• Lettre ouverte aux militants UMP : Sarkozy, Mariton ou Le Maire ?

     
     
    Mercredi 26 novembre 2014

     

    OB-pub-panneau.jpg

     

    Pour ne plus voir les sales pubs

    que désormais, soudain, over-blog impose EN MASSE

    au mépris complet des Lecteurs :

    téléchagez un logiciel Addblock

    Publicités

    Nous condamnons la décision unilatérale

    de la plateforme Overblog de truffer ce blog

    de publicités en VIOLATION des conditions générales

    d'utilisation initialement définies.

    et sur ce blog,

    Blog devenu depuis aujoud'hui diffuseur de pubs malsaines !

     

     

     

    Les promesses de 2007, de 2012... ou de 2017!

    NS-change.jpg

     

     

    Lettre ouverte aux militants de l'UMP

    Par Chantal Dupille journaliste-écrivain-blogueuse

     

     

    Bonjour !

     

    Vous êtes à l'UMP ? Pas moi. Je suis souverainiste de gauche, et membre de rien. Pourquoi je prends ma plume pour vous écrire, alors ? Parce que vous allez participer à un moment historique qui peut être décisif pour l'avenir de la France. Absolument unique, en tous cas, par la personnalité de l'un des candidats. "Guerre des chefs" ? Non, tous ne sont pas à mettre sur le même plan. Et j'ai envie de le dire !

     

    Il s'agit d'un article d'opinion, il n'engage que moi qui suis pragmatique, consciente qu'aujourd'hui la politique se décide à Bruxelles, à Washington, à Tel-Aviv - ce que je déplore et que je combats. Plus généralement, les mettant aujourd'hui tous à peu près dans le même sac, je dis non à l'UMPSFNUDIEELV ! Et par ex, même l'UDI infiltrée par le fanatique Meyer-Habib ou EELV par D. Cohn-Bendit, me sont insupportables.   

     

    Que les choses soient claires : Je ne suis pas d'accord avec les choix de M. Bruno Le Maire, entre autres libéraux et pro-européens. Mais comme de plus en plus de Français, j'apprécie son intégrité absolue, sa clarté, sa sincérité, sa pugnacité paisible et rayonnante... entre autres.  

     

    Ouvrons un vrai débat, libre c'est-à-dire débarrassé du conditionnement permanent des médias laquais et des sondeurs bidons qui osent nous dire comment penser - ainsi CONTRE François Fillon (voir mon analyse ici  Pourquoi on veut tuer politiquement François Fillon. Parti-pris des médias) ou POUR Alain Juppé malgré son passé peu recommandable qui par exemple l'a fait mettre à l'index au Canada plus lucide que nous. Les médias aux ordres (de l'Elite) ont décidé que Juppé doit être élu, comme hier ils avaient décidé que Nicolas Sarkozy devait être élu, et cela alors que les casseroles du Maire de Bordeaux sont bien réelles. La "popularité" de la "star des sondages" est totalement médiatique, fabriquée de toutes pièces. Ne vous laissez pas impressionner par les médias manipulateurs et les sondeurs menteurs !

     

    Celui qui sera à la tête de l'UMP pourra naturellement se présenter en 2017. Et vous le savez : Il sera sûr d'être élu face à un PS désormais complètement déconsidéré (car entre autres trahissant ses promesses et passé du social au sociétal), et à un FN qui ne franchira jamais la barre des 30% à une Présidentielle - ce qui est déjà beaucoup compte tenu de ce qu'il est avec Marine Le Pen, c'est-à-dire toujours aussi clivant, raciste et - dans les faits - anti-social, mais aussi (ce qui commence à se savoir grâce à Internet) lié à Tel-Aviv par opportunisme et aussi désormais via M. Aliot. Avec en ligne de mire, un choc de civilisations menaçant pour tous.

     

    Hervé Mariton http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/2083.asp

    Mariton-Herve.jpg

     

    Hervé Mariton se présente, avec des convictions claires, et la clarté est certes une vertu. C'est aussi l'homme, entre autres, de l'abolition de l'ISF. En augmentant la TVA impôt le plus injuste, pesant sur tous ? Passons. Nicolas Sarkozy se présente aussi, j'ai constitué un petit dossier à son sujet (qui est-il vraiment ? Et bilan, entre autres) :  L'effroyable bilan de Nicolas Sarkozy, et les affaires. Dossier à relayer).

     

    Vous aimez l'énergie de Sarkozy ? Vous êtes-vous demandé à quoi elle servira, quel est son but ? C'est une question importante ! Lié à BHL, il est l'homme de la guerre contre la Libye qui a détruit "un pays de cocagne" (Le Monde, voir ici :
    Libye : Le vrai Kadhafi, un grand réformateur sauvagement assassiné) et il poursuivra les guerres néo-conservatrices au service des intérêts de l'Empire. Il est l'homme de Bruxelles qui sacrifie les intérêts des populations au profit de ceux de la Haute Finance (après avoir imposé le Traité dont les Français ne voulaient pas) et celui, "qu'on le veuille ou non" dit-il, qui entraînera la France dans le monstrueux Nouvel Ordre Mondial cher à Attali, totalitaire, asexué, etc (ici il annonce le NWO :  Sarkozy veut imposer le NOUVEL ORDRE MONDIAL (NWO ...)

     

    Ouvrez les yeux ! A peine élu, "Super Sarko" comme les médias l'appelaient alors, a créé le bouclier fiscal en faveur des plus riches, et pour ses amis il a permis aux Jeux d'être en ligne au risque de ruiner des familles entières ; il est aussi celui qui plus discrètement, a verrouillé les médias (avec le résultat que l'on connaît aujourd'hui, puisque ils sont désormais Lanterne Rouge en Europe, pire que ceux du temps de Berlusconi !) et qui a "nettoyé" le Quai d'Orsay de ses éléments gaulliens, pour l'arrimer à Washington, à Londres et à Tel-Aviv, et détruire la diplomatie traditionnelle de la France jusqu'ici respectée dans le monde.

     

    Donc Nicolas Sarkozy aura été l'homme des affaires, d'un bilan désastreux, et de la perte de l'image de la France à l'étranger. Quelle autorité, d'ailleurs ? Elle est diluée, par exemple face à N. Kosciusko-Morizet ou à N. Morano. L'opportunisme politique du Président sortant est criant, ainsi il dit maladroitement, et vulgairement, ce que la salle des militants anti "Mariage pour tous" voulaient entendre, bref il flatte son public du moment: "Ca vous fait plaisir, ça ne coûte pas cher !" Si, la malhonnêteté coûte cher ! Une fois au pouvoir, le Président sortant oubliera son "engagement". Un avocat sait que les lois ne peuvent être abrogées juridiquement. De toutes façons, la Cour Européenne des Droits de l'Homme imposera sa loi - qui est celle du mariage pour les homosexuels. La logique de lois séparées (un mariage pour homos, un pour hétérosexuels) est discriminatoire. Plus généralement, presque toutes LES positions de Nicolas Sarkozy sont opportunistes.

     

    Qu'a fait le Président sortant en deux ans ? Rien, sauf des conférences très juteuses. Et il n'a rien proposé de nouveau. Il dit avoir changé, mais son caractère sanguin, sa nervosité, ses agitations, ses névroses, sa mauvaise foi sont toujours sa marque, dangereusement pour la France - et notamment pour son image à l'étranger !

     

     

    Bruno Le Maire et sa charmante épouse.
    Une belle image de la France !

    Le-Maire-et-F.jpg

     

     

    La France a besoin de politique apaisée et d'honnêteté, pas d'agitation et de mauvaise foi. Mieux encore, elle rêve de se réconcilier avec la politique ! Or aujourd'hui celle-ci est tourmentée, clivante, nauséabonde, malhonnête. Homme de rassemblement, Bruno Le Maire saura être un paisible facteur d'union dans un Parti divisé, discrédité, déchiré et déchaîné : Quel atout ! De plus en plus de Français en ont assez de l'agité Sarkozy, et à juste titre ils se méfient du lancement de Juppé par les médias : Qu'est-ce que ça cache, encore, se disent-ils ?

     

    Bruno Le Maire a eu le sens du timing, un flair politique très sûr, et il s'est courageusement lancé avec détermination et efficacité, bref il a osé être candidat, et c'est une réussite. Son courage, son honnêteté, son intégrité, sa sagesse sont de plus en plus appréciés. Et il est calme, serein, paisible, profond, clair, équilibré, rassurant... tout le contraire de Nicolas Sarkozy ! Voilà la réalité.

     

    Sur le plan familial, même équilibre: Un mariage qui dure, la stabilité, la fidélité, des enfants épanouis. Ce n'est pas rien, aujourd'hui.

     

    Pour B. Le Maire comme pour François Fillon, entre autres, le parti-pris des médias est intolérable : Ils parlent peu du candidat Le Maire, alors qu'ils sont prolixes pour vanter Alain Juppé, même en osant comparer "sa popularité" à celle de Simone Veil !

     

    L'ancien Directeur de Cabinet de D. de Villepin, issu de la famille gaulliste, est certes un énarque, mais il va sur le terrain, il fait le tour d'une salle, il serre des mains comme un Chirac, spontanément, car c'est un homme sincère ; en tous cas, il montre qu'il SAIT faire campagne, et en inspirant confiance, évidemment ! Et ce sont des atouts de taille... Et puis Bruno Le Maire est à la fois homme d'engagement et d'écoute. Déterminé et paisible. C'est aussi un battant, il ne lâche rien, il est conquérant, offensif et toujours sans nommer ses adversaires, sans les critiquer : Quelle habileté, ou quelle noblesse d'esprit ? En même temps, le candidat a une position modérée, fine, mesurée, clairvoyante, par exemple au sujet du Mariage pour Tous sur lequel il est difficile de revenir ; et il a raison : La vraie question qui doit être posée est celle des Droits de l'enfant !

     

    Mettre la morale en politique. Qui n'en rêve pas ? On en a tous marre des corrompus, des vendus, des menteurs et des bonimenteurs, des traîtres, des laquais ; On en a marre de la politique avilie ! Or Bruno Le Maire est l'un des rares hommes politiques intègre, honnête, droit.

     

    Oui, je n'hésite pas à le dire : Bruno Le Maire est un homme d'exception, un homme rare, presque parfait, une vraie perle. Et vous priveriez la France de cette chance exceptionnelle ? Débarrassez-vous des corrompus ! Rendez à la France son honneur, soyez fiers d'elle ! Alors, debout ! Faites votre devoir, optez pour celui qui portera haut la France, enfin !

     

    Pour moi, l'honnêteté incorruptible est première. A défaut d'un changement de politique d'ailleurs impossible sans vraie révolution, regarder la personnalité du candidat ? En tant que souverainiste de Gauche (j'ai hier milité pour le CERES de Chevènement), je ne partage évidemment pas les choix de Bruno Le Maire, mais si demain au 2e tour il se présente contre un Hollande, un Valls ou une Le Pen, je ne m'abstiendrai pas. Parce que j'aime la France, et qu'avec un Bruno Le Maire, au moins, elle retrouvera sa dignité, son honneur perdu. Ce n'est pas rien ! Et je suis sûre que beaucoup de sympathisants de la Gauche, et pas seulement du Centre, feront comme moi...

     

    Alors, à l'heure du choix, militants et militantes de l'UMP, ne l'oubliez pas. Bruno Le Maire n'est pas un candidat comme les autres ! Mais un homme bien, vraiment bien... Y en a-t-il beaucoup, aujourd'hui ?

     

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Une belle image de la France, respectable

    bruno-Le-Maire-et-epouse.jpg

     

     

    Actualité : Quelques pistes

     

     

     

     

    .

     

     

    Vers une nouvelle trahison socialiste ? Par admin le 25 Novembre 2014. Je pensais ne plus écrire de billet politique tant la situation boucle sur elle-même. Le site Politeek.
     

    Vers un Nouvel Ordre Mondial ? Mais, il est déjà là !

    Kusturica : Ukraine est la vieille idée américaine d’approcher l’OTAN de la frontière russe

    De Gaulle était-il un obstacle pour la haute finance ?

    Alarme Chine aux USA

    La Russie qu’ils ont perdue

    SAUVER LA SNCM ET LE PAVILLON FRANÇAIS

    Les pays européens s’abstiennent dans la lutte contre la glorification du nazisme

    Odessa aussi résiste

    L’occupation est responsable de l’escalade à Jérusalem (FPLP)

    Les Mistrals : petit exercice de logique

    Rafale, Mistral, et autres vents...

    Viktor Orbán, Premier ministre hongrois et nouveau visage de l’Ennemi selon Washington

     

    L’administration Erdoğan organise un transfert d’armes pour l’Émirat islamique

     

    John McCain a admis être en contact permanent avec l’Émirat islamique

     

    Comment manipule-t-on des jihadistes ? Qui le fait ?

     

    Rupture du G-20 à Brisbane

    "Le TTIP est une ingérence des multinationales dans la vie politique "

    Flash-back : Qui vous a dit quoi sur la Libye ?

     

    Le splendide défilé du 14 juillet ne saurait camoufler la réalité (AK)

    Le splendide défilé du 14 juillet ne saurait camoufler la réalité (AK)

     

     

    Un vrai coup de gueule. Publié le 24 octobre 2014 par Alain Kerhervé

    Intervention de Lucien Pons sur l'Etat, la Nation, La République

    Un film intéressant: Le fascisme et le nazisme en Europe. Les instruments du grand capital.

     

    Le SMIC et le salaire moyen français sont trop hauts ... !

     

      .
    Quelle horreur ! Tuer les pauvres ! Et cela nous conduit directement au Nouvel Ordre Mondial d'un Attali demandant déjà d'euthanasier les vieux.. Il est beau, l'Occident ! (ch.d)

     

    En Lituanie, on va tuer les pauvres

    "Leurs mœurs" ou complètement européanisé... En Lituanie, on a proposé de tuer les pauvres


    23.11.2014  

    On dirait que les psychiatres du futur devront passer beaucoup de temps pour mettre au clair comment le virus de la démence de masse se déplaçait en Europe du début du XXI siècle : depuis les états de l’UE en Ukraine et aux États baltes, ou – inversement…
     
    À peine les principales agences de presse russes ont-elles eu le temps de diffuser et de commenter avec indignation les déclarations délirantes de la "bichonne de Vilnius" (idem – le Président de Lituanie Dalia Grybauskaïte), qui, dans une interview à une station de radio locale, avait nommé la Russie dans le contexte des événements ukrainiens "d’État terroriste" et avait appelé au soutien, y compris militaire, des autorités ukrainiennes actuelles ; à peine la fraction du parti communiste à la Douma de la Fédération de Russie a-t-elle eu le temps de proposer de rompre les relations diplomatiques avec la Lituanie pour de tels propos à l’égard de la Fédération de Russie, que les fonctionnaires "du pays des dunes" ont démontré une fois de plus une inadéquation mentale manifeste.
    En Lituanie, on a proposé de tuer les pauvres.
     
    « L’euthanasie peut être un bon choix pour les gens pauvres qui, à cause de la pauvreté, n’ont pas accès aux soins de santé » – une telle "solution" au sujet des patients pauvres a été proposée par le nouveau ministre lituanien de la Santé Rimante Chalachyavyatchute, qui a prêté serment début juillet 2014.
    Elle a immédiatement commencé la discussion sur la légalisation de l’euthanasie en Lituanie et dans une interview aux médias, elle a déclaré que la Lituanie n’est pas un état social où les soins palliatifs sont accessibles à tous ceux qui en ont besoin. Par conséquent, l’euthanasie peut devenir une solution pour les personnes qui « veulent épargner à leurs proches le spectacle de leurs propres souffrances ». Le ministre de la Santé a également soulevé la question de "l’euthanasie pédiatrique". Elle a rappelé au public lituanien que ce "droit" est déjà accordé aux enfants belges. Source – http://www.novorosinform.org/news/id/15424
    Remarquez qu’il est proposé de tuer, oh, c’est-à-dire "d’euthanasier" non pas les personnes âgées, mais seulement les pauvres, c’est-à-dire les jeunes et même les enfants. Et ce n’est pas un hasard – c’est que les gueux, tués, euthanasiés, n’ayant pas de moyens, peuvent très bien servir de donneur d’organes pour de respectables gens riches. Alors, une bouche affamée de moins et un bénéfice pour l’oligarque indisposé. Un double avantage !
    Et voilà. Rien de plus, rien de moins. Comme on dit, « C’est le capitalisme, mon petit ! » Est-ce cela, le prix pour les 150 variétés de saucisses dans la vitrine ? Gloire aux "valeurs européennes" ?
    Selon les matériaux des médias en ligne, préparé par
    Tatiana Dobrodéeva
    Agence centrale d’informations de Novorussie
    Novorus.info
    ..
     

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :