• Elus pourris, ou Système pourri ? Référendum dans la rue ? (+ Actualité)

     
     
    Mercredi 10 avril 2013

     

     

    banques-magot-images.jpg

     

     

     

    L'actualité (Thatcher, Cahuzac..)

     

    tue l'Actualité (Ani, Loi Fioraso, Colère populaire..)

     

    Chantal Dupille

     

     

     

     

     

     

     

    Bonjour !

     

     

     

    Notre actualité est bien chargée. L'oligarchie pleure la petite parvenue devenue grande dame de fer et surtout de cadeaux aux plus nantis, et pire encore, à la Société CAPITAListe qui tue le TRAVAIL, tandis que le peuple, lui, pleure Chavez qui a utilisé les gains du pétrole pour lutter contre les disparités sociales.

     

     

     

    Et dans l'actualité, on apprend que tandis que les partisans du Mariage pour tous réclament en manifestant un référendum, celui que les "socialistes" corrompus proposent, concerne la moralisation de la vie politique : Comme je l'ai écrit dans un tweet, on traque des petits pourris pour ne pas parler du Système lui-même,  pourri dans ses fondations mêmes : Elles reposent sur du papier, sur du virtuel, sur la corruption, sur la cupidité, sur l'idolâtrie des fausses valeurs, sur le mépris de l'humain...  

     

     

     

    Et pendant ce temps, dans un silence médiatique assourdissant, le Droit du Travail est assassiné par la gauche caviar, plus caviar que jamais : Même l'homme du bouclier fiscal pour les plus riches, "super Sarko" (comme disent dans les médias ses valets et ses soubrettes), n'aurait pas osé s'en prendre ainsi au Code du Travail !  Bref, bientôt tout le monde va se retrouver dans la rue pour réclamer la démission de Hollande (et de la femme la plus détestée de France) :  A Droite manifestants du Mariage pour tous et adversaires du PS en tous genres, à Gauche les trahis du Gouvernement, sans oublier tous les autres : Les "dégraissés", les chômeurs, les futures victimes de l'Ani, les opposants à l'aéroport de Notre Dame des Landes, etc etc.

     

     

     

    Flanby a voulu se montrer fort avec ses engagements militaires illégaux et terroristes (en armant les pires égorgeurs de la planète), mais ce n'est pas avec des guerres, surtout illégitimes, coûteuses et meurtrières (à huis-clos), que le peuple est satisfait. Il veut du travail, un toit, et qu'on ne se moque pas de lui en offrant par ex. en pâture un homme tombé en disgrâce parce qu'il a planqué de l'argent et menti, pitoyable bouc-émissaire de ce Système pourri jusqu'à la moëlle. Jadis, on calmait la colère "des dieux" en sacrifiant un individu, aujourd'hui on offre à l'Opinion, via les Médias aux ordres, un corrompu parmi tant d'autres - en espérant que cela détournera l'attention des VRAIS problèmes, en espérant que cela calmera la colère populaire !

     

     

     

    Gageons qu'il y aura bientôt beaucoup de monde dans la rue. Affaire à suivre, donc, qui couvrira bientôt celle de toutes les affaires hollandiennes ou sarkoziennes (1).

     

     

     

    Chantal Dupille

     

    http://chantaldupille.over-blog.com

     

     

     

    (1)
    A propos de la "moralisation" : Les 40 affaires de Sarkofrance

     

     

     

     

     

     

     

    Ne pas oublier cette Actualité :

     

     

     

    Projet Fioraso, anglais en maternelle : Le gouvernement trahit la France

     

     

     

    Le Qatar va-t-il acheter toute la France ?

     

     

     

    Les Alsaciens ont refusé d'être les cobayes d'une expérimentation préfigurant le démembrement de la République

     

     

     

     

     

     

     

     

    1 h

     

    On est en train de tuer Code du Travail, Droit du Travail dans silence Médias ! Evénements graves toujours masqués, là Thatcher Cahuzac etc

     

     

     

    Affaire Cahuzac à la Une = Ecran de fumée pour masquer débat parlementaire autour retranscription dans loi de l'Ani

     

     

     

    14 h

     

    Hier on fêtait la mort de Tatchter. Aujourd'hui on pleure la fin des droits des salarié-e-s.

     

     

     

     

     

     

     

    fioraso

     

    http://www.u-p-r.fr/actualite/france/petition-nationale-contre-le-projet-de-loi-fioraso-esr-qui-vise-a-imposer-langlais-dans-lenseignement-superieur-en-francelink

     

     

     

     

     

    Sélection :

     

     

     

     

     

     

     

    47 min

     

    URGENT: Monsanto veut breveter nos fruits & légumes - Stop à la prise de pouvoir sur notre nourriture!

     

     

     

    48 min

     

    Évasion fiscale : "en quelques années, on pourrait résorber le déficit" :

     

     

     

    10 h

     

    UE-Israël une alliance contre nature, vidéo

     

     

     

    9 Avr

     

    Les 10 victimes de ( responsabilité directe.... ):

     

     

     

     

     

    Le mythe de l’Islande anticapitaliste et révolutionnaire : les faits, rien que les faits

     

    Comptes et légendes des Le Pen: Un Front plus familial que national 

     

     

     

    Thierry Meyssan commente la situation en Syrie face à la poussée de l'Occident (vidéo)

     

     

     

    Gaz de schiste : Les dommages collatéraux (Québec)

     

     

     

    Evolution foudroyante du système bancaire - Gangstérisme et truanderie institutionnalisée

     

     

     

    Les grands médias sont désormais des instruments de la guerre idéologique

     

     

     

    Le lynchage médiatique du plus grand comique français, Dieudonné

     

     

     

    Tous pourris, PS, UMP... et FN, bien pire encore ! (Liste condamnations)

     

     

     

    L'affaire Cahuzac, une affaire d'état ! (François Asselineau)

     

     

     

    Liste condamnations et mises en examen PS, Parti de Gauche, Verts, UMP et FN

     

     

     

    Le scandale des morts en détention de prisonniers palestiniens (grève faim)

     

     

     

    . europe-dictature-BHVjaGqCYAA21ny.jpg

     

    L’Europe organise le blocus monétaire de Chypre.

     

    Article du Figaro sur le chantage de la BCE.

     

    La Banque centrale européenne (BCE) a prévenu qu’elle cessait d’alimenter en liquidités les banques chypriotes tant que Nicosie n’accepte pas le plan de sauvetage. 

    Aussi policé soit-il, Mario Draghi sait employer la force lorsqu’il le juge nécessaire. C’est la méthode qu’il a choisie, à Chypre, pour forcer le gouvernement à accepter le plan de sauvetage de l’UE et du FMI, rejeté par le parlement chypriote mardi.

    Après avoir «pris acte» du rejet du plan d’aide par Nicosie, la BCE a sorti son arme de dissuasion massive: le blocus monétaire. Elle a prévenu qu’elle n’alimenterait plus les banques chypriotes en liquidités, tant que le plan de sauvetage UE-FMI ne serait pas accepté.

     

     

    Chypre : fin de l’État de Droit financier, fin de la monnaie unique.

     

    Pour Mathieu Morateur (@Morateur), c’est à un véritable coup d’État que s’est essayé (depuis le plan a été rejeté) l’Eurogroupe, outrepassant le Droit sur le respect duquel les États membres, l’Europe, sont fondés.

     

    La première victime de ce plan est la séparation des pouvoirs. Par un subterfuge qui consiste à empêcher artificiellement la cessation de paiement par l’intervention de l’État chypriote, sponsorisé par les autres membres de la zone euro, il s’agit de soustraire les 2 principales banques du pays (Bank of Cyprus et Cyprus Popular Bank) au droit des faillites et à la justice commerciale.

    […]

    La taxe sur les déposants se justifie par la présence d’argent blanchi parmi les dépôts. Il s’agit donc d’une sanction pénale. Or, s’il est bien un domaine symptomatique de l’existence ou de l’absence d’un État de Droit, c’est celui de la sanction pénale, dans lequel tout arbitraire doit être écarté. En l’espèce, deux principes fondamentaux de fond sont méconnus, le principe de légalité des délits et des peines et le principe d’individualisation de la sanction, et bien entendu, aucune procédure n’étant suivie, tous les principes fondamentaux de forme, parmi lesquels le principe du contradictoire et les droits de la défense qui en découlent, dont la présomption d’innocence, et le droit à un procès équitable. Car voici tous les déposants condamnés sans procès à une amende qui ne dit pas son nom. Alors que la justice imposerait que l’argent blanchi soit intégralement confisqué, et les dépôts des honnêtes épargnants protégés.

     


     

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/accord-sur-le-travail-sarko-l-a-129227

     

     

    Accord sur le travail : Sarkozy l’a rêvé, Hollande a osé le faire !

    Ce que la droite n'avait pas osé les socialistes l'ont fait ! procès d'une loi scélérate

     L'affaire Cahuzac, dont tous les médias nous rebattent les oreilles , fait écran de fumée pour masquer le débat parlementaire qui se déroule autour de la retranscription dans la loi de l'accord national interprofessionnel (Ani) conclu le 11 janvier 2013 entre les organisations patronales (MEDEF, CGPME et UPA) et trois syndicats de salariés (CFDT, CFTC et CFE-CGC), mais contre l’avis de la CGT et de FO. 

     

    C’est ce mardi 9 avril, au terme d’une semaine de discussions en séance, que l’Assemblée nationale doit voter le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi élaboré à partir de l’accord national interprofessionnel précité.

    C'est la pire "réforme du marché du travail" jamais envisagée depuis 70 ans. Et c'est un gouvernement "socialiste" qui est en train de la voter !

     

    Comme le note très justement la CGT  " de nombreuses dispositions d'application immédiate  vont accélérer les licenciements, les rendre moins coûteux pour l’entreprise et moins facilement contestables par les salariés.

    Elles vont accroître la précarité et la pression sur les salaires, généraliser la mobilité professionnelle forcée, tout en réduisant les  moyens actuels de défense devant la justice. 

    Ce qui a été présenté comme de nouveaux droits pour les salariés est virtuel et renvoyé à d’hypothétiques négociations ultérieures "

    Voici quelques mesures  qui donnent un avant goût, du plat de résistance distribué aux salariés...... 

    pour aller plus loin dossier Assemblée Nationale

    • Les délais de prescription,  dérogatoires en droit du travail, sont encore réduits : 

    En effet le salarié  aura un délai  de deux ans pour saisir le juge (délai ramené à un an en cas de licenciement économique collectif), et les  rappels de salaires ou d'heures supplémentaires seront limités à une période de 3 ans (au lieu de 5 actuellement). 

    • Une flexibilité  accrue des salariés :

    Aujourd’hui, si un salarié refuse  une mutation qui  affecte un élément essentiel de son contrat de travail  il est licencié pour motif économique. En cas de litige avec l'employeur  , c'est  le juge qui apprécie le caractère de la modification..

    Demain, un accord d’entreprise pourra autoriser l' employeur à muter le salarié sur un autre poste ou sur un autre lieu de travail. ( les limites étant prévues par l'accord) et si le salarié  refuse  il sera licencié pour motif personnel.   

    Aujourd’hui, les salariés peuvent refuser une baisse de salaire ou la modification de leur temps de travail, même si un accord collectif le prévoit.  Dans ce cas  et  si l'entreprise rencontre de graves difficultés , ils sont licenciés pour motif économique avec les garanties prévues .

    En outre ils peuvent contester  devant les tribunaux  le caractère réel et sérieux de leur licenciement . 

    Demain, L’employeur pourra imposer une réduction du temps de travail ou une diminution du salaire dans le cadre « d’accords de maintien dans l’emploi » et le refus du salarié entraînera son licenciement, dont le motif économique, présumé, ne pourra pas être contrôlé par le juge. 

     

    Le député de l'Essonne, Jérôme Guedj est le seul socialiste à avoir clairement critiqué le texte 

    Très critiquée par les députés communistes, cette mesure s'inscrit pour eux dans la même ligne politique que le gouvernement précédent.

    André Chassaigne, président des députés Front de Gauche a dénoncé "une mesure promue par Nicolas Sarkozy sous le nom d'accord compétitivité emploi et alors combattue par le Parti socialiste". A ses yeux elle permettra "un chantage patronal généralisé". "Les travailleurs d'aujourd'hui seront les précaires de demain", a ajouté le député communiste Jean-Jacques Candelier.  

    • Le  contrat de travail intermittent redevient à la mode...

    Le contrat de travail intermittent est un contrat  qui comporte, une alternance de périodes travaillées et non travaillées.

    Tous les professionnels des ressources humaines savent que le temps  partiel annualisé et le travail intermittent crée  une déstabilisation de la vie familiale des salariés  .......

    Malgré cet inconvénient  ( mineur semble t-il pour nos partenaires sociaux et nos députés )   ce type de contrat pourra être généralisé dans les petites entreprises.

    En effet  dans les branches visées par l’accord, les employeurs d’entreprise de moins de 50 salariés pourront utiliser ce contrat directement. 

    • Évolutions liées à la rupture du contrat de travail qui ressemblent à une sécurisation des licenciements !

    L'employeur pourra dans certaines conditions, pour fixer l'ordre des licenciements, privilégier la compétence professionnelle ; 

    L'accord crée une indemnité forfaitaire pour réparer  le préjudice subi par un salarié en cas  de licenciement abusif.

    Cette indemnité est  calculée en fonction de l'ancienneté du salarié, et a le caractère social et fiscal de dommages et intérêts ;

     Le texte de loi privilégie le recours au Bureau de conciliation où sera négociée l’indemnité forfaitaire versée au salarié avec un plancher de 2 mois de salaire et un plafond de 14 mois, selon l’ancienneté. A défaut de conciliation, l’affaire sera portée devant le Bureau de jugement.

     Selon le syndicat de la magistrature "En fixant un barème d'indemnisation forfaitaire du salarié pour mettre fin à la contestation d'un licenciement, l’accord rompt avec le principe de réparation intégrale des conséquences de la perte d'emploi et dissuade le juge d'exercer son pouvoir d’appréciation sur l’étendue du préjudice réellement subi par le salarié." 

    . Pour supprimer, encore, le contrôle du juge sur le contenu du plan de sauvegarde de l’emploi et sur le respect de la procédure d'information et de consultation des représentants du personnel, la loi organise deux procédures, alternatives, de licenciement économique collectif (10 salariés et plus sur 30 jours). La première renvoie aux institutions représentatives du personnel le soin de signer avec l’employeur un accord de méthode dont la contestation est très encadrée. La seconde attribue le pouvoir de contrôle à l’administration du travail, qui n’aura pas les moyens de l’exercer réellement dans le bref délai imparti.

     

    Selon le syndicat de la magistrature "Au lieu d'empêcher les licenciements collectifs qui satisfont des intérêts purement financiers, l'accord  et par la même la loi organisent  la neutralisation du juge judiciaire, conformément aux voeux du Medef dont c'était l'une des toutes premières préoccupations." 

    En « contrepartie » de ces reculs, des avancées… de Polichinelle....... 

    • Des « droits rechargeables » à l’indemnisation pour les demandeurs d’emploi

    Un demandeur d’emploi qui retrouve un travail mais qui n’a pas utilisé l’ensemble de ses droits pourra les conserver en cas de perte d’emploi ultérieure. le Medef ne voulant pas  financer ce nouveau droit,il faudra donc diminuer le niveau d’indemnisation de l’ensemble des demandeurs d’emploi.

    • Une taxe sur les contrats précaires  qui n'empechera pas le recours massif à ce type de contrat  ( voir mon article sur le sujet ).
    • Un encadrement du travail à temps partiel qui reste limité

    Certes, il est prévu que le temps partiel soit de 24h minimum par semaine, mais les possibilités de déroger à cette durée sont multiples. De plus, les règles permettant de moduler le temps de travail sont renforcées.

    À titre d’exemple, l’employeur pourra modifier la durée du travail du salarié huit fois dans l’année. Le salarié devra se tenir à la disposition de l’employeur. Les heures qu’il fera en plus ne seront pas systématiquement majorées.

    • Création d'un compte personnel de formation intégralement transférable ;

    Je suis consternée  à l'instar de notre ami Gérard Filoche

     

    http://emotions.20minutes-blogs.fr/archive/2013/04/09/ce-que-la-droite-n-avait-pas-ose-les-socialistes-

     

     

    La gouvernance économique conduit à des violations des droits en Europe

    Illustration

    Illustration

    Mots clés

    Vendredi, la cour constitutionnelle portugaise a censuré certaines dispositions du plan d’austérité imposé au Portugal par ses créanciers internationaux, la troïka de l’Union européenne, la banque centrale et le FMI. Une décision qui suscite un flottement en Europe, d’autant plus que d’autres décisions dans le même sens pourraient l’être ailleurs.

    Qu’en est-il d’une contradiction possible entre des mesures inclues dans des plans d’austérité et le respect de droits sociaux fondamentaux,  parfois inscrits dans les constitutions même des états-membres ?

    "Je pense clairement que la gouvernance économique conduit à des violations des droits sociaux et économiques dans les États membres", estime Filip Dorssemont, professeur de droit du travail à l’UCL. "Il y a donc un conflit entre l’Union européenne et des valeurs constitutionnelles de certains membres".

    De plus en plus d’Etats membres ont incorporé dans la Constitution le respect d’une série de droits, que ce soit à la dignité, au logement, à l’environnement, à la santé, à la protection sociale. Est-ce qu’on pourrait de plus en plus invoquer ces droits incorporés pour contester les politiques mises en œuvre par l’Union européenne et la Troïka dans certains pays ? "Oui", estime le spécialiste.

    "Il n’y a pas une hiérarchie préétablie entre le droit européen et les Constitutions nationales. A mon avis, il n’y a rien qui empêche des Cours constitutionnelles de suivre l’exemple de la Cour portugaise". Même la Cour allemande a insisté sur la primauté de la Constitution allemande dans les décisions économiques et sociales, rappelle Filip Dorssemont.

    M. Molitor

    l-ont-fait.html

    La gouvernance économique conduit à des violations des droits en Europe

     

    RTBF

     

     

    Infos non-alignées ...

     

     

    Rap contre Monsanto

     

    <span class="f"><span class="f"><span class="f"><span class="f"><span class="f">..</span></span></span></span></span> ; .. Le Cercle des volontaires est allé à la rencontre du journaliste irlandais indépendant David Cronin afin de parler de son dernier ouvrage traduit en français "Europe Israël : Une alliance contre-nature" aux éditions La Guillotine.
    .. . .

    Les infos dont on parle peu | info-libre

    www.info-libre.fr/?tag=les-infos-dont-on-parle-peu
    Je mets à votre disposition tous les 15 jours quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes.

    Les infos dont on parle peu n°25 (6 Avril 2013) | info-libre

     

     

     

     

    Journal TV - PAS L'Info ! | Parti Anti Sioniste (PAS)

    « PAS L'Info ! » : Le Journal TV du Parti Anti Sioniste sur internet !  Cette émission est destinée à vous éclairer sur l'influence du sionisme dans les différents médias, et son implication dans les domaines politique, économique et culturel, en France et dans le monde.

     

    07
    AVR
    Journal TV - PAS L'Info ! : Émission N° 26 - Saison 3 [07/04/13]
    Dimanche, 07 Avril 2013 [Liste des émissions]

     

     

     

     

    .

     

    Journal hebdomadaire de Voix de la Russie – 1er avril 2013

    www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-l...
    1 avr. 2013
    Rendez-vous hebdomadaire en français proposé par la radio Voix de la Russie qui présente les actualités russes ...

     

     

    L'actualité en raccourcis - et en tweets (sur ma page )

     


    8 Avr

    France Info... ou Europe Propagande ? ( vidéo)


    8 Avr

    Antisémitisme.Sémites=arabes surtout,des juifs aussi.France aujourd'hui,on dénonce racisme anti-Juifs et.. on incite à racisme envers Islam!

     

    OK brevets Monsanto sur fruits et légumes juste cause, très juste, mais alerte ! AVAAZ manipulé par CIA pour repérer activistes

     

    1 h

    (Sur JF COPE avocat d' AFFAIRES) : "Il ne plaide jamais, il fait du LOBBYING" (Yves Thréard, Dir. adjoint Figaro sur Politique Matin LCP)

     

    10 h

    Voilà une "1e Dame" (1e détestée!) qui n'aime ni journalistes ni son job juste gagner sous quand photos déplaisantes


    2 h

    La cupidité mène au chaos. Sortez votre argent des banques pour mettre les cupides à terre. Bientôt il sera trop tard !! NOW

     

    8 Mars

    "rend hommage" à , en critiquant "ses positions extrêmes sur ". Hypocrite Hollande, c toi qui mérite l'indignation !

     

    8 Avr

    " colorées" : Mon ami Simon de Beer analyse la info sur le par les USA :

     

    12 h

    Quel journaliste posera la vraie question à 1 interviewé sur déficit: Au lieu réduire dépenses,revenir sur loi 3 1 1973 à l'origine déficit?

     

    12 h

    "Le Monde est un journal un peu spécialisé dans les manipulations politiques quand ça l'arrange" (Marine le Pen sur Public Sénat 9 4 13)

     

    12 h

    "je ne comprends pas pourquoi pourquoi seulement mediapart est capable de faire une enquête jusqu'au bout dans ce pays." Melenchon

     

    12 h

    Média dénonce destruction archéologie par Talibans. Se taisent pr sites Syrie détruits par terroristes amis Occident

     

    13 h

    Mélenchon a raison: Demandons le patrimoine de Pujada. Il a reçu "laisse d'or" du journaleux "le + servile", donc patrimoine doit être épais

     

    14 h

    exclu du mais pas ...

     

      13 h

    Et voilà, maintien (provisoire,chut !) d'un emploi en échange de baisse de salaire (jusqu'où ?). Les mondialistes ont créé crise sur mesure

     

    14 h

    Pujada laquais libéralisme à la Thatcher, invite ses potes pr les booster (Valls,Copé..) et 1 Mélenchon pr l'embarrasser: Publier patrimoine

     

    15 h

    1ers soldats France quittent Mali, Fabius va sous-traiter aux soldats africains,seront tués à la place des Français,et sur place mercenaires

     

    15 h

    2) Mercenaires ne sont pas soumis aux lois guerre, sont sans foi ni loi. Et Hollande ne subira pas colère des Français si nos soldats = tués

     

    15 h

    Existe-t-il un risque de conflit avec la du Nord ? par le Colonel Régis Chamagne

     

    15 h

    PUJADA tout petit laquais du Système joue au roquet avec Mélenchon au Journal de 20 h - 2 poids:Fiel avec Mélenchon,miel avec son pote Valls

     

    15 h

    Et le pire avec Thatcher, c'est que ses réformes ont essaimé le monde pour le malheur des peuples sacrifiés à la finance vorace

     

    16 h

    Evasion fiscale = 40 à 80 milliards par an en France. Elle épongerait les dettes. Mais Système + dur avec voleur alimentaire qu'avec nantis

     

    16 h

    Corée Nord co Iran ne veut pas guerre dont sortira laminé. Mais se défendra (normal). Ce qui est à craindre:1 geste,étincelle,TOUT s'embrase

     

    16 h

    Gesticulations Corée Nord ? Non provocations USA. Pr moi : Désir US d'éliminer non-alignés et rivaux (Asie, Chine..) pour dominer seul monde

     

    16 h

    Thatcher a impulsé et gravé ds marbre dérégulation Système finance,économie financiarisée,ouvre Bourse Londres,libéralise mouvement capitaux

     

    16 h

    Horreur financière au détriment emploi via Thatcher: City devient place mondiale, finance au lieu production, spéculation, dettes sans fin..

     

    8 Avr

    Dis-moi qui sont tes amis.. je te dirai qui tu es! Grands fans de la Thatcher : Giscard,Cameron,Merckel.. Bush,Sarkozy et Blair se taisent?

     

    8 Avr

    Et en plus,cerise sur le gâteau empoisonné,la Thatcher a libéralisé la City,haut lieu de la finance pourrie! Fichtre, ça ne suffisait pas ?

     

    Ronnie Reagan and Maggie Thatcher

     

     

    http://www.morethings.com/images/margaret_thatcher/photo_gallery11.htm

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :