• L'involution silencieuse - et nos enfants ?

     

    Tout est dit ! Avant qu'entre deux sourires charmeurs, le tyran Macron n'assassine la liberté, puis la France (protection des travailleurs, modèle social, territoire, traditions, démocratie, Nation..), pour ses maîtres cupides et sans scrupules !

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

    L'involution silencieuse

    Publié par Brujitafr sur 7 Janvier 2018, 09:38am

    Catégories : #AIR DU TEMPS, #ACTUALITES, #Nouvel Ordre Mondial

     

    Pour @Aubrat = texte de juin 2011 mais terriblement actuel ...

    L'involution silencieuse

    Lorsqu'ils ont bombardé la Corée, le Vietnam, le Laos, le Cambodge, El Salvador et le Nicaragua, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.

    Lorsqu'ils ont bombardé la Chine, le Guatemala, l'Indonésie, Cuba et le Congo, je n'ai rien dit, je n'étais pas au courant.

    Lorsqu'ils ont bombardé le Liban et la Grenade, je n'ai rien dit, je ne comprends rien à la politique internationale.

    Lorsqu'ils ont bombardé le Panama, je n'ai rien dit, je ne suis pas un trafiquant de drogue.

    Lorsqu'ils ont bombardé l'Irak, l'Afghanistan, le Pakistan, la Somalie et le Yémen, je n'ai rien dit, je ne suis pas un terroriste.

    Lorsqu'ils ont bombardé la Yougoslavie, la Libye et la Côte d'ivoire pour des raisons « humanitaires » je n'ai rien dit, cela avait l'air d'être une bonne raison.

    Lorsqu'ils ont décidé que les graines OGM devaient doubler les récoltes et qu'on devait en semer partout, je n'ai rien dit, c'est sûrement pour le bien de tous.

    Lorsqu'ils ont dit qu'il fallait étendre plus d'engrais, plus de pesticide sur les fourrages et donner plus d'antibiotiques et de faine animale au bêtail, je n'ai rien dit, je ne suis pas paysan.

    Lorsqu'ils ont dit d'arrêter de faire pousser des jardins et des herbes médicinales je n'ai rien dit, j'habite en ville et j'achéte ma bouffe au supermarché.

    Lorsqu'ils ont dit que toutes les maladies qu'on attrape viennent de notre génétique et non des additifs et autres saloperies qu'ils ajoutent dans notre nourriture, je n'ai rien dit, je ne suis pas nutritioniste.

    Lorsqu'ils ont dit qu'il fallait prendre des médicaments de plus en plus forts pour combattre des maladies de plus en plus infectieuses, je n'ai rien dit, je ne suis pas pharmacien.

    Lorsqu'ils ont décidé de nous vacciner massivement pour une épidémie inexistante de grippe je n'ai rien dit, je ne suis pas médecin.

    Lorsqu'ils ont annoncé que fumer peut nuire aux spermatozoïdes, je n'ai rien dit, à 6 euros le paquet, j'avais déjà mal aux couilles.

    Lorsqu'ils ont décidé de faire l'Europe malgré un référendum populaire qui disait massivement non, je n'ai rien dit, je ne suis pas un juriste.

    Lorsqu'ils ont décidé que je payerai plus d'impôts qu'une personne qui gagne 80 fois mon salaire, je n'ai rien dit, je ne suis pas un économiste.

    Lorsqu'ils ont dit qu'il fallait se serrer encore la ceinture pour repayer des trous financiers crées par des banques qui ont joué de l'argent qui n'était pas eux à la loterie de la Bourse mondiale, je n'ai rien dit, je ne suis pas comptable.

    Lorsqu'ils ont décidé de faire tout le contraire une fois élu de ce qu'ils ont promis pour se faire élire, je n'ai rien dit, je ne suis pas politicien.

    Lorsqu'ils ont décidé de nous ficher dans des dizaines de banques de données , je n'ai rien dit, je n'ai rien à me reprocher.

    Quand ils ont annoncé que le Taser était sans danger, je n'ai rien dit, je me suis dit que le courant passerait mieux entre la jeunesse et les forces de l'ordre.

    Lorsqu'ils ont dit qu'il fallait contrôler encore plus internet, je n'ai rien dit, je ne suis pas un hacker.

    Lorsqu'ils ont décidé de faire des rafles en pleine rue pour vérifier des papiers d'identité, je n'ai rien dit, je suis d'ici.

    Lorsqu'ils ont dit que c'était notre faute si il y avait un réchauffement climatique mondial je n'ai rien dit, je ne suis pas un scientifique.

    Lorsqu'ils ont dit que les radiations des tests d'explosion nucléaires et les incidents nucléaires civils n'occasionnaient aucune retombée radioactive sur notre pays je n'ai rien dit, je ne suis pas météorologiste.

    Lorsqu'ils ont pollué tous les océans avec leur pétrole, leur Corexit, leur radioactivité, leur plastique , leurs poubelles, et empoisonné toute la chaîne alimentaire des poissons je n'ai rien dit, je ne suis pas océanographe.

    Lorsqu'ils ont dit qu'il n'y avait aucun danger à se coller un téléphone mobile à l'oreille et à baigner dans une soupe d'ondes émises par des milliers d'antenne, je n'ai rien dit, je trouvais ça tripant de pouvoir parler à quelqu'un tout le temps.

    Lorsqu'ils ont décidé de couper l'info sur l'actualité internationale à la TV pour du People, je n'ai rien dit, j'aime le foot et les seins nus.

    Lorsqu'ils ont dit qu'il fallait être plus productif pour moins de salaire et bosser plus longtemps dans ma vie pour une retraite qui n'existerait plus , je n'ai rien dit, je travaillais à deux emplois pour essayer de survivre.

    Lorsqu'ils ont dit que la Terre était en surpopulation, je n'ai rien dit, j'étais enfin mort, le cerveau fondu par une vie passée à stresser entre la pauvreté et mon boulot pour des entreprises qui m'ont finalement jeté avant d'avoir à payer ma retraite, nourri aux anti-dépresseurs pour tenir le coup et combattre mes insomnies, bourré d'OGM , d'additifs alimentaires ce qui a rallongé la liste de médicaments à prendre que j'ai noyé dans des apéros en regardant mon match de foot à la télévision, sans questionnement sur ma place dans la Vie et mon rôle dans la société.


    Mais mes enfants, eux, ont peut être quelque chose à dire ?

    Fin de transmission via Skynet
    Marc Lafontan - juin 2011

    http://www.brujitafr.fr/article-l-involution-silencieuse-77219714.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

     

     L'involution silencieuse - et nos enfants ?

    .

    7 janvier 2018

     

    "Ce qui compte aujourd’hui, le problème qui barre l’horizon, c’est la nécessité d’une redistribution des richesses.

    L’humanité, sous peine d’en être ébranlée, devra répondre à cette question."

    Frantz Fanon  (1)

     

    Pas de panique !...

     

    L’année 2018 ?... Nous le savons, le pressentons, va être pire que la précédente…

    Ce qui ne doit pas nous empêcher à l'égard de nos destins personnels, de nos proches, des êtres que nous chérissons, de la souhaiter excellente, les préservant des peines et souffrances qui accablent beaucoup de nos frères et sœurs en humanité.

     

    A tous les Amis-lecteurs de ce Blog, j’adresse donc mes vœux de bonheur et de santé, avec mes chaleureuses amitiés.

    Sans prétendre regarder l’avenir dans une boule de cristal, si nous nous efforçons à la lucidité, les perspectives d’évolution sont évidentes : "nos sociétés" poursuivent leur descente en vrille accélérée vers un écrasement inéluctable, tant sur le plan de leur délitement intérieur que sur celui d’un aveuglement géopolitique suicidaire.

     

    Précision : quand je dis "nos sociétés", je parle de celles dites "occidentales", prétendues "démocratiques" ou "civilisées". Rien à voir avec la formidable renaissance du continent eurasiatique, dans tous les domaines ; malgré les lenteurs apparentes du déroulement de l'Histoire. Offrant un contraste sidérant avec la déchéance, l’implosion, en cours, de ce "monde occidental".

     

     

    Nos sociétés malades des Pervers Narcissiques qui les asservissent

     

    Nos oligarques, aux ordres de "l’Etat Profond", poursuivent méthodiquement le rétablissement du servage dans nos sociétés, dites "riches" (parmi les 10 premiers PNB), transformant leurs citoyens en moutons se laissant "tondre" par le broyage quotidien de la TVA, dans la passivité et l’abrutissement. La richesse se concentrant à vitesse exponentielle pour le seul profit du 1% des plus riches et de leur domesticité ; ne payant qu’un impôt symbolique au regard de leurs revenus et de leurs privilèges...

     

    Notre système économique, fondé sur l’économie-casino dans une spéculation financière incontrôlable, est au service d’une caste ; non pas au service de l’ensemble de ses membres, réduits à l’état de consommateurs, d’individus, si possible esseulés, déboussolés, désinformés... Tous les environnements de protection sociale et de redistribution de la richesse nationale via, entre autres, des services publics de qualité (santé, éducation, régimes de retraite, etc.) sont implacablement démantelés.

     

    La précarité, la paupérisation, de la majorité de nos populations, sont imposées dans l’hyperviolence de législations approuvées par des "parlements-bidons", trahissant leurs électeurs, d’une immigration massive pour casser le marché du travail,  d’une éradication continue de nos outils industriels au prétexte d’une "mondialisation" sans régulation.

     

    Jetant dans nos pays, des millions de gens dans l’incertitude du lendemain, ou dans un retour à la loterie du travail journalier… Au point de voir apparaître dans les métropoles de Grande-Bretagne, par exemple, des maladies qui avaient disparu : la tuberculose, et autres ravages.

    Dans un cynisme abyssal, nos oligarques accentuent, accélèrent, cette vertigineuse régression sociale et humaine, par une propagande anxiogène, ponctuée à intervalles réguliers d' "attentats" dont on aura du mal à connaître les tenants, les aboutissants, et surtout, les commanditaires réels…

     

    Avec une diminution graduelle, insidieuse, sous des prétextes les plus farfelus (du "terrorisme", aux "fake news"…), mais irréversible, des libertés publiques : d’expression, de réunion, de conscience.

     

    Politiques spoliatrices, aliénantes, sur fond d’abrutissement médiatique, d’alcoolisme, de tabagisme, encouragés ; avec mise en place progressive d'une "dépénalisation" des drogues dites "douces", ouvrant la voie, si ce n'est un boulevard, aux drogues "dures". 

     

    Objectif : des citoyens béats de servitude…

     

    La Chine, depuis 20 ans, extrait de la pauvreté une moyenne annuelle de 25 millions de personnes. L’Union Européenne et les USA, font exactement le contraire. Résultat, à terme ?...

     

    Fanon rappelait avec force, j’ai mis sa citation en exergue : « la nécessité d’une redistribution des richesses. L’humanité, sous peine d’en être ébranlée, devra répondre à cette question. »

     

    Oui. L’aveuglement de nos oligarques nous mène droit dans le mur.

    Question : Comment des responsables politiques, ou autres, peuvent-ils se montrer aussi insensibles, cruels, face aux souffrances qu’ils infligent à des millions de leurs propres concitoyens ?...

     

    Dans le mensonge, la fourberie, la duplicité, la manipulation, la trahison, les plus cyniques. A l’encontre des grands principes des "Droits de l’Homme", dont ils se gargarisent dans leurs déclarations et discours ; enrobant cette ignominie dans l’autosatisfaction de leur "Bonne Conscience" .

     

    Aucun principe moral ?... Aucune valeur ?... Aucune compassion ?...

     

    Avec du recul, ou de la hauteur, il est frappant de constater que ces oligarques présentent les caractéristiques types des Pervers Narcissiques ; au sens où l’entendent les thérapeutes spécialisés dans une discipline récente, puisqu’elle a émergé à la fin des années 80.

     

    Effectivement. N’ayant aucun affect, les plus horribles tourments dont ils accablent les "Autres" ne les concernent pas. Ils ne sont pas responsables. Ce sont ceux accablés de misère et de violence qui sont "responsables".

     

    D’où leurs propos sentencieux sur les chômeurs ou pauvres : s’ils le sont, c’est qu’ils sont "responsables", ils ne "veulent pas" sortir de leur condition, ils ne "travaillent pas assez", ou ne "cherchent pas de travail" ; ce sont des "paresseux" !...

     

    Le problème urgent n’est pas de voir nos "sociétés malades" produire à la chaîne des Pervers Narcissiques ; c’est de les voir incruster, tels des métastases, tous les centres de décision et d’orientation de nos politiques économiques, sociales et culturelles.

     

    Réformer nos institutions, nos systèmes politiques, économiques, nos outils constitutionnels, législatifs, électoraux, pour éradiquer cette engeance, ce cancer, qui prolifère en se cooptant, présente un incommensurable défi.

     

    Car ces oligarques, ces Pervers Narcissiques déjantés, sont excessivement dangereux du fait qu’ils ne se rendent même pas compte des dégâts qu’ils commettent ; tant dans leurs propres pays que dans leurs conquêtes coloniales ou impériales, fruit de leur délirante mégalomanie...

     

     

    Les va-t-en guerre aux poches pleines

     

    Une des dimensions récurrentes des Pervers Narcissiques est leur  attitude lorsqu’ils voient leur emprise, leur contrôle, sur leur entourage ou leur environnement, leur échapper. Ils deviennent, obsessionnellement, implacables, haineux. Cultivant, obnubilés, le défi, la sanction, la rage d’humilier, de châtier.

     

    Les deux pantins, qui animent actuellement la scène géopolitique, en sont un parfait exemple. Je les surnomme Bibi et Schtrump, tellement ils sont ridicules de grandiloquente bêtise ; caricature de leur propre caricature. Sans pouvoir réel, ils ne sont que les "chargés de communication", ou les représentants, nous le savons, de "l’Etat Profond" occidental.

     

    Ils veulent la guerre… Ils en sont obsédés… Bombarder, détruire, réduire en cendres, envahir, semer le chaos.

    Pourquoi ?...

     

    "L’Etat Profond" voit son emprise diminuer, son échec en Syrie est cinglant, il ne peut le tolérer. Sur le plan mondial, les basculements de forces sont irréversibles ; et s’accélèrent. Le centre de gravité de la puissance économique et politique va, définitivement, se trouver sans partage en Asie.

     

    D’où la fureur des propos de ses porte-voix, de plus en plus hallucinés.

    Les stratèges de "l’Etat Profond" pensent avoir, dans leur jargon, une "fenêtre" (window) une période de temps d’une dizaine d’années, où ils peuvent encore maintenir leur emprise, imposer leurs volontés. Après ce sera trop tard…  Leurs adversaires seront nettement trop forts, dans tous les domaines.

     

    Même les instruments de la "guerre économique", qu’ils utilisent depuis des années, auront de moins en moins d’impact du fait du développement autonome, y compris sur le plan monétaire, d’un immense bloc en cours de constitution en Eurasie (Route de la Soie, SCO, etc.).

     

    Au Moyen-Orient, émerge lentement mais sûrement une des armées les plus efficaces et les plus aguerries. Quotidiennement arrivent des engins et matériels, parmi les plus sophistiqués, en provenance des arsenaux russes. La Syrie construit patiemment une formidable armée. Sachant, par exemple, qu’il faut un minimum de 3 à 5 ans pour former des opérateurs de batteries anti-aériennes, bourrées d’électronique, surtout pour en assurer la maintenance. Déjà les avions de l’entité sioniste ne tirent leurs missiles vers la Syrie qu’à partir du Liban, pour vite s’abriter  derrière les montagnes et regagner à tire-d’aile les abris de leurs bases…

     

    Formidablement aguerrie dans toutes les formes de combats (de rue, de chars, d’artillerie, etc.). Ce n’est pas une armée enlisée dans le massacres de populations civiles sans défense, ou s’illustrant dans le mitraillage des embarcations en bois des pêcheurs Palestiniens sans armes.

     

    Ce ramassis d’assassins ne fera pas plus le poids, dans le prochain affrontement planifié par "l'Etat Profond", que lorsqu’ils ont pris la raclée mémorable assénée dans le sud Liban, par des guerriers sans défense antiaérienne, ni aviation, ni marine….

     

    Bibi et son compère Schtrump vont donc multiplier provocations, violences, agressions, guerre économique, sanctions. Tant qu’il est encore temps…

     

    Ils veulent la guerre ?... Ils l’auront.

     

    Leurs armées, leurs mercenaires, recevront une dérouillée. Mais, ils s’en moquent. Ce n’est pas eux qui vont souffrir ou mourir dans les combats. Après tout, l’essentiel n’est-il pas de se remplir les poches, tels Al Capone ou Lucky Luciano, avec leur bande.

    Quant à vouloir détruire l’Iran… Pour ne pas changer : Délirer. J’y reviendrai dans un prochain billet.

     

     

    Que pouvons-nous faire ?...  A priori : Rien.

     

    Les citoyens, que nous sommes, sont tellement marginalisés, entravés, étouffés, manipulés, gavés de propagande, apeurés de précarité, pétris de délires anxiogènes, qu'ils ne peuvent agir face à une oligarchie qui prend soin de verrouiller toutes les instances de décision et d'information, cooptant soigneusement ses membres.

     

    Mais, cela aura une fin.

     

    Comment briser cet enfermement, provoquer une évolution positive ?...

     

    Faut-il une conflagration majeure, comme l’astéroïde s’écrasant sur notre planète formant, sous l’effet du choc, ce que nous appelons le Golfe du Mexique et mettant un terme au règne des dinosaures ?... Une nouvelle guerre mondiale ?... Un séisme "économique" ?... Politique ?... Ecologique ?... Sanitaire ?...

     

    Ne restons pas dans l'attente. Agissons.

     

    Restons nous-mêmes, fermes sur nos valeurs et notre foi en l'avenir. Solidaires, dans le partage de nos efforts pour un monde meilleur ; même s'ils nous paraissent dérisoires face à la folie ambiante. Les grands fleuves naissent de quelques gouttes de rosée sur la mousse d'un rocher dans la montagne, dit le sage Chinois.

     

    "Réenchantons" le monde. Il nous le rendra...

     
     

     

     

     

    http://stanechy.over-blog.com/2018/01/2018.bibi-schtrump-s-en-vont-en-guerre.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

     

     L'involution silencieuse - et nos enfants ?

     

    Et pour finir, bonne année ! Aux riches, naturellement !

    texte ici   http://reseauinternational.net/france-inter-je-voudrais-souhaiter-une-bonne-annee-aux-riches-pierre-lemaitre/

     

     

     

     

     

     

     

     L'involution silencieuse - et nos enfants ?

     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    gp
    Jeudi 1er Février à 19:41

    très beau site et si bien dit !

    2
    Vendredi 2 Février à 01:14

    Sincèrement, merci GP

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :