle établit des bases stables pour une vie sociale pacifiée.

    La pensée de Moammar KADHAFI émane et appelle à la vie, elle est universelle.

    Pour lire le Livre Vert :

    Le Livre Vert : Le Problème de la Démocratie (partie 1)

    Le Livre Vert : Le Problème du Socialisme (partie 2)

    Le Livre Vert : Les Fondements Sociaux (partie 3)

     

    Pour charger le Livre Vert :

    Le Livre Vert : Le Problème de la Démocratie (partie 1) (20 Ko)

    Le Livre Vert : Le Problème du Socialisme (partie 2) (18 Ko)

    Le Livre Vert : Les Fondements Sociaux (partie 3) (33 Ko)

     

    http://chantaldupille.over-blog.com/article-libye-otan-onu-france-gb-et-leurs-crimes-contre-l-humanite-80344079.html.

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf,

    condamné à mort pour «crimes de

    guerre et de répression de manifestations

    pacifiques» !!!

     Le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf, condamné à mort pour «crimes de guerre et de répression de manifestations pacifiques» !!!

    Il fallait quand même oser. Condamné à mort pour répression de manifestations pacifiques d’Al Qaïda !  Al Qaïda pacifique ? Depuis quand ? Qu’on se le dise ! Réprimer des attaques terroristes est un crime. Résister à une attaque étrangère est un crime. Dans quel monde vivons-nous ? Un monde où les voleurs et les assassins se déguisent en juges ? Il n’est même pas nécessaire de s’appesantir sur la mise en scène ayant abouti à la décision d’exécuter Saïf Al Islam. Ils auraient aussi bien pu monter un scénario d’égorgement filmé à la Daesh, ça leur aurait évité de parodier quelque chose dont ils n’ont aucune idée, la Justice. RI

    ***

    Saïf al-Islam Kadhafi, le second fils de l’ancien dirigeant libyen, le colonel Kadhafi, s’est vu infliger la peine capitale pour «des crimes de guerre» pendant la révolte de 2011, malgré la demande de son extradition par la Cour de La Haye.

    L’une des plus notables figures de l’ancien gouvernement libyen renversé en 2011, Saïf al-Islam Kadhafi, s’est retrouvé devant le tribunal aux côtés d’autres proches de Mouammar Kadhafi, dont l’ancien chef des renseignements, Abdullah Senussi et l’ex-Premier ministre Baghdadi Ali al-Mahmoudi. Saïf al-Islam n’était pourtant pas présent lors de la séance et a témoigné par téléconférence.

    Les figurants ont été accusés de «crimes de guerre et de répression de manifestations pacifiques», selon le procureur de l’État.

    Le tribunal a été organisé par le gouvernement de Tripoli, qui n’est pas officiellement reconnu et a pris le pouvoir après en avoir chassé le gouvernement officiel de la capitale libyenne.

    Ce procès n’a duré que deux jours et ne peut pas être considéré équitable, a estimé l’avocat John Jones, qui a participé à la défense de Saïf al-Islam Kadhafi, dans une interview accordée à RT, à la veille du jugement.

    «C’est vraiment une parodie de procès», a-t-il estimé. «Le ministre de la Justice libyen a lui-même qualifié le processus de complètement illégitime. Le parquet n’a pas appelé de témoins à la barre. Ils ont simplement relu les confessions obtenues par la force ou la torture. C’était une cour de miliciens, les juges étaient sous le contrôle complet des milices armées, il n’y avait donc aucun chance que la justice soit rendue de façon équitable», a raconté John Jones à RT mardi suite à l’annonce du verdict.

    ....

    Il

    Il a en outre rappelé que la Cour pénale internationale a demandé, depuis la capture de Saïf al-islam, son extradition vers La Haye. Cependant, la Libye n’a pas satisfait  à  cette demande, qui a pourtant un caractère obligatoire, car elle est basée sur une résolution correspondante de l’ONU. En outre, le gouvernement libyen à Tripoli a arrêté illégalement des membres de la Cour pénale de la Haye pour un mois, les accusant de livrer des documents «dangereux» et des moyens d’espionnage à Saïf al-Islam.

    Le Centre d’information sur la Libye, un organe composé de membres de la Cour de la Haye qui conduisent leur propre enquête contre Saïf al-Islam, a également condamné le verdict prononcé mardi, estimant qu’il avait été rendu illégalement.

    La déclaration du Centre d'information sur la Lybie © RT
    La déclaration du Centre d’information sur la Libye

    «C’est une fausse cour. Sous la table, on essaie de négocier avec moi un accord que je devais accepter pour qu’ils «s’en chargent [les pays coalisés]», avait raconté Saïf al-Islam lui-même à une correspondante de RT en 2011. «Cela montre que cette cour est contrôlée par ces mêmes pays qui nous attaquent chaque jour ! La justice ici en Libye est une farce», avait alors estimé l’accusé.

    .

    Le parcours tumultueux de Saïf al-Islam Kadhafi

    Avant la chute du gouvernement de Mouammar Kadhafi, lors de la campagne de bombardements de la coalition internationale qui a détruit l’armée régulière et permis aux forces rebelles de prendre le pouvoir, Saïf al-Islam Kadhafi était considéré comme la deuxième personne la plus influente de Libye, même s’il n’occupait pas de poste officiel. Ayant reçu son éducation à Londres, il s’occupait d’investir les réserves du pays – des milliards de dollars – dans des projets à l’étranger.

    Avant la révolution, Saïf était perçu comme un des réformateurs clés dans le pays. Il était également très connu dans les hauts cercles de la société britannique, et a même été reçu dans la Palais de Buckingham par la famille royale.

    En novembre 2011, Saïf al-Islam avait été capturé par les forces rebelles, alors qu’il essayait de quitter la Libye après l’exécution de son père. Il a été, depuis, détenu par des milices locales, dans la ville de Zentan, lesquelles ont refusé plusieurs demandes du gouvernement de Tripoli de le leur transférer pour le traduire en justice. C’est pour cette raison qu’il n’a pu être présent à aucune séance de la cour.

    Parmi les huit enfants de Mouammar Kadhafi, trois de ses fils ont été tués dans les violences de 2011.

    Le troisième fils du dirigeant renversé, Moatassem Kadhafi, a été capturé en 2011, puis exécuté par les rebelles au côté de son père, qui avait dirigé le pays pendant quelques 41 ans.

    Attention : la vidéo attachée à cet article comporte des images violentes....

    Encore deux fils, Saïf al-Arab et Khamis, ont péri dans les bombardements du pays, respectivement le 30 avril 2011 dans sa maison et le 29 août 2011 près de Tarhounah.

    http://francais.rt.com/international/4927-fils-mouammar-kadhafi-condamne-mort

     

    http://reseauinternational.net/le-fils-de-mouammar-kadhafi-saif-condamne-a-mort-pour-crimes-de-guerre-et-de-repression-de-manifestations-pacifiques

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..

    http://www.closermag.fr/people/people-francais/alain-decaux-academicien-et-ecrivain-est-mort-a-l-age-de-90-ans-603422#offset1_alain-decaux-dans-son-costume-d-academicien-en-1996

     

    Mes tweets à partir de la disparition de l'Historien Alain Decaux, de l'Académie française

     

    L'historien Alain Decaux est décédé. Il était mon parrain à la Société des Gens de Lettres. Il adorait mon "Histoire de la Cour des Miracles"
    2) Alain Decaux a soutenu l'Académicien Jacques Chastenet quand il a décidé de décerner un prix de l'Académie française à ma Cour des Miracles
    3) Je n'avais demandé aucun prix Littéraire, j'ai eu la surprise d'apprendre que les Académiciens avaient couronné l'un de mes livres !

    Distinction : Prix Broquette-Gonin 1972, "destiné à récompenser l'auteur d'un ouvrage philosophique, politique ou littéraire jugé susceptible d'inspirer l'amour du vrai, du beau et du bien"


    4) Ensuite, quand j'ai vu que les Messieurs de l'Académie française ne voulaient pas d'une femme à l'Académie, je ne comprenais pas !
    5) Je ne suis pas une féministe rêvant d'égalité, je pense que l'homme et la femme sont complémentaires. Les femmes shérif, pas mon truc !
    6) Par contre, je voyais bien une femme à l'Académie française, académie des belles lettres, pour moi les femmes y avaient toute leur place
    7) Pour me moquer des vieux misogynes, j'ai posé ma candidature à l'Académie française, une candidature bidon. Mais la Presse s'en est emparée

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    8) Un jour sur RTL j'entends soudain annoncer: Chantal Dupille, une jeune et jolie écrivain, pose sa candidature. Son programme: "Ras-le-bol des Académiciens" !
    9) Toute la presse et la TV me tombent dessus, une femme (je crois qu'il y avait avant moi Louise Weiss) pose sa candidature à l'Ac. Française !

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    10) En posant ma candidature, je n'avais pas pensé que les médias se précipiteraient sur moi. Ca doit être affreux d'être une "vedette" !
    11) Philippe Bouvard m'invite sur Dix de Der (TV).  Je dis : "Moi l'épée (des Académiciens), je l'aurai sur la langue" (pour me moquer d'eux) NB Je viens de rectifier, il ne s'agit pas de Samedi Soir, comme je l'ai d'abord écrit, mais de Dix de Der

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..

    Les femmes aujourd'hui à l'Académie française. Avec leur épée ridicule ! http://www.lefigaro.fr/livres/2014/10/23/03005-20141023ARTFIG00212-academie-une-epee-bijou-pour-dominique-bona.php


    12) Bouvard me dit: "Je n'ai jamais vu quelqu'un qui crève autant l'écran". Maintenant, on me traite de "conspirationniste", les meRdias me boycottent
    13) Ma candidature à l'Académie française était donc une plaisanterie. Les Académiciens l'ont bien compris, et je n'ai pas eu une voix d'eux !
    14) Pour revenir à mon parrain Alain Decaux, de l'Académie Française, lui (car ayant eu la "chance" d'être un homme), je vais parler de son travail
    15) Decaux adorait mon "Histoire de la Cour des Miracles" (Hachette), comme les Académiciens. Donc il en a parlé sur  "Lectures pour tous"

     

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    16) J'ai eu la surprise de voir que Decaux parlait de la Cour des Miracles comme si le travail historique était de lui. Juste quelques lignes sur moi
    17) L'article de Decaux faisait 5 pages, comme si le travail d'historien était de lui. En fait, il avait lu mon livre, le citait juste en tête
    18) Le lecteur non averti pensait que LUI avait fait les recherches, alors qu'il se servait entièrement de mes recherches après m'avoir citée

     

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    19) Morale de l'histoire: Des gens célèbres utilisent les recherches des autres, puis les présentent comme d'eux, en se prémunissant en tête
    20) Quelques lignes pour présenter mon livre en tête de l'article sur la Cour des Miracles, puis le Lecteur croit que l'historien fait les recherches
    21) Dans les maisons d'édition,1) on emploie des "nègres" (!) pour réécrire des livres. 2) Des célébrités n'ont pas le temps de faire des recherches
    22) Les célébrités qui n'ont pas le temps de faire des recherches, lisent un livre puis résument les analyses à leur façon, comme si écrit d'eux
    23) Tout est légal ! On fait le travail, les célébrités l'utilisent, et se prémunissent en disant en tête qu'un livre est sorti sur le sujet
    24) Bref, Decaux un charmant parrain pour moi. Et qui aura fait un long article à partir de ma Cour des Miracles, en citant en tête ma parution
    25) En fait, un célèbre historien ne peut faire TOUTES les recherches lui-même. Donc il utilise celles des autres, et les présente à sa façon
    26) En lisant l'article de Decaux, on ne se doute pas qu'il a juste utilisé mes infos, arrangées à sa façon, en citant au début ma parution
    27) La littérature, c'est comme la politique. Il y a le devant de la scène, et les coulisses. Et les coulisses peuvent être déconcertants !
    28) Voilà c'était pour dire que le brillant historien Decaux publiait beaucoup, mais ne faisait pas lui-même toutes les recherches, évidemment.
    29) Allez, je continue sur l'Edition. Comment j'ai pu être publiée dans les grandes maisons d'Edition (avant d'être vue "conspirationniste")

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..

     Pour voir tous les articles, http://chantaldupille.fr/quisuisje


    30) A 20 ans, après avoir lu Notre Dame de Paris d'Hugo, je m'entiche du thème "cour des miracles" (repaire de faux mendiants et de larrons)
    31) Patatras ! Aucune étude historique sur le thème, pour en découvrir plus. Eh bien, je vais faire des recherches, moi, aux Archives de Paris
    32) Tout en poursuivant mes études universitaires (licence lettres, école journalisme, + baby-sitting), je fais des recherches à la Bibliothèque de la Ville de Paris
    33) Je présente mon manuscrit brut à une maison d'édition, refus: "trop touffu". Là-dessus, mai 68 tandis qu'en Sorbonne j'étudie le Moyen-Age
    34) J'apprends qu'en 1468, il y a un mai 68 des étudiants. Je fonce, recherches et écriture, et le Cerf publie mes "Enragés du XVe siècle"

     

     

    CD-Enrages-du-XVe-siecle.jpg


    35) Pardi ! Le sujet était d'actualité, original, la Presse s'empare de mon ouvrage et même le NouvelObs publie 3 pages dessus; On m'interviewe
    36) Comme j'ai de la suite dans les idées, je reprends ma Cour des Miracles et forte du début de "célébrité", je le présente à Hachette
    37) Si j'ai eu les meilleures notes à l'Ecole de Journalisme, c'est à cause de mon culot. Je l'avais déjà utilisé pour mes premières piges
    38) A 20 ans, je me présente SANS RV au grand magazine de l'époque, Noir et Blanc, avec en mains mon reportage sur les Gitans de Grenade
    39) Euh... je force un peu la porte: "je veux voir le Rédacteur en Chef". "Sans RV, non, d'ailleurs il n'est pas là". "Je l'attends". "Des heures?"
    40) J'attends des heures, en "sautant" sur chaque nouvel arrivé: "Vous êtes le Rédacteur en Chef" ? Jusqu'au moment où on me répond: "oui"
    41) "Que me voulez-vous ?" Il dévisage la jeune fille à la crinière gitane. "J'ai vécu un mois avec les Gitans pour un reportage, le voici"

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    42) Je présente mon reportage sur les Gitans. Il lit. Et il me dit: "Ce qui m'intéresse, c'est vous en Gitane avec eux, dansant pour les touristes"
    43) "Je ne veux pas d'un reportage, je veux vous, l'article s'appellera "la vraie Gitane était française", car les touristes s'y méprenaient

     

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    44) Au Sacro-Monte, les Gitans m'avaient adoptée, et je dansais avec eux pour les touristes. Me voici dans une cueva

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..


    45) Quand le Rédacteur en Chef lit ma plume alerte et me voit en Gitane, il dit c'est du bon boulot de journaliste
    46) Donc, sur le champ il me publie et m'engage comme pigiste (collaboratrice payée à l'article). + études, baby-sitting, rédaction livres. Ouf !
    47) Donc quand je vais chez Hachette, j'ai un livre publié, des interviews, des collaborations à Noir et Blanc. Ca ne suffit pas pour un Hachette!
    48) Je demande à Hachette le nom du Directeur Littéraire, on le donne, et un RV, on ne le donne pas. J'ai du culot, j'irai sans RV comme à Noir et Blanc
    49) A l'époque, on pouvait rentrer à la Maison de la Radio, à la TV, dans un journal, une maison d'édition, comme on voulait, tout était plus facile
    50) On ne me donne pas de RV? Je rentre chez Hachette au culot, comme si j'étais chez moi. Je vois un homme, je dis : Où est M.Sipriot ? "C'est moi"
    51) La chance m'a servie. J'avance, avec mon gros ventre (enceinte de mon 1er fils). "Je viens vous voir". Il rit: "entrez dans mon bureau" !
    52) A l'époque, peu de femmes publiaient, encore moins jeunes et avec un gros ventre et du culot. La situation était rigolote, et l'ambiance
    53) "Vous êtes qui"? "J'ai publié un livre, on en a beaucoup parlé, je suis pigiste à Noir et Blanc, et je vous propose une étude historique"
    54) M'étant renseignée, je savais que M.Sipriot était chargé des études historiques chez Hachette littérature. Il veut voir - puis signera le contrat
    55) M. Sipriot me dit "chouette, c'est la 1e étude sur ce bon sujet, et la plume est primesautière, on la lit facilement". Puis vient le succès
    56) J'ai juste écrit mon livre, mais comme à l'époque il y a peu de jeunes femmes écrivains, ça frappe et on en parle. L'Edition veut du neuf

     

    Histoire de la Cour des irackes, préface Didier Decoin Président de l'Académie Goncourt

     

    002.jpg


    57) Puis M. Sipriot me demande une suite moderne, un reportage sur les clochards, qui sera publié aussi chez Hachette. L'Académie Française aime ma Cour des Miracles
    58) Mais moi je n'aime pas l'Académie française prétentieuse et poussiéreuse, et je le dis devant les caméras. Depuis, il y a eu des femmes
    59) Donc vous savez maintenant que j'ai du culot, que c'est important pour "réussir" dans ces milieux, et qu'Alain Decaux a été mon parrain
    60) Si vous voulez en savoir plus sur une femme qui a du culot et une vie originale, voyez mon autobiographie Arlequine www.chantaldupille.fr

     

    (vous voyez à droite l'épée de l'Académie française)

    Arlequine ma Cour des Miracles Par Chantal Dupille

    v
     

    61) Ne vous attendez plus à me trouver chez un "grand" éditeur. La France est devenue une dictature, seule la Pensée officielle est tolérée
    62) Vous verrez aujourd'hui à la TV des Finkie, des BHL, des Cohn-Bendit, puis eux, toujours eux, et surtout pas des dits "conspirationnistes"!
    63) POUR SAVOIR CE QU'EST DEVENUE LA FRANCE DES VALLS et Co, voyez mon destin hier, et aujourd'hui sous le règne de la Pensée Unique !
    64) Aujourd'hui, il y a des gens à inviter, des Listes noires, des censures, des Wikipédia vous salissant et vous traitant de conspirationniste..

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..

     

    65) Sur ce, bonsoir, j'ai assez "causé" de moi, à partir de Decaux. Tiens, je vais regrouper ça sur mon blog chantal dupille, à bientôt !

    Echanges avec Lecteurs :
    - passionnant récit... merci
    Ma réponse. Ah bon ? Je craignais que ça puisse "raser", merci !
    - du tout du tout j'ai plongé dedans.
    Sans vous noyer dans le flot interminable ?
    - j'ai pris en cours et pas pu m'en détacher.. j aime les histoires témoignage on en apprend tjrs quelques choses.
    Les témoignages, s'ils sont sincères, c'est une tranche de vie, du vivant, du concret .

    - Si intéressant! J'adore!


    - Il devrait y avoir parité Homme / femme à l'Ac. française, et aussi elle devrait être rajeunie
    L'Académie française rajeunie, oui. Mais je ne crois pas à la "parité" des talents, c'est artificiel.

    Extraits de critiques littéraires :

    gangs-dos-couverture-4-critiques-des-livres-Chantal-2.jpg

    Mes  7 ouvrages  déjà  parus

    (Histoire, Reportage, Pamphlet,

    Roman, Document, Autobiographie) :

    http://chantaldupille.fr/meslivres/meslivresparus



    Au milieu des tweets, j'ai eu une panne d'Internet
    Excusez-moi, j'ai eu une soudaine panne d'Internet. Je reprends mes propos !
    - Lecteur : Soucieuse de ses followers.. Signe d'empathie et de gentillesse Mes salutations les plus cordiales,Chantal ✋
    J'ai toujours eu trop d'empathie et de gentillesse. Attention ! Il n'en faut pas trop, mais je ne sais pas faire !

    - l'égalité femme -homme ne me dérange pas, le problème est que le féminisme ne prône pas l'égalité mais la domination de la femme sous le prisme de la femme victime

     

    - AVEC MES FÉLICITATIONS ÉVA ! quel titre ?
    - désolée...je viens de trouver titre "Histoire de la Cour des Miracles"

    - Jolie page wikipédia @rsistons
    C'est une horreur, et il y a plein de faux en plus de la diffamation ! Mais ce qui compte, c'est sa vie au service des autres, pas ça

     

    Les vrais conspirationnistes : Du Nouvel Ordre Mondial mortifère !

     

    Chantal Dupille témoigne: Decaux,Académie française,édition,conspirationnisme..

     

     


    votre commentaire
  •  

    .
     
    La fRANCE de Manuel Valls. Les jeunes sont d'ailleurs traités de "conservateurs" car soi-disant, ils ne comprennent pas la mondialisation carnassière, alors qu'au contraire, ils ont tout pigé ! Ils savent qu'ils seront sacrifiés aux multinationales, aux actionnaires, aux puissances de l'argent, ils savent qu'ils seront apprentis 60 heures, taillables et corvéables à merci même le dimanche, flexibilisés et précarisés à souhait au détriment de projets notamment familiaux, ils savent qu'ils travailleront plus pour gagner moins, que les robots les remplaceront, que leurs cris seront matraqués et étouffés, que leurs retraites seront laminées... Eveillés, informés, lucides et non conservateurs, ils protestent contre le monde qu'on leur propose, et qu'ils n'ont pas choisi ! Chantal Dupille
     

    Des esprits libres dans la France de Valls qui étouffe

     

    Mes ami(e)s,

    je ne vous ai pas oubliés, j'étais occupée ailleurs (§) : Ayant pressenti voici plus d'un an que  la France allait sombrer, avec Valls, dans une dictature étouffant la pensée libre, je l'ai fuie pour un pays hispanique. Et je ne suis pas la seule ! Notre pays connaît aujourd'hui un nombre record de départs. Des réfugiés politiques ? Des esprits libres comme moi ? Ou simplement des citoyens étouffant dans une France devenue fRANCE...

    Je voudrais vous présenter dans cette courte parution, une initiative et une intervention qui ont un grand mérite : De braver la Pensée officielle chère au shérif Valls - une pensée unique qui déshonore la France notamment aux yeux du monde.

    chantal

    (§) On ne change pas de pays et de style de vie sans contraintes ! Une des raisons qui m'ont fait fuir la France aujourd'hui dénaturée, est qu'elle est devenue un laboratoire du Nouvel Ordre Mondial - ma bête noire (voir NB 2). Avec par ex des Euro-Régions qui dans le futur, tueront la Nation française, et alors même que les Français n'auront pas été consultés ! : http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0WO1WY

    Et mon style de vie a changé: Urbain dans ma jeunesse, balnéaire ensuite (Marseille puis à quelques mètres de la Méditerranée et à quelques Kms de l'Espagne), aujourd'hui au coeur de la ruralité la plus anachronique (avec poules, potager, four à pain traditionnel, etc). Avec des projets de revitalisation des déserts, des villages appelés à disparaître surtout avec un Nouvel Ordre Mondial les négligeant au profit d'immenses métropoles déshumanisées avec demain, les plus pauvres vivant sous des tours, ou dans des containers, ou dans des chambres dortoirs.

    J'ai en projet de publier ici un article vous présentant la vie qui nous attend sous le Nouvel Ordre Mondial : folle !

    NB 1) Ma 1e vidéo était d'ailleurs consacrée à une manière de revitaliser nos précieux villages :

     

    Il y a encore quelques paroles libres, en voici une, celle de Michel Onfray, sur Hollande et sur les attentats

     ..

    ...

    Des Elus et dirigeants de convictions, libres, qui rendent à la France son honneur perdu !

    Départ pour Damas avec 4 autres députés , Michel Voisin, et Denis Jacquat

    moi à @ThierryMARIANI @NicolasDHUICQ @valerieboyer13 @SOSCdOrient Le joli sourire de Valérie Boyer au milieu de vous, la beauté et le courage

     

    Nicolas DHUICQ : ‏L'amitié culturelle entre #France et #Russie serait un danger pour l'#Europe Mais par contre pas l'argent du #Qatar ou de l'#ArabieSaoudite
     

    N. Dhuicq #Palmyre #Syrie libérée de la terreur et de la nuit islamiste, puissions nous revoir le patrimoine commun à toute l'humanité reconstruit!

    (ma réponse) Le Nouvel Ordre Mondial est une dictature qui s'étend d'abord en détruisant les joyaux du passé,  en vue d'une "culture" unique


    Nicolas DHUICQ ‏: Syrie 5 ans dans la lutte contre Daech il faut lever les sanctions qui touchent le peuple syrien martyr

     

    Voici les tweets que j'ai publiés*:

    SALUONS ces Elus qui refusent les explications officielles, et qui cherchent la vérité !

    ELUS, ressaisissez-vous! Les FAITS sont là : Assad, Russie, Iran combattent le terrorisme. Des documents américains révèlent que le Président Assad n'est pas coupable du massacre Ghouta

    La France est fière de ces élus courageux, bravant un Gouvernement corrompu !

    Vous avez lancé un mouvement. Puissiez-vous être pionniers, suivis par d'autres Elus

    Moi femme de Gauche, je dis qu'il y a + de Français sincères à LR qu'au PS dégénéré

    ENFIN des Elus clairvoyants ! Hier j'ai fustigé S.Mazetier pour qui bombardements russes = + de réfugiés. Non, =  - de terrorisme !
    2) Quand Russie + Armée Syrie auront vaincu, les réfugiés revendront. MERCI pour vos positions courageuses modèles pour TOUS

    Si Assad vous reçoit, vous verrez un homme sensé, calme, aimé des Syriens, moderne, laïc

    à la députée PS S. Mazetier :

    à @S_Mazetier Vous êtes toujours à côté de la plaque ! Vous fustigez la Russie qui combat le terrorisme, alors que la fRANCE des Valls l'arme !
    à @S_Mazetier Pour vous, la Russie crée des réfugiés en intervenant ! ALORS qu'elle seule, avec Assad et l'Iran, combat EI = Les réfugiés reviendront


    RT : Quand des soldats syriens musulmans combattent Daech et protègent leurs compatriotes chrétiens, Fabius lui félicite Al Nusra qui les tue.

    Il est insupportable, et même fou, de voir que les Hollande-Valls-Fabius sont en réalité plus obsédés par Assad que par EI (qu'ils soutiennent!) !

    Quand les Français ouvriront-ils les yeux ? Le Gouvernement dit combattre le terrorisme... en s'agenouillant devant Riyad ou Erdogan l'alimentant ! 
    Poutine a sauvé la paix au moins deux fois: Empêchant la destruction totale de la Syrie par USA et fRANCE de Fabius, et lors de la provocation des navires US le long des côtes de l' Iran
    Pour moi journaliste, nos médias sont abjects ! Ils se vautrent dans la description du terrorisme, et fustigent Russie et Assad le combattant !
    Au secours, De Gaulle ! Le Général visionnaire voulait une Europe jusqu'à l'Oural. Pour l'Histoire, la culture, l'économie, la paix..

    Les @ThierryMARIANI @NicolasDHUICQ @valerieboyer13 @SOSCdOrient en Syrie écrivent une grande page de l'Histoire de France, lui rendant son honneur
    La diplomatie de la France était respectée dans le monde ; avec l'acharnement contre Assad et la Russie, elle est maintenant méprisée et ridicule ! 



    Et la veille, j'écrivais ceci :

    Une leçon de sagesse et de dignité nous vient de Belgique. On appelle les Belges à raison garder, en fRANCE de Valls, belliciste, on cherche seulement à terroriser pour ensuite mieux soumettre avec des lois toujours plus liberticides !

    Moi je ne crains pas un attentat en Europe, j'ai peur de la Turquie d'Erdogan flirtant avec l'Europe, ou de Riyad devant qui on déroule le tapis rouge !

    L'attentat de Bruxelles (ville de l'OTAN) a entre autres, deux buts: Prétexte pour l'OTAN d'intervenir en Syrie soi-disant "contre le terrorisme". Une "Union sacrée" en fRANCE
    2) L'Union Sacrée en France est le but de Valls: 1) TOUS pour lois liberticides 2) PAS de manifs 3) Préparer parti UNIQUE (totalitaire) du Nouvel Ordre Mondial

    Les guerres ne se font plus directement, mais sournoisement, avec des sous-traitants rémunérés, conditionnés, comme les mercenaires terroristes (au préalable formés, armés, fanatisés, drogués).

    La fRANCE de Valls ne tolère pas les dissidents, elle les fustige, elle les traite de conspirationnistes car ils cherchent la vérité !


     

    Humour sur EI (Daesh)

     


    1 commentaire
  •  

    Introduction de Chantal Dupille (eva R-sistons)

    Palestine. L'holocauste le plus effrayant car TOUTE la population meurt lentement, inexorablement, dans l'indifférence de tous.

    Bombardements avec armes expérimentales ou interdites, torture, privations, enfermement de tous, pollution de l'eau, destructions....

    Malformations, cancers, désespoir, la fin se rapproche et le monde se tait.

     

    La France occupée, dirigée par des Sarkozy-BHL-Kouchner ou des Hollande-Fabius-BHL-Valls,

    est dévoyée, dénaturée, disloquée, désintégrée, méprisée, ridiculisée... et le monde laisse faire.

     

    Un pays meurt, un autre s'effondre. Le même mal ravage la Palestine et la France.

    Djamy Ross le nomme...

     

    https://www.youtube.com/watch?v=N_q6Jh_kyXU&feature=youtu.be

    .

    Ajoutée le 7 mars 2015
    ▓ Djamy Ross® ▓ 33 Years ▓ French Pianist - Zlinist d'exception - compositeur ♫ ▓ Concertiste professionnel ▓

    Paroles, musique, orchestration : Djamy Ross
    #SaveGaza / Save Gaza
    Une très grande pensée aux familles et à l'entourage des victimes apparaissant dans ce clip (paix à leurs âmes).
    Pensée aux victimes de tous les conflits.
    Pensée à toutes les victimes du monde.

    Contact : djamyross@gmail.com
    Twitter : https://twitter.com/DjamyRoss
    Grand merci à la magique Djena Della et sa magnifique voix.

     


    Le drame français: C'est aujourd'hui un pays... par R-sistons

     

     


    votre commentaire
  • Caricature par un collaborateur sincère, neutre, de Wikipédia, dégoûté par la présence de collaborateurs au service d'intérêts étangers, polluant le support

    Introduction par Chantal Dupille (eva R-sistons)

     

    Publication dédiée aux  "Wikipéteux" qui servent les intérêts de l'Empire (avec en notes, pour mes nouveaux Lecteurs, le rappel des "aléas" de ma fiche Wikipédia sur ce support se présentant, ne riez pas, comme neutre ! Et la publication des photos rejetées, alors qu'elles sont TOUTES SOUS LICENCE LIBRE !)

    Sur Wikipedia, il y a des Wikipédistes, des collaborateurs sincères, et des "Wikipeteux", comme le disent avec mépris les Wikipédistes des collaborateurs qui ne sont pas neutres (1) : Ils sont d'ailleurs la plupart du temps de simples agents des intérêts américano-sionistes, de zélés supporters de l'Empire. Je leur dédie cette parution : Qu'ils aient un point de vue plus réaliste sur le pays américain qu'ils servent, pays d'ailleurs aux ordres de l'entité sioniste gouvernée par des fanatiques aspirant au grand Israël (au prix de la destruction des peuples du Moyen-Orient !) sinon à l'Israël planétaire au nom d'une soi-disant "race supérieure" devant soumettre tout ce qui vit !

    Etats-Unis et Israël s'entendent comme larrons en foire ! Clones l'un de l'autre... Et par exemple, quand ils convoitent une terre, ils en chassent les occupants, ou les exterminent, ici les Amérindiens, là les Palestiniens. Si ces deux-là n'existaient pas, le monde respirerait ! Ainsi, ISIS-EI a été conçu par Israël (http://actualiteevarsistons.eklablog.com/terrorisme-isis-mais-c-est-israel-le-terrorisme-faux-drapeau-a119328858), et il est entretenu par les Etats-Unis avec les sous de Riyad, de Daho, ou des amis d'Erdogan; Leurs mercenaires, dument attirés par la publicité que les meRdias font, puis endoctrinés, formés, fanatisés, drogués, armés... commencent à sévir un peu partout - stratégie USraélienne du chaos oblige, à des fins de domination et de prédation. 

    L'Iran, une menace pour le monde ? Quelle imposture !

     

    .

    Eh bien vous, Wikipéteux, découvrez votre vache sacrée, l'Etat américain que vous servez avec zèle. La conscience en paix ?  En tous cas, votre patron yankee, par avidité, est en train de mener le monde droit dans le mur. En attendant, avec le TAFTA, l'Europe va être broyée, et les Européens avec.  Et vous, vous en subirez les conséquences ! Certains maîtres sont redoutables... Bon sang, réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard !

    chantal dupille, dite eva R-sistons

     

    Wikipédia France (WF), vue par un Wikipédiste agacé par les Wikipéteux

     

    Les Etats-Unis, Etat le plus criminel (analyse + liste)

     

    (1) Ma fiche, subitement (suite à un commentaire que j'ai fait disant que F. Asselineau devrait avoir sa fiche Wikipédia), sous la conduite d'une Atlantiste radicale, Euterpia (anti UPR), a été soudain complètement dénaturée. Toute une vie "si riche" (multiple, variée, ouverte, sensible à la souffrance humaine...) selon deux Comités de Lecture de Fayard ayant adoré mon autobiographie Arlequine, et si pleine d'engagements militants, est résumée en quelques lignes erronées, réductrices ou pour calomnier. Lignes erronées comme 4 livres publiés, alors qu'il y en a eu 7, en mentionnant un roman, une autobiographie, et un important document sur la pègre américaine, ou bien l'indication "mère Ukrainienne" alors que ma mère a toujours dit qu'elle était Russe comme sa famille l'a vécu et considéré (avec juste UN membre de la famille, côté père, d'origine Mongol) même si elle était née en Ukraine (d'ailleurs berceau de la Russie), ou encore Journaliste à Radio-France" alors que je ne l'ai jamais été (une émission seulement) puisqu'en dehors de la Presse régionale comme les Dernières Nouvelles d'Alsace, je travaillais SEULEMENT pour France3 ALSACE (à la radio, présentation du Journal, chaque matin, puis chroniqueuse - et le dimanche animation d'un "Libre à vous" où je parlais de ce que je voulais, le tout précédé six jours/semaine de 15 mn de Radio-Service ; puis reportages pour le Journal télévisé de France3 Alsace, et parallèlement, productrice de documentaires pour France3 Productions, à ne pas confondre avec les reportages du Journal chaque soir). En d'autres termes, j'étais pigiste permanente et presque chaque jour pour France3 (radio puis TV), et en faisant des documentaires pour le Service Productions, qui n'est pas à confondre avec le service Infos. Lignes réductrices comme choisir d' accorder une place démesurée sur mon engagement anti-nucléaire, alors qu'en tout et pour tout j'ai fait une conférence sur le sujet devant les militants du PS des Yvelines en montrant les risques de cette filière particulièrement en cas de guerre ou d'attaque terroriste, eh oui, déjà ! Ou pour calomnier, diffamer, comme me présenter comme fasciste, raciste, conspirationniste, négationniste, et que sais-je encore... alors que j'ai toujours dénoncé le racisme et le fascisme comme ici (en 82 vidéo http://www.dailymotion.com/video/xptjod_r-sistons-video-7-en-1982-eva-interviewee-par-un-journaliste-producteur-de-fr3-3-mn_news ), que je n'ai jamais lu les écrits négationnistes (trop techniques pour moi) de Roger Garaudy, admirant seulement l'homme clairvoyant (entrevoyant par ex les monstruosités du Nouvel Ordre Mondial), épris de justice sociale et surtout fraternel, militant par ex pour la Théologie de la LIBERATION ou pour la communion des peuples... Quant au conspirationnisme, c'est l'étiquette absurde que les néocons ou les pseudo antifas au service de l'Empire collent aux dissidents, épris de vérité, refusant la Pensée officielle : Que voulez-vous, ils ne croient pas les mensonges énormes diffusés par Gouvernements et meRdias pour conserver leurs privilèges ! Et dans ce cas, les Wikipéteux citent les mêmes agents d'USraël, comme Ornella Guyet dans mon cas nommée deux fois, mais ensuite sous le nom de M.A. Boutoleau pour faire croire qu'il s'agit de deux auteurs ! J'ai publié sur une dizaine de sites comme Agora Vox, Yahoo, C4N (des dizaines d'articles pour ces sites), ou sur le Courrier International, ou au NouvelObs (qui m'a éjectée quand j'ai osé préférer Montebourg à Valls), or on ne parle que d'Alter Info (car site animé par des Turcs), de Dazibaoueb (au nom ambigu alors que le fondateur-responsable était un Français du Languedoc-Roussillon, informaticien publiant de formidables articles de ré-information), d'Oulala.net animé par un militant du Front de Gauche, ce que tous ne savent pas. On cite à mon sujet une collaboration pour Le Grand Soir, alors que SEUL un de mes articles a été publié sur ce site, "L'Europe tremplin du Nouvel Ordre Mondial", préfigurant ce qui allait arriver. Et j'ajoute que toutes les photos que j'ai envoyées ont été refusées par Wikipedia : La 1e, sans licence libre puis reproposée APRES avoir été mise sous licence libre, malgré tout refusée !  Les deux autres sous licence libre... et pourtant toujours rejetées comme si elles ne l'étaient pas ! De qui se moque-t-on ?

    Rappel de ces trois photos, pour Wikipedia

    La première, sans licence libre puis représentée en licence libre, 40 ans

     

    ..

     

    puis celle-ci sous licence libre, 30 ans

     

    Puis celle-ci, sous licence libre,

    prise par une personne décédée depuis longtemps,

     

     

     

    Après avoir liquidé le peuple premier Amérindien (génocide le plus important de l'histoire de l'humanité, jamais commémoré, lui), les Américains ont construit une entité jalonnée de crimes abominables. Analyse, puis listes non exhaustives regroupées par Ch Dupille

    Le régime US est l’organisation criminelle la plus achevée de l’histoire humaine

    Le régime US est l’organisation criminelle la plus achevée de l’histoire humaine

     

    Unique au milieu des pays de la Terre, le régime étasunien insiste pour que ses lois et diktats priment sur la souveraineté des nations. Washington impose aux ressortissants étrangers l’autorité de ses tribunaux et affirme leur compétence extraterritoriale sur les activités étrangères que Washington ou des groupes d’intérêts étasuniens désapprouvent. Le pire résultat du mépris de Washington à l’égard de la souveraineté des pays, est peut-être l’oppression exercée par Washington sur des ressortissants étrangers uniquement sur la base d’accusations de terrorisme sans aucun élément de preuve.

    Considérons quelques exemples. Washington a d’abord forcé le gouvernement suisse à trahir ses propres lois bancaires. Il a contraint la Suisse à abroger ses lois sur le secret bancaire. La Suisse est prétendument une démocratie, mais les lois du pays sont décidées à Washington par des gens non élus par les Suisses pour les représenter.

    Considérons le « scandale du football », apparemment concocté par Washington dans le but d’embarrasser la Russie. La fédération de football est hébergée en Suisse, mais cela n’a pas empêché Washington d’y envoyer des agents du FBI pour arrêter des citoyens suisses. Essayez d’imaginer la Suisse envoyant des agents fédéraux suisses aux USA pour arrêter des Étasuniens.

    Considérez l’amende de 9 milliards de dollars infligée par Washington à une banque française parce qu’elle n’a pas pleinement respecté les sanctions de Washington contre l’Iran. Cette prétention de Washington à vouloir contrôler un établissement financier étranger est encore plus audacieuse au vu du fait que ces sanctions sont imposées à l’Iran par Washington et qu’il est strictement illégal qu’elles nécessitent que d’autres pays souverains y obéissent eux-mêmes. À vrai dire, nous avons ici un cas triplement illégal, puisque les sanctions ont été imposées sur la base d’accusations mensongères, imaginées et fabriquées.

    Ou considérez que Washington a fait valoir son autorité dans le contrat entre un constructeur de navires français et le gouvernement russe, et contraint l’entreprise française à manquer à son contrat aux dépens de milliards de dollars pour l’entreprise française et d’un grand nombre d’emplois pour l’économie française. Cela faisait partie de la leçon que Washington donnait aux Russes pour ne pas avoir suivi les ordres de Washington en Crimée.

    Essayez d’imaginer un monde dans lequel chaque pays affirmerait l’extraterritorialité de son droit. La planète serait en chaos permanent, avec le PIB mondial dépensé en batailles juridiques et militaires.

    Washington néoconné soutient que, comme l’Histoire a choisi les USA pour exercer l’hégémonie mondiale, aucune autre loi n’est pertinente. Seule la volonté de Washington compte. Sa loi elle-même n’est même pas nécessaire, puisque Washington la remplace souvent par des ordres, comme quand Richard Armitage, Secrétaire d’État adjoint (un poste non élu), a dit au Président du Pakistan de faire ce qu’il lui disait, sinon « nous allons vous bombarder pour vous renvoyer à l’âge de pierre. »

    Essayez d’imaginer le président de Russie ou de Chine donnant ce genre d’ordre à une nation souveraine.

    Washington bombarde en fait de vastes régions du Pakistan, tue des milliers de femmes, d’enfants et de villageois âgés. La justification de Washington étant l’affirmation de l’extraterritorialité de ses interventions militaires dans d’autres pays avec lesquels Washington n’est pas en guerre.

    Aussi affreux que tout cela, il y a les pires crimes de Washington contre d’autres peuples quand il kidnappe des citoyens d’autres pays, et les envoie à Guantanamo, à Cuba, ou dans des cachots secrets d’États criminels, comme l’Égypte et la Pologne, pour y être détenus et torturés, en violation à la fois de la loi étasunienne et du droit international. Ces crimes odieux prouvent au-delà de tout doute que le régime étasunien est la pire entreprise criminelle que la Terre n’ait jamais portée.

    À l’époque où le criminel régime néocon de George W. Bush a lancé l’invasion illégale de l’Afghanistan, un crime de guerre en vertu du droit international, il avait désespérément besoin de « terroristes » pour la justifier. Or, il n’y avait pas de terroristes. Washington a donc largué sur les territoires des seigneurs de la guerre des tracts offrant des primes de milliers de dollars pour les « terroristes ». Sautant sur l’occasion, les seigneurs de la guerre ont capturé tous les gens sans protection et les ont vendus aux Étasuniens pour avoir la prime.

    La seule preuve que c’était des terroristes était que ces gens innocents avaient été vendus en tant que « terroristes » aux Étasuniens par des seigneurs de la guerre.

    Hier, après 14 ans de torture, Fayez Mohammed Ahmed Al-Kandari a été libéré par « liberté et démocratie américaine ». Le colonel Barry Wingard, l’officier de l’US army qui représentait Al-Kandari, a dit « il n’y a tout simplement aucune preuve autre que c’était un Musulman en Afghanistan au mauvais moment, autre que des racontars de rumeurs doubles et triples, quelque chose que je n’ai jamais vu justifier une incarcération. » Ce qu’il y avait là, a dit le colonel Wingard, ne suffisait pas de loin à donner lieu à une litanie de plusieurs années de torture pour tenter de forcer la confession des infractions alléguées.

    Ne vous attendez pas à ce que les médias prostitués occidentaux vous signalent ces faits. Pour les connaître, fiez-vous à RT, à Stephen Lendman ou à ce site.

    Les médias de la pressetitutée occidentale font partie du jeu criminel de Washington.

    Paul Craig Roberts

    Original : www.paulcraigroberts.org/2016/01/09/the-proof-is-in-the-us-government-is-the-most-complete-criminal-organization-in-human-history-paul-craig-roberts/
    Traduction Petrus Lombard

    http://reseauinternational.net/le-regime-us-est-lorganisation-criminelle-la-plus-achevee-de-lhistoire-humaine/

    Voir aussi cet article de mondialisation.ca :

    L’empire états-unien : une entreprise d’assassinat

    (..) La guerre continuelle et l’assassinat aveugle sont dans la nature de l’impérialisme américain. Mais cette stratégie, dit-il, s’est retournée contre les USA. (..)

     

     

    Permalien de l'image intégrée

    Les Etats-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de leur existence.

    Boire le calice de l'Amérique jusqu'à la lie

    Plus d’armements. Plus de guerres. L’industrie de la mort assure et poursuit son expansion

    Alerte ! La Guinée, prochaine étape de la guerre

    Le pays secret fait une nouvelle fois la guerre à son propre peuple (John Pilger)

    Iran : les néo-conservateurs américains et français sur la même longueur d’onde

    Document déclassifié : Les USA misaient sur l’État islamique dès 2012 pour déstabiliser la Syrie

    Edward Snowden accuse les USA de meurtre de civils en Syrie et en Irak

    Ahmed Chalabi, le «félon» de l’Irak, est mort

    (..) Bref, Israël n'est pas gêné de collaborer avec des nazis anti-juifs. Ni avec Daesh contre la Syrie. Ni d'envoyer des mercenaires en diverses régions du monde : contre-révolutions en Géorgie et en Ossétie du Sud, mais aussi en Afrique et en Amérique latine. Curieux évidemment de la part d'un régime qui se prétend «un pauvre petit pays en légitime défense» et qui est en réalité un «serial exportateur de violences». (..)

    Le sionisme et le régime nazi : un texte important de Klaus Polkehn enfin disponible en français

    Israël collabore avec les néo-nazis ukrainiens

     

     

    ..

     

    ..

     

    .....

     

    ..

     

    ...

     

    ..

     

    A lire, Peter Dale SCOTT
    La Route vers le Nouveau Désordre Mondial
    comprendre comment évolue le monde

     

     

    Désinformation, les dernières perles

    (censure, propagande, mensonges, etc)

    http://eva-desinfo.eklablog.com/bfmtv-entre-autres-comment-les-merdias-vous-manipulent-a119778276

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    http://reseauinternational.net/de-letat-de-droit-a-letat-de-securite/

    J'ai envoyé quelques tweets sur CET article:

    L’état d’urgence pour protéger ? Ou dispositif par lequel les pouvoirs totalitaires se sont installés en Europe ?

    2) "Si l’Etat a besoin de la peur pour se légitimer, il faut alors, à la limite, produire la terreur". Donc Valls et ses acolytes la produisent

    3) Dans l'Etat de sécurité, le citoyen devient "un terroriste" en puissance. Et il DOIT se mobiliser contre un ennemi (aujourd'hui Musulman)

    4)J'ai toujours anticipé les événements. Il y a un an, j'ai senti que la France allait plonger dans une sombre dictature étouffante, je suis partie

     

    La censure en fRANCE: OUI Charlie, NON Siné !

    La fRance prise en flagrant délit de censure !

    Introduction de Chantal Dupille (eva R-sistons)

     

    Le deux poids deux mesures m'est insupportable, encore et toujours ! Alors je réagis rapidement, à chaud, en publiant les quelques tweets que je viens d'envoyer, et qui montrent à quel point la France est désormais à sens unique, car dangereusement sioniste ! (1) Il suffit d'ailleurs de voir ce qu'elle devient, avec la diabolisation continue des citoyens Musulmans et la victimisation constante des citoyens Juifs (comme ce 7 janvier sur "Ca vous regarde", animé par... un sioniste), avec ses incitations permanentes à la guerre, ses Patriot Acts, ses Lois d'exception qui vont modifier la Constitution dans un sens outrageusement sécuritaire menant directement à la surveillance de masse, à la persécution des dissidents et disons-le clairement, à la dictature, ou encore l'assimilation des anti Charlie à des terroristes, l'interdiction de manifestations déplaisant au Pouvoir comme lors de la COP21, des meRdias fustigeant sans cesse les Musulmans ou les Catholiques (en particulier, le feuilleton quotidien sur les attentats prime sur le social, l'économique, le chômage, la fusion-destruction des communes, la mise en place de Régions tuant la Nation, entre autres),  le terrorisme qui bénéficie d'une couverture médiatique outrancière comme si nos pompiers-pyromanes voulaient susciter des vocations, etc. La démocratie est si piétinée, qu'elle choisit même nos candidats, en propulsant hier "Super Sarkozy", aujourd'hui les soi-disant "préféré" Valls ou Juppé, à l'aide des meRdias collabos ou de sondages bidons, alors qu'on a affaire d'une part à une graine de dictateur, et pour l'autre, à un "repris de justice" (2) ! 

    L'antisémitisme est un délit (d'ailleurs la plupart des Juifs ne sont pas Sémites, voir Note 3), et l'islamophobie est un Droit, voilà ce qui apparaît dans notre beau pays désormais défiguré, partial, caricatural, et évidemment ridiculisé à l'Etranger, je suis placée pour le savoir ! Et tandis que l'humoriste Dieudonné, dégoûté, va peut-être quitter la France, Siné est censuré, masqué, alors que ses anciens compagnons de Charlie ont droit à la promotion de leur canard ! 

    Voici ces tweets qui montrent la France en proie à la censure ; A la suite de leur attentat Charlie, nos hypocrites dirigeants, juste après avoir persécuté l'humoriste Dieudonné, ont glorifié la liberté d'expression au moment où ils allaient la tuer, au point même d'appeler à dénoncer ceux qui ne sont "pas Charlie" !  Et comme on va le voir, de masquer au maximum Siné ... 

     

    (1) http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

     (2) Un repris de justice sera-t-il le prochain Président de la République française ?

    (3) http://stopmensonges.com/aujourdhui-95-des-juifs-ne-sont-pas-des-descendants-dhebreux-ou-de-semites/

     

    Voici mes tweets :

     

    Fuyez le torchon Charlie Hebdo ! Préférez Siné (rejeté pour son antisionisme). Parti de Charlie, il crée "Siné Mensuel"

    Siné viré de Charlie, antisioniste, crée Siné Mensuel. Voici une de ses couvertures, c'est pas mieux que Charlie obscène ? (NB : j'essaie de l'envoyer, alors le tweet est refusé ! Il s'agit de l'état d'urgence)

    Voici par exemple une couverture de l'antisioniste Siné Mensuel. NB La France sioniste soutient Charlie, pas Siné !

    (Gaza, la couverture ne passe pas plus, alors j'envoie un lien où on voit l'image)

    2) La couverture de l'antisioniste SinéMensuel qui lui, soutient Gaza, et que je reproduis de cette façon

    3) La couverture de Siné Mensuel sur l'état d'urgence va-t-elle passer cette fois ? Non, échec du téléchargement - OU la censure en fRance !

    4) Je suis du genre à ne pas m'avouer vaincue.Voici donc la couverture de Siné "Etat d'Urgence" censurée !

    5) Vous êtes témoin de ce qui se passe: La fRance désormais fanatiquement sioniste booste Charlie, et censure Siné (ex dessinateur Charlie) !

    6) Charlie islamophobe ou appelant aux meurtres (voir image), est promu ! SinéMensuel antisioniste est censuré, masqué ! 

     

    Voilà ce que vous ne devez pas voir,

    Siné est masqué comme Dieudonné,

    autre humoriste antisioniste !

     

     

     

     

    Allons, les zenfants de la patrie sioniste,

    achetez Charlie et boycottez Siné !

    Ou... faites l'inverse ! (chantal dupille)

     

     

    (trouvé cette image,

    tant pis pour l'orthographe)

     

    Comment les meRdias falsifient les faits.

    Propagande terrorisme,

    police Valls

    et les différentes versions des meRdias :

    un homme abattu devant un commissariat

     le spectacle monté aujourd’hui sur la base d’un fait divers qui aurait dû faire seulement deux lignes dans les journaux.

    Le Gouvernement Valls voulait-il un incident lors des commémorations pour terroriser, justifier ses Lois d'Urgence et parachever de mettre en place sa dictature ? (note de chantal d)

    (..) Une dame, toujours sous couvert de l’anonymat, affirme que l’homme a levé les mains en l’air. "Il s’approchait seulement des policiers. Il n’était pas armé. Les policiers lui ont demandé de reculer. Il a reculé en levant les mains. Il est revenu vers eux et ils ont tiré trois fois sur lui." (..)

    La manipulation du terrorisme par l’État, tout ici :

    Voir aussi :

    http://reseauinternational.net/france-pseudo-attentat-du-commissariat-du-18eme-temoignage-contradictoire/

    Jeudi 7 janvier 2016 13h33 (Troisième version : Version momentanément définitive. Cette fois-ci, tout y est : la ceinture d’explosifs, certes factice ; et, bien entendu, ils n’ont pas oublié de mettre le fameux "Allahou Akbar" censé signer, voire prouver, tout ça.)

    Photo prise le 7 janvier 2015/ REUTERS/Philippe Wojazer

    Voir aussi, plus bas, le commentaire de notre ami Ahura. 

     

    Mon compte twitter :

    https://twitter.com/rsistons

    .


    1 commentaire
  • Si les Nobel n'étaient pas liés aux bellicistes Occidentaux,

    ils décerneraient leur prix à celui qui le mérite vraiment !

    Le meilleur allié des peuples, est la Russie (mon article préféré)

     

    Russe... et hommage à la Russie !

    Par chantal dupille (dite eva R-sistons)

     

    Je suis fière d'être d'origine russe par ma mère. Je lui dois mon esprit de résistance, mon caractère entier, ma soif d'absolu. C'est la Russie qui au prix de millions de morts, a vaincu Napoléon, Hitler (le nazisme). C'est la Russie aujourd'hui qui  combat les créatures monstrueuses de l'Occident, néo-fascistes à Kiev ou terroristes au Moyen-Orient. La Russie veut la paix, elle n'a que trop sacrifié les siens. La Russie veut un monde multipolaire, où les Etats coopèrent les uns avec les autres plutôt que de chercher à dominer des pays souverains ou à piller les ressources en faisant le malheur des peuples. C'est la Russie qui se bat pour des causes justes, par ex contre les OGM, l'ingérence étrangère, ou pour la souveraineté des pays, la sauvegarde des traditions, des religions, des familles - donc contre le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, inhumain, satanique. La Russie est sage, sincère - ce qu'elle dit, elle le fait : Le terrorisme est réellement combattu par elle,  pas en paroles comme ses adversaires, ou pire encore, entretenu hypocritement. La Russie de Poutine est forte, avisée, elle nous protège, elle est notre rempart contre les horreurs conçues par les faux démocrates de l'Occident - vrais bourreaux des peuples. Stop le terrorisme, stop les fascismes, stop les guerres impérialistes, stop l'hypocrisie, stop toutes les barbaries, stop le Nouvel Ordre Mondial !

     

    Le meilleur allié des peuples, est la Russie (mon article préféré)

     

    La Russie lève en nous l'espoir d'un monde meilleur. Enfin ! Un monde de paix, de coopération, de respect des autres et des traditions millénaires. De libération de toutes les barbaries qui s'abattent aujourd'hui sur le monde...

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    VOICI MON ARTICLE PREFERE :

     

    Pourquoi l’Occident ne pourra jamais vaincre ni pardonner à la Russie

    Pourquoi l’Occident ne pourra jamais

    vaincre ni pardonner à la Russie

     

    par Andre Vltchek

    Historiquement et intuitivement, la Russie a combattu pour la survie de l’humanité. Bien sûr, les choses ne sont pas toujours énoncées ou définies dans ces termes. Pourtant, en plusieurs occasions déjà, cet énorme pays a résisté aux forces les plus puissantes et les plus malfaisantes qui menaçaient la survie même de la planète. 

    Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le peuple soviétique, en majorité des Russes, a sacrifié au moins 25 millions d’hommes, de femmes et d’enfants pour, à la fin, vaincre le nazisme. Aucun autre pays dans l’histoire moderne n’en a fait autant.

    Immédiatement après cette victoire, la Russie, aux côtés de la Chine et plus tard de Cuba, s’est lancée dans le projet le plus impressionnant et le plus noble de tous les temps : le démantèlement systématique du colonialisme occidental. Partout dans le monde, les masses opprimées se sont levées contre la barbarie impérialiste européenne et nord-américaine, et l’Union Soviétique était prête à leur donner une lueur d’espoir en même temps qu’un soutien financier, idéologique et militaire important.

    Comme un pays opprimé et ruiné après l’autre gagnait son indépendance, la haine de l’Union Soviétique et du peuple russe s’est mise à croître dans pratiquement toutes les capitales du monde occidental. Après tout, le pillage de continents non blancs était considéré comme un droit naturel du monde civilisé.

    Aux États-Unis et en Europe, des mots comme colonialisme et impérialisme ont rapidement gagné des connotations extrêmement négatives, ou du moins superficiellement. Il aurait été contre-productif d’attaquer, de diaboliser l’Union Soviétique pour son soutien aux luttes de libération sur tous ces continents. Au lieu de quoi, des théories sur l’Empire du mal ont été élaborées.

    La Russie a toujours été sur le chemin ; un pays colossal qui gâchait les projets brutaux de Washington, Berlin, Londres et Paris – des plans pour contrôler et piller la planète entière.

    Mais ce qui était le plus noble étaient ses actes ; et les attaques contre elle d’autant plus insultantes.

    La Russie a toujours possédé une énorme capacité à se mobiliser, à mettre en jeu toutes ses ressources pour atteindre un unique but humaniste et profondément moral. Il y a eu quelque chose de sacré dans ses luttes, quelque chose de plus élevé et de totalement indispensable.

    «Lève-toi pays immense, lève-toi pour le combat à mort». C’est ainsi que débute l’un des plus grands chants patriotiques de la Seconde Guerre Mondiale. Lorsque la Russie combat, alors tout ce qui compte, c’est la victoire. Aucun prix n’est trop élevé.

    Le destin a choisi la Russie pour combattre pour le monde entier. Si vous ne croyez pas au destin, vous ne comprendrez jamais l’âme russe. Cela n’a rien à voir avec la religion – la Russie est principalement anarchiste et athée. Mais elle croit au destin et l’accepte.

    En plus, la plupart du temps, la Russie n’a vraiment pas le choix. Elle a été confrontée soit à la victoire soit à la fin de l’humanité. Et lorsque le monde et sa survie ont été menacés, la Russie s’est toujours levée : indignée, effrayante mais aussi extrêmement belle dans son courroux et sa détermination. Elle a combattu avec chaque grain de sa terre, et chaque cœur de son peuple. Elle a presque toujours vaincu, mais à un prix terrifiant, enterrant des millions de ses fils et filles, plongée ensuite dans un chagrin et une douleur indescriptibles.

    Et il n’y avait personne à ses côtés pour la consoler. Alors que les incendies continuaient à faire rage, que les larmes ruisselaient toujours sur les visages des mères et des veuves qui avaient perdu des êtres chers, le pays a été couvert de crachats, ridiculisé et humilié par les régimes occidentaux machiavéliques et leur propagande.

    Son héroïsme a été dénigré, son sacrifice tourné en dérision. Il a été répété que ses millions de morts pour l’espèce humaine étaient en fait morts en vain.

    En contrepartie de ses luttes héroïques, la Russie n’a rien demandé, excepté deux choses essentielles : la reconnaissance et le respect. Elle n’a jamais reçu ni l’une ni l’autre !

    *

    Aujourd’hui, encore une fois, la Russie se lève, lançant sa lutte épique contre l’État islamique ; cette horrible parodie de la religion musulmane – créée et armée par l’Occident et ses laquais régionaux vicieux.

    La Russie devait agir. Parce que si elle ne le faisait pas, qui le ferait ? Après des siècles de croisades occidentales et les pratiques colonialistes les plus effroyables, il n’y a presque plus rien du Moyen-Orient, cette merveilleuse partie du monde, qui ne peut qu’être décrite comme l’un des berceaux de notre civilisation. Pillé et humilié, le Moyen-Orient a été réduit à une mosaïque pathétique d’États clients au service de l’Occident. Des dizaines de millions de gens ont été assassinés. Tout a été pillé. Les gouvernements socialistes et laïques ont été acculés et renversés.

    J’ai beaucoup travaillé dans cette partie du monde et je peux témoigner qu’excepté l’Afrique, il n’y a pas d’autre région du monde qui soit aussi meurtrie et brutalisée par la rapacité et la barbarie occidentale.

    Sans espoir, mortellement blessés et désespérés, deux anciens pays de ceux qui ont récemment souffert le plus – la Syrie et l’Irak – ont approché la Russie pour lui demander de l’aide.

    Et la Russie a accepté de les aider.

    Oui, bien sûr, j’entends déjà cette cacophonie en provenance d’Europe et d’Amérique du Nord à propos des intérêts de la Russie et de sa sphère d’influence. Parce qu’en Occident, rien n’est sacré ni ne peut l’être. Parce que tout doit être teinté de sombre sarcasme et de nihilisme… Si l’Occident se comporte comme un voyou, le reste du monde doit être peint dans les mêmes couleurs et les mêmes nuances. Après tout, l’Occident n’a pas d’alliés, il n’a pas de sentiments, seulement des intérêts. On me l’a répété, encore et encore, lorsque je travaillais dans des endroits détruits d’Afrique.

    Mais je me fiche de savoir ce qu’ils disent à Paris ou Washington. Ce qui compte est ce qui se dit en Irak, en Syrie et au Liban. Et je vais vous dire comment c’est là-bas : si vous allez dans une boutique de coiffeur, là-bas, et que vous dites que vous êtes russe, les gens se lèvent et vous embrassent, et certains pleurent !

    *

    La Russie n’attaquera jamais d’autres pays, mais si elle est attaquée, sa colère peut être terrible, surtout si elle est au beau milieu d’une guerre. «Celui qui avec l’épée vient à nous périra par l’épée», a proclamé Alexandre Nevsky, le prince de Novgorod, au XIIIe siècle.

    Le bombardier russe récemment abattu au-dessus de la Syrie par l’Armée de l’air turque a accru le danger d’une guerre régionale beaucoup plus étendue.

    La Turquie, un pays membre de l’Otan, répand la terreur dans toute la région : de la Libye et de la Somalie à l’Irak, à la Syrie et sur son propre territoire kurde. Elle torture les gens, en assassine beaucoup, y compris des journalistes, elle vole pour des millions de leurs ressources naturelles et propage les enseignements djihadistes les plus extrémistes, principalement soutenus par le Qatar.

    J’ai rencontré Recep Tayyip Erdoğan il y a de nombreuses années, au début des années 1990, lorsqu’il était maire de la ville où je léchais mes plaies tout en écrivant sur la manière dont l’Occident détruisait systématiquement la Yougoslavie.

    «Parlez-vous le turc ?», m’a-t-il demandé lors d’une de nos rencontres.

    «Pas bien, seulement un petit peu» ai-je répondu.

    «Mais vous savez parfaitement prononcer le nom de notre parti ! Cela montre combien nous sommes importants.»

    Dès notre première rencontre, j’ai su que c’était un mégalomane, un homme plein de complexe d’infériorité et une racaille agressive. Je ne pensais pas qu’il irait si loin. Il l’a fait. À cause de lui, des millions de gens souffrent partout dans la région.

    Et maintenant, il a abattu un bombardier russe et envahi l’Irak.

    La Turquie a combattu la Russie en plusieurs occasions et a presque toujours perdu. Puis, entre deux guerres mondiales, elle a réussi à survivre uniquement grâce à l’aide que lui fournissait l’Union Soviétique. La Turquie devrait réfléchir à deux fois avant de faire les pas suivants.

    La Russie ne se contente pas de faire la guerre. Ses combats pour la survie de l’espèce humaine sont à proprement parler une immense œuvre d’art, de la poésie ou une symphonie. C’est difficile à expliquer mais c’est comme ça. Tout est intimement lié.

    Abattre le SU-24 russe par derrière est comme s’en prendre aux 25 millions de morts russes de la Seconde Guerre Mondiale. C’est épouvantable et c’est imprudent. En Russie, ce n’est pas comme ça qu’on fait. Vous voulez vous battre, alors sortez et battez-vous, face à face.

    Mais si vous tuez comme un lâche et si vous envahissez des pays voisins déjà dévastés, vous pourriez un jour vous trouver vous-même confronté non à quelques SU-24, mais à des escadres de bombardiers lourds.

    La Russie ne peut pas être vaincue. Il y a à cela de nombreuses raisons. L’une est pragmatique : c’est une superpuissance nucléaire. Une autre est qu’elle combat d’habitude pour de justes causes. Et elle le fait de toutes ses forces et de tout son cœur.

    Si ce n’était pas par la Russie, il n’y aurait pas la Planète Terre, du moins comme nous la connaissons. L’Occident et ses États chrétiens fascistes contrôleraient totalement le monde. Les non-personnes, les non-Blancs seraient traités comme des animaux (et même plus mal qu’ils ne sont traités aujourd’hui) : il ne resterait plus aucun contrôle et plus de limites au vol et à la destruction.

    Le soi-disant monde civilisé (celui qui construit ses théâtres et ses écoles sur les fleuves de sang et les cadavres des autres) serait en marche vers le contrôle absolu et incontesté de la Planète.

    Heureusement, la Russie existe. Et elle ne peut pas être vaincue. Et elle ne sera jamais vaincue. Toutefois, elle ne peut jamais être pardonnée par l’Occident pour se tenir du côté des damnés de la terre.

     

    Vltchek

    Andre Vltchek est philosophe, romancier, cinéaste et journaliste d’investigation. Il a créé Vltchek’s World, il est un utilisateur de Twitter engagé et travaille en particulier pour le magazine en ligne New Eastern Outlook

    Traduit par Diane, édité par jj, relu par Literato pour le Saker Francophone

    source: http://lesakerfrancophone.net/pourquoi-loccident-ne-pourra-jamais-vaincre-ni-pardonner-a-la-russie/

     

    http://reseauinternational.net/pourquoi-loccident-ne-pourra-jamais-vaincre-ni-pardonner-a-la-russie/

     

     

     

    Le meilleur allié des peuples, est la Russie (mon article préféré)

     

    Voir aussi (cliquer sur le lien ci-dessous)

    Qui est Vladimir Poutine?

     

    Poutine joue un rôle de 1er plan

    pour mettre à nus prédateurs et criminels

    et pour freiner leur ambition de conquête  

     

    Qui est Vladimir Poutine?

     

    Pourquoi de Gaulle

    adorait la Russie

    « Il n’est pas un bon Français qui n’acclame la victoire de la Russie. »

     

     On connaît la russophilie du Général de Gaulle. Mais rien ne vaut les discours du Grand Homme pour retrouver la lettre et l’esprit du combat russophile initié en France par les Lumières aux temps de la Grande Catherine, et poursuivi ensuite par un Chateaubriand aux temps des tsars Alexandre et Nicolas.

    Le 20 janvier 1942, le Général prononce un magnifique discours guerrier à la radio londonienne pour rendre hommage à la victoire russe lors du terrible hiver 1941-42. Grand stratège, il comprend dès ce moment, et avant beaucoup de monde, que l’Allemagne nazie va perdre sa guerre contre la Russie:

    « Pour l’Allemagne, la guerre à l’Est, ce n’est plus aujourd’hui que cimetières sous la neige, lamentables trains de blessés, mort subite de généraux. Certes, on ne saurait penser que c’en soit fini de la puissance militaire de l’ennemi. Mais celui-ci vient, sans aucun doute possible, d’essuyer l’un des plus grands échecs que l’Histoire ait enregistrés. »

    Les mots suivants sont un hymne épique à la Grande Russie combattante:

    « Tandis que chancellent la force et le prestige allemands, on voit monter au zénith l’astre de la puissance russe. Le monde constate que ce peuple de 175 millions d’hommes et digne d’être grand parce qu’il sait combattre, c’est-à-dire souffrir et frapper, qu’il s’est élevé, armé, organisé lui-même et que les pires épreuves n’ébranlent pas sa cohésion. C’est avec enthousiasme que le peuple français salue les succès et l’ascension du peuple russe. »

    De Gaulle ensuite prévoit le grand rôle modérateur et équilibrant de la Russie sur la scène internationale. Il souligne au passage le rôle des forces obscures qui de manière récurrente s’opposent à l’alliance franco-russe:

    « Dans l’ordre politique, l’apparition certaine de la Russie au premier rang des vainqueurs de demain apporte à l’Europe et au monde une garantie d’équilibre dont aucune Puissance n’a, autant que la France, de bonnes raisons de se féliciter. Pour le malheur général, trop souvent depuis des siècles l’alliance franco-russe fut empêchée ou contrecarrée par l’intrigue ou l’incompréhension. Elle n’en demeure pas moins une nécessité que l’on voit apparaître à chaque tournant de l’Histoire. »

    Alain Peyrefitte a d’ailleurs rappelé pourquoi de Gaulle ne célébrait pas le débarquement anglo-saxon en France, débarquement qui annonçait une France inféodée et soumise à l’AMGOT:

    « Le débarquement du 6 juin, cela a été l’affaire des Anglo-Saxons, d’où la France a été exclue. Ils étaient bien décidés à s’installer en France comme en territoire ennemi! Comme ils venaient de le faire en Italie et comme ils s’apprêtaient à le faire en Allemagne! Ils avaient préparé leur AMGOT qui devait gouverner souverainement la France à mesure de l’avance de leurs armées. Ils avaient imprimé leur fausse monnaie, qui aurait eu cours forcé. Ils se seraient conduits en pays conquis. »

    Personne ne se demande en effet depuis pourquoi la France Libre n’a pas eu le droit de débarquer ce fameux 6 juin! On saura pourquoi maintenant! De Gaulle rappelle à Alain Peyrefitte qu’il fut traité comme un domestique par Churchill. « La France fut traitée comme un paillasson! ».Mais restons avec la Russie et notre Général: le 30 juin 1966, le Général de Gaulle devenu président de la République est à Moscou et il célèbre la vieille et inaltérable amitié franco-russe à la radio et à la télévision:

    « La visite que j’achève de faire à votre pays c’est une visite que la France de toujours rend à la Russie de toujours… Aussi, en venant vous voir, il m’a semblé que ma démarche et votre réception étaient inspirées par une considération et une cordialité réciproques, que n’ont brisées, depuis des siècles, ni certains combats d’autrefois, ni des différences de régime, ni des oppositions récemment suscitées par la division du monde. »

    C’est que pour de Gaulle comme pour Dostoïevski les nations sont des entités vivantes plus résistantes et plus fortes que les systèmes qui pensent les dominer. Il souligne ensuite, en faisant une belle allusion à la conquête spatiale, les grandes réalisations du modèle soviétique, stupidement oublié ou diabolisé depuis:

    «Après l’immense transformation déclenchée chez vous par votre révolution depuis près de cinquante ans, au prix de sacrifices et d’efforts gigantesques; puis après le drame terrible que fut pour vous la guerre gagnée il y a plus de vingt années et dont la part que vous y avez prise a porté l’Union Soviétique au plus haut degré de la puissance et de la gloire; enfin, après votre reconstruction succédant à tant de ravages, nous vous voyons vivants, pleins de ressort, progressant sur toute la ligne, au point que vous êtes tout près d’envoyer des vôtres dans la Lune. »

    Enfin, il conclut magnifiquement sur l’unité du continent européen, de l’Atlantique à l’Oural, pour reprendre une formulation lyrique et célèbre:

    « Il s’agit aussi de mettre en œuvre successivement: la détente, l’entente et la coopération dans notre Europe tout entière, afin qu’elle se donne à elle-même sa propre sécurité après tant de combats, de ruines et de déchirements. Il s’agit, par là, de faire en sorte que notre Ancien Continent, uni et non plus divisé, reprenne le rôle capital qui lui revient, pour l’équilibre, le progrès et la paix de l’univers. »

    Une conclusion? Soumise au diktat de Washington et Berlin, la France politicienne ferait bien de prendre exemple sur son dernier grand homme.

    Nicolas Bonnal

     
     

     

    Pourquoi de Gaulle adorait la Russie

     

    Hommage à mon plus fidèle et ancien Lecteur, Ahura, jeune retraité clairvoyant. Voici son dernier commentaire (sur un de mes blogs), ce mardi 29.12.2015

    Le terrorisme d'Isis ou d'ailleurs est comme le feu de forêt ! Vous l'éteignez à un endroit, et il se rallume à un autre. Même où l'on croit l'avoir circonscrit (et non pas circoncis !), sous l'effet du vent il peut repartir ! Ce feu est entretenu car il sert les projets diaboliques de puissances dont je tairai le nom (chacun doit faire un effort pour y voir de plus près !). Qu'il s'éteigne en Syrie, et il repartira de plus bel en Irak. Si l'Irak en vient à bout, il embrasera de nouveau la Lybie, enfin ce qu'il en reste ! Cet embrasement durera tant qu'il y aura du pétrole et du gaz à voler et.... des armes à vendre. Les rebelles sont les idiots utiles au système ! Ils ne sont pas plus islamistes que moi et ne connaissent même pas le Coran. Ils sont manipulés et entretenus à grand renfort de dollars pour semer le chaos ! Ils subissent actuellement des revers très sévères et risquent de disparaître, et je suis prêt à croire  ces informations qui prétendent que certains d'entre eux sont évacués sur le territoire des Etats-Unis qui, comme le boulanger conserve du levain pour sa prochaine fournée, met sous le coude une partie de ces spécimens pour venir semer le chaos dans des pays qui ne veulent pas plier sous leur joug et donner leurs richesses. Ils vont les relâcher dans la nature quand l'attention des Russes sera détournée ou relâchée ! Mais le feu se rallumera, c'est certain ! Pensez donc le fric qu'on peut se faire en trafiquant du pétrole ou en vendant des armes et des munitions. Le filon est trop juteux pour qu'il s'arrête !

     

    Douce année à toi, fidèle Ahura, ainsi qu'à ta famille,

    et à vous tous et toutes, amis Lecteurs et Lectrices,

    chantal

     

    Pour un monde solidaire et de paix ! Sans haine et terreurs !

    Pour un monde où les peuples, débarrassés de leurs bourreaux, pourront enfin bâtir un avenir joyeux !

     

    Le meilleur allié des peuples, est la Russie (mon article préféré)

     

     


    4 commentaires
  •  

    En ces temps de "fêtes", alors que tant d'humains souffrent (1), voici un très beau texte de G. Stanechy

    (1) J'ai toujours détesté les "fêtes", en pensant à ceux qui en sont exclus, et d'ailleurs je préférais chaque fois que c'était possible, faire la tournée des sans domicile pour leur apporter un petit sachet cadeaux, et un fraternel réconfort, ch dupille

     

    Noël, paix en Syrie et sur la terre

    « Ne nous décourageons pas, même en une époque aussi décevante.

    Il faut continuer à dénoncer et combattre l’injustice.

    Le monde ne guérira pas tout seul. »

    Eric Hobsbaw

     

    Noël…

     

    En cette célébration de la naissance de Jésus, devenue la "Fête des Enfants"…

     

    Sans se vouloir rabat-joie formulons, comme chaque année dans ce blog, au moins une pensée pour tous ces innocents, naissant, grandissant, survivant, blessés, traumatisés, quand ils ne sont pas tués, brûlés vifs ou enterrés vivants sous les bombes, des pays en guerre.

     

    Sous nos yeux.

     

    Au Moyen-Orient, tout particulièrement.

     

    Premières victimes de la folie sanguinaire de nos dirigeants, délirants de rêves coloniaux, d’hégémonie impériale. Psychopathes en col blanc et cravate bleue (couleur photogénique à la TV…), "tueurs en série", cyniques adeptes des crimes de masse et des "destructions massives" au nom de La Bonne Conscience. N’ayant de cesse de raser des pays entiers dans les massacres, ruines et pillages.

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

    « Aimez votre Prochain ! », ne cessait de prêcher Jésus. « Soyez solidaires, dans la charité, le don de soi et le respect mutuel ! »...

    En Occident, nos oligarchies, fascisées, racistes, fanatisées, spoliatrices, demeurent réfractaires à ce discours.

     

    Qu’importe !...

     

    Massacreurs et prédateurs, des Peuples et Nations qui souhaitent vivres libres du choix de leurs destins et maîtres de leurs ressources, ne triompheront pas. Ne nous décourageons pas, souhaitons, avec eux, La Paix sur notre planète. Même si son cheminement est aussi laborieux qu'hasardeux...

     

    La roue tourne, et l’Orient nous montre la voie, nous donne l’exemple.

     

    Une magnifique illustration : à Damas.

     

    Sous les bombes et attentats aveugles des mercenaires de l’OTAN, le Président de la Syrie et son épouse viennent assister, en ce mois de décembre, aux préparatifs de la messe de la Nativité dans l’église orthodoxe Notre-Dame de Damas.

     

    Cet acte est d'autant plus chargé de sens, ou de force symbolique, que le hasard des calendriers, chrétien et musulman, fait coïncider, cette année, la célébration de la Naissance de Jésus et du Prophète Mohamed ("Mahomet" pour les ringards) quasiment le même jour. Le "Mouloud" étant célébré le 24 décembre au Maghreb (le 23, en Syrie comme en France), et la Noël le 25 décembre dans la chrétienté. Rappelons que Jésus, Aïssa en arabe, est honoré chez les musulmans comme un des grands prophètes de "La Révélation". Et sa mère, Marie, comme une sainte dont une sourate du Coran porte le nom (sourate 19, intitulée "Maryam", aux 98 versets).

     

    Regardez ces photos et les vidéos qui les accompagnent, prises à partir de téléphones portables… Elles ont fait le tour du monde, reprises par agences de presse et médias. Sauf, bien sûr, dans les pays de l'OTAN : occultées, censurées, pour ne pas être en ligne avec la désinformation imposée. Hormis quelques médias "alternatifs" ou de "réinformation" ; entre autres : Réseau International et Chaos Contrôlé.

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

    En jeans, venu rendre visite à leurs concitoyens chrétiens avec simplicité et déférence, le couple présidentiel accueilli avec joie et affection par les membres de cette paroisse. Dans les vidéos, on peut entendre les vivats de l'assistance et de la chorale.

     

    Notons-le, encore une fois, en dépit du matraquage de notre propagande. Jamais le couple présidentiel syrien n’a été aussi admiré et aimé de ses concitoyens. Tous les observateurs en témoignent dont, quelques jours à peine, le géopolitologue écossais Steven MacMillan.

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

    Intolérable pour nos castes au pouvoir en Occident, détestées, méprisées, dans le détournement, la captation de nos institutions et de notre richesse nationale, qui ne peuvent supporter ce couple s’opposant à leurs voracités mégalomaniaques de pillage, d’asservissement, de destruction, de souffrance et de mort.

     

    Couple emblématique, porteur, incarnation, inébranlable, de ces "Valeurs Universelles" que les spoliateurs occidentaux veulent détruire, dans la région : liberté, droit des peuples à décider de leur propre destin, tolérance, cohabitation respectueuse entre les croyances.

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

    Et au-delà : la spiritualité, et le sens à donner à notre vie.

     

    Car, un être humain ne se réduit pas à un "consommateur" hébété, transformé en mouton ; si ce n’est en serf ou, bientôt, en "robot-humanoïde" inculte de désinformation et abruti de divertissements débiles.

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

    Madame Asma al-Assad, musulmane sunnite, aux côtés de son mari, musulman chiite de rite alaouite, assis au milieu des chrétiens ; sereins, écoutant la chorale chanter un hymne à La Paix "entre les Hommes de Bonne Volonté", pour reprendre l’expression des Evangiles.

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

    L’Espérance est une Force.

    Invincible, face aux fanatismes mortifères.

    25 décembre 2015

    Noël : Paix en Syrie et sur La Terre…

     

    -   Dessin de l’artiste Iranien : Effat Amjadi

    -   Source :  Bashar al Assad à l’Eglise Notre Dame de Damas, 18 décembre 2015,
    http://dimpenews.com/2015/12/18/bashar-al-assad-a-l%CE%84eglise-notre-dame-de-damas/

    -   Merci à Aline de Diéguez pour le lien.

     

    bachar-el-assad.jpg

     

    Bashar-el-Assad, un grand dirigeant adoré de son peuple (88% des Syriens ont voté pour lui lors des dernières élections transparentes selon les Observateurs), un résistant exceptionnel qui tient tête, avec son armée, à des dizaines de pays ligués contre lui, et qui fera date dans l'Histoire des peuples (pas dans celle des pays de l'OTAN et de ses alliés, crapules fourbes), un homme avisé, médecin humaniste, cultivé, tolérant, calme, déterminé, souverainiste, engagé dans des causes justes (comme la défense du peuple palestinien), prêt à donner sa vie pour son peuple. La Syrie était un pays moderne, prospère, sans pauvres, et multi-confessionnel, respectueux des convictions de chacun autres que fanatiques et obscurantistes. Un Etat fort, souverain, anti-sioniste, unissant Chiites, Sunnites, Alaouites, Chrétiens...  bref à abattre pour l'OTAN (et ses sbires terroristes ou pas).

    Et une épouse merveilleuse, femme de coeur qu'aujourd'hui, je tiens à saluer en même temps que son mari, l'armée Syrienne, et le peuple syrien. eva R-sistons

    chantal dupille

    Personnalité de l’Année 2015…

    source: http://stanechy.over-blog.com/?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

     

    http://reseauinternational.net/personnalite-de-lannee-2015

     

    J'ai voulu vous présenter une vidéo ancienne d'Arte sur Bashar, plus neutre, mais elle est presque partout retirée ! Evidemment, dans les pays de l'OTAN, les meRdias doivent sans cesse vomir leur propagande de guerre contre la Syrie souveraine et tolérante d'Assad, en diabolisant un dirigeant aimé de son peuple (ch.d)

     

    Coup de coeur pour la femme de Bashar-el-Assad

    Le vrai Bachar-el-Assad, à contre-courant + vidéo Bachar à visage découvert

    (..) Pour moi, on reconnaît les dirigeants qui aiment vraiment leur pays, comme Salvador Allende, Kadhafi, ou Bachar-el-Assad : Ils ne fuient pas, ils ne se laissent pas acheter ou corrompre, ils meurent les armes à la main pour défendre le pays qu'ils représentent. Allende et Kadhafi ont cru au socialisme, Bachar-el-Assad a cru au progrès éclairé, à la laïcité, à l'unité de son pays, à sa souveraineté, surtout. (..) Voir la vidéo "Bachar-el-Assad" à visage découvert, d'Arte. Bachar el Assad déclare : "J'ai choisi d'être médecin. C'est en rapport avec l'être humain, pas avec l' ordi. Le médecin s'occupe de la santé. C'est un métier HUMANISTE, une vocation". Bachar et sa femme sont sincèrement attachés aux idéaux de liberté et de progrès, mais pas au sens caricatural de l'Occident. Et si Bachar voulait ouvrir l'économie de son pays, c'était en la régulant pour qu'elle garde son humanité -  au service de ses concitoyens, encore et toujours !  (..)

     

    Difficile de voir la vidéo d'Arte (qui il y a quelques années ne déformait pas tout, sans BHL), tout est fait pour la masquer ! Car elle contredit l'Arte d'aujourd'hui...

     

    A visage découvert (Arte, 2003 ?) : Bachar el Assad avant que l'Occident ne le cible pour aligner la Syrie sur ses diktats, la dompter, la piller (gaz..), et l'utiliser comme rampe de lancement d'attaques contre l'Iran prochaine nation souveraine visée. En embuscade, israêl et son appétit de grand israël (eva)

     

    La vidéo d'Arte est restée sur l'un de mes blogs, R-sistons à l'intolérable (aujourd'hui dénaturé, avec tous les autres blogs, par over-blog depuis février 2015 : Présentation ôtée avec la célèbre Mona Lisa tirant la langue, et puis liste complète et détaillée d'articles, etc), site qui m'a fait connaître du grand public (alors environ 1.000 visiteurs uniques par jour, mais un blog que j'ai créé ensuite, sos-crise, atteignait lui près de 5.000 visiteurs uniques par jour)

    http://r-sistons.over-blog.com/article-bachar-el-assad-rehabilite-a-contre-courant-et-video-a-visage-decouvert-109556760.html

     

     

     

    J'ai fait une vidéo sur la Syrie, le lien (en note) ne renvoie plus à la vidéo, il n'est même plus cliquable !

    http://www.dailymotion.com/video/xttyh3_r-sistons-video-8-syrie-tout-ce-qu-on-ne-vous-dit-pas-sur-cette-guerre_news

    Et dire qu'Arte s'évertuait à faire oublier son document Bashar El Assad à visage découvert ! Avec moi, c'est raté ! Je vous convie à le voir, cordialement, eva

    A visage découvert : Bashar El Assad
    52:01

     

    Si cette vidéo Arte sur mon blog  R-sistons disparaît à son tour, essayez

    http://www.dailymotion.com/video/xsq9jl_a-visage-decouvert-bashar-el-assad_webcam

     

    ou ici en 4 parties

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/A-visage-decouvert-Bachar-el-Assad-7918.html

     

    ou extrait,

    https://www.youtube.com/watch?v=sR-TbIKl0vg

    part 2, on y dit qu'Assad circule sans escorte !!!! Et nos dirigeants de merde ?

     

    Sur mes articles, on ne voit plus la vidéo Arte non plus, pire dans l'un d'eux, toute la partie sur ce sujet a sauté, avec la vidéo ! Qui a censuré cela ? Over-blog, le Gouvernement, des sionistes ?

    Bachar-el-Assad un dictateur, ou un combattant de la ..

    La guerre contre la Syrie pour les "Nuls" (Chantal Dupille ... 

     

    Ici on ne voit plus la vidéo arte !

    A visage découvert : Bachar el-Assad - Agoravox TV 

    Tout est fait sur Google pour la gommer ! Elles sont belles, nos "démocraties" !
     
    Famille d'Assad
     
    Bars Marie
    30 novembre, 21:35 ·

    • The Assad family belongs to the tolerant Islam of Alawid orientation.
    • Syrian women have the same rights as men to study, health and education.
    • Syria women are not forced to wear the burqa. The Sharia (Islamic law) is unconstitutional.
    • Syria is the only Arab country with a secular constitution and does not tolerate Islamic extremist movements.
    • Roughly 10% of the Syrian population belongs to one of the many Christian denominations, all fully integrated in Syrian political and social life.
    • In other Arab countries the Christian population is less than 1% due to sustained hostility.
    • Syria has banned genetically modified (GMO) seeds, stating his decision was made in order “to preserve human health,”
    • Syria has an opening to Western society and culture like no other Arab country.
    • Its media and universities openly debate the global power elite’s influence in things. This means that they fully grasp the fact that real power in the West lies not in the White House but rather with the complex and powerful grid of elite think-tanks and central banks.
    • Throughout history there have been five popes of Syrian origin. Religious tolerance is unique in the area.
    • Prior to the current civil war, Syria was one of the only peaceful countries in the area, having avoided major wars or internal conflicts.
    • Syria was the only country that admitted Iraqi refugees without any social, political or religious discrimination
    • Syria clearly and unequivocally opposes Zionism and the Israel government.
    • Following a massive oil find in Syria's Golan Heights, occupied by Israel since 1967, Netanyahu recently asked Obama to recognize its annexation of the territory. To consolidate its hold, plans are afoot to quadruple Israeli settler numbers to 100,000.

    And the most two important points:
    • Syria is one of the only countries in the Middle East without debts to the International Monetary Fund ( Pre-invasion Libya & Iran the only others )
    • Syria is the only Mediterranean country which remains the owner of its oil company, with an oil reserve of 2,500 million barrels, the operation of which has avoided privatization and is reserved exclusively for state-owned enterprises.

    So now ask yourself, why are we truly attempting to overthrow yet another government? What are we hoping to fix here?

    If the recent invasions and illegal assassinations of Presidents like Qaddafi and Saddam have taught us anything, it should be the understanding of the blowback effect of such lawless actions by the West and the vacuum of chaos that always supersedes it.

    Debt Conquer. Invent a reason to invade and destroy, then offer $Trillions in IMF funding to rebuild... conveniently paid back by control of your oil fields...

    If you agree with this message, help us spread it. Share this post and help us in demanufacturing the headlines.

    3 commentaires
  •  

    Photo de Bernard Perrier.

     

    Cher Lecteur ou chère Lectrice

    Pardon pour mon absence ! Et pourtant j'ai en cours d'élaboration plusieurs sujets, mais faute de temps, rien n'a été fini et publié ! Je suis encore trop accaparée par mon installation hors de cette France Valls devenant fasciste, raciste, haineuse, intolérante, belliciste, et souvent ridicule pour l'Etranger, avec à la clé dictature, censure, désinformation-propagande de guerre, et guerres néo-cons, soumission aux Etats-Unis, à Israël, à Bruxelles, et bien sûr laboratoire du Nouvel Ordre Mondial... la coupe était pleine (1) ! On suffoque en France... Dans les pays hispaniques,  on respire mieux ! Et voyez déjà l'Espagne où la souffrance, l'indignation contre ce monde infâme se tourne plus vers une Gauche généreuse que vers une Droite crispée, et où la multi-polarisation remplace la bipolarisation, alors qu'en France nous nous acheminons, avec Valls et Hollande, vers un Parti Unique totalitaire qui préfigure l'avenir décidé par les tenants du Nouvel Ordre Mondial   !

     

    "Le changement, c'est maintenant !" Voici le nouveau Hollande 

    Permalien de l'image intégrée

     

    Donc, voici en attendant les tweets que j'ai adressés à Danielle Simonnet, une des responsables du Front de Gauche, qui me suivait, et qui du coup, je m'en aperçois à l'instant, a maintenant, suite à CES tweets,  préféré me bloquer plutôt que de sortir de ses convictions. Triste de voir que chacun reste avec ses idées, sans chercher à élargir au moins un peu ses analyses, ses horizons... Sans doute ces tweets publiés sur son compte pouvaient amener des militants du Front de Gauche à s'ouvrir aux notions de Nouvel Ordre Mondial, ou à s'interroger sur les orientations de leur Parti ... ou de Podemos (sans doute encore une roue de secours du Système, un leurre) ! Tout le monde n'évolue pas. Moi, avec le Nouvel Ordre Mondial, j'ai évolué.  Pas facile de déranger les certitudes, ou certains engagements ! Je continuerai à informer sincèrement, à alerter, à déranger : Anticiper les événements est loin de faire l'unanimité. Il n'est pas bon d'avoir raison trop tôt...  Et à force de fermer les yeux sur le monde qui se met en place, un jour où y est englué, et on ne peut plus reculer...

    Chère Danielle, puisque là je m'adresse à toi, je comprends que tu préfères rester dans le sympathique moule du Front de Gauche, et que tu redoutes de voir des militants interpellés et risquer de se tourner vers d'autres horizons brisant clairement les amarres avec l'UE, comme le M'PEP ou l'UPR, ce qui est d'ailleurs souvent le cas. Oui je comprends ton choix, et je continue ma route ardue d'information dissidente, anticipant les faits... Je ne suis pas là pour plaire, mais pour informer sincèrement, en connaissance de cause, c'est tout.

    Chantal Dupille dite eva R-sistons...

     

    NB : Podemos va sans doute, comme Tsipras, collaborer avec les tenants du Système soumis à Bruxelles. Avec le PS ! Comme le Front de Gauche prêt à apporter son soutien au Parti "socialiste" qui tue la Gauche !

    (1)

    J'ai quitté une France dénaturée.. pour une campagne hispanique !

     

     

    Podemos, Front de Gauche, interpellations...

     

    à   Espagne, la Gauche radicale a pris. En France, la Droite radicale. Peut-être car  la France a un moule, ses médias aussi

    Je n'ai AUCUN parti-pris, sinon celui de la vérité, nécessairement dérangeante. + beaucoup de travail pour comprendre les faits

    Mon itinéraire ? De la Gauche Chevènement à la Gauche  "Valmy" anti-impérialiste, Gaullistes souverainistes et Communistes ensemble 1944

    Si tu ne connais pas le Comité Valmy, voici: J'ai les mêmes positions, et j'apprécie René Balme ex maire de ton Parti

    Tu es internationaliste, j'étais internationaliste citoyenne du monde rêvant d'un Gouvernement mondial de Sages, d'écolos, etc

    Maintenant en me spécialisant dans l'étude du Nouvel Ordre Mondial qui commence à faire sentir tous ses effets, j'ai évolué

    L'internationalisme, pour moi, se confond dans les faits, avec la mondialisation libérale et pire, avec Nouvel Ordre Mondial

    Le capitalisme, le libéralisme financier sont les adversaires des peuples, on doit tous les combattre

     

    Podemos, Front de Gauche, interpellations...

    Là je me différencie de toi: Car la mondialisation a dérivé vers le Nouvel Ordre Mondial (NWO), une notion que le Front de Gauche "ignore"

    Il y a aussi une autre dimension que le FdG ignore, je crois. Pro égalitarisme, vous ne voyez pas où le NWO le conduit

    Le NWO s'est emparé de la notion d'égalitarisme (droits sociaux, il les piétine) pour l'axer sur H-F, et s'en servir

    On veut tous les mêmes droits pour tous. Mais le NWO veut les mener à l'égalitarisme H-F conduisant à la CONFUSION des genres, des deux sexes

    Le FdG veut l'égalité, mais je crois ne voit pas qu'elle mène au NWO EUGENIQUE, pro DEPOPULATION via Gender école, PMA pour tous

    Le NWO pas après pas met en place ses plans, cf le Gender imposé à l'école VIA Bruxelles, en vue d'un monde asexué ne procréant pas: Alerte, l'UE IMPOSE le Nouvel Ordre Sexuel ! Dès la Primaire !

    Ainsi, l'égalitarisme via le Gender mène à la confusion des sexes. Puis à la PMA, à la procréation en labo avec ses dérives: Humain défiguré

    Bref, une notion légitime devient, entre les mains des promoteurs du NWO, une arme pour reconfigurer dangereusement l'humanité

    Revenons à l'internationalisme. Donc, je suis DEVENUE souverainiste car le monde a changé. Le NWO mène pas après pas au TOTALITARISME

    Internationalisme, notion d'espérance. Mais elle a été défigurée, vers la mondialisation et le Nouvel Ordre Mondial (NWO) FOU

    Souvent j'ai plaidé pour l'internationalisation des luttes sociales, de la solidarité, du combat commun contre la désinformation

    Mais aujourd'hui mon combat est triple: Contre les médiamensonges,comme M.Collon ; contre l'impérialisme ; contre le NWO fou !

    Je crains que le rêve d'internationalisme du FdG ne le fasse passer à coté du démantèlement de la France

    EELV fédéraliste via un DCB, comme Bruxelles. Et FdG internationaliste ? Mais bientôt les Euro Régions tueront la France !

    Les Euro-Régions se feront la guerre, avec le NWO toute Nation doit disparaitre au profit de Régions avec mégapoles, et puis il y a le TAFTA

    Le monde dessiné par le NWO, c'est la concurrence et non la coopération-solidarité, c'est la soumission à Bruxelles et aux USA, et le totalitarisme

    Le NWO prépare un gouvernement mondial totalitaire tuant démocratie, solidarité, fraternité. Monde hyper technologique, robotisé

    Ma particularité, est d'anticiper. J'avais écrit voici 8 ans sur le site Le Grand Soir,  "L'UE, tremplin du NWO". Oui, premier pas

    Podemos avait suscité l'enthousiasme de l'éternelle indignée que je suis, par sa soif de justice. Mais j'ai déchanté, eh oui

    Pour changer tout, il faut impérativement sortir de l'euro, UE, OTAN, comme veulent un UPR ou ex M'PEP. Podemos n'y pense pas ?

    Podemos m'a aussi déçue car il n'a pas soutenu Maduro au Vénézuela, semble-t-il, et son désir d'égalitarisme mène au gender-NWO

    Podemos, c'est l'anti-Système, l'indignation, la soif de justice, bravo - mais ça va finir comme avec Tsipras ? Je le crains

    Je souhaite que tu continues à me suivre, même si certaines de mes positions te heurtent. Elles procèdent d'un lourd travail sincère

    Je ne demande qu'une chose: Apporter certains éléments, ou pistes, de réflexion, à la responsable du FdG que tu es. Bonsoir 

    J'ajoute que je vais publier ces tweets qui te sont adressés, sur l'un de mes sites. Bon courage pour tes combats pour la Justice

     

    Bonsoir, et adieu, chère Danielle. Nos chemins ne se croisent plus, mais à notre façon, nous rêvons d'un monde plus beau...

     

    chantal

     

    José Alberto Mujica Cordano, surnommé « Pepe Mujica », est un   homme d'Etat d'Uruguay, ancien Tupamaros et ancien Président de la République d'Uruguay

    Podemos, Front de Gauche, et interpellations dérangeantes...

     


    2 commentaires
  •  

    Ajouté le soir du 28.9.15 : Porte-avions chinois seulement en Méditerranée, ou face à la Syrie ? Il semblerait que des médias aient un peu trop vite annoncé l'entrée en scène de la Chine en Syrie, et moi aussi. Mais qu'importe ? Chacun sait que Russie et Chine ont les mêmes positions et travaillent de concert. J'ai ajouté liens et analyses plus bas. Ch. D.

     

    Ajouté le 4.10.15: Syrie : Un sous-marin chinois d’attaque à propulsion nucléaire à Tartous?

    Publié par Gilles Munier sur 4 Octobre 2015, 06:29am

    Sur le même sujet, lire aussi :

    Syrie: Un porte-avion chinois accoste au port de Tartous

    AFI-Flash: On attend l'éventuel démenti chinois...

     

    Syrie, les Chinois arrivent !

     

    PLAN-CSG-08

    Le porte-avion chinois Liaoning

    Syrie: Le porte-avions chinois Liaoning-CV-16 a rejoint la flotte russe dans le port de Tartous

    europe-israel.org

    europe-israel.org - Alors même que le président chinois est en visite à Washington, le porte-avion Liaoning-CV-16 vient d’arriver dans le port syrien de Tartous où stationne déjà la flotte russe (source). Il est accom...

     

    Guerre mondiale, ou paix ?

    par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    En apprenant ce matin que Hollande a commencé sa guerre en Syrie, qu' "il frappera chaque fois que la sécurité de la France sera en jeu", et que le clown Valls annonce que le terrorisme en France vient de Syrie et que notre pays y détruira les bases djihadistes (et même si les Renseignements disent que c'est vain), j'ai aussitôt écrit une trentaine de tweets. Puis j'ai écouté les Infos dans la soirée, et pris connaissance d'un commentaire de mon fidèle Lecteur Ahura sur l'intervention de la Chine (1), et là j'ai bondi de joie : La Chine entre en guerre !

    Donc la guerre s'éloigne ? Hola, pas si vite... quand même !

    Imaginez en Syrie d'un côté les USA, Israël (sans le dire, comme à l'accoutumée), le belliqueux toutou français, les Turcs, les Saoudiens, etc, etc, etc, et de l'autre le Gouvernement d'Assad, l'Iran, le Hezbollah, des Irakiens, la Russie, puis l'OTSC et enfin la Chine, ça fait une gigantesque confrontation, et beaucoup de monde dans les airs (qui peut s'entrechoquer, ouïe !). Que dirait la France si son ciel était aussi encombré ?

    J'ai commencé par me réjouir de l'entrée en scène de la Chine. Car deux puissants pays, émergents, la Russie et la Chine, face à des régimes en déclin, américain, israélien (isolé, aux abois), français, voilà qui change la donne. Finie l'arrogante domination américaine ! Entravés, les projets judeo-messianiques de l'entité sioniste ! Un monde unipolaire, terminé ! Mon rêve se réalise : Voici qu'on se retrouve avec un monde "bi-polaire", ce qui signifie : Equilibre de la terreur, comme du temps de l'URSS. Et donc chance pour la paix ? Les malheureux americano sionistes et leur toutou français atteint de la rage, ne pourront plus accomplir leur sombre dessein : Réduire en poussière la Syrie comme l'Irak, la Libye..., substituer le chaos à un Etat fort, moderne, organisé, multiconfessionnel, tolérant envers les minorités... et surtout éliminer Assad qui fédère les Syriens autour de lui, alors que l'Occident songe seulement à diviser pour régner.

    Joie... espoir... ouais, mais ?

    Voici plus bas mes tweets.

    Israël est toujours discret. Mais il régente tout, d'abord en douce, puis avec la voix de son pion américain à l'ONU. Et il agit à travers la France qui lui est totalement liée à travers les SAYANIM Valls, Fabius, BHL, Hollande, Sarkozy, etc. Et l'entité sioniste fera tout pour arriver à ses fins : Le chaos sur toute la planète. Afin de proposer sur ses décombres, le monstrueux Nouvel Ordre Mondial !

    Et puis, il y son toutou dévoué depuis Sarkozy, la France. Paris est prêt à partir en guerre seul, sans ONU, sans raison crédible, sans Droit, sans les USA même, sans la "Coalition", sans rien que sa soif de destruction totale. C'est qu'il est comme son maître à Tel-Aviv, obsédé par la peau d'Assad - au risque de discréditer la France, de la ridiculiser aux yeux du monde, de provoquer un incident avec la Russie... voire la guerre mondiale chère à l'entité sioniste.

    Alors, espoir d'un monde enfin bi-polaire avec une Russie-Chine décidées à combattre les guerres, le chaos, le terrorisme, le problème des réfugiés (lié à la destruction des pays), ou incident provoqué par la France-Israël débouchant sur une guerre totale, et nucléaire ? Fabius-BHL sont toujours là, ils ont tout fait pour entraîner, il y a deux ans, l'Amérique contre Damas, mais la Russie a fait échouer le projet. Paris va-t-il récidiver autrement, envers et contre tout, et tous ? Rappelons que la France est dans l'OTAN, et qu'elle peut entraîner les pays membres dans son sillage obsessionnel, irresponsable, furieux, fou. Au risque du pire...

    Un monde au moins bipolaire et la paix, enfin, ou... une nouvelle guerre mondiale apocalyptique ? L'avenir nous le dira. Mais la paix a un sérieux atout, l'avisé joueur d'échecs russe, Poutine, espoir des peuples... et un handicap, de prochaines élections aux USA, avec une dangereuse Hillary Clinton déclarant à la face du monde que "Poutine est un nouvel Hitler" !

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

    (1) sur mon article Alerte, l'UE IMPOSE le Nouvel Ordre Sexuel ! Dès la Primaire !

     

    Mes tweets :

     


    1) ALERTE nous frôlons la guerre mondiale ! Je rappelle que le Régime français est aux ordres du Régime israël "fou"


    2) Israël a des Régimes de plus en plus fanatiques, obsédés par la gouvernance mondiale sous leur direction communautariste et "messianique" (juive)


    3) En France, le Régime est aux ordres de l'entité sioniste, donc sa politique est insensée, incompréhensible pour les Français et le monde


    4) Le Régime français ne travaille pas pour la France mais en diplomatie, pour le Régime israélien, et à l'Intérieur pour Rothschild (sioniste)


    5) La France ne combat pas le terrorisme, mais l'entretient (Moyen-Orient), ou le crée (via la  Libye détruite et confiée aux fanatiques, ou via l'Afrique)


    6) En Syrie, la France (aux ordres du régime israélien obsédé par le désir de détruire la Syrie, de provoquer le chaos total) veut le chaos


    7) En Syrie, la France prétend combattre le terrorisme, et en réalité, elle va combattre la Syrie, son Gouvernement, son dirigeant très bien élu, Assad


    8) La France vassale d'israël ment en permanence, elle prend la Sécurité du pays pour prétexte, alors qu'elle provoque l'insécurité partout


    9) En clair, la France ne va pas combattre l'EI, mais Assad, et ce qui est décisif, très grave, SEULE, se permettant TOUT ! Menace pour la paix


    10) La France a proclamé ce 27 septembre qu'elle "frappera chaque fois que SA sécurité sera en jeu", donc seule, sans concertation, avec un FAUX prétexte


    11) La France est désormais une MENACE MAJEURE pour le monde: Guerre Syrie qui multipliera les REFUGIES, faux ATTENTATS comme prétextes, risque d'affrontement avec la  RUSSIE; et donc WW3


    12) Attendons-nous, après Charlie et Thalys, à des attentats bidons sur notre sol, pour prétexter toujours plus d'engagements en Syrie !


    13) La France annonce ses bombardement en Syrie juste avant la rencontre USA-Russie etc. Pour créer un fait accompli, orienter les débats


    14) En accélérant le processus de bombardements, la France veut créer un grand événement pour court-circuiter une possible "entente" USA-Russie contre EI


    15) La France aux ordres d'israël, seule, sans ONU, presque en dehors de la Coalition, est donc prête à provoquer un incident avec la Russie


    16) La réalité ? Inévitablement, la France-Sion obsédée par la mort d'Assad et la destruction de la Syrie, se trouvera confrontée à la Russie


    17) La France follement sioniste est prête à se confronter avec la Russie qui, ELLE, combat vraiment EI. Et donc elle menace la paix. Au risque de la WW3 ?


    18) Le scénario peut être: Faux attentat en France, intervention forte en Syrie, Russie frôlée... et plus ? Incident gravissime possible !

    19) Je rappelle que Sarkozy pion des USA a fait rentrer la France dans l'OTAN. Article 5: Un Etat en guerre ? Les autres le soutiennent !


    20) Pour moi, la France aujourd'hui fanatiquement sioniste avec des BHL-Fabius-Valls, veut ENTRAINER ses "alliés" contre Assad via un incident


    21) Ce que veut en réalité la France aujourd'hui juste aux ordres d'israël, c'est changer la nature des pourparlers USA-Russie, et mener contre Assad


    22) En somme, la France fanatiquement sioniste veut PESER pour que tous soient entraînés en réalité à combattre Assad, au risque d'avoir à affronter la Russie


    23) Si la France ne réussit pas à ré-orienter les pourparlers USA-Russie, elle ira seule contre la Syrie en provoquant un grave incident


    24) Un grave incident provoqué par la France en Syrie défendue par la Russie, peut entraîner l'OTAN à la soutenir (art 5), DONC à affronter la RUSSIE


    25) En vérité, la France gouvernée par les fanatiques sionistes est prête à entraîner le monde à détruire la Syrie, provoquer la Russie et même la WW3


    26) Ce Régime français follement sioniste, menace la Sécurité en France, et la paix dans le monde, il devrait être accusé de haute trahison


    27) Même le Général Desportes, sur France24-OTAN, a subtilement mis en garde: "Il faut être plus cohérent, se coordonner avec le Régime Syrien"


    28) Le "être plus cohérent" du Général Desportes signifie : Ere CLAIR sur la menace, on combat EI... ou Assad ? Il faut agir AVEC  Assad !


    29) J'ai écouté les débats au Parlement, au Sénat: Presque tous les Elus sont unanimes à demander aussi plus de clarté, un VRAI combat contre EI


    30) Certains Elus français demandent clairement une concertation avec Assad contre EI, et même d'affronter EI au sol (B Le Maire). Fabius est sourd


    31) ALERTE !  En somme, la France archi sioniste avec des BHL-Fabius-Valls, est prête à agir seule (contre Assad), malgré Parlement, ONU, USA..


    32) Soyons attentifs ! Et pas dupes des mensonges français. Je vais mettre ces tweets dans un article pour tout regrouper, à plus tard, là je sors


    à  La France n'a pas les moyens militaires, JUSTE un TERRIBLE pouvoir de nuisance, c'est pire !


    à  Presque tous les Elus l'ont dit: La Syrie ne menace pas la France. Mais ce Régime "fou" veut le faire croire avec ses meRdias

    Fabius a tout fait pour entraîner les USA contre la Syrie, grâce à la Russie ça a échoué. Il récidive autrement !

    Tweets cette fois envoyés dans la soirée :

    Syrie. Bonne nouvelle.La Chine vient d'envoyer son + gros porte avions pour prêter main forte aux Russes (commentaire de Ahura ici

    2) Patatras! La France de Fabius qui rêve d'en découdre en Syrie, aura sur sa route non seulement la Russie, mais la Chine. Gros morceaux !

    Intervention de la Chine ? C'est logique ! Russie et Chine sont liées car elles savent que l'Occident (avec aussi SON EI) veulent leur peau !

    C'est clair ! Russie-Chine-Iran montrent maintenant que ça suffit les guerres, les chaos, le terrorisme, les multitudes de réfugiés... Coup d'arrêt à la domination US !

    Assad est un "dictateur".78% des Syriens ont voté pour lui ; L'Armée se bat avec lui. est un "démocrate"; 12% de Français "pour" lui

    Israël est hypocrite ! Il fait silence, mais il décide de tout: A l'ONU droit de véto à travers les USA, en France (colonisée) il mène au chaos !

    Le monde se redessine: D'un côté, l'arrogante USraël et ses toutous surtout français, de l'autre Iran, Russie, OTSC, Chine etc.. + des soutiens partout

    Jolies (= hypocrites) guerres par procuration des grandes puissances ! Ainsi en Syrie via EI, en Ukraine via les nazillons...

    Ca en fait, du monde, au-dessus de la Syrie ! USsraël, Turquie, Saoudiens, France, Russes, Chinois etc. Vous voyez ça en France ?

    Vladimir Poutine s'exprime avant son intervention à l'Onu via

    Une cellule de contact Russie-Iran-Irak-Syrie contre le terrorisme un nettoyage réel du terrorisme sioniste

     

    Syrie /Alep : Les troupes de choc russes engagent leur première bataille contre des djihadistes tchétchènes


     

    KweirisAir

    BREIZATAO – ETREBROADEL (26/09/2015) Comme nous le rapportions déjà il y a une semaine (lire ici), les troupes de marine russe de la 810ème brigade (Flotte de la Mer Noire) se sont établies sur le territoire syrien. Sans attendre l’opinion de la diplomatie américaine sur le sujet, Vladimir Poutine a donné l’ordre aux fusiliers marins d’engager leur première bataille contre les djihadistes de l’Etat Islamique dans la région d’Alep.

    Les troupes de choc russes ont donc lancé leur première offensive contre des djihadistes tchétchènes de l’Etat Islamique retranchés dans un aéroport de la région d’Alep. Ces derniers opèrent sous le commandement d’Abu Omar al-Shishani, un cadre militaire de l’EI originaire de Tchétchénie et réputé pour être un des meilleurs officiers de l’Etat Islamique.

    L’armée russe entend libérer Alep, deuxième ville de Syrie, qui subit un siège de la part de l’insurrection djihadiste. La base aérienne de Kweiris est tombée entre les mains de l’Etat Islamique en juin dernier. Il est à noter que l’offensive menée par la Russie intègre l’armée syrienne et le Hezbollah libanais.

    (Source : Debka)

    En parallèle, l’aviation russe a opéré des frappes dans le même secteur pour accélérer la progression des troupes au sol. Almasdarnews (source) :

    “Assistant les forces armées syriennes depuis le ciel, rien de moins que l’Armée de l’Air Russe, laquelle a frappé les positions de l’Etat Islamique dans l’Est d’Alep avec une remarquable précision et une férocité constante.”

    Et en effet, dès avant-hier, les “rebelles syriens” pouvaient déjà goûter un aperçu de ce qui les attendait avec les vols de reconnaissance de deux SU-24 russes :

    On pourra résumer l’approche de Vladimir Poutine sur la question du terrorisme islamiste en laissant le président russe s’exprimer :

    http://breizatao.com/2015/09/25/syrie-alep-les-troupes-de-choc-russes-engagent-leur-premiere-bataille-contre-des-djihadistes-tchetchenes/

     

    Un porte-avions chinois accoste au port de Tartous pour soutenir l’alliance militaire russo-iranienne en Syrie - par Debkafile

    dimanche 27 septembre 2015, par Comité Valmy

    Syrie: Un porte-avion chinois accoste au port de Tartous

    Publié par Gilles Munier sur 27 Septembre 2015, 17:31pm

     

    Syrie: Un porte-avion chinois accoste au port de Tartous

    Revue de presse: IRIB et Sahar TV (Iran)*

    Le site d'information "Debka", citant les sources militaires, a rapporté qu'un porte-avion chinois avait traversé, le 22 septembre, le Canal de Suez, un jour après la rencontre entre le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, et le Président russe, Vladimir Poutine.

    Selon ce rapport, lors de cette rencontre, le président russe n'a fait aucune allusion à l'arrivée de ce porte-avion, en Méditerannée. En tout cas, elle pourrait perturber la situation stratégique autour du conflit, en Syrie, et ajouter une nouvelle dimension au soutien militaire de l'Iran et de la Russie au Président syrien, Bachar al-Assad.

    "Debka", citant ses sources militaires, a prétendu que les forces chinoises cherchaient à avoir une présence, à long terme, en Syrie.

    Le site d'information israélien ajoute que les chasseurs et les hélicoptères chinois devraient se déployer, d'ici le milieu de novembre, sur ce porte-avion ou s'envoler, via l'espace aérien de l'Iran ou, encore, être transférés, via l'espace aérien iranien et irakien et à l'aide des transports russes. Cette question justifie, selon ce rapport, la nécessité de la création d'un réseau militaire russo-syro-iranien, à Bagdad, au cours des derniers jours. Ce mécanisme explique, aussi, la présence des officiers russes, à Bagdad. Cela montre que la présence militaire russe ne se limite pas à la Syrie, mais elle s'étend, aussi, en Irak.

    La création de ce réseau de coopération s'avère indispensable, pour lancer la coopération avec les forces chiites, soutenues par l'Iran, et qui luttent contre Daech, ajoute le site Debka. Et pourtant, il est nécessaire que les vols militaires massifs de la Russie, de l'Iran et de la Chine, via la frontière aérienne de l'Irak, soient contrôlés, selon ce site.
    Le site d'information israélien annonce que les Chinois ont envoyé un groupe de chasseurs J-15, en Syrie, dont une partie doit être déployée, sur le porte-avion, et les autres vont s'installer, dans la base aérienne russe, à Lattaquié.

    http://francophone.sahartv.ir/infos/moyen_orient-i5155-un_porte_avion_chinois_accoste_le_port_de_tartous_en_syrie

     

    Mon tweet : Autre bonne nouvelle : La présence militaire russe ne se limitera pas à la Syrie, mais elle s'étendra, aussi, en Irak

     

    Voir aussi :

     
    Drapeau de la France

    On m'envoie ceci. C'est juste une Opinion; je n'en partage pas toutes les analyses (Ch. D)

    La politique étrangère française est morte, estime le responsable des Jeunes de la Droite populaire (UMP) Pierre Gentillet, dans une tribune remise à l'agence Sputnik.

     

    Disons-le d'emblée et sans détours: nous sommes bien loin du temps où la politique étrangère française inspirait le respect dans les pays arabes. Ce fut le cas jusqu'au président Chirac. Après lui ses successeurs infléchiront très largement la politique étrangère française sur une ligne pro-américaine. On imagine difficilement le président François Hollande désapprouvant l'intervention américaine en Irak en 2003 et refusant d'y prendre part tel qu'avait osé le faire le président Jacques Chirac. La France affirmait à cette époque une fois de plus non seulement sa singularité mais aussi son indépendance à la différence des pays d'Europe de l'Est qui s'étaient tous très largement alignés, ce qui fera dire au passage à Jacques Chirac "qu'ils avaient perdu une bonne occasion de se taire".

     

    La politique étrangère française est morte. Gangrénée par les intérêts étrangers, le hasard et surtout l'émotionnelle et compulsive politique de catéchisme des droits de l'homme. Cette idéologie politique, ayant déjà justifié tant d'interventions étrangères, trouve de plus en plus ses limites aujourd'hui tant il apparaît flagrant qu'elle n'est plus qu'un instrument au service d'une politique néo-conservatrice américaine. Rappelons qu'il y a 3 jours l'Arabie Saoudite a pris la direction, à l'Onu, du panel du Conseil des droits de l'homme. On ne saurait douter que Bernard-Henri Lévy y consacrera son prochain bloc-notes habituel au journal Le Point avec autant d'emphase qu'il en avait eu contre Bachar el-Assad et Vladimir Poutine.

     

    Pour revenir à la France, rappelons que la politique suiviste de celle-ci vis à vis des Etats-Unis nous ôte toute crédibilité face aux pays du Moyen Orient. Bachar el-Assad, dans une récente interview à la télévision française, énonçait très clairement que la France n'était plus un interlocuteur crédible, préférant parler directement avec les Américains. Combien d'humiliations nous faudra-t-il encore pour que la diplomatie française se relève une bonne fois pour toutes?

    Comprendre l'échec de la politique étrangère française au Moyen-Orient

    Avant de comprendre quelle politique nouvelle adopter, il nous faut comprendre les causes qui font que notre politique étrangère est si faible au Moyen Orient. La première de ces causes est évidemment, et nous l'avons déjà dit, la politique atlantiste française.

     

    Faut-il rappeler qu'en 2013, lorsque la question s'était posée d'une éventuelle intervention en Syrie contre Bachar el-Assad, la France a souhaité attendre le vote du parlement américain pour savoir quelle attitude adopter, reléguant ainsi le pays de Richelieu et Talleyrand à celui de chambre d'enregistrement. Toujours sur la Syrie, nous soutenons, dans la lignée des américains, les mouvements dits rebelles opposés à Bachar el-Assad, dont certains se confondent la plupart du temps avec des mouvements islamistes proches du Front Islamique Al Nosra. La logique commanderait plutôt que nous soutenions Bachar el-Assad qui, lui, lutte réellement et efficacement contre l'Etat Islamique.

     

    Par ailleurs, comment peut-on commercer avec des pays comme le Qatar, auquel nous achetons du gaz en quantité, qui finance l'Etat Islamique en Irak et en Syrie? Pourquoi ne pas se tourner vers un pays comme la Russie, plus proche, en Europe, et lui-même grand producteur de gaz et de pétrole? Tout simplement parce que nos alliés — pour ne pas dire nos maîtres — américains ne nous le permettraient pas.

     

     
    Nous choisissons comme alliés au Moyen-Orient les alliés de nos ennemis revendiqués. Les pétromonarchies, et parmi elles en tête le Qatar, financent Daech et les mouvements terroristes islamiques. A l'inverse nous nous opposons à Bachar el-Assad, à l'Iran, au Hezbollah qui, eux, combattent nos réels ennemis. Soyons bien clairs, ces régimes ne sont en aucun cas des modèles, ni même une solution idéale. Mais en politique on ne choisit pas entre une bonne et une mauvaise solution, mais nous allons vers la moins mauvaise de toutes. En l'occurrence, Bachar el-Assad et l'Iran sont les choix les moins pires. C'est auprès de ces pays du Moyen-Orient, et non pas des pétromonarchies sunnites extrémistes, que la France doit désormais chercher le pivot de sa politique extérieure.

     

    La politique étrangère française, jusqu'à présent sous l'influence des néo-conservateurs, ne nous a conduits nulle part.

    L'échec de la vision néo-conservatrice à la française et du choc des civilisations

    Il reste encore des tenants de l'alliance américaine et d'une vision religieuse des conflits au Moyen Orient. Parmi leurs plus dignes représentants on trouve Aymeric Chauprade, adepte d'une vision, d'après nous, plus concentrée sur les effets que sur les réelles causes. Ces tenants du concept fumeux qu'est "l'islamo-fascisme" souhaitent nous faire croire que le nouvel hitlérisme est précisément au Moyen Orient, ou bien que Mein Kampf serait une réédition du Coran.

    L'inconvénient de cette vision est double.

    Tout d'abord, le premier inconvénient de cette vision postmoderniste pousse la France et les Etats Européens dans leur ensemble à se ranger derrière l'étendard unique de l'alliance Atlantique, où la politique américaine est clairement le poids lourd, pour ne pas dire principal. Notre politique étrangère devient en cela complètement suiviste et atlantiste.

     

    Le deuxième inconvénient est qu'en adoptant cette vision, nous avons une lecture exclusivement religieuse des conflits au Moyen-Orient, mettant ainsi totalement de côté les logiques d'Etats à Etats. On finit par oublier qui finance ces mouvements islamistes pour se concentrer uniquement sur le problème religieux. On oublie que, si nous cessions de commercer avec des Etats ne dépendant que des ressources de leurs sous-sols et finançant le terrorisme islamique, nous porterions un coup sévère aux financements du terrorisme islamique. Si l'Etat français récupérait la pleine maîtrise de ses frontières, il pourrait stopper bien plus facilement les terroristes venant sur son sol. Si la France avait un Etat, elle interdirait, comme l'a fait la Russie pour certaines ONG, les financements en provenance des pétromonarchies sunnites en direction de certaines mosquées radicales. L'argent est le nerf de la guerre, et sans ce nerf, l'Etat Islamique, l'islamisme radical et le terrorisme islamique perdraient une très grande partie de leur force. On le voit bien, le problème originel est donc avant tout un problème géopolitique dans une logique d'Etat à Etat, plutôt qu'un problème exclusivement religieux.

     

    Cette vision néo-conservatrice, adepte de la théorie du choc des civilisations, opposant un monde judéo-chrétien en guerre face à un monde musulman (au mépris de ses propres oppositions internes) est totalement contradictoire. Cela revient à préconiser l'alliance et le soutien au Moyen-Orient avec le pompier pyromane que sont les américains et amalgamer tous les musulmans en potentiels terroristes. Qui plus est, l'alliance avec Israël voulue par les néo-conservateurs, dont Aymeric Chauprade en France, ne conduit à rien: elle nous éloigne de l'Iran, pays sur lequel nous devons désormais compter pour lutter contre Daech. Car que fait notre allié Israélien contre Daech? Rien. En revanche il bombarde, en mépris du droit international, l'armée de Bachar el-Assad et soutient ses opposants islamistes. Quel est le meilleur allié de la région pour Israël? L'Arabie Saoudite, faut-il le rappeler. Ce même pays finance lui-même l'islam radical en Europe ainsi que le mouvement islamique qu'est Al-Nosra en Syrie. Encore une fois, il faut donc poser la question à savoir qui sont nos réels alliés dans la lutte contre le terrorisme islamique.

    L'ennemi de mon ennemi est mon ami

    Il faut être pragmatique. Qui combat Daech, qui combat l'islamisme? Les chiites, en premier front, et la Russie. Il faut donc d'un côté, comme je l'ai déjà rappelé maintes fois, envisager un rapprochement avec la Russie et de l'autre un rapprochement clair avec les régimes chiites. L'atlantisme effréné et irrationnel de nos dirigeants nous pousse en réalité à nous tourner davantage vers les pétromonarchies sunnites, alliées des américains, davantage que vers les chiites qui sont nos réels alliés. La France n'a plus de vision à long terme, plus de politique étrangère. Comme le rappelait Xavier Moreau, Laurent Fabius est sans nul doute le pire ministre des affaires étrangères français depuis au moins 200 ans. La France ne sait pas où elle va, elle joue au coup-par-coup, et lorsque le doute se pose elle rejoint l'ombre de l'oncle Sam.

    La France doit désormais se positionner aux cotés à la fois du Hezbollah, de la Syrie alaouite, de l'Irak et de l'Iran chiites. Le fameux arc chiite est le gage de stabilité dont le Moyen Orient a besoin, et la France doit concentrer tous ses efforts pour aller dans ce sens. Ce continuum chiite aurait pour avantage de porter un coup certain à l'expansionnisme islamique sunnite des pays du golfe et surtout stabiliserait la région.

    Vis-à-vis de la Russie, à présent, il s'agit d'être logique et pragmatique. Cet allié historique de la France combat le terrorisme islamique à la fois sur son sol, au Tatarstan ou en Tchétchénie, et directement au Moyen-Orient en soutenant financièrement et militairement le régime de Bachar el-Assad. La France doit non seulement rejoindre la coalition Iran-Syrie-Russie dans la lutte contre Daech, mais également cesser d'acheter son gaz au Qatar en le prenant directement auprès de la Russie qui, elle, ne finance pas le terrorisme islamique.

    Le "nationalisme" c'est la paix

    Ce titre volontairement provocateur reprend la fameuse phrase de François Mitterrand "Le nationalisme c'est la guerre".

    La nation est au contraire un gage de stabilité et de paix au Moyen Orient.

    L'avantage de grandes nations arabes telles la Syrie de Bachar el-Assad, l'Egypte de Nasser, aujourd'hui du Marechal Al Sissi, la Turquie d'Atatürk ou encore l'Irak de Saddam Hussein est qu'elles ont su geler tous les conflits religieux internes aux pays et plus généralement dans toute la région. Un pouvoir fort, un Etat solide, des communautés religieuses fondues dans l'idéal national permettaient ainsi de promouvoir la stabilité et la paix intérieure. Les interventions occidentales en Irak ou encore les ingérences en Syrie ont gravement endommagé la stabilité de cette région et le nationalisme arabe, qui a fait place à un fanatisme religieux qui n'existait pas il y a 20 ans.

    La France doit donc encourager l'émergence toute force nationale et laïque au Moyen Orient pour contribuer à la stabilité de la région et à la sauvegarde de ses intérêts.

     
     
    Sélection :
     
    Oliver Stone : les États-Unis « ne sont pas menacés. Nous sommes la menace »
     
     
    La Russie ironise sur le concept de " frappes d'auto-défense " inventé par la France en Syrie
     
    Imaginez un instant le titre suivant au 20heures : La Syrie effectue ses premières frappes en France.
     
    Une cellule de contact Russie-Iran-Irak-Syrie contre le terrorisme un nettoyage réel du terrorisme sioniste

    [Info-Palestine.eu] -  Ce que veut Israël, c’est la destruction de la mosquée al-Aqsa

    http://www.info-palestine.eu/spip.php?article15636

     

    «La France tue le droit international aux yeux de la communauté internationale choquée»—RT en Français . Don Quichotte

     

    , : pourquoi la a un temps d'avance sur l'

     

    Après la , le et la catastrophe de Mina : crise en Saoudite, pilier de la p via

    Daesh, la nouvelle armée secrète de l’OTAN ? les liens des USA et de l'UE avec l'Etat Islamique et Al-Qaida. - INITIATIVE COMMUNISTE

     

    initiative-communiste.fr - Ca y est, les USA viennent de l’avouer, les armes qu’ils livrent en Syrie tombent dans les mains d’Al-Qaida et des Islamistes. Et c’est également probablement le cas des armes que livrent le gouver...

     

     
    Après la Russie et avant la Chine, voici AUSSI l'OTSC ! La Syrie cristallise tous les affrontements Est-Ouest... d'où sortira peut-être la paix pour le monde ! (Chantal Dupille)
     
     

    par Thierry Meyssan
     
    L’intervention de l’OTSC contre le terrorisme en Irak et en Syrie peut être le début d’un ordre mondial fondé sur la coopération et la défense des populations ou, au contraire, d’une période d’affrontement Est-Ouest dans laquelle l’Occident soutiendrait ouvertement le terrorisme.
    Contrairement à une idée reçue, ce déploiement militaire vise moins à défendre l’Irak et la République arabe syrienne que les États-membres de l’OTSC eux-mêmes. Il n’est donc pas négociable. Les débats de l’Assemblée générale de l’Onu et du Conseil de sécurité du 30 septembre permettront de connaître la réponse de Washington et de ses alliés à l’OTSC. Quoi qu’il en soit, plus rien ne sera comme avant.
     
     
    La Chine en Syrie ?
    Ajouté le 28.9. au soir
     

    DES TROUPES CHINOISES EN SYRIE, S’IL LE FAUT


    Philippe Grasset - Dedefensa

     

    La Chine déploie des troupes pour aider la Russie en Syrie -

    fortruss.blogspot.fr

     

    (..) Vous rappelez-vous des exercices militaires conjoints de la

    Russie et de la Chine en mer et sur terre ? Avec atterrissage sur le

    rivage et la lutte contre les terroristes ? (..)

     

    Les médias à la recherche...

    d'un porte-avions chinois en Syrie

     

    La Chine a de son côté démenti avoir

    envoyé son porte-avions en Syrie.

     

    Récemment, plusieurs médias ont annoncé qu'un porte-avions chinois se dirigeait vers la base militaire de Lattaquié (dans l'ouest de la Syrie) afin de lutter contre l'EI.

    Cependant, ce matin la Chine a démenti cette information: "Ce ne sont que des rumeurs erronées", a déclaré à ce sujet l'expert militaire et membre de la marine chinoise Zhang Junshe cité par la presse chinoise.

     

    Plus tôt, l'édition libanaise Al-Masdar Al-Arabi citant un militaire syrien haut placé a rapporté que le Liaoning-CV-16 chinois devrait jeter l’ancre dans la base militaire de Lattaquié (ouest de la Syrie).

     

    "Les Chinois arriveront dans les semaines à venir", a affirmé la source. Ce militaire a également rapporté que seuls des "experts militaires" se trouvaient à bord du bâtiment, qui ne transporte ni avion ni hélicoptère. Selon lui, le Liaoning-CV-16 a traversé le canal de Suez et navigue actuellement au large de la Méditerranée.

    Le porte-avions, accompagné d’un croiseur lance-missiles, aurait auparavant fait escale dans le port syrien de Tartous (qui abrite une base militaire russe, ndlr), ont à leur tour indiqué les sources militaires israéliennes de DEBKAfile.

     

    Selon M.Junshe, plusieurs navires du 152e groupement de la marine chinoise ont navigué au large de la Méditerranée dernièrement. Cependant, la mission de ses bâtiments n'avait rien de militaire.

     

    "Du fin-août à mi-septembre, le 152e groupement de la marine chinoise a croisé en Méditerranée. Pour le moment, il a visité le Soudan, l'Egypte, le Danemark et se trouve actuellement en visite officielle en Finlande", a précisé M.Junshe. Il a également ajouté que dans un proche avenir, le 152e groupement effectuerait une série de visites en Pologne, aux Etats-Unis, au Cuba, au Mexique et dans d'autres pays.

     
    .
     
     

    La 3ème Guerre mondiale n’aura pas lieu

     
    .
    Les faucons libéraux et les néoconservateurs ne sont pas parvenus à provoquer l’affrontement avec la Russie pour lequel ils avaient été formés durant la Guerre froide. C’est en définitive la voix de la raison qui a prévalu. Alors que l’on négocie discrètement une sortie de la crise ukrainienne, la Russie et la Chine s’apprêtent à convaincre les États-Unis et leurs alliés de participer à une alliance globale contre le terrorisme islamique. Après 5 ans de tension, le projet de prise de pouvoir par les Frères musulmans —le « Printemps arabe »— et de proclamation d’un califat échouent, la paix est sauvée.
     
    | Damas (Syrie) | 28 septembre 2015
    JPEG - 24.3 ko
    Pour Hassan el-Banna, le monde musulman est corrompu par le monde moderne et la décadence occidentale depuis la chute du califat ottoman (traité de Sèvres, 1923). Pour revenir à « l’âge d’or », il créa une société secrète, les Frères musulmans, dont l’unique objectif est la restauration du califat par le jihad. En décembre 2010, soutenus par le Qatar et la CIA, la Confrérie lance le « Printemps arabe » et tente de s’emparer du pouvoir en Tunisie, en Égypte, en Libye et en Syrie. Après avoir durant un an donné le change aux foules, les Frères sont soudain refoulés dans chaque État. Certains d’entre eux tentent alors le tout pour le tout et proclament le califat en Syrie et en Irak.

    En une semaine tous les dirigeants occidentaux, les uns après les autres, ont renoncé à l’objectif qu’ils poursuivent collectivement depuis bientôt 5 ans : renverser la République arabe syrienne et son président démocratiquement élu, Bachar el-Assad.

    Force est de constater que si tout change depuis la signature de l’accord 5+1 avec l’Iran, ce n’est pas simplement à cause de la volonté du Guide de la Révolution ni du président Poutine, mais aussi parce qu’elles sont coordonnées avec celle de la Maison-Blanche.

    Au cours du premier semestre 2012, les États-Unis et la Russie avaient constaté l’ineptie du projet de prise de pouvoir par les Frères musulmans —le « Printemps arabe »— et imaginé un nouveau partage du « Proche-Orient élargi » qu’ils avaient commencé à concrétiser avec la conférence de Genève. Mais le président Obama s’était avéré incapable d’honorer sa parole. Une semaine plus tard, François Hollande appelait les « Amis de la Syrie » à relancer la guerre, puis Kofi Annan démissionnait avec éclat de ses fonctions de médiateur, tandis que la France, le Qatar, la Jordanie et Israël lançaient l’opération « Volcan de Damas » et assassinaient les chefs du Conseil national syrien de sécurité.

    Très vite, il apparaissait que la secrétaire d’État Hillary Clinton, le directeur de la CIA David Petraeus et le nouveau directeur des Affaires politiques de l’Onu Jeffrey Feltman tiraient les ficelles depuis le début. Il fallut attendre la fin de la campagne électorale états-unienne et la réélection de Barack Obama pour qu’il parvienne à arrêter —au sens policier du terme— le général Petraeus et à renvoyer Hillary Clinton. Feltman, quant à lui restait dans l’ombre et poursuivait le sabotage de la politique de la Maison-Blanche en assurant aux uns et aux autres, via ses subalternes Lakhdar Brahimi et Staffan de Mistura, que la République serait vaincue et qu’elle serait contrainte tôt ou tard à une reddition totale et inconditionnelle.

    La politique d’Obama (apaisement avec la Russie et pivot des troupes US vers l’Extrême-Orient) fut brutalement réduite à néant par la réussite de la « révolution colorée » en Ukraine, en novembre 2013. Cette opération, qui achevait le processus de destruction de l’Ukraine et d’isolation de la Russie débuté dès la dislocation de l’URSS, avait été déclenchée à l’insu de la Maison-Blanche. Les États-Unis préparent leurs opérations secrètes des années à l’avance et les déclenchent lorsqu’ils en ressentent l’opportunité politique. Cette fois quelqu’un en a donné l’ordre sans en référer au Conseil de sécurité nationale US. Le résultat fut une crise sans précédent, l’indépendance de la Crimée qui refusait le coup d’État, son rattachement à la Fédération de Russie, la révolte du Donbass et de Lougansk, les sanctions occidentales contre Moscou et les sanctions en retour de la Russie contre les Occidentaux. Bref, l’interruption de toutes les relations Ouest-Est.

    Étrangement, le président Obama semblait se laisser imposer par ses « faucons » une politique qu’il n’avait pas choisie. Cependant, il poursuivait en secret les négociations qu’il avait débuté avec l’Iran, au début de son second mandat. Les choses traînant en longueur, il fallut attendre juillet 2015 pour parvenir à un accord [1].

    Depuis cette date, nous assistons à un dégel entre Washington et Moscou, à une solution de la crise ukrainienne —les accords de Minsk II trouvent un début d’application tandis que la Russie a signé, le 26 septembre, un accord de fourniture de gaz à l’Ukraine—, et à un retournement politique au Proche-Orient. Nous nous retrouvons, de facto, dans la position où nous étions le 30 juin 2012, lors du Communiqué de Genève.

    Sauf que durant ces trois années, la Syrie a été largement détruite et a perdu plus de 200 000 âmes, les Frères musulmans ont proclamé le califat pour lequel ils mènent le jihad depuis 1928 et leur ambition menace désormais toute la région.

    Quoi qu’il en soit, la Résistance du Peuple syrien et de ses alliés —notamment le Hezbollah— et la détermination de l’Iran et de la Russie ont donné au président Obama le temps de devenir maître chez lui. L’ancien bras droit de David Petraeus, le général John Allen, qui avait réussi à échapper à la purge de novembre 2012, vient d’être renvoyé. Il commandait la Coalition « anti »-Daesh. Et les documents de travail de Jeffrey Feltman circulent parmi les membres du Conseil de sécurité.

    Des hommes courageux et sages ont évité que ce conflit artificiel, le « Printemps arabe », ne dégénère en Troisième Guerre mondiale.

     

    À retenir :

     
    - Le « Printemps arabe » visait à placer les Frères musulmans au pouvoir dans le monde arabe. Réagissant à leur échec, certains Frères ont proclamé le califat avec Daesh.

     
    - Les faucons libéraux et les néo-conservateurs veulent provoquer la guerre contre la Russie. Pour cela, ils ont favorisé le « Printemps arabe », se sont ultérieurement opposés à la paix en Syrie, puis ont organisé la révolution colorée en Ukraine, avant de soutenir Daesh en Irak et en Syrie.


    - Le président Obama aura eu besoin de trois ans pour faire le ménage dans son administration —et encore, il n’a pas fini—.


    - Il existe un accord entre Barack Obama, Vladimir Poutine et l’ayatollah Ali Khameneï pour rétablir la paix au Proche-Orient.

     

    11 commentaires
  • UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !

     

    UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !

    UE: Education sexuelle et théorie du Genre

    dès l’école primaire ! C'est fait !

     

    Alerte ! Le Nouvel Ordre sexuel en marche !

    Introduction de Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

    L'éducation sexuelle à l'école ! Les enfants ne sauront pas tous lire et écrire, mais ils auront des cours d'éducation sexuelle et des cours de "morale" (de Pensée Unique) ! Pire encore, la FOLLE Théorie du Genre sera enseignée, et dès la Primaire pour mieux endoctriner les petits ! Le Nouvel Ordre Sexuel est en marche ! Et ces enseignements obligatoires adoptés par le Parlement européen, pourtant décisifs, sont totalement passés sous silence par les meRdias ! Aucun débat, même pas une information ! Nous sommes en présence d'un scandale monumental, l'UE est une dictature s'occupant de TOUS les domaines de la vie des Européens, en changeant même la nature humaine, et cela dans un silence assourdissant ! Alerte, notre monde est devenu fou, on va rendre fous nos enfants, et nous restons quasiment indifférents face à l'horreur en marche !

    Chantal Dupille

     

    UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !

     

    UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !

    UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !

     UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !

    Le parlement européen a adopté l’enseignement obligatoire de l’éducation sexuelle et de la théorie du genre dès l’école primaire

    genre-europe

    « Des mesures d’égalité des sexes doivent s’appliquer à tous les niveaux du système éducatif, y compris dans les programmes et la formation des enseignants, de manière à mettre fin aux stéréotypes liés au genre ». Voilà donc ce qu’indique le communiqué de presse du parlement européen. Et après, on nous assure que la théorie du genre, ça n’existe pas. Vous trouverez l’intégralité du rapport Rodrigues ici et notamment le passage illustré plus haut qui confirme la volonté de rendre obligatoire l’éducation sexuelle auprès de nos enfants et ce dès 6 ans. Pour ceux qui pensaient que le projet était enterré, détrompez-vous. Il est plus que jamais en bonne voie alors que la population française n’est absolument pas au courant.

    Les médias de masse vont-ils encore nous dire que c’est une rumeur complotiste ? Enfin, cette fois-ci, ils ont fait encore plus fort: Ils n’en parlent pas du tout, c’est plus simple d’esquiver le sujet, c’est sûr. Le rapport a été adopté il y a 15 jours pourtant mais aucun média français n’a cru bon de publier un article. Je vous invite au passage a (re)découvrir le document édifiant évoquant les « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe » du bureau régional pour l’Europe et notamment la matrice de la page 38 du document. Si c’est cela que veut mettre en place l’Europe comme éducation sexuelle pour les enfants, ça promet. Fawkes
    ——–

    Rapport Rodrigues : l’idéologie du genre au Parlement européen ?

    Le Parlement européen a adopté, le mercredi 9 septembre 2015, le Rapport Rodrigues par 408 votes pour, 236 contre et 40 abstentions.

    Intitulée « Emancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’Union européenne », la résolution élaborée par la députée européenne portugaise, Liliana Rodrigues, avait été, dans un premier temps, adoptée le 16 juin dernier par la commission des droits de la femme et de l’égalité des genres au Parlement européen (FEMM).

    Ce rapport « vise à assurer l’égalité et l’autonomisation des filles par l’éducation, à se conformer à la Convention d’Istanbul en tant qu’outil pour prévenir la discrimination entre les sexes, à créer une culture de l’école basée sur l’égalité des sexes, à superviser de façon critique les programmes et le matériel d’enseignement, à assurer l’égalité des sexes en ce qui concerne les décisions personnelles et professionnelles et à améliorer le pourcentage de femmes dans les postes à responsabilité et de cadres supérieurs » a déclaré Liliana Rodrigues.

    La résolution préconise des mesures d’égalité des sexes qui devraient s’appliquer à tous les niveaux du système éducatif, y compris dans les programmes et la formation des enseignants, de manière à mettre fin aux stéréotypes liés au genre.

    Le communiqué de presse du Parlement explicite la finalité du rapport Rodrigues : « L’éducation aux questions d’égalité des sexes devrait faire partie des programmes scolaires et les matériels didactiques ne devraient pas contenir de contenus discriminatoires, stéréotypés ou sexistes, estiment les députés. Pour promouvoir une éducation sans stéréotypes, les enseignants devraient recevoir une formation sur l’égalité et les programmes et du matériel éducatifs devraient être revus de manière critique. De plus, les États membres pourraient envisager de rendre obligatoire une éducation adaptée à l’âge sur la sexualité et les relations dans tous les programmes de l’école primaire et secondaire. (…). Et pour lutter contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, les députés demandent à la Commission de soutenir l’inclusion d’informations objectives concernant les questions LGBTI dans les programmes scolaires ».

    Souhaitant peser sur le contenu de l’éducation et « éduquer les parents », ce rapport, qui contient de nombreuses références à l’idéologie du genre, avait suscité de vives polémiques. Pour en dénoncer les risques, une pétition à l’attention de la présidence du Parlement européen et de la Commission européenne a été signée par plus de 160 000 personnes.

    Source: Alliance Vita

    genre

    La commission des droits de la femme du Parlement européen a adopté le rapport Rodrigues sur l’idéologie du genre et l’éducation

    La commission des droits de la femme et de l’égalité des genres du Parlement européen (FEMM) a adopté à la mi-juin, par 21 votes pour et 9 contre, le rapport de l’eurodéputée espagnole Liliana Rodrigues sur l’émancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’Union européenne. Le rapport contient de nombreuses références à l’idéologie du genre. La discussion de plusieurs centaines d’amendements a modifié le texte mais l’ensemble reste un document dictatorial qui cherche à définir ce qui sera enseigné à toutes les jeunes filles au sein de l’Union européenne. Il sera soumis au vote en séance plénière au Parlement européen.

    L’idée fondamentale du rapport est qu’il faut en finir avec les « stéréotypes de genre » afin de permettre aux jeunes filles d’accéder à tous les métiers, et d’en finir aussi avec toutes les « discriminations » dont les femmes sont victimes : prédominance dans les professions « subalternes » et les métiers moins bien payés. Pour cela il faut peser sur le contenu de l’éducation, mais aussi « éduquer » les parents. Le rapport va jusqu’à préconiser un système de quotas, fût-il transitoire, pour obliger les hommes à travailler dans le domaine des soins. Y compris et surtout dans le domaine de la petite enfance.

    Le rapport Rodriguez considère que « seuls les États ont la capacité d’assurer l’enseignement universel, obligatoire et gratuit, condition essentielle pour garantir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes », ce qui est une charge à peine voilée contre toute liberté dans l’éducation et constitue une spoliation évidente des droits des parents.

    Le rapport Rodrigues sacralise l’idéologie du genre

    Tout au long du rapport, et notamment dans ses « considérants », il est question de la notion de « genre » comme d’un « construit social » lié à de nombreux facteurs comme la classe sociale, la culture, la sexualité : cela crée des « injustices » d’autant plus que « l’école contribue à la reproduction des représentations sociales liées au genre », comme le dit le rapport de travail.

    Pour lutter contre toutes ces « injustices », le rapport adopté à une large majorité par la commission des droits des femmes veut peser sur les contenus des enseignements tout au long de la scolarité dans les pays de l’UE : pour cela, il faut des « centres de recherche pédagogique » sous la houlette d’« organismes créés par l’Union européenne », des études politiques pour assurer que toute loi future respecte « l’égalité de genre ». Tout cela devra être appuyé par la formation initiale et continue des enseignants, transformes en fidèles petits soldats de la lutte pour l’égalité de genre…

    Quant aux responsables d’écoles, ils auront le devoir d’éplucher les manuels et le matériel pédagogique existants pour y traquer les « stéréotypes et préjugés sexistes ». Il faudra, pour être bons citoyens européens, y inclure la « perspective de genre » et « l’égalité de genre » ?

    La commission des droits de la femme du Parlement européen adopte le rapport Rodrigues

    Ils seront également encouragés « à lutter contre le sexisme présent dans la littérature, le cinéma, la musique, les jeux et d’autres domaines qui contribuent de manière radicale à changer les attitudes, le comportement et l’identité des garçons et des filles ». Et tant pis si les garçons n’ont pas envie de jouer à l’élastique !

    En réalité, c’est toute l’éducation qui est à prendre en mains – par l’Etat ! – dans cette perspective : le rapport Rodrigues « réclame la promotion d’une approche holistique de l’éducation formelle et informelle dans les écoles, une approche sensible à l’inclusion des droits de l’homme, de la dignité humaine, de l’égalité des genres et du développement de l’estime de soi, en encourageant les filles et les femmes à prendre des décisions en toute connaissance de cause, tant au niveau personnel que professionnel ». L’école doit se garder de se cantonner à l’instruction : elle doit éduquer, et en l’occurrence modifier, toute la personne humaine.

    Le Parlement européen veut confisquer l’éducation aux parents

    L’association Europe for Family a dénoncé le rapport en condamnant son absence de base juridique légale et ses atteintes « à la liberté de pensée, à la liberté d’expression, à la vie privée » et au droit des parents d’être les premiers éducateurs de leurs enfants. « La commission FEMM fait passer en séance plénière du Parlement Européen un texte qui viole le Principe Fondamental de Subsidiarité de l’Union Européenne, la Déclaration Universelle des Droits l’Homme et le Pacte International des Droits Civils et Politiques », précise l’association – sans rappeler toutefois que le principe de subsidiarité vu par l’Union européenne est interprété à l’envers.

    La présidente de l’association espagnole « Profesionales por la Etica », Leonor Tamayo, indique que ses démarches auprès des députés européens n’ont servi à rien, mais affirme sa détermination à résister : « Nous n’allons pas permettre que l’on endoctrine nos enfants avec l’idéologie du genre. Nous, parents, sommes leurs premiers éducateurs et ce droit est reconnu à la fois sur le plan national et international. Avec le rapport Rodrigues et ses recommandations, les valeurs de nombreuses familles et de divers modèles éducatifs comme l’éducation non-mixte n’ont plus leur place dans le système éducatif. »

    Source: Reinformation

    Source: Fawkes News, le 25 septembre 2015

    http://www.nouvelordremondial.cc/2015/09/26/le-parlement-europeen-a-adopte-lenseignement-obligatoire-de-leducation-sexuelle-et-de-la-theorie-du-genre-des-lecole-primaire/

     

     

    UE: Education sexuelle et théorie du Genre dès l’école primaire !


    2 commentaires
  •  

     

    Dd Jekyll and Mr Hyde. Un tournant décisif pour la France ! .

     

    Dr Jekyll Macron et Mr Hyde Valls

    par Chantal Du