• Mohamed Merah, gamin des Cités sacrifié par le terrorisme d'Etat

     
     
    Jeudi 22 mars 2012


     

     

     

    http://lci.tf1.fr/france/societe/comment-un-jeune-delinquant-bascule-dans-le-jihadisme-7086169.html  

     

    Mohamed Merah âgé de 22 ans/Image d'archives

     

      .

     

    J'ai écrit cet article le 22 mars 2012,

     

    peu après l'assassinat (prémédité) de Mohamed Merah

     

    et avant les révélations et les analyses à son sujet

     

    (personnalité, parcours).

     

    .

     

     

     

    <span style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;"><strong><span style="color: #333399;" _mce_style="color: #333399;">.</span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span></strong></span>

     

     

    Mohamed Merah

    et le terrorisme d'Etat

    par Chantal Dupille

     

     

     

    Bonjour Mohamed

     

     

    Je sais que tu n'es plus là pour me lire; mais j'ai envie d'écrire, et même de t'écrire aussi, parce que ton beau sourire, juvénile, plein de vie, m'a touchée. J'ai aimé ce sourire, figure-toi, j'ai aimé ta passion de la vie. Hé oui , toute la France a fait de toi l'Ennemi public n°1, oui toi pauvre gosse sans repères et assoiffé de reconnaissance. Et la reconnaissance tu l'as cherchée comme tu pouvais, en cambriolant pour ensuite conduire une "belle" voiture, ou pour chevaucher une puissante moto, en roulant à toute allure, et puis en posant en tenue militaire avec un sabre - et même en tenant en haleine la France entière pendant plus d'une journée, pour le plus grand plaisir d'un candidat aux abois et peu regardant aux moyens afin de l'emporter à nouveau : Opération sous faux drapeau, du vrai terrorisme d'Etat pour forcer le destin et retourner l'opinion, l'orienter vers des enjeux de sécurité plutôt qu'économiques et sociaux ! Et en même temps la préparer, par empathie, à s'enrôler pour les guerres d'Israël et de ses alliés anglo-saxons. Au risque d'une conflagration nucléaire planétaire, cette fois !  

     

    Eh oui, tu fais la Une, toi le gosse de banlieue sans vraiment un père - et donc sans repère -  et même placé en foyer (et "tout le monde t'aimait bien", dixit FR2) en quête d'identité. Je me doute bien que tu n'as rien à voir avec celui qui a commis de sang-froid, et avec un incroyable professionnalisme, et même avec une caméra, le meurtre de militaires arabes et d'enfants juifs. Non, ce n'est pas toi, le tatouage non plus - incompatible avec l'engagement du Musulman - et d'ailleurs tu ne pratiquais pas ta religion. Alors oui, tu es allé en Afghanistan et au Pakistan, mais rien de bien concluant, en définitive. Et tu n'étais surtout pas rigoriste ! Non, tu aimais aller en boîte, tu aimais faire la fête, tu étais pétillant de vie et quand elle t'a craché au visage, tu as tenté de te suicider. La prison t'aurait, dit-on, endoctriné, elle t'a surtout meurtri. Tu préférais la quitter les pieds devant plutôt que la subir.

     

    http://www.armenews.com/IMG/arton78093-480x382.jpg

    http://www.armenews.com/IMG/arton78093-480x382.jpg

     

     

    Ce qui m'a surtout touché dans ton parcours, c'est que tu voulais t'en sortir. En France, patrie des Droits de l'Homme, les gosses des banlieues sont chassés de partout - ou endoctrinés par les amis qataris du pouvoir. En un mot, ils sont ostracisés ! Pas de travail, pas de considération, même pas de respect, rien, que du rejet.  Mais tu t'es accroché. Tu as demandé à servir ton pays, la France, tu as souhaité entrer dans l'Armée, mais elle n'a pas voulu de toi car tu avais un casier judiciaire, après avoir accompli quelques cambriolages et ensuite un séjour en prison.

     

    Là, tu m'a rappelé un des plus douloureux épisodes de mon existence. Tu sais, les gars comme toi, je les accueillais chez moi, pour les aider à démarrer une nouvelle vie. J'en ai vu qui sortaient de prison, d'autres qui tentaient d'abandonner la drogue, ou qui faisaient tout pour ne pas devenir pré-délinquants. Et un jour, alors que j'étais au Polygone de Strasbourg avec mes potes gitans,  le Curé des Tsiganes, Marcel Daval, m'a demandé d'accueillir Gilles.

     

    Gilles, un beau gosse comme toi, plein de vie, exubérant, sympa, rieur... Cet Alsacien aimait profiter de l'existence, un peu trop, et puis l'argent facile le tentait alors un jour, il a braqué une banque avec une arme. Plusieurs années de prison ! A la sortie, par chance, ou par désir de changer de vie, il a trouvé une place de pâtissier. Et tout alla bien pendant presque deux ans. Et un jour, la femme de son patron apprit qu'il avait fait de la prison. Il fut congédié sur le champ ! Déboussolé, il errait - et Marcel Daval croisa son chemin. Et moi aussi. Il se retrouva sur le champ à la maison, j'avais alors une pièce inoccupée mais il préféra dormir dans la grande chambre de mon plus jeune fils. Et la nuit, quand le nouveau-né se réveillait, il le prenait dans les bras et le berçait. Tout le monde était heureux !

     

    Trois semaines passèrent. J'étais journaliste à FR3, mes collègues voulurent l'interviewer. Et il parlait bien, le bougre, avec les tripes ! Ce fut un succès formidable. Mais soudain, Gilles vint me voir : "Tu sais, je ne peux pas continuer à profiter de toi et à peser sur ta famille. Il faut que je parte. Je vais attendre jusqu'à la fin de la semaine voir si ma demande de stage de l'AFPA est acceptée.  Et ensuite, je partirai. J'ai ma dignité". Je l'ai respectée. Et pourtant, je m'étais attachée à Gilles, à sa joie de vivre, à son exubérance.

     

    Comme promis, Gilles partit dimanche. Lundi, la lettre de l'AFPA arrivait, acceptant sa candidature. Un mois plus tard, j'appris que Gilles avait à nouveau braqué une banque, faute d'autre chose. J'ai pleuré, oui, j'ai pleuré.... On ne m'a même pas demandé de témoigner, j'aurais dit tout le bien que je pensais de lui !

     

    http://www.sudouest.fr/images/2012/03/22/mohamed-merah-avant-qu-il-ne-sombre-dans-le-fondamentalisme_707797_460x306.jpg

    http://www.sudouest.fr/images/2012/03/22/mohamed-merah-avant-qu-il-ne-sombre-dans-le-fondamentalisme_707797_460x306.jpg

     

     

    Alors, quand j'ai entendu que l'Armée avait fermé sa porte à Mohamed, cassant involontairement sa soif de s'en sortir, et le poussant au désespoir, j'ai revécu le drame de Gilles. Un événement apparemment mineur peut avoir de lourdes conséquences. 

     

    Mohamed avait été au Pakistan et en Afghanistan, il avait des armes, l'Etat français s'est emparé du dossier. Il tenait enfin celui qui pouvait détourner la colère sociale des Français vers le thème (plus porteur pour Sarkozy) de la Sécurité; Il tenait celui qui pouvait incarner toutes les peurs soigneusement entretenues par les Médias aux ordres; et il tenait l'Arabe de service. Il suffisait d'en faire un professionnel du crime, soit-disant par jalousie envers ses pairs dans l'Armée, et par haine des Juifs tueurs de Palestiniens. Traqué et enfermé dans sa tanière, le gamin sans travail, rejeté de l'Armée, assoiffé de reconnaissance, et se sachant perdu, n'avait plus rien à perdre. Il a préféré tirer sur tout ce qui bougeait plutôt que de finir ses jours en cage. Mort pathétique lui permettant enfin d'exister aux yeux des autres, sinon en servant la France du moins en la desservant !

     

    Un Musulman, c'est quelqu'un qui respecte Dieu, la vie des autres, sa famille, les pauvres, et qui s'astreint à une hygiène de vie rigoureuse. Je les connais ! Mon amie préférée est Musulmane, Palestinienne - une ancienne voisine de résidence à Marseille. Je les connais, et je les apprécie. Ils ont tant à nous apporter, par leur sens de l'hospitalité, par leur simplicité, par leur patience devant les épreuves et face aux persécutions des intolérants, et surtout par leur exigence d'éthique ! Et par exemple, au coeur d'un Système occidental protestant anglo-saxon et juif talmudiste (celui qui adore le Veau d'Or) basé sur l'usure, il appelle à payer comptant ses achats, il appelle à refuser l'endettement. Sage précaution ! Le Musulman préfère la solidarité, le partage, à l'usure aliénante.  Les deux modèles sont si différents, et le musulman si éthique (notamment avec sa finance islamique inscrite dans la Charia), que les Anglo-Saxons le diabolisent. En provoquant le rejet et la haine du Musulman pour mieux l'anéantir - et s'emparer des richesses de son sous-sol.

     

    Ainsi, les exclus de la mondialisation cruelle et injuste ont besoin d'un bouc-émissaire, on le leur fournit : Arabe, Musulman. François Bayrou pourtant catholique pratiquant, croyant, refuse avec sagesse les clivages et les stigmatisations. Mais les Médias traquent en permanence tout ce qui de près ou de loin évoque l'Islam, et le Gouvernement alimente le rejet du Musulman. Le moment du choc de civilisations se rapproche !

     

     

    http://cdn-elle.ladmedia.fr/var/plain_site/storage/images/societe/news/mohamed-merah-aurait-poste-des-videos-de-ses-crimes-1970496/20906866-1-fre-FR/Mohamed-Merah-aurait-poste-des-videos-de-ses-crimes_mode_une.jpg

    http://cdn-elle.ladmedia.fr/var/plain_site/storage/images/societe/news/mohamed-merah-aurait-poste-des-videos-de-ses-crimes-1970496/20906866-1-fre-FR/Mohamed-Merah-aurait-poste-des-videos-de-ses-crimes_mode_une.jpg

     

     

    Je reviens à toi, Mohamed. Ainsi, les ennemis de tes frères - tout en refusant hypocritement les amalgames - jettent en pâture publique les Musulmans,  en les représentant comme les ennemis de la République et d'une partie de ses citoyens (pourtant ultra-minoritaire), juifs. Inversement, les Hébreux qui pourtant sont souvent plus menaçants que les autres lorsqu'ils professent le sionisme militant § - par leur communautarisme agressif, par leur racisme fou, par leur arrogance, par leur haine des Goys, par leur mépris du Droit, par leur désir d'en découdre et de réaliser le Grand Israël au risque d'une guerre mondiale nucléaire, etc... -  sont représentés comme des victimes sur lesquelles nous devons nous apitoyer, nous identifier, et que nous devons défendre. A l'heure où couve l'attaque scandaleuse de l'Iran et ses conséquences en termes de guerre mondiale nucléaire, la stigmatisation permanente des paisibles Musulmans (à travers leur frange extrémiste et militante) et l'idéalisation tout aussi scandaleuse des victimes juives, constitue un terrain miné qui à tout instant peut exploser en choc de civilisations juteux pour les psychopathes qui en coulisses tirent les ficelles de la tragi-comédie planétaire. (§ Pour moi, le sionisme c'est une idéologie extrémiste de domination et de mort, atrocement païenne). 

     

    Alors toi, Mohamed, tu es un pion choisi pour ton profil potentiellement exploitable et, mine de rien, on t'a fait porter tous les péchés du monde. Traqué, acculé, tu as préféré tout faire sauter. Ou on t'y a conduit, afin de te tuer pour qu'il n'y ait pas de traces compromettantes, pas d'explications, pour ensuite pouvoir stigmatiser tous les Musulmans à travers toi et pousser les Français à choisir de s'enrôler sous la bannière juive - disons, sioniste - qui passe par l'attaque de l'Iran et le déclenchement de l'apocalypse finale. Et tandis que j'écris, j'écoute Envoyé Spécial sur FR2 qui représente l'Islam - certes radical - comme la menace principale, tandis que sur la V,  le compère de C dans l'Air crache sa propagande, tenez-vous bien, sur "les soldats du Califat", pas moins ! 

     

    Et sur Envoyé Spécial, on désigne à la vindicte populaire les lieux de culte "haineux" de certains Musulmans, en pleine campagne électorale et en pleine crise orchestrée par les Grandes banques essentiellement juives comme Goldmann Sachs (c'est une réalité, ce n'est pas de l'anti-sémitisme), tout en rappelant encore et toujours les souffrances juives, hier la Shoah, aujourd'hui la tuerie de Toulouse, bref en taisant la menace véritable sur le monde, celle d'Israël la belliqueuse entité sioniste, comme + de 60 % des Européens (les plus clairvoyants), l'ont compris (Sondage Conseil européen il y a queleues années).

     

     

    Et voilà comment en pseudo démocratie, au coeur de la campagne électorale puisqu'enfin les candidats "mineurs" peuvent s'exprimer, on institue artificiellement une propagande contre une partie des Français, ceux qui professent leur foi musulmane. Envoyé Spécial, C dans l'Air ou ailleurs, les mêmes thèmes reviennent, les Islamistes purs et durs, pourtant très minoritaires, sont déterrés et stigmatisés. Tout est inversé. Les paisibles Musulmans deviennent la menace N°1, et les Sionistes à l'instar de Peres sont dépeints comme des artisans de paix au moment où ils préparent activement la Shoa planétaire, l'holocauste nucléaire de dépopulation !

     

    Toulouse: Mohamed Merah avait passé quinze jours en hôpital psychiatrique

     

     

    Ainsi, le rôle est bien grand pour toi, Mohamed. Mais on te l'a fait porter. En sacrifiant délibérément ta jeune vie fougueuse pour détourner la campagne électorale au profit du Pouvoir en place au service de l'Etranger, pour détourner la colère sociale vers la peur de l'insécurité, pour détourner la soif de paix et de fraternité en choc de civilisations et en désir de guerre contre la Syrie ou contre l'Iran. C'est tout simplement machiavélique, une fois de plus, comme avec le 11/9 conçu et mis en place par le Mossad, pour ne citer que cet exemple !

     

    Les quelques djihadistes d'Irak sont fustigés, et les innombrables assassins de Tel-Aviv, de Londres, de Washington ou de Paris peuvent en toute impunité et en toute discrétion accomplir les pires atrocités, meurtrir toute la planète, la piller, la racketter, la bombarder, la dévaster. C'est à vomir ! Où est la Justice ? Justement voici un air de Rap sur Envoyé Spécial, à quand l'interdiction pour les jeunes des cités d'évacuer leurs frustrations en paroles, en musique ? 

     

    Alors Mohamed le gamin turbulent et exubérant de banlieue est propulsé au rang d'ennemi public n°1, tandis que les Talmudistes "sanguinaires" (je reprends à dessin le terme employé sur Envoyé Spécial au sujet des Islamistes) qui préparent l'extermination des Goys et la mise en esclavage du reliquat sont passés sous silence. Où est l'équité ?

     

    La tuerie dument orchestrée par des dirigeants au abois - traînant derrière eux de multiples grosses casseroles, obéissant aux diktats criminels de l'Oligarchie tout en se sucrant sur le dos des citoyens pressurés, certains osant même participer à des cérémonies satanistes effroyables avec sacrifices humains (courants dans l'Oligarchie)... -  cette tuerie est relayée par les Médias prostitués, menteurs, criminels. 

     

    Les Médias sont le pire ennemi des citoyens; En braquant le projecteur sur une frange extrémiste, ils conduisent aux amalgames scandaleux et à l'incitation à la haine raciste, plus généralement aux chocs de civilisations meurtriers pour les peuples et juteux pour leurs Maîtres d'Oeuvre .

     

    Sans eux, un fait divers retombe, avec eux, il est dénaturé, amplifié, et au final, tout est modifié,  détourné, instrumentalisé,  au profit d'une minorité.

     

     

    http://www.armenews.com/IMG/arton78093-480x382.jpg

    http://www.armenews.com/IMG/arton78093-480x382.jpg

     

     

    A l'instant, les Islamistes - donc les Musulmans - sont dépeints sur Envoyé Spécial  comme anti-démocratiques - avec raison, car la démocratie est une imposture au service des vampires de la planète. Qu'est-ce que la démocratie à la sauce occidentale, sinon un simple argument électoral ou de guerre, ou un masque pour dissimuler les pires besognes ? 

     

    Quand je pense à toi, pauvre Mohamed, j'ai honte. Honte d'être française, dans un pays dirigé par des crapules sans scrupules au profit des intérêts étrangers, honte de vivre dans un pays où l'on choisit un jeune pour servir (au détriment de sa vie) les causes les plus sournoises et ignobles.

     

    Cher Mohamed, ils t'ont utilisé toi l'injuste bouc-émissaire, mais finalement, toi qui voulais exister aux yeux des autres, n'as-tu pas conquis à ton corps défendant le triste honneur d'accéder à la reconnaissance ?  

     

    Envoyé Spécial, C dans l'Air et tous les autres. A qui profite la propagande mensongère,  avec par exemple le traître de service, le sieur Sifaoui ? Une propagande qui ressert toujours les mêmes rengaines, "salauds de Musulmans, pauvres victimes juives"... ! Les dames d'Envoyé Spécial, au service du sionisme international militaire et financier, "endoctrinent, fournissant du prêt-à-penser" (je reprends à dessein les expressions employées dans l'émission au sujet des Islamistes), en piétinant la démocratie. 

     

    "Emission spéciale consacré au terrorisme islamiste" (comme dit la présentatrice), "c'est fini". Rideau ! Et donc les Musulmans avec tous les Mohamed sont nos adversaires, la victimisation juive se poursuit encore et toujours.

     

    Et tant pis pour la vérité, et tant pis pour la démocratie, et tant pis pour la justice, et tant pis pour la paix, et tant pis pour la planète, et tant pis pour l'avenir de l'humanité. Les Forces du Mal sont à l'oeuvre, et toi Mohamed accusé de tous les maux, te voici dans un autre monde; De Là-Haut, tu regarderas les agitations des vivants, leurs mensonges, leurs manipulations, leurs falsifications, et peut-être te diras-tu : "Ouf ! Je suis à l'abri, maintenant"....

     

    Mais les Médias aux mains des néo-Sionistes nous taisent soigneusement les vraies questions. En braquant les projecteurs sur des boucs-émissaires des banlieues ou sur des Mosquées intégristes, ils préparent, sciemment, l'holocauste de l'humanité. Pour l'émergence incertaine d'un Peuple préservé, élu pour accaparer la planète comme si elle était uniquement sienne. 

     

    En admettant que leurs plans monstrueux réussissent, ils n'échapperont pas à la colère divine, ensuite. Pour l'éternité !

     

    Et ce sera justice, enfin...

     

    C. D.

     

    NB : Finalement, il y aura eu huit victimes expiatoires de l'appétit fou des dirigeants au sommet : 3 militaires arabes, 4 citoyens Juifs, et un jeune des banlieues en quête d'identité...

     

     

    http://www.estrepublicain.fr/fr/images/70b4aa02-0a1c-4a84-8229-d7e6e3a60e4e/LER_15/mohamed-merah-capture-d-ecran.jpg

    http://www.estrepublicain.fr/fr/images/70b4aa02-0a1c-4a84-8229-d7e6e3a60e4e/LER_15/mohamed-merah-capture-d-ecran.jpg

     

     

     

    Reçu ces messages ou infos,

    de toutes origines et de toutes interprétations.

    Eclairages différents (ce que je préfère) ! :

     

     

     

     

     

    Le Mossad, seul coupable ?

     

     

    Chers compatriotes,

     
    Voilà… Ils l’ont fait. Ils l’ont liquidé.
     
     
    J’en ai presque froid dans le dos… Exactement comme je le présentais, et comme je l’ai consigné dans mon analyse (De Naplouse à Toulouse, essai sur une théorie de complot) : «Cependant, ces 2 suspects « possibles » ne résisteraient pas à une enquête policière ; il est fort probable, puisque aujourd’hui verrouillé par la force publique, que ce djiadiste, présenté dans nos médias - comme l’assassin présumé -, soit exécuté par la force publique. ». CQFD.
    Il n’y aura donc pas de procès ! Donc pas de coupable puisque le suspect est mort présumé.

    L’opinion publique s’en contentera et n’ira pas chercher plus loin. Ainsi, dans ces conditions hautement favorables aux intriguants, le RAID, sous les ordres du ministre de l’intérieur - lui-même, comme on le sait tous, un fidèle laquais des sémites -, joue le rôle d’un Jack Ruby ; à ceci près que le RAID et ses membres n’iront pas en prison ni ensuite y pourrir pour en ressortir les pieds devant.

    La DCRI se gardait donc sous sa main un petit djiadiste, un Oswald, un bouc émissaire, disponible pour l’occasion (en moins de 24heures, les services secrets avaient sa biographie complète, ses photos, ses vidéos, son parcours militaire et militant, ses aspirations religieuses. Etc.) ; en somme une sorte d’agence d’intérim fournissant les comédiens sur demande, lorsque la situation du moment l’exige.

    Faisant d’une pierre deux coups, la DCRI l’aura sacrifié pour la cause apatride du juif gouverneur de l’or mondial. Elle l’aura servi à l’opinion publique crédule et repue par les salades médiatiques, sous ses yeux médusés et conditionnés à ne voir que le premier plan de ce théâtre ; yeux parfaitement incapables de distinguer le vrai, du faux, dans cette pièce diabolique.

    Aussi dans cette affaire, en parallèle, il devient particulièrement intéressant de dresser une liste de tous ceux qui soutiennent activement le mensonge médiatique et qui lui apportent de l’oxygène à son bûcher ; il suffira, par exemple, de lire le dernier communiqué des identitaires de Fabrice Robert, qui se veulent antimondialistes mais qui prennent, sans que cela ne les gênent, pour argent content les déclarations d’un Claude Guéant qu’ils savent passablement compromis, pour comprendre d’eux qu’ils sont à l’unisson et dans les rangs de l’immonde apatride.

    Je n’ai donc aucun doute sur le fait que le suspect soit un véritable djiadiste, comme il doit y en avoir d’autres, en ce moment-même, sur notre territoire. Cependant, je suis intimement convaincu que ce n’est pas lui l’auteur de ces crimes ; les islamistes n’avaient – objectivement – aucun intérêt à retirer de cette affaire, bien au contraire (voir les incohérences et les détails troublants mentionnés dans ma première analyse).

    Dans ce cas, une fois encore… Qui cela peut-il être dans cette liste extrêmement courte de suspects plausibles ?

    Le seul candidat possible, puisque toujours en coulisses et jamais éclairé par la lumière médiatique malgré une activité extrêmement tenace, variée et expatriée, certainement le même que pour la tuerie d’Oslo, dont la perfidie n’a d’égale que sa détermination, auquel profite ce crime odieux et scandaleux, ainsi qu’à sa communauté devenue, du coup, plus qu’intouchable, n’est autre que le mossad, appuyé – bien entendu - par notre force publique et notre gouvernement.

    Si l’on soumet cette théorie aux implacables contraintes de la cohérence et de l’objectivité, en se débarrassant évidemment des arguments sentimentaux qui choquent mais qui sont nuls et non avenus, alors elle n’échoue pas car elle passe toutes leurs épreuves, haut la main. Elle est, à tous leurs niveaux, dans tout et par tout ce qu’ils nous ont servi ces dernières heures, et au regard de notre situation politique, implacablement recevable, parfaitement admissible.

    Elle profite, au maximum de ses effets, aux juifs destructeurs de peuples. Elle pérennise et solidifie la chape de plomb installée depuis si longtemps sur l’antisémitisme. Elle redore en grande pompe le blason de la loi Fabius-Gayssot. Elle sanctifie la shoah et ses dogmes. Elle convaincra, lors de cette élection présidentielle laborieuse et qui démarre avec une sacrée gueule de bois, l’opinion publique décérébrée que l’Islam, l’extrême-droite, mais aussi le catholicisme traditionnel – anti-maçonnique-, sont les ennemis irréductibles de la république et de ses synagogues (ce qui n’est pas faux par ailleurs…). Elle assoit plus confortablement encore le projet de destruction de l’Europe et de ses peuples par le sémite buveur du sang Aryen.

    Nous avons eu, ces dernières heures, le principe appliqué et odieux d’une mini-shoah (puisque les auteurs présumés ne sont pas coupables). Ce parasitisme intellectuel est quasi mortel, ne nous laissant que peu de moments pour nous en remettre. Il est donc impératif de battre le fer chaud de la vérité avant qu’il ne devienne, une fois encore, et pour un long moment, un mensonge froid incontesté puisque incontestable par le droit ; imaginez remettre en cause la tuerie de Toulouse dans les années à venir ?!?

    Ne laissons pas ce fardeau insupportable à nos futures générations. En conclusion, seul l’affectif – ô combien exploité pour l’occasion par une propagande savamment orchestrée - peut discréditer cette théorie. Rien d’autre.

     

    Emmanuel LECOMTE

     

    P.-S. : Dans le mossad nous comptons évidemment

    des juifs, des francs-maçons,

    des compagnons de route du sionisme, des mercenaires…

     

     

     

     
     
    Ci-dessus, vous avez les deux profils du visage de Mohamed Merah. Où est donc le fameux tatouage du tueur ? Tatouage dont on nous a tant parlé à la télé, il y a seulement quelques jours ?
     
      
    ON NOUS MENT !
     
    Le meurtre de Mohamed Merah à Toulouse expliqué par Jean-Michel Vernochet :
     
     
    Ont-ils assassiné Mohamed Merah pour l’empêcher de parler ?
     
     
    Et si Mohamed Merah n’avait jamais échappé au contrôle de l’État ? !
      
     
    « Il a été tué "d’une balle dans la tête" par le Raid dans le cadre de la "légitime défense", indique le procureur. » Trouvez-vous cela crédible ?
      
     
    Al-Qaïda est une branche secrète de la CIA :
     
     
    Libye - Sarkozy et l’OTAN ont livré Tripoli à al-Qaïda :
     
    .

    Toulouse: La Chine dénonce une manipulation  

    21/03/2012

    Toulouse: La Chine dénonce une manipulation


    Le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi,
    a annoncé mercredi dans un communiqué
    que l’attaque envers le présumé tueur
    est une manipulation politique
    visant à renforcer la victimisation d’Israël.

    Il ajoute à son communiqué son étonnement au fait
    qu’Israël était au courant depuis mardi de l’heure de l’assaut
    et que, dès lundi, les synagogues ont été mises
    sous haute surveillance aux états unis…
    Tout cela pour faire générer un drame mondial.


    (Source Xinhua)
    .
    Voir la vidéo y faisant allusion :

    Toulouse - 23 mars 2012 - Ils ont fait taire Mohamed Merah ! (vidéo 10’19)

     

    .

    Le mystérieux déplacement de Mohamed Merah en Israël

     

    Info ou intox???

     

    Alors qu'Israël a interdit l'accès à son territoire à plusieurs militants des droits de l'homme, dont le seul tort est de  défendre la cause palestinienne, Mohamed Merah qui était fiché notamment en France,  a pu se rendre en Israël, selon une information divulguée dans un article du Monde: "En revanche, un officier supérieur américain, en poste à Kandahar, a assuré au Monde, mercredi, que sur le passeport de l'intéressé figurait un certain nombre de tampons révélant ses derniers déplacements. Le plus ancien mentionnait sa présence en Israël, puis en Syrie, en Irak et en Jordanie. Avant d'être arrêté, il se serait rendu au consulat d'Inde à Kandahar en vue d'obtenir un visa pour se rendre dans ce pays."

     

    Une question se pose: que faisait Mohamed Merah en Israël?

     

    http://oumma.com/11941/le-mysterieux-deplacement-de-mohamed-merah-en-israel?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=af185517e2-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

     

     

    C'est officiel, Mohamed Merah est passé par Israël,

    y-a-t-il séjourné ?

    On fait allusion sur C dans l'Air (Directeur du Figaro)

    à ce voyage (autorisé par Israël...) - Note d'eva

     

    .

    .

    Mohammed Merah un tueur sous mind control?

    by Le citoyen engagé

    Ce qui frappe le plus dans cette tuerie de Toulouse c'est qu'elle n'est pas unique. Dernièrement nous avons eu Breivik en Norvège, le tueur à la batte de base balla dans la mosquée, des tueurs en Belgique, en Allemagne et aux USA bien sûr où l'on ne compte plus le nombre de tueurs qui dégainent [...]

    Lire la suite

    ..

    La ‘com’ honteuse faite sur le drame de Toulouse – Sommes-nous dans le scénario anticipé par LIESI ?

     

    D’abord,

    voici ce qu’écrivait dès lundi matin Gilles-Willam Goldnadel sur le site Atlantico.

    Ensuite, il n’est pas anodin que dès lundi en fin d’après-midi, alors que les médias mainstream occidentaux ne traitaient plus que cette information, et que les médias mainstream arabes traitaient eux massivement des funérailles de Chenouba III, patriarche des Coptes (très suivies par les musulmans), des accrochages violents aient commencés à Damas même…

    Que et que et que… Effectivement pour qui sait lire, les événements forment une cohérence d’ensemble évidente, même si la réalité ne ressemble pas toujours aux plans dessinés préalablement dans bien des détails.

    La silhouette est, elle,

    bien distinguée et reconnaissable pour l’observateur qui réagit avec son (bon) sens et non avec ses sens (et les émotions qu’ils nous renvoient). S’agissant des événements actuels (Toulouse et autres), nous ne les analyserons pas sur le blog.

    Cela se fera dans le cadre du prochain numéro de LIESI (251), qui est une lettre confidentielle.

    CONDITIONNEMENT ?

    Nous vivons dans un pays où la censure et l’empire exercé par les médias mainstream sur l’opinion publique sont un avant-goût du totalitarisme que les néo-con au pouvoir, quelle que soit d’ailleurs leur couleur politique, mettent inexorablement en place et dont la domination ne fera que s’appesantir. Il est tout simplement évident que la gestion ou la « communication » par le pouvoir des événements du moment, font partie de ce que les oligarques du complexe militaro-industriel préparent au Proche-Orient et surtout contre l’Iran. Le caractère servile de la classe politique française illustre avec une évidence saisissante et pitoyable, combien ces personnages ne sont que les agents de communication de la puissance anonyme et vagabonde. Nous sommes descendus tellement bas… exploiter de la sorte le meurtre de l’innocent pour de bas intérêts électoraux et géopolitiques.

    Nous ne sommes pas surpris par cette propagande monstrueuse et indécente. On nous avait prévenus de sources politiques, bancaires et même militaires depuis le printemps 2011. Pour l’heure, voici quelques extraits d’un ancien numéro de LIESI… une manière de faire parler les autres… ceux qui prêchent par hasard.

    HASARD ?

    Extrait du numéro 245 de LIESI du 31 DECEMBRE 2011

    Jacques Attali, qui n’est pas catholique et  très lié à la Haute finance, a dit le 21 octobre 2011, que la situation qui prévaudrait avant les élections présidentielles de mai 2012 bouleverserait tout. Il a prédit une explosion : « Tout va sauter ».

    Pour le Rav Dynovisz, les événements qui surviendront au mois d’Adar de l’année juive 5772, c’est-à-dire pendant la période allant du 24 février au 23 mars 2012, influeront très certainement sur le destin de l’Occident et de l’Islam. Faut-il y voir enfin cette attaque contre l’Iran, cet événement tant prophétisé qui nous mettra de plein pied dans ce troisième conflit mondial qu’annonçait W.G. Carr, en 1954, après avoir découvert l’existence de la lettre d’Albert Pike ? Nous l’ignorons, mais nous savons que cet événement géopolitique majeur doit être accompagné d’un effondrement du système financier de l’Occident.

    Assurément, ces conditions changeraient complètement les enjeux des prochaines élections présidentielles. Et que dire si la note de la dette de la France venait à être dégradée dans un tel contexte ?

    Autre prévision juive suspecte : celle du HaRav Nir Ben Artzi du 1er avril 2011 ! Il annonçait : « Au cours de cette nouvelle année, l’économie va s’effondrer ». Il conseillait aux juifs de quitter les Etats-Unis et de réaliser l’Alya en Eretz Israel : « Tous, partez en Israël. Vendez, ainsi vous échapperez aux pertes attendues ». Dans une interview publiée par le journal B’Sha’ah Tovah, il affirmait que les juifs vivant aux Etats-Unis ne pourraient plus vendre leur maison à cause de la ruine qui va survenir aux Etats-Unis. Dans le même temps, il garantit la destruction de nombreux pays, comme les pays arabes, voisins d’Israël : la Syrie, la Jordanie, l’Arabie saoudite et d’autres, ainsi que des pays lointains.

    Question : pourquoi les Attali et DSK, qui (curieusement) portent la barbe (un signe de deuil chez les juifs), nous annoncent-ils, tous, une catastrophe pour le printemps 2012 ? Ont-ils la même boule de cristal ou bénéficient-ils d’informations en provenance de familles du cartel bancaire ?

     

     

    Voir aussi :

     

     

    .
    Toulouse est un village : Chez Luisa, on connaissait Mohamed Merah
    et ses victimes juives
    La république a perdu en route beaucoup de ses enfants

     

     

    .

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :