• Le drame vécu par les paysans. La France rurale est-elle en train d'agoniser ?

     
     
    Samedi 16 juin 2012

     

     

    Couple de paysans chemin du travail

    http://www.painting-palace.com/fr/paintings/13604

     

    La "fin" d'un paysan, c'est un peu la nôtre à tous...

     

    Par Chantal Dupille 

     

    "La fin d'un petit paysan", sur Fr2. Terrible document ! J'ai les larmes au yeux.... moi la fille de Normandie, née au milieu des pâturages...  Tandis qu'en 1944 mon père tentait de sauver son usine à Troyes, en plein bombardements ma mère trayait les vaches, elle s'occupait des poules, elle chérissait la terre, elle la choyait... parce qu'elle est si précieuse, la terre nourricière, la terre qui fait de la France ce qu'elle est,  la terre qui est l'Histoire de la France, pays rural et de traditions !

     

    Blomaert : Paysage avec paysans au repos.
    Paysage avec paysans au repos, par Abraham Blomaert. http://www.cosmovisions.com/peinturePaysBasChrono.htm

     

    La terre va-t-elle nous échapper ? Notre Histoire va-t-elle nous échapper ? Les petits paysans qui sont l'âme de notre pays, les gardiens de nos villages, les magiciens de la terre nourricière, eux qui pour pourvoir à notre alimentation se donnent à leur difficile tâche 365 jours par an du matin au soir, sont-ils une race en voie d'extinction ? Sont-ils en train de livrer leur dernière bataille ? Avec leur disparition, nos villages vont-ils mourir, devenir des déserts ? Leur détresse me touche, elle m'atteint en plein coeur. Elle nous concerne tous !

     

     

    Peinture Travail Paysans

    http://www.galerie-com.com/oeuvre/travail-paysans/109600/

     

    En face d'eux, un mur contre lequel ils se fracassent : Bruxelles. Bruxelles et sa loi implacable. Bruxelles et les nouvelles normes européennes. Bruxelles et les plans de modernisation de l'élevage, Bruxelles et ses normes sanitaires environnementales. Alors, le petit paysan s'endette pour satisfaire les technocrates. Et il ne peut rembourser... La machine implacable se met en marche, qui va le broyer. La ferme, les installations, les bêtes, doivent être vendues aux enchères :  Les banques attendent, les fournisseurs attendent. Notre petit paysan, la rage au coeur, regarde son univers s'effondrer, tout un monde s'écrouler. Son couple se disloque.  Les enfants n'auront rien, ils n'hériteront pas du labeur d'une vie, ils n'hériteront pas du savoir-faire paternel. C'est fini, tout est fini. Il n'a plus rien à quoi se raccrocher. Il a envie de mourir. Et de plus en plus souvent, il en meurt...  Et nos villages voient partir ceux qui les ont nourris, le désert avance, la France perd son âme....

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://photoschineur33.blogspot.fr/2010/03/tableaux-paysans-animaux-et-cour-de.html

     

    Le petit paysan n'a plus sa place, il a perdu la bataille, il a perdu sa dernière bataille. L'agriculture, maintenant, c'est une multinationale. Mais les villages ne se résignent pas. La France ne peut pas se résigner....

     

    La fin d'un paysan, c'est un peu la nôtre, aussi !

     

    Chantal Dupille

     

     

     
     
     
     
      Les paysans au travail (cp).JPG

    http://www.paulhannaux.com/Les%20Personnages/slides/Les%20paysans%20au%20travail%20%28cp%29.html

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :