• Chantal Dupille: Enfance, engagements d'étudiante, formation, Appel...

     
     
    Mercredi 15 août 2012

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ceci est une ébauche du début de ma "contre-fiche" Wikipedia (désormais à charge), on y lira notamment tous les engagements qui ont été les miens loin de correspondre à l'image partisane et caricaturale qu'on en donne depuis que j'ai mis en avant l'excellent conférencier François Asselineau (bête noire des Atlantistes et des alignés sur la Pensée Unique mondialiste).

     

     

     

    Il manque de nombreux liens, je ferai tout cela petit à petit. C. D.

     

     

     

    Suite ici:

     

    Chantal Dupille: Sa fiche. Jeunesse, journalisme, littérature, engagements..

     

     

     

    Description de cette image, également commentée ci-après

     

     

     

    Chantal Eve Dupille

     

     

     

    Pseudo : Eva R-sistons

     

     

     

    Née le 10 janvier 1944 dans l'Oise, Française

     

     

     

    Blogueuse (plusieurs sites sous pseudo et sous son nom)

     

     

     

    Etudes: Licenciée ès-Lettres modernes,

     

    Diplômée Ecole Supérieure de Journalisme

     

     

     

    Petite-nièce du Professeur Hyacinthe Vincent (1862-1950), Médecin Chef de l'Armée française, Chercheur, plusieurs découvertes, Membre de l'Académie de Médecine, et de l'Académie des Sciences

     

     

     

    Son blog Officiel : Le blog de Chantal Dupille

     

    Les critiques, les interviews

     

     

     

    Distinction : Prix Broquette-Gonin, "destiné à récompenser l'auteur d'un ouvrage philosophique, politique ou littéraire jugé susceptible d'inspirer l'amour du vrai, du beau et du bien"

     

    .

     

    CD-34-ans-haut.jpg

     

     

     

    Jeunesse et formation

     

    Chantal Dupille naît le 10 janvier 1944 de Raymond Dupille, Français d'origine bordelaise et catholique, et de Raïssa Ossipovna Haletzkaya, juive d'origine russe  ukrainienne (mère) et mongole (père). Elle-même se convertit dans les milieux évangéliques protestants mais par dégoût du sectarisme, des communautarismes, des fondamentalismes et des fanatismes, elle se définit seulement comme "croyante en Dieu" et elle milite pour la communion des civilisations

     

     

     

    Né en 1900, Raymond Dupille, fils d' Exportateur-Importateur, est d'abord Industriel  (il crée la marque "Bonneterie Erdé" - griffe "Pirouette", tricots de luxe - près de Troyes, à St André les Vergers), puis il perd sa fortune 15 ans après la 2e guerre mondiale et devient Agent de manufactures. Il a écrit plusieurs pièces pour un Théâtre réputé de l'époque, Le Grand Guignol, dont "Du sang dans l'Azur" (prise d'otage dans un avion). Il était champion d'escrime.

     

     

     

    Née en 1911 près d'Odessa, Raissa Ossipovna Haletzkaya est dessinatrice de mode pour des industriels à Troyes et sculpteur (expositions de miniatures en Allemagne).

     

     

     

    Raymond et Raissa ont 2 filles. L'aînée, Monique Dupille, diplômée de l'Ecole d'Architecture de Francfort, est architecte d'intérieur, pendant plusieurs années elle dirige une société en Allemagne, "Ambiance exclusive".

     

     

     

    Chantal Dupille passe ses 25 premières années près de l'Avenue Foch à Paris (déjà rebelle, dès 4 ans elle ne supporte pas l'injustice sociale et commence à prendre la défense des pauvres), puis les suivantes dans le XVe après avoir épousé un actuaire (Ingénieur des Mines). NB : Elle est mère de 2 garçons et d'une fille. 

     

     

     

    Elle fait ses études au cours Hattemer (75016 Paris) sauf un an au Couvent des Urselines (Neuilly).  En 6e, elle rentre au lycée Lafontaine (section moderne) jusqu'en 3e (BEPC), puis elle prépare le bac au Cours Lamartine (75016 Paris). Enfin, terminale (philo) au Lycée Molière à Paris (16e).

     

     

     

    Elle souhaite rentrer à l'Opéra (sélectionnée par Serge Lifar), mais sa mère préfère la voir faire des études. A 17 ans, elle montre ses dessins de mode au Grand Couturier Jacques Heim qui veut l'embaucher aussitôt, mais seulement après avoir pris des cours de couture, ce qu'elle refuse.  Son rêve, ensuite, est de servir les lépreux en Afrique avec le Dr Schweitzer, mais allergique aux matières scientifiques, elle ne peut faire sa médecine. Elle se présente alors au concours de HEC jf à Paris, qu'elle rate de peu, mais déjà elle songe à devenir journaliste, écrivain, conférencière, cinéaste et exploratrice. Dix ans plus tard, elle réalisera son rêve d'aller en Amazonie sur le Rio Napo et de rencontrer les Aucas, les célèbres coupeurs de têtes, puis elle recevra chez elle, aux Hauts de Klingenthal (Alsace), de nombreux Conférenciers de "Connaissance du Monde" ayant entre autres séjourné en Amazonie, à Bornéo (où elle se rendra elle-même en pirogue dans une longhouse en pleine jungle)... Elle effectuera son voyage de noces en partie dans les Hurdes, la région la plus inaccessible d'Espagne alors qu'une voie  commençait à être construite pour juste atteindre le premier village de la contrée (voir le film "Terre Sans Pain" de Bunuel sur cette région si sauvage) et elle rencontre un des héros du film. 

     

     

     

     

     

    A-Chantal-en-Amazonie.jpg

     

    Amazonie, Rio Napo (Equateur)

     

    Chantal Dupille, munie de sa caméra 16 mm,

     

    préfère franchir le fleuve

     

    à califourchon plutôt que debout !

     

    .

     

     

     

    A 21 ans, aidée par le Consulat de France à la Nouvelle-Orléans, elle réalise son premier documentaire en 16 mm "L'ombre de Napoléon à la Nouvelle-Orléans",  et elle rencontre le Cinéaste-Conférencier de "Connaissance du monde" Jacques Stevens au moment où il vient de créer son organisation, "Découverte du Monde". Il lui demande de devenir sa collaboratrice et de voyager avec lui, mais elle préfère terminer ses études. Le cinéma lui manquera toujours, et elle effectuera 2 stages de réalisation cinématographique en 1977 et en 1978 sous la direction d'André Gevin travaillant pour le Ministère de la Culture et pour le Ministère de la Jeunesse et des Sports, qui lui conseillera de devenir réalisatrice de films ou, au moins, d'écrire des scénarios, ce qu'elle commencera à faire (2 scénarios) en particulier contre la guerre : "La dernière moisson" (sur le conflit de 1870 en Alsace et sur la révolte des veuves), sélectionné par le Directeur artistique à FR3 Martin Allheilig, mais refusé à Paris en raison du coût élevé du sujet. 

     

     

     

    Tout en étant étudiante, elle pose pour des photos de mode et elle séjourne un mois à Grenade chez ses amis Gitans. Elle apprend la rumba gitane avec les Fajardo qui possèdent une cueva au Sacro-Monte, puis elle danse pour les touristes, une expérience qu'elle racontera dans un article pour l'hebdomadaire Noir et Blanc §. Ce magazine l'embauche alors comme pigiste, et l'un de ses articles, "La vendeuse, un métier fichu, ou un métier fichu ?" sera cité dans sa Sélection hébdomadaire par le Figaro du 4 mars 1968.

     

     

     

    Elle fait son cursus à la Sorbonne, où elle obtient une Licence de Lettres modernes, puis à l'Ecole supérieure de Journalisme (mention bien). 

     

     

     

     

     

    Elle commence, sous la direction de Pierre-Georges Castex, un mémoire sur "la Cour des Miracles dans la littérature française". Inachevé, le mémoire est transformé en ouvrage publié chez Hachette Littérature sous le titre "Histoire de la Cour des Miracles". Préfacé par Didier Decoin Secrétaire de l'Académie Goncourt. Couronné par l'Académie française.

     

     

     

    (A suivre)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    § Vrai Gitane..

     

     

     

     

     

     

     

    Actuellement je prépare 2 ouvrages pour l'Edition en Ligne,

     

     

     

    mon premier roman sur les gangs de rues américains,

     

    et un "Le monde selon eva"

     

    qui regroupera mes meilleurs posts pour comprendre le monde actuel

     

    (dont par ex La 3e guerre mondiale a déjà commencé. Voici pourquoi (Chantal Dupille)

     

    Capitalisme financier meurtrier. Agences de notation. Poisons de l'Occident  

     

    (L'article :  Naufrages planétaires Le poison des Agences de notation)

     

     

     

     

     

    Ouvrage à venir : "Le Monde selon Eva" :

     

    Tout sera regroupé par thèmes (et parfois introduit) :

     

    Poisons de l'Occident, Capitalisme financier, Dictature,

     

    Mondialisation, Guerres, Europe, Désinformation,

     

    Choc de civilisations, Communautarismes,

     

    Impérialisme, Pieuvres, Nouvel Ordre Mondial, etc..

     

    et aussi  Résistances,

     

    bref les clefs pour compendre le monde

     

    et les moyens de résister.

     

     

     

    Le prix sera réduit au minimum pour que

     

    vous puissiez relayer cet ouvrage d'info alternative,

     

    ce sera votre façon de militer, d'informer,

     

    de résister à ce monde-là

     

    (dessiné par le Cartel bancaire et ses sbires).

     

     

     

    Pour participer à la création (et aux bénéfices ensuite)

     

    de cette Maison d'Edition en Ligne de livres engagés

     

    (fichier pdf ou version papier),

     

    vous pouvez m'écrire ici : evaresis@yahoo.fr.

     

    Placez vos sous ainsi, de façon citoyenne et engagée,

     

    plutôt que chez les banksters !

     

     

     

     

     

    NOM-soupe-j.jpg

     

     

     

      .

     

      Ses vidéos (fin 2011)

     

     

     

    R-sistons video 1 : Revitaliser nos villages, l'idée d'eva R-sistons

     

    et celles-ci :

     

    .

     

     

    .

     

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :