• Il faut un soulèvement des consciences face à la barbarie !

     

    Il faut un soulèvement des consciences face à la barbarie !

     

    "Guerre de civilisation".

    Les peuples face à la barbarie mondialiste !

    Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Voici ci-joint un cri du coeur, celui de notre ami Lucien Pons, indigné comme moi par la prétendue "civilisation" de l'Occident barbare.

    Enfin un cri sincère ! Tandis que le petit David grec défie brillamment le Goliath mondialiste, tandis que le peuple grec humilié, pressuré, écrasé, se redresse face à l'Oligarchie financière et bruxelloise, 

    ou que les pauvres Palestiniens luttent dignement pour leur survie dans un silence mondial assourdissant,

    une "guerre de civilisation", comme dit Valls, MAIS entre ses amis terroristes barbares contre des civils sans défense en Afrique, au Moyen-Orient, etc,  se déroule sous nos yeux impuissants, et avec les encouragements de ceux comme Fabius qui prétendent combattre le terrorisme en le favorisant partout, surtout en Syrie, au risque de voir un nouveau pays millénaire, où coexistent des cultures différentes, anéanti dans le fracas d'une violence inouïe, inégalée !

    Oui je suis heureuse moi l'humaniste militant inlassablement pour la fraternité et la paix, d'avoir quitté la France des Droits humains qui sombre aujourd'hui avec les néo-conservateurs Sarkozy-Hollande-Valls... dans l'intolérance, le communautarisme radical, l'obscurantisme, la barbarie, à l'image d'un Bush de sinistre mémoire !

    Qu'est devenu notre pays ? A l'étranger, on ne comprend pas ! Et comment pourrait-on comprendre alors qu'il est désormais leader en matière de désinformation, d'intolérance, de communautarisme répugnant, de guerres et de soutien au terrorisme, depuis qu'il est dirigé en coulisses par des sionistes fanatiques comme BHL, Meyer-Habib, Kouchner, Cohn-Bendit ? (1)

    Et comment pourrait-on comprendre, de surcroît, alors qu'après avoir éjecté Sarkozy avec Hollande, la France s'apprête peut-être à éjecter Hollande avec Sarkozy ? Ou à appeler au secours de nouveaux pions de Tel-Aviv, cette fois drapés dans la défense de l'identité française !

    Tout ceci est fou ! Mais avec Lucien Pons, revenons au scandale d'un monde livré,  au nom soi-disant de la "démocratie" et de motifs "humanitaires", aux pires égorgeurs, massacrant en masse hommes, femmes et enfants innocents, et anéantissant toute trace du passé pour plaire à leurs maîtres mondialistes américains, israéliens, anglais, français. Quoi ? Une horde de désespérés drogués peut s'emparer facilement de territoires entiers, les terroriser, les administrer, jouer aux nababs du pétrole, vendre les trésors de grandes civilisations, sans rencontrer de vraie résistance ? Quoi ? La puissante armada américaine est impuissante face à quelques centaines de combattants improvisés ? Mais c'est quoi, tout ça ? Sinon la plus abjecte supercherie de l'Histoire, une barbarie monstrueuse impulsée par ceux-là mêmes, comme Israël, qui osent se prétendre moraux et défenseurs de la démocratie ! (2)

     

    Il faut un soulèvement des consciences face à la barbarie !

     

    En Grèce, un peuple écrasé et humilié organise sa libération.

    Mais plus largement, tous les peuples ont besoin de se libérer de tous les boulets qu'une Oligarchie cupide et démente leurs impose, boulets économiques, sociaux, culturels, médiatiques, militaires,... et en retournant l'expression de Valls, civilisationnels, c'est-à-dire d'une prétendue civilisation, occidentale, voulant imposer ses diktats atroces à toutes les populations observées, contrôlées, trompées, abusées, manipulées, pressurées, spoliées, meurtries et même transmuées... pour satisfaire la voracité sans fin d'une Oligarchie à visage humain, mais en réalité sans scrupules, machiavélique, diabolique !

    Oui, Valls a raison, il s'agit bien d'une "guerre de civilisation". Mais pas celle à laquelle ce sayan tyrannique pense, sinon des peuples ne demandant qu'à vivre paisiblement, contre leurs maitres déments, barbares, s'octroyant tous les droits en toute impunité !

    Ce qui se passe en Grèce donnera-t-il le départ d'une réelle prise de conscience des peuples asservis partout dans le monde, en Europe comme en Afrique, au Proche-Orient comme au Moyen-Orient... ? Une prise de conscience qui doit déboucher sur une libération globale afin que, justement, les peuples civilisés puissent triompher de leurs maîtres barbares en Grèce comme en Syrie ou en Palestine occupée !

    Oui, comme notre ami Lucien Pons, nous devons crier notre indignation face à la barbarie que les mondialistes nous imposent, et entreprendre notre libération ! Pour sauver la civilisation, l'humain, et l'humanité.

    Il y a urgence...

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    (1) Ma vidéo, plébiscitée, qui explique le drame vécu par la France ligotée (car Chirac a dit non à la guerre contre l'Irak, entraînant la neutralisation du pays) depuis Sarkozy. ttp://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    (2) Tweet :

    Révélations de Snowden il confirme que l'Ei a été créé par Israël avec le soutien financier de USA pour tuer El Assad

    Israël officialise son aide aux rebelles syriens tout en défendant les Druzes

    KADHAFI vs SARKOZY. Comment la France a tué le Guide libyen. Les e-mails d’Hillary Clinton apportent la réponse

     

    Il faut un soulèvement des consciences face à la barbarie !

     

     

     

     

     

     

     

     

    Message de Lucien Pons

    Qui est Lucien Pons, dont je partage totalement les valeurs ?

    " Je suis un citoyen ordinaire préoccupé par l’injustice. Je refuse l'ultralibéralisme et j'essaie de combattre la pensée unique. Je veux une société plus solidaire où les valeurs humanistes remplaceraient la concurrence et la guerre de tous contre tous. Je suis enseignant et je suis choqué de voir s’installer l’école néolibérale en lieu et place de l’école républicaine. Notre modèle social est attaqué avec violence et mon but est de le défendre ".

    Le blog de Lucien PONS - 

    lucien-pons.over-blog.com/

     

    Bonjour.

    Comment peut-on laisser les barbares, armés, formés, au service de « l’Empire du bien », poursuivre leurs exactions ignobles ? Ces créatures des ténèbres violent, décapitent, tuent, crucifient, brulent, …, des civils qui ne demandent qu’à vivre en paix. Nous estimons ne pouvoir rien faire pour arrêter ces soudards armés par l’occident, donc par la France aussi.

    Alors qu’ils suffirait d’arrêter de les payer.

    Alors qu’ils suffirait d’arrêter de les instruire.

    Alors qu’ils suffirait de bloquer leurs comptes bancaires.

    Alors qu’ils suffirait d’arrêter d’acheter le pétrole qu’ils volent.

    Etc…

      

    Comment pouvons-nous tolérer d’avoir comme ministre des affaires étrangères un individu qui a déclaré que « Al Nosra (les djihadistes takfiristes) faisaient du bon boulot en Syrie » ?

    Vidéo de JC Antakli  "Pour Fabius, les djihadistes font du bon boulot en Syrie." https://www.youtube.com/watch?v=i-xTbhO9RHg

    Deux liens :

    http://allainjules.com/2014/09/15/silence-assourdissant-irak-quand-laurent-fabius-soutenait-les-djihadistes-en-syrie/

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article4542

     

    Comment peut-on croire la narrative officielle qui prétend que nous combattons ces rebuts de l’humanité que sont les combattants de Daesch ? Nous n’avons rien fait pour éviter qu’il prennent Palmyre. Palmyre est au milieu du désert, il aurait été très facile d’éliminer les colonnes barbares par quelques raids aériens. Il suffit pour cela de regarder une carte de géographie. Ces évidences s’imposent à qui veut bien réfléchir et observer. Est-ce à dire que nous ne voulons pas les éliminer ? Pourquoi ? Est-ce à dire que nous ne voulons pas les combattre car ils sont nos créatures en Syrie ? Comment devons-nous interpréter les propos de Manuel Valls lorsqu’il indique que nous sommes dans une guerre de civilisation ? Le stratège néocon, Samuel Huntington, avait déjà théorisé sur ce concept de « guerre de civilisation » dans son ouvrage « Le Choc des civilisations ». George Walker Bush avait repris cette arme sémantique pour attaquer l’Irak en 2003.

    Nous avons maintenant un peu de recul, allons-nous quand-même nous laisser manipuler par ces paroles faussement protectrices ?

     

    C’est peut-être cela que la réforme du collège, imposée par le gouvernement actuel par ordonnances et décrets, cherche comme objectif : acculturer les citoyens. Mais pourquoi se donner tant de mal alors que nous sommes déjà sous la domination absolue des vrais maîtres du monde. Nos cerveaux sont gavés par des inepties sans intérêt.

     

    Peut-être craignent-ils un ultime sursaut, une lueur de lucidité, une once de courage ?

     

    Il me vient à l’esprit le poème d’Aragon plein d’espoir en la nature humaine et en la capacité de Résistance de l’homme face à la barbarie.

     

    Ah je désespérais de mes frères sauvages
    Je voyais je voyais l'avenir à genoux
    La Bête triomphante et la pierre sur nous
    Et le feu des soldats porté sur nos rivages

    Quoi toujours ce serait par atroce marché
    Un partage incessant que se font de la terre
    Entre eux ces assassins que craignent les panthères
    Et dont tremble un poignard quand leur main l'a touché

    […]


    Quoi toujours ce serait la guerre la querelle
    Des manières de rois et des fronts prosternés
    Et l'enfant de la femme inutilement né
    Les blés déchiquetés toujours des sauterelles

    Quoi les bagnes toujours et la chair sous la roue
    Le massacre toujours justifié d'idoles
    Aux cadavres jeté ce manteau de paroles
    Le bâillon pour la bouche et pour la main le clou

     

    Je demande d’excuser ce cri de colère. Je demande d’excuser la honte que j’éprouve face à notre indifférence et notre lâcheté. Nous laissons ces massacres se perpétrer en Syrie, en Ukraine, et dans de trop nombreux endroits.

     

    Bientôt de nouveaux fronts : en Transnistrie, en Voïvodine, en Macédoine,… ?

     

    Réveillons-nous avant qu’ils ne soit trop tard. Informons-nous, recoupons les informations, agissons en êtres humains dotés d’intelligence et dotés d’empathie envers nos semblables, refusons les horreurs, refusons la barbarie, refusons les massacres et les guerres.

     

    Bien cordialement.

     

    Lucien PONS.

     

    NOTA :

    • Vous trouverez ci-après l’interview de JC Antakli par une journaliste de Nice-Matin.
    • Vous trouverez en PJ le poème complet de Louis Aragon.
    • Vous trouverez en PJ le texte remarquable envoyé par Guy Martin (lecteur assidu du Monde Diplomatique, adhérent  AMD), au Monde Diplomatique sur la couverture scandaleuse de cette guerre par ce journal.
    • Vous trouverez la lettre que vous pouvez adresser au président de la République concernant cette guerre. (Correspondance gratuite).
    • Vous trouverez une carte postale que vous pouvez éditer et envoyer à l’Elysée. (Correspondance gratuite).

     

    Message de Guy Martin

     

    Le gouvernement de la France se satisfait d’une manœuvre de destruction de l’Etat syrien qui livre la nation syrienne au risque avéré de massacres du type Srebrenica, mais à la puissance 10.

     

    L’association des Amis du Monde Diplomatique, dont j’ai été, se réunit en assemblée générale le 26 juin 2015. En tant que « lecteur engagé », je n’ai pu m’abstenir d’interpeler la rédaction du journal sur sa façon de traiter cette terrible affaire syrienne, dans une lettre ouverte ci-jointe. (Voir PJ).

     

    Il faut espérer qu’une mobilisation suffisante ouvre enfin les consciences de nos représentants !!!

     

    Bien cordialement,

    Guy Martin

     

    Agissez ! Et faites circuler ce message à tous vos contacts SVP !

     

    Syrie : Interview de JC Antakli par une journaliste de Nice-Matin.

     

     

    Il faut un soulèvement des consciences face à la barbarie !

     

    Message du : 25/06/2015

    De : "Antakli Jean-claude " <jcantakli@yahoo.fr>
    Sujet : Tr : Interview de Jean Claude Antakli par une journaliste de Nice-Matin. JCA.

    Vérité pour la Syrie !                         

     

    Biologistes diplômés de la faculté de médecine de Montpellier et fondateurs d’un Institut infirmier multiconfessionnel à Alep où ils se rendaient régulièrement, Geneviève et Jean-Claude Antakli ont écrit Syrie, une guerre sans nom ! (éd. François-Xavier de Guibert, 2014), témoignage poignant sur le conflit.

     

    — Jean-Claude Antakli, vous êtes originaire d’Alep. Quelle est actuellement la situation de la ville, que j’avais connue en mai 2010 très prospère et où l’importante — et diverse — communauté chrétienne semblait vivre en bonne intelligence avec les musulmans ?

     

    — Chrétiens et musulmans continuent à vivre ensemble normalement, chacun se reconnaissant d’abord pour son identité syrienne, avant son appartenance confessionnelle.

    L’émigration des chrétiens par peur et par usure est massive. Alep est coupée en deux. D’une part une partie surpeuplée protégée par l’armée gouvernementale, car les habitants des quartiers sous contrôle djihadiste ont fui leur maison (deux millions). D’autre part, une partie occupée par les rebelles Al-Nosra, Daech (car l’ASL des opposants modérés ne représente plus que 5 %) qui retiennent 300 000  personnes, en otage.

     

    Dans la partie gouvernementale, 80 % de la population vit de l’aide humanitaire, le chômage est effrayant, le coût de la vie a été multiplié par sept, l’embargo frappe les médicaments, le fuel, l’essence, l’électricité n’est établie que quelques heures tous les trois jours, l’eau est fournie un jour sur six en ce moment. En mai-juin 2014, pas une goutte d’eau, ce

    qui avait entraîné une augmentation considérable du nombre des victimes civiles (bébés, vieillards).

     

    Dans la partie contrôlée par les djihadistes, qui maîtrisent la centrale électrique et les réservoirs d’eau, les gens vivent sous la loi de la « charia », dans la peur… mais avec eau et électricité !

     

    Entre les deux parties d’Alep, bombardements et pilonnages, jour et nuit, implosions violentes pour éventrer les galeries souterraines creusées par les rebelles.

     

    — Non loin d’Alep, le monastère Saint-Siméon attirait de nombreux pèlerins, européens compris. Qu’est-il devenu et quels sont les sites chrétiens les plus menacés ?

     

    — Ce monastère a été très sérieusement endommagé, des pièces ont été volées, car il a servi de camp de base à des groupes rebelles qui tiennent la région. Tous les sites chrétiens sont menacés, certains ont été pillés dès le début de la guerre, d’autres détruits par les islamistes (Bara, Sergilia, Maaloula, Rakka, Qousseir, Kassab, Deir Zor, Sadad Qâra, Nabk, Deir Atiyeh…), comme ils l’ont fait en Irak.

     

    — Dans votre livre, vous vous montrez sévère envers la diplomatie et les médias français, l’AFP notamment pratiquant « la pire désinformation ». Quelques exemples ?

     

    —Sévère, non ! Lucide. La pire désinformation a été préparée et programmée par notre diplomatie. Diabolisation de l’adversaire : Assad boucher… Assad ne mérite pas de vivre sur terre… Assad bombarde son peuple, alors qu’on parlait « d’opposants » pour désigner les factions djihadistes les plus barbares. Le refus obtus du ministre des Affaires étrangères de reconnaître que les gaz à Khan Al Assal et Al- Ghouta n’ont jamais été utilisés ni par Bachar, ni par l’armée syrienne, ignorant délibérément les conclusions de Carla Del Ponte (émissaire de l’ONU), du MIT (Massachusetts Institute of Technology de Boston) et les preuves indubitables fournies par la Russie !

     

    La pire désinformation véhiculée par les médias, sous couvert de l’AFP, qui diffusait un copié- collé des élucubrations de l’OSDH, une obscure officine londonienne, collectant, interprétant, manipulant à distance les manifestations en Syrie, prétendues spontanées au début, alors qu’à l’évidence elles étaient programmées avec des tireurs d’élite qui tiraient sur les forces de l’ordre et sur les civils simultanément. 

     

    Avec des images truquées et des bilans (morts ou blessés) fantaisistes, qu’aucun média n’était en mesure de vérifier.

    Le déni de réalité pour les grands rassemblements de soutien au régime, à Damas, Alep, Lattaquié… qui ont été volontairement occultés. Même vocabulaire de diabolisation repris à longueur de journées par les chaînes en continu (BFMtv, I Télé, France 24…), France TV, TF1, la radio et la presse écrite, avec les mêmes éléments de langage. 

     

    Qui a relayé en France la lettre de Richard Blake, Sénateur Américain de Virginie, adressée au président Bachar El Assad et aux Forces armées syriennes, particulièrement aériennes, les félicitant de protéger tous les Syriens patriotes et les minorités religieuses, violés, torturés, kidnappés, décapités, par les djihadistes étrangers… ?

     

    — Ancien otage en Syrie et auteur du livre Jihad Academy, le journaliste Nicolas Hénin déclarait le 2 mars sur Euronews :

    « L’Etat islamique a tué plusieurs milliers de personnes (…), probablement même plus de 10 000. Depuis le début de la guerre civile en Syrie, le régime a tué à peu près 200 000 Syriens. De ce point de vue (…) le plus criminel jusqu’à présent, c’est clairement le régime. » Partagez-vous cette analyse ?

     

    — Absolument pas ! M. Hénin, avez-vous entendu parler d’Al Qaïda, de Jabhat Al Nosra, d’Ahrar Al-Cham, de Soukour Al- Cham, de Jaych Al Islam… et d’une vingtaine d’autres brigades ou factions de la nébuleuse  terroriste, toutes surarmées, qui chacune pouvait faire autant de victimes que Daech ?

     

    L’OSDH, organe de l’opposition, basé à Londres et que l’on ne peut accuser d’être pro- Bachar, admet que la moitié des victimes est imputable au régime et qu’un quart de l’armée syrienne a été tuée dans des combats meurtriers.

    Avec qui ? Sauf à penser que le régime  tue les morts, le compte n’y est pas, M. Hénin !

     

    Durant votre séjour forcé dans les geôles de Daech, alors que vous teniez une comptabilité si rigoureuse à l’égard du régime, vous a-t-on mis au courant des multiples attentats perpétrés au quotidien pendant la même période ?

     

    300 civils tués en un seul jour dans la banlieue de Damas, victimes de ces rebelles qualifiés par nos gouvernants de « modérés » !

     

    A Homs, où un attentat suicide perpétré devant une école par un kamikaze a causé la mort de 50 enfants en une seule seconde ! A Adra, à Sadad, à Deir Atiyeh et bien d’autres villages où des centaines de civils innocents, désarmés, ne présentant aucun danger, ont été froidement massacrés, violés, décapités par ces hordes sauvages, qualifiées tantôt de rebelles tantôt de djihadistes… pour atténuer le poids de leurs sales besognes. Pensez-vous servir la vérité et votre fonction de journaliste?

     

    « Djihad Academy » un jeu, je présume, où chaque participant rivalise de son mieux dans l’horreur, pour égaliser voire surpasser la star du système, l’émir Abou Bakr Al-Baghdadi, autoproclamé « Commandeur des croyants » ?

     

    Non, une tragédie, où 23 millions de Syriens subissent déchirés et impuissants les mensonges des discoureurs du Café de Flore parisien (BHL, Kouchner, Fabius), ceux d’une presse aux ordres, pour satisfaire les bailleurs de fonds notamment qataries et saoudiens.

     

    Propos recueillis

    par Camille Galic

     

     

    Jean-Claude et Geneviève Antakli

    Vérité pour la Syrie !

    Biologistes diplômés de la faculté

    de médecine de Montpellier et fondateurs

    d’un Institut infirmier

    multiconfessionnel à Alep où ils se

    rendaient régulièrement, Geneviève

    et Jean-Claude Antakli ont

    écrit Syrie, une guerre sans

    nom ! (éd. François-Xavier de Guibert,

    2014), témoignage poignant.

     

     

    Actualité : Deux dossiers (récemment enrichis de nouveaux textes) à ne pas manquer :

     

    La Grèce met à jour la vraie nature de l'UE (qui risque d'exploser)

    La Russie de tous les dangers (EI en Russie ? La Transnistrie...)

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Chai'mah
    Vendredi 3 Juillet 2015 à 14:02

    Très chère eva R-sistons 

    C'est avec un immense plaisir que je vous ai lu , de tout coeur MERCI !

    J'admire votre travail, votre courage et vote ténacité...

    Bonne continuation 

     

    Ps: Vous pouvez comptez sur mot pour "partager" au maximum

    vos précieux écrits qui font étaler une Vérité masquée au monde...

    Bon courage !!

    Chai'mah

    2
    Vendredi 3 Juillet 2015 à 23:51

    Merci Chantal/Eva.Comme dit ChaiMa tu révèles   avec une grande lucidité tout ce qu'on veut nous cacher . Bisou amical . Rita

    3
    Samedi 4 Juillet 2015 à 00:33

    De tout coeur, merci à ces deux fidèles lectrices,

    chantal (eva)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :