• Fukushima: Un irradié parle (texte poignant) - La fin de l'humanité, bientôt ?

     
     
    Dimanche 17 juillet 2011
    Vendredi 15 juillet 2011

    goupil.jpg

     

    Un accident disent-ils une centrale ils ont perdu le contrôle

    Les radiations sont partout et j'habite presque à côté

    Le matin je vais à l'école comme tous les enfants

    J'ai six ans papa m'a dit si le dosimètre monte plus haut que le trait tu t'éloignes

    Tu me cherches

    Le dosimètre a dépassé le niveau je ne vais pas à l'école je cherche papa

    Je demande aux gens qui passent vous n'avez pas vu mon papa

    Il travaille dans une banque

    Non on ne l'a pas vu

    Les gens regardent mon dosimètre

    Ils ont peur

    Peur

    De me toucher

    De me regarder

    Peur

    Que je les contamine

    Peur

    De me parler ils s'en vont très vite

    Peur

    Ils ont appelé des gens qui ressemblent à des cosmonautes

    Avec leurs combinaisons blanches

    Je ne vois même pas leurs yeux

    J'ai peur

    Ils m'emmènent

    Me font monter dans un camion

    Déshabiller

    Doucher

    Ils me passent un drôle d'appareil qui grésille

    Tout autour de moi

    Je suis nu

    J'ai froid

    Peur

    Où sont papa et maman

    Une autre douche

    Encore l'appareil il grésille moins fort

    J'ai le droit de ressortir

    Pour cette fois ça va ils m'ont dit

    Où sont tes parents

    Je ne sais pas je les cherche

    Comment tu t'appelles

    Je dis mon nom

    Où tu habites

    Ils me ramènent chez moi

    C'est long

    J'ai peur

    Ils m'ont donné un nouveau dosimètre

    Ils donnent l'ancien à papa et maman

    Tout va bien il est décontaminé

    Papa et maman pleurent

    Pourquoi vous pleurez

    La ville est contaminée

    Les radiations arrivent

    La vie change on doit déménager

    Ça fait trois fois

    Et on a tous été irradiés

    Cette fois on ne déménage pas on attend

    C'est la fin

    Des larmes

    La douleur

    Ils n'ont pas de dosimètre

    Ils savent

     

    Jérôme Goupil, 9 juillet 2011

     

    source :

    http://www.jeromegoupil.com/fr/News/Entr%C3%A9es/2011/7/11_Irradi%C3%A9s.html

    Présentation

    http://fukushima.over-blog.fr/article-irradies-79529289.html

     

     

     

    Notre monde touche-t-il à sa fin ?

    Lettre reçue

     

     

     

    Tu sais, je crains que tout soit soit vain désormais. L'explication est simple, et tient en un mot : nucléaire ! Déjà, pour le Japon c'est déjà trop tard, et le sursis pour les autres pays , ce n'est qu'une vingtaine d'années de plus. La contamination est générale. Bientôt les centrales les plus anciennes devront fermer, et ne seront pas démantelées, parce que personne ne sait le faire. Les barres usagées vont pourrir sur place. Les taux de nucléides dans l'atmosphère, dans l'eau vont bondir. Déjà le nombre de cancers en France est en nette augmentation : que sera-ce dans vingt ou dans cinquante ans ?

    As-tu lu mon petit papier d'hier  ? Je n'ai pas voulu en faire trop, c'est pourtant déjà peu rassurant. Et c'est mondial. Et les capitalistes veulent continuer : j'avais noté il y a un mois un conflit entre le ministre de l'industrie japonais, et le premier ministre. Le premier, sans doute poussé par les lobbies, voulait continuer à exploiter les centrales nucléaires (les trois quarts sont actuellement à l'arrêt déjà au Japon), alors que le second l'a remis en place en exigeant que l'on commence à utiliser les énergies renouvelables. Il est bien tard, à mon avis. L'air, l'eau, le sol de l'empire nippon sont déjà infectés partout ou presque.

    Et des enfants continuent à naître. Que leur laissons-nous ? Des ruines en devenir. Faire machine arrière, reprendre dans une autre direction, je l'entends bien. N'est-ce pas déjà trop tard ? Et mon fils va continuer à aller travailler, à 50 Km de chez lui, en passant au pied d'une de ces centrales, dont l'un des deux réacteurs est à l'arrêt faute d'eau de refroidissement, et l'autre suivra sans doute bientôt.  Avec deux réacteurs, cette centrale-là est déjà aussi puissante, donc potentiellement polluante, que les six réacteurs de Fukushima Daiichi.

    Bonne journée, malgré tout !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :