• Comment résister, sans violence, à la mondialisation militaro-financière ?

     
     
    Dimanche 22 janvier 2012

     

     

     

     

     

     

    Comment s'opposer à la mondialisation militaro-financière

     

    quand on est non-violent

     

     

     

     

     

     

     

    On m'a souvent demandé, à moi qui suis suis non-violente : Comment résister à la mondialisation militaro-financière ? 

     

     

     

    Je ne crois pas à la violence pour s'opposer à la violence économique, sociale etc. Je crois à l'intelligence, comme le blogueur Aspeta, "Ne dépensez plus, pensez !"

     

     

     

    Donc, comment s'opposer à un Système qui broie l'humanité, qui tue les Nations et l'emploi, qui rend inaccessible le logement, qui pollue notre alimentation et nos terres, qui déclenche partout des guerres, etc ? Dans le désordre, voici quelques pistes...

     

     

     

    La première des choses, est de se tenir informé(e), en lisant la Presse non alignée... sur Internet. Et ensuite, de devenir, tous, journalistes : En informant à notre tour nos voisins, nos familles, nos collègues, nos amis, etc... Sans connaissance de la vérité, on ne peut choisir librement.

     

     

     

    La seconde, est de consommer le moins possible, de s'astreindre volontairement, et même joyeusement, à la simplicité de vie, ensuite de consommer intelligemment, le plus naturel possible par exemple. Bannissons tous les gadgets. Préférons la petite enseigne locale au grand distributeur, le producteur au super-marché, l'artisan à l'industriel...

     

     

     

    La 3e chose que je conseille, est de recourir au maximum au troc de services et de biens.

     

     

     

    La 4e, et l'une des plus importantes, est de laisser le moins d'argent possible dans les banques, d'emprunter le moins possible, et si l'on doit emprunter, qu'on le fasse auprès de particuliers, pas auprès des banquiers. Le Système ne fera pas long feu !

     

     

     

    La 5e, en cas de guerre, n'acceptons pas de la faire, et les femmes, le cas  échéant, devront refuser, à l'arrière, de remplacer leurs hommes pour fabriquer le matériel de mort qui tuera leur compagnon, leurs fils, leurs frères etc...

     

     

     

    La 6e chose, est de former nos anciens à l'informatique, et tous ceux qui ne connaissent pas Internet, afin qu'ils puissent accéder à l'information vraie, non-alignée sur l'officielle.

     

     

     

    La 7e est de refuser de faire tout ce qui nuit aux autres, comme exploiter un employé, dénoncer des voisins, porter atteinte à la vérité ou à la liberté... et bien sûr de refuser ce qui est nocif pour soi (comme les vaccins lors de pandémies artificiellement créées) ou injuste ou intolérable (par exemple la puce, préparant le contrôle absolu de chaque individu). 

     

     

     

    La 8e, vivons sainement et frugalement, en économisant les biens périssables, en chauffant peu (d'ailleurs c'est plus sain), en ne gaspillant pas (l'eau notamment), en partageant tout ce que nous pouvons (par exemple, avoir une machine à laver pour plusieurs familles), en utilisant au maximum les transports en commun, en étant vraiment solidaires les uns des autres. D'une façon générale, il conviendra toujours de choisir la qualité plutôt que la quantité,  le durable plutôt que l' éphémère. Et boudons  les articles fabriqués par les nouveaux esclaves ou vendus par des pays ne respectant pas la vie des autres, comme les Etats-Unis ou Israël.

     

     

     

    D'une façon générale, vivons au maximum sinon en autarcie, du moins de façon autonome, en fabriquant le plus possible tout nous-mêmes. Favorisons pour nos enfants les activités manuelles et les jeux d'autrefois, comme ceux de ballons, la marelle, etc.  Ca suffit la désinformation, la violence, la propagande, le matérialisme, l'abrutissement, l'abêtissement même,  etc,  véhiculés par la télévision ou par les jeux vidéos - d'ailleurs incitant à dominer les autres !  D'une façon générale aussi, ne soyons pas dupes du conditionnement quotidien qui nous conduit à penser, par exemple, en termes de compétition (se battre les uns contre les autres, avoir un esprit de domination au lieu de coopérer et de partager), au contraire mettons en commun nos capacités et nos biens,  etc.

     

     

     

    Non seulement notre mode de vie doit changer, mais aussi notre comportement et notre état d'esprit, notre manière de voir les choses.

     

     

     

    Naturellement, soyons exigeants en matière de liberté ou d'information, développons l'esprit critique de nos enfants, expliquons leur l'Histoire - si redoutée par ceux qui s'évertuent à dissimuler les périodes d'émancipation des peuples - , ne soyons pas des moutons... qu'on conduit à l'abattoir. Quant aux élections-bidons, ne soyons pas dupes et exigeons de décider nous-mêmes de la politique, par exemple en imposant le référendum d'initiative citoyenne. Le vote blanc doit être institué, les petits partis doivent être représentés (signatures anonymes des Elus) et nous devons militer pour une Constituante. Ce n'est que mon avis.

     

     

     

     

     

    Ne dépensons plus, pensons !!! Et le Système militaro-financier s'effondrera de lui-même sans que nous ayons à le combattre...

     

     

     

    Chantal Dupille

     

     

     

     

     

    Au fait, je viens de trouver cette vidéo pleine d'humour

     

    sur le 11/9 2001, la voici :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :