• "Nous sommes tous Juifs","Nous sommes tous Musulmans"... Le terrorisme en images

     
     
    Mardi 13 janvier 2015

     

    Alerte ! Après l'étoile jaune, voici l'étoile verte.

     

    Charlie-Hebdo-logo-TB-manipuile.jpg

     

    Bonjour

     

    J'ai un tas de sujets en vue,

    comme un sur l'Islam,

    mais comme écrit ici je suis prise ailleurs.

    Pourquoi il ne fallait pas participer aux manifs "Charlie". Des raisons sérieuses !

     

    Bientôt vous aurez ma parution sur Grande manipulation

    et stratégie mondiale du chaos,

    en attendant je publie ici un article que j'ai envoyé le 13 mai 2010, oui 2010,

    sur l'un de mes blogs, et j'ajoute quelques lignes d'introduction. Ch D

     

     

    islamophobie1.jpg

     

    islamophobie-pour-cacher-crise.jpg

     

    . islamophobie-en-france.jpg

     

     

     

    islamophobie-medias-75-2005.jpg

     

     

    Introduction de Chantal Dupille

    Nous sommes tous Juifs,

    Musulmans, Chrétiens, Français

     

     

     

    L'heure est grave. "Merlin l'Enchanteur", déguisé en Charlie Hebdo, entraîne les Français à leur perte, vers le totalitarisme le plus absolu, en passant par la Pensée Unique soi-disant pour la liberté (je ferai un article sur la liberté aujourd'hui, concrètement). Tout est en place pour entraîner guerre civile et choc de civilisations. Hélas, trop se laissent prendre au piège des boucs-émissaires, hier Juifs (ou communistes), aujourd'hui Musulmans, sans se rendre compte qu'il est l'arme la plus terrible de l'Oligarchie pour se maintenir en place malgré les souffrances de toutes sortes qu'elle inflige au peuple. Comme je le dis toujours, l'ennemi est en haut, pas à côté de nous, mais nous sommes aveugles car le Système s'appuie sur de zélés serviteurs, dirigeants traîtres ou meRdias. Et l'Europe s'enflamme avec des attentats sous faux drapeau (via des coupables instantanément trouvés) comme le 11/9 ou celui de Charlie Hebdo. Quant aux Valls de tous poils, ils récupèrent les événements pour nous dire : "Nous sommes tous Juifs". Mais en réalité, l'étoile qui se profile aujourd'hui c'est la verte, remplaçant la jaune, menant directement aux futures Nuits de Cristal, cette fois contre les Musulmans, mais tout aussi monstrueuses. La France n'a rien à gagner dans un choc de civilisations, le chaos, la guerre civile, déjà elle commence à perdre sa précieuse paix sociale.

     

    Et à l'heure de tous les dangers, à l'heure de toues les récupérations, à l'heure où les Valls "éternellement lié à Israël" comme il le dit lui-même, nous mènent à nous identifier aux seuls Juifs, pour conjurer le péril j'appelle, en réaction, à marquer un coup d'arrêt avec un "Nous sommes tous Musulmans", pour faire comprendre au Gouvernement que nous sommes tous Musulmans, Juifs, et Chrétiens (les Catholiques sont aussi visés - mais plus sournoisement - par les tenants sionistes de l'effroyable Nouvel Ordre Mondial), tous Français et pas juste Juifs (quel effroyable communautarosme), encore moins Islamophobes, racistes, haineux, belliqueux.

     

    Alerte ! Refusons toutes les étoiles, celles d'hier comme celles d'aujourd'hui. Et personnellement fille de père Catholique (et ayant reçu une éducation catholique) et de mère Juive et par certains de ses parents Orthodoxe, Protestante par conversion inattendue voici une trentaine d'années, et sincère amie d'une Palestinienne Musulmane, je veux mener ce combat CONTRE le racisme, la haine, la stigmatisation, et POUR la tolérance, la fraternité - la paix, ce bien le plus précieux.

     

    Chantal Dupille (eva R-sistons)

     

    Je rappelle qu'il y a plusieurs années, j'ai mis en place un blog pour la COMMUNION des civilisations, contre le sombre et meurtrier choc de civilisations qui se profile à l'horizon.

     

     

    terrorisme.jpg

     

     

    Je dédie cette parution à Edwy Plenel, qui a eu le courage de publier un livre à contre-courant, un livre-plaidoyer contre ceux qui stigmatisent les Musulmans de France, "Pour les Musulmans", qui dérange tant le Système, l'Oligarchie sioniste et ses relais au pouvoir ou dans les médias.

     

    TAGS : Juifs, Musulmans, Chrétiens, Catholiques, Protestants, choc de civilisations, Edwy Plenel, Nouvel Ordre Mondial, racisme, Valls, Charie Hebdo  

     

     

     

    islamophobie.jpg

     

     

    Après l'étoile jaune, l'étoile verte ?

    Par eva R-sistons, le 13 mai 2010

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_jaune 

     

     

    Je viens de faire un article sur les bébés délinquants. Voici d'abord un rappel de ce qui se prépare avec Sarkozy:

     

    bebes-Laplote--prison-bebe.jpg

    (j'ai rajouté cette image du talentueux Laplote Le 13.1.2015,

    dessin réalisé d'après mon idée. Bébés en prison,

    voyous de la Finance dehors)

     

     

    "Il y a quatre ans les pouvoirs publics tentaient de désigner, dès la crèche et l’école maternelle, les bébés supposés devenir délinquants. 

    Aujourd’hui encore, face aux difficultés des enfants et des familles, les réponses stigmatisantes et coercitives sont privilégiées:

    • Les mesures de contrôle et de surveillance des parents en difficulté sont renforcées.

    • Le secret professionnel dans le cadre de la prise en charge des familles est mis à bas au titre de la loi de prévention de la délinquance de 2007.

    • Les mineurs sont fichés : avec le fichier base-élèves, le parcours scolaire de tous les enfants sera conservé pendant 35 ans ; et dès 13 ans les mineurs qui seront a priori soupçonnés de vouloir commettre un acte répréhensible seront inscrits dans le nouveau fichier Edvige.

    • La suppression du Défenseur des enfants est annoncée, au moment des célébrations du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

    Cette volonté de contrôle de l’enfance se manifeste également dans la mise en place de certaines pratiques professionnelles. Le projecteur n’est plus braqué seulement sur le dépistage prédictif des jeunes enfants turbulents. La focale s’est élargie à tous les enfants à travers des programmes dits de "promotion de la santé mentale" dès 24 mois. Est-ce compatible avec une prévention psychologique globale, prévenante, humanisante et éthique ?
    "

     

     

    Cette question des bébés délinquants est grave. Car en fait, c'est une nouvelle manière, dans le cadre des politiques sécuritaires, de stigmatiser et de pousser au choc de civilisations, c'est une nouvelle façon de s'en prendre aux populations en difficulté, noires ou arabes, notamment des quartiers dits "sensibles", pour les "fliquer", les suivre, les ostraciser, les mettre à l'écart. Nouveau boulet pour certains jeunes: Nés dans des familles éprouvant des difficultés, subissant des discriminations, etc, et maintenant cette nouvelle stigmatisation. En France, il y a désormais des privilégiés, et des pestiférés... A quand, par exemple, l'étoile verte ?  Et ceux qui ont porté l'étoile jaune tolèreraient cela, et même pour certains s'y associeraient - tout en s'apitoyant sur leurs propres malheurs en 40 ? Un nouveau paradoxe !  

     

    La stigmatisation, aujourd'hui, des citoyens musulmans est insupportable. Elle rappelle des temps effroyables, où l'on dénonçait, ostracisait, puis parquait et même exterminait ceux qui ne plaisaient pas - à l'époque les Juifs. Ce temps est heureusement révolu. Pour les Juifs. Mais n'est-on pas en train, justement, de remplacer une stigmatisation par une autre, tout aussi intolérable ? Et horreur suprême, ne serait-ce pas en partie sous la pression de ceux qui ont été, jadis, victimes des discrimations et de la haine raciste et meurtrière ? Si c'est le cas, il est grandement temps de réagir. J'en appelle aux citoyens juifs fidèles à l'enseignement de la Torah, imprégnés des préceptes divins, pour dénoncer l'intolérable en gestation. Avant qu'il ne fasse les mêmes dégâts - encore pires et irréversibles à l'heure du nucléaire ! 

     

    D'ores et déjà, nous devons prendre conscience du nouveau péril qui guette l'Europe: Celui de la dangereuse stigmatisation des citoyens musulmans, et plus généralement, des plus défavorisés socialement. La paix sociale est menacée : Par la stigmatisation de certains individus, on dresse les citoyens les uns contre les autres. 

     

    Les Juifs qui ont été victimes de ces atrocités, ne devraient-il pas, eu égard à leur vécu, prendre la tête de la croisade contre ce nouveau racisme porteur de tant de menaces  ?

     

    La cécité, l'autisme, ne sont plus de mise. Et l'hypocrisie aussi. Bref, l'heure des révisions radicales sonne. Dans la manière de voir l'autre, dans la manière de l'appréhender, de le traiter.

     

    La réponse à ces questions est lourde de conséquences. Pour le bien vivre ensemble... et bien davantage !

     

    Eva R-sistons aux intolérables discriminations

     

    http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/tag/etoile+verte

     

     

     

     

     

     

    Le terrorisme en images

    lire aussi :


    26 vérités sur le groupe État islamique EI qu’Obama veut vous cacher

     

     

    islamophobie6.jpg

     

     

    islamophobie-terrorisme.jpg

     

     

    terrorisme-603116_524729094228651_324323765_n.jpg

     

     

     

    terrorisme-a-de-dieguez.jpg

     

    Alice de Dieguez

     

     

     

    terroristesCIA.jpg

     

     

     

    terrorisme-noam-chomsky---pouvoir-et-terreur_2266_7621.jpg

     

     

    terrorisme-israel.jog.jpg

     

     

    terroristes.jpeg

     

     

     

    terrorisme-le-vrai-imageS.jpg

    le vrai terrorisme

     

     

     

    terroristes-kissinger.jpg

     

     

     

    terrorisme-de-kissinger.jpg

     

     

    Jewhadiste.jpg

     

     

    terrorisme-et-occident.jpg

     

     

     

    terrorisme-et-usa.jpg

     

     

    terrorisme-faux-drapeau-Bush-Ben-Laden-510x343.jpg

     

     

    .

     

    terrorisme-vrai.jpg

     

    terrorisme-qui-jpg

     

     

     

    terrorisme-non-TV-.jpg.

     

    Un article de Shlomo Sand
    JE NE SUIS PAS CHARLIE

     

     

    Rien ne peut justifier un assassinat, a fortiori le meurtre de masse commis de sang-froid. Ce qui s’est passé à Paris, en ce début du mois de janvier constitue un crime absolument inexcusable. Dire cela n’a rien d’original : des millions de personnes pensent et le ressentent ainsi, à juste titre. Cependant, au vu de cette épouvantable tragédie, l’une des premières questions qui m’est venue à l’esprit est la suivante : le profond dégoût éprouvé face au meurtre doit-il obligatoirement conduire à s’identifier avec l’action des victimes ? Dois-je être Charlie parce que les victimes étaient l’incarnation suprême de la liberté d’expression, comme l’a déclaré le Président de la République ? Suis-je Charlie, non seulement parce que je suis un laïc athée, mais aussi du fait de mon antipathie fondamentale envers les bases oppressives des trois grandes religions monothéistes occidentales ?


    Certaines caricatures publiées dans Charlie Hebdo, que j’avais vues bien antérieurement, m’étaient apparues de mauvais goût ; seule une minorité d’entre elles me faisaient rire. Mais, là n’est pas le problème ! Dans la majorité des caricatures sur l’islam publiées par l’hebdomadaire, au cours de la dernière décennie, j’ai relevé une haine manipulatrice destinée à séduire davantage de lecteurs, évidemment non-musulmans. La reproduction par Charlie des caricatures publiées dans le journal danois m’a semblé abominable. Déjà, en 2006, j’avais perçu comme une pure provocation, le dessin de Mahomet coiffé d’un turban flanqué d’une grenade. Ce n’était pas tant une caricature contre les islamistes qu’une assimilation stupide de l’islam à la terreur ; c’est comme si l’on identifiait le judaïsme avec l’argent !
    On fait valoir que Charlie s’en prend, indistinctement, à toutes les religions, mais c’est un mensonge. Certes, il s’est moqué des chrétiens, et, parfois, des juifs ; toutefois, ni le journal danois, ni Charlie ne se seraient permis, et c’est heureux, de publier une caricature présentant le prophète Moïse, avec une kippa et des franges rituelles, sous la forme d’un usurier à l’air roublard, installé au coin d’une rue. Il est bon, en effet, que dans la civilisation appelée, de nos jours, « judéo-chrétienne », il ne soit plus possible de diffuser publiquement la haine antijuive, comme ce fut le cas dans un passé pas très éloigné. Je suis pour la liberté d’expression, tout en étant opposé à l’incitation raciste. Je reconnais m’accommoder, bien volontiers, de l’interdiction faite à Dieudonné d’exprimer trop publiquement, sa « critique » et ses « plaisanteries » à l’encontre des juifs. Je suis, en revanche, formellement opposé à ce qu’il lui soit physiquement porté atteinte, et si, d’aventure, je ne sais quel idiot l’agressait, j’en serais très choqué… mais je n’irais pas jusqu’à brandir une pancarte avec l’inscription : « je suis Dieudonné ».


    En 1886, fut publiée à Paris La France juive d’Edouard Drumont, et en 2014, le jour des attentats commis par les trois idiots criminels, est parue, sous le titre : Soumission, « La France musulmane » de Michel Houellebecq. La France juive fut un véritable « bestseller » de la fin du 19ème siècle ; avant même sa parution en librairie, Soumission était déjà un bestseller ! Ces deux livres, chacun en son temps, ont bénéficié d’une large et chaleureuse réception journalistique. Quelle différence y a t’il entre eux ? Houellebecq sait qu’au début du 21ème siècle, il est interdit d’agiter une menace juive, mais qu’il est bien admis de vendre des livres faisant état de la menace musulmane. Alain Soral, moins futé, n’a pas encore compris cela, et de ce fait, il s’est marginalisé dans les médias… et c’est tant mieux ! Houellebecq, en revanche, a été invité, avec tous les honneurs, au journal de 20heures sur la chaine de télévision du service public, à la veille de la sortie de son livre qui participe à la diffusion de la haine et de la peur, tout autant que les écrits pervers de Soral.
    Un vent mauvais, un vent fétide de racisme dangereux, flotte sur l’Europe : il existe une différence fondamentale entre le fait de s’en prendre à une religion ou à une croyance dominante dans une société, et celui d’attenter ou d’inciter contre la religion d’une minorité dominée. Si, du sein de la civilisation judéo-musulmane : en Arabie saoudite, dans les Emirats du Golfe s’élevaient aujourd’hui des protestations et des mises en gardes contre la religion dominante qui opprime des travailleurs par milliers, et des millions de femmes, nous aurions le devoir de soutenir les protestataires persécutés. Or, comme l’on sait, les dirigeants occidentaux, loin d’encourager les « voltairiens et les rousseauistes » au Moyen-Orient, apportent tout leur soutien aux régimes religieux les plus répressifs.


    En revanche, en France ou au Danemark, en Allemagne ou en Espagne où vivent des millions de travailleurs musulmans, le plus souvent affectés aux tâches les plus pénibles, au bas de l’échelle sociale, il faut faire preuve de la plus grande prudence avant de critiquer l’islam, et surtout ne pas le ridiculiser grossièrement. Aujourd’hui, et tout particulièrement après ce terrible massacre, ma sympathie va aux musulmans qui vivent dans les ghettos adjacents aux métropoles, qui risquent fort de devenir les secondes victimes des meurtres perpétrés à Charlie Hebdo et dans le supermarché Hyper casher. Je continue de prendre pour modèle de référence le « Charlie » originel : le grand Charlie Chaplin qui ne s’est jamais moqué des pauvres et des non instruits.

     

    De plus, et sachant que tout texte s’inscrit dans un contexte, comment ne pas s’interroger sur le fait que, depuis plus d’un an, tant de soldats français sont présents en Afrique pour « combattre contre les djihadistes », alors même qu’aucun débat public sérieux n’a eu lieu en France sur l’utilité où les dommages de ces interventions militaires ? Le gendarme colonialiste d’hier, qui porte une responsabilité incontestable dans l’héritage chaotique des frontières et des régimes, est aujourd’hui « rappelé » pour réinstaurer le « droit » à l’aide de sa force de gendarmerie néocoloniale. Avec le gendarme américain, responsable de l’énorme destruction en Irak, sans en avoir jamais émis le moindre regret, il participe aux bombardements des bases de « daesch ». Allié aux dirigeants saoudiens « éclairés », et à d’autres chauds partisans de la « liberté d’expression » au Moyen-Orient, il préserve les frontières du partage illogique qu’il a imposées, il y a un siècle, selon ses intérêts impérialistes. Il est appelé pour bombarder ceux qui menacent les précieux puits de pétrole dont il consomme le produit, sans comprendre que, ce faisant, il invite le risque de la terreur au sein de la métropole.
    Mais au fond, il se peut qu’il ait bien compris ! L’Occident éclairé n’est peut-être pas la victime si naïve et innocente en laquelle il aime se présenter ! Bien sûr, il faut être un assassin cruel et pervers pour tuer de sang-froid des personnes innocentes et désarmées, mais il faut être hypocrite ou stupide pour fermer les yeux sur les données dans lesquelles s’inscrit cette tragédie.
    C’est aussi faire preuve d’aveuglement que de ne pas comprendre que cette situation conflictuelle ira en s’aggravant si l’on ne s’emploie pas ensemble, athées et croyants, à œuvrer à de véritables perspectives du vivre ensemble sans la haine de l’autre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :