•  

    "Ils tiennent les gens en laisse par la terreur fabriquée, ils ne vont pas les laisser courir comme des lapins dans la campagne..." (https://liesidotorg.wordpress.com/2020/05/08/le-coup-detat-ne-fait-que-debuter-plus-cest-gros-mieux-ca-passe/) 

     

     

    Pandémie ? Je lui tire la langue, ainsi qu'à ses promoteurs !

    (opinion de Chantal Dupille dite eva R-sistons)

     

    Pandémie, virus 19.

    Confinement. Dé-confinement. Re-confinement...

    Soumission.

    Abrutissement...

    Et j'en passe.

    Le Nouvel Ordre Mondial est en marche...

    STOP !  

     

    Il y a plus de dix ans, sur mon blog R-sistons à l'intolérable qui m'a fait connaître en tant que blogueuse, j'ai annoncé: "Une grande partie de la population doit disparaître. L'Elite de salopards l'a décidé... Guerre mondiale, ou pandémie...?". Résistons !

    La guerre mondiale,  mieux vaut l'éviter ! La Russie pro paix et coopération entre les Etats, ne veut pas attaquer - mais elle s'est organisée pour se défendre. Son immense territoire, son sous-sol bourré de richesses, attire l'Occident.

    En Août 2000, le plus sophistiqué des sous-marins nucléaires russes, le Koursk, coule brutalement avec ses 118 membres d 'équipage dans la mer de Barents. Accident ? Non, pour moi attaqué par un navire américain passant à côté : Stop la réorganisation de la puissance militaire russe ! Mais je suis sûre que ce jour-là, le Président Poutine a décidé de réorienter la défense du pays. Fini l'étalage de ses équipements militaires ! Il convoque en secret ses plus grands chercheurs, et leur demande de concevoir un armement de pointe et des stratégies nouvelles. La Russie devient alors la première puissance militaire du monde, capable si elle est attaquée, de détruire en quelques minutes les grandes villes américaines ou de rayer de la carte les pays européens voulant l'anéantir, comme la Pologne.

    En mars 2019, l'OTAN tente à nouveau de défier la Russie, en Syrie. Vous connaissez la Presse, elle ment sans cesse - sauf en direct. A 3 h du matin, j'entends Euronews et France24 annoncer que les Etats-Unis, la GB, la France (Israël, ils n'en parlent jamais) lancent des missiles sur Damas - raté, la Russie neutralise totalement l'attaque. A 3h25, Euronews annonce que le Président Rajoy engage l'Espagne aux côtés des USA, de la GB et de la France. Et à 3h30, plus rien : Silence total ! Opération terminée. Ce jour-là, l'OTAN a expérimenté l'écrasante supériorité militaire de la Russie. Aucun article dans la Presse, la Télévision change de sujets à 3h30...

    C'est fini, l'Elite a compris qu'il faut trouver une autre arme pour se débarrasser de... combien ? 90% de la population ? Alors, la pandémie ? Hop la, c'est parti... Elle sera suivie d'autres, de plus en plus pointues et meurtrières ! Essai, pour le moment... 

    Pour moi, il s'agit d'une arme biologique. D'abord destinée à viser la Chine, pour affaiblir sa puissance économique. Raté, c'est l'économie de l'Occident qui est touchée... Lorsqu'on me demande "pourquoi cette pandémie" ? Je réponds, "contre la Chine, mais aussi contre l'Iran, mais aussi contre les vieux (piètres consommateurs et coûteux), mais aussi contre nos libertés, et pour susciter la peur et l'acceptation, ensuite, du Nouvel Ordre Mondial, d'un gouvernement mondial totalitaire.  Naturellement, on va nous sortir un vaccin concocté par les Labos corrompus, imprimant la marque de la "Bête", de Satan, sur la peau des vaccinés (voir la Bible, Apocalypse 13), vaccin qui certainement contiendra des nano-particules pour discrètement, stériliser peu à peu les femmes et amoindrir les défenses immunitaires... On comprend pourquoi le pion de Rothschild (et de Bill Gates, d'Attali etc), le psychopathe Macron, et ses laquais dans les merdias, visent en permanence le Pr Raoult, car la chloroquine est un remède bon marché... et efficace, salutaire, lui !

    Confinement, pour le moment ? Dé-confinement, re-confinement ? Dégoûtée de cette France Sarkozy-Hollande-Valls-Macron putride, je l'ai quittée et je vis dans un hameau hispanique. Pas question de rester cloîtrée, je sors avec mes chiens, ou en vélo, devant moi s'étendent à perte de vue des champs, un fleuve, une forêt... où je ne rencontre personne, actuellement ! D'ailleurs, comme le Président Poutine, je vis de la manière la plus naturelle possible: Sports, gym, marche, alimentation et boissons saines, jardin potager, aucun médicament seulement le cas échéant, des remèdes de grands-mères, par ex j'ai fait une quinzaine de chutes jamais soignées, mais je me bourre de germe de blé, d'ail, de lin, de citrons, etc, et jamais le Dr du village n'a vu, dit-elle, quelqu'un d'aussi plein de santé !  La pandémie ? Bien informée, dès janvier j'ai constitué un stock de provisions, et je ne fais aucune course. Je trouve le coronavirus sur mon chemin ? Il m'évitera ! Mince, sportive, ne fumant pas, ne prenant aucun médicament et n'ayant aucune maladie à part des jambes fragilisées par les multiples chutes... Et en plus, je suis croyante. Je demande chaque jour à Dieu, le "bouclier de la foi" ! 

    Alors voilà, je bouge, j'informe, je prie, je sers (partage de nourriture avec un vieux voisin célibataire, par ex) et je regarde le monde s'affoler et évoluer...

    Mais jusqu'à mon dernier souffle, je m'indignerai et j'appellerai... à résister !

    Bon sang, tous unis contre les pourris qui nous gouvernent !

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Paru aussi sur

    https://reseauinternational.net/pandemie-je-lui-tire-la-langue-ainsi-qua-ses-promoteurs/

    https://polemiquepolitique.blogspot.com/2020/04/pandemie-je-lui-tire-la-langue-ainsi.html

     

     

     

     

     

     

    Une autre opinion ? Voici !

     

     

    L’art de ne pas gouverner

    par Dominique Muselet.

     

    « L’affection du peuple est la seule ressource qu’un prince puisse trouver dans l’adversité ». Macron en aurait bien besoin de l’affection de son peuple en ces temps difficiles de pandémie, mais pour la mériter, cette affection, il aurait fallu écouter Machiavel : « Contenter le peuple et ménager les grands, voilà la maxime de ceux qui savent gouverner ». Maxime, dont hélas, Macron n’a appliqué que la seconde moitié. Pourtant, comme le souligne Olivier Pironet, Machiavel insiste bien là-dessus dans les Discours sur la Première décade de Tite-Live : « Pour diriger, il faut choisir un camp, et ce ne peut être que celui du peuple « car ses buts (…) sont plus honnêtes que ceux des grands, les uns voulant opprimer, l’autre ne pas être opprimé ». Il faut d’autant plus choisir le peuple que, dès lors que « seuls les riches et les puissants proposent des lois, favorisant bien moins la liberté que l’accroissement de leur pouvoir, » l’État est miné à sa racine même, corrompu. C’est ainsi que la République romaine se perdit, comme la République florentine. » Et la République macroniste !!!

    Il est logique que Machiavel, un esprit libre, soit calomnié par les envieux et les conformistes et qu’il soit admiré par d’autres esprits libres, eux aussi amplement calomniés, tels que Jean-Jacques Rousseau, selon qui Le Prince est le « livre des républicains », et Antonio Gramsci, qui écrit dans ses Notes sur Machiavel, sur la politique et sur le Prince moderne que « dans la conclusion, Machiavel lui-même se fait peuple, se fond avec le peuple ».

    Par un de ces hasards dont la vie est friande, alors que je commençais à écrire cet article, J.L. Mélenchon, interrogé sur la gestion macroniste de la crise sanitaire par Ali Baddou, dans l’émission C l’hebdo, donnait, lui aussi, sa définition de l’art de gouverner : « C’est l’art, en démocratie, de faire consentir des mesures en prouvant qu’elles sont nécessaires. Tout ce qui procède de l’arbitraire, du décret, de la diabolisation est mal vécu ».

    Oui, c’est le paradoxe que nous vivons en France en ce moment. Nous avons une Constitution qui octroie un pouvoir quasi absolu à l’exécutif qui ne s’est pas privé d’en user et d’en abuser pour nous imposer des décennies d’austérité « pour rester compétitifs », « pour nous intégrer dans la mondialisation », « pour tenir notre rang », « pour sauver le pays », et « en même temps », nous nous apercevons, effarés, qu’en dépit de toute cette austérité, de tous ces sacrifices, la «  riche » France est privée de tout, totalement démunie et dépendante du reste du monde.

    Pourtant, au sortir de la dernière guerre mondiale, grâce principalement à de Gaulle, la France avait retrouvé son indépendance dans tous les domaines : alimentaire, sanitaire, vestimentaire et militaire. Elle s’était même dotée, à la libération, d’un système de protection sociale hors-pair, élaboré par le Conseil National de la Résistance. La Sécurité sociale, obligatoire et universelle, a été créée par les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945, sous l’égide de Pierre Laroque et du ministre communiste Croizat. Un système social, au départ géré par les travailleurs, que les présidents successifs, amis du MEDEF, n’ont cessé d’attaquer et d’affaiblir dans le seul et unique but de le privatiser.

    Rappelé au pouvoir en 1958, de Gaulle a mis fin à la guerre d’Algérie et décolonisé l’Afrique. Il engage une politique « d’indépendance nationale » pour lutter contre le projet européen de Jean Monnet et l’hégémonie étasunienne (il a développé l’arme atomique et est sorti du commandement intégré de l’OTAN), raison pour laquelle, sans doute, il a été débarqué à l’occasion du référendum de 1969.

    Ses successeurs, stipendiés par la finance et/ou les États-Unis, se sont empressés de renoncer progressivement à des pans entiers de la souveraineté de la France au profit des banques, des monopoles privés (ce que Noam Chomsky appelle la « tyrannie privée »), des puissances étrangères (Allemagne, États-Unis) et d’une haute-administration technocratique française et bruxelloise toujours plus pléthorique, corrompue et incompétente.

    Pompidou avait comme slogan de campagne aux élections présidentielles de 1969 : « L’ouverture dans la continuité ». Il a en effet ouvert la France à la concurrence internationale (il relance la politique de construction européenne et est favorable à la suppression totale des barrières douanières au sein de la CEE), et aux marchés financiers avec la loi La loi no 73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France qui oblige la France à emprunter aux banques privées (et donc à leur payer des intérêts au lieu de se financer gratuitement auprès de la Banque de France).

    Retournement de situation remarquable, l’Angleterre, qui est sortie de l’UE et entrée dans la pandémie, et qui a besoin d’argent pour sauver son économie réelle, vient, comme l’explique Philippe Murer, de faire voler en éclat cette règle sacro-sainte du néo-libéralisme en décidant d’emprunter directement à sa Banque centrale.

     Le successeur de Pompidou, Giscard d’Estaing, a initié les premières « réformes sociétales » qui serviront désormais à compenser, sinon dissimuler, la destruction programmée de notre système social (l’abaissement de la majorité civile à 18 ans, la dépénalisation de l’avortement ou l’instauration du divorce par consentement mutuel). Sur le plan politique, il a mené la France dans trois impasses délétères : 1. il a inauguré l’austérité que nous subissons toujours ; 2. il a entamé des guerres néo-coloniales en Afrique pour soutenir ses pions (l’affaire des diamants de Bokassa) ou des intérêts occidentaux, des guerres qui n’ont plus cessé depuis ; 3. et surtout il a ouvert le bal de la déréglementation financière en signant, en 1976, les accords de la Jamaïque, enterrant à jamais le rôle de l’or comme monnaie internationale de réserve. C’est désormais le Far West ! La finance internationale est devenue totalement privée. Non seulement privée mais largement « off-shore », en dehors de tout contrôle des espaces nationaux et des pouvoirs politiques.

    Mitterrand est élu en 1981. Il abolit la peine de mort, instaure la 5ième semaine de congés payés et trahit les Français en 1983 avec le « tournant de la rigueur ». Il engage la France dans la guerre du Golfe, la première d’une longue liste de guerres du pétrole au profit des États-Unis et lâche toujours plus la bride à la finance en abrogeant en 1984, la loi de 1945 dite de séparation bancaire qui interdisait aux banques de spéculer avec vos économies.

    Chirac le remplace en 1995. Aussitôt élu, il lance une réforme  (comprendre privatiser) des retraites et de la sécurité sociale, mais n’ose pas passer outre à l’opposition du pays (comme l’ont fait ensuite Sarkozy, Hollande et Macron). En 1996, il supprime le service militaire car une armée de métier est plus docile et plus discrète. En 1999, il participe avec les États-Unis à une campagne illégale de bombardements de l’Otan contre la République fédérale de Yougoslavie, un état européen allié mais qui avait le tort d’être « socialiste » et de constituer « un obstacle au triomphe planétaire de l’économie de marché ». L’opération se fait sous couvert de l’« ingérence humanitaire », une notion inventée par le maléfique Dr Kouchner pour justifier les guerres d’agression de l’Empire, et qui sera réutilisée en Libye avec autant de succès. La guerre de Yougoslavie a duré 78 jours (la plus longue de l’OTAN) et s’est « nourrie de bobards médiatiques destinés à aligner l’opinion des populations occidentales sur celle des états-majors ». L’écrivain autrichien Peter Handke sera à peu près le seul à condamner cette agression qui inaugure les guerres de changement de régime, et qui sonne le glas de l’ « Europe de la paix ». En 2001, Chirac accepte de se joindre aux États-Unis et à l’OTAN dans la guerre d’Afghanistan, mais, en 2003, il se révolte et refuse de suivre les États-Unis dans une nouvelle guerre d’Irak, ce qui sauvera l’honneur de ce président somme toute assez belliqueux sous ses dehors bonhomme. De son côté, Jospin est parvenu, en 2000, à faire voter les 35 heures (notez que Macron vient de revenir par ordonnance aux 60 heures !) mais c’est aussi lui qui entame la valse des privatisations. Jospin pourra se glorifier devant l’histoire d’être le dirigeant qui a le plus privatisé. Comme disait mon père, il faut un gouvernement de gauche pour faire passer des mesures de droite. C’est aussi sous Chirac, en 2005, que les Français, obligés de rentrer dans la zone Euro en 1999, commencent à comprendre ce que l’Union Européenne signifie, et refusent le Traité européen. Ce sera le dernier référendum auquel les Français auront droit.

    Chirac est sans doute le dernier président français à avoir pris ou laissé prendre quelques décisions indépendantes voire opposées à l’UE et/ou aux États-Unis. Ses successeurs, Sarkozy, Hollande et Macron, qui ne valent même pas la peine d’être étudiés séparément, se soumettent entièrement, lâchement, éhontément, à la quadruple tyrannie du privé, de la technocratie, de l’UE et de l’Empire étasunien. En quelques années, la France perd tout ce qui lui reste de souveraineté. Elle rentre dans le commandement intégré de l’OTAN, ce qui l’oblige à servir de mercenaire à l’Empire en Libye, en Irak, au Yémen, en Palestine, en Afrique, etc. Ces agressions nous reviennent en boomerang sous une forme violente avec le terrorisme et pacifique avec l’arrivée de millions de malheureux qui fuient les guerres que nous leur menons. L’emprise sur l’État de la finance en particulier et du privé en général s’accélère (crises financières, économiques, traités de libre-échange qui sacrifient notre industrie, note agriculture, nos travailleurs), les dettes, le chômage, la précarité, la pauvreté explosent et les libertés diminuent, pendant qu’une minorité de globalistes hors-sol s’enrichissent sans limite.

    Nos trois derniers présidents, sont passés maîtres dans l’art de ne pas gouverner. Ayant perdu tous les leviers de l’état au profit de l’UE, des multinationales et de notre grand ami étasunien, ils ne peuvent plus gouverner, mais ils peuvent encore nuire et ils ne s’en privent pas, à l’instar de ces notables africains chargés par l’administration coloniale de collecter les impôts et que leur population haïssait.

    1. L’application servile et implacable des directives de leurs maîtres

    Tout le monde sait maintenant que notre politique intérieure est régie par les GOPE, les Grandes orientations de politique économiques, rédigées par les technocrates non élus de Bruxelles, qui obligent les états à toujours plus d’austérité, de privatisations, de concurrence libre et non faussée, de délocalisations, de destruction des services publics. Pas besoin d’en dire plus, il n’y a qu’à voir la France à l’heure du coronavirus. Bien sûr, cela convient très bien à nos présidents, tous au service du Capital, qui ne pourraient pas appliquer aussi brutalement ces politiques, s’ils ne pouvaient pas s’abriter derrière l’UE.

    Et tout le monde sait que notre politique extérieure est décidée par l’Otan, sous commandement étasunien. Cela aussi convient très bien à nos présidents, tous atlantistes, qui ne pourraient pas se livrer à autant de guerres de pillage aux quatre coins du monde, s’ils ne pouvaient pas s’abriter derrière l’Otan, d’autant plus qu’en dehors même de leur immoralité et de leur illégalité, tout comme l’UE, elles nous coûtent un « pognon de dingue » et rapportent essentiellement aux États-Unis.

    2. Le siphonnage des richesses de la nation à des fins privées

    Comme ils n’ont plus à gouverner, ils ont beaucoup de temps à consacrer à leur « carrière » (traduire enrichissement personnel). Comme le dénonce Vincent Jauvert dans Les voraces : « Jamais sous la Ve République les élites qui dirigent notre pays n’ont été aussi riches et obnubilées par l’argent. Jamais autant de hauts fonctionnaires n’ont pantouflé à prix d’or dans le privé. Jamais autant de ministres n’ont été multimillionnaires. Jamais autant de responsables politiques et non des moindres sont devenus lobbyistes ou avocats d’affaires. »

    Sans compter que le nombre de ces parasites et de leurs abus se multiplie de façon exponentielle car tous ceux qui en ont le pouvoir augmentent les salaires et les primes, créent des milliers de sinécures prébendes, privilèges et avantages, instituent des centaines d’agences gouvernementales-paravent, multiplient les cadeaux fiscaux et les exonérations de toutes sortes, privatisent à tour de bras, pour s’enrichir et enrichir toujours plus leurs clients ou alliés sur notre dos, tout cela avec la bénédiction de l’UE qui elle aussi nous coûte un pognon de dingue. Dans tous les corps d’état que les Français entretiennent en France et à Bruxelles, et l’armée ne fait pas exception, il y a bientôt plus d’officiers que de simples soldats…

    3. Les mensonges, les promesses, les inversions accusatoires

    Ces gens ont tellement perdu l’habitude de s’occuper du pays qu’ils sont devenus incapables de régler même les choses les plus simples, comme des commandes de masques. Ils en sont réduits à réquisitionner les masques que les régions commandent !

    La crise du Coranavirus met à jour leur inutilité totale et absolue. Ils n’ont rien vu venir, rien anticipé, rien préparé, rien. Ils courent partout comme des poulets sans tête, ils colmatent les brèches qu’ils ont ouvertes, contredisent les ordres qu’ils ont donné, et les rares décisions qu’ils prennent sont mauvaises. La population a compris qu’on ne pouvait rien attendre d’eux et elle se débrouille toute seule. La première fois que j’ai vu ça, c’est au Mexique. Tout y est privatisé, l’état ne fait plus que deux choses, lever des taxes et envoyer la police. Le système D et la solidarité prévalent. Mais pendant que j’étais au Mexique, je n’ai quand même jamais entendu les ministres appeler aux dons pour aider entreprises…

    Et quand ni les mensonges, ni la communication, ni les promesses ne marchent plus, ils nous accusent de leur incurie et nous punissent de leur incompétence en nous enfermant ad vitam aeternam et en réprimant sauvagement ceux qui n’obtempèrent pas assez vite…

    4. La répression

    L’état d’urgence sanitaire donne les pleins pouvoirs à l’exécutif pour : réprimer les récalcitrants au confinement (ou présumés tels) notamment dans les quartiers populaire (10% des amendes en Seine St Denis), mettre au pas les travailleurs en détruisant le droit du travail et en supprimant les contrôles de l’inspection du travail, faire taire l’opposition et les critiques avec des traditionnels appels à l’unité soutenus par une rhétorique guerrière qui permet de dénoncer comme traitres les récalcitrants, diminuer les libertés (tracking) et multiplier les ordres contre-ordres et désordres plus ou moins légaux, en toute impunité.

    Comme dit le proverbe : Pour quelqu’un armé d’un marteau, tout ressemble à des clous.

    5. L’effacement des traces

    La dérégulation, la déresponsabilisation, le laxisme, l’imprévoyance, qui caractérisent la gouvernance actuelle, engendrent catastrophe sur catastrophe, que nos élites n’ont plus le pouvoir, ni le temps, ni l’envie de solutionner. Alors, après avoir s’être beaucoup agité devant les caméras, avoir beaucoup menti et avoir beaucoup promis de se convertir (à l’écologie, au climat, à la planification, au pacifisme, à la séparation des pouvoirs, à l’Europe, à la démondialisation, au respect des lois, à la défense de l’hôpital public, etc.), dès que la pression est un peu retombée, on se dépêche, avec l’aide des médias pour toujours complaisants, de mettre la poussière sous le tapis et d’effacer les traces. Comme l’explique Annie Thébaud-Mony, sociologue de la santé, il n’y a eu aucun suivi médical (ou autre, d’ailleurs) après l’incendie de Notre Dame (plomb), celui de l’usine de Lubrizol, et quantités d’autres scandales sanitaires ou écologiques. Pareil pour les crises financières : après la crise de 2008, tout est reparti comme si de rien n’était. Pareil pour la crise des Gilets jaunes, où sont les milliers de cahiers de doléances qu’on a fait rédiger aux Français ?

    Mais laissons le dernier mot à Machiavel

    « L’habituel défaut de l’homme est de ne pas prévoir l’orage par beau temps ». Ne pas gouverner, c’est refuser de prévoir, d’anticiper, de se préparer (la gestion des flux).

    « Pour prévoir l’avenir, il faut connaître le passé, car les événements de ce monde ont en tout temps des liens aux temps qui les ont précédés. Créés par les hommes animés des mêmes passions, ces événements doivent nécessairement avoir les mêmes résultats ». Ne pas gouverner, c’est refuser de tirer des leçons du passé ou de ses propres erreurs (« Soyez fiers d’être des amateurs »).

    « La soif de dominer est celle qui s’éteint la dernière dans le cœur de l’homme ». Ne pas gouverner, c’est accepter la loi du plus fort (la loi du marché, la compétition de tous contre tous).

    « L’expérience prouve que jamais les peuples n’ont accru leur richesse et leur puissance sauf sous un gouvernement libre. » Ne pas gouverner, c’est refuser à son peuple la justice et la liberté qu’il est en droit d’attendre de son pays.

    « Le parti de la neutralité qu’embrassent le plus souvent les princes irrésolus, qu’effraient les dangers présents, le plus souvent aussi les conduit à leur ruine ». Ne pas gouverner, c’est refuser ou être incapable de choisir, de décider (le « en même temps »).

    La crise du Coronavirus, a mis les projecteurs sur l’incurie, l’amateurisme et la corruption de nos dirigeants. Espérons que la population, ne laissera pas, cette fois-ci, les puissants imposer le retour au « business as usual », dans une société de surveillance encore plus répressive, autoritaire et précaire qu’avant, comme certains le craignent. Il est vrai que comme dit Machiavel : « La meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples », et aussi, en l’occurrence, les institutions de la Ve République, sans lesquelles la Macronie n’aurait pas tenu jusqu’ici. C’est seulement en descendant dans la rue, tous ensemble que nous arriverons à nous faire entendre. Espérons que personne ne manquera au rendez-vous, cette fois-ci !

    ———————-

    Appendice

    * Machiavel, haut-diplomate de la République florentine, a dû s’exiler sur ses terres lorsque les Médicis ont renversé la République en 1512. Pour tenter de rentrer en grâce, il fait parvenir à Laurent II de Médicis, un traité de philosophie politique portant sur le gouvernement des principautés (Le prince, en français). Comme dit Olivier Pironet : « Il s’agit pour son auteur de réfléchir aux moyens de rétablir la république dans la cité toscane et d’édifier un État suffisamment fort pour « prendre » (unifier) l’Italie et la « délivrer » des puissances étrangères. Le Prince s’adresse à celui qui sera capable de réaliser ce double objectif.» Dans son autre œuvre majeure, les Discours sur la première décade de Tite-Live, publiés en 1531, Machiavel examine, en relisant l’histoire romaine, les principes du régime républicain, et démontre sa supériorité par rapport aux systèmes despotiques ou autoritaires (principati). Selon lui, chaque régime repose sur l’opposition fondamentale entre deux grandes classes, ou « humeurs » (umori) sociales, qui en détermine la forme : le peuple, c’est-à-dire le commun des citoyens, et les grands, ceux qui constituent l’élite sociale, économique et politique. Les seconds, minoritaires, veulent la domination ; le premier, majoritaire, la conteste : « Et de ces deux appétits opposés naît dans les cités un de ces trois effets : ou monarchie, ou liberté, ou licence. » La monarchie, ce principato autoritaire que Machiavel voit également dans l’oligarchie, est incapable de résoudre la question sociale. Il faut donc lui préférer un régime républicain, seul système à même de garantir l’égalité des citoyens, la réalisation du bien public et l’indépendance du pays. Mais cette république, comme le précisent les Discours, ne peut s’appuyer que sur l’institution de la discorde civile entre les élites et la plèbe, autrement dit sur la reconnaissance politique du conflit inhérent à la cité : « Dans toute république, il y a deux umori (…) et toutes les lois favorables à la liberté ne naissent que de leur opposition. » Alors que la grande majorité des penseurs républicains de son époque prônent une oligarchie, le Florentin préconise l’instauration d’une république populaire (stato popolare) fondée sur l’autorité suprême d’une assemblée au sein de laquelle le peuple peut participer, au même titre que les grands, à la direction des affaires de la cité.

    Pour Machiavel, il n’y a pas de plus grand bien, que la liberté. Pour lui comme l’explique Cristian Nadeau, pour être autonomes, nous devons vivre dans un État libre, c’est-à-dire un État où la liberté de chacun se mesure à l’aune de la liberté de tous. La liberté de tous n’est cependant possible qu’à deux conditions: a) personne n’est soumis à qui ce soit; b) l’État n’est soumis à personne sinon à la volonté de ses membres (indépendance de l’État par rapport aux forces extérieures). Ainsi, lorsqu’il s’agit de la liberté de l’État, Machiavel affirme qu’elle doit être défendue à n’importe quel prix, « soit ignominieusement, soit glorieusement », car la défense de la patrie est toujours la défense du bien. Le plus grand danger pour l’intérêt commun est de laisser libre cours à la poursuite des intérêts personnels, ceux des individus ou ceux des groupes sociaux. Pour qu’une république soit libre, elle ne doit appartenir à personne.

     

    https://reseauinternational.net/lart-de-ne-pas-gouverner/

     

    Un autre article qui me plaît beaucoup,

    De Gaulle et la Covid-19

    Une courte interview de Eric Branca, Historien, qui a beaucoup écrit sur de Gaulle: son titre : « De Gaulle et la Covid-19 ».

    Il nous raconte, en peu de mots comment de Gaulle a géré en 1968 la pandémie dite de « la Grippe de Hong Kong », beaucoup plus meurtrière à l’époque que celle du coronavirus puisqu’elle a tué plus de 1 million de personnes dans un monde qui ne comptait que 4 milliards d’habitants.

    En France, cette pandémie avait fait 17 000 victimes dans un pays qui ne comptait que 50 millions d’habitants.

    Dominique Delawarde

    *

    Suite à la lecture de son excellent De Gaulle et les grands publié chez Perrin, je me suis entretenu avec l’historien et journaliste Éric Branca à propos du général et de la crise de la Covid-19. Voici, sans plus de cérémonies, le contenu de notre échange, pour lequel je lui suis d’ailleurs sincèrement très reconnaissant.

    Est-ce que Charles de Gaulle serait bien équipé pour affronter une crise comme celle de la Covid-19 et pourquoi?

    Vous savez, il est toujours imprudent de refaire l’histoire avec des « si »! Mais votre question est pleine d’intérêt parce que, dans ce cas précis, on sait très exactement ce que de Gaulle aurait fait… puisqu’il l’a fait! De Gaulle ou plutôt la France redevenue une très grande puissance économique grâce à son action.

    Le monde a connu une crise sanitaire très semblable à celle de 2020 : la grippe de Hong Kong de 1968.

    DeGaulleEtLesGrandsOn l’a oublié aujourd’hui, mais le monde a connu une crise sanitaire très semblable à celle de 2020 : la grippe de Hong Kong de 1968 qui a tué non pas 130 000 personnes dans le monde, comme le Covid-19 à la mi-avril, mais largement plus d’1 million, à une époque où la planète comptait moins de 4 milliards d’hommes. La moitié moins qu’aujourd’hui… En France, cette même grippe de 1968 a tué 17 000 personnes, sur une population de 50 millions d’habitants (contre 65 millions en 2020). C’est dire si l’alerte a été sévère.

    Pour autant, le système de santé n’a pas été débordé, on n’a pas confiné toute une population chez elle, l’économie ne s’est pas arrêtée, bref, personne n’a pensé une seconde qu’une grippe, aussi contagieuse soit-elle, allait provoquer un collapsus économique planétaire semblable à la crise de 1929.

    L’ouragan néo-libéral a rendu nos sociétés fragiles et détruit nos réflexes de survie sous prétexte de rationalité comptable.

    Pourquoi? Parce que l’ouragan néo-libéral n’avait pas encore rendu nos sociétés si fragiles ni surtout détruit nos réflexes de survie sous prétexte de rationalité comptable. Parce que la santé publique était encore considérée comme un sanctuaire. Bref, parce que nos hôpitaux avaient les moyens de recevoir tout le monde dans de bonnes conditions, y compris les personnes âgées les plus fragiles. Pensez qu’entre 1980 et 2020 la France a perdu 40.000 lits d’hôpitaux! 1000 par an pendant 40 ans. Sous prétexte de « bonne gestion » on a généralisé les soins dits « ambulatoires », au point qu’en 2019, la doctrine officielle du ministère français de la santé, c’était qu’un établissement de santé bien géré était un établissement avec 0 lit disponible. 0 lit disponible comme 0 stock disponible pour une entreprise prétendument « bien gérée » elle aussi!!!

    Le flux tendu, en fait, c’est la pensée 0. Le primat de l’immédiateté sur la mémoire, donc sur la projection dans l’avenir. Flux tendu, et rationnement (sauf pour les stock options), voilà pourtant le maître-mot du néolibéralisme dans tous les domaines. Y compris d’ailleurs pour la Défense nationale. Est-ce utile d’épiloguer sur le résultat ? Si un ministre avait expliqué cela à de Gaulle, c’est lui que le Général aurait envoyé en confinement immédiatement… Et définitivement. Pas les Français!

    J’ajoute que si la situation n’était pas aussi tragique, on aurait envie de rire en entendant ceux qui ont désarmé la France nous expliquer qu’elle est en « guerre ».

    Bref, pour lui comme d’ailleurs pour la plupart des dirigeants de l’époque, soyons juste, l’idée que l’hôpital ne possède pas une force de réserve pour faire face à une épidémie de grande ampleur était aussi stupide que d’envisager une économie dépendante de l’étranger pour ses stocks stratégiques, une armée dont les soldats tiennent à peine dans le stade de France et une police qui renonce à entrer dans certains quartiers…  J’ajoute que si la situation n’était pas aussi tragique, on aurait envie de rire en entendant ceux qui ont désarmé la France nous expliquer qu’elle est en « guerre ».

    De Gaulle qui, c’est le moins qu’on puisse dire, savait ce qu’était la guerre, n’employait jamais ce mot à tort et à travers. Faire avancer la cause de la paix (en s’opposant à l’hégémonie des super grands) et œuvrer à long terme pour la prospérité et la sécurité des Français dont il avait la responsabilité suffisait à son bonheur. Qui peut dire qu’il n’a pas réussi dans le temps si court qui lui fut imparti et au milieu des crises qu’il eut à affronter?

    Quelle fut, selon vous, la pire crise affrontée par le général de Gaulle et comment y a-t-il répondu?

     Celle, justement qui l’a fait émerger dans l’histoire : l’effondrement de la France et de ses élites, ou prétendues telles, en moins de six semaines, au printemps 1940. Lisez ou relisez les Mémoires de guerre, tout est dit en peu de mots sur ce traumatisme originel quand, le 16 mai 1940, alors que lui-même monte au front, il croise des soldats qui refluent en troupeau et auxquels les Allemands ont seulement confisqué leurs armes en leur criant : « Nous n’avons pas le temps de vous faire prisonniers! ». Il écrit : « Alors, au spectacle de ce peuple éperdu et de cette déroute, au récit de cette insolence méprisante de l’adversaire, je me sens soulevé d’une fureur sans bornes. Ah! c’est trop bête! La guerre commence infiniment mal. Il faut donc qu’elle continue. Il y a, pour cela, de l’espace dans le monde. Si je vis, je me battrai, où il faudra, tant qu’il faudra, jusqu’à ce que l’ennemi soit défait et lavée la tache nationale. Ce que j’ai pu faire, par la suite, c’est ce jour-là que je l’ai résolu. »

    Ce n’est pas le Covid-19 qui a dévoré les stocks de masques dont nos hôpitaux disposaient pour protéger nos soignants.

    Serait-il exagéré de comparer la crise actuelle au péril nazi qui a déferlé sur la majeure partie de l’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale ?

    Non seulement exagéré mais injurieux pour la mémoire des 50 millions de morts de ce conflit. Comparer un virus à un ennemi est un biais utilisé par les dirigeants incapables pour dissimuler leur propre impéritie. Les virus et les microbes ont toujours fait partie de la vie : ils ne sont ni mauvais ni bons, ils existent.

    Ce n’est pas le Covid-19 qui a dévoré les stocks de masques dont nos hôpitaux disposaient pour protéger nos soignants ; ce n’est pas le Covid-19 qui a englouti le gel hydro-alcoolique que nous n’avions pas;  ce n’est pas le Covid-19 qui a empêché le gouvernement d’acheter, en temps voulu, les tests qui auraient permis de détecter sur une grande échelle et de soigner à temps ceux qui en sont atteints, au lieu de mettre une population entière « aux arrêts de rigueur» ; ce n’est pas le Covid-19 qui a rendu notre pays dépendant des molécules que nos laboratoires (quand ils existent encore) ne produisent plus et que fabriquent à leur place les Chinois! Ce n’est pas le Covid-19 qui a convaincu nos dirigeants de fermer les dizaines et dizaines de petits hôpitaux qui pourraient aujourd’hui servir à accueillir dans de bonnes conditions les personnes âgées ou les patients non justiciables des urgences, afin que nos structures les mieux équipées se consacrent à l’essentiel!

    En un mot comme en cent, ce n’est pas le Covid-19, mais le virus néo-libéral qui empêche nos dirigeants de penser… Enfin pas tous, puisqu’en Allemagne, en Suisse et en Corée du Sud, où, que je sache, l’économie de marché n’est pas sacrifiée – bien au contraire! – on dispose d’assez de tests pour déterminer qui doit être « confiné » et qui peut aller travailler avec, bien sûr, les précautions qui s’imposent! Et où, surtout, on a gardé assez de lits disponibles (9 pour 1000 habitants en Allemagne, contre 6 pour la France) pour ne pas avoir à choisir qui a le droit d’être soigné et qui ne l’a pas…

    Puisque nous sommes dans la période de Pâques, êtes-vous d’avis que la foi religieuse y était pour quelque chose dans sa légendaire détermination?

    La foi de De Gaulle est quelque chose d’inséparable de sa conception de la France. Vous connaissez la devise des Français libres, rédigée de la main même du Général, le 10 août 1940 : « Je suis un Français libre, je crois en Dieu et en l’avenir de ma Patrie ». En même temps, de Gaulle n’était pas un « dévot ». Il détestait l’ostentation, d’où ses rapports souvent tendus, sous la IV° République, avec les démocrate-chrétiens du MRP qu’il comparait à « des enfants de cœur qui auraient bu les burettes ». N’ayant que le mot « religion » à la bouche, mais aussi à l’aise dans les « délices et les poisons du régime » que des poissons dans l’eau (bénite)… Des Tartuffe, en quelque sorte.

    En vérité, de Gaulle détestait parler de sa foi. Malraux, qui avait souvent tenté d’amener le Général sur le terrain métaphysique – sans toujours y parvenir car, disait-il, son interlocuteur ébauchait alors « un geste qui semblait chasser les mouches », a bien résumé les choses dans Les chênes qu’on abat : « Je crois sa foi si profonde quelle néglige tout domaine qui la mettrait en question.  C’est pourquoi mon agnosticisme ne le gêne pas. […] Sa foi n’est pas une question, c’est une donnée, comme la France. Mais s’il aime parler de sa France, il n’aime pas parler de sa foi. »

    En fait, il n’en a parlé qu’en une seule occasion en public, et c’était d’ailleurs, devant des religieux, réunis, le 31 mai 1967 à la villa Bonaparte. Bien que mentionné à l’époque, et publié depuis dans l’édition complète de ses discours et messages, ce texte n’est pratiquement jamais cité. En voici la fin : « L’avenir, la France qui est aussi la fille aînée de l’Église, le voit avec sérénité, avec fermeté, avec confiance. L’Église est éternelle et la France ne mourra pas. L’essentiel, pour elle, est qu’elle reste fidèle à ce qu’elle est et, par conséquent, fidèle à tous les liens qui l’attachent à notre Église. C’est le cas! Et c’est pourquoi, quels que soient les dangers, les crises, les drames, que nous avons à traverser, par-dessus-tout et toujours, nous savons où nous allons. Nous allons, même quand nous mourrons, vers la Vie ».  C’est autre chose que le prêchi-prêcha actuel, non?

    Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n’empêchent pas qu’il y a dans l’univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. – Charles de Gaulle

    Quel était son principal atout, sa principale qualité, pour surmonter tous les écueils qui se sont présentés à lui?

    La mémoire qui permet de disposer d’assez de ressources pour comprendre le présent et, partant, pour maîtriser l’avenir… Donc pour garder l’espoir, ce mot-clé du vocabulaire gaullien! Tout est dans l’appel du 18 juin, auquel il faut toujours revenir : « Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. […] Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n’empêchent pas qu’il y a dans l’univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là ».

    Couper les crédits à l’OMS, et après? Déclarer la guerre à la Chine, puisque le virus en vient?

    Puisque je suis impatient de débuter la lecture de L’ami américain, je présume que la politique américaine figure parmi les sujets qui retiennent votre attention. Quelle est votre opinion sur la manière dont la crise de la Covid-19 est gérée par l’administration Trump?

    N’étant pas citoyen américain, je me garderai bien de porter un jugement ex cathedra. La seule chose que je peux constater, comme tout le monde, c’est que les États-Unis, qui ont été frappés avant la France par le virus néo-libéral, semblent encore plus désarmés qu’elle pour résister convenablement au covid-19…  Quant au président Trump, comment s’étonner que sa politique (ou plutôt son absence de politique) soit à l’avenant de sa pensée, ou de ce qui en tient lieu, à savoir le portefeuille? Couper les crédits à l’OMS, et après? Déclarer la guerre à la Chine, puisque le virus en vient?

    Finalement, et j’espère que vous pardonnerez ma curiosité, mais après avoir lu la dernière ligne de votre plus récent livre De Gaulle et les grands, je me demandais sur quoi portera votre prochain (je prends pour acquis qu’un auteur de votre trempe ne demeure pas inactif longtemps)?

    Tout ce que je peux dire c’est qu’il sera largement question de la politique américaine au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale…

    source : https://bookmarc.ca

    https://reseauinternational.net/de-gaulle-et-la-covid-19/

     

     

    Je termine par cette magnifique vidéo, en tous cas pour moi que Serge Lifar

    voulait à l'Opéra (la danse était ma passion, refus de ma mère),

    vidéo trouvée ici le 18 avril 2020, 4mn 39 

    https://reseauinternational.net/patience/ :

     


    1 commentaire
  •  

    Article publié le 24 avril 2019 et difficilement trouvable. Donc je le publie à nouveau, vu l'importance du sujet,

    et en ajoutant à la fin une intéressante analyse qui m'a été envoyée le 16.4.2020, publiée par le Col. Yves Logette le 16/05/2019. Pardon pour sa présentation, il a été difficile de la relayer ! Trop gênante, peut-être ? Chantal dupille dite eva R-sistons

     

    .

     

    "En feu, la cathédrale Notre-Dame de Paris. Détruite, comme jamais au cours de ses huit siècles d’histoire. Guerres, occupation, rien n’est venu à bout de ce symbole national rayonnant dans le monde entier. Même les bombardements sur Paris, même les forces d’occupation allemandes ont épargné ce joyau. Notre misère politique aura fait le reste : négligence patrimoniale, restriction budgétaire sous pressions de Bruxelles, abandon intellectuel de ce qui a fait la France…L’incendie de NOTRE-DAME de PARIS est un symbole : celui de notre faillite, politique et spirituelle. Qui dira l’essentiel ? Dans le tumulte politique actuel, où la France a perdu définitivement la tête comme la raison, la voilà qui maintenant perd son âme comme son cœur devant le monde entier sidéré. Toutes les déclarations éplorées de notre classe politique indigente n’effaceront pas notre triste réalité. Nous n’avons – Français –  aucune excuse. A l’incompétence de nos dirigeants, répond  le renoncement personnel, individuel de chacun. Nous ne sommes plus à la hauteur de la France. Fasses que cet effondrement sonne l’heure de notre réveil collectif et ravive le sentiment de l’amour de la France, le désir comme la nécessité d’en préserver l’esprit." Communiqué National de Penser la France, 16 avril 2019.  (1)

     

    Notre-Dame : Machiavélisme... et "Disneyland" ?

    par chantal dupille dite eva R-sistons

     


    Notre-Dame brûle... Paris "brûle"... La France toute entière "brûle" ! Avant l'élection présidentielle, j'avais mis en garde : Macron sera le fossoyeur de la France !  (2)

    A la UNE de l'actualité, on a régulièrement une parole ou un acte antisémite, souvent pendant plusieurs jours, entraînant parfois des manifestations de soutien aux citoyens Juifs. Mais si des églises sont profanées et même prises pour cibles d'incendies criminels, comme c'est souvent le cas, personne n'en parle, ne s'en émeut, et pourtant il s'agit là des racines chrétiennes de la France, de son âme ! A l'époque du Nouvel Ordre Mondial qui dégénère tout, et avec des Sarkozy, des Hollande, des Macron et Co, Francs-Maçons et Juifs, la déchristianisation est en marche, et comme un peu partout désormais, le passé est gommé, même dès l'école, l'Histoire est piétinée, ou encore les traditions même les plus belles, sont peu à peu effacées. L'Occident impose la globalisation qui tue les identités, les particularismes, les genres, et bien sûr, l'âme des peuples.

    Pourtant lorsque Notre-Dame est en feu, malgré les chapes de plomb chères aux dictateurs, des témoignages gênants se faufilent, comme sur les travaux évoqués par le régime Macron qui n'auraient pas commencé, ou des protections de très haut niveau (les combles étaient d'ailleurs surveillées 24 h/24 par caméra), ou encore l'incendie qui avait débuté à un endroit sans échafaudage, le chêne qui ne brûle pas de cette façon, etc.
    La thèse de l'accident a été immédiatement imposée par le Régime comme par ses laquais - les merdias subventionnés. Une vérité officielle qui ne peut satisfaire, d'autant qu'elle est répandue avant toute enquête, un peu, par exemple, comme à New-York le 11 septembre... et que le soir même, plusieurs évoquent l'existence de deux foyers d'incendie !

    Comme tout le monde, je me suis interrogée. Et aussitôt, voici ce qui m'est venu à l'esprit, tweeté en partie :

    - Rien ne marche pour Macron, avant même de plaider pour ses nouvelles mesures à la suite de son (faux) grand débat, il est critiqué. Il faut faire diversion.

    - Avec ce Président, tout est communication, mise en scène, hypocrisie, mensonges, fake news, impostures... Est-ce un crime d'Etat pour rester au pouvoir, machiavéliquement unir autour de lui les Français ? Voici un de mes tweets, par exemple : "Un dirigeant haï ou un dictateur a besoin d'un événement exceptionnel pour créer artificiellement autour de lui l'UNION SACREE, attentat, destruction, guerre... ou incendie". Même un pion du Système comme le journaleux Barbier, s'est moqué du Président "qui appelle à changer de comportement, à devenir MEILLEURS tous ENSEMBLE" !!! De la vraie récupération, commente-t-il... Macron se serait arrangé pour qu'on change de sujet, qu'on cesse de le critiquer, que Gilets Jaunes comme policiers l'entourent, hé hé, et qu'ensuite, il puisse tranquillement poursuivre son oeuvre de destruction de la France. Et lorsque j'entends un autre pion des mondialistes, Roselyne Febvre, sur Sion24, pardon France24, appeler à l'union des Français, "Notre-Dame, c'est une manière de rebondir, c'est l'unité nationale, et éteindre la contestation. Les complotistes vont en profiter", j'ai rigolé et compris qu'on était en pleine arnaque. Oui, une opération de récupération, pour ensuite mettre en place des projets pires que ceux depuis l'élection de Macron !

    - Et de surcroît, celui qui n'aime ni la France, ni les Français, et surtout pas les Chrétiens, s'est déguisé en Chrétien zélé, pour les flatter au moment des élections européennes, voler des voix de croyants au RN et à LR, et arriver premier ! Si le Président malgré les colères des citoyens, parvient à obtenir que sa liste obtienne plus de voix que celle du RN, il s'attribuera la victoire et continuera sans le moindre scrupule, à mettre en place toutes les réformes dont les Français ne veulent pas, à détruire tous les acquis sociaux, à consolider ses projets malfaisants pour le pays chaque jour plus paupérisé.

    - Comble du grotesque, les gredins qui travaillent pour Macron appellent à ne plus manifester car "ce serait contre-productif après le drame que la France a vécu" !!! Merlin l'enchanteur conduisant ses ouailles vers l'abîme !

    - J'ai également pensé que l'incendie de Notre-Dame tombait à pic pour une France qui masquait ses crimes au Yemen, participant au pire génocide du siècle. Suite à des révélations de journalistes honnêtes, même France24 a dû annoncer le 15 au matin, que Mme Parly n'avait pas dit la vérité. Le scandale allait faire la UNE de la Presse ! Mais quelques heures plus tard, le rideau est tombé... Tout était consacré à Notre-Dame !

    - Macron veut reconstruire en 5 ans ? Une absurdité de plus ! Il a en vue les J.O. ?

    - L'enquête n'a pas commencé, et comme pour le 11 septembre, on a déjà les coupables !!

    - Des dons faramineux sont tombés, avant même de réunir un conseil d'administration, tout était donc prévu avant ? Même les réductions d'impôts et les coups de pubs pour les amis milliardaires de Macron ?

    En pleine braderie du patrimoine français et surtout des racines chrétiennes de la France que le cosmopolitalisme ne supporte pas, voici donc Emmanuel Macron à nouveau gonflé d'importance, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf, "en mission, pour le chantier du siècle" !! Opérations de communication, récupérations, manipulations... mais promis, juré, pas d'attentat politique !

    Et quid des Francs-Maçons au sommet de l'Etat ? Quid de la Loi 1905 ? Quid, dans la foulée, de la privatisation du patrimoine français, architectural, religieux, culturel ? Aujourd'hui, dans notre pays, le mot "catholique" devient un gros mot. Les dirigeants ne prononcent même pas les mots de "cathédrale", de "Catholique", à propos de Notre-Dame, ainsi pour M. Castaner, il ne s'agit pas d'une cathédrale, mais de "NOTRE COMMUN", le temple du commun, de la République ! Ils préparent une religion universaliste, "new age", un syncrétisme triomphant avec à la place d'une Cathédrale, un temple de la raison,  un temple maçonnique, c'est ça ? Et la mafia qui dirige la France se rend à Notre-Dame incendié comme à une fête cabaliste, en rigolant devant la Cathédrale du coup qu'elle a fait ? On est en plein complot ?

    J'en étais là de mes interrogations, quand soudain, soudain... une Lectrice, Maria (merci à elle), me propose un texte étonnant !
     
     


     
    Crime avec préméditation ?
    En marche pour "Disneyland" ?
     

    L'incendie de Notre-Dame tombe en plein projet futuriste de transformation de l'Ile de la Cité ? A pic ! Quel hasard, hé hé... "Hollande et Hidalgo ont demandé à deux architectes fin 2016 d'établir un projet pour la rénovation spectaculaire de l'île de la cité pour la transformer en zone futuriste, projet repris par macron... Hidalgo a vendu le parvis de Notre Dame à Auchan et Unibail. Des réunions ont été organisées, des maquettes construites, les travaux devant être exécutés à échéance 2024, date des jeux olympiques. En substance, ils ne supportent pas que les 14 millions de touristes ne se déplacent que pour visiter Notre Dame, sans qu'il n'y ait les retombées commerciales. Donc ils veulent remplacer le parvis de notre dame en se contrefichant de l'aspect religieux par une plaque en verre avec des commerces en sous sol (style forum des halles) et des débarcadères depuis la seine. C'est un projet immonde combattu par les riverains et les religieux. L'incendie de notre dame va permettre de déclencher par nécessité les travaux de l'ensemble qui avaient initialement été prévus d'une durée de 5 ans (priorité pour les jeux !)" (3)

    Les citoyens Juifs et Francs-Maçons Hollande, Hidalgo et Macron rendent leur culte non à Dieu, mais à Mammon, à l'Argent. Ce n'est pas leur modèle Jacques Attali qui contredira, lui qui a publié "Les Juifs, le Monde et l'Argent", expliquant les rapports du peuple juif avec le monde et l'argent. Or si les touristes affluaient  du monde entier pour visiter la Cathédrale Notre-Dame, rien n'était fait pour transformer les visites en chiffres d'affaires. De quoi déplaire à ceux qui aujourd'hui, dirigent la France : "L’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris devrait être considéré comme un acte de guerre de la part de l’État contre l’Église. Nous n’avons pas besoin de preuve. 200 ans d’une guerre maçonnique contre l’Église est suffisant pour justifier notre suspicion (..) Le grand théologien catholique Urs Von Balthasar a dit jadis que les hommes qui oublieraient le sens de la beauté, oublieraient comment prier et finalement oublieraient comment aimer. Notre-Dame était un témoignage à la vérité de l’église. Sa majesté ridiculisait le scepticisme de l’homme (..) Nous vivons dans une époque de laideur et de mensonges. C’est une époque de toits plats et de grandes fenêtres ; de flous appelés art et de tapage appelé musique – une époque lâche et sans foi. Il n y a plus d’art car l’homme ne cherche plus la vérité désormais. Il n y a plus de bonté car l’homme est heureux dans son iniquité.. " (4).

    La beauté, le spirituel, le don de soi, le sens de l'accueil et de la gratuité.. tout disparaît. Au profit des intérêts financiers. La mafia qui gouverne le monde (et particulièrement la France qui irrite les mondialistes car elle est dotée des plus belles églises de la planète souvent là depuis plus de mille ans), a donc déclaré la guerre aux Chrétiens, à leurs oeuvres, à leur doctrine sociale. Et avant les Jeux Olympiques de 2024, il faut faire place nette pour les commerces, les boutiques de souvenirs made-in-China, les Jeux, les parcs d'attraction... et une sorte de Disneyland pour touristes bourrés de fric !

    Des architectes avaient un projet pour l'Ile de la Cité, l'Ile-Monument, on peut le voir ici : http://www.missioniledelacite.paris/ : L'objectif avoué est de créer 100.000 Mètres carrés nouveaux sur l’ile d’une valeur foncière de 1 milliard d’Euros, sans parler de la revalorisation globale de tous les mètres carrés existants, qui coûtaient à l’état au lieu de rapporter. L'Etat est propriétaire de Notre-Dame, du très grand Parvis devant, des jardins autour, de la Sainte-Chapelle... mais aussi du Palais de Justice, du 36 Quai des Orfèvres, de la Conciergerie, de l'Hôtel-Dieu, du Marché aux Fleurs et du Marché aux Oiseaux... Déjà en 2013, le journal l'Humanité du P.C., dénonçait de voir l'Hôtel-Dieu mué en vaste opération immobilière, le patrimoine défiguré ! " Compte tenu de CE qu'est Hidalgo, et de CE qu'est micron (des machines sans âme), c'est parfaitement logique. Les marchands du temple sont désormais les maîtres. Cela avait été dit depuis longtemps : avec ses conditions idéales de climat, de situation, d'attraits divers, la France devient un simple parc d'attraction géant pour les rares qui auront encore le droit et les moyens de s'amuser ", commente un de mes Lecteurs, Bab.

    Et que deviendra Notre-Dame, au milieu d'une gigantesque galerie marchande ?  Le lieu de culte disparaitra-t-il un jour ? En attendant, l'Eglise a été chassée de la Cathédrale pour au moins cinq ans ! Mais heureusement, grâce aux formidables pompiers de Paris, une grande part de notre Histoire a été sauvée !
     
     



    Le régime macron est machiavélique ! Et comme il a saboté l'Elysée somptueux, avec la nounou Brigitte, il va aussi "moderniser" la Cathédrale, très vite, avec des matériaux "actuels", et en remplaçant la superbe toiture en bois par du fer et du verre !

    Dans l'ombre, le Nouvel Ordre Mondial, avec ses suppôts Attali, Macron, Hidalgo (qui par exemple a éteint la Tour Eiffel pour dénoncer la libération d'Alep par le Gouvernement Assad !), se dresse sur les ruines programmées des civilisations. Adieu les Nations, le Passé, l'Histoire, les traditions, les patrimoines... et bien sûr les monuments religieux ! Mais Paris résistera, avec ses Gilets Jaunes, et le drame de Notre-Dame (symbole de la Nation) ouvrira les yeux de beaucoup de Français qui se souviendront de leurs racines chrétiennes, qu'un monde sans Cathédrale perdrait de son âme. Et qui sait, certains d'entre eux se tourneront enfin vers le Divin ! Mais pour ceux qui ne sont pas croyants, ou interpellés, une telle catastrophe doit redonner le goût du patrimoine de la Nation, de son Histoire, de son passé, de son identité, conduire à vouloir retrouver ses racines. Ensemble, rebâtissons une foi nationale, ne laissons pas la France périr sous le feu des mondialistes sataniques ! Les consciences, les coeurs, les esprits doivent se réveiller, pour modeler notre futur !

    Et l'union nationale doit se faire... CONTRE Macron et sa clique machiavélique et malfaisante !
     
    Chantal Dupille dite eva R-sistons


    (1) Les Clubs « Penser la France », travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un  « nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques et au-delà tous citoyens militants pour l’indépendance de la France. Ils militent pour les trois sorties immédiates : Sortie de l’OTAN – Sortie de l’UE – Sortie de l’EURO. Source: www.penserlafrance.fr

    (2) http://actualiteevarsistons.eklablog.com/macron-et-bayrou-unis-pour-le-pire-la-destruction-de-la-france-dossier-a130009426
    http://actualiteevarsistons.eklablog.com/la-menace-macron-par-chantal-dupille-dite-eva-r-sistons-a130126832

    (3) https://changera.blogspot.com/2019/04/notre-dame-crime-avec-premeditation.html

    (4) https://reseauinternational.net/lincendie-de-notre-dame-de-paris-et-la-guerre-contre-la-beaute/
     
     



    Pour aller plus loin, voici quelques liens d'actualité :
     
     
     
    Le Major Patrick Nicolle accuse Macron de l'incendie de Notre-Dame et le menace d'un Putsch contre lui ! "En 2 heures vous n'existez plus."
     
    L'ancien ingénieur en chef de Notre-Dame stupéfait (vidéo). Selon lui, du chêne de huit siècle ne flambe pas facilement et aussi vite… Benjamin Mouton est retraité depuis 2010, ce qui probablement lui permet de parler librement. Il précise la rénovation électrique et le “travail colossal” effectué quant à la détection et protection du risque d’incendie et la présence constante de deux hommes pour surveiller ce risque… Venant conforter ces doutes, voici ce que rapporte Le Monde: (…) «Les points chauds sont la principale hantise dans un chantier de restauration de cette ampleur», souligne à propos de Notre-Dame l’architecte en chef des monuments historiques, François Chatillon. Une simple soudure sur du plomb peut réchauffer le bois qui se trouve en dessous. Pour l’architecte en chef des monuments historiques responsable de la restauration de la flèche de Notre-Dame, Philippe Villeneuve, «les travaux n’avaient pas encore débuté, seuls les échafaudages étaient en cours de montage». De son point de vue, «l’hypothèse du point chaud n’est donc pas la bonne». https://www.delitdimages.org/lancien-ingenieur-en-chef-de-notre-dame-stupefait-video/
    "
    Notre-Dame. Piste criminelle privilégiée. Outre que les combles étaient surveillées 24/24 par camera, l'incendie a débuté à un endroit sans échafaudage ! Or, on ne soude que de l'extérieur! C'est ce que confirme MR Mouton architecte des bâtiments de France
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=nHgWVTcjQIs


    Les architectes ne sont pas libres de s'exprimer sur Notre-Dame
    «Le ministère exige que les demandes d’interview et éléments de langage envisagés dans la réponse aux questions doivent être annoncées et autorisés préalablement par le cabinet du ministre.»
    https://changera.blogspot.com/2019/04/incendie-notre-dame-les-architectes.html

    L'énergie dirigée utilisée contre Notre-Dame ?
    https://changera.blogspot.com/2019/04/les-armes-energie-dirigee.html
     
    Un journaliste américain du « Time » évoque un « incendie volontaire » citant une source intérieure à la cathédrale.
    http://www.wikistrike.com/2019/04/notre-dame-un-journaliste-americain-du-time-evoque-un-incendie-volontaire-citant-une-source-interieure-a-la-cathedrale.html

    Notre-Dame, un événement sous faux drapeau. Interview de Robert David Steele, ancien officier d'infanterie du Corps des Marines et espion de la CIA : "Le sataniste Macron a-t-il brûlé le cœur de l'humanité pour se sauver et sauver l'état profond?
    Robert David Steele, ancien officier d'infanterie du Corps des Marines et espion de la CIA, ainsi qu'activiste pour Open Source Everything Engineering (OSEE), répond régulièrement aux questions du Téhéran Times (..) le toit avait été brûlé simultanément, de manière à montrer cette «croix en feu» dans les Cieux. C’était une profanation rituelle satanique du «cœur» du christianisme, une profanation équivalente à ce que les sionistes prévoient d’atteindre Jérusalem par d’autres moyens (..) Nous avons appris que Notre Dame n'est assurée par aucune organisation commerciale - l'État de France «s'auto-assure». (..) Nous avons un jésuite en France, qui, citant le personnel de l'Église à Notre-Dame, affirme clairement que l'incendie avait été intentionnellement allumé (..) Ma source française a déjà établi qu'il n'y avait pas d'électricité dans la zone où l'incendie aurait pris naissance. En regardant la façon dont le toit a brûlé si rapidement, je vois un toit en bois du XIIIe siècle qui a été légèrement aspergé de liquide ou de poudre incendiaire (..) l’architecte en chef de Notre-Dame a déclaré publiquement que ce n’était pas un accident; qu'il n'y avait aucune soudure ou autre cause possible; et ce bois vieux de 800 ans est comme une roche pétrifiée, impossible à brûler sans un accélérant. D'autres ont évoqué la possibilité d'utiliser une arme à énergie dirigée (DEW), en plus des accélérants appliqués au préalable, pour garantir que le toit tout entier soit complètement brûlé sous la forme d'une croix visible de l'espace. C’était un feu rituel satanique sous faux drapeau brûlant un site saint (..) Toute enquête sérieuse prendrait en compte chaque minute des quatre-vingt-dix derniers jours de Macron, chaque appel téléphonique, chaque SMS, chaque e-mail et montrerait rapidement le réseau de collaboration... Ce ne sera pas une enquête correcte menée par l'État (..)"
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2019/04/notre-dame-un-evenement-sous-faux.html

    Macron, Agent de la CIA ? Organisation du printemps coloré et révolte du peuple
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=-ADkMLboALo

    NOTRE-DAME : UN INCENDIE ET DES INSTRUMENTALISATIONS
    Notre-Dame: un instrument d'union nationale au service du pouvoir
    La cathédrale Notre-Dame de Paris s’est embrasée. Julien Théry, historien spécialiste du Moyen-Age et animateur de "La Grande H.", l'émission d'histoire du Média TV, revient sur l’histoire de ce monument et sur les enjeux de l'émotion actuelle.
    https://www.youtube.com/watch?v=A3Kj7aOPKqg

    JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE LA CONNERIE - RAZ LE BOL
    Utilisation très probable de Thermite..
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=362&v=1r6ZYaBaFRg

    Notre-Dame, des interrogations quant à la piste accidentelle discrètement soulevées
    http://russiepolitics.blogspot.com/2019/04/notre-

    Architecte des bâtiments de France : la piste criminelle devient évidente !  L'incendie n'a pas débuté à l'endroit des travaux ! Impossible qu'un incendie prenne et se propage à une telle vitesse avec des poutres en vieux chêne. Il y avait un système de sécurité très performant qui surveillait les combles, avec une personne en permanence dans un PC de surveillance (24/24h !). Le gouvernement, relayé par les médias, a imposé sa version de "l'accident", alors que l'incendie était en cours ! Il veut absolument écarter la version criminelle qui devient évidente suite aux propos de l'architecte, expert sûr de lui qui connait Notre Dame sur le bout des doigts !
    http://echelledejacob.blogspot.com/2019/04/notre-dame-architecte-des-batiment-de.html

    Incendie de Notre-Dame : Un test vidéo montre que la thèse officielle de l’accident est dure à digérer

    Pourquoi les pompiers ont mis tant de temps à arriver ?  "Les mots d'un pompier : Il est impossible d'avoir un tel feu en moins de 2 h sans accélérateur ! Le bois n'émet pas de fumée jaune, la pétrochimie oui. (..) Ainsi l'incendie va bénéficier de plus d'une demie heure de plus pour progresser dans toute la charpente, qui aura été traité avec un produit accélérateur de flamme et équipée de moyens pyrotechniques pour déclencher l'incendie, le week-end précédent les 13 et 14 avril, par une équipe qui a profité des échafaudages pour s'introduire dans les combles pendant deux nuits ! Les pompiers en service sur le site ayant disparu, c'est le voisinage de la cathédrale qui va donner l'alerte, alors que les flammes embrasent déjà largement une grande partie des toits ! Mais c'est trop tard pour maitriser l'incendie ! (..) Cette tragédie devait être une grande cause nationale pour rassembler toute la nation autour de ses dirigeants alors que c'est un crime et une haute trahison !  Et comme dit Robert David Steele, ce crime a pour but de sauver Macron, mais aussi l'Union Européenne ! Nous comprenons pourquoi ils insistent pour dire que c'est un accident et accuser une petite entreprise artisanale de leur forfait, pourquoi ils recadrent les architectes qui ont des doutes sur ce qui s'est passé.. ! Nous espérons que les responsables seront destitués et arrêtés rapidement et jugés pour haute trahison !"
    https://changera.blogspot.com/2019/04/notre-dame-pourquoi-les-pompiers-ont-eu.html

    Ordo Ab Chao - Incendie Illuministe de Notre Dame de Paris :
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=lD5ptuC65Cs

    Pâques. Les ténèbres s'abattent sur la France - Cathédrales hauts lieux telluriques - Sri Lanka
    https://www.youtube.com/watch?v=PzGabAbXg3k

    Incendie de Notre-Dame-de-Paris : l’incendie de trop par manque d’investissement envers les monuments
    https://www.medias-presse.info/incendie-de-notre-dame-de-paris-lincendie-de-trop-par-manque-dinvestissement-envers-les-monuments/107599/
    (Incendies, dégradations... par ex il y a quelques jours, Saint-Denis: des vitraux et l'orgue de la basilique dégradés)

    Notre Dame de Paris : l’hypothèse d’un bug informatique ayant rendu inopérante la 1ère alarme incendie à 18H20 est confirmée

    Un budget très insuffisant pour la restauration des monuments historiques. Et pourtant, des solutions très accessibles existent
     
    Le recteur de Notre Dame va déposer plainte avec l'État pour  «destruction involontaire» afin de savoir «exactement ce qu'il s'est  passé».
    https://fr.sputniknews.com/france/201904221040843034-france-notre-dame-incendie-recteur-plainte/

    Infiltration israélienne ? La couronne de Jésus recueillie par une financière de Tsahal, épouse d'un extrémiste sioniste (lié à LDJ) le lobby juif du 4ème arrondissement incluant le quartier Notre-Dame
    https://www.presstv.com/DetailFr/2019/04/22/594051/2-NotreDame--la-couronne-de-Jsus-en-main-propre-
     
    Incendie de Notre Dame. Les observateurs auront relevé l’existence d’une vidéo réalisée par la plateforme surview, qui offre des vues de points répertoriés de la ville de Paris au rythme d’une minute par caméra. Ainsi, à cinq minutes suivant l’heure c’est au tour de la Cathédrale Notre-Dame d’être filmée et c’est ainsi qu’à 17h05, la caméra a pu filmer l’évolution d’un individu vêtu de couleur sombre sur l’échafaudage recouvrant la toiture de la Cathédrale, faisant des allers et retours sans but apparent. Lors de deux instants précis de la minute filmée par la caméra de surfview, deux éclairs de lumières de durée différente sont nettement visibles, à la dixième et à la vingt-huitième seconde de la vidéo. (..) Voici donc le postulat suivant : l’individu tenait à bout de bras un appareil capable de dégager de vastes quantités d’énergie électromagnétiques, en action tout le temps de sa déambulation sur l’échafaudage couvrant le toit de Notre-Dame de Paris. A deux reprises, à la dixième et à la vingt-huitième seconde de la vidéo de surfview, il a changé l’orientation de cet appareil de façon à ce que la gueule dégageant de l’énergie soit précisément dans l’axe de la prise de vue de la caméra, ce qui explique l’apparition d’une empreinte sur la vidéo correspondant à une saturation due à une forte énergie électromagnétique.
    https://reseauinternational.net/incendie-de-notre-dame/

    Le brasier de la haine
    Des rabbins ne regrettent nullement le désastre parisien
    https://reseauinternational.net/le-brasier-de-la-haine/

    Pour Notre-Dame, Emmanuel Macron “envisage un geste architectural contemporain”.
    https://www.fdesouche.com/1193697-pour-notre-dame-emmanuel-macron-envisage-un-geste-architectural-contemporain
     
    Incendie de Notre-Dame-de-Paris : l’incendie de trop par manque d’investissement envers les monuments
    https://www.medias-presse.info/incendie-de-notre-dame-de-paris-lincendie-de-trop-par-manque-dinvestissement-envers-les-monuments/107599/

    Tribune Juive et Chevènement voient dans l’incendie de Notre-Dame une occasion de rebâtir la République…
    https://www.medias-presse.info/tribune-juive-et-chevenement-voient-dans-lincendie-de-notre-dame-une-occasion-de-rebatir-la-republique/107573/

    Notre-Dame – “L’incendie n’a pas pu partir d’un court-circuit, d’un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre.”
    https://www.medias-presse.info/notre-dame-lincendie-na-pas-pu-partir-dun-court-circuit-dun-simple-incident-ponctuel-il-faut-une-vraie-charge-calorifique-au-depart-pour-lancer-un-tel-sinistr/107469/

    “Reconstruction” de Notre-Dame : Macron souhaite “un geste architectural contemporain”…
    https://www.medias-presse.info/reconstruction-de-notre-dame-macron-souhaite-un-geste-architectural-contemporain/107527/

    Le patron de Sud Radio rappelle que les Français ont droit de se poser des questions sur l’incendie de Notre-Dame de Paris
    https://www.medias-presse.info/le-patron-de-sud-radio-rappelle-que-les-francais-ont-droit-de-se-poser-des-questions-sur-lincendie-de-notre-dame-de-paris/107565/

    L’antichristianisme d’un rabbin à propos de l’incendie de Notre-Dame de Paris
    https://www.medias-presse.info/lantichristianisme-dun-rabbin-a-propos-de-lincendie-de-notre-dame-de-paris/107431/

    VOUS AVEZ 105 SACCAGES D'EGLISES PAR MOIS DANS LE MONDE, UN PUR HASARD
    https://jovanovic.com/blog.htm#vous-avez-105-s

    LES REACTIONS PARFAITEMENT CENSEES ET LOGIQUES DE NOS LECTEURS A L'INCENDIE DE NOTRE-DAME
    https://jovanovic.com/blog.htm#vous-avez-105-s

    Pourquoi ils parlent de “reconstruction” de Notre-Dame de Paris : le plan maçonnique
    https://www.medias-presse.info/pourquoi-ils-parlent-de-reconstruction-de-notre-dame-de-paris-le-plan-maconnique/107500/
     
     

    Une statue de la vierge décapitée à Marlhes 17 avril 2019
    https://www.leprogres.fr/loire-42/2019/04/17/une-statue-de-la-vierge-decapitee-a-marlhes
     
    Si l’incendie est criminel, gare au retour de flamme contre les Musulmans
    https://reseauinternational.net/si-lincendie-est-criminel-gare-au-retour-de-flamme-contre-les-musulmans/

    Déjà, des proches du sionisme en France comme le Député Meyer-Habib, font allusion sur i24NEWS à une origine musulmane possible de "l'attentat" (ISIS..) - ou que des Gilets Jaunes en soient les auteurs ! "Mais les Musulmans sont-ils derrière cet incendie ? Ou en d'autres termes, à qui profite la tragédie ? Tout au long de la guerre en Syrie ou en Irak, les terroristes à la solde de la CIA et du Mossad ont fait de la destruction des lieux de culte chrétien syrien ou irakien, un objectif privilégié, quitte à provoquer l'exode des chrétiens d'Orient". (https://www.presstv.com/Detail/2019/04/18/593638/NotreDame-et-Saint-Simon-Alpin--une-histoire-damour)

     

     

     

     

    .

    Notre Dame, un incendie providentiel ou un scandale d'Etat ?

    ...par le Col. Yves Logette - le 16/05/2019

    L’incendie de la toiture de Notre-Dame survient fort à propos.

    Tiens, tiens !

    Et si le gigantesque brasier cachait un énorme scandale d’Etat ?

    L’incendie de la toiture de la cathédrale Notre Dame, le 15 avril 2019, a surpris et choqué le monde entier par sa brutalité, son ampleur et, surtout, par la rapidité de sa propagation au sein d’un ensemble de poutres dures comme de la pierre. Dès le lendemain, dans un premier billet, j’émettais des doutes sur le caractère « accidentel » immédiatement asséné par le pouvoir et relayé servilement par des médias complaisants.

    J’envisageais alors, soit un acte anti-chrétien survenant après l’incendie volontaire de l’église Saint-Sulpice dans le VIème arrondissement le 17 mars, donc un mois avant (notons que 10 églises ou cathédrales ont brûlé en France (1) depuis juin 2018 et qu’il y a eu 878 profanations en 2017 puis 1063 en 2018, environ 3 par jour), soit un acte terroriste d’un groupe, affilié à Daesch ou Al-Qaïda par exemple, voulant venger la perte de leur territoire en Syrie et Irak.

    Puis, à la lecture de l’abondante « littérature » sur l’évènement, une troisième cause, donc un nouveau responsable, me semble émerger derrière l’écran de fumée « officielle » de l’accident et de la responsabilité, vite trouvée, de la société de montage Le Bras. Cette nouvelle cause, si elle vraie, mettra en lumière un immense scandale d’Etat.

    Je m’explique :

    L’insistance des autorités, leur précipitation même, à ne retenir que l’unique piste « privilégiée », celle de « l’accident », le fut avant même que les flammes gigantesques ne soient éteintes et avant même que de quelconques experts puissent s’engouffrer dans la cathédrale, dans les pas des pompiers encore à l’œuvre. Curieux, cette précipitation à étouffer d’autres causes potentielles ! Suspect même. Comme il est curieux d’ailleurs que la Police scientifique ne commence son travail que 10 jours après l’incendie (2).

    Aussitôt, sans réelle possibilité d’investigation ni discernement aucun, la servilité des MSM (médias main stream) se range docilement derrière la voix officielle. Regardez avec quelle virulence et agressivité, Jean-Marc Morandini affronte un élu de Neuilly qui a osé dire (3) que « nous n’en savons rien si c’est accidentel ».

     

    Le feu est parti d’un lieu distant des échafaudages, donc loin du lieu des travaux incriminés. Lesquels « travaux » n’avaient pas encore commencé car on en était seulement à la phase montage de l’échafaudage métallique (qui ne nécessite aucun chalumeau). Pourtant, toute l’imagination journalistique s’est concentrée, non pas sur la possibilité d’un acte volontaire, mais sur une faute des ouvriers ou de l’entreprise, comme si la cause était entendue (mégots, feu qui couve sournoisement et depuis longtemps, fils électriques dénudés, courts circuits, ouvriers soudeurs négligents, ascenseur en activité créant un arc électrique, alarmes incendie défectueuses, etc4 ...). Je tiens le pari que l’entreprise de montage et de réparation sera rendue seule responsable et paiera. Point barre.

    Pourtant, l’échafaudage autour de la flèche de Violet le Duc a résisté au brasier, lui, preuve qu’il était bien monté.

    Les poutres de « la forêt » de ND, vieilles de plus de 800 ans, ne peuvent pas brûler aussi facilement.

    Voyez cette vidéo (5) à titre de démonstration. Des experts des monuments historiques et des architectes (notamment l’architecte en chef des monuments historiques –ACMH- le disent et ne comprennent pas cet embrasement soudain et monstrueux. Voir cet extrait ici (6).

    Les pompiers eux-mêmes ont expliqué qu’en arrivant sur place, ils étaient dans une phase de sidération tant cet incendie s’est développé étrangement vite. Ensuite, ils ne comprennent pas pourquoi l’eau qu’ils déversaient augmentait au contraire l’embrasement du foyer.

    Les poutres ne peuvent pas brûler aussi facilement sans un additif ou accélérateur  pyrotechnique.

    L’étrange fumée jaune dégagée par le sinistre est le signe incontestable de la présence d’un oxyde métallique que les pompiers appellent « accélérateur d’incendie ».

    On peut donc penser que les poutres étaient enduites d’un produit de type « thermite 7 » qui est un composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium (utilisé pour souder les rails de chemins de fer, par exemple), ce qui provoque, en brûlant, la couleur jaune orangée (que montrent toutes les vidéos) des énormes volutes de fumée, sans doute entretenue par le plomb fondu (8).

    D’où venait ce produit ?

    En Février dernier, la charpente aurait été traitée (voir le reportage sur A2) contre les insectes avec un gel. Elle ne l’avait jamais été depuis plus de 800 ans. L’entreprise qui a « désinsectisé » a dû faire preuve de talent car pulvériser du gel à 15 m de haut n’est pas à la portée de tout le monde. Suite à ce traitement, le bois change de couleur et devient un peu couleur acajou. Le 15 avril la charpente prend feu et, assez significativement, le feu augmente au moment où les pompiers interviennent comme si l’eau activait les flammes. La charpente est en chêne, or le chêne sec ne fait pas de flamme, il rougeoie.

    L’entreprise, qui a désinsectisé aurait été bernée en répandant non pas un produit désinsectiseur mais un produit pyrotechnique qu’on lui a obligatoirement fourni car elle n’est pas en mesure de le produire sur le plan chimique.

    Le produit de type « thermite », composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium, donne cette couleur acajou obtenue après la pulvérisation et donne cette couleur jaune-orangée des flammes de l’incendie.

    Depuis Février, le produit sans doute associé à une colle a séché et s’est solidifié sur les poutres comme une pâte devenue très fine, une sorte de vernis....

    Le 15 avril (on pourrait aussi discuter le « choix » de la date), il ne suffisait plus que de mettre à feu un vrai « pot thermique » (au magnésium par exemple), générant une chaleur intense de 2200 degrés pour allumer ainsi toute la charpente pré-imbibée (et non pas désinsectisée).

    Qui aurait allumé ce brasier ? Des vidéos ont montré une personne sur le toit, une heure et demie avant le drame, activant un dispositif provoquant des éclairs ou des flammes orangées-jaunes.

    Étrange également que l’on ait restreint l’accès aux tours, ce soir-là, une heure plus tôt que d’habitude (18 h 30) et fait sortir tout le monde de la cathédrale sans bousculade, juste à temps (9). C’est par les tours que l’on accède à la charpente.

     

    C’est là qu’il faut évoquer le grand projet de rénovation de toute l’île de la Cité que les élites parisiennes poussent depuis le début des années 2000. Car Notre Dame serait incluse dans un grand plan (10) de réaménagement des bâtiments majeurs de cet îlot central, au cœur de Paris (Palais de justice, Préfecture de Paris, Hôtel-Dieu) gérés par l’Etat, ça tombe bien. François Hollande lance une mission d’étude sur le sujet en décembre 2015 (11).

    On pourrait envisager, par exemple, une grande plateforme de déambulation, en lieu et place de la toiture de la cathédrale, sorte de parterre planté d’arbres et transparent pour visualiser la nef d’en haut. Tous les bâtiments de l’île seraient reliés par des passerelles en verre et métal pour maintenir les millions de visiteurs sur un ensemble architectural jusqu’alors méconnu car enclavé.

    Écoutons Philippe Bélaval, Président du Centre des Monuments nationaux et Dominique Perrault, architecte et membre de l’Institut qui ont remis un rapport en ... décembre 2016 ... à François Hollande, intitulé « Mission île de la Cité. Le cœur du cœur » :

    « L’occasion s’offre aujourd’hui d’ouvrir une nouvelle époque dans l’histoire de l’île de la Cité. Alors que les grandes administrations de l’île préparent leur avenir, que le centre de Paris connait une série d’évolutions majeures, depuis la Samaritaine jusqu’à la conquête des berges de Seine et que la perspective de la tenue des Jeux Olympiques de 2024 et de l’Exposition universelle de 2025 invite le monde à redécouvrir la ville des Lumières, l’île de la Cité apparaît comme le territoire le plus propice au déploiement d’une grande ambition urbaine, culturelle, architecturale et économique qui contribue au rayonnement de la France.»

    Malheureusement pour les partisans de cette rénovation, la machinerie administrative et les autorisations de lancement traînent et l’échéance de 2024 risque, si on ne la brusque pas, d’être dépassée !

    Pour être bien sûr de respecter son échéance de 5 ans et donc livrer une cathédrale attractive touristiquement pour les Jeux Olympiques de 2024, le président Macron va mettre en œuvre une procédure qui fait fi des contraintes habituelles obligatoires en pareil cas de rénovation :

    La volonté présidentielle est de s’affranchir des règles existantes (et suffisantes) en faisant voter en urgence, avec cynisme, une loi d’exception afin d’accélérer les travaux et éviter d’être soumis aux exigences des Monuments Historiques. Une loi d’exception autorise le gouvernement à déroger aux règles d’urbanisme, de protection de l’environnement, de commande publique ou de préservation du patrimoine. Une loi d’exception permet d’éliminer les architectes et artisans spécialisés dans la reproduction des œuvres anciennes à l’identique, trop lents, trop méticuleux, trop consciencieux, en leur imposant des délais qu’ils ne pourront pas tenir.

    Place aux modernes : béton, acier, verre, plastique, titane !

    De plus, il faut « un geste architectural contemporain » a demandé le président, avouant ainsi son intention de ne pas retenir l’option « à l’identique ». Il faut dès lors s’attendre à des horreurs (12) :

    On pense à la pyramide du Louvre, à la grande Bibliothèque, aux colonnes de Buren dans la cour du Palais royal, à l’arche de la Défense avec son hamac de bédouin, à la verrue qu’est la tour Montparnasse au milieu d’une architecture harmonieuse, à l’opéra Bastille.

    On sursaute aussi en pensant aux œuvres « contemporaines » d’Anish Kapoor, comme le très beau « vagin de la Reine » devant le château de Versailles, ou le « plug anal vert » de Paul McCarthy sur la place Vendôme.

    Que c’est beau l’art contemporain ! et si, en plus, cela peut aider les amis en mal de commandes ...

    Conclusion :

    Autant de précipitation (le feu n’est pas encore éteint) pour affirmer que la cause ne peut être qu’accidentelle. Autant d’empressement pour annoncer, sans l’avis et surtout contre l’avis des experts architectes que la reconstruction se fera en 5 ans. Autant de certitude pour clamer qu’on la reconstruira plus belle qu’avant '13) (Ah bon, elle n’était pas belle ?). Ce qui, par parenthèse, prouve qu’on sait déjà qu’on ne la reconstruira pas à l’identique, comme le dit aussi le Premier ministre « doter ND de Paris d’une nouvelle flèche adaptée aux techniques et aux enjeux de notre époque (14) ».

    Autant de vélocité pour écrire une Loi d’exception qui permettra de s’affranchir des règles d’urbanisme légales jusqu’alors.

    Autant de retard pour commencer les investigations et l’enquête de police dans les lieux.

    Autant de zèle pour mettre en avant les prétendues erreurs des techniciens de l’entreprise de montage.

    Aussi peu de médias qui font leur métier d’investigation mais qui prennent pour argent comptant une version officielle sans preuve.

    Autant de coïncidences avec des projets de rénovation de l’île de la Cité qui n’auraient pas été prêts pour 2024 (dans 5 ans justement).

    Comment voulez-vous qu’on ne trouve pas cette affaire suspecte ?

    Comment voulez-vous qu’on ne se pose pas de questions ?

     

    Qu’on ne VOUS pose pas de questions ?

    Bien sûr, vous n’avez pas attendu d’en être à ce point de la lecture pour me traiter d’immonde complotiste. Comment peut-on imaginer que des politiques français aient pu commanditer un incendie d’un monument historique pour promouvoir un projet immobilier et touristique, c’est complètement fou et irresponsable !

    C’est comme si on disait que des services américains avaient commandité les attentats du 11 septembre 2001 pour retourner l’opinion concernant la guerre en Irak.

    Quoique, justement sur ce point, des questions se posent aussi. Par exemple, comment se fait-il que deux avions aient pu faire s’écrouler trois tours dans le même quartier ? Impossible(15), sauf si les destructions avaient été préparées à l’avance, puis déclenchées de manière pyrotechnique à l’arrivée des avions (le troisième qui devait frapper le Capitole ou la tour n° 7 écroulée, s’étant crashé en Pennsylvanie).

    L’incendie de ND vient donc très opportunément à point pour faire aboutir, à l’arrache et dans les temps pour la grand-messe des Jeux Olympiques, un dossier de rénovation architecturale, type Disney Land, qui traînait dans les cartons parisiens (16).

    Des zones boisées « inconstructibles » sur le littoral français le deviennent pas miracle après un incendie. Des immeubles vétustes peuvent être reconstruits, avec l’aide des assurances, après un malheureux incendie.

     

    Je n’accuse personne mais quand un président de la République (FH) explique froidement à des journalistes qu’il a donné l’ordre à nos services secrets « d’éliminer des cibles » à l’étranger (17), on peut s’attendre à tout, surtout à l’improbable !

     

    Yves Logette

    Mai 2019

     

    1) Notre Dame de Grâce d'Eyguières le 21 avril 2019

    Notre Dame de Paris le 15 avril 2019

    Saint Sulpice à Paris le 17 mars 2019

    Cathédrale Saint Alain de Lavaur en février 2019

    Saint Jacques à Grenoble en janvier 2019

    Eglise du Sacré Coeur à Angoulême en Janvier 2019

    Saint Jean du Bruel en octobre 2018

    Eglise de Villeneuve d'Amont en août 2018

    Sainte Thérèse à Rennes en juillet 2018

    Notre Dame de Grace à Revel en juin 2018

     

    2 La police scientifique ne commence ses investigations que 10 jours après l’incendie : 

    https://www.ndf.fr/nos-breves/02-05-2019/notre-dame-le-temps-de-laisser-les-preuves-disparaitre-la-police-

    scientifique-vient-seulement-de-sy-mettre/,

     

    3 Morandini apostrophe un élu qui doute de l’accident :

    https://www.youtube.com/watch?v=,

     

    4 Une défaillance électrique ? : 

    https://www.lci.fr/police/incendie-de-notre-dame-l-hypothese-d-un-acte-volontaire-serait-ecartee-2119027.html

      

    5 Expérience tentant de brûler une vieille poutre de chêne : 

    https://www.youtube.com/watch?v=Fb9vp3qa1pg&feature=youtu.be, 

     

    6 L’architecte en chef, expert de la cathédrale, ne comprend pas :  

    https://www.ndf.fr/histoire-de-comprendre/18-04-2019/nore-dame-ce-qui-est-arrive-etait-impossible-et- 

    pourtant-cest-arrive-lincomprehension-dun-expert-sur-le-plateau-de-lci-video/, 

     

    7 La thermite fait même fondre l’acier : 

    https://profidecatholica.com/2019/04/18/quest-ce-que-la-thermite/ 

     

    8 Voyez la vidéo du brasier : 

    https://www.youtube.com/watch?v=De3diDVonzo

     

    (9) L’accès aux tours de ND interdit une heure plus tôt que d’habitude pour une pseudo réunion :

    https://www.facebook.com/panhamza/photos/a.259863080821062/1277377879069572/?type=1&theater

     

    10 Le projet de rénovation de toute l’île de la Cité :

    http://www.missioniledelacite.paris/

     

    11 Repenser l’île de la Cité dans son ensemble :

    https://www.lepoint.fr/societe/notre-dame-de-paris-dominique-perrault-il-faut-repenser-la-cathedrale-avec- 

    son-ile-23-04-2019-2308973_23.php?M_BT=29124066793#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20190423

     

    12 Les 10 projets fous de reconstruction :

    https://www.youtube.com/watch?v=A7doMraDq4I

     

    13 Voyez la conférence de Macron : 

    https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/video-nous-rebatirons-la-

    cathedrale-plus-belle-encore-declare-emmanuel-macron_3401417.html

     

    14 Reconstruire en matériaux modernes : 

    https://www.bfmtv.com/societe/notre-dame-a-quoi-ressemblera-la-cathedrale-apres-sa-reconstruction-

    1674990.html

     

    15 La théorie du complot sur le 9/11 : 

    http://www.lefigaro.fr/international/2016/09/11/01003-20160911ARTFIG00123-les-theories-du-complot-les-

    plus-celebres-sur-le-11-septembre-2001.php

     

    16 Le projet dans les cartons :

    https://reseauinternational.net/lenjeu-cache-de-la-restauration-de-notre-dame/

     

    17 Hollande  a décidé  l’élimination  de  40  cibles  à  l’étranger : 

    https://www.lejdd.fr/Politique/dans-son-livre-hollande-revient-encore-sur-la-pratique-par-la-france-des-assassinats-cibles-3624902

     

     Télécharger l'original (voir sur le lien de l'article)

    ...pour preuve :

     La vente "à la découpe" de l’île de la Cité à commencé... 

    Paris : une partie de l'Hôtel-Dieu cédée pour 80 ans contre 144 millions d'euros (France Info)

    https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/paris-une-partie-de-l-hotel-dieu-cedee-pour-80-ans-contre-144-millions-d-euros_3448347.html

     .....l'appel d'offre à été lancé AVANT l'incendie....

    PRÉMÉDITATION ????

    Notre-Dame : la plus grande opération immobilière d’Europe a débuté à Paris

     

     

    L’opération immobilière de rénovation de l’île de la Cité et de sa transformation en une promenade touristique a débuté avec l’adjudication d’une partie de l’Hôtel-Dieu à Novaxia, le groupe d’« urbanisme transitoire » du « philanthrope » Joachim Azan (photo).

     

    Cette méga-opération a été imaginée en 2016, à la demande du président François Hollande et de la maire de Paris, Anne Hidalgo, par le directeur des monuments historiques Philippe Bélaval et l’architecte Dominique Perrault.

     

    Elle prévoit de profiter de la rénovation du Tribunal de Paris, de la Préfecture de Police et de l’Hôtel-Dieu, de manière à tirer tout le potentiel touristique de la cathédrale Notre-Dame et de la Sainte-Chapelle.

     

    L’incendie de la cathédrale a constitué une « divine surprise » pour les pouvoirs publics qui pourront ainsi mener à bien ce projet et exploiter commercialement l’ensemble de l’île. Ce que le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a résumé en déclarant que Notre-Dame de Paris n’est « pas une cathédrale, c’est notre bien commun ».

     

    Louée 144 millions d’euros pour 80 ans, une partie de l’hôpital de l’Hôtel-Dieu sera transformée en logements, en commerces de luxe et en restaurant gastronomique. Les syndicats hospitaliers, qui font valoir la compression des services d’urgence parisiens, protestent contre ce choix.

     

    L’appel d’offres avait débuté avant l’incendie de la cathédrale.

    Adoptée en procédure accélérée, une loi ad hoc, a été votée en première lecture par l’Assemblée nationale pour gérer la collecte de dons en faveur de la restauration de la cathédrale. Elle prévoit incidemment que le gouvernement sera autorisé à prendre par ordonnance toute mesure dérogatoires 

     1° « Aux règles en matière d’urbanisme, d’environnement, de construction et de préservation du patrimoine, en particulier en ce qui concerne la mise en conformité des documents de planification, la délivrance des autorisations de travaux et de construction, les modalités de la participation du public à l’élaboration des décisions et de l’évaluation environnementale, ainsi que l’archéologie préventive ; 

     2° Aux règles en matière de commande publique, de domanialité publique, de voirie et de transport. »

     

    Le projet immobilier prévoit quant à lui la construction d’un réseau de tunnels qui permettra aux touristes d’accéder à la crypte de Notre-Dame, mais surtout de désengorger la circulation sur l’île.

    L’objectif final est de transformer l’île d’une cité administrative en la plus fréquentée des zones touristiques en Europe.

     

    Sur le même sujet : « L’enjeu caché de la restauration de Notre-Dame », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 27 avril 2019.

     

    ...et les contre-feux sont allumés !

    Les "décodeurs" du Monde....entre autres sites, lancent les contre-feux...!

     

    Le 15 avril 2019, un incendie a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La charpente, entièrement constituée de très vieux chêne, est complètement partie en fumée en l’espace de quelques heures.

    Une enquête judiciaire doit permettre de comprendre l’origine de ce drame. Mais certains internautes un peu pressés n’ont pas attendu les résultats des investigations pour proposer leurs propres explications. A l’aide de chalumeau ou de feux de paille, ils tentent de démontrer que les flammes n’ont pas pu s’étendre aussi vite sans intervention extérieure. Si les causes réelles et les circonstances du sinistre n’ont pas encore pu être établies, ces expériences d’amateurs ne prouvent cependant absolument rien quant à une origine criminelle de l’incendie. Explications en images.

    Arthur Carpentier

     Source : https://www.lemonde.fr/incendie-de-notre-dame/video/2019/04/26/incendie-de-notre-dame-pourquoi-ces-videos-ne-prouvent-rien-sur-les-origines-du-feu_5455546_5450561.html

    ...si "Le Monde" le dit : "C'EST UN ACCIDENT ! Circulez, il n'y a rien à voir....!"

    Sauf qu'à contrario, cela a fortement tendance à accréditer la thèse de l'incendie volontaire.... ! (cf.l'effet Streysand) 

    JMR

     

    @Eric GYSSLER

    MERCI pour ce commentaire. Effectivement, cette "évacuation" de la cathédrale et/ou cette "réunion"  juste avant le départ de l'incendie pose question. Le col. Y. Logette, dans son "rapport", ci-dessus, mentionne ce fait (je l'ai surligné en rouge"....

    Les médias subventionnés se garderont bien de "mordre" la main qui les nourrit.

    Quant aux parlementaires, ils sont bien trop occupés par leur réélection future pour se soucier de ND.

    En revanche, il faudra bien que cela se paye un jour....!

    JMR

     

    https://www.officierunjour.net/editoriaux/notre-dame-un-incendie-providentiel-ou-un-scandale-d-etat/


    11 commentaires
  •  

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-dessins-de-la-semaine-56978.html

     

    Introduction

    Stop le Nouvel Ordre Mondial !

    Par Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Le monde devient dégénéré, fou, invivable ! Les Talmudistes, avec leurs potes Rothschild, Attali, Macron, Jared Kushner..., ont programmé le Nouvel Ordre Mondial. Et chaque jour on commence à le prendre en pleine gueule ! Ainsi, la semaine dernière, j'ai appris que de nombreux jeunes gens veulent changer de sexe. Car ils ont envie de devenir des filles ? Non, parce qu'aujourd'hui, les garçons sont discrédités, visés - ils ne peuvent même plus faire un compliment aux femmes -, à l'heure où en politique comme dans les merdias, les féministes radicales sont glorifiées, tandis que sans cesse, elles déversent leur venin contre les hommes ! Au lieu de les envoyer voir un psychiatre, elles sont défendues, citées en modèle !

    Même dans les hameaux reculés, d'agriculteurs, de bergers, comme celui où je vis  désormais (hameau hispanique), le Nouvel Ordre Mondial fait son entrée ! Ainsi, lors de la fête annuelle, finis les bals populaires, la valse, le slow, la samba, le pasodoble, le tango, etc - bref la musique. Non, voici le bruit disco, où chacun se trémousse dans son coin, et place à l'individualisme, stop les garçons qui invitent les filles. Une réfugiée du Nicaragua se lamente: "Nous, on a de la musique, du rythme, les garçons dansent avec les filles, c'est tendre ; ici rien, RIEN" !

    Tout est défiguré. Les merdias manipulent les adultes, et les élèves, dès trois ans, sont détraqués, oui détraqués ! La lecture, le calcul ne comptent pas autant que le sexe ! On enseigne aux petits qu'ils ne sont pas nés garçons ou filles, qu'ils peuvent choisir leur sexe (et bientôt, la dictature de Bruxelles imposera aux chirurgiens d'opérer les gamins voulant changer de genre, dès huit ans !!), on leur apprend tout ce qui touche au sexe, on leur en donne le goût, même de la sodomie et des pédophiles (n'est-ce pas, Brigitte Macron ?)  !  

     

     

    Les livres d'Histoire sont défigurés, et désormais, les livres de Géographie sont publiés ensemble, en attendant que l'enseignement de l'Histoire et de la Géographie soient supprimés, car le Nouvel Ordre Mondial tuera les Nations comme l'Histoire des peuples, leur identité, leurs traditions ! Et il est question de supprimer les livres de philosophie pour empêcher les jeunes de réfléchir, car seule la Pensée Unique, officielle, doit prévaloir.

    Et que dire de l'art ? Piorité à la pornographie, à la "cul-ture" !

    Si nous ne réagissons pas, non seulement la robotisation va peu à peu se substituer aux  emplois, tout deviendra artificiel même l'intelligence, et marchandisé (GPA etc), et les familles traditionnelles laisseront la place à toutes sortes de tribus bizarres, avec des Parents 1 et 2 qui se substitueront aux Père et Mère(https://francais.rt.com/international/68441-remplacer-pere-mere-par-parent-1-parent-2-poutine-espere-arrivera-jamais-russie) !

    Il y a un moment où il faut dire "STOP" à ce Nouvel Ordre Mondial fou ! En commençant par mettre dehors le psychopathe (https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s) qui chaque jour détruit un peu plus la France...

    Chantal Dupille dite eva R-sistons 

    http://chantal-dupille.eklablog.com/avec-le-nouvel-ordre-mondial-meme-la-culture-est-defiguree-a177579164

     

     

    Avec le Nouvel Ordre Mondial, même la culture est défigurée !

    L'art aujourd'hui :


    https://www.medias-presse.info/lart-contemporain-ou-le-symptome-de-la-maladie-mentale-de-notre-societe/113670/

     

    La culture POP : art pornographique par excellence

     

     

    Jean Clair, ancien conservateur des Musées de France, nous rappelait dans un petit essai bien tassé que «la culture, encore une fois, consiste à défricher puis à enclore un espace culturel que l’on appellera «temple», d’où nous est venu le mot « contempler » ».

    De nos jours, les aficionados de l’art ne contemplent plus, ils se «rincent l’œil». Le sacré n’ayant plus droit de cité dans le monde de la cul-ture, c’est le clinquant, le tape l’œil qui aura pris le relais en l’espace d’un siècle…

    Quand les arts et culture deviennent la matrice d’un culte du faux et de l’arbitraire

    par Patrice-Hans Perrier, 17.11.2019

    Reprise d’un article composé il y a déjà cinq années de cela. Toujours d’actualité au demeurant.

    Source: The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts

    De Mao Zedong à Andy Warhol la boucle est bouclée. Le roi de la peinture POP reprenant à son compte les techniques de l’AGIT-PROP dans la plus pure tradition d’un empire matérialiste et nihiliste. 

    L’art de l’éphémère

    Des «ready-made» de Marcel Duchamp jusqu’aux troupeaux de badauds dénudés pour être photographiés par Spencer Tunick, en passant par l«arte povera» des années 1970-80, le monde de l’art occidental se contente de mettre en scène des rogatons qui témoignent de l’emprise incontestable et incontestée du marketing. L’«art contemporain» tient lieu de processus de récupération des produits de la culture du marketing, puisque la culture n’est plus un espace de représentation au service de la quête spirituelle d’une collectivité donnée.

    La culture s’est transformée en carrefour de la mode, ne faisant qu’apprêter certaines tendances du jour en fonction de segments de consommateurs ou d’investisseurs qu’il convient de charmer. Les propagandistes de la culture POP, de l’agit-prop, des mass medias ou de la contreculture se sont saisi du monde culturel sous le fallacieux prétexte de nous libérer de la tutelle des élites bourgeoises ou aristocratiques.

    Mais, ils ont plutôt mis la main sur un champ de représentation qui permet de générer des avatars à satiété afin de rendre leurs idéologies plus digestes. Le terme «agit-prop» était employé pour désigner le Département pour l’agitation et la propagande à une époque où le Parti communiste régnait de manière incontestable sur l’Union Soviétique. Les pointilleux bureaucrates de la novlangue prirent la peine de le rebaptiser «Département idéologique» … comme quoi l’effervescence culturelle peut servir à implanter une idéologie qui règnera sans partage par la suite.

    La vitesse avant toute chose

    La culture, au sens où la tradition l’entendait (non pas bourgeoise), a toujours été une affaire de sédimentation, d’accoutumance, de prégnance, de transmission et … d’acculturation (contacts et la relation entre deux cultures), alors qu’une culture dominante pouvait s’imbriquer au sein de sous-cultures pour que de nouveaux traits culturels finissent par émerger.

    Ainsi, certains historiens de la musique estiment que le blues serait né dans les plantations du sud des États-Unis; authentique produit d’une culture populaire témoignant des souffrances des esclaves noirs, mais aussi de l’exploitation des ouvriers toutes couleurs confondues. Le jazz, mouvance plutôt bourgeoise et élitiste, viendra récupérer les sédiments de la culture du blues afin d’en codifier les «standards», ce qui permettra à des idiomes culturels de se transformer tout au long d’un processus d’acculturation favorisant la transmission d’un héritage.

    Le jazz nous fait penser aux canons du chant grégorien, à une autre époque, en ce sens que cette école musicale a été en mesure de puiser à même une riche tradition afin d’en extraire l’essentiel et de fixer les conventions d’un genre musical appelé à se transformer par la suite. Ce processus d’acculturation, de réappropriation et de codification d’un genre musical aura nécessité un long travail. Curieusement, même si le terme «jazz» fait référence à l’art d’improviser, cette école musicale s’est évertuée à décrypter les traits essentiels du blues, ou plutôt des blues. Une tradition était née, avait vécu et pouvait être transmise aux prochaines générations.

    L’arrivée du Rock-and-Roll va tout bouleverser, alors que la vitesse et la violence seront les moteurs d’une sous-culture qui deviendra le sous-produit des industries culturelles de l’après-guerre. Cette fois-ci, ce n’est plus une élite culturelle qui réinvestira une ancienne tradition populaire, mais bien une oligarchie industrielle. Les effets spéciaux l’emportent sur la composition, le rythme supplante la mélodie, le tempo s’accélère et les formats musicaux rétrécissent comme peau de chagrin. Le «single» est né. Et, par la force des choses, la pièce musicale finira par céder la place à l’artifice sonore.

    Une culture de l’éternelle jeunesse

    La culture POP représente la consécration d’un long processus d’appauvrissement de la culture. Les propagandistes à la tête de ce mouvement (rejeton de l’agit-prop) s’évertueront à prôner une sorte de «révolution permanente» (les avant-gardes culturelles occidentales seront infiltrées par des légions de militants trotskystes, des années 1930 jusqu’aux années 1980) de la culture susceptible de détruire les anciens poncifs du «bon goût» bourgeois. La culture qui fait «POP» représente le format idéal pour le façonnage, la mise-en-place et la duplication d’une idéologie de la consommation au service d’un libéralisme qui deviendra totalitaire au tournant du nouveau millénaire.

    La publicité, la diffusion musicale, les expositions muséales, les mouvements de mode et d’opinion publique: autant de vecteurs servant à décliner une culture POP au service de l’idéologie du «tout au marché». Ainsi, la Beat generation, le mouvement de libération des afro-américains, le mouvement hippy ou le «No futur» de la fin des années 1970 seront traités comme des épiphénomènes susceptibles d’être détournés de leurs fondamentaux afin d’être réutilisés en temps et lieux par les grands prêtres de l’idéologie marchande. La culture POP semble jeune, elle conteste les vieux, le passé, la tradition et tout ce qui pourrait faire office de pont intergénérationnel.

    Les icônes de la culture POP sont presque toutes mortes jeunes, préservées du flétrissement de la vieillesse … mais aussi de la naissance d’une sagesse acquise sur le tard. De fait, les chantres de la culture POP s’inscrivent, sans le savoir ou contre leur gré, dans la tradition de l’agit-prop des élites matérialistes et libérales qui ont pris le pouvoir dans le sillage de la Révolution française. Les dites élites travaillant à partir du concept de tabula rasa pour saccager les linéaments de la tradition culturelle et des antiques filiations. Saccager les filiations de naguère afin de préparer l’avènement des «temps nouveaux». L’ère du Verseau …

    Le New Age ou le New Wave culturel

    La matrice POP, une fois bien rodée, deviendra le porte-avion d’un impérialisme qui n’a plus rien à voir avec les frontières des États-Unis. Les happenings du mouvement hippy des années 1960 ont préparé le terrain pour les raves et autres partouzes des années 1990. La débauche des chevelus, après avoir été vertement critiquée par les punks, servira de fondement conceptuel pour une approche festive qui se rapproche des orgies romaines de la fin de l’Empire. La musique est séquencée à l’extrême, la rythmique se rapprochant des battements cardiaques et les accélérant dans le but avoué de provoquer des phénomènes d’extase collective.

    Le New Age signifie l’ère de la transgression. Il s’agit de transgresser les conventions socioculturelles établies depuis des millénaires. Il s’en suivra une cascade de néologismes révélateurs : approches transversales au niveau de l’enseignement; agriculture transgénique; transes musicales; transsexualité; etc. Les années 1960 proposaient aux adeptes de la «contreculture» de transcender leur humaine condition, alors que les années 1990 mettront la transgression à l’ordre du jour. Présentement, nous serions, de l’avis de certains intellocrates, à l’orée d’un processus de transformation de l’être humain qui s’attaquera à l’essence même du génome. L’ère du transhumanisme a sonné.

    Les apprentis sorciers qui nous gouvernent ambitionnent, rien de moins, de recréer l’espèce humaine afin qu’une sorte de Prométhée finisse par émerger à la suite d’un long processus de permutation douloureux, mais nécessaire. Les traditions étant en bonne voie d’être éradiquées, ne demeurent que des échantillonnages (sampling) culturels susceptibles d’être combinés à l’infini pour satisfaire aux besoins de la cause. La mode du jour donne le la en initiant des séquences dans la partition des propagandistes du «système de l’art». Les médias prennent le relais en s’adressant à différents segments de la consommation : nutrition, musique, vêtements, décoration, voyages, santé, comportements.

    Une sous-culture jetable

    La culture n’est plus qu’un segment de l’appareillage idéologique en place. Elle enrobe et guide la consommation en générant des lieux communs, des conventions qui permettront aux consommateurs de faire partie d’une sous-culture bien identifiée. Des passerelles sont bien jetées entre les différentes sous-cultures, mais les impératifs du marché demeurent les mêmes pour tous : il faut se distinguer du commun – servum pecus (ce qui représente la quintessence de la vulgarité au demeurant), posséder des équipements à la «fine pointe de la technologie», communier à des «tendances culturelles» qui ne sont que de vagues chimères en l’espèce, participer à l’incessant babillage timbré des médias sociaux.

    Les Musées exposent des bagnoles et des pin-up, puis les consommateurs achètent des voitures qui finissent par rouiller et être décorées par des graffiteurs en fin de vie. Quelques prétendus conservateurs ou chargés d’exposition vont récupérer des morceaux de carcasses de bagnoles graphitées afin de concevoir de nouvelles expositions. La boucle sera bouclée et le cycle de la reproduction culturelle se perpétuera pour le bénéfice des investisseurs en bourse ou des propagandistes en poste.

    Perte de mémoire

    L’accélération des moyens de production et de reproduction culturelle a permis de séquencer le travail des créateurs, mais aussi le processus de consommation de ce type de biens et services. Les consommateurs ne savent plus lire, ni la littérature, ni la musique, ni entre les lignes. L’art de la perspective est mort. L’art de la digression est né. Avec le sampling, les «cut-ups» et autres emprunts stylistiques ou symboliques, c’est toute la syntaxe du langage humain qui est déconstruite. La langue atrophiée des communications sur Internet représente le pendant populaire de la novlangue des élites mondialistes.

    L’académie française – ce qu’il en reste – est en train de modifier la langue française en fonction de ce nivellement par le bas qui laisse présager un effondrement du langage à moyen terme. Un nombre considérable d’ouvrages de premier plan ne sont plus publiés et disparaissent, par voie de conséquence, de la mémoire collective. Les CD musicaux seront bientôt remplacés par des pièces musicales vendues à la carte sur Internet et qui seront emmagasinées sur des appareils de type baladeurs ou téléphones cellulaires intelligents. Le texte, la musique, les images et, pourquoi pas, les odeurs seront diffusés par des appareils portatifs et, in fine, par des implants qui feront en sorte que les inputs «culturels» atteignent leur cible au coeur de son intimité.

    L’œuvre d’art est devenue un produit culturel qui finira par se traduire par une série de «bruits cognitifs» qui agiront comme des stimulus destinés à agir en temps réel sur les usagers. Les transports publics, les lieux de divertissement et les complexes commerciaux diffuseront non-stop les signaux émis par la matrice culturelle qui relais les impératifs idéologiques des castes aux commandes. Idem pour Internet, remplaçant, de facto, la matrice télévisuelle, en nous proposant une interactivité factice puisque tous les relais sont contrôlés et instrumentalisés à distance.

    Les moteurs de recherche tiennent, déjà, lieu de mémoire collective. Suppléant à la tradition orale ou aux arcanes des savoirs académiques, les moteurs de recherche permettent de tout indexer, référencer et répertorier, dans un contexte où l’utilisateur est privé de mémoire. La contrepartie de la libre circulation des artefacts culturels devient chaque jour un peu plus visible. Il s’agit de policer le comportement des consommateurs de la nouvelle économie virtuelle. Des méta-outils d’indexation et de filtrage font en sorte que tous les usagers sont fichés en temps réel et invités à se conformer à l’étiquette du Net. Plus vous exprimer un point de vu, plus vous vous exposez à des représailles de toutes sortes. Et, moins vous prenez la parole, plus vous êtes isolé dans la strate des sans-voix, ceux qui n’auront plus droit de cité dans la futur démocratie cybernétique.

    Le citoyen du futur se donnera en spectacle du matin au soir afin de se conformer à la sinistre prophétie de Andy Warhol : tout le monde connaîtra son «quart d’heure de célébrité» … tôt ou tard. À l’instar des blogueurs qui se démènent pour trois fois rien, monsieur-et-madame-tout-le-monde fourniront gratuitement les futures prestations d’un spectacle qui remplacera les arts et culture tels que nous les connaissons. La pornographie sera devenue l’art majeur.

    Patrice-Hans Perrier

    ———————

    Quelques liens capitons:

    https://underthegrayline.files.wordpress.com/2014/12/le_capitalisme_de_la_seduction_-_michel_clouscard.pdf

    https://www.philomag.com/les-livres/lessai-du-mois/hubris-la-fabrique-du-monstre-dans-lart-moderne-1228

    https://laviedesidees.fr/Malaise-dans-les-musees.html

     

    source : https://patricehansperrier.wordpress.com/2019/11/16/la-culture-pop-art-pornographique-par-excellence/

    https://reseauinternational.net/la-culture-pop-art-pornographique-par-excellence

     

    ..

     

     

    Dernier article de P-H Perrier :

    https://reseauinternational.net/enki-bilal-main-basse-sur-la-memoire-de-lhumanite/

     


    votre commentaire
  •  
    Bonjour !
     
    Coup sur coup, cette semaine, la découverte du co-fondateur d'AlloVoisins M. Dumortier, et des vacances du Président Poutine dans la nature, pétrie de plaisirs simples. Voilà de quoi me réjouir !
     
    En mars 2015, j'ai quitté la France (après y avoir vécu sur une plage du sud) pour un pays hispanique. J'ai choisi une zone rurale loin de tout, un petit hameau convivial de 80 habitants, avec agriculteurs, éleveurs, bergers, etc. Prolongeant ainsi la simplicité de vie qui est mon choix, après avoir refusé pouvoir (le PS, entre autres, voulait du temps de Mitterrand me confier un siège de Député), honneurs, argent. Ici, "autonomie (potager, poules, arbres fruitiers etc), créativité, solidarité", comme je l'ai écrit dans un tweet. De plus en plus de citoyens ont comme moi, choisi un mode de vie frugal et sain rappelant celui de nos ancêtres. Avec en prime, une santé parfaite, reposant sur alimentation naturelle, gym, sports (surtout bicyclette au moins une heure par jour), et recettes de grands-mères.
     
    Faites l'essai, vous aussi ! Surtout dans un monde en crise, artificiel, dévoyé, et pouvant mener à une nouvelle guerre mondiale.
     
    Cordialement, chantal dupille
     
     
     
     
    Tribune

    Et si l'heure de la fin de l’hyperconsommation était venue ?

    20/09/2019 - par Edouard Dumortier, CEO et co-fondateur d’AlloVoisins
     

    Prise de conscience écologique, évolution des modes de consommation, succès croissant de l'économie circulaire : ces dernières années, un certain nombre de signes semblent annoncer la fin de l'hyperconsommation. Reste que le modèle collaboratif est encore loin d'être majoritaire.

    Prédire la fin de l’hyperconsommation, tant elle a été au fondement de nos sociétés industrialisées, est un pari osé. Pour autant, les études prospectives et les enquêtes sociologiques nous montrent que les modes de consommation connaissent certains bouleversements majeurs et structurels, qu’il est aujourd’hui nécessaire d’appréhender. Don et contre-don, troc, horizontalité des échanges et économie circulaire ou collaborative semblent en passe d’innerver les comportements et de produire des pratiques plus vertueuses.

    Les crises économiques successives, notamment celle de 2008, ont fortement impacté le budget des ménages. Les classes moyennes et populaires ont été, sans nul doute, les plus touchées. Le pouvoir d’achat des ménages a connu une baisse constante, notamment du fait d’une pression fiscale croissante. Selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques, il aurait reculé de 230 euros par an entre 2008 et 2015. Les dépenses contraintes, les plus essentielles, sont passées de 13% du revenu disponible dans les années 1960 à 30% aujourd’hui. Un premier facteur qui pourrait, à son échelle, concourir à de nouveaux modes de consommation. Le succès des échanges collaboratifs est en effet largement conditionné par la situation économique.

    En parallèle, la prise de conscience écologique a contribué à la renaissance de nouvelles façons de consommer, notamment chez les populations urbaines les plus diplômées, très largement sensibilisées à l’impératif écologique. L’Observatoire société et consommation (Obsoco) indique que 77% des Français considèrent l’usage comme plus important que la possession ce qui est, en soi, une rupture sociétale fondamentale. De même, la frugalité choisie est une tendance en vogue. Mais si une rupture semble se dégager, c’est avant tout celle de préférer consommer moins certes, mais mieux.

    Impératifs financiers ou raisons écologiques

    Le double facteur, financier et écologique, a contribué à transformer profondément les modes de consommation. L’économie collaborative, réapparue par le vecteur digital, revient sur le devant de la scène, et les études prospectives s’intéressant à son développement de long-terme l’inscrivent dans une croissance exponentielle dans les prochaines décennies. Oui, les Français sortent du modèle de l’hyperconsommation, mais avant tout pour des impératifs financiers.

    De plus en plus, mais encore de manière minoritaire, ils le font pour des raisons écologiques. Une étude commandée au Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie, datée de 2014, démontrait déjà l’avènement de cette nouvelle tendance. Cette transformation se traduit par le développement massif des plateformes collaboratives et la structuration croissante des acteurs déjà en place (AirBnB…) qui atteignent peu à peu leur masse critique d’utilisateurs et trouvent enfin la rentabilité économique.

    La limitation des intermédiaires témoigne d’une défiance croissante pour les acteurs traditionnels. Les géants de la grande distribution, fragilisés par les scandales sanitaires récurrents, en sont les premières victimes. L’intérêt pour les circuits-courts, qu’il s’agisse de l’achat de nourritures à un producteur local ou de la relation directe avec un voisin dans le cadre du troc, repose tant sur l’intérêt financier immédiat que sur la quête retrouvée d’une forme de convivialité fondée sur des échanges interpersonnels sans intermédiation.

    Certes, l’idée de vivre dans une société ayant atteint, selon l’expression consacrée, son «pic des objets» est plaisante. Pour autant, hormis quelques groupes alternatifs marginaux, aucun groupe social n’a réussi à se sevrer de la propriété. Le modèle collaboratif a vocation à prendre une place de plus en plus importante et à s’inscrire comme un modèle de consommation alternatif à la propriété. Un premier pas d’importance qui, à son échelle, peut contribuer à former une société plus durable.

    http://www.strategies.fr/blogs-opinions/idees-tribunes/4034240W/et-si-l-heure-de-la-fin-de-l-hyperconsommation-etait-venue-.html

     

    Poutine en vacances

    https://francais.rt.com/videos/66592-vladimir-poutine-anniversaire-nature-decouvertes

     


     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    La propagande est En Marche, tremplin du Nouvel Ordre Mondial fou. Découvrez-la !

     

     

    Vous savez ce que je pense du Nouvel Ordre Mondial,

    devenu ma spécialité, et ma principale cible.

    C'est l'avènement d'une société, d'une humanité nouvelle,

    en totale rupture avec la loi naturelle, et le passé.

    La nature humaine elle-même est changée.

    Le monde devient fou, monstrueux.

    Tiens, hier j'ai bavardé avec une petite fille de 8 ans.

    Elle n'a pas appris l'identité de son pays.

    Elle ne connaît pas la musique hispanique, les arts locaux,

    elle connaît juste la musique électronique et le smartphone.

    Et à l'école, elle apprend qu'il n'y a pas

    de différence de sexe et d'origine.

    Sait-elle qu'elle n'a pas de futur ? Ou complètement tronqué.

    Et tout ça commence à l'école,

    se poursuit à la télévision et dans les merdias.

    Et partout, même sur les murs, la manipulation.

    La nouvelle société, moderne, chère aux Macron,

    repose sur la propagande.

    Voici quelques-unes de ses techniques...

    chantal dupille dite eva R-sistons

     

     

    Seize thèses sur la société de propagande

     

    ♦ Immigration de masse, « mariage gay », PMA/GPA, écriture inclusive, lutte contre « l’islamophobie », combat contre « l’homophobie » et la « transphobie », réformes sociétales libérales-libertaires et poursuites judiciaires contre les dissidents… Tous ces phénomènes s’ajoutent les unes aux autres dans un cortège sans fin grâce à une propagande incessante. La propagande est En Marche… et la propagande cela marche !

     

    1- La remise en cause des sociétés traditionnelles

    Depuis 40 ans la société française et les sociétés européennes subissent une quadruple remise en cause :

    Bouleversement de leur économie par le libre-échange généralisé, aux conséquences économiques et environnementales souvent désastreuses.
    Renversement de leurs règles sociales et de leurs équilibres territoriaux par l’arrivée d’une immigration massive et de l’islamisation qui l’accompagne.
    Déconstruction de toutes les formes de transmission, débouchant notamment sur une catastrophe scolaire.
    Ébranlement de l’image collective par la culpabilisation historique (Seconde guerre mondiale, colonisation, esclavage) et géologique (« dérèglement climatique »).

     

    2- Les Français perçoivent l’effet désastreux de ces politiques :

    Montée du chômage et du mal emploi.
    Explosion de l’insécurité et relégation dans les périphéries.
    Effondrement du niveau de connaissances des élèves, notamment pour la maîtrise de la langue et des mathématiques.
    Saccage des paysages et du patrimoine hérité du passé.

     

    3- Pourtant ces orientations politiques ne sont pas remises en cause

    Chaque année qui passe, elles sont même portées plus loin. La raison en est simple : ces choix idéologiques sont voulues par les oligarchies dominantes – groupes financiers, médiatiques, communautaires – et elles sont imposées par un appareil de propagande d’une puissance sans équivalent à aucune époque de l’histoire.

     

    4- Une propagande constante

    Au cours d’une seule journée un homme (ou une femme) se trouve exposé à des centaines de messages de propagande, directs ou plus subliminaux.
    Dès qu’il ouvre une radio ou consulte son téléphone, il reçoit des messages d’information orientés survalorisant ce qui va dans le sens du politiquement correct et occultant ce qui pourrait aller dans un sens contraire.

    Mais il encaisse aussi des centaines de messages publicitaires l’incitant à consommer plus et à « bien-penser ». Dès qu’il sort de chez lui, il est exposé aux messages de propagande publicitaire et de communications politique : sur les panneaux d’ « information » des mairies, des églises, des écoles, des entreprises et sur tous les supports publicitaires. Impossible par ailleurs d’échapper aux écrans, ces écrans qui captent le regard par le mouvement des images qu’ils montrent, et qui inoculent leurs messages partout : à la maison, dans la rue et les transports publics, dans les restaurants et les bars, dans les halls d’accueil des entreprises, des administrations, des salles de spectacles et de sport.

     

    5- L’enfant lui-même est exposé au formatage totalitaire

    Les totalitarismes du XXe siècle s’intéressaient principalement à l’embrigadement de la jeunesse, entendez les adolescents ou les enfants de plus de 10 ans. Le totalitarisme du XXIe siècle va plus loin. L’enfant est éduqué – rééduqué plutôt – dès l’école primaire, la maternelle, voire la crèche. A travers des livres et des exercices visant à nier les différences de sexe et d’origine par exemple.

     

    6- La propagande est massive

    Elle s’impose par la répétition. Le même message est ainsi appelé à s’imprimer un grand nombre de fois.

    L’orchestration : la même (fausse) évidence présentée comme une vérité émanera de lieux apparemment différents même si la source peut être unique.

    La transfusion : pour améliorer son image, une entreprise ou une association n’hésitera pas à relayer les mantras de la propagande ce qui renforcera leur rayonnement.

    La censure – publique ou privée – protégera la propagande de la confrontation avec le réel.

     

    7- Une propagande triplement efficace

    La propagande est triplement efficace : par le gavage, par la sidération, par l’intimidation.
    Le conditionnement est quotidien. En certaines circonstances (guerre, attentat, émeutes, crise financière), la pression de propagande est telle qu’elle aboutit à la sidération des cibles (c’est-à-dire des citoyens), incapables de résister et de bouger.
    La propagande a aussi une fonction intimidante : celui qui tente de résister risque d’être balayé, ostracisé, frappé d’interdit scolaire ou professionnel ou de mort civique ou médiatique.

     

    8- La propagande dispose de moyens financiers considérables

    2 % du produit intérieur brut est consacré à la publicité et aux dépenses de communications. Celles-ci ne sont jamais neutres. Elles sont au service de puissants groupes d’intérêts financiers et idéologiques.

    Les dépenses de publicité et de communication sont d’ailleurs cadrées :

    par les grandes centrales publicitaires,
    par les grandes fondations d’entreprise,
    par les associations politiquement correctes (immigrationnistes, « antiracistes », LGBTQ) subventionnées à tous les étages administratifs : Union européenne, État, régions, départements, intercommunalités, communes, fondations des grandes entreprises.

     


    9- Des relais considérables

    La propagande dispose de relais considérables dans l’entreprise, la culture, le divertissement, le sport, le monde de l’édition, etc.

    Avec une double amplification : de l’effet de masse et de répétition ; de l’effet de censure et de soumission. Comme si face au politiquement correct, il n’y avait pas d’alternative.

     

    10- Les entreprises soumises

    Longtemps l’entreprise a été neutre. Chacun de ses collaborateurs était libre de ses pensées. L’objectif d’une firme était de satisfaire des clients pour rémunérer son personnel et dégager des profits. Aujourd’hui, les entreprises – surtout les grandes – se piquent de « charte éthique » et de valeurs : entendez par là, la doxa politiquement correcte !
    De fait, les entreprises (surtout grandes) deviennent des organes de propagande et de soumission au conformisme à travers leurs actions de communication, leur « mécénat », leurs séminaires de « formation » et les pratiques de leurs directions des ressources humaines (RH).

     

    11- La culture, vecteur de propagande

    La culture est aussi enrégimentée au service du politiquement correct à travers le choix des thèmes des expositions, les présentations des musées, les cartels de présentation des œuvres, les discours des « artistes contemporains » autour de leurs « œuvres », la détermination des pièces de théâtre et des festivals subventionnées, l’élection des films susceptibles d’accéder aux avances sur recettes et aux aides régionales…
    Le monde de l’édition est aussi orienté par le souci de plaire aux médias.

     

    12- Divertir et subvertir

    Le divertissement a aussi fait l’objet d’un véritable arraisonnement idéologique : ainsi les séries imposent l’idée du « vivre ensemble », quitte à chambouler les rôles comme dans « Plus belle la vie » (France 3) où, à Marseille, de méchants jeunes Européens tabassent de gentils arabes pour leur taxer des clopes.

    Le concours de Miss France est lui doublement biaisé par le jury favorisant les jeunes filles d’origine non européennes et surtout exigeant des concurrentes des professions de foi politiquement correctes.

    Quant à l’Eurovision, de Conchita Wurst à Bilal Hassani, le spectacle est assuré par des femmes à barbe et des êtres hybrides sans considération pour le talent musical. Et Mouv – radio de service public – a assuré le remplacement de la chanson française et du rock par le rap de plus en plus violent

     

    13- Le sport au service de la propagande

    Promu par Pierre de Coubertin, l’esprit olympique écartait la politique et l’argent des stades et du sport. Nous en sommes bien loin désormais.

    Le football, qui fédère des supporteurs autour d’une équipe, est devenu un instrument de l’immigration et du métissage. La victoire de l’équipe de France, lors de la coupe du monde de 1998, fut présentée comme une réussite « black, blanc, beur ». Un modèle qui s’est exporté. Dans d’autres pays d’Europe et vers le rugby.
    C’est dans le même esprit que le « mondial de football féminin » a été médiatiquement promu en juin 2019 : dans le but, cette fois, de réaliser une double opération de propagande à la fois diversitaire et féministe. Une démarche parfaitement artificielle tant le football féminin est marginal. Alors que d’autres sports où les femmes sont très présentes comme la natation et l’équitation ne sont pas médiatisées.

    De son côté, le cyclisme a fait l’objet de nombreuses campagnes de dénigrement et de ringardisation : logique car il s’agit d’un sport principalement pratiqué par des hommes européens (et quelques sud-américains) pédalant dans des paysages enracinés.

     

    14- De nouvelles fêtes politiquement correctes

    L’année a longtemps été rythmé par les fêtes catholiques, elles-mêmes calées sur les saisons, et trois grandes fêtes patriotiques : 8 mai, 14 juillet, 11 novembre.

    Désormais, l’islam impose son calendrier (ramadan, rupture du jeûne, Aïd el-Fitr, Aïd al-Kabir).

    Et les journées commémoratives à finalités culpabilisantes ou communautaristes ont été instituées et se sont multipliées : « shoah », Vel d’hiv, esclavage, « marche des fiertés », mois LGBT, journée de la femme, etc.
    Fournissant à chaque fois aux médias, aux institutions officielles, aux services publics (train, métro, avion)… matière à un conditionnement idéologique des populations.

     

    15- La publicité, instrument de propagande

    Par principe, les messages publicitaires ne peuvent être neutres. Ils ont pour fonction de pousser à l’acte d’achat. Tout en véhiculant un message de propagande politique : le plus souvent contre le réchauffement climatique, présumé d’origine anthropique, et pour la « diversité ». Avec fréquemment la mise en scène de couples ethniquement mixtes sachant que dans l’immense majorité des cas la femme est européenne et l’homme africain ou moyen oriental.

     

    16- Une propagande efficace

    Toute cette propagande est formidablement efficace. Il est possible de le mesurer de deux manières :

    – L’arrivée de mots nouveaux qui s’imposent dans le débat public comme des armes idéologiques visant à interdire toute opinion contradictoire…
    Dans les années 1970-1980 : « racisme », « xénophobie ».
    Dans les vingt dernières années : « islamophobie », « négrophobie », « homophobie », « transphobie », « négationnisme », « climato-scepticisme », « genré », « racisé », « grossophobie », « féminicide », « écriture inclusive »…

    C’est le triomphe de la novlangue !

    – Le déplacement de la fenêtre d’Overton qui classe les idées selon qu’elles sont jugées : impensables, radicales, acceptables, raisonnables, populaires, politiques. Et la fenêtre se déplace en fonction des campagnes d’opinion.
    Ainsi sur certains sujets – le mariage gay ou la GPA par exemple – on est passé, en moins de trente ans, de l’impensable au politique, sinon à l’obligatoire.

    Tout cela montre le succès d’une véritable ingénierie sociale.

    Une ingénierie sociale qu’un prochain article montrera comment démonter !

     

    Jean-Yves Le Gallou  – Polémia


    2 commentaires
  •  

     

     Les Gilets Jaunes sont-ils des fous à écarter,

    comme le Système le pense,

    ou la chance de la France ?

    par chantal dupille dite eva R-sistons

     

     

    Effrayant Nouvel Ordre Mondial, hyper technique, inhumain, barbare ! Chaque jour il s'étend un peu plus, partout, jusque dans les moindres recoins, même reculés, même dans un hameau loin de tout.

    Ayant pressenti que la France allait sombrer dans la dictature, pour le plaisir du CRIF et le dégoût entre autres, des intellectuels, je l'ai quittée voici quatre ans, juste après le crime d'Etat contre Charlie Hebdo. Et j'ai choisi dans un pays hispanique, un hameau à l'ancienne, sans Internet mais avec des bergers, des éleveurs, des agriculteurs - et la solidarité : "Nous sommes une grande famille", me dit une voisine lors de mon arrivée.

    En face de chez moi, un couple, un fils de 26 ans et à côté, la grand-mère et son autre fils. Bref, cinq personnes. Pour moi, ils sont un modèle pour le village - et pour tous ! Solidarité familiale, évidemment, mais aussi autonomie presque complète: Chasse, culture, bois, vin, artisanat... Lorsque j'ai montré mes mains désormais rugueuses avec les travaux locaux, le père a cherché un flacon d'huile d'olives pour les adoucir - également fabriquée par eux ! Bref, autonomie et solidarité. Exactement ce que le Système déteste, lui qui a vu lors des deux guerres mondiales, les ruraux survivre sur leurs terres ! Et qui désormais, fait tout pour agglomérer les gens dans de grandes villes et mieux, dans des mégapoles où chacun se replie sur soi et dépend de la grande distribution.

    Bref, joli hameau, perle de plus en plus rare. Mais....

    Les fêtes, il y en a, dans ce village ! Or déjà elles puent le Nouvel Ordre Mondial qui se faufile et s'incruste sur toutes les terres, même celles qui perpétuent la vie d'antan ! Les enfants ne célèbrent-ils pas Halloween, fête divertissante ou plutôt satanique, bourrée de squelettes et rendant culte au diable ? Et quel bal ? Comme hier, sur la place du village, populaire avec tangos, pasodobles, valses, rock... bref tous les styles, musique intense, variée, chaleureuse et locale, ambiance guinguette, sourire et bonne humeur, couples qui dansent... vraie fête !  Non, le bal de nos aiëux est enterré ! Celui-là est décadent, soirée techno, sons électroniques, mix modernes, chacun s'agitant seul, de son côté, sans partenaire..

    Le bal du Nouvel Ordre Mondial, sans qu'on s'en aperçoive, conduit peu à peu à une société sans musique, individualiste, sans genre, où chacun se trémousse comme s'il était seul...  donc fragile ! Bref, musique ou plutôt bruit mondialiste sans particularismes, sans âme, individualisme forcené, et genre unique : Il n'y a plus d'homme qui invite une femme à danser, mais des êtres comme sans genre, menant au monde unisexe, égoïste, et sans identité. Le Nouvel Ordre Mondial c'est une société sans famille ni procréation naturelle, avec une seule nation, une religion, une race, un genre unique, une pensée unique, etc..., et robotisée, où tout sera artificiel, même l'intelligence ! Et gare à ceux qui ne se conforment pas à cette situation, dans le monde entier. Ils seront catalogués comme anormaux, voire malades à "redresser" ! 

    Quid de la France ? 

    La France est perdue, souillée, amputée, dénaturée, et même brûlée, sous la conduite de la mafia mondialiste ; On lui fait croire qu'il n'y a pas d'alternative au globalisme, à l'UE, à l'ultra-libéralisme-libertaire. Et ceux qui se révoltent contre cette société toujours plus inégalitaire et féroce, sont discrédités, accusés d'être des extrémistes de droite ou de gauche, des fascistes, des casseurs, des homophobes, des conspirationnistes, des racistes et même d'être antisémites si quelques insultes fusent. Demain des malades mentaux, peut-être ? "La prochaine épithète risque d’être : « des fous ». Ce n’est pas pure spéculation. Car savez-vous que de nouveaux troubles sont inventés pour dissimuler que c’est le système qui est malade ? Une liste est régulièrement établie, classant les troubles mentaux, par les Etats-Unis, reprise par l’OMS, l’Union européenne et donc par les pays de l’Union. Les hôpitaux psychiatriques, les professionnels de la santé mentale sont tenus de l’utiliser. Nombre d’entre eux dénoncent la « normalisation » du « normal » et la tendance qui ne cesse de se développer à classifier des comportements sociaux parmi les maladies mentales nécessitant donc d’être « corrigés » par des traitements, notamment médicamenteux… Car pour ces imbibés au néolibéralisme, c’est toujours l’individu qui dysfonctionne, jamais le système idéologique et politique…" (1)

    Il apparaît clairement que tous doivent s'adapter à ce que les mondialistes ont préparé, individualisme forcené, hommes et femmes égaux, interchangeables, puis genre unique, individu-marché, individu-productiviste, individu-consommateur, individu compétitif, rentable, ultra performant, flexible, voué à son manager.. et surtout docile, soumis !  Et pour mieux soumettre, on isole l'individu de la famille (par exemple à l'école, on inculque à l'enfant le goût du sexe, des expériences multiples, même déviantes), d'un partenaire comme dans le bal "moderne" du hameau désuet (des citoyens isolés sont plus faciles à soumettre), d'un groupe (surtout s'il est combatif), des lieux et des projets collectifs !  Pire que tout : Ceux qui réfléchissent, critiquent, s'opposent, sont stigmatisés, discrédités, mis à l'écart, voire psychiatrisés (et il y a de plus d'hospitalisations sans consentement !), éliminés de la "scène sociale", du circuit "normal" ! Alors que c'est la société, qui est malade ! Mais elle est aveugle !

     


    Les Gilets Jaunes, opposés au Système qui broie, spolie, dénature, détruit, sont de plus en plus dénigrés, diffamés, calomniés, malmenés... par le régime macron, comme par les merdias. Parmi eux, il y a des personnes qui souffrent de l'isolement, des retraités, des chômeurs, des célibataires, des divorcés, des veufs, ou des personnes handicapées socialement ou physiquement. Or en se retrouvant sur les ronds-points, par exemple, ils ont noué des contacts, découvert la solidarité et l'action de groupe, et ils vivent de plus en plus la force du collectif. Des meneurs se lèvent, les plus politisés partagent des idées, des causes, des engagements : Liberté, égalité, fraternité, en actes ! Seuls, isolés, c'est la désunion, la faiblesse, l'inefficacité. Mais l'union fait la force ! Couplée à de justes idées de changements, cette union vitalise la France qui sous la coupe de prédateurs en col blanc, perd son identité et ses atouts.

    Le Système ne supporte pas qu'on s'oppose à lui. Et lorsque les mécontents, les victimes, se regroupent, par milliers, par millions, c'est une vague qui peut l'emporter ! Seuls les Gilets Jaunes, lucides, déterminés, courageux, prêts même à risquer leur vie, peuvent aujourd'hui sauver la France, pas les Partis politiques ou les Syndicats. Alors soutenons-les, rejoignons ces formidables résistants, et TOUS UNIS, affrontons victorieusement les malades qui gouvernent la France ! Les Gilets Jaunes sont la chance de notre pays.

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    (1) La camisole pour les Gilets Jaunes ! Par Andrée Hemet, membre du Conseil national du Parti de la démondialisation. http://www.pardem.org/actualite/luttes/945-la-camisole-pour-les-gilets-jaunes

     

     

    Les Gilets Jaunes sont-ils des fous à écarter, ou la chance de la France ?

     

     


    2 commentaires
  •  

     

     

     

    Pas une voix pour les Verts !

    Avec des Jadot, ils sont la roue de secours

    du Système globaliste !

     

    par chantal dupille dite eva R-sistons

     

     

     Les Verts hier,

    les Verts européistes d'aujourd'hui !

     


    De plus en plus politisés, les Français supportent de moins en moins le Système, les partis, les Zélus. Alors le Système invente des solutions: D'abord, il a envoyé un homme qui n'est "ni de droite, ni de gauche", mais au centre de ce que les Français voudraient, soi-disant, apportant avec lui un monde nouveau, prometteur, "révolutionnaire" - mais Emmanuel Macron est déjà rejeté ! Alors, en se servant surtout des jeunes, plus malléables, les Globalistes ont promu la cause du dérèglement climatique avec même une égérie de 16 ans, Greta Thunberg (proposée pour le prix Nobel de la paix 2019 !), afin entre autres, de détourner l'attention du creusement des inégalités ou des guerres préparées par l'OTAN, et bien sûr, du Nouvel Ordre Mondial qui se met en place.

    Pour les Français, le Système a prévu une roue de secours particulière, de la couleur des pâturages, de l'égalité, de la fraternité, de l'espoir, de la vie, quoi ! Et donc les merdias laquais du Système, commencent à promouvoir la lessive verte qui apportera, promis, juré, le bonheur. Adieu les verts-rouges qui agacent les mondialistes, comme Cécile Duflot, voici des De Rugy et des Jadot, qui se moulent aisément dans le cadre de l'Europe tremplin du Nouvel Ordre Mondial apportant avec lui une seule nation, une seule identité, un Parti unique, une religion unique, l'intelligence artificielle, la robotisation, les starts-up, l'école transformée, l'égalité des sexes ou plutôt avec les féministes acharnées, la guerre des sexes, puis un sexe unique procréant en  laboratoire, etc.. Cohen-Bandit est passé par là, transformant le parti vert de fond en comble.

    DCB a besoin d'être mieux connu. Agent d'un Israël qui vomissait de Gaulle, en mai 1968 il l'a terrassé, politiquement, en revêtant le costume d'un sympathique anarchiste révolutionnaire. Puis le pédophile libéral-libertaire est envoyé en mission parmi les Verts, pour en faire des Européistes accomplis, voici par exemple ce qu'en dit l'écologiste Bruno Charles : "les Verts sont le seul parti vraiment européen". On est prévenus ! Et pour neutraliser la colère des Français, le Système nous promet, avec eux, le "bonheur" d'une autre Europe, comme depuis un tiers de siècle ! (1)

    Découvrons Yannick Jadot, porte-parole des "Verts", sur son compte twitter, jonglant avec des mot creux, vides de sens. Qu'on en juge :
    - L’agriculture et l’alimentation sont des leviers puissants de reprise du contrôle de nos vies. L’écologie c’est l’intelligence collective retrouvée.
    - Pour renforcer l’écologie il suffit de voter pour la liste écologiste qui renforcera le groupe @GreensEP..
    - Il est nécessaire que les retraités ne perdent pas de pouvoir de vivre
    - Enjeux LGBTI et féministes : #VotezPourLeClimat
    - La France veut vendre à la découpe ses barrages et aéroports, c’est totalement dingue !
    - Mon seul sujet, c'est la sécurité des Français. C'est pour ça que nous soutenons le rapatriement des djihadistes..
    Etc, etc.

    Et sa conclusion lors du récent débat sur l'Emission Politique, est un sommet d'hypocrisie !
    "L'UE va offrir à chacun ce à quoi il a droit, la santé (en fermant les établissements de proximité, les maternités ?), l'éducation (qui manipule complètement les enfants, avec le Gender, une éducation non civique mais sexuelle, des manuels d'Histoire déformés..), un travail de qualité (ah bon ?), vivre sans subir le chaos climatique (avec l'Europe du profit, du fric, comme avec Macron ?), leur offrir un avenir avec lequel ils vont se projeter avec confiance (quand l'UE détruit tout !), un terroir sur lequel ils vont s'épanouir (en supprimant tous les services de proximité ?), un horizon vaste comme le monde (plus de frontières mais un melting-pot complet, la fin des Nations et des traditions, un Nouvel Ordre Mondial totalitaire..), pour cela l'UE (des banksters !)  doit les protéger  (Qui ? les financiers, les milliardaires, les actionnaires ! L'UE globaliste, ultra libérale, va soudain se mettre à protéger les citoyens ? Tiens donc !), une UE ouverte, sociale, solidaire, féministe, on va la construire ensemble... qu'elle devienne enfin l'Europe du bonheur (difficile de berner davantage !), cette Europe est démocratique (comprenez, tremplin du Nouvel Ordre Mondial totalitaire), cette Europe est à votre portée si vous mettez un bulletin vert dans l'urne (tout va changer grâce à ce bulletin magique, quelle plaisanterie !)" !

    Le bonheur ? Les Verts, je commençais déjà à m'en méfier au moment de la guerre de l'OTAN contre la Yougoslavie. Le site Réseau International évoque justement un écologiste célèbre, dans son article du 7 avril 2019, Joschka Fischer (1). Nous avons vu aussi, bien des Verts marcher aux côtés de Jupiter, de Hulot à de Rugy puis maintenant voici Pascal Canfin et Pascal Durand; Certains les qualifient de traîtres. Quant à Jadot, il dit ne pas aimer Macron, mais le voici qui a abandonné la couleur rouge, ou du moins "socialiste", pour de l'incolore, "ni de gauche, ni de droite". Comme le Président, finalement ! Les Verts "se sentent aussi portés par un contexte favorable - démission de Nicolas Hulot du gouvernement, initiatives citoyennes comme les marches pour le climat et "L'Affaire du siècle" qui se succèdent (..) Des encouragements leur viennent des écologistes allemands, belges et luxembourgeois, qui ont dépoussiéré leur image et beaucoup progressé dans de récentes élections intermédiaires.(..) En ressuscitant l'approche "ni-ni" d'Antoine Waechter à la fin des années 1980, les écolos français ont transformé leur discours" (2).

    Donc, le leader des Ecologistes nous promet une autre Europe (3), une Europe du "bonheur". Pas une voix pour SON bonheur ! Car il est complètement européen, nécessairement de l'Europe de Bruxelles, donc des banksters (écrasant les peuples à coups d'austérité) et des technocrates privant les Etats de leur souveraineté, et sans Nations ni frontières ni identité ni traditions ni territoire (mot qu'il trouve trop conservateur !), sans démocratie véritable et avec de moins en moins de libertés, et accueillant toute la misère du monde pour partager les emplois européens. Europe écologiste, tributaire de la compétition, de la concurrence, du profit, des investisseurs... donc pas très verte, nécessairement !  Et puis Europe féministe, avec des Caroline Fourest ne supportant pas les hommes, surtout virils, et puis, et puis... ah oui, Europe modelée par les anglo-sionistes, haïssant les Syriens comme les Russes ou les Iraniens, avec l'OTAN bras armé du continent. Europe de la paix, de la défense, dans ces conditions ?  Ou d'agressions un peu partout, orchestrées par les néocons ?. Les Verts, avec des DCB-Jadot, flirtent avec les shérifs americano-sionistes ! Le bonheur, tout ça ?

    Et les Gilets Jaunes, qui font tout pour préparer une France juste, paisible, fraternelle, défendant chaque parcelle de territoire, pourraient-ils apprécier les libéraux-libertaires à la DCB et à la Jadot ? J'en doute ! Et ils ont raison, car la France européiste détruit tout, le Droit du Travail comme le social et les services publics, les territoires comme le patrimoine du pays, les libertés... TOUT passe à la moulinette ! Bientôt, le Président Macron promet une radicale réforme du chômage et des retraites - imposée par Bruxelles, pour le plus grand profit des plus nantis. Où se nicheront les promesses de bonheur de Yannick Jadot ?

    En réalité, nos écologistes européistes sont de facto, complices du régime Macron masquant une sinistre dictature : Les Verts "sont parfaitement complices de ce qui se passe. Ils s'opposent – certes – puisque c'est leur rôle. Mais c'est une opposition de pacotille, qui refuse systématiquement d'aller au fond des choses et de dénoncer la vraie racine du mal. Si on les pousse dans leurs retranchements sur la question européenne, ils s'en tirent par la même sempiternelle pirouette de " l'autre Europe ", c'est-à-dire d'une Europe qu'ils voudraient réorienter dans le sens qui leur convient, mais qui ne convient qu'à eux et dont un demi-siècle d'histoire est là pour prouver que les autres Etats-membres n'en voudront jamais, pas plus que les lobbys américains qui règnent en maîtres dans les couloirs de Bruxelles. Et pendant qu'ils tirent ainsi des plans sur la comète de l'Europe de leurs rêves, ils ne s'opposent pas à la véritable Europe qui se met en place et qui plonge la France dans un Empire euro-atlantiste qu'ils font semblant de ne pas voir". (http://action-republicaine.over-blog.com/article-19566322.html).

     



      Comment les Verts, ultra Européistes,

    sont finalement, à leur insu,

    des agents du Nouvel Ordre Mondial

     



    Je vais reprendre certains thèmes exposés plus haut dans mon article (au risque d'être longue, exceptionnellement), pour en les regroupant, faire ressortir les mécanismes qui prouvent que Yannick Jadot, sans doute sans le savoir, est la parfaite incarnation du pion du Système.

    En dépit de ses engagements, Yannick Jadot, comme ses amis allemands, est un PUR PRODUIT DU SYSTEME, et cela doit se savoir pour que la France, avec lui, n'aille pas droit dans le mur :
    - Comme Jupiter, il veut plus d'UE, davantage de décisions communes, etc.
    - Il est un libéral-libertaire, avec lui on plonge dans le Système mondialiste.
    - Jadot est favorable à "la libre entreprise et à l'économie de marché"
    - Il ne se dit désormais plus de gauche, mais soudain ni de gauche ni de droite comme les mondialistes le veulent (au Club de Bilderberg par exemple, Emmanuel Macron a été programmé ainsi pour la France, comme un Rivera de Ciudadanos, en Espagne), et il se proclame écologiste, valeur phare du moment, surtout parmi les JEUNES formatés entre autres par les merdias laquais, pour défendre l'environnement ("marche verte"), les détournant ainsi des causes sociales (pourtant prioritaires pour le peuple chaque jour un peu plus pressuré, saigné, sacrifié par les forces de l'Argent au profit des plus nantis), et surtout, des plans insensés du Nouvel Ordre Mondial..

    - Jadot est un pion de SOROS (migrants accueillis en masse) !  (4)
    - C'est un fédéraliste, piétinant la Nation, sa souveraineté, préférant comme le Président Macron, celle de l'UE.
    - Comme le veulent les mondialistes, il est prêt, je le redis, à "accueillir toute la misère du monde" - les migrants, les réfugiés, les victimes des guerres de l'OTAN, menant directement au melting-pot qui piétinera toutes les traditions, tous les particularismes des pays. Adieu la pluralité des peuples, au profit d'abord d'un peuple européen, puis global !
    - Le bras armé de l'UE, l'OTAN, il ne le dénonce pas, alors qu'avec les néocons, cette Institution est un instrument de guerres souvent barbares, comme celle contre la Syrie du Dr Assad (humaniste, progressiste, circulant sans escorte avant que son pays ne soit attaqué par l'Amérique, Israël, la France, la GB etc, luttant contre le terrorisme, et élu avec 89% des voix, réunissant autour de lui Sunnites, Chiites, Chrétiens etc etc), ou diabolisant la Russie qui pourtant est un pays militant pour la paix, le multilatéralisme, la coopération entre les peuples, la défense des valeurs éternelles comme celle de la famille.
    - C'est un soutien ardent des féministes - qui aujourd'hui, se radicalisent toujours plus - menant peu à peu à peu, répétons-le, à la guerre des sexes puis au sexe unique, à la procréation en laboratoire, etc, passant par "l'égalité des droits" qui sont inoculés aux écoliers via l'enseignement du Gender fou, comme le veulent les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial (Bergé, Attali, DCB, etc).

    Yannick Jadot, apôtre des Verts, n'évoque jamais les projets effrayants du Nouvel Ordre Mondial totalitaire, il ne les dénonce pas, au contraire, il s'y coule ! Le Système a certainement jeté son dévolu sur lui, si proche de ses orientations, et il commence à faire tout pour le promouvoir ; Ainsi, via ses merdias comme le Parisien Libéré, l'idée a été répandue que c'était lui qui aurait le plus séduit le public lors du débat de l'Emission politique Spéciale Européennes 2019 sur France2-France Inter (alors qu'en réalité, comme Glucksmann, Yannick Jadot avait recueilli le score le plus bas) : "Jadot nouvel apôtre écologiste du ni-droite ni-gauche.. il veut incarner "l'écologie de gouvernement", favorable à "la libre entreprise et l'économie de marché". Ni à gauche, ni à droite mais "centrale": à l'occasion des Européennes, Yannick Jadot et EELV engagent l'écologie française sur la voie du "pragmatisme", espérant profiter de vents favorables en Europe pour renouer avec les scores à deux chiffres. Machine arrière toute, après l'échec de la campagne présidentielle de Benoît Hamon, à laquelle EELV s'était arrimé : le parti ne sera plus dans l'ombre du PS. Dès l'été dernier, Yannick Jadot a pris la tête d'une liste autonome et refusé toutes les approches d'union à gauche. Objectif affiché: 15% des voix. (..) Depuis quelques jours, les sondages semblent confirmer qu'un "coup" est possible: EELV est au coude à coude avec La France insoumise, la dépasse parfois, au point que certains se prennent à rêver de rattraper Les Républicains. Le signe que la stratégie paye, estiment les cadres du parti (..) Pour Manuel Bompard, qui copilote la liste LFI : EELV veut "attirer les déçus du macronisme", "un électorat de classes moyennes supérieures et urbanisées, peu intéressé par la dimension sociale" (2).

    Nos "gentils" écologistes sont en fait, consciemment ou inconsciemment, la roue de secours du Système qui veut continuer à séduire en proposant maintenant à ses futures victimes, un bonheur vert. Stop les manipulations ! J'en suis persuadée, les mondialistes, pour masquer leurs plans dévastateurs contre les peuples, commencent à miser sur un écologiste finalement très proche de leurs orientations, après l'avoir promu, comme Emmanuel Macron, à travers les merdias.

    Aucun bulletin de vote ne doit aller vers les écologistes, dont le Système se sert ! Pas de de Rugy-Jadot complices des Globalistes malfaisants ! Ne tombons pas dans ce nouveau piège, cette fois vert ! Il est de notre devoir à tous, de relayer ce nouveau péril...

    Et marchons avec les Gilets Jaunes, qui ont désormais compris que l'UE est leur pire adversaire ! Jusqu'à la victoire qu'ensemble, nous aurons choisie...

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

    (1) https://reseauinternational.net/le-plus-gros-bobard-de-la-fin-du-xxe-siecle-monde-diplomatique/

    (2) Par Challenges.fr le 03.03.2019
    https://www.challenges.fr/politique/jadot-nouvel-apotre-ecologiste-du-ni-droite-ni-gauche_645811

    (3) Le mythe de l'autre Europe : https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/autre-europe/

     (4) https://www.medias-presse.info/exclusif-la-liste-des-eurodeputes-a-la-solde-du-mondialiste-georges-soros/69785/ 

    https://reseauinternational.net/soros-et-lunion-europeenne-un-partenariat-dont-les-medias-ne-parlent-pas/


     

    Suggestion de lecture, un formidable article du 8 avril 2019 :
    L’Union Européenne, une usine à gaz toxique !!!
    extraits (titres) :
    1/-en matière de politique internationale :
    2/-en matière de politique économique :
    3/-en matière de politique sociale :
    4/-en matière de normes et d’harmonisation :
    5/-quelques exemples concrets du désordre ambiant :
    Plaques d’immatriculation
    Droit de brûler et faire son alcool
    Cahier chez l’épicier
    OGM
    Immigrés et constitutions
    Troupes et bases américaines dans les pays de l’UE
    TIG et aide sociale
    Vitesse sur les routes
    Salaires
    Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive...
    https://reseauinternational.net/lunion-europeenne-une-usine-a-gaz-toxique/

     

     

     

    http://chantal-dupille.eklablog.com/pas-une-voix-pour-les-verts-ils-sont-avec-des-jadot-la-roue-de-secours-a161774636 …

     

    Voici une version totalement différente de cet article,

    que j'ai publiée ici, sur mon site officiel,

    .

     

    et qui a aussi été publiée sur Réseau International

     

    sur

    CHANTAL DUPILLE UNE VISIONAIRE.

    (http://horobindo.centerblog.net/6616550-chantal-dupille-une-visionaire)

     

    sur  le Comité Valmy

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11260

     

    .

     


    8 commentaires
  •  

     

     

     
     
    Des Français ont peur de la Russie, de la Syrie,
    de la Corée du Nord et de l'Iran !! 
    Les quatre "cavaliers de l'apocalypse"
     
    par Chantal Dupille dite eva R-sistons
     
     
    "Selon un sondage du Parisien, une majorité de Français seraient pour la création d'une armée européenne. La même enquête montre que les sondés perçoivent la Russie comme la menace numéro 1 à laquelle cette hypothétique armée devrait faire face (..) La Russie qui semble être perçue comme la menace numéro 1, par 35% des Français, devant la Syrie (29%), la Corée du Nord (28%) et l'Iran (12%)

     



    Les Français ont peur. Ils se sentent menacés. Ils sont même prêts à accepter la création d'une armée européenne, pour être mieux défendus. Vraiment ? L'OTAN est le bras armé des Etats-Unis et... de l'UE, il se nourrit de guerres, et il en prépare constamment en créant même artificiellement, des ennemis. La Russie, par exemple. L'OTAN avec l'UE contre la Russie, une Russie désormais capable d'anéantir en quelques mn les grandes villes américaines et de transformer en champ de ruines le continent européen  ? Sauve-qui-peut !

    On veut vraiment la paix ? Quittons l'UE et son bras armé, l'OTAN, et vite !

     
    *****



    Or donc, la menace numéro 1, pour 35% des Français, est la Russie, devant la Syrie (29%), la Corée du Nord (28%) et l'Iran (12%). Incroyable ! Nos concitoyens supportent-ils d'être manipulés en permanence ?

     
     



    La Russie est encerclée par les bases de l'OTAN. Sous la direction de Poutine, elle prépare sa défense. J'ai bien dit: Défense ! Il ne s'agit pas pour elle d'agresser un pays, de programmer des guerres, des conflits, des interventions... Pardi ! Elle a déjà perdu un quart de sa population (Napoléon et Hitler l'ont attaquée, les Russes ont gagné, certes, mais au prix d'immenses sacrifices, morts, blessés, destruction de villages, de villes, des récoltes, des élevages..) ; et elle aurait envie de remettre ça ? Bon sang, ouvrons les yeux ! Poutine ne veut pas rivaliser avec l'Amérique, il veut encore moins dominer le monde, c'est un multilatéraliste contre les ingérences... Allons, Français, vous avez peur ? Occident matérialiste, impérialiste, belliciste, adorateur de Mammon et féru de compétition et du Nouvel Ordre Mondial fou... contre une Russie songeant plus à son âme qu'au culte de l'argent, chérissant ce qui est naturel (Poutine: "Malgré mon âge, je suis en parfaite santé. Gym, sports, recettes de grands-mères..."), défenseur de la famille, des traditions, de la coopération entre les peuples plutôt qu'à la concurrence chère aux Occidentaux... La Russie fait peur ? On perd la tête, ou quoi ?



    La Syrie, alors ? Un pays ouvert, moderne, où cohabitent harmonieusement Chrétiens, Sunnites, Chiites, Druzes, Alaouïtes etc, défendant leur pays ensemble, et puis un gouvernement laïc, progressiste, social, qui promeut instruction et culture, des Syriens parlant l'anglais, le russe, le français... et pas belliqueux ! Pourquoi la craindre ? Elle a à sa tête un médecin, un humaniste, adoré de son peuple (sauf des fanatiques, des Wahhabites), réélu le 3 juin 2014 avec 88,7 % des suffrages - et qui avait pour habitude, de sortir sans escorte ! (1)  Lui, "un boucher, un dictateur, l'assassin de son peuple, un homme qui mérite de mourir", si l'on en croit les Fabius et Co ? De qui se moque-t-on ?
     


    La Corée du Nord nous menace-t-elle donc ? Pourquoi ? "Ses dirigeants ne sont pas fous" (Carter), et si aujourd'hui son leader Kim Jung-Un multiplie les essais nucléaires, ce n'est pas pour agresser un pays, mais pour dissuader ses éventuels ennemis de l'attaquer ! Nous devons raison garder !



    Ces Français qui ont peur de la Russie,de la Syrie,de la Corée du Nord et de l'Iran !  Les quatre cavaliers de l'apocalypse  

     
    Et que dire de l'Iran ? Faut-il craindre ce pays, abondamment diabolisé car "Israël" veut lui réserver le même sort que l'Irak, la Syrie, la Libye etc, bref diviser pour régner ? Il suffit de voir les guerres qu'elle a menées, pour comprendre que cette
    République islamique n'est pas belliqueuse ! Et elle combat le terrorisme, avec la Syrie, la Russie, le Liban, l'Irak !
     
    Le pire ennemi des Français n'est-il pas la Presse, qui désinforme, ment, manipule, en permanence ? C'est elle qui répand de fausses rumeurs, des fake news, des infox !
     
     



    Les "quatre cavaliers de l'apocalypse"
     
     
    Donc, la France n'est pas menacée par la Russie, la Syrie, la Corée du Nord ou l'Iran, voilà la réalité.  Et pourtant, notre pays, comme le monde, sont peut-être en danger - peut-être en route vers la menace suprême, celle de la 3e guerre mondiale, pouvant être nucléaire !
     
    Et cette "apocalypse", qui la provoquerait ? Les quatre cavaliers de l'apocalypse, assurément, ou plutôt, les quatre pays les plus belliqueux, les plus agressifs, ceux qui n'ont en tête que coloniser, piller, contrôler, dominer ! Les voici, à mon avis - par ordre alphabétique :
     
     
     
     
     
    L'Amérique.


    Les cavaliers cow-boys décimèrent les terres indiennes, génocide unique au monde ! Puis sans cesse déclarations de guerres, ingérences, bombardements, destructions d'infrastructures, d'Etats... La liste est longue ! Un vrai carnage, même avec des armes prohibées ! Les Etats-Unis, la Bible dans une main (sic), et dans l'autre les armes les plus meurtrières, ont même décrété la guerre... "permanente" ! Pour soutenir la croissance du pays, ils en ont "besoin" ! Leur puissance repose sur le complexe militaro-industriel, qui trouve toutes sortes de prétextes artificiels pour ses interventions. Une particularité, aujourd'hui : moins de soldats, et plus de mercenaires, Blackwater un peu partout, et des égorgeurs fanatiques, drogués, au Moyen-Orient puis en Afrique et bientôt en Asie, ou des néo-nazis comme en Ukraine !

    Or Donald Trump est un fan de guerres... commerciales ; candidat à la Présidentielle, il annonçait vouloir se débarrasser de l'OTAN et ne pas s'ingérer dans les autres pays. Mais il y a autour de lui les néocons, surtout avides de confrontation avec la Russie, et une brochette de bellicistes (2) qui entre autres, s'intéressent actuellement particulièrement aux Caraïbes, ainsi au Vénézuela, riche en pétrole, or, diamants, etc, à piller. Mais à mon avis, il y a peut-être encore pire que Mike Pompeo ou John Bolton (pour ne citer qu'eux):  le mari de la fille préférée (Ivanka) de Donald Trump ! L'inquiétant Jared Kushner, un ultra sioniste, serait partisan de la guerre messianique menant, pense-t-il, à la domination d'Israël sur le monde ! Un gendre comme lui promu conseiller, voilà une grande menace pour la paix, et personne n'en parle !


     

    L'Angleterre.
     
    L'Angleterre est de toutes les guerres ! Elle est depuis belle lurette, la reine des guerres ! Elle colonise, elle pille, elle ruine, elle tue, elle massacre, elle dévaste... Mais surtout, on lui doit les deux premières guerres mondiales, décidées à Londres - très exctement, à la City, fief des pires truands de la planète ! Et que mijote-t-elle ? Pardi, une nouvelle apocalypse, cette fois nucléaire ! La WW3 passera par elle...

     

     
     
     
    La France.
     

    Et si la pire menace pour les Français était... la France ? La France Macron, bien sûr ! On sait que le Président n'a jamais aimé la France, et maintenant qu'il est au pouvoir, il s'est mis peu à peu à haïr les Français - sauf les premiers de cordée, bien sûr ! Non content de détruire pan par pan tout ce qui fait la France (droit du travail, social, services publics, patrimoine, démocratie, traditions, diplomatie respectée dans le monde, etc, etc), Jupiter, sans même avoir fait son service militaire, s'est mué en chef de guerre ! En Afrique, au Moyen-Orient, en mer Baltique, par exemple, et soutenant même le génocide au Yemen, et surtout osant caresser l'espoir d'être confronté un jour à la Russie, qu'il vomit ! Macron est plein d'aigreur envers ce pays, dont ses médias ne se privent pas de le critiquer, alors qu'en France, la Presse doit seulement le servir, relayer SA Pensée Unique ! De plus en plus abandonné, seul, amer, Macron va-t-il chercher une revanche comme chef de guerre, orchestrant machiavéliquement des conflits ? Contre la Russie ou contre la Syrie, par exemple, en mettant en scène une nouvelle accusation d'utilisation d'armes chimiques ? On le sait (comme l'explique le psychiatre italien Adriano Sagatori), celui qui dirige la France pour son malheur, est très perturbé mentalement, marqué par l'épisode qu'il a connu, adolescent, avec son professeur, Brigitte, aujourd'hui sa vieille nounou. Détruire n'est-il pas une sorte de jouissance, pour lui ? Avant son élection, j'avais alerté : Il sera le fossoyeur de la France ! On peut aussi craindre qu'il ne prenne, avec peut-être un Netanyahu et un Jared Kushner, la tête d'une provocation absurde menant à un conflit gigantesque... L'armée européenne dont rêve l'éternel ado Macron, ne pourra jamais faire le poids face à celle de Poutine, pas plus que l'OTAN. Et en cas de conflit entre les Américains et les Russes, le lieu de bataille risque d'être l'Europe, transformée en champ de ruines...

    Tout peut arriver, avec un tel Président. Les Français doivent se joindre aux Gilets Jaunes, pour écarter la menace Macron, à l'intérieur comme à l'extérieur - avec si possible, l'armée, notre armée, dont déjà beaucoup d'éléments souhaiteraient traduire en Justice l'inquiétant personnage ! Avec l'intrus Macron, de surcroit de plus en plus tyrannique, le pire est à craindre pour notre pays, et même pour le monde !


     
     
    Israël.
     

    En 2003, la Commission européenne avait lancé un sondage d'opinion: Quel Etat est le plus menaçant ? "Une majorité de citoyens de l'UE estiment qu'Israël représente la menace la plus sérieuse "pour la paix" dans le monde, avant l'Iran, la Corée du Nord et les Etats-Unis, qui arrivent tous trois en deuxième position, selon un sondage Eurobaromètre dont les chiffres officiels ont été rendus publics lundi. 59% des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative à la question de savoir si Israël présentait ou pas une "menace pour la paix dans le monde" (https://societe.aufeminin.com/forum/sondage-israel-la-plus-grande-menace-pour-la-paix-selon-les-europeens-fd323626). "Les résultats du sondage ont été dénoncés par les autorités israéliennes avant même leur parution officielle". Et depuis, les médias - très souvent orchestrés par des sionistes - ont tout fait pour réhabiliter Israël ! Mais les faits sont tenaces : Lente "Shoah" des Palestiniens - bombardés avec même des armes testées ou prohibées, eau potable détournée, etc -, soutien aux Mouvements terroristes comme ceux en Syrie, orchestration de conflits au Moyen-Orient pour façonner un "grand Israël", commanditer des changements de régimes (comme en Ukraine, où par exemple, de pseudos associations juives "caritives" soutenaient les manifestants en leur distribuant des soupes chaudes pour résister au froid), constantes violations du Droit international, très meurtrières, bombardements en Syrie pour empêcher le pays de se reconstruire, etc. Et surtout, l'entité sioniste ne cesse de diaboliser l'Iran, en appelant les puissances étrangères, particulièrement l'Amérique, à attaquer ce pays paisible ! Comme maintenant au Vénézuela, va-t-on vers un risque de confrontation entre les Etats-Unis et la Russie, conduisant les Etats européens à participer au conflit (OTAN, article V) pouvant dégénérer en guerre nucléaire ? Tout est à craindre, surtout avec un Macron vassal des Etats-Unis, et très lié à Israël !

    Oui, les Français ont raison de redouter la guerre, pouvant être mondiale et nucléaire - donc apocalyptique. Mais trop d'entre eux ont tort de compter sur une armée européenne (et sur l'OTAN qui ne défend que les intérêts americano-sionistes), et de situer la menace en Russie, en Syrie, en Corée du Nord ou en Iran, qui ne sont pas des Etats agresseurs.

    Les quatre cavaliers de l'apocalypse, les quatre puissances américaine, anglaise, française, israélienne (avec son pote irresponsable MBS), représentent une menace majeure pour le monde. Il est temps d'ouvrir les yeux, de fuir les meRdias manipulateurs, promoteurs de fake news et d'infox, et de s'informer auprès de sources sûres, comme sur RT, par exemple - ou sur le site Réseau international !

    Les Gilets Jaunes, héros de la France d'aujourd'hui, doivent comme je le demande depuis au moins dix ans, manifester sans cesse devant les Rédactions, pires ennemis des Français, contrer leur désinformation, relayer la vérité... et militer contre les guerres ! En commençant lors des élections européennes, par rejeter cette UE malfaisante, son euro corrosif, et l'OTAN, instrument d'une possible future guerre planétaire apocalyptique !

    Chantal Dupille dite eva R-sistons
     
     


     

    (1) http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256

    (2) "En nommant Mike Pompeo à la tête du département d’État et John Bolton à celle du Conseil de sécurité nationale, Donald Trump a profondément remanié l’équipe en charge de la politique étrangère des États-Unis. Et donné un poids accru aux « faucons »"  https://orientxxi.info/magazine/le-cabinet-de-guerre-de-donald-trump,2374

    (3) Par ex, Macron chef de guerre en Syrie : https://reseauinternational.net/syrie-jupiter-en-chef-de-guerre/ - prêt à se servir encore du même faux prétexte : les armes chimiques ! https://reseauinternational.net/defense-russe-paris-et-bruxelles-preparent-une-provocation-a-larme-chimique-en-syrie/
    Ou s'intéressant entre autres, à la mer baltique, "ingérence bizarre et tardive" "repoussée par Berlin" : https://reseauinternational.net/chantage-americain-a-lenergie-lallemagne-remet-macron-au-pas/
     
     
     
     
      
     
     
    Cet article a été relayé sur l'excellent site Réseau International,
     
     
     
     
     

     


    5 commentaires
  •  

     
    Chantal Dupille répond aux commentateurs vindicatifs du Système mondialiste libéral-libertaire-néocon.  Mammon ou simplicité de vie ?
     

     

    Notre société est devenue nauséabonde. Ainsi, les guerres ne se font maintenant même plus avec des mercenaires sans foi ni loi, mais avec des soldats terroristes, formés, armés, financés et... drogués, pour être plus "efficaces". Ou encore, l'humain est remplacé par l'artificiel, le sens de la solidarité par l'individualisme forcené, le respect de la famille traditionnelle par, dès l'école, la glorification du sexe débridé et même des tanssexuels (1), le journalisme d'investigation par la diffusion d'une Pensée unique, officielle, diabolisant les intellectuels, les libres-penseurs, etc. Et le Système mondialiste a visé prioritairement la France, pays rebelle, et avec un modèle social envié dans le monde, pour la soumettre avec ses agents Sarkozy, Hollande, et surtout Macron, et détricoter jour après jour ses avantages sociaux, ses services publics, ses traditions, etc.

    Jupiter Président est un hermaphrodite non affiché, un amateur de déviants ou de transsexuels, un fan, avec sa nounou Brigitte,  de pédophiles, etc. France bizarre, démoniaque ! Passons... L'essentiel c'est que par exemple nos formidables Gilets jaunes, toujours plus politisés, ont compris que la France du régime Macron va de travers, qu'elle dépouille 99% des Français pour engraisser davantage les "premiers de cordée", les plus nantis. Et ils marchent pour la démission du roitelet macron et de sa clique malfaisante au service de la haute Finance, du globalisme, de Bruxelles, des néocons américano-sionistes (2), du Nouvel Ordre Mondial, et... de leur orgueil fou (3) !

     

     

     

    Dans un monde où tout va de travers, même les commentateurs perdent la tête. Ainsi certains, imbus du Système dévoyé et complètement inégalitaire, véhiculent la haine. Au lieu d'analyser sincèrement le fond et la forme d'un ouvrage, ils se jettent sur l'auteur pour le discréditer stupidement. Et inutilement, en ce qui me concerne !

    Par hasard, et en navigant sur le Net avec un ami, je suis tombée sur une commentatrice de mes ouvrages, pleine  de hargne et même de rage. Pensez donc ! Je ne suis ni une fan du Système mondialiste et de ses laquais, ni des presstitués manipulant les citoyens. J'ai même osé un jour, il y a quelques années et en toute liberté, suggérer que Wikipedia fasse enfin une fiche sur le Président de l'UPR, François Asselineau (qui lui ose demander le Frexit, la sortie de l'euro, de l'UE et de l'OTAN), ce qui m'a valu de voir subitement la mienne cassée, dénaturée, et grossièrement à charge. A partir de ce moment, et surtout en lisant sur mes blogs mes analyses à contre-courant, les adversaires de mes engagements se sont jetés sur moi, et voici par exemple la teneur des commentaires qu'une certaine CENDRILLON écrit sur Amazon, le 23.10.2016, sur mes ouvrages, notamment sur "Les clochards ne peuvent plus vivre" (Hachette Littérature) :  

    " Chantal Dupille qui se croit reine des misérables nous passe encore son venin (ou sa pommade) et ses élucubrations de bobo ne connaissant rien à la vraie vie !!! Pensez quand on est du quartier Avenue Foch à paris ! mais elle veut s'encanailler et nous faire (encore) croire qu'elle est proche des malheureux... votre imprévisibilité prétentieuse de bourgeoise ringarde qui ne connait rien à la vie, ayant été protégée par un cocon et étant née avec une cuillère d'argent dans... la bouche !!! ... Comme toujours, la bourgeoise bobo de l'Avenue Foch, incohérente, imprevisible et vulgaire, s'amuse à s'encanailler avec le bas peuple qu'elle n'a pas dû côtoyer souvent et écrit maintes élucubration sur un milieu qu'elle n'a jamais approché avec le même misérabilisme afin de politiser le lecteur influençable et l'amener vers ses idées à elle ! ... Encore celle qui se prend pour Zorro !!! Ou Esméralda dans la cour des miracles ! - Ne se vante t elle pas d'avoir "frayé" dès l'âge de 20 ans avec les gitans ??? Qui eux s'en fichent complètement des "gadjos" et auprès de qui elle est passée pour une allumée bien sûr- Et... Qui ne fait rien ! ça se donne un genre mais ça s'arrête là !!! Une personne qui fait mine de s'encanailler afin de contrer peut être les siens, ou essayer d'impressionner les autres mais non ça ne le fait pas !!! L'écriture n'est pas fluide tout est confus pour en arriver à un résultat nul ! Une bobo qui veut écrire sur des sujets qu'elle ne connait pas !!! Et le miracle, il jaillit du GAG ??? ".  

    Du coup, une autre adepte du Système globaliste, là du banquier de Rothschild, Macron,  lance avec fureur :

    " C'est une nullité sans nom. Zéro pointé. J'aurais aimé ne pas mettre d'étoile du tout. L'auteur est une conspirationniste complètement allumée ".  

     

     

    Raté, mémères (ou pépères) ! Certes, je suis une "conspirationniste" pour traquer et dénoncer les fake news des Globalistes, et à 20 ans, j'ai appris le flamenco à Grenade en vivant un mois avec les Gitans du Sacro-Monte pour mieux connaître de l'intérieur ce peuple ardent et libre (comme moi, finalement !). Mais pour le reste, votre haine des dissidents du Système vous conduit complètement à côté de la plaque ! Et je vais le prouver !  

    Oui, je suis née avec une cuillère d'argent, celle de mes parents, mère Russe juive, et père Français catholique (d'ailleurs lui, au grand coeur, un vrai humaniste). Mais... je n'ai pas choisi mes origines, sinon la suite, et tout fonctionna très vite à l'inverse des schémas établis ou prêtés !  

    - Les circonstances firent que ma mère, avec moi logée dans son ventre, dut à ce moment-là nourrir elle-même les poules et les animaux (chevaux, etc) de sa résidence à la frontière de la Normandie et de la Picardie, m'inoculant involontairement le goût de la terre, de la ruralité, de la nature, des choses simples, du vrai, du bon sens... et des animaux, devenus mes fidèles compagnons (poules, chiens, chats).  

    - Ma mère était dominatrice, orgueilleuse, impitoyable. Et quand je la voyais traiter avec mépris ses domestiques, j'enrageais... Confidence de ma mère : "A quatre ans, déjà, tu étais rebelle, tu critiquais les riches, tu préférais les pauvres et tu voulais être avec eux". Et lorsqu'à onze ans, je suis montée voir la minuscule "chambre de bonne" du valet de chambre, mansardée, avec une maigre armoire, une table dérisoire, une chaise dure et un petit lit, là j'ai protesté intérieurement, je me suis révoltée. Une révolutionnaire était née, passant du "château" au prolétariat, et ce sont les plus fidèles, jusqu'au bout, jusqu'à la mort s'il le faut ! Voyez par exemple Salvador Allende, ou les Guevara-Castro, mes modèles... même si finalement, je suis devenue, et restée, "Gaullo-Communiste" (heureuse époque du CNR, le Conseil de la Résistance unissant De Gaulle pour l'indépendance de la France, et les Communistes pour le modèle social), militant pendant des années à la gauche du Parti Socialiste,  choisissant le CERES de Chevènement alors à la fois très à gauche et souverainiste. Et aujourd'hui, toujours engagée pour la justice sociale, la défense de la Nation (et de ses traditions), la paix, et par-dessus tout pour la vérité, à n'importe quel prix. Bref, pas de soumission au Système, à la pensée officielle, à Mammon ! 

     

    A-Chantal-en-Amazonie.jpg

    Amazonie, Rio Napo (Equateur). Chantal Dupille, munie de sa caméra 16 mm,

    préfère franchir le fleuve à califourchon plutôt que debout.

     

    - Mes vocations ? Outre rentrer à l'Opéra (choisie par Serge Lifar, mais ma mère y mit son veto), explorer les terres encore vierges (d'où par exemple ensuite, avec mon mari, descendre le rio Napo en Amazonie, en pirogue, en quête des derniers sauvages Aucas), puis surtout, avec le Dr Schweitzer, aller soigner les lépreux en Afrique, que je voyais comme les plus malheureux, les plus rejetés (impossible pour moi de faire la médecine, hélas, j'étais nulle en maths, seulement douée pour la gym et pour la littérature, donc renoncement au projet). Puis choix du journalisme, par curiosité universelle. Si je devais décider aujourd'hui, je serais avocate... des sans voix, des plus pauvres et des victimes d'injustices.  

    - Me voici écrivain. Le reportage sur les clochards ? Pour les connaître de l'intérieur, entre autres j'ai commencé par vivre avec eux une semaine, partageant leur misère. Eux comme les Gitans, m'ont d'emblée acceptée. "Chantal, une fille simple" comme titrait un quotidien (voir les articles, innombrables, parus à mon sujet, liens ici (4). Et les journalistes venus en masse m'interviewer à la suite de ma candidature-protestation à l'Académie française (révoltée de voir qu'une femme écrivain était alors bannie de cette Institution, et me fichant des académiciens), envisageaient de me décerner le "prix orange", pour l'accueil si simple. Par exemple: "Vous passez à la télé, plein d'interviews, on commence à vous reconnaître dans la rue... ça ne vous monte pas à la tête ? Comment faites-vous ? Rester aussi simple, on n'a jamais vu ça !" Eh oui, tout est vanité, et puis la gloire, les honneurs, l'argent, j'ai toujours fui... Un premier cocktail de presse, fut le dernier, monde artificiel à quitter. Je n'ai jamais posé ma candidature à un prix littéraire; mais l'historien Jacques Chastenet lut mon "Histoire de la Cour des Miracles" (Hachette), et il me proposa pour un prix, suivi de Messieurs les Académiciens, enthousiasmés et parfois évoquant même Victor Hugo à mon sujet !!! Au PS, et au moment où on cherchait des femmes, on me demanda d'être candidate à la députation, mais les honneurs, je n'en voulais pas ! Femme de terrain, tribun, oui, mais surtout pas les prébendes, les privilèges, et encore moins la gloire ! Quant à l'argent...  

    - Un mari financier, non ce n'était pas mon truc. Tant pis, je l'ai quitté... Et ensuite ? C'est simple: Je vis avec moins de mille euros par mois, donc pauvre, au milieu des poules, des chiens, des chats, et dans un hameau perdu, au milieu de bergers et d'agriculteurs... Petite confidence: Un Espagnol, alors que j'avais 20 ans et ma soeur 23, dit : "Vous deux, c'est le Nord et le Sud" ! Bah oui, moi c'était le Nord, vie simple, pauvre, et toujours engagée contre les privilégiés ! Et puis, Cendrillon (et CH), sur Amazon, vous croyez que je serais gênée si, via vos commentaires enragés, on n'achetait pas mes livres ? Qu'importe, je ne gagne AUCUN sou, et en posant deux nouveaux livres sur Amazon, l'un déjà paru, l'autre pas encore, je ne toucherai pas un rond, car ils sont proposés... à prix coûtant ! Je ne veux pas d'argent, je vomis l'argent ! J'aime le troc, et la solidarité !  

    - Une vie de service, bénévole à la Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre, servant la soupe aux clochards, accueillant chez moi des sortants de prison, des jeunes en difficulté, des drogués, des Compagnons d'Emmaüs, des prostituées... pour les aider à prendre un nouveau départ ! Puis servant la vérité, dénonçant la désinformation, les guerres, les injustices surtout sociales, tous les Macron imbus d'eux, de pouvoir, d'argent ! Pouah !  

     

    Chantal Dupille répond aux commentateurs vindicatifs du Système mondialiste libéral-libertaire-néocon. Mammon ou simplicité de vie ?

     

    - Lorsque, Cendrillon et CH, vous pestez contre ma plume, il faut quand même penser que Messieurs les Académiciens l'adoraient et en disant que je maitrisais totalement la langue française, et puis que plein de critiques la saluaient, que j'avais en classe toujours les meilleurs notes en Rédaction et à l'Ecole de Journalisme (articles). Un Didier Decoin, Secrétaire général de l'Académie Goncourt, regrettait qu'elle ne soit pas plus reconnue... Bon, bref, tout étant vanité, éphémère, de toutes façons, rien n'a d'importance ! Si, ça c'est essentiel pour moi, car je suis croyante, et je serai un jour, très très heureuse d'être la-Haut, avec Jésus... né dans une étable, sdf, pourfendeur des "marchands" (des financiers), et au milieu des pauvres, car les riches ne passeront pas la porte de ce Royaume-là ! Ce n'est pas celui du vaurien Macron, qui réunit autour de lui les adorateurs de l'argent, à Versailles. Et en ce qui concerne la littérature, la remarque qui m'a fait le plus plaisir, vient non d'un critique célèbre, mais de la magasinière de la maison d'édition Hachette : "J'aime vos livres, ils sont vivants, je les lis comme un roman policier, d'une traite" !!!      

     


    Alors, "Cendrillon" et CH, et d'autres sans doute après vous, votre venin ne sert à rien ! Je ne touche AUCUN sou, je suis (sous-titre de mon autobiographie rigolotte) " une grande bourgeoise élevée au rang de prolétaire", vivant simplement dans les champs au milieu des bergers, des agriculteurs, des sans-grades, des animaux - comme il y a cent ans ! Alors le Nouvel Ordre Mondial, c'est pas mon truc, et je le combats tous les jours, ardemment, libre comme les oiseaux Gitans !

    Allez, Cendrillon, et CH, les bobos de Macron, pestez, et moi je ricane ! Le bonheur, il est dans les prés...    

    chantal dupille dite eva R-sistons   

     

    Rabat de couverture de mes trois derniers ouvrages :

    gangs-dos-couverture-4-critiques-des-livres-Chantal-2.jpg

    (1) Cette très très libertine est Secrétaire d'Etat !!! Sur https://www.valeursactuelles.com/politique/marlene-schiappa-ecrit-elle-de-la-litterature-porno-sous-pseudo-86119: « J'écris de la fiction sous pseudonyme » Marie Minelli serait son pseudo. Sur Amazon, Marlène Schiappa est référencée comme l'auteure du premier livre de Marie Minelli, intitulé Osez réussir votre divorce. Ont suivi Osez les sexfriends, Les filles bien n'avalent pas, Sexe, mensonges et banlieues chaudes ou 150 endroits où avoir fait l'amour au moins une fois dans sa vie... (..) En 2011, alors que la secrétaire d'État était encore une blogueuse à succès, elle déclarait dans une interview « écrire aussi des nouvelles et de la fiction sous pseudonyme ». Contacté par L'Express, le cabinet de Marlène Schiappa nie formellement. Et on comprend pourquoi... En 2014, Marie Minelli sort Sexe, mensonges et banlieues chaudes, un livre cochon limite porno qui met en scène une jeune bourgeoise de Neuilly-sur-Seine à la recherche du frisson avec des jeunes banlieusards de Seine-Saint-Denis".

    Ou encore, sur https://www.delitdimages.org/heureusement-il-y-a-schiappa-video/, la Schiappa "serait l'auteure d'une série de livres érotiques. ... Marlène Schiappa écrit-elle de la littérature porno sous pseudo ? c’est un poids lourd du Manugouvernement… Elle chante du Dalida à la télé, joue au théâtre Le monologue du vagin" (..). Cette mère modèle et moderne a lu  à sa fille de six ans l’histoire d’un enfant transgenre. Visiblement, elle aime beaucoup les enfants et le prouve, c’est pourquoi, elle leur fait donner des cours d’éducation sexuelle dès qu’ils quittent la maternelle et s’est opposée à ce que l’on fixe un âge minimal au consentement sexuel".  

     

    (2) Un exemple parmi d'autres, sur la France dévoyée qui perd toute crédibilité dans le monde. J'ai lu l'article juste avant d'écrire celui-ci, sous la plume d'un grand général Français (sur l'excellent site Réseau International) : "Iran : témoignage concernant la Conférence Internationale de Téhéran sur les questions de Défense et de Sécurité en Asie de l’Ouest",
    sur https://reseauinternational.net/iran-temoignage-concernant-la-conference-internationale-de-teheran-sur-les-questions-de-defense-et-de-securite-en-asie-de-louest/ :  " La France n’a guère été évoquée dans le débat. En clair, absente à la conférence, elle était aussi quasiment ignorée dans les interventions. Elle semble simplement être sortie du cercle des acteurs majeurs aux yeux des états de la région présents à la conférence.
    A ceux qui rêvent encore d’un retour de l’influence de la France en Syrie, je réponds : c’est bel et bien fini et pour longtemps, très longtemps. La France n’aura que les miettes et le rôle que voudra bien lui accorder la Russie, si et seulement si, elle donne quelques gages d’indépendance vis à vis des USA. La France apparaît aujourd’hui comme un pays affaibli, diplomatiquement, économiquement, militairement, socialement: bref, un pays dépendant, vassal soumis des USA, un pays qui ne compte plus vraiment par lui même. La France bénéficiera peut-être de l’indulgence et de l’intelligence de Poutine qui reste encore plutôt francophile et aspire toujours à développer des relations amicales et d’intérêt commun avec l’UE. (..) L’affaire des Gilets Jaunes (Yellow Vest, Yellow Jackets)  a été évoquée en marge de la conférence. Les images tournent en boucle sur les télévisions iraniennes. Cela ne grandit pas l’image de la France et de l’occident tout entier. La gouvernance française qui s’est souvent posée en modèle et en donneur de leçon est décrédibilisée. La gouvernance iranienne a beau jeu de dénoncer le «merveilleux modèle démocratique occidental» qui génère des révoltes populaires. Cela conforte évidemment les tenants du  régime en montrant à la fraction du peuple iranien qui fantasme sur le modèle occidental, que celui-ci n’est pas aussi idyllique qu’elle ne se l’imagine. Certains ne sont pas fâchés, en regardant ces images, de prendre leur revanche sur les «révolutions colorées» et  autres «printemps arabes» souvent suscitées et/ou soutenues de l’étranger. L’«automne-hiver français» et la contagion qui affectent d’autres pays de l’Ouest, les gilets jaunes, les stylos et les foulards rouges, l’action des forces de l’ordre avec utilisation massive de gaz (tiens donc !),  tout cela divertit beaucoup les téléspectateurs en Asie de l’Ouest et rend de plus en plus inexportable notre modèle social et surtout notre système représentatif et de gouvernance qui semble bien à bout de souffle.

    C’est volontairement que je ne conclurai pas. Chacun des lecteurs arrivé à ce stade de mon exposé est capable de réfléchir et de conclure par lui même. Je constaterai simplement que les équilibres économique, géopolitique et démographique du monde sont en cours de bascule. Peut être est-il grand temps de revoir, en profondeur, notre politique étrangère, et de retrouver notre indépendance, si la France ne veut pas s’assurer, demain,  une place de choix dans le camps des perdants ". 

     

      (3) La France gouvernée par des malades, des fous ? Secondés par les merdias chiens de garde... http://actualiteevarsistons.eklablog.com/la-france-gouvernee-par-des-malades-des-fous-secondes-par-les-merdias--a158318054

     

     

    1 commentaire
  • ,

    Résultat de recherche d'images pour "dégage macron pancarte"

     

    Introduction de Chantal Dupille  dite eva R-sistons

    En marche, la démission de Macron !

     

     

    J'ai reçu le 18 décembre 2018 un commentaire d'un de mes plus anciens Lecteurs, l'estimé Christian Sébenne (Français ex propriétaire du magazine Africa International), toujours très informé et pertinent. A l'heure où dans toute la France, on scande "Démission Macron", il m'a semblé intéressant de rappeler avec Christian, que Macron ne devrait pas être le Président de la France, outre le fait que sa campagne électorale a été scandaleusemement soutenue par les merdias, en anéantissant aussi scandaleusement ses adversaires politiques. Le trader de Rothschild rappelle sans cesse que les Français ont voté pour sa politique, c'est faux ! Ils ont voté par défaut, et  ne parlons pas des abstentionnistes ! Nous avons à la tête de la France, comme l'ont dit encore hier des généraux Français, un "traître" ! Oui, un  imposteur !

    Alors, tous et toutes, nous avons une raison de plus pour exiger, avec les Gilets Jaunes, la démission de celui qui on le sait n'aime pas la France, qui la détruit chaque jour un peu plus, et qui est haï des Français !

    En marche, la démission de Macron ! Tous unis pour l'obtenir !

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Plus bas, voici le commentaire reçu de Christian Sébenne sur ma parution

    http://eva-r-sistons.eklablog.com/l-information-a-contre-courant-et-alertes-5-choix-et-analyses-d-eva-r--a153573282

     

    "Génocide" de nos enfants, voir http://chantal-dupille.eklablog.com/gilets-jaunes-la-france-se-met-en-marche-et-avec-elle-demain-le-monde--a154713514

     

    §§§§§§§§§§§§

     

    La déferlante des Gilets Jaunes est bel et bien la démonstration que le peuple ne supporte plus les bobards, les dérives mafieuses et les crimes d’un pouvoir qui est arrivé à la magistrature suprême par une série de carambouilles et de trucages des élections que seul des esprits démoniaques pouvaient institutionnaliser, d’autant que, parachevant leur “Art“… avec la griserie de nous avoir pris en otage, ils se sont autorisés toutes les ignominies que seuls des traitres et esprits dérangés sont capables d’imaginer

     

     

    À ce jour, le gouvernement n’est que l’accouchement d’une entreprise de voleurs en bande organisée, formatée au dénominateur commun de l’ENA sous la haute influence judéo-franc-maçonne dotés de maroco hébreux Benalla, ayant pour Parrain l’autorité de la Rothschild Connexion capable de segmenter aussi bien entre autres le “mystère“ de Toutankhamon qui aurait du détruire le sionisme, que les Vols MH 17 et MH 370… que la saga du secret de la prise de pouvoir de Macron :  

     

    Macron a été éliminé au premier tour, mais le gouvernement a falsifié le résultat

     

    http://se-preparer-aux-crises.fr/macron-a-ete-elimine-au-premier-tour-mais-le-gouvernement-a-falsifie-le-resultat/ 

    voir en Pdf si besoin

     

    D’autre part, il y a une zone d’ombre sur 6 millions d’électeurs ? Ils ont osé le faire…

     

    https://lilianeheldkhawam.com/2017/04/27/une-zone-dombre-sur-6-millions-delecteurs-liliane-held-khawam/ 

    voir en Pdf si besoin

     

    Elections présidentielles 2017 : Preuve avérée de trucage des résultats

     

    Publié le 28 avril 2017 

     

    http://vahineblog.over-blog.com/2017/04/elections-presidentielles-2017-preuve-averee-de-trucage-des-resultats.htmlvoir en Pdf si besoin

     

     

    De fait, chacun établira son analyse jaugeant l’ampleur de laprestidigitationperpétrée par le lobby de la « Franc-Macronnerie » / Rothschild / Bilderberg du N.O.M., et c’est à juste titre que le CRS Marc Granié avait en conscience tenté de montrer les crimes dont le pouvoir oligarchique s’est rendu coupable et continue sur cette ligne directrice.

     

    http://www.armee-media.com/2018/05/27/quest-devenu-le-crs-marc-granie-pourquoi-ses-revelations-font-trembler-la-franc-macronnerie-en-marche-par-christian-sebenne-patriote-francais-ancien-proprietaire-du-magazine-africa-int/

    Pdf

     

     

    En linéaire, les fondements de notre pays, de notre histoire, nos valeurs, tous les acquis issus de la prise de la Bastille par les Sans Culottes, plus ceux réalisés par nos anciens, nos biens, nos avoirs tout est remis en question sinon démolis ou volés, nos enfants sacrifiés par une bande d’usurpateurs sans foi ni loi dont le but est de nous exterminer, le mot peut choquer, mais la réalité est bien là, ils ne s’en cachent d’ailleurs même pas, dixit leur porte parole le sayanim Jacques Attali qui en a dressé l’agenda.

     

    http://www.alterinfo.net/Vaccination-obligatoire-en-marche-vers-l-extermination-de-masse_a138402.html

     

     

    S’il y a quelques mois, lors de manifestations monstres, les Policiers et Gendarmes scandaient « les Francs-Maçons en prison », aujourd’hui, la prise de conscience est un fait bien réel au sein des Forces de l’Ordre tant policiers, militaires, CRS, douaniers et gendarmes, initiant des vidéos sur les “dérives“ de l’Etat, ceux-ci sont à même de prendre le pouls de notre société décadente, malade en voie de destruction, payant le prix fort dans le silence tant par le nombre ahurissant de suicides que de suicidés, ci-joint l’appel vibrant de ce policier pour la conscientisation de tous :

     

    https://reseauinternational.net/des-policiers-militaires-gendarmes-crs-et-douaniers-veulent-rejoindre-les-gilets-jaunes/au besoin voir en Pdf

     

    Vive la France Libre !

     

    Christian Sébenne

     

    Ancien propriétaire du magazine Africa International

     

    http://eva-r-sistons.eklablog.com/l-information-a-contre-courant-et-alertes-5-choix-et-analyses-d-eva-r--a153573282

     

     

    .

    https://reseauinternational.net/le-regime-electocratique-a-vecu/

     


    2 commentaires
  •  

     

     
    Suivre mon actualité à contre-courant :
     
     

     
     
    La France se met en marche
    et avec elle, bientôt, le monde ?
     
    par Chantal Dupille (eva R-sistons)
     
     
    Il est temps de se débarrasser du dictateur Macron. Il était déjà potentiellement un dictateur AVANT son élection abusive, puisque apprenant que je préparais un dossier (1) sur lui, il s'est arrangé pour qu'il ne sorte pas tant qu'il n'était pas Président ! Journaliste d'investigation, j'avais pressenti dès le départ, qu'il serait le fossoyeur de la France. Maintenant, presque tous les Français ont ouvert les yeux, et en priorité, ils demandent sa démission.
     
    Les Gilets jaunes doivent aller jusqu'au bout, au moins pour obtenir un référendum ou de nouvelles élections. Et puis leurs actions ne représentent pas seulement un enjeu décisif pour la France, mais aussi pour l'Europe et même pour le monde (effet de contagion du Mouvement contre, en fait, le Système qui sacrifie les intérêts des peuples aux profits croissants d'une minuscule minorité).
     
    M. François Asselineau (UPR), lui, n'hésite pas à demander la destitution du Président, avec des arguments juridiques : Procédure de destitution du Président de la République, en vertu de l'article 68 de la Constitution et motivée par 10 manquements aux devoirs constitutionnels du président : https://www.youtube.com/watch?v=ccBKAA5L6_0, ou le référendum d'initiative populaire https://www.upr.fr/actualite/referendum-dinitiative-populaire-francois-asselineau-et-lupr-sont-pour/ .

    D'autres appels surgissent, par ex celui du CNT : https://conseilnationaldetransition.org/appel-national-aux-gilets-jaunes/
     
     
    On constate de plus en plus, avec le jeune Président, un fossé entre le pays réel et le pays "légal" (l'Etat "républicain", antagoniste aux intérêts du pays réel). Cet Etat soi-disant "républicain", est contre les libertés, l'égalité entre les Français, et la fraternité puisque sous sa férule, il ne cesse de diviser. Tandis que les amis d'Emmanuel Macron, les "premiers de cordée" qui l'ont d'ailleurs aidé à accéder au sommet de l'Etat, bénéficient de multiples cadeaux et avantages, le peuple s'appauvrit et souffre chaque jour un peu plus, en se sentant, de surcroît, méprisés ; rien d'étonnant, d'ailleurs, puisque ils ne sont "rien" pour le Président - un Président qui n'aime même pas la France ! Au point, avec ses partenaires du Nouvel Ordre Mondial, de procéder sournoisement à un "génocide" ??? Je pense aux onze vaccins, oui ONZE, administrés aux nouveaux-nés, qui  à mon avis, n'augurent rien de bon pour les décennies à venir...
     
    La violence est d'abord sociale. Les Français, avec le Président Macron, sont littéralement dépouillés - bientôt comme en Grèce ? Et au moment où les Gilets jaunes ont commencé à se faire entendre, le Président allait offrir de nouveaux avantages fiscaux aux traders, ses amis !
     
    Après avoir privé les travailleurs de leurs protections, amputé le patrimoine français et commencé à privatiser tout, Macron va-t-il oser, également, s'attaquer au système de retraite par répartition et à la sécurité sociale, entre autres ? STOP !!!
     
    La lettre de Gérard Privat (Avenir Solidaire http://avenir-solidaire.fr/gilets-jaunes/) destinée aux Elus et aux merdias, résume, à mon avis, les revendications des Gilets Jaunes. Le site Réseau international, lui, recense les 42 revendications envoyées par les Gilets Jaunes aux députés et aux médias : https://reseauinternational.net/le-programme-politique-revolutionnaire-des-gilets-jaunes/ .
     
    Le Mouvement des Gilets Jaunes est une espérance pour la France, une France qui se met en route pour ébranler un Système oppressif. Mais en fait, le monde entier a les yeux fixés sur notre pays : En Belgique, déjà, des Gilets Jaunes apparaissent, et peu à peu, partout. En clair, ce que j'appelle depuis dix ans, va-t-il enfin se réaliser ? Une révolution mondiale contre le Nouvel Ordre Mondial, la globalisation qui creuse les inégalités, qui dépouille les peuples, et qui de surcroît, désormais, organise la destruction des Nations, des familles, des traditions, des libertés... société perverse, déshumanisée, hyper technique et matérialiste, totalitaire !
     
    Les médias sont le pire ennemi des peuples, puisqu'ils déforment toute la réalité et qu'ils manipulent les esprits : Depuis dix ans, aussi, j'appelle à la mobilisation contre eux...
     
    La République de Macron en marche ? Non, c'est la France qui se met en marche, toute la France qui se dresse contre l'Oligarchie qui l'écrase.. et qui va bientôt devenir un exemple pour les peuples !
     
    Chantal Dupille dite eva R-sistons
     
     
     

    .
    Je publie cette lettre de l'association Avenir Solidaire,
    pour la faire mieux connaître :
     
    GILETS-JAUNES
     
    Cette lettre a été envoyée mercredi 5 décembre 2018 aux élus locaux et publiée le même jour sur le site d’Avenir Solidaire.
    http://avenir-solidaire.fr

    Gérard PRIVAT



    Cette lettre, destinée aux élus locaux, est également envoyée pour information à l’attention :
    — Du Président de la République ;
    — Du Président du Sénat, Sénatrices et Sénateurs ;
    — Du Président de l’Assemblée nationale, Députées et Députés ;
    — Du Premier ministre ;
    — Du Président du Conseil Constitutionnel, Conseillères et Conseillers ;
    — Du Vice-président du Conseil d’État, Conseillères et Conseillers ;
    — Du Président du Conseil économique, social et environnemental, Conseillères et Conseillers ;
    — Du Premier Président de la Cours des comptes, du Procureur général, Magistrates et
    Magistrats ;
    — Des Présidentes, Présidents, Conseillères et Conseillers, des Assemblées territoriales, des
    Conseils territoriaux, des Conseils départementaux.
    Cette lettre est également adressée aux médias.
     
    Lisle-sur-Tarn le 4 décembre 2018

     
    GILETS-JAUNES
     
    Madame le Maire, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

    « Les Gilets-Jaunes, c’est le Peuple, la force reconnue de la nation. »
    Aller à Paris pour manifester est sans doute bon pour les partis politiques ou les syndicats qui, eux, ont besoin de montrer leur force.
    Pour nous, il est certainement préférable et plus utile que le Peuple se fasse entendre au quotidien, sur tout le territoire, en de nombreux groupes locaux.
    Concernant Paris, ce sont les Parisiens eux-mêmes et les habitants de la périphérie qui sont les mieux placés pour s’en charger tout en évitant les violences gratuites inacceptables.

    Le peuple est naturellement pacifique.
    Lorsqu’il agit violemment c’est en réponse à des provocations ou à des violences du pouvoir, déclarées ou sournoises comme c’est le cas actuellement.

    A Paris, M. Macron est déjà le délégué permanent des Français.
    Le signal du mécontentement est suffisamment puissant pour être entendu.
    S’il n’entend pas le peuple, il n’entendra pas davantage des sous-délégués.
    Pour comprendre, il suffirait à M. Macron de se débarrasser de son comportement  orgueilleux et parfois méprisant.

    Les revendications sont multiples ; nous devons les synthétiser de façon à répondre à l’ensemble des attentes sans les dégrader. « Le diable se cache dans les détails. »
    Ne traitons donc pas les détails dans l’urgence ; allons à l’essentiel car la nation est en péril.

    En urgence, réinstaurons la confiance et la dignité, redonnons des moyens de vie décente à tous et du sens à la vie sociale.
    Finissons-en avec l’injustice des puissants ! Pour cela, exigeons une véritable démocratie !

    Mettons en oeuvre les principes de la souveraineté du peuple et de la nation, de la citoyenneté, du juste retour de la richesse, de la simplification de la vie sociale, de la séparation réelle des trois pouvoirs institutionnels, du respect de l’environnement, de la justice sociale, soit :
    — Les référendums d’initiatives populaires pouvant aller jusqu’à la destitution du président de la République ;
    — Le vote blanc, reconnu à valeur identique aux votes exprimés, qui pourra annuler une
    élection ;
    — Le revenu vital pour tous, en supplément des autres revenus, majoré pour les personnes
    handicapées et minoré pour les enfants, qui remplacera toutes les aides ;
    — La suppression de toutes les taxes, y compris la TVA, et l’augmentation des tranches de
    l’impôt sur le revenu, de plus, imposition particulière des fortunes aux origines douteuses ;
    — La construction de l’Europe des Peuples en remplacement de l’Union Européenne.
    — L’indépendance de la justice ;
    — La maîtrise de la finance ;
    — La nationalisation des grands groupes industriels.
    — La relocalisation des entreprises ;
    — Le développement de l'Intelligence artificielle et son encadrement dans ses répercussions en revalorisant le Français.
    — La simplification administrative des communes et des moyens d’actions plus efficaces pour les élus locaux ;
    — Un logement décent pour chaque famille ;
    — Les moyens nécessaires pour la recherche d’énergies nouvelles qui permettront une évolution de la vie sociale respectueuse de la nature.
    — La réalisation de ces différents points tient dans la cohésion de l’ensemble et dans la volonté de tous les mener à bien, simultanément, là sera le succès.
    Pour tout cela, d’énormes masses financières existent qui attendent d’être réorientées au service du bien commun.
    Ces points fondamentaux permettront de résoudre le plus grand nombre des difficultés actuelles.
    La coopération et le partage deviendront alors naturels et permettront, dès lors, de traiter facilement toutes les demandes légitimes.

    Élus locaux, vous qui êtes confrontés aux réalités du terrain, votre rôle est primordial dans le
    fonctionnement démocratique de la nation.
    La méfiance du peuple est installée envers les partis politiques, les syndicats et les grands médias.
    Face à l’urgence, vous pouvez renforcer l’unité entre vos concitoyens en tempérant la violence actuelle et les délires du pouvoir central.
    Toutefois, si M. Macron est sourd, la situation va se durcir ; la question est : jusqu’où ?
    En cas de surdité présidentielle aggravée, ce ne sont pas des sous-délégués mais seulement des élections anticipées qui pourront régler le conflit.

    Oeuvrons pour l’unité de la nation, la justice sociale et la paix.
     
    Soyez assurés, Madame le Maire, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers, quelles que soient vos opinions, de notre profond respect pour votre dévouement à vos concitoyens.

    Gérard PRIVAT  Dominique LE HALPERT  Patrice VINOUZE

     
    AVENIR SOLIDAIRE
    Association Loi 1901
    BP 40 - 81602 Gaillac CEDEX - (F)
    06 32 92 58 97

    1 commentaire
  •  

    L'actualité au quotidien, à contre-courant, et infos d'alerte

    sur mon blog, chaque jour :

    http://eva-r-sistons.eklablog.com/

    .

    https://rimq.qc.ca/news.php?site=municipal&type=categorie&valeur_txt=nominations&valeur=67&ID=695654&titre=l-abc-des-elections-truquees.html

    Comment les élections (en France et ailleurs) sont truquées. Les techniques pour imposer les candidats du Système

     

    Comment les élections, en France et ailleurs, sont truquées.

    Les techniques pour imposer les candidats du Système

    par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

     

    Le jour où Jacques Chirac a dit non à la guerre contre l'Irak, avec un Dominique de Villepin qui a été applaudi à l'ONU (fait exceptionnel), le sort de la France était scellé. Tout le monde connaît le rôle d'Israël dans la (sale) marche du monde, un Israël qui pour régner au Moyen-Orient, devait diviser, ou plutôt détruire puis balkaniser les Etats de la région, et ensuite, avec son clone américain, s'approprier les ressources d'un sous-sol très riche. Et on sait maintenant que les Gouvernements qui déplaisent à l'Empire, sont ciblés : Fausses révolutions, Printemps arabes, Révolutions Oranges, déstabilisations, chaos, sanctions, blocus, guerres économiques (comme actuellement contre le Vénézuela), bombardements, voire destructions...

    La France dispose du droit de véto à l'ONU - qu'un adversaire de notre pays comme Macron veut partager avec l'Allemagne, alerte ! -, et Jacques Chirac, clairvoyant, l'a utilisé pour s'opposer à la guerre contre l'Irak. Ce jour-là, donc, le sort de la France était scellé (voir http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news). On ne peut pas bombarder notre pays, qui est avec l'Allemagne, pilier de l'Europe : Donc Israël, ou le CRIF, a utilisé ses pions sionistes dans la Presse, pour installer à la tête de la France Sarkozy ("droite"), Hollande ("gauche"), et Macron ("centre") en bombardant les Français de fausses infos, de critiques des Opposants, d'éloges des candidats choisis par le Système. Et quand Emmanuel Macron s'est présenté, le Palais de l'Injustice est venu prêter main-forte à la Presse, et le candidat François Fillon a été déconsidéré, compromis, disqualifié.

    En 2017, TOUT a été fait pour éliminer ceux qui pouvaient plaire aux Français : Afin d'imposer le banquier de Rothschild à la France qui n'en voulait pas, successivement ont été éliminés Montebourg (qui aurait été choisi par la France pour représenter le PS qui ne se serait pas écroulé comme avec Hollande et Hamon), puis Fillon (qui sans cela aurait été élu Président) ; puis Mélenchon et au 2e tour, MLP, ont été lynchés. Et dès maintenant, Wauquiez et Mélenchon sont également lynchés, et en plus, avant les Européennes, le régime Macron persécute MLP pour s'en débarrasser: "Justice", sanctions, psychiatrie, et encore "Justice" : traînée devant un tribunal et risquant la prison à défaut de l'asile psychiatrique (https://francais.rt.com/france/54560-soupcon-demplois-fictifs-marine-pen) ! Et déjà, les journalistes, les célébrités, les médias... qui déplaisent à Macron, sont discrédités ou censurés !!! La France n'est plus une démocratie, même ses élections sont truquées !

    Les élections libres, c'est donc fini. Le Système utilise en France les merdias pour manipuler l'Opinion, puis le Palais de l'Injustice est venu prêter main-forte avec la mise à mort fallacieuse de François Fillon qui comme de nombreux Elus, employait sa femme... ni plus, ni moins ! Le rôle d'une Justice corrompue est à découvrir (http://actualiteevarsistons.eklablog.com/la-nouvelle-arme-du-systeme-contre-les-dirigeants-progressistes-le-pal-a148853022).

    Après les merdias et la "Justice", voici donc de nouvelles tactiques pour truquer le résultat des élections, permettre à ceux qui sont choisis par le Système, de l'emporter, comme Macron-Jupiter : Une avalanche de fausses informations est diffusée notamment sur Internet et bien sûr dans les merdias, et ceux qui rétablissent la vérité sont discrédités, taxés de complotisme, de fascisme, de populisme, etc, et on les accuse de relayer des "fake news" ! De surcroît, maintenant des spécialistes se servent des émotions des Electeurs pour les conduire à faire "le bon choix", les informations sont d'ailleurs choisies pour avoir un impact émotionnel important (voir https://www.globalresearch.ca/the-cia-finger-in-brasils-elections/5656286).

    La clé de la démocratie, nous dit-on, ce sont des élections libres, transparentes. Or en France, comme bientôt au Brésil (1), elles ne le sont plus. 

    Il est temps d'en prendre conscience, de dénoncer partout les manipulations, les techniques truquant les élections, et de les déjouer. Voilà un nouveau chantier pour nous tous...

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

    (1) Facebook et Twitter mettent hors circuit ceux qui dérangent le Système, ceux qui ne répandent pas la Pensée Unique, la Pensée Officielle. J'ai donc commencé par supprimer mon compte Facebook, et je vais bientôt supprimer mon compte Twitter. J'informe désormais chaque jour sur ce blog : http://eva-r-sistons.eklablog.com, et en particulier, j'y ai donné mon avis sur les élections au Brésil.

    http://chantal-dupille.eklablog.com/comment-les-elections-en-france-et-ailleurs-sont-truquees-les-techniqu-a148893498

     

     Résultat de recherche d'images pour "bolsonaro brasil"

    The CIA Finger in Brasil’s Elections?


    By Marcelo Zero
    Global Research, October 06, 2018
    Brasil Wire 5 October 2018
    https://www.globalresearch.ca/the-cia-finger-in-brasils-elections/5656286

    traduction en Français :

    La montée en puissance du fascisme bolonais dans la dernière partie de la campagne électorale, provoquée par une avalanche de fausses informations diffusées sur Internet, n’est pas surprenante. C'est une vieille tactique développée par les services de renseignement américains et britanniques, dans le but de manipuler l'opinion publique et d'influencer les processus politiques et les élections. Il a été utilisé en Ukraine, au printemps arabe et au Brésil en 2013.

    Il y a de la science derrière cette manipulation.

    Certaines personnes pensent que les élections ne sont gagnées ou perdues que dans le cadre de débats rigoureusement rationnels sur les politiques et les propositions. Mais les choses ne fonctionnent pas vraiment de cette façon. En réalité, comme le dit le professeur de psychologie de l'Université Emory, Drew Weston, dans son livre «Le cerveau politique: le rôle de l'émotion dans le choix du destin de la nation», les sentiments sont généralement plus décisifs pour définir le vote.

    Weston affirme que, s’appuyant sur de récentes études en neuroscience sur le thème, contrairement à ce que l’on comprend généralement, les électeurs fondent fortement leurs choix sur des perceptions émotionnelles des partis et des candidats. L'analyse rationnelle et les données empiriques jouent normalement un rôle secondaire dans ce processus.

    C'est pourquoi il existe un grand pouvoir de manipulation dans la production d'informations à fort contenu émotionnel et de fausses nouvelles.

    Les documents révélés par Edward Snowden suggèrent que les services de renseignement américains et britanniques disposent de départements spécialisés et sophistiqués qui se consacrent à la manipulation d'informations qui circulent sur Internet pour changer l'orientation de l'opinion publique. Par exemple, le GCHQ (Joint Threat Research Intelligence Intelligence Group) du GCHQ, agence britannique du renseignement, a une mission et des objectifs qui incluent le recours à des «tours sournoises» pour détruire, nier, dégrader et écraser ses ennemis.

    La tactique est, en bref:

    1) diffuser toutes sortes de fausses informations sur Internet afin de détruire la réputation de ses cibles; et

    2) Utiliser les sciences sociales et d'autres techniques psycho-sociales pour manipuler le discours et l'activisme en ligne, dans le but de générer des résultats souhaitables.

    Mais ce n’est pas n'importe quel type d’information. Les informations sont choisies pour avoir un impact émotionnel important et non pour susciter un débat ou réfuter des informations concrètes. L'une des techniques les plus courantes est la manipulation de photos et de vidéos, qui a un effet émotionnel fort et immédiat et a tendance à devenir rapidement viral. La candidate à la vice-présidence, Manuela D’Àvila, par exemple, a été la cible constante de ces manipulations. Fernando Haddad a également été victime de déclarations absolument fausses, d'images et de discours manipulés.

    La manipulation abjecte d'images de «biberons érotiques» qui auraient été distribuées aux tout-petits dans le système préscolaire public de São Paulo par le PT, est un exemple de la faiblesse d'une campagne du genre de sales tours recommandées par l'Amérique du Nord et les États-Unis. Les agences de renseignement britanniques peuvent sombrer.

    Bien que cette manipulation puisse sembler très faible et, aux yeux d'une personne rationnelle, incroyable, elle a une grande et forte pénétration du cerveau politique émotionnel de vastes couches de la population.

    Rien n'est fait par accident. Avant qu’elles ne soient produites et diffusées, ces manipulations brutes sont étudiées afin de provoquer le plus de dégâts possible. Ils s'adressent spécifiquement aux groupes Internet qui, ayant peu ou pas d'appareils de vérification des faits et un conservatisme fort, ont tendance à être choqués et à croire en ces manipulations grotesques.



    La vérité est que ce qui se passe aujourd'hui au Brésil révèle un niveau sophistiqué de manipulation, qui nécessite une formation et de grosses sommes d'argent. D'où vient tout cela? Capitale nationale? Ou pourrait-il y avoir des ressources financières, techniques et logistiques venant aussi de l'étranger?
     

     

    Il est évident que cette question nécessite une enquête sérieuse qui, apparemment, n’aura pas lieu.

    Le capital financier national et international, ainsi que les secteurs de la classe des entreprises productives, ont déjà pris le parti de Bolsonaro au second tour. Une grande partie des oligarchies des médias l'ont également soutenu. Le «centre» mal dénommé, qui est en réalité un groupe de conservateurs en colère contre le coup d'Etat confrontés à la menace de disparition politique, a également commencé à adhérer partiellement au fascisme brésilien, essayant de survivre des miettes politiques qu'il peut obtenir si Bolsonaro, ou "la Chose" comme on l'appelle, et Mourão, "l'Aryen", remportent les élections.

    Cela peut être considéré comme le suicide définitif de la démocratie brésilienne et un pari sur les conflits, la confrontation, l'autoritarisme et le fascisme, qui entraînera un approfondissement des crises politique et économique au Brésil.

    Cependant, l’aggravation de la crise politico-institutionnelle et économique, qui sera inévitablement provoquée par la victoire du proto-fasciste Bolsonaro, pourrait être utile pour ceux qui veulent s'approprier les ressources et les entreprises stratégiques du Brésil.

    Le chaos et l'insurrection peuvent être utiles, principalement à ceux qui viennent de l'extérieur. Nous le voyons fréquemment au Moyen-Orient. Le coup d'État, poussé à l'extrême, peut être approfondi pour devenir une "solution du pouvoir", soutenue par les forces armées et le système judiciaire. De cette manière, la porte sera ouverte à des reculs beaucoup plus importants que ceux réalisés par Michel Temer, principalement du point de vue de la souveraineté nationale.

    Du point de vue de la stratégie géopolitique, l’alignement automatique promu entre Bolsonaro et Trump présenterait un grand intérêt pour les États-Unis de la région. Comme nous le savons, l’une des priorités stratégiques actuelles des États-Unis est un grand match de puissance contre la Chine et la Russie. Bolsonaro, qui a déjà promis de donner la base de lancement de roquettes Alacantara aux Américains et de tout privatiser, pourrait servir de point de convergence des intérêts américains dans la région, en intervenant au Venezuela et en luttant contre les intérêts russes et chinois en Amérique du Sud.

    Pour cette raison, il semble évident qu'il y a un doigt - ou une main entière - d'agences de renseignement étrangères à l'œuvre, principalement nord-américaines, lors des élections brésiliennes. Le modus operandi présenté dans cette dernière étape est identique à celui utilisé dans d'autres pays et nécessite des ressources techniques et financières et un niveau de sophistication manipulateur que la campagne Bolsonaro ne semble pas avoir à lui seul.

    La CIA et d'autres agences sont présentes et agissent de manière extensive.

    Les forces progressistes doivent maintenant se coordonner pour contrer ce processus de manipulation. La réponse ne peut pas être simplement d'utiliser un argument rationnel pour contrer la haine manipulatrice. La réponse dans le conflit pour le cerveau politique doit également être émotionnelle.

    Les campagnes anti-PT, anti-gauche, anti-démocratique, anti-droits de l'homme et anti-égalité qui ont motivé Bolsonaro et ont été créées par des agents du coup d'Etat et leurs faux médias doivent être combattues au travers d'un projet de sentiments antagonistes tels que l'espoir, l'amour , solidarité et bonheur.

    Ils projettent un passé d'exclusion, de violence et de souffrance. Nous devons projeter un avenir de sécurité et de réalisation.

    Face à une campagne sordide de diffamation et de manipulation dirigée de l'étranger, notre stratégie devrait être la même que celle d'Adlai Stevenson, le grand homme politique démocrate américain, qui a déclaré aux républicains: «Arrêtez de mentir à propos des démocrates et je m'arrêterai dire la vérité sur vous. "

    Marcelo Zero is a sociologist, international relations specialist and technical advisor to the PT Senatorial leadership.
    The original source of this article is Brasil Wire
    Copyright © Marcelo Zero, Brasil Wire, 2018

    https://www.globalresearch.ca/the-cia-finger-in-brasils-elections/5656286

     

    Voir aussi La grande affaire des émotions :

    https://reseauinternational.net/la-grande-affaire-des-emotions/

    .


    2 commentaires
  • Depuis le 1.10.2018, ici chaque jour choix d'infos, à contre-courant, et mes analyses http://eva-r-sistons.eklablog.com/l-actualite-commentee-par-eva-r-sistons-a-partir-du-1-octobre-2018-a148829850. http://eva-r-sistons.eklablog.com/l-information-a-contre-courant-et-alertes-choix-et-analyses-d-eva-r-si-a148914732. http://eva-r-sistons.eklablog.com/l-information-a-contre-courant-et-alertes-3-choix-et-analyses-d-eva-r--a149114594

     

    Introduction de Chantal Dupille

     

    Dans mes tweets, j'avais annoncé qu'en abattant un avion russe, Israël osait cette fois éliminer de grands scientifiques russes travaillant dans le secteur militaire, comme jusqu'à aujourd'hui, ils visaient par des attentats ciblés, les scientifiques iraniens, libanais, irakiens, palestiniens etc.. Lors du pèlerinage de la Mecque, un mouvement de foule (certainement provoqué par Israël) avait causé la mort de dizaines de scientifiques iraniens. Le 17 septembre, Israël a franchi un pas supplémentaire en visant les Russes ! C'est un changement très grave, lourd de menaces.

    Pour moi, trois choses sont à retenir :

    - Outre Israël, il y avait donc la GB (hors UE) et... la France Etat européen, ce qui peut conduire à un affrontement USA-Russie en Europe même (article 5 OTAN).

    - Les accords de Sotchi ont provoqué la fureur d'Israël, de la GB et de la France privés d'un prétexte pour attaquer la Syrie, et ils ont manifesté ensemble leur colère le soir même.

    - On sait que les Talmudistes au pouvoir en Israël, veulent provoquer la guerre totale (comme d'ailleurs aux USA un Jared Kushner), et la France Macron leur pion, également. Il s'agissait donc certainement, via cet acte de guerre, d'une déclaration de guerre à la Russie, qui une fois de plus, a gardé son sang-froid. Souhaitons néanmoins que Poutine écoutera plus son Etat-Major que la 5e Colonne, et qu'il n'aura plus confiance en Israël comme aux Etats-Unis (et à la France Macron-Le Drian). Si par exemple la Russie continue à laisser Israël bombarder comme il veut, la Syrie ne pourra jamais retrouver la paix, la stabilité, et les Syriens vivront toujours dans la peur.

    Cela fait des semaines que je le tweete: Poutine doit taper du poing sur la table ! De toutes façons, un jour ou l'autre, la Russie sera visée, en Syrie, en Ukraine, et sur son territoire. Autant ne pas attendre que l'Empire rattrape le retard en matière de technologie militaire ! On a tous besoin de la Russie friande de monde multipolaire, de paix, de coopération, et défendant des valeurs saines, contrairement à tout ce qui se met en place dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial monstrueux.

    En attendant, nous sommes sur un volcan...

     

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

     

    Londres, Paris et Tel-Aviv seront-ils sanctionnés par Moscou et Washington ?

    Londres, Paris et Tel-Aviv seront-ils sanctionnés par Moscou et Washington ?

    25 9 2018

     

    L’affrontement qui vient d’avoir lieu à Lattaquié peut déboucher sur une redistribution complète des cartes dans le monde. Pour deux raisons, dont la seconde est cachée au public occidental. Premièrement, elle a coûté la vie à 15 soldats russes ; deuxièmement, elle implique non seulement Israël, mais aussi le Royaume-Uni et la France. Il s’agit de la crise potentiellement la plus dangereuse depuis plus de 60 ans. La question qui se pose maintenant est de savoir si le président Trump, en pleine campagne électorale législative, est en mesure de soutenir son homologue russe, de sorte que les États-Unis et la Russie sanctionnent les puissances coloniales comme ils le firent ensemble en 1956, lors de la crise de Suez.

    par Thierry Meyssan

     

    Le 17 septembre 2018, la France, Israël et le Royaume-Uni ont mené une opération commune sur des cibles syriennes. Au cours des brefs combats, un avion de reconnaissance russe a été abattu par un tir ami syrien. L’étude des enregistrements atteste qu’un F-16 israélien s’était caché derrière l’Iliouchine Il-20 pour induire en erreur la défense syrienne.

    La destruction d’un avion militaire russe par la faute d’Israël lors d’une opération commune britannico-franco-israélienne a provoqué la stupeur dans toutes les chancelleries. S’il y avait une ligne rouge depuis le début du conflit autour de la Syrie, il y a sept ans, c’est que jamais les différents protagonistes ne mettaient en danger les forces russes, états-uniennes ou israéliennes.

    On sait très peu de choses avec certitude sur ce qui s’est passé, sinon que :


    - un Torpedo britannique a décollé de Chypre pour se rendre en Irak. Lors de son voyage, il a violé l’espace aérien syrien afin de scanner les défenses syriennes et de rendre l’attaque alliée possible.
    - moins d’une heure après, quatre F-16 israéliens et une frégate française, L’Auvergne, ont tiré sur des cibles en Syrie dans le gouvernorat de Lattaquié. La défense anti-aérienne syrienne a protégé son pays en tirant des contre-missiles S-200 sur les missiles français et israéliens.
    - au cours de la bataille, un F-16 a utilisé comme bouclier un Iliouchine Il-20 russe qui menait une mission de surveillance de la zone et de localisation des lieux de lancement des drones jihadistes. La défense syrienne a tiré un missile en visant la signature thermique de l’avion israélien. Elle aurait donc pu théoriquement détruire l’avion russe par erreur.

    C’est cependant rocambolesque car les missiles S-200 sont munis d’un système de reconnaissance des cibles amies ou ennemies, ce que le ministère russe de la Défense a successivement confirmé, puis démenti. Quoi qu’il en soit, l’Iliouchine a pourtant été détruit sans que l’on sache avec certitude par qui et comment.

    La lâcheté des dirigeants britanniques et français les a conduits à censurer toute information sur leur responsabilité dans cette opération. Londres n’a livré aucun commentaire et Paris a nié les faits. Ni la BBC, ni France-Télévision n’ont osé évoquer le sujet. Pour ces deux pays, plus que jamais, la réalité de la politique extérieure est exclue du débat démocratique.

     

    Interprétation immédiate des évènements

     

    Nous ne savons pas si la destruction de l’avion russe, impliquant la mort des 15 hommes à son bord, est imputable au pilote israélien —ce qui parait très improbable—, à l’armée israélienne ou à l’alliance qui a mené cette attaque.

    De la réponse à cette question dépend un possible conflit entre quatre puissances nucléaires. Cette situation est donc d’une extrême gravité. Elle n’a pas de précédent depuis la création de la Fédération de Russie, fin 1991.

    L’agression britannico-franco-israélienne est la réponse de ces trois pays à l’accord russo-turc signé à Sotchi quelques heures plus tôt. Elle intervient après le refus états-unien début septembre de bombarder la Syrie sous un faux prétexte et l’envoi d’une délégation US dans le monde arabe pour se désolidariser des initiatives britannico-françaises [1].

    Les accords de Sotchi ont été signés par la Turquie sous une forte pression de la Russie. Le président Recep Tayyip Erdoğan avait refusé de signer à Téhéran le Memorandum sur le repli des forces jihadistes et turques d’Idleb, le président Vladimir Poutine lui avait sèchement répondu. D’une part en réaffirmant la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie [2] et, d’autre part, en soulignant pour la première fois l’illégitimité en droit international de la présence militaire turque dans ce pays. Très inquiet, Erdoğan avait accepté une invitation en Russie dix jours plus tard.

    L’accord de Sotchi, tout en éloignant un peu plus la Turquie de l’Otan avec des contrats énergétiques russes, contraignait de facto Ankara à se retirer d’une partie du territoire qu’il occupe, prétendument pour mieux protéger les pseudo-« rebelles » rassemblés dans le gouvernorat d’idleb [3]. En outre, la Turquie ne dispose que d’un mois pour confisquer l’armement lourd de ses amis d’Al-Qaïda et de Daesh dans la zone démilitarisée [4].

    Cet accord était évidemment inacceptable pour Londres, Paris et Tel-Aviv :
    - à terme, il prévoit la fin des jihadistes en tant qu’armée, alors que Londres les encadre, les structure et les manipule depuis des décennies [5] ;
    - la fin du rêve d’un mandat français sur la Syrie et de la création d’une nouvelle colonie française au Nord de ce pays, sous le nom mensonger de « Kurdistan » (le Kurdistan n’est légitime que dans les frontières qui lui ont été reconnues par la Conférence de Sèvres, en 1920. C’est-à-dire non pas en Iran, ni Irak ou en Syrie, mais uniquement dans l’actuelle Turquie [6]).
    - la fin de la domination régionale d’Israël face à une Syrie stable sous protection russe. 

     

    Interprétation à moyen terme des évènements

     

    L’alliance militaire britannico-franco-israélienne n’était pas entrée en action depuis la crise du Canal de Suez, en 1956. À cette époque, Anthony Eden, Guy Mollet et David Ben Gourion avaient engagé conjointement leurs forces pour humilier les nationalistes arabes, particulièrement l’Égyptien Gamal Abdel Nasser, et rétablir les empires coloniaux anglais et français (« Opération Mousquetaire »).

    C’est très exactement ce qui s’est passé avec cette nouvelle attaque : comme l’a confirmé le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, aucune des cibles visées n’était liée de près ou de loin à l’Iran ou au Hezbollah. Cette action britannico-franco-israélienne n’avait aucun rapport avec la lutte internationale contre les jihadistes en général et Daesh en particulier. Elle n’avait pas plus de rapport avec le renversement de la République arabe syrienne ou de son président, Bachar el-Assad.

    Son objectif principal était de tuer des scientifiques militaires, notamment les spécialistes des roquettes de l’Institut des industries techniques de Lattaquié.

    Il s’agit donc de la reprise et de la continuation de la politique d’assassinats ciblés conduite par Israël depuis une vingtaine d’années, successivement contre les scientifiques irakiens, iraniens et désormais syriens. C’est un des piliers de la politique coloniale : empêcher les peuples soumis d’atteindre le même niveau d’éducation que leurs maîtres. Jadis, les Occidentaux interdisaient à leurs esclaves d’apprendre à lire sous peine de mort. Aujourd’hui, ils éliminent leurs scientifiques. Cette politique avait été relancée avec le bombardement britannico-franco-US (14 avril 2018) dont la seule cible détruite fut le centre de recherche scientifique de Barzeh [7], puis avec la rupture de l’accord 5+1 avec l’Iran (JCPoA) qui a contraint ce pays à fermer ses facultés de physique nucléaire (8 mai 2018).

    C’est une répartition des tâches : les jihadistes détruisent le passé, les Occidentaux l’avenir.

     

    Interprétation des évènements sur la longue durée

     

    Depuis le déploiement des troupes russes en Syrie, le 13 septembre 2015, pour aider ce pays à lutter contre les terroristes, les alliés des États-Unis ont compris l’impossibilité de mener à bien le plan US sans risquer de guerre mondiale. Avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, ils ont progressivement remis en question leurs objectifs de guerre, ont abandonné ceux des « Amis de la Syrie » et se sont repliés sur leurs stratégies historiques respectives [8].

    C’est cette logique qui les a conduits à reformer l’alliance qui provoqua la crise de Suez. Et c’est également cette logique qui a poussé l’Allemagne à prendre ses distances avec eux.

    Au début de la Première Guerre mondiale, les empires anglais, français et russe avaient décidé du partage du monde qu’ils réaliseraient le jour de leur victoire. Il fut négocié par Mark Sykes, Georges Picot et Sergueï Sazonov. Durant la Guerre mondiale, le Tsar fut renversé par les Bolcheviks, de sorte que les parties du monde réservées par l’empire russe furent remises en jeu. En définitive, à la fin de la Guerre mondiale, seule la partie du plan relative au Moyen-Orient fut appliquée sous le nom d’accords « Sykes-Picot ».

    Le retour de la Russie dans le jeu international remet donc en cause le partage colonial britannico-français du Moyen-Orient. Le clash prévisible vient de surgir, accidentellement ou volontairement, avec la destruction de l’Iliouchine Il-20 lors de l’opération militaire conjointe britannico-franco-israélienne.

     

    Comment réagir

     

    La stupeur de la communauté internationale devant le surgissement brutal d’un conflit vieux d’un siècle se mesure au silence du twitter de la Maison-Blanche.

    Durant la crise de Suez, les troupes israéliennes engagées étaient deux fois plus nombreuses que l’ensemble des troupes britanniques et françaises. Le total des forces coalisées atteignait 250 000 hommes. Il s’agissait donc d’une opération de très grande ampleur par rapport à celle de Lattaquié. Il n’en reste pas moins que les deux séquences répondent à la même logique diplomatique et sont susceptibles de donner lieu aux mêmes développements.

    Lors de la crise de Suez, en pleine Guerre froide, l’Union soviétique avait menacé le Royaume-Uni, la France et Israël de riposte nucléaire s’ils ne se retiraient pas d’Égypte. L’Otan avait dans un premier temps soutenu les Européens menaçant Moscou de Guerre mondiale, avant de se raviser. En pleine Guerre froide, les États-Unis soutinrent provisoirement l’URSS pour stopper la folie européenne.

    Pour Washington, laisser faire les Européens aurait signifié jeter l’ensemble des pays arabes dans les bras des Soviétiques. En outre, il n’était pas tenable d’accepter l’intervention franco-britannique au moment où ils dénonçaient la répression de la révolution hongroise par le Pacte de Varsovie.

    Le président Dwight D. Eisenhower et le vice-président Richard Nixon lancèrent une attaque monétaire contre la livre sterling, envoyèrent leurs forces navales et aériennes interférer dans le dispositif britannico-franco-israélien et interdirent l’usage des matériels militaires français financés par des fonds US.

    La paix internationale fut préservée grâce à quelques personnalités tierces comme le secrétaire général de l’Onu, Dag Hammarskjöld (qui fut assassiné trois ans plus tard et obtint le prix Nobel de la Paix à titre posthume), le ministre canadien des Affaires étrangères Lester B. Pearson (qui obtint lui aussi le Prix Nobel de la paix) et le leader des non-alignés et Premier ministre indien, Jawaharlal Nehru.

    La crise de Suez a profondément réorganisé non seulement la vie politique internationale mais aussi nationale pour le Royaume-Uni, la France et Israël.


    - Contournant les vétos des Ouest-Européens au Conseil de sécurité, l’Assemblée générale de l’Onu enjoignit le retrait des envahisseurs et créa la première force d’interposition des Nations Unies.
    - Au Royaume-Uni, la Chambre des Communes exigea la fin de la politique coloniale au profit de la promotion des intérêts économiques de Londres via le Commonwealth.
    - En France, les communistes, les gaullistes et les poujadistes (dont Jean-Marie Le Pen) s’unirent contre les centristes et les socialistes ; une configuration que l’on n’a jamais retrouvée depuis. Six ans plus tard, le président De Gaulle considéra qu’en reconnaissant l’indépendance de l’Algérie, il mettait un terme à la collaboration militaire avec l’État colonial d’Israël et reprenait la politique d’amitié et de collaboration avec les peuples arabes qui avait toujours caractérisé la France, hormis la parenthèse coloniale [9].

    La position des Occidentaux sur l’agression de Lattaquié est d’autant plus difficile que, violant leur accord de 2015 avec la Russie, les Israéliens n’ont informé Moscou de leur opération que longtemps après qu’elle a débuté, une minute seulement avant de procéder à leurs tirs. Ils n’ont donné de détails qu’au cours de la bataille. En outre, ils ont menti sur leurs cibles, indiquant volontairement des lieux très éloignés de la vérité. Le Pentagone de son côté, affirme ne pas en avoir été informé du tout. Or, rappelons que l’accord de non-agression mutuelle israélo-russe en Syrie n’existe que parce qu’Israël est l’arsenal US au Moyen-Orient, abritant (avec l’Italie) les principaux stocks de munition états-uniens pour l’ensemble de la région. Si Israël n’a pas prévenu à l’avance le Pentagone de son action, il ne peut bénéficier de la protection US et par conséquent le pacte de non-agression mutuelle peut être remis en question par la Russie.

    La réponse russe dépend de la position de la Maison-Blanche que nous ignorons pour le moment. Elle doit être guidée à la fois par la volonté de faire baisser la tension, si c’est possible, et de maintenir sa dissuasion en punissant le ou les coupables que le Kremlin aura désignés. Il n’est pas nécessaire que la Russie rende cette sanction publique pourvu que les chancelleries concernées en soient informées.

     

    La réponse russe

     

    La Russie avait le choix de ne voir dans la destruction de son avion qu’une faute d’un pilote israélien, ou de l’armée israélienne, ou encore des trois États impliqués (Royaume-Uni, France et Israël). Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a téléphoné à son homologue israélien, Avigdor Lieberman. Il l’a informé qu’il tient Israël pour responsable de l’accident et se réserve le droit de riposter. Un peu plus tard, le président Poutine a déclaré : « Il s’agit d’une série d’événements tragiques, car notre avion n’a pas été abattu par un appareil israélien ». Il a tenu à distinguer cette situation de celle de la destruction du Sukhoï 24-M abattu volontairement par la chasse turque, en novembre 2015.

    Le chargé d’affaire israélien à Moscou, Keren Cohen Gat, a été convoqué au ministère des Affaires étrangères. Tandis que, de manière réflexe, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, tentait de rejeter la responsabilité de l’accident sur l’Iran. Une délégation israélienne, conduite par le chef d’état major de son armée de l’Air, le général Amikam Norkin, s’est alors précipitée à Moscou avec une célérité sans précédent. Il a contesté les affirmations du ministère russe de la Défense, affirmé qu’Israël est innocent et que toute la faute revient à l’incurie des Syriens.

    Le président Donald Trump, grand admirateur de la politique étrangère de Richard Nixon, tient là l’occasion d’en finir avec le soutien britannico-franco-israélien à l’État profond US. Cependant, il ne peut donner l’impression, en pleine campagne électorale législative, de soutenir le rival russe et de taper sur les alliés. Il cherche donc un moyen de présenter à son opinion publique intérieure ce grand revirement. Dans cette perspective, il a condamné lors d’une interview à Hill TV, l’engagement US au Moyen-Orient élargi décidé par son prédécesseur George Bush Jr après les attentats du 11 septembre 2001.

    Le 23 septembre, le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konashenkov, a présenté la synthèse des renseignements russes et des informations transmises par la Syrie et Israël.


    - Il a accusé l’État hébreu d’avoir délibérément violé l’accord de non-agression mutuelle de 2015 en ne prévenant pas à l’avance la Russie de son attaque et en mentant sur ses cibles.
    - Il l’a accusé d’avoir mis en danger les vols civils présents dans cette zone de Méditerranée, et d’être responsable de la destruction de l’Iliouchine Il-20.
    - Il a dénoncé sa non-assistance aux soldats russes lorsque leur avion décrochait.
    - Il a également accusé le général Amikam Norkin d’avoir menti en prétendant que les jets israéliens étaient déjà rentrés en Israël lorsque l’avion russe est tombé.
    - Il a enfin écarté les accusations d’amateurisme portées à l’encontre de la défense syrienne.

    Il s’est par contre abstenu de mettre en cause publiquement le Royaume-Uni et la France pourtant eux aussi concernés par ses remarques contre Israël.

    Dans le cas où la Maison-Blanche trouverait une narration acceptable des faits pour ses électeurs, la Russie pourrait interdire au Royaume-Uni, à la France et à Israël toute intrusion dans l’espace maritime, terrestre et aérien de la Syrie sans autorisation de Damas. Londres et Paris devraient cesser leurs menaces de bombardement sous quelque prétexte que ce soit (les fausses armes chimiques) et retirer leurs forces spéciales. Cette mesure serait édictée pour tout protagoniste, en général, sauf pour les États-Unis et à Idleb pour la Turquie.

     

    [1] « Qui veut relancer la guerre en Syrie ? », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie) , Réseau Voltaire, 4 septembre 2018.

    [2] « Déclaration de l’Iran, de la Russie et de la Turquie sur la Syrie », Horizons et débats (Suisse) , Réseau Voltaire, 7 septembre 2018.

    [3] « La bataille d’Idleb est repoussée », Réseau Voltaire, 18 septembre 2018.

    [4] « Mémorandum de stabilisation de la situation dans la zone de désescalade d’Idleb », Réseau Voltaire, 17 septembre 2018.

    [5] Voir la seconde partie de Sous nos yeux. Du 11-Septembre à Donald Trump, Thierry Meyssan, Demi-Lune, 2017.

    [6] « Les projets de Kurdistan », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 septembre 2016.

    [7] « Le fiasco du bombardement de la Syrie », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 24 avril 2018.

    [8] « Sortir de la guerre contre la Syrie », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 11 septembre 2018.

    [9] « Conférence de presse de Charles De Gaulle, extrait relatif à Israël », Réseau Voltaire, 27 novembre 1967.

    Photo: Le chef d’état major de l’armée de l’Air israélienne, le général Amikam Norkin, arrive en urgence à Moscou, le 20 septembre 2018, pour présenter sa version des événements. Une fois ses preuves vérifiées et confrontées aux autres enregistrements, il s’avérera qu’Israël ment avec aplomb.

    source:http://www.voltairenet.org/article203057.html

    https://reseauinternational.net/londres-paris-et-tel-aviv-seront-ils-sanctionnes-par-moscou-et-washington/


    votre commentaire
  •  L'horreur américaine, comment lui résister - et résister !

     

    L'horreur américaine, comment lui résister - et résister !

    Introduction de chantal dupille dite eva R-sistons

     

    Voici un article exceptionnel, qui à la fois montre l'horreur américaine, sa décadence progressive, et qui propose des pistes pour résister à l'intolérable. R-sistons à l'intolérable était mon premier blog, celui qui m'a fait connaître, autant pour l'immensité de mon travail quotidien pendant presque dix ans, que pour mes analyses souvent d'alerte: Ainsi, j'avais annoncé que l'Ukraine, avec la Crimée, deviendrait l'un des points les plus chauds, les plus menaçants, de la planète.

    Pour moi, on doit partir de la réalité - d'un pays, d'une situation.. - et sans cesse trouver des réponses à celle-ci, en somme la quête de la vérité doit mener à l'engagement résistant - et de  vie.

    Lorsqu'on voit un continent colonisé par de pauvres hères après avoir massacré la population locale, devenir une entité diabolique, occasionnant auprès de sa population comme à l'extérieur, les pires atrocités, on se demande comment il peut devenir un modèle pour l'Europe et pour la France. Sarkozy, Hollande et Macron sont de sordides agents de l'Amérique, prêts à copier tous ses travers et à participer à ses guerres. La France est tombée bien bas, au point de se prostituer devant des criminels sans foi ni loi ni culture. Elle perd chaque jour un peu plus sa souveraineté et son honneur ! De Gaulle doit se retourner dans sa tombe...

    France-Amérique, l'horreur est devant nous. Comment vivre dans ce monde chaque jour plus insensé ? Il y a quelques années, j'avais envoyé un tweet ne devant alors pas dépasser deux lignes : "La recette de la sécurité et du "bonheur", aujourd'hui, est l'autonomie alimentaire, la créativité, et la solidarité". L'auteur de l'article joint, souligne aussi que pour survivre dans ce monde malsain, il faut en particulier être créatif, s'organiser ensemble, agir à l'échelle locale, passer à l'action en développant la force d'âme. Moi-même j'ai choisi de vivre dans un hameau à l'ancienne, vie simple et solidaire des habitants, tout en dénonçant ce monde fou en germe, et en incitant à résister à l'intolérable qui s'approfondit chaque jour.

    Dégustez l'article joint. L' "ami américain" de nos dirigeants, est l'ennemi de tous, et il importe de répandre la vérité puis de résister à l'intolérable...

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Je vous recommande la lecture de ce commentaire envoyé le 13.9.18 sur un autre de mes blogs, Thierry Theller, http://actualiteevarsistons.eklablog.com/effrayant-un-president-de-la-republique-macron-qui-meconnait-la-realit-a148482746

     

     

    Ce que je n’aime pas dans l’Amérique de l’après 11 septembre 2001

    Ce que je n’aime pas dans l’Amérique

    de l’après 11 septembre 2001

    13 septembre 2018

     

    Par John W. Whitehead

    « Un patriote doit toujours être prêt à défendre son pays contre son gouvernement. » Edward Abbey, écrivain américain.

    La vie dans une Amérique de l’après-11 septembre ressemble de plus en plus à une chute libre sans fin au fond d’un terrier dans une réalité alternative terrifiante et dystopique où les citoyens n’ont aucun droit, où le gouvernement n’est pas un ami de la liberté et où tout ce que nous avons toujours su et aimé des valeurs et principes qui ont fait la grandeur de ce pays a été détourné.

    Depuis le 11 septembre 2001, nous avons parcouru un chemin étrange et pénible, jonché des débris de nos libertés jadis vantées.

    Nous sommes passés d’un pays très fier d’être un modèle de démocratie représentative à un modèle de la façon de persuader les citoyens de marcher dans la même direction qu’un État policier.

    Oussama Ben Laden a averti à juste titre que :

    « La liberté et les droits de l’homme en Amérique sont condamnés. Le gouvernement américain mènera le peuple américain – et l’Occident en général – dans un enfer insupportable et une vie étouffante. »

    Ces 17 dernières années ont donné raison à Ben Laden dans sa prédiction.

    Ce qui a commencé avec l’adoption du USA Patriot Act en octobre 2001 a fait boule de neige dans l’éradication de toutes les mesures vitales contre les dérives du gouvernement, la corruption et les abus.

    L’acquiescement inconditionnel des citoyens à tout ce que le gouvernement veut faire en échange de la promesse fantôme de la sécurité et de la protection a donné naissance à une société enfermée dans une antithèse militarisée, mécanisée, ultra-sensible, légaliste, et égocentrique de tous les principes sur lesquels notre nation a été fondée.

    Ce n’est pas la liberté.

    C’est une cellule de prison.

    surveillanceDans un contexte de surveillance gouvernementale, de police militarisée, de raids de l’équipe du SWAT, de confiscation de biens, d’expropriation, de surcriminalisation, de drones de surveillance armés, de scanners corporels, d’interpellations et de fouilles, de raids du VIPR et autres, qui ont tous été approuvés par le Congrès, la Maison blanche et les tribunaux, nos libertés constitutionnelles ont constamment été sapées, affaiblies et réduites, et généralement mises à l’écart.

    Nos pertes augmentent de jour en jour.

    La liberté d’expression, le droit de protester, le droit de contester les méfaits du gouvernement, la procédure officielle, la présomption d’innocence, le droit à la légitime défense, la responsabilité et la transparence du gouvernement, la vie privée, la presse, la souveraineté, le droit de réunion, l’intégrité physique, un gouvernement représentatif : tout cela et beaucoup plus sont des victimes de la guerre gouvernementale contre le peuple américain, qui a pris une tournure décisive le 11 septembre.

    Depuis que les tours sont tombées le 11 septembre 2001, le peuple américain a été traité comme un combattant ennemi, à être espionné, suivi, scanné, interpellé, fouillé, soumis à toutes sortes d’intrusions, intimidé, envahi, dévalisé, malmené, censuré, réduit au silence, tué, enfermé et privé des procédures légales.

    En nous laissant distraire par des exercices de terreur, des guerres à l’étranger, des avertissements codifiés par couleur, des « underwear bombers » et autres exercices soigneusement conçus de propagande, de tour de passe-passe et de brouillage, nous ne nous sommes pas rendus compte que le véritable ennemi de la liberté se cachait parmi nous pendant tout le processus.

    Le gouvernement des États-Unis représente maintenant une menace plus grande pour nos libertés que toute entité terroriste, extrémiste ou étrangère ne pourrait le faire.

    swatAlors que près de 3 000 personnes sont mortes dans les attentats du 11 septembre 2001, le gouvernement américain et ses agents ont facilement tué au moins dix fois plus de civils aux États-Unis et à l’étranger depuis le 11 septembre 2001 grâce aux tirs de la police, aux raids de l’équipe du SWAT, aux attaques de drone et aux opérations motivées par le profit pour faire la police du monde, vendre des armes aux nations étrangères et provoquer des conflits civils afin de garder le complexe militaro-industriel rentable.

    Non, le gouvernement américain n’est pas l’ami des citoyens, ni notre protecteur, et la vie aux États-Unis d’Amérique après le 11 septembre n’a rien à voir avec un pique-nique.

    Dans l’intérêt d’une divulgation complète, voici certaines des choses que je n’aime pas dans la vie de l’Amérique de l’après-11 septembre :

    Je n’aime pas qu’on me traite comme si ma seule valeur pour le gouvernement était d’être une source de travail et de revenus.

    Je n’aime pas qu’on me perçoive comme un consommateur et un ensemble de données.

    Je n’aime pas être espionné et traité comme si je n’avais aucun droit à la vie privée, surtout chez moi.

    Je n’aime pas les représentants du gouvernement qui font pression pour mon vote et qui m’ignorent une fois élu. Je n’aime pas avoir des représentants incapables et peu disposés à me représenter. Je n’aime pas la fiscalité sans représentation.

    Je n’aime pas être intimidé par des bureaucrates au gouvernement, des justiciers déguisés en flics ou des techniciens sans visage.

    Je n’aime pas qu’on me pousse à financer des programmes gouvernementaux dont le seul but est d’accroître le pouvoir et la richesse de l’élite des entreprises.

    Je n’aime pas être forcé de payer pour des guerres à l’étranger qui n’ont d’autre but que d’étendre la portée du complexe militaro-industriel.

    Je n’aime pas être soumis à des scanners, des interpellations, des fouilles par palpation et autres humiliations par la TSA.

    controlJe n’aime pas les raids VIPR sur des cibles dites « sensibles » comme les centres commerciaux et les dépôts de bus par des sosies de Dark Vador.

    Je n’aime pas les centres de fusion, qui représentent les efforts combinés de surveillance des forces de l’ordre fédérales, étatiques et locales.

    Je n’aime pas être traité comme un sous-fifre par des agents du gouvernement qui sont censés travailler pour moi. Je n’aime pas être menacé, intimidé, soudoyé, battu et volé par des personnes chargées de protéger mes droits. Je n’aime pas être réduit au silence, censuré et marginalisé. Je n’aime pas que mes mouvements soient suivis, que mes conversations soient enregistrées et que mes transactions soient cataloguées.

    Je n’aime pas les zones de liberté d’expression et les lois sur les intrusions qui restreignent les droits du Premier amendement américain.

    Je n’aime pas les lois qui criminalisent les Américains pour des activités par ailleurs légales comme la dispense d’études religieuses à la maison, la culture de légumes dans la cour ou la collecte d’eau de pluie.

    Je n’aime pas la NDAA, qui permet au président et aux militaires d’arrêter et de détenir indéfiniment des citoyens américains.

    Je n’aime pas le Patriot Act, qui a ouvert la porte à toutes sortes d’abus et d’intrusions du gouvernement dans nos vies privées.

    Je n’aime pas le Département de la Sécurité Intérieure (DHS), qui est devenu l’armée permanente des États-Unis en opposition directe avec les sombres avertissements de ceux qui ont fondé notre pays.

    Je n’aime pas qu’on utilise des armes militaires telles que des véhicules blindés, des canons à sons et d’autres armes semblables contre les citoyens américains.

    Je n’aime pas que des agences gouvernementales comme le DHS, le Post Office, l’Administration de la Sécurité Sociale et Wildlife stockent des balles à pointe creuse. Et je n’aime certainement pas les implications que pourrait avoir la construction de centres de détention pouvant accueillir des citoyens américains.

    Je n’aime pas le fait que les services de police à travers le pays « aient reçu des dizaines de milliers de mitrailleuses, près de 200 000 magasins de munitions, des milliers d’équipements de camouflage et de vision nocturne, des centaines de silencieux, de véhicules blindés et d’avions ».

    Je n’aime pas l’engouement de l’Amérique pour l’enfermement à vie des gens pour des crimes non-violents. Il y a des milliers de personnes aux États-Unis qui purgent des peines d’emprisonnement à perpétuité pour des crimes non violents, y compris le vol d’une veste, le siphonnage d’essence dans un camion, le vol d’outils ou la tentative d’encaisser un chèque volé.

    Je n’aime pas payer environ 29 000 $ par année par détenu juste pour garder ces délinquants non violents en prison.

    patrolJe n’aime pas que l’argent durement gagné des contribuables soit utilisé contre moi.

    Je n’aime pas la nature partisane de la politique d’aujourd’hui, qui a tellement polarisé les Américains qu’ils sont incapables de s’unir contre les abus du gouvernement.

    Je n’aime pas les ragots de divertissement qui passent pour de la couverture médiatique aujourd’hui.

    Je n’aime pas le fait que ceux qui se trouvent dans un rayon de 40 kilomètres de la frontière obtiennent une place au premier rang de l’État policier américain, parce que les agents de la Border Patrol sont maintenant autorisés à fouiller les maisons des gens, à sonder intimement leur corps et à fouiller leurs biens, le tout sans mandat.

    Je n’aime pas les écoles publiques qui traitent les élèves comme s’ils étaient des détenus. Je n’aime pas les lois de tolérance zéro qui criminalisent les comportements enfantins. Je n’aime pas un système d’éducation publique qui met l’accent sur la mémorisation par cœur et le passage de tests plutôt que sur l’apprentissage, la synthèse et la pensée critique.

    Je n’aime pas les commissariats de police dont le but premier – que ce soit par le biais de lois sur la confiscation des biens, de pièges d’excès de vitesse ou de caméras aux feux rouges – est de faire des profits au détriment de ceux qu’ils ont juré de protéger. Je n’aime pas la police militarisée et les raids onéreux du SWAT.

    Je n’aime pas les programmes du ministère de la Défense et du DHS qui transfèrent le matériel militaire excédentaire à la police locale et nationale. Je n’aime pas que la police locale s’habille et agisse comme s’il s’agissait de l’armée tout en me considérant comme un combattant ennemi.

    Je n’aime pas les programmes gouvernementaux qui récompensent les flics pour avoir dévalisé des maisons et terrorisé les propriétaires.

    Je n’aime pas qu’on me traite comme si je n’avais aucun droit.

    Je n’aime pas que les États à court d’argent concluent des ententes avec des sociétés privées pour gérer les prisons en échange du maintien d’un taux d’occupation de 90 % pendant au moins 20 ans. Je n’aime pas le fait que les prisons américaines soient devenues la source de main-d’œuvre bon marché pour les entreprises américaines.

    jobJe n’aime pas répondre à un président impérial qui opère au-dessus de la loi.

    Je n’aime pas l’injustice qui passe pour de la justice devant les tribunaux.

    Je n’aime pas les procureurs qui veulent tellement gagner qu’ils permettent à des innocents de souffrir pour des crimes qu’ils n’ont pas commis.

    Je n’aime pas les deux poids, deux mesures qui permettent aux représentants du gouvernement d’enfreindre les lois et jouir de l’immunité, quand l’Américain moyen prend la peine maximale.

    Je n’aime pas les flics qui tirent en premier et posent des questions plus tard.

    Je n’aime pas que les chiens policiers soient traités avec plus de respect et bénéficient de plus de droits que les citoyens américains.

    Je n’aime pas vivre dans une société suspecte.

    Je n’aime pas qu’on accuse les Américains d’être coupables tant qu’ils n’ont pas prouvé leur innocence.

    Je n’aime pas que la technologie soit utilisée comme une épée à double tranchant contre nous.

    Par-dessus tout, je n’aime pas avoir l’impression qu’il n’y a aucun espoir de renverser la situation.

    Maintenant, il y a ceux qui suggèrent que si je n’aime pas ce qui se passe dans ce pays, je devrais partir et aller ailleurs. Certes, il y en a parmi mes concitoyens qui partent pour des rives plus amicales.

    Cependant, je n’abandonnerai pas ce pays sans me battre.

    J’ai l’intention de continuer à me battre, à écrire, à m’exprimer, à me faire entendre, à crier si nécessaire, à intenter des poursuites, à contester le statu quo, à écrire des lettres à la rédaction, à tenir mes représentants responsables, à penser nationalement mais à agir localement et, en général, à faire tapage lorsque le gouvernement essaie de saper la Constitution et à bafouer les droits des citoyens.

     

    Notre pays est peut-être en difficulté, mais tout n’est pas encore perdu.

    La première étape commence avec vous.

     

    1- Éduquez-vous. Connaissez vos droits. Prenez le temps de lire la Constitution. Étudiez et comprenez l’histoire parce que les récits de ceux qui cherchent le pouvoir et de ceux qui leur résistent sont vieux comme le monde. La Déclaration d’Indépendance témoigne de cette lutte et de l’esprit révolutionnaire qui a vaincu la tyrannie. Comprendre les questions vitales du jour afin que vous puissiez être au courant des menaces qui pèsent sur la liberté. Restez au courant de l’actualité et de la législation.

    2- Impliquez-vous. Participez activement aux affaires communautaires locales, à la politique et aux batailles juridiques. Comme le dit l’adage : « Penser à l’échelle nationale, agir à l’échelle locale. » L’Amérique devait être avant tout un système de gouvernements locaux, ce qui est bien loin de la bureaucratie fédérale colossale que nous avons aujourd’hui. Pourtant, pour que nos libertés soient rétablies, il faut commencer par comprendre ce qui se passe dans sa propre cour – à la maison, dans son quartier, dans son district scolaire, au conseil municipal – et prendre des mesures à l’échelle locale. Répondre aux besoins locaux non satisfaits et réagir aux injustices, voilà ce qu’est l’activisme de base. S’impliquer dans la politique locale est un moyen d’apporter le changement.

    3- Organisez-vous. Comprenez vos forces et vos faiblesses et exploitez vos ressources. Jouez avec vos forces et vos atouts. Organisez des réunions stratégiques pour élaborer des méthodes et des moyens de s’attaquer au problème. Établissez l’ordre de priorité de vos enjeux et de vos batailles. Ne vous limitez pas aux protestations et aux pétitions sur papier. Sortez des sentiers battus. Le temps est court et les ressources sont limitées, alors utilisez vos ressources le mieux possible.

    4- Soyez créatif. Soyez audacieux et imaginatifs, car il s’agit d’une guérilla, non pas à l’aide de chars et de fusils, mais par des méthodes créatives de dissension et de résistance. Répondre de façon créative aux circonstances sera souvent l’une de vos rares ressources si vous voulez être un agent de changement efficace. Tout effort créatif, aussi petit soit-il, est significatif.

    5- Utilisez les médias. Une utilisation efficace des médias est essentielle. Attirer la couverture médiatique ne fait pas qu’améliorer et amplifier vos efforts, c’est aussi un outil d’éducation précieux. Il permet de faire connaître votre message à un public beaucoup plus large.

    6- Lancez des feux de broussailles pour la liberté. Prenez conscience que vous n’êtes pas seul. Vous venez d’une longue lignée historique d’individus qui ont mis leurs croyances et leur vie en jeu pour maintenir la liberté en vie. Engagez ceux qui vous entourent dans des discussions sur des questions importantes. Mettez-les au défi de participer à un dialogue national. Comme je l’ai souvent dit, une personne qui assiste à une réunion d’urbanisme avec un panneau de protestation est un réactionnaire. Trois individus à la même réunion avec le même panneau sont un mouvement. Vous constaterez que ceux qui sont au pouvoir ont peur et respectent les chiffres. Cela ne veut pas dire que les croisades solitaires ne sont pas importantes. Il y a des moments où vous vous retrouverez totalement seul dans la position que vous prenez. Cependant, il y a du pouvoir dans le nombre. Les politiciens le comprennent. Alors, allez-y et commencez à mobiliser des appuis pour votre cause.

    7- Passez à l’action. Soyez prêt à vous mobiliser à l’improviste. Peu importe qui vous êtes, où vous vous trouvez ou quelles ressources sont à votre disposition. Ce qui compte, c’est que vous reconnaissiez les problèmes et que vous vous en préoccupiez suffisamment pour faire quelque chose à leur sujet. Que vous ayez 8, 28 ou 88 ans, vous avez quelque chose d’unique à apporter. Vous n’avez pas besoin d’être un héros. Vous n’avez qu’à vous présenter et être prêt à passer à l’action.

    8- Soyez tourné vers l’avenir. Méfiez-vous d’être tellement « dans le moment présent » que vous négligiez de penser à l’ensemble de la situation. Élaborez une vision pour l’avenir. Ce que vous espérez réaliser est-il durable ? Avez-vous élaboré un plan pour continuer à éduquer les autres au sujet des problèmes que vous espérez régler et vous assurer que les autres continueront à votre place ? Prenez le temps de transmettre la valeur de la liberté aux jeunes générations, car elles seront un jour à l’avant-garde de ces batailles.

    9- Développez la force d’âme. Qu’est-ce qui a conduit aux mouvements de protestation réussis du passé dirigés par des gens comme Martin Luther King Jr. ? King refusait d’être découragé. Et le moment venu, il était prêt à descendre dans la rue pour ce qu’il croyait et même à aller en prison si nécessaire. King risquait d’avoir un casier judiciaire en commettant des actes de désobéissance civile non violente. Une mise en garde s’impose ici. Avant de recourir à la désobéissance civile non violente, toutes les alternatives raisonnables doivent être épuisées. S’il est possible de modifier le cours des événements par les voies normales (par exemple, la négociation, une action en justice ou une loi), il faut les tenter.

    10- Soyez désintéressés et prêts aux sacrifices. La liberté n’est pas gratuite – il y a toujours un prix à payer et un sacrifice à faire. Pour qu’un mouvement soit vraiment couronné de succès, il doit être animé par des individus qui recherchent un plus grand bien et qui ne s’écartent pas de leurs objectifs. Il faudra de l’audace, du courage et de grands sacrifices. Rarement la gloire, le pouvoir et la richesse se trouveront au bout de ce chemin particulier. Ceux qui le parcourent trouvent inévitablement le chemin marqué par les épreuves, les persécutions et les conflits. Pourtant, il n’y a pas de solution facile.

    livre11- Demeurez optimiste et gardez espoir. Bien que nos droits soient de plus en plus attaqués, nous avons encore certaines libertés. Comme je l’indique clairement dans mon livre Battlefield America : La guerre contre le peuple américain, on peut encore se défendre. Nous avons le droit d’exprimer notre désaccord, de protester et même de critiquer vigoureusement le gouvernement et ses lois ou de nous y opposer. La Constitution nous garantit ces droits. Dans un pays comme les États-Unis, un citoyen armé d’une connaissance de la Déclaration des droits et du courage de se lever et de se battre peut encore être une force avec laquelle il faut compter, mais il devra s’exprimer lorsque les autres se taisent.

    Soyez persévérant et les possibilités seront infinies. Vous pouvez être la voix de la raison. Utilisez votre voix pour encourager les autres. On peut faire beaucoup en se contentant de parler franchement. Souvent, il suffit d’une seule voix pour que les choses se lancent. Donc, si vous vous en souciez vraiment, si vous êtes sérieux et si vous voulez aider à changer les choses pour le mieux, dépoussiérez vos armes du premier amendement et prenez position, même si cela signifie être ostracisé par ceux qui sinon vous appuieraient.

    Ce ne sera pas facile, mais courage. Et n’abandonnez pas.

    Source : What I Don’t Like About Life in Post-9/11 America

    traduit par Pascal, revu par Martha pour Réseau International

     

    https://reseauinternational.net/ce-que-je-naime-pas-dans-lamerique-de-lapres-11-septembre-2001/


    1 commentaire
  •  

     

    Grandeur et décadence d'Emmanuel Macron

    par Chantal Dupille, matricule 2823

     

     

    Le 16 juillet 2018, Donald Trump et Vladimir Poutine se sont rencontrés au sommet de Helsinki. Quel enjeu ? Sans doute un premier pas vers un rapprochement de deux dirigeants, de deux grandes nations, un essai de partenariat sur les questions mondiales, la gestion de la planète, bref le sentiment commun que le temps de l'unilatéralisme est révolu, et qu'il faut commencer à ouvrir de nouvelles voies vers la paix, vers un monde plus stable. De surcroît, désormais des militaires russes et américains ont fait l'utile expérience de la coopération, et en mettant en place des canaux de communication opérationnels, ils ont pu éviter des confrontations imprévisibles, toutes sortes d'incidents, notamment en Syrie. Les Présidents Trump et Poutine n'ont-ils pas finalement le même but, celui de voir les grandes puissances tenter de résoudre les problèmes ensemble, et peut-être aussi esquisser une ébauche de désarmement nucléaire ? Ils ont tant de points communs : L'Etat profond qui sacrifie les besoins intérieurs et la sécurité des peuples au profit de ses intérêts égoïstes, le globalisme, l'OTAN, les guerres, les ingérences, le Nouvel Ordre Mondial, le Grand remplacement, ou encore les dérives actuelles au détriment des Nations, des souverainetés, de la religion chrétienne, des familles, des traditions... tout cela leur fait horreur ! Et ils dénoncent les Fake News, la Presse partisane. Voilà pour le Système deux individus dangereux, finalement... à éliminer !

    En filigrane, n'y a-t-il pas là une situation d'affrontement entre d'une part, les prémices d'une alliance Russie-Etats-Unis, avec les Présidents Poutine et Trump, et d'autre part, l'Etat profond américain et anglais contre une entente Russie-Etats-Unis et leur vision du monde, avec par exemple un Macron comme icône ? 

    Macron. Par excellence l'homme du Système. Celui qui se voit roi de la France, et sans le dire, leader de l'Europe et pourquoi pas, aussi, le dirigeant le plus beau, le plus intelligent, le plus séduisant du monde, le plus créatif, celui qui est capable de supplanter tous les Trump, les Poutine, les Merkel... Bref, le N° 1 ! Et un N°1 attendant un plan promotionnel mondial de sa personne...

     

    Il faut sauver le soldat Macron

     

    Pour le Système, une occasion se présente pour espérer graver dans les esprits le "séduisant" Jupiter français : Le Mondial, en Russie. Il faut que la France-Macron gagne et rayonne dans le monde, une promotion bien nécessaire au moment où la popularité du Président semble décliner dans son pays et même si en Europe des adversaires résolus se lèvent contre lui, même si l'Allemagne se détourne peu à peu de ses choix, même si un duel Macron-Orban se dessine, même si de vigoureux dirigeants italiens se dressent de plus en plus sur sa route qu'il voyait mondialement glorieuse... Il faut que l'enfant chéri du Système soit propulsé et qu'il incarne coûte que coûte la réussite, la perfection, la victoire pour tous ; N'a-t-il d'ailleurs pas une personnalité hors du commun, laissant en arrière tous les autres, éclaboussant tous ?

     

    macron

     

    Jusque là, les presstitués avaient encensé Emmanuel Macron, en particulier dans le monde anglo-saxon et en France : "il a sans doute fini par croire à son destin planétaire. “Macron sauve le monde”, titrait Challenges en mai 2017 au sujet d’un sommet européen que son insignifiance a condamné à l’oubli. Mais ce n’était que le hors d’œuvre. On eut droit, par la suite, à un véritable morceau d’anthologie. “Macron : naissance d’un chef de guerre”, osait Le Point..." (1).

    Pour le Système, la France, en fait Emmanuel Macron, DEVAIT gagner le Mondial. Avec cet événement planétaire, le moyen était trouvé de booster définitivement ce super communiquant afin qu'il devienne pour le monde, face à des Trump et Poutine indociles, le leader, le dirigeant N°1, et qu'il puisse être la locomotive du Nouvel Ordre Mondial, son ambassadeur "charmant" - bref Merlin l'enchanteur... capable de conduire les Français vers l'abîme !

     

    Dans l'esprit des tortueux architectes du Nouvel Ordre Mondial, grâce à l'opportune occasion du Mondial, le Président qui dégringolait allait donc devenir l'idole des amateurs de foot, puis incarner la France victorieuse, remonter dans les sondages, et ensuite, le Système pensait propulser le séduisant Jupiter au rang de modèle pour le monde... contre les peuples "ensorcelés". Et ce leader de la France gagnante black-blanc-beur, multiculturelle (2) , pourrait aussi donner le goût de l'accueil des migrants cher aux Soros, et même brillamment, de surcroît, plaider pour les guerres de ses amis néo-cons, par exemple contre la Syrie, le Liban, le Hezbollah, l'Iran sinon la Russie, ou pour le plan Kushner contre les Palestiniens voire aussi, plus largement, contre les "valeurs" des Poutine et Trump anti UE, ingérences, OTAN... Voilà un avocat sur mesure de l'Amérique "profonde", cette mafia qui vampirise la planète pour son SEUL profit ! Car penser que les dirigeants de la Russie et des Etats-Unis cherchent ensemble à se débarrasser de l'Etat profond, n'est pas de la politique fiction. Et Macron, flanqué de sa nounou, aurait été orchestré pour supplanter ces deux gêneurs du Système...

    Le Mondial a donc été gagné par la France. Vraiment ? Il se chuchote partout que la France aurait été avantagée par l'arbitrage ! Voici des échos, dont celui, étrange, de Goldman Sachs. Mais il faut d'abord noter que la Coupe du monde a établi un record, celui des pénaltys sifflés dans une même édition : "En effet, durant les deux semaines de compétition qui se sont écoulées, soit 36 matches avant ceux d'aujourd'hui, 20 pénaltys ont été accordés. Un chiffre hallucinant qui témoigne de l'enjeu de la plus grande des compétitions internationales, mais aussi de l'utilisation nouvelle de la VAR, l'assistance vidéo à l'arbitrage".

    - Dans une analyse prédictive publiée juste avant le début de la Coupe du monde de foot 2018 en Russie, les analystes de Goldman Sachs estimaient qu'une victoire des Bleus pourrait faire tomber en France les derniers boucliers tendus face aux réformes d'Emmanuel Macron, que la banque soutient. " Peut-être une performance exceptionnelle de l'équipe de football française aiderait-elle à réduire l'opposition actuelle aux réformes en renforçant la cohésion sociale derrière 'Les Bleus' " (..) Oui, vous avez bien lu : la banque d'investissement américaine, dont la responsabilité avait été pointée dans l'aggravation de la crise grecque, compte sur le foot comme un opium qui endormirait le bon peuple français, lui faisant avaler des réformes dont il n'aurait pas forcément voulu sans cette deuxième étoile flanquant désormais le maillot bleu !

    - RDS, Coup de théâtre! Pénalty pour la France ! https://www.rds.ca/videos/soccer/fifawc/teams/40863/coupe-du-monde-fifa-2018-coup-de-theatre-penalty-pour-la-france-3.1283269

    - D'après le milieu Croate Ivan Rakitic, "la France a été avantagée par l'arbitrage. On méritait de gagner" : "C'est dommage que l'arbitre n'ait pas demandé la vidéo pour la faute sur le premier but mais seulement pour prendre une décision contre nous», a-t-il ajouté. «La faute sur le premier but n'est clairement pas une faute, le penalty est très, très douteux...". Voir aussi ici : https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ivan-rakitic-on-meritait-de-gagner/923292

     - "Peu avant l’heure de jeu du premier match de l’équipe de France contre l’Australie à Kazan, lors de la coupe du monde en Russie, Antoine Griezmann file au but à la lutte avec le défenseur Joshua Risdon puis s’écroule dans la surface de réparation. Le jeu continue sous l’œil imperturbable de l’arbitre. Ce dernier a estimé que le contact entre les deux joueurs était licite. Mais quelques dizaines de secondes plus tard, alors que le ballon n’est toujours pas sorti du terrain et que le jeu continue, l’arbitre arrête le match et va consulter l’écran mis à sa disposition sur le bord de la touche : il vient d’en recevoir le « conseil » dans son oreillette en provenance du comité VAR (« video assistant referee ») installé devant de multiples écrans à Moscou. Au bout de quelques dizaines de secondes supplémentaires de visionnage, sa décision est prise : il y avait en fait penalty pour la France et on procède à un curieux rembobinage du match. On revient à la faute commise plusieurs minutes auparavant, un penalty est accordé. C’est la première décision d’arbitrage vidéo, ou VAR, de la coupe du monde".

    Téléfoot, @telefoot_TF1 : C'est une grande première dans l'histoire de la CDM : la vidéo a aidé l'arbitre à prendre une décision et elle est en faveur de la France et Griezmann

    suite ici : https://theconversation.com/coupe-du-monde-2018-de-quoi-larbitrage-video-est-il-le-nom-98508

    - A plusieurs reprises pendant la finale de la Coupe de la Ligue, le recours (ou non) à l'arbitrage vidéo a fait polémique. Et alimenté le débat sur Twitter.

    https://www.programme-tv.net/news/sport/football/204032-football-polemique-sur-larbitrage-video-pendant-la-finale-de-la-coupe-de-la-ligue-remportee-par-le-psg-revue-de-tweets/

    . Moi y en a Devin ! Tweet antérieur, vérifiez: et donc pour faire passer le supo, il ne serait pas exclu que la France ait acheté la victoire pour l'équipe censée la representer. Toute nouvelle CRASSE de l'État/UE au peuple français passerait inaperçue dans la liesse de la jungle. 

    - Et la vérité, c'est que beaucoup (comme moi d'ailleurs) pensaient que la Croatie était la meilleure équipe, et ne supportaient pas, par ex, un penalty accordé à la France et à Griezmann : "La Croatie est l'équipe la plus convaincante de ce mondial pour le moment, La technicité des joueurs croates est fantastique à regarder (francefootball.fr/news), ou encore , Dejan Lovren (défenseur de la Croatie) : «La France n'a pas joué au football» : https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Dejan-lovren-defenseur-de-la-croatie-la-france-n-a-pas-joue-au-football/92365

    - Sur Yahoo.com, on apprend que Roberto Martinez, le sélectionneur de la Belgique, "détruit les Bleus", il parle de "performance plutôt moche" de l'équipe française.  
     
    Pour beaucoup, "trop d’intérêts sont en jeu d’où inévitablement des accords occultes, des rencontres arrangées, et bien sûr des joueurs achetés, comme partout dans le monde du sport. Et là, lors de ce Mondial certainement organisé, il est quand même difficile d'imaginer qu'une équipe qui a failli ne même pas passer en 8 de finale, puisse l'emporter ! Surtout après les erreurs d'arbitrage en sa faveur, comme par hasard...". D'ailleurs, dans le Système, les victoires ne sont-elles pas fabriquées ? Ainsi pour l'Eurovision, on pense au transsexuel qui l'emporte, à la Russie supplantée à la dernière minute par l'Ukraine, à la cruche d'Israël qui gagne envers et contre tout... Et Miss Univers ne sera-t-elle pas bientôt, Nouvel Ordre Mondial oblige, la Miss Espagne de cette année, un transgenre chargé de promouvoir ses pairs ? Y a-t-il encore des victoires "propres" ?
     
     
    En tous cas, quelques instants après la fin du match contre la Belgique, le Président s'était fendu d'un tweet: "On est en finale". Les joueurs et lui ? Lui et les joueurs ? Il ne lui viendra pas à l'esprit de dire: "La France est en finale" ! L'égocentrique Macron s'est déjà approprié la victoire... Il ne savait pas, alors, que celle-ci serait amère ! En effet, le soutien de Macron à l'équipe de France, très suivi sur les Réseaux Sociaux, ne lui a pas été bénéfique. Les Français y ont vu une approche intéressée, et ils ont pointé une récupération de la victoire par le Président. Bref, à la rentrée les réformes de Macron ne seront pas mieux acceptées, il n'y aura pas moins de mouvements sociaux, n'en déplaise à Goldman Sachs.

    S'il y a eu un "effet Coupe du Monde" sur l'état d'esprit des Français, cela n'a pas suffi à gommer une séquence négative pour le Président de la République. Non seulement la popularité du Chef de l'Etat ne s'est pas améliorée, mais elle a même baissé de deux points : "Contrairement à Chirac en 98, Macron ne profite pas de la victoire de l'équipe de France en Coupe du Monde. Il perd même deux points de popularité". Et pour le clairvoyant Jean Lassalle, "Le Président a voulu accaparer les joueurs à l'Elysée" (sudouest.fr), les premiers de cordée à ses côtés. "Et le peuple n'a pas pu voir l'équipe gagnante de près, il est trop petit, le peuple", déplore le Député.

    Macron a tant voulu s'approprier la réussite du Mondial, qu'elle lui profite, qu'il a même ordonné de "matraquer" les Français heureux de la victoire des Bleus ! D'ailleurs, selon le Canard Enchaîné, il aurait imposé via Benalla, une "cadence d'enfer" au bus transportant les Bleus sur les Champs-Elysées : "A la clé, l'assurance pour Macron de faire l'ouverture des 20 heures avec les Bleus en direct de l'Elysée". Bref, "le retour très mouvementé des Bleus est devenu... un ratage signé Elysée ?" (https://francais.rt.com/france/52876-bleus-acces-renseignement-logement-quai-branly-canard-bombarde-affaire-benalla). Ces informations se recoupent également avec celles que RT France publiait le 20 juillet.

    Ainsi, celui qui se croyait tout puissant, "Roi en France", "leader de l'Europe", et modèle pour le monde, a même cessé de séduire les Français, malgré la victoire des Bleus. Sans parler de l'Etranger, où après la victoire au Mondial, l'ambitieux s'est cru glorifié, au pinacle, et il a découvert qu'on résistait à ses élans, et même qu'on se fichait de lui et de sa République irréprochable. Et avec l'affaire Benalla, greffée sur son impopularité croissante, la dégringolade avait commencé...

     

     

     (humour - La chute de Macron)

     

     

    Le soldat Macron ne peut être sauvé...

     

    Le Mondial n'avait donc pas servi celui qui croyait à son destin planétaire, et la décadence s'amorçait pour lui. Déjà, avant l'été, le peuple de France grondait, il avait trop subi pendant que les plus riches étaient comblés de cadeaux et que de tristes perspectives s'annonçaient pour les retraités, les allocataires, les travailleurs, les jeunes, les fonctionnaires, les chômeurs... : Casse du code du travail, de la SNCF, des statuts des cheminots, baisse des aides sociales, loi sur les fake-news, privatisations, répression des mouvements sociaux, sélection à l'université, souveraineté européenne, dégraissage des fonctionnaires, etc... le tout assorti d'un mépris intolérable ! La personnalité de Macron était de plus en plus mal supportée avec ses provocations, ses insultes, son arrogance, ses outrances perpétuelles. On voyait sans cesse le Président se permettre tout, arguant qu'il est le chef pouvant faire ce qu'il veut, comme il veut, quand il veut... au-dessus de tous et de tout, en Président sûr d'être invincible et jouissant d'une impunité totale ! Et en même temps, irresponsable, immature, plein de duplicité, et incapable de faire face à de graves situations. Sa stratégie est d'ailleurs incompréhensible : Un jour il drague la Gauche libertaire au milieu d'un groupe de transsexuels, dans la cour de l'Elysée, un autre il appâte la Droite en dénonçant "le pognon dingue". Un Président qui zigzague, ce n'est pas sérieux ! Quelle est sa ligne de conduite véritable ?

     

    Le roi Macron au milieu de sa cour

     

     

    Et puis cet été, avec l'affaire Benalla, tout a basculé, le masque de Macron est tombé, finie la posture jupitérienne et même "royale", le Président a montré ce qu'il est réellement c'est-à-dire non pas l'homme d'une Nation, et d'une nation irréprochable, mais un chef de bande, de voyous, de profiteurs cupides et sans scrupules, il a révélé qu'il était en fait l'homme d'un clan au-dessus des Lois et piétinant toutes ses promesses. Les Français avaient déjà commencé à comprendre qu'il était juste le pion des puissants, des riches, et même des "très riches" (comme l'a proclamé Hollande récemment), un authentique agent de la mondialisation la plus sauvage, la plus brutale, la plus égoïste, mais là soudain, avec l'affaire Benalla, tout devenait clair : Pas de République irréprochable, mais une ripoublique de voyous, dès Bayrou et ses Modem, puis avec Goulard, Hulot, Darmanin, Schiappa, Ferrand, Arend, Vignon, Collomb... Et quid de Pénicaud, de Nyssen ? Et quid de Macron lui-même, avec ses comptes de campagne, et ses comptes personnels échappant aux Impôts ? Et ses dépenses somptuaires ont fini par agacer presque tous les Français.

    Avec le Macron Gate, l'affaire Benalla, les Oppositions ont retrouvé de la vigueur, et même, le temps d'une censure, elles se sont unies pour dénoncer l'intolérable apparu au grand jour. Un intolérable d'ailleurs doublé d'un scandale, celui de l'"ONG" EU Disinfolab fichant des citoyens (3), puis de la mise en place du contrôle de l'information, de la liberté d'expression, pour que le pouvoir puisse être reconduit.

    On peut être sûr qu'à la rentrée, l'Opposition est décidée à maintenir la pression sur Macron, et bien déterminée à tirer avantage de l’affaire Benalla et des soupçons de conflit d’intérêt visant le numéro deux de l’Elysée, Alexis Kohler : «Cela commence à faire beaucoup : "la République irréprochable" prend l’eau de toute part», renchérit le patron des députés Les Républicains Christian Jacob. Jugeant qu’on «n’en est qu’au début» de l’affaire, l’élu dit attendre de «voir comment évoluera ce qui relève de la justice». Mais n’écarte pas de demander «une seconde commission d’enquête à la rentrée». Le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, n’est pas moins sévère : «Tout est fascinant avec ce clan qui dirige la France et se protège de manière systématique par le mensonge. Cette affaire ne peut pas être une question secondaire, d’autant moins si le débat constitutionnel, et l’affaiblissement des contre-pouvoirs qu’il implique, revient à la rentrée.» (4). Soyons sûrs que les révélations de Médiapart au sujet d'Alexis Kohler, alimenteront les critiques à la rentrée, d'ailleurs déjà M. Jacob envisage de demander des poursuites.

    Dès septembre, l a colère des Français sera aussi alimentée par la découverte du travail du régime macron et de ses godillots pendant les vacances, comme le déremboursement des médicaments contre Alzheimer (= euthanasie masquée des indésirables), avec une Mme Buzin qui supprimera 30.000 infirmières et retranchera 1,3 milliard dans le budget des hôpitaux déjà bien malades, et qui ne prévoit rien pour les EHPAD ! Et en toute discrétion, notre Sécurité sociale vient d'être affaiblie en devenant protection sociale (5). Et puis, l’"euphorie footballistique" a masqué trois agressions contre les libertés publiques : le "délit de solidarité", le vote de la loi  "Fake News" et la très inquiétante saisie de la dotation du Rassemblement national. Et que dire de l'immonde Loi Schiappa qui, entre autres, fixe l’âge de la responsabilité pénale à treize ans ? Nos pauvres enfants sont déjà sexualisés dès l'école maternelle !

     

     3 septembre, manifestations des parents devant les Préfectures

     

    Encore de quoi irriter les Français et les Oppositions ! Outre la réforme constitutionnelle qui sera ardemment combattue, voici aux Municipales de 2020, une effarante décision de la "République en marche" : Elle pourra soutenir des candidats du PS ou de LR, n'hésitant pas à racoler à Droite comme à Gauche, car elle a besoin de soutien, bref ça sent la panique à LREM qui commence à réaliser qu'elle n'a personne sur le terrain et qu'elle ne peut pas faire de liste ! Le machiavélique Macron sait en effet que les territoires lui sont hostiles, et il espère que des Opposants vont mordre à l'hameçon par goût du pouvoir ; Il a d'ailleurs insinué qu'"il y a des bons, et des mauvais Maires", ceux qui accepteront de se prostituer pour le suivre dans des listes communes avec LREM, et les autres ! Mais sur place, les Français ne tolèreront pas que leurs Elus se prostituent ; Devront-ils d'ailleurs accepter qu'on s'acoquine avec un Président qui les insulte sans cesse, en les traitant de "rien", de "lépreux", de "fainéants", "d'illettrés", d'"alcooliques"... ? Un Président qui nage dans les scandales, les affaires, les trahisons... ? Un Président qui jouit de l'impunité comme d'ailleurs la petite caste qui l'entoure ? La Macronie n'est pas seulement dangereuse (notamment en préparant une répression fascisante d'une rare violence, hors règles), tyrannique (imposant le néo-libéralisme aux Français qui n'en veulent pas), mais aussi insupportable par son mépris des Français et du Droit ! Surtout quand il s'agit d'un homme qui étale sa suffisance, qui rêve de luxe (coûteux), de ce qui brille, de gloire, d'honneurs. Alors que le peuple souffre de plus en plus... On est au bord de l'insurrection ! Mais tournant autour de lui comme une toupie, Macron, coupé du réel, flatté par ses courtisans, son "clan", n'est pas conscient de la situation en France et des haines qu'il suscite malgré son sourire de joli communiquant, il ne sent pas la colère du peuple monter, il ne s'interroge même pas sur ce qui se passe vraiment. Il s'en fiche, sans doute ! Ce qui le préoccupe seulement, outre alimenter son égo démesuré, c'est de combattre pour l'accroissement des profits financiers et l'enrichissement des plus riches. Son Dieu est Mâmon ! Et soyons certains qu'il ne fera rien contre le chômage et les inégalités. Par contre, maintenant son souci doit être : Comment remonter dans les sondages ? Les Français se méfient des réformes qui arrivent...

    Rappel du bilan, et des perspectives :

    - Des cadeaux insensés aux milliardaires
    - Un code du travail et une SNCF cassés
    - Une diminution des pouvoirs du Parlement
    - La Loi Fake News, absolument unique en Europe, menant à "la fin de l'état de droit en France", le Ministère de la Justice tiendra le rôle de ministère de la propagande ! Elle est un vrai danger pour la démocratie et nos libertés ! Soyons sûrs qu'elle fera le lit d'un régime totalitaire, "endoctrinant", "ne pouvant tolérer ni dissidence, ni critique" !
    - Les privatisations galopantes
    - Un accroissement du chômage et des inégalités
    - La répression des mouvements sociaux ou des jeunes
    - La mise en cause de la laïcité
    - La casse de la protection des jeunes avec des Lois Schiappa ou l'application de directives de l'UE notamment en matière sexuelle et de la santé des enfants, avec la folle obligation de l'administration de 11 vaccins, la casse de l'école, de l'éducation, du bac, et la sélection à l'université en attendant, comme aux Etats-Unis chers à Macron, l'enseignement payant
    - Des taxes et des impôts supplémentaires pour les Français même très modestes
    - Un accueil massif des migrants pour préparer le melting-pot programmé par des Attali et par des Soros, donc une immigration qui n'est pas générosité mais outil de destruction
    - Une "souveraineté européenne" tremplin d'un Nouvel Ordre Mondial totalitaire
    - La dissolution de l'Etat Nation et de l'Etat-Providence
    - La suppression d'emplois aidés
    - De lourdes menaces qui pèsent sur la Sécu, les allocations chômage, les retraites, les fonctionnaires, les services publics, les aides sociales, les territoires, les agriculteurs, les services médicaux, etc
    - Les menaces pesant sur la langue française, mise au pilon délibérément notamment par la promotion systématique de l'Anglais en commençant par le plus haut niveau
    - Une défense européenne intégrée à l'OTAN qui agresse les Etats indépendants et prépare l'affrontement avec la Russie, etc.
     
    Donc, le souci du moment doit être, pour Macron, de tenter de remonter dans les sondages. Pour espérer y arriver, il va proposer un "Plan pauvreté" ; avec ce projet, il croit aussi faire oublier l'affaire Benalla et qu'on acceptera mieux ses réformes anti sociales - en espérant fournir l'illusion qu'il donne un coup de barre à gauche ! Donc, les pauvres qui ont patienté tout l'été, vont bientôt savoir ce qui les attend. Et là, ils découvriront juste quelques miettes (joliment présentées par des communicants laquais comme Aurore Bergé): Car le Président est un ennemi irréductible des pauvres, qu'il méprise particulièrement et que certainement, il éliminerait volontiers, s'il le pouvait...

    Ce qui compte aussi pour le tyran, dès maintenant, c'est de tout faire pour être réélu, en terrassant toute l'Opposition, d'une façon ou d'une autre, et en modifiant la Constitution. On a vu comment via la Presse, il a éliminé Montebourg, Mélenchon et Fillon, puis Le Pen en insinuant au 2e tour que c'est une "nazie", et maintenant il s'arrange pour que sa bête noire Wauquiez soit discréditée, lynchée.. Anéantissement de la Gauche, division de la Droite en chapelles, tous les moyens sont bons pour qu'un boulevard s'ouvre devant lui; gare à l'Opposant qui se lèvera ! Macron veut pouvoir continuer son saccage de la France, qui doit disparaître au profit de Bruxelles, de la "souveraineté européenne", et tout doit être bouleversé en vue de l'installation dans le marbre du Nouvel Ordre Mondial, avec LUI. Quitte à gouverner par décrets, s'il le faut !

    Ayant largement terrassé les Partis politiques, Macron se dit qu'il peut TOUT se permettre, et s'il prépare une transformation de la Constitution, c'est aussi afin de pouvoir se représenter, et d'être indéfiniment réélu si possible faute d'adversaire, et  même s'il le faut, il n'hésitera pas à truquer les votes. Ce personnage est d'une dangerosité effroyable, c'est un tueur de tout : Des Partis politiques, des adversaires, de l'Etat de droit, et puis bien sûr, des acquis français, des traditions, de la souveraineté, de la démocratie, de la République, des libertés, etc... bref de la France ! Et même des Elus LREM commencent à se désolidariser du Président...

     

     

    Syrie : un menteur nommé Macron

     

     

    Mais ce Président psychopathe est allé trop loin, comme le lui ont d'ailleurs dit ses maîtres Attali et Minc, et il finit par irriter tout le monde : En allant si loin, Macron s'est même mis à dos le Système, en plus de la Police, des militaires . Et même la Presse s'autorise maintenant à le critiquer ! Bizarrement, en effet, les presstitués se sont soudain désolidarisés de celui qu'ils portaient chaque jour aux nues, peut-être par dépit d'être tenu à l'écart par un Président distant, méprisant, se croyant tout-puissant, au-dessus de tous et même des Lois ; Alors depuis peu, cette Presse jusque là obséquieuse, finit par exécrer Macron tant pour sa personnalité que pour ses méthodes - et pour son mépris à leur égard ! Et ce Président la verrouille un peu plus chaque jour ! Et voici maintenant que de son Palais ou de son fort, il fulmine non seulement contre Parlementaires et commentateurs, mais aussi contre les journalistes (pas assez obséquieux, à son goût) qui osent "dire des fadaises" à son sujet, et finalement, contre un monde désormais coupable de colporter des fausses nouvelles, des fake news - à la russe, peut-être ?  Que pensent les spécialistes de l'arrogant Président qui se permet de narguer les Français, la Presse, et les plus hautes autorités, qui pour lui ne font pas assez pour sa personne jupitérienne ?  Et qui veut tous les pouvoirs, en projetant aussi de neutraliser le Sénat, dernier contre-pouvoir, peut-être ?  Une Presse à sa botte, des Partis anéantis, des libertés qui disparaissent, des Opposants fichés en attendant d'être écartés, et une jeunesse traitée avec une violence rare, fasciste, est-ce cela le "nouveau monde" de Macron ?

    Maintenant, les Français ont compris. Macron président des riches... des très riches ! Et des villes... ou plutôt, des grandes villes, qu'il rêve mégapoles ! Le peuple ? Le  territoire ? La France éternelle ? A la trappe !! Comme ses acquis, ses fleurons, ses trésors... Même le patrimoine est vendu à la découpe ! Et c'est une véritable contre-révolution sociale qui se met en place. Machiavel-Macron va si vite, que personne n'a le temps de réfléchir, d'analyser, d'expliquer, de commenter - tout le monde, Elus comme journalistes ou citoyens, est noyé au milieu du flot de nouvelles mesures, bref impossible de trouver le temps de réagir.

    Et que dire des pouvoirs législatifs et exécutifs, complètement déconsidérés par Jupiter-Macron ? Les rancoeurs s'accumulent, le dégoût s'installe partout. PARTOUT ! Jusqu'aux Hautes Administrations et Institutions n'acceptant pas d'être remodelées par le Président fasciste finissant par s'égarer tant il est imbu de lui-même et de ses projets !

     

    Mise en Garde à Macron des Forces Armées Françaises lors du Défilé militaire du 14 Juillet 2018 ?

    https://changera.blogspot.com/2018/07/incidents-defile-14-juillet.html#more

     

     

     

    Venez me chercher !

     

    "Venez me chercher !" dit le Président Macron, du haut de son arrogance aveugle. Ce pauvre dirigeant, si imbu de lui et si coupé du réel, ne se rend pas compte qu'il se ridiculise sans cesse aux yeux des Français, et même du monde entier !  Comme le dit François Asselineau, "Le Président Macron draine sur lui toutes les inimitiés non seulement de l'ensemble de la société française, mais aussi de personnalités étrangères". Eh bien, allons le chercher, ainsi que le préconise l' UPR en demandant à l'opposition parlementaire d'aller "chercher" Macron en entamant la procédure de destitution prévue par l'article 68 de la Constitution. Le Président s'est d'ailleurs adressé "aux députés de sa majorité exclusivement, confirmant ainsi qu'il n'est nullement le Président de tous les Français".

    L'Opposition n'est pas prête à faire le pas essentiel de la procédure de destitution ? Alors, comment épargner aux Français un individu aussi insensé et malfaisant ? Manifestations illimitées, grève générale, destitution du Président, et au moins, lever son immunité pendant son mandat ? Nous devons TOUS nous unir pour débarrasser la France de son fossoyeur ! Déjà, les Partis Politiques, les Oppositions, doivent faire front commun !

    Celui qui ne réagit pas, est complice....

     

    Chantal Dupille dite eva R-sistons, matricule 2823

    en bleu, renvoi à des articles

     

    (1) Sources : https://www.facebook.com/notes/bruno-guigue/syrie-un-menteur-nommé-macron/1428164900662294/

    https://reseauinternational.net/syrie-un-menteur-nomme-macron/

    (2) En voyage en Afrique du Sud, Obama avait prononcé un discours très politique au stade Wanderers de Johannesburg pour le centenaire de la naissance de Nelson Mandela ; Il avait alors évoqué la victoire des Bleus à la Coupe du Monde de Football. Selon lui, "cette équipe multiculturelle est l’ incarnation de la vision d’une nation arc-en-ciel défendue par Mandela (..) Regardez l’équipe de France qui vient de remporter la Coupe du monde. Tous ces mecs ne ressemblent pas, selon moi, à des Gaulois".

    (3) Une association belge, « EU DisinfoLab », a répertorié nominativement près de 60 000 comptes Twitter de citoyen-ne-s français-es ayant réagi à l’affaire Benalla depuis sa révélation le 18 juillet dernier par la presse. Il s'agit rien de moins que d'un fichage politique, totalement illégal, puis que l'un des deux fichiers Excel établit des corrélations avec des sites  de médias ou d'organisations politiques. https://www.humanite.fr/fichage-politique-eu-disinfolab-une-atteinte-grave-la-democratie-et-aux-droits-du-citoyen-ne-659177

    NB Mon numéro de matricule est 2823. Celui de Jean-Luc Mélenchon, par exemple, est 14452.

    (4) http://www.liberation.fr/france/2018/08/09/entre-les-affaires-kohler-et-benalla-mauvais-karma-sur-l-elysee_1671875

     (5) http://www.rallumerlesetoiles.com/2018/07/notre-securite-sociale-vient-d-etre-affaiblie-en-devenant-protection-sociale-en-toute-discretion-pendant-l-affaire-benalla.html

     

    http://chantal-dupille.eklablog.com/grandeur-et-decadence-d-emmanuel-macron-chantal-dupille-matricule-2823-a148191778

     

     

    Grandeur et décadence d'Emmanuel Macron (Chantal Dupille, matricule 2823)

     

    C'est le début de la fin

     

     

    article publié également ici :

    https://reseauinternational.net/grandeur-et-decadence-demmanuel-macron/

     

     

     


    votre commentaire
  •  Dessin d'IBARRA

    Résultat de recherche d'images pour "chantal dupille dessin de"

     

     

    Le monde sera sauvé si la Russie l'emporte

    Opinion de chantal dupille dite eva R-sistons

     

    Le monde libéral-libertaire (avec en France des icônes comme Macron, Attali ou DCB) sombre dans l'horreur absolue : Individualisme forcené, culte de Mâmon, mode de vie uniformisé et décadent, médias et enseignements totalitaires inoculant à longueur de temps des fake news aux grands comme aux petits, guerre des sexes menée par des féministes fanatiques, armées de terroristes sanguinaires, destruction de pays souverains, progressistes, ouverts (comme la Libye, la Syrie..), hordes de victimes de guerres impérialistes cherchant à survivre au péril de leur vie, dirigeants psychopathes, destruction des traditions, de l'Histoire, des Grandes religions, des familles, des acquis sociaux, pays ravagés pour satisfaire la convoitise de quelques-uns, etc etc. Nous allons vers l'abîme !

    Ce monde me fait horreur. Férue de simplicité de vie, authentique, comme celle que menaient nos aïeux, j'ai choisi de me poser dans un hameau loin de tout, avec agriculteurs, éleveurs, traditions... et bals de villages. Quoi ?  Mais où sont les petits bals populaires de jadis, avec orchestre champêtre et même accordéon, les couples qui dansent tangos, sambas, valses, pasodobles, rocks... ? Rien ! La modernité est passée par là ! Bref, techno et chacun "danse" (s'agite, plutôt) dans son coin, sans s'occuper des autres, entre deux coca-cola. L'individualisme planté dans un village qui pourtant vous prévient, dès l'arrivée: "Ici nous sommes une grande famille...". Vraiment ? 

    L'american way of life est-il en train d'envahir chaque coin de la planète ? Le Nouveau Monde terrassant l'ancien ?

    Plus le temps passe, plus je me sens Russe. Comme ma mère ! Une Russe ardente, rejetant le matérialisme s'infiltrant partout, prête à défendre les valeurs éternelles, son âme, sa famille, sa terre, les traditions... NON ! ne nous laissons pas dominer, avilir, anéantir, par le mode de vie occidental, artificiel, déshumanisé !

    Résultat de recherche d'images pour "Russie beau pays"

    Plus le temps passe, plus je comprends que seule la Russie défend les vraies valeurs, les plus belles. Et avec Poutine, elle a fait preuve de finesse pour défendre son idéal, en découvrant, en opposant à l'impressionnante armada occidentale, les armes électroniques qui neutralisent les barbares (1). Car ce qui se joue, c'est un conflit planétaire, total, entre deux visions du monde. L'Occidentale, qui détruit tout pour le profit de quelques-uns - et la Russe, au service des peuples : En défendant ardemment la paix, la coopération entre les pays, les Nations, la foi, les traditions, une vie simple et naturelle, la famille, nos anciens...

    Le monde échappera à l'horreur qui gangrène peu à peu tous les territoires et leurs habitants, si la Russie l'emporte. Elle seule a les clefs du vrai bonheur, celui qui comblera les attentes de chacun...

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

    (1) https://reseauinternational.net/larmee-americaine-sous-le-choc-face-aux-extraordinaires-capacites-de-la-russie-en-matiere-de-guerre-electronique-en-syrie/

     

     

    Pour moi, article à déguster. A partir de "Alors aujourd’hui où en est-on ?"

     

    Résultat de recherche d'images pour "russie haine anglo-saxon"

     

    Pourquoi les anglo-saxons haïssent-ils la Russie ?

     

    Par Emmanuel Leroy − le 7 Juillet 2018

     

    Pour entrer directement dans le cœur du sujet, j’irai au fait et je dirai que si l’on ne prend pas conscience que la guerre en cours contre la Russie aujourd’hui est la même guerre que l’oligarchie anglo-saxonne a mené depuis l’époque élisabéthaine contre l’;

    Espagne et le Portugal, puis contre la Hollande, puis contre la France, définitivement vaincue à Waterloo, puis contre l’Autriche-Hongrie vaincue en 1918 et enfin contre l’Allemagne vaincue en 1945, on ne peut comprendre intimement aucun des grands événements qui se sont déroulés sur le continent européen depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Tous ces peuples européens ont courbé la tête et leurs élites sont passées sous les fourches caudines de la City, aujourd’hui renforcée par Wall Street.

     
    Dans cette lecture rapide de l’histoire de l’Europe des 5 derniers siècles, force est de constater qu’il ne reste qu’un peuple sur le continent eurasiatique qui n’a jamais été vaincu définitivement par les puissances anglo-saxonnes et c’est le peuple russe. Voilà pourquoi ce que les Anglais ont appelé « Le Grand jeu » continue et il continuera jusqu’à ce que la Russie s’incline à son tour ou jusqu’à ce que Mammon tombe de son piédestal.

    Si l’on ne rentre pas dans cette logique, on ne peut rien comprendre à la chute du mur de Berlin en 1989, ni aux sécessions programmées des pays baltes, de la Biélorussie, de l’Ukraine et des régions d’Asie centrale ni aux révolutions de couleur en Yougoslavie ni à celle de Géorgie en 2008, ni bien sûr à la crise ukrainienne que nous connaissons aujourd’hui.

    La crise ukrainienne

    Dans une première analyse, on pourrait dire que la cause première de la guerre résulte de la chute du Président Viktor Yanoukovitch à la suite des manifestations de Maïdan qui a conduit à la mise en place d’un régime néo-bandériste à la solde de l’occident. Puis de manière concertée et volontariste, ce régime manipulé et tenu à bout de bras par le FMI, les USA et la Commission européenne, a créé délibérément les conditions d’une sécession dans l’est de l’Ukraine, comme si on avait voulu créer un abcès purulent aux frontières de la Russie.

    Première question : l’agression contre la Russie en Ukraine est-elle une mesure de rétorsion consécutive aux défaites successives subies par les terroristes islamistes manipulés par l’occident sur le front syrien depuis l’intervention russe à l’automne 2015 ? Peut-être, sans doute même, mais cela n’a pas une grande importance dans l’analyse des causes profondes de cette guerre, car ceux qui font la guerre à la Russie aujourd’hui, je ne parle pas des marionnettes de Kiev bien entendu, la font depuis très longtemps et ils n’ont pas besoin d’un prétexte aussi futile qu’une défaite marginale au moyen-orient pour poursuivre inexorablement le but qu’ils poursuivent depuis des siècles. Nous reviendrons sur cet aspect en détail un peu plus loin.

    Alors remontons plus avant dans l’analyse des causes de cette guerre. Le magazine russe Zavtra a publié le 15 mars 2015 le compte rendu d’une table ronde organisée autour de la situation actuelle en Russie et en Ukraine, de ses causes et de son impact pour l’avenir. Alexander Nagorny, Secrétaire exécutif du club d’Izborsk implique la perestroïka de Gobatchev dans la genèse de la guerre civile en Ukraine. Il a parfaitement raison d’intégrer cette période de l’histoire russe comme une des causes de la situation de crise qui existe aujourd’hui dans le Donbass, mais à la condition de ne pas oublier d’analyser la pérestroïka et la glasnost gorbatchévienne pour ce qu’elles étaient, à savoir des mesures de déstabilisation et de réorientation politique suscitées par l’occident.
    Si l’on se refuse à admettre cette hypothèse, on ne peut rien comprendre aux conditions de la dislocation du régime soviétique et au pillage généralisé qui a suivi durant l’ère Eltsine.

    Si l’on remonte encore plus loin dans le temps, on peut considérer que le financement pendant la première guerre mondiale de Trotsky par la City et certaines banques new-yorkaises d’une part et de Lénine par l’Allemagne de Guillaume II d’autre part, afin de renverser la dynastie des Romanov et d’établir un régime totalitaire et spécifiquement antichrétien constituent là encore, une cause ancienne mais probable de la guerre en Ukraine.

    Et enfin, si l’on remonte encore un peu le fleuve de l’histoire, on peut considérer que la guerre de Crimée de 1853 s’inscrit aussi dans la même logique, avec les mêmes motivations, que la guerre d’Ukraine qui se déroule actuellement dans le bassin du Don. Que peut-on retenir de significatif dans cette guerre de Crimée menée au XIXème siècle, au-delà du prétexte fallacieux de la question des lieux saints de Jérusalem et du contrôle de la mer Noire pour lequel la France n’avait aucun intérêt stratégique ni même commercial ? Qu’il s’agit là de la première guerre que la France fit au service exclusif des intérêts anglo-saxons, car depuis Waterloo, une grande partie des élites françaises, aristocratie et bourgeoisie confondues, se sont progressivement détournées de l’intérêt national pour servir la cause du maître dominant de l’époque, hier Londres et aujourd’hui Washington.

    D’une manière différente, mais toujours en poursuivant le même but, la finance anglo-saxonne, après avoir soutenu l’émergence du nazisme en Allemagne comme elle avait soutenu la révolution bolchevique en Russie, est parvenue à l’un de ses buts en brisant les reins de la puissance germanique, et là encore en amenant les élites allemandes à Canossa, à réduire un autre grand peuple européen au servage idéologique et à le priver de sa souveraineté.

    Autrement dit, et pour résumer mon propos, depuis la fin du XVIème siècle au moins, l’oligarchie anglaise, c’est-à-dire aristocratie et finance réunies, a conçu le projet de dominer le monde par tous les moyens, y compris légaux : la guerre, le vol, la corruption, la subversion, le boycott, le blocus, les sanctions économiques, l’assassinat, le chantage, la désinformation… La liste n’est pas exhaustive.

    Lorsque certains historiens qualifient de volonté d’équilibre entre grandes puissances la politique de Londres depuis Henry VIII jusqu’à la première guerre mondiale, ils n’ont que partiellement raison. Derrière le jeu des alliances successives avec l’Autriche, la Prusse, la Russie, la France, la Suède ou d’autres, se dessinait toujours la volonté de faire tomber l’une après l’autre toutes les puissances qui dominaient le continent européen et qui pouvaient compromettre le grand projet thalassocratique. D’abord il fallut briser l’empire de Charles Quint et sa suprématie maritime dans le commerce des Amériques, puis briser la puissance française qui domina l’Europe de la fin du XVIIème siècle jusqu’à Waterloo.

    Puis il fallut à l’oligarchie anglo-saxonne deux guerres mondiales pour réduire à néant la puissance germanique en mobilisant pour cela toutes les énergies des nations qu’elle avait subjuguées. Pour abattre la puissance allemande, il était vital dans le plan des anglo-saxons que l’URSS s’oppose à l’Allemagne nazie et que ces deux géants de la scène européenne s’affrontent et s’épuisent dans une lutte mortelle ce qui advint. Cet éclairage permet avec le recul de mieux comprendre l’intelligence politique du pacte Molotov-Ribbentrop dont Hitler et les dirigeants nazis n’ont pas compris la réelle portée, ainsi que l’a montré l’expédition à Londres que fit Rudolf Hess en 1941.

    Alors aujourd’hui où en est-on ?

    L’oligarchie anglo-saxonne a gagné la guerre idéologique puisque depuis la fin de l’Union soviétique aucune puissance dans le monde n’offre d’alternative à son discours libéral et libertaire. Or, il s’agit d’une lutte à mort dont l’enjeu, le Grand Enjeu, est la domination mondiale, ce dont les néo-conservateurs américains ne se cachent même plus. Le monde unipolaire qu’ils souhaitent instaurer est celui que George Orwell dénonçait dans son roman 1984. Ces gens-là rêvent d’une humanité réduite en esclavage et dont ils seront les maîtres tous puissants.


    La dernière forteresse qu’il leur reste à conquérir se trouve sur les rives de la Moskova. Et la guerre qu’ils feront, qu’ils font, pour conquérir le Kremlin est une guerre totale : Idéologique, culturelle, religieuse, économique, technologique et bien sûr militaire.

    Ils se serviront des centaines d’organisations non-gouvernementales comme celles de Monsieur Soros et de ses amis, ils appliqueront la politique des sanctions, ils achèteront les esprits et les âmes et ils donneront leurs directives aux agents de la 5ème colonne afin de saboter et d’affaiblir la puissance slave. Ils paieront des Femen, des Pussy Riot ou des Navalny pour salir et faire tomber la Sainte Russie.

    Face à cette volonté de conquête de la part du monde anglo-saxon et de son oligarchie financière, face à des êtres pour qui la Russie traditionnelle représente tout ce qu’ils haïssent et qu’ils veulent voir disparaître, les Russes ne peuvent se contenter de contester leurs mensonges à la tribune de l’ONU. La responsabilité de la Russie aujourd’hui est historique et l’enjeu va bien au-delà d’une Sainte Alliance telle que celle dont rêvait le Tsar Alexandre 1er, car si la Russie tombe demain, c’est toute l’humanité qui tombera avec elle sous la férule du monde abject de l’argent.

    En conclusion, je dirais que le courage et la volonté ne suffiront pas pour gagner cette guerre. Cette fois-ci, il ne faudra pas compter sur le général Hiver pour l’emporter. Car l’arme principale utilisée par nos ennemis est l’arme culturelle et les batailles qu’ils sont en train de livrer se déroulent déjà depuis un quart de siècle de Pskov à Vladivostok. Le cinéma, la musique, les concerts de rock, la peinture, le théâtre, la littérature, l’enseignement, les médias, Internet, tous ces vecteurs sont utilisés pour transformer l’âme du peuple russe et le subvertir, comme ils sont toujours utilisés en occident pour maintenir les populations dans l’adoration de leurs maîtres et des régimes pseudo démocratiques qu’ils nous ont imposés.

    Il découle de cela que le pragmatisme et le bon sens utilisés comme moyens de défense en réplique aux attaques que la Russie subit de manière croissante ne sont pas des armes suffisantes face à l’hégémonie idéologique et culturelle de notre adversaire commun. Contre l’idéologie des droits de l’homme et du libre marché il faut opposer une vision du monde alternative qui démontre la nocivité des buts poursuivis par l’oligarchie anglo-saxonne. Pour contrer cette idéologie mortifère qui se sert de l’individualisme pour tuer les peuples et les asservir, il faut promouvoir la liberté des peuples et la pluralité des cultures contre le totalitarisme rampant de l’hegemon anglo-saxon. Le conservatisme et le patriotisme sont sans doute des armes qu’il faudra utiliser, mais je ne suis pas certain qu’elles seront suffisantes pour l’emporter. C’est une guerre de religion que mène le Système et l’un de ses buts primordiaux est d’achever l’éradication de la religion chrétienne sur le continent européen. Et la Russie est l’un des lieux où renaît cette foi. Voilà un crime impardonnable.

    Emmanuel Leroy

    Président de l’association humanitaire
    Urgence Enfants du Donbass

     

    http://lesakerfrancophone.fr/pourquoi-les-anglo-saxons-haissent-ils-la-russie

     

    article publié aussi sur réseauinternational :

    https://reseauinternational.net/le-monde-sera-sauve-si-la-russie-lemporte/

     

     

    http://www.navyseals.com/files/jesse-ventura.jpg

     

    Trump-Poutine : en novembre 2016, j'avais déjà annoncé tout ce que nous voyons maintenant ! Etonnant article avec en prime, Jesse VENTURA  l'Américain qui écrit à la classe dirigeante

    http://chantal-dupille.eklablog.com/de-jesse-ventura-a-trump-le-reveil-des-peuples-a127489508

     

    .


    1 commentaire
  •  

     

     Au château de Versailles,

    le discours creux du roitelet Macron

    Par chantal dupille (dite eva R-sistons)

     

     

    Le roi sans soleil Macron a choisi le Château de Versailles pour se faire admirer. Raté ! Tout est creux, flou ! Je détaillerai plus loin.

    Quelques remarques:

    - Le discours du trône, la mise en scène à l'américaine d'un pouvoir en majesté, la "démocratie" à la sauce Macron, ou plutôt l'étalage de la suffisance, a un coût: 290.000 €. Les "rien" casqueront !

    - Pour Jean-Louis Debré, "Le Congrès (se justifie) pour un rassemblement national..., là non, c'était pour remplacer le Premier Ministre !". Et pour Arnaud Viala (LR), "Macron va devant les français parce qu'il veut contrer une baisse de popularité au lieu de leur expliquer ce qui va les toucher en bien ou en mal dans le futur". Ou alors, Jupiter vise-t-il surtout ses Elus LREM, bref s'agit-il d'une opération en direction de sa propre majorité qu'il craint perdre peu à peu ?

    - La blague du jour, on la doit au roitelet macron: "La fonction porte à l'humilité, le Président a le devoir de viser haut mais pas pour lui, pour la France !". On a l'impression inverse: Macron, lui, est enflé d'importance, et la France est au plus bas, et ridiculisée à l'étranger !

    - Macron n'a rien oublié des colères, ni les peurs (pardi, il veut retrouver en 2022 le pouvoir pour son ego, et pour achever la destruction de tout ce qui fait la France !).

    - Sur la défensive, craignant de déplaire, Macron promet d'écouter les Elus lors du prochain Congrès. Bref, il "écoutera" une fois l'an !

    - Son idée maîtresse, est d'être plus fort pour être plus juste; d'avoir "un gâteau pour partager" (alors qu'ils ne sont jamais partagés. Pas de ruissellement) !

    - Quand le roitelet Macron a fini son discours du trône, des Zélus de tous poils prennent la parole pour commenter son discours, LREM, "Centristes" (Modem, UDI, Union centriste), "Socialistes", "Rassemblement démocratique", "Indépendants".. etc, même un "non inscrit" - en l'occurrence Olivier Falorni (ex PS), qui est bizarre. Ce qui compte pour lui, en effet, c'est juste la laïcité ! Il ne retient donc du régime macron, que cela ? Ainsi, il dénonce un Président qui "parle peu de laïcité, sinon de religion". Séance "royale"... et bouffonnerieS !

     - Au fait, égalité hommes-femmes ? Une seule femme s'exprime, Valérie Rabault. Et le "PS" n'ayant plus rien de socialiste, son mot clef est "la fraternité". Pas très concret ! En revanche, excellente prestation, avec conviction, de Bruno Retailleau. Et lui, sans notes ! Avec quelques perles : "Les Français avec Macron, sont passés de l'espoir au doute - et bientôt au désespoir !" ; "Vous avez confondu transformation avec communication" ; "Les Maires sont au bord du désespoir"... Son collègue de LR, Christian Jacob souligne qu'"on change de régime, on va vers un régime présidentiel, un pouvoir technocratique loin du terrain et des réalités. Les circonscriptions seront deux fois plus grandes, à taille inhumaine, ce sera la fin des Elus de proximité. On assistera à une entreprise de déconstruction à l'égard des collectivités locales, à l'asphyxie des libertés locales".

    Pas de chance, Firefox "n'a plus répondu" avant l'intervention d'un Elu PCF (Pierre Laurent), lui au moins a du critiquer copieusement notre Jupiter. Et Firefox a daigné fonctionner à nouveau avec l'"indépendant" Malhuret qui nous parle d' "états de grâce, de roses, d'amour, d'affection..." (https://www.letelegramme.fr/france/congres-principales-interventions-apres-le-discours-de-macron-09-07-2018-12022791.php), eh oui, on a les Zélus que l'on mérite !

     

     


     Au sommaire du discours du roitelet Macron: du creux, du flou.

     

    - "Il faut être meilleur dans tous les secteurs, Ecole, Recherche, Armée..."

    - "Il ne faut pas manquer les nouvelles révolutions techniques, l'intelligence artificielle..."

    - "On permettra aux paysans de vivre dignement de leur travail" (quelle condescendance, d'ailleurs ! Et le flou est monumental !)

    - "Il y a une voie française vers l'inégalité, non de revenus, mais de destins. Il faut s'attaquer aux racines profondes de notre destin".

    - "La politique sociale à laquelle je crois, est celle de l'émancipation sociale" (habile détournement du concret, pour de l'abstraction). Et il ajoute: "L'éducation sera le combat de notre siècle, apprendre à lire, écrire, compter..". Quelle nouveauté ! Et cette "éducation", "de notre siècle", passera par l'apprentissage des soi-disant fake news, du Gender qui sème trouble et confusion, de l'éducation sexuelle précoce, de l'Histoire falsifiée et orientée !

    - "Il faut en finir avec le chômage des jeunes, et créer des emplois de qualité" (comment ?)

    - "Il faut concilier progrès économique et social". Le sommet du flou !

    - "On veut une croissance durable, partagée" !

    - "La politique territoriale à laquelle je crois, n'a pas d'intérêts particuliers, mais elle est au service de nos concitoyens".

    - "C'est cela, le social. Un élan collectif pour assurer la dignité de chacun"

    - "Il faut construire l'Etat Providence du 21e siècle, universel, efficace, responsabilisant et protégeant mieux"

    - "Rien ne changera pour les retraités... mais le système de retraite sera plus juste"

    - "Je vais faire des réformes A LA FOIS pour la compétitivité et pour améliorer le pouvoir d'achat des travailleurs" (ne riez pas !)

    - "On doit une aide de manière inconditionnelle aux plus fragiles" (on a déjà compris !)

    - Et il n'oublie pas les personnes handicapées ! "Pour eux il faut une politique de réinsertion à l'école, au travail.."

    - "Il faut ensemble une politique d'investissement et un accompagnement réellement social vers l'activité, le travail, la santé, le logement...". Ca veut dire quoi ?

    - "Il y a une détresse inouïe chez les plus âgés, on doit répondre aux besoins".

    - "Il faut donner donner de nouveaux moyens aux forces de l'ordre" (Lesquels ? En tous cas, le nombre de suicides augmente parmi elles).

    - (Pour l'armée) "de nouvelles décisions seront prises et poursuivies, le temps est à l'action"

    - "Le service national universel pour une communauté de destin d'une nation". Vraiment ? Macron n'exècre rien autant que la Nation - en l'occurrence, la nation française !

    - "La politique des quartiers sera fondée sur le retour de la considération"

    - "Il faudra ramener dans la République, ceux qui s'en sont éloignés"

    - "La liberté de croire ou pas, sera garantie à chacun"

    - "On fera des efforts pour le patrimoine, on se battra pour la langue française". Lui, faire ça ?

    - "L'accès à la culture passera par l'école"

    - "On veut une culture française plurielle" (Macron avait dit qu'il n'y a "pas de culture en France". Au château de Versailles, le voici parlant de "culture PLURIELLE". C'est quoi ? Comme la souveraineté qui n'est pas de la France, mais européenne ? Noyée ?)

    - "Je veux un partenariat refondé avec l'Afrique"

    - "On doit préserver la cohésion nationale"

    - "Une nation d'hommes et de femmes libres (avec un Président dictateur, et toujours plus de mesures liberticides ?), c'est cela la puissance du 21e siècle"

    - "L'UE à venir sera plus progressiste et contemporaine", "la France portera sa voix de la raison"

    - "Je veux une Europe plus forte". Alors que les Français en veulent moins. Ahurissant !

     

    Au château de Versailles, le discours creux du roitelet Macron

     

    Au château de Versailles, le discours creux du roitelet Macron

     

    Et des bobards macroniens ! En voici quelques-uns :

     

    - "Le service national universel pour une communauté de destin d'une nation". Vraiment ? Macron n'exècre rien autant que la Nation - en l'occurrence, la nation française !

    - "On va progressivement vers une Europe protégeant plus" (comprenez: protégeant plus les "premiers de cordée")

    - "La France intervient dans la crise syrienne pour inventer un multilatéralisme fort dont le monde a besoin". A coups de fake news ("j'ai les preuves de l'emploi d'armes chimiques à la Ghouta", martèle Macron), de bombardements, de soutien aux terroristes ? La Syrie, et le monde, ont besoin de ce multilatéralisme ?

    - "Je crois en la défense d'une démocratie forte et souveraine". Alors que Macron est le fossoyeur de la démocratie en France, et de la souveraineté du pays ! Ca alors !

    - "Il faut forcer à l'humilité pour soi, pas pour la France". Comment forcera-t-on Macron à devenir humble ?

    - "En France, la liberté individuelle, de penser, de critiquer [...] sont des principes intangibles", a affirmé Emmanuel Macron (en pensant le contraire !)

    - Derniers mots du banquier de Rothschild : "Je vous ai compris". Ah bon ? Enfin ? Ou effet de communication ?

    Ce qui est sûr, c'est qu'il y a de plus en plus de Français qui en ont marre de Macron. A la fin de cette parution (1), vous trouverez un appel à se débarrasser du dictateur-roitelet; et il s'adresse aux Militaires et aux Forces de l'ordre, rien que ça ! 

    En attendant, bonnes vacances ! Si le Président ne les empoisonne pas, discrètement, avec de nouvelles mesures indigestes...

    Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

    (1) http://actualiteevarsistons.eklablog.com/de-valls-a-macron-la-france-n-est-plus-une-republique-democratique-a145979046

     

     

    .

     

    article publié aussi ici

    https://reseauinternational.net/au-chateau-de-versailles-le-discours-creux-du-roitelet-macron/

    .

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     Simone Veil, de la vie à la mort 

    Avortement, témoignage de Chantal Dupille, dite eva R-sistons

     

    •   La mère Veil est sortie vivante d'un camp de la mort ; Je ne comprends pas ses choix mortifères. Il faut dire que j'ai un tempérament particulier: La passion de la vie, une telle énergie vitale qu'à 15 ans déjà, un jeune psychologue rencontré sur une plage, après avoir longuement parlé avec moi et étudié mon écriture, m'a dit: "Vous êtes l'incarnation de la FORCE VITALE de Bergson (philosophe français)". 
    • ..
    •    Et durant toute mon existence, je prends la défense de tout ce qui vit: Etre humain (surtout souffrant), animal, plantes... En me battant pour la paix, la communion des individus, et même pour la reconnaissance de l'amour entre personnes handicapées "mentales" : (http://chantaldupille.over-blog.com/article-albert-et-giselle-un-mariage-contrarie-affectivite-sexualite-et-handicap-79590094.html)
    • http://storage.canalblog.com/41/26/505176/63111931.jpg
    • .
    •    Ma mère a d'abord un fils, puis des jumeaux, deux garçons. "Trop tôt pour avoir des enfants, à peine mariée", dit-elle. Elle demande à mon père d'avorter. Ne lui refusant jamais rien, il accepte. Puis elle a un autre enfant, une fille, qu'elle garde. Et trois ans plus tard, elle est à nouveau enceinte, persuadée d'attendre encore un garçon. Raté, c'est une deuxième fille. Tout cela est décrit dans mon autobiographie "Arlequine" (voir http://chantaldupille.fr/meslivres). Dès ma naissance, elle se lamente d'avoir une deuxième fille au lieu d'un garçon : elle a payé son choix d'avortement "de convenance personnelle" ! Du coup, elle m'élève comme un garçon, sans poupées et avec des cheveux courts. Adolescente, en réaction j'affirme déjà ma féminité. Et par exemple, je garderai toujours mes cheveux longs...
    • .
    • (photo prise par une vieille dame, Soussa, photographe amateur, rencontrée à la Bibliothèque Nationale - alors que j'ai trente ans -, décédée depuis longtemps).
    • .
    •    Tandis que je prépare ma licence de Lettres modernes à la Sorbonne, je fais du baby-sitting, aux côtés d'une étudiante s'occupant elle aussi d'un bébé. Une belle fille souriante, un régal ! Fiancée, déjà maman d'un petit garçon. Un jour, elle se confie à moi : "Je suis de nouveau enceinte. Ce n'est pas possible que je garde un 2e enfant, à 20 ans...". Puis, rien. J'apprendrai plus tard qu'elle est décédée en tentant d'avorter... Je suis révoltée: "Pourquoi elle a fait ça ? Il valait mieux garder son enfant, elle n'en serait pas arrivée là ! Ah, quel dommage, quel gâchis !".
    • ..
    •    Mariée, j'ai un fils, puis trois ans plus tard, une fille - et aussitôt après, me revoici enceinte ! J'étais heureuse d'accueillir à nouveau la vie... Mais mon mari ne veut pas entendre parler d'un 3e enfant: "Deux, ça suffit. Tu avortes". Pas de troisième enfant, "pour convenance personnelle", lui aussi ! Je refuse, on n'élimine pas l'enfant que l'on porte, et en plus, je suis très heureuse d'être à nouveau mère. Il insiste, insiste, insiste.... Alors je m'y résous, avec désespoir. Et je garderai toujours en moi, avec  culpabilité, avec souffrance, le souvenir du deuxième fils que je n'ai pas eu.
    • ..
    •    Dix ans plus tard, je suis à nouveau enceinte. Un troisième fils. On m'a eue une fois, pas deux ! Envers et contre tout, je garde cette arrivée imprévue. Par chance, le "médecin de famille" comme on disait à l'époque, nous rend visite, et me soutient. C'est un Juif croyant, et il vient de perdre son deuxième fils de "mort subite". Et donc cette fois, je vais jusqu'au bout...
    • ..
    •    Lorsque j'apprends que je suis à nouveau enceinte, j'ai 39 ans. Le Docteur de la clinique veut me faire une échographie, pour me dire si l'enfant est viable. Quoi ? Je dois encore supprimer la vie en moi, si jamais elle est "handicapée mentale" ? Et j'en ai rencontré, des personnes handicapées ! Elles sont pures, belles ! Non, je prendrai l'enfant comme il est, et je l'aimerai comme il est. De surcroît, je venais de me convertir dans les milieux évangéliques, et là le Pasteur me dit : "Pas d'échographie, tu accueilles ton petit". C'est aussi simple que cela ! Et mon fils est né - sans handicap.
    • .
    •    Alors, avortement, ou pas ? Personnellement, je ne veux pas en entendre parler. Et pour les autres ? Là, c'est autre chose. Je respecte la liberté de chacun, mais je voudrais que chaque candidate à l'élimination d'un enfant, puisse avoir un entretien pour tenter de l'en dissuader. Il y a par exemple ceux qui voudraient se débarrasser d'un enfant "pour  convenance personnelle", alors que tant de parents souhaiteraient en adopter un ! Je dis toujours, "il n'y a pas de problème sans solutions". 
    •  .. 
    •   Donc, on met au Panthéon la mère Veil passée de la vie, en sortant d'un camp de la mort, aux plaidoyers pour l'avortement, la mort ? Avec son mari, de surcroît, qui n'a rien à y faire ? Et pourquoi elle ? Pour qu'on honore une citoyenne juive et qu'on évoque la Shoah ? Au Panthéon, il doit y avoir des héros - de grands résistants, par exemple ! Ainsi le Juif Stéphane Hessel, l'éternel indigné contre les crimes d'Israël, un authentique humaniste !
    • ..
    •    Vous voulez que je vous dise ? Si j'étais Présidente, je sortirai vite fait Simone Veil du Panthéon, et je la remplacerai par ceux qui militent pour la Justice, la Paix, la Vérité, la solidarité... pour la vie dans toute sa beauté !
    • ..
    •    Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

     

    Simone Veil, de la vie à la mort - Avortement, témoignage (Chantal Dupille dite eva R-sistons)

     

    Macron pense au Panthéon pour une seule personne (avec son mari), pas à plusieurs comme par ex Hollande (4 héros de la résistance en même temps) !!! Curieux privilège, non  ? Et pendant ce temps, il ne se soucie pas de l'avocat Franco-Palestinien Salah Hamouri, détenu arbitrairement, administrativement, sans charges, sans preuves, sans témoins, sans pouvoir accéder à son dossier pour se défendre, sans jugement, ce qui est contraire au Droit ! Le comportement sélectif de Macron est scandaleux !

    Lire ici :

    Salah Hamouri: la France botte en touche une nouvelle fois

     

    Simone Veil, de la vie à la mort - Avortement, témoignage (Chantal Dupille dite eva R-sistons).

     

     

    Simone Veil avait signé un accord secret

    de dons d’organes avec l’entité sioniste !

    https://reseauinternational.net/simone-veil-avait-signe-un-accord-secret-de-dons-dorganes-avec-lentite-sioniste/

     

     

    Disparition de Simone Veil.

    Beaucoup d’Israéliens lui doivent la vie.

    Très peu de personnes le savent. Elle avait signé lors de son passage au Ministère de la santé un accord franco-israéliens de dons d’organes. En effet Israël manquait cruellement de donneurs. Cet accord réel mais appliqué avec une très grande discrétion aura permis à de nombreux israéliens de rester en vie.

    http://www.israelvalley.com/2017/06/disparition-de-simone-weil-beaucoup-disraeliens-lui-doivent-vie/

     

     

    Simone Veil avait signé un accord secret de dons d’organes avec l’entité sioniste !

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    Juifs, Musulmans...la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !

    par Chantal Dupille dite eva R-sistons

    C'est quoi, ce pays de merde ? Des faits divers, il y en a partout dans le monde, et il y en a toujours eu en France comme ailleurs, mais seule une catégorie d'individus a droit à tous nos égards, à toute notre compassion, au prix même de "qualifier de crime raciste le meurtre d’une vieille dame par de jeunes délinquants qui en voulaient à son argent" ! Et quelle sale atmosphère de chasse aux sorcières !

     

    islamophobie-terrorisme.jpg

     

    Le CRIF ne représente pas tous les Juifs, loin de là, heureusement. Mais c'est une sorte de gouvernement de l'ombre, et notre "laïcité" ambigüe conduit tous nos dirigeants à s'incliner devant les sionistes les plus fanatiques ; Quant à la LDJ, si elle est interdite en Israël, en France, non seulement elle est tolérée, mais dorlotée par nos régimes ! Dans notre pays, l'atmosphère de plus en plus dessinée par les sayanim, devient irrespirable : Tolérance et favoritisme pour certains, intolérance et stigmatisation pour d'autres ! Va-t-on indéfiniment évoquer l'étoile jaune, alors que comme je l'ai annoncé le 13 mai 2010, c'est l'étoile verte qui surgit, à temps et à contre-temps ?

     

    (j'ai rajouté cette image du talentueux Laplote Le 13.1.2015,

    dessin réalisé d'après mon idée. Bébés en prison,

    voyous de la Finance dehors)

     

    bebes-Laplote--prison-bebe.jpg

     (

    (cliquer sur le lien ci-dessous)

    Après l'étoile jaune, l'étoile verte ?

    Par eva R-sistons, le 13 mai 2010

     

    Je viens de faire un article sur les bébés délinquants. Voici d'abord un rappel de ce qui se prépare avec Sarkozy (..)

    Cette question des bébés délinquants est grave. Car en fait, c'est une nouvelle manière, dans le cadre des politiques sécuritaires, de stigmatiser et de pousser au choc de civilisations, c'est une nouvelle façon de s'en prendre aux populations en difficulté, noires ou arabes, notamment des quartiers dits "sensibles", pour les "fliquer", les suivre, les ostraciser, les mettre à l'écart. Nouveau boulet pour certains jeunes: Nés dans des familles éprouvant des difficultés, subissant des discriminations, etc, et maintenant cette nouvelle stigmatisation. En France, il y a désormais des privilégiés, et des pestiférés... A quand, par exemple, l'étoile verte ?  Et ceux qui ont porté l'étoile jaune tolèreraient cela, et même pour certains s'y associeraient - tout en s'apitoyant sur leurs propres malheurs en 40 ? Un nouveau paradoxe !  

    La stigmatisation, aujourd'hui, des citoyens musulmans est insupportable. Elle rappelle des temps effroyables, où l'on dénonçait, ostracisait, puis parquait et même exterminait ceux qui ne plaisaient pas - à l'époque les Juifs. Ce temps est heureusement révolu. Pour les Juifs. Mais n'est-on pas en train, justement, de remplacer une stigmatisation par une autre, tout aussi intolérable ? Et horreur suprême, ne serait-ce pas en partie sous la pression de ceux qui ont été, jadis, victimes des discrimations et de la haine raciste et meurtrière ? Si c'est le cas, il est grandement temps de réagir. J'en appelle aux citoyens juifs fidèles à l'enseignement de la Torah, imprégnés des préceptes divins, pour dénoncer l'intolérable en gestation. Avant qu'il ne fasse les mêmes dégâts - encore pires et irréversibles à l'heure du nucléaire ! 

    D'ores et déjà, nous devons prendre conscience du nouveau péril qui guette l'Europe: Celui de la dangereuse stigmatisation des citoyens musulmans, et plus généralement, des plus défavorisés socialement. La paix sociale est menacée : Par la stigmatisation de certains individus, on dresse les citoyens les uns contre les autres. 

    Les Juifs qui ont été victimes de ces atrocités, ne devraient-il pas, eu égard à leur vécu, prendre la tête de la croisade contre ce nouveau racisme porteur de tant de menaces  ?

    La cécité, l'autisme, ne sont plus de mise. Et l'hypocrisie aussi. Bref, l'heure des révisions radicales sonne. Dans la manière de voir l'autre, dans la manière de l'appréhender, de le traiter.

    La réponse à ces questions est lourde de conséquences. Pour le bien vivre ensemble... et bien davantage !

    Eva R-sistons aux intolérables discriminations

    Le 13 janvier 2015, je récidive dans l'article : "Nous sommes tous Juifs", "Nous sommes tous Musulmans"

     

    Juifs, Musulmans...la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !

    Pour moi, Nous sommes tous Juifs, Musulmans, Chrétiens, Français !

    L'heure est grave. "Merlin l'Enchanteur", déguisé en Charlie Hebdo, entraîne les Français à leur perte, vers le totalitarisme le plus absolu, en passant par la Pensée Unique soi-disant pour la liberté (je ferai un article sur la liberté aujourd'hui, concrètement). Tout est en place pour entraîner guerre civile et choc de civilisations. Hélas, trop se laissent prendre au piège des boucs-émissaires, hier Juifs (ou communistes), aujourd'hui Musulmans, sans se rendre compte qu'il est l'arme la plus terrible de l'Oligarchie pour se maintenir en place malgré les souffrances de toutes sortes qu'elle inflige au peuple. Comme je le dis toujours, l'ennemi est en haut, pas à côté de nous, mais nous sommes aveugles car le Système s'appuie sur de zélés serviteurs, dirigeants traîtres ou meRdias. Et l'Europe s'enflamme avec des attentats sous faux drapeau (via des coupables instantanément trouvés) comme le 11/9 ou celui de Charlie Hebdo. Quant aux Valls de tous poils, ils récupèrent les événements pour nous dire : "Nous sommes tous Juifs". Mais en réalité, l'étoile qui se profile aujourd'hui c'est la verte, remplaçant la jaune, menant directement aux futures Nuits de Cristal, cette fois contre les Musulmans, mais tout aussi monstrueuses. La France n'a rien à gagner dans un choc de civilisations, le chaos, la guerre civile, déjà elle commence à perdre sa précieuse paix sociale.

    Et à l'heure de tous les dangers, à l'heure de toues les récupérations, à l'heure où les Valls "éternellement lié à Israël" comme il le dit lui-même, nous mènent à nous identifier aux seuls Juifs, pour conjurer le péril j'appelle, en réaction, à marquer un coup d'arrêt avec un "Nous sommes tous Musulmans", pour faire comprendre au Gouvernement que nous sommes tous Musulmans, Juifs, et Chrétiens (les Catholiques sont aussi visés - mais plus sournoisement - par les tenants sionistes de l'effroyable Nouvel Ordre Mondial), tous Français et pas juste Juifs (quel effroyable communautarosme), encore moins Islamophobes, racistes, haineux, belliqueux.

    Alerte ! Refusons toutes les étoiles, celles d'hier comme celles d'aujourd'hui. Et personnellement fille de père Catholique (et ayant reçu une éducation catholique) et de mère Juive et par certains de ses parents Orthodoxe, Protestante par conversion inattendue voici une trentaine d'années, et sincère amie d'une Palestinienne Musulmane, je veux mener ce combat CONTRE le racisme, la haine, la stigmatisation, et POUR la tolérance, la fraternité - la paix, ce bien le plus précieux.

    Chantal Dupille (eva R-sistons)

    http://chantal-dupille.eklablog.com/nous-sommes-tous-juifs-nous-sommes-tous-musulmans-le-terrorisme-en-ima-a114404020

     

    Juifs, Musulmans...la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !

     

    Excédée par la stigmatisation des Musulmans, j'ai lu le Coran voici une vingtaine d'années, pour me faire moi-même une idée. N'ayant pas de mémoire, il me reste seulement ces impressions :

    - Le Coran est un livre poétique.

    - Le Coran est accessible à tous, concret, naturel, d'une grande simplicité et j'aime la simplicité. Par ex, il dit "si vous n'avez rien pour vous laver les mains, prenez du sable..".

    - Le Coran m'a semblé un livre de paix, et tolérant: Par exemple, reconnaissant les prophètes juifs et les prophètes musulmans, et appelant à la coexistence Musulmans, Juifs, Chrétiens...

    Cette stigmatisation permanente des Musulmans est d'autant plus choquante, qu'on n'entend personne dans les médias critiquer l'intolérance, le fanatisme, la cruauté, le racisme, la dureté... des Israéliens, sous la conduite de leurs dirigeants fascistes et brutaux. En France, les citoyens Juifs sont présentés tantôt en victimes, tantôt en modèles. Ce deux poids deux mesures est malsain,  il ne peut conduire qu'à la révolte et à l'antisémitisme !

    Témoignage personnel : Mon père, Français, était catholique, un homme tendre et bon. Ma mère, Russe (née pas loin d'Odessa), était juive même si elle avait dans sa (grande) famille, quelques chrétiens orthodoxes.  Quel tempérament ? Dominateur, orgueilleux, et le coeur plus dur qu'une pierre - j'en frémis rétrospectivement ! Tout séparait mes parents, mais ils sont restés ensemble : Mon père était paisible, et il s'est laissé dominer par ma mère.

    Par contre, en rencontrant mon père en 1940, elle adopta sa foi catholique à l'heure de l'étoile jaune. Je reçus donc une éducation catholique...

    Bon sang, ceux qui ont porté l'étoile jaune devraient se souvenir, et dénoncer les chasses aux sorcières ! Mais non, leurs enfants préparent les étoiles vertes de demain, le rejet, l'intolérance, la haine ! Et des guerres civiles !

    Avec des Val et des Valls, avec des Macron et des BHL, la France devient irrespirable, le dépotoir de toutes les haines, de toutes les violences et de tous les fascismes. Je l'ai quittée, l'herbe est plus verte et plus tendre ailleurs...

    Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

     

    Très bel article paru sur Réseau International le 5.5.2018

    Les sionistes français fossoyeurs

    du vivre ensemble

    5 mai 2018

     

    Les sionistes français  fossoyeurs du vivre ensemble

    ,

    Talmud : un « best-of »
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

    «Dites: Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux tribus; à ce qui a été donné à Moïse, et à Jésus; à ce qui a été donné aux prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous n’avons de préférence pour aucun d’entre eux; nous sommes soumis à Dieu». Coran « Sourate 2 – Verset 136″

    ————————

    Un scoop  malsain et dangereux : Plus de 250 personnalités signent un « manifeste contre le nouvel antisémitisme » en France, dénonçant un « silence médiatique » et une « épuration ethnique à bas bruit » dans certains quartiers, dans Le Parisien. Ce brulot infect et dangereux, est dirigé par Philippe Val  ancien de Charlie et des caricatures,  qui a un problème avec l’Islam et qui pense que son ascension sociale ne peut se faire que s’il cloue au piloris l’Islam. Il rameute tous les sionistes de la place de Paris et quelques lampistes tels que les imams compatibles avec la doxa actuelle, : « Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France », souligne ce texte signé par des personnalités politiques de droite comme de gauche, des artistes, responsables religieux et personnalités pour l’immense majorité ayant une proximité totale avec Israël soit par calcul soit par terreur de déplaire aux gardiens du Temple. C’est une dérive  annonciatrice d’un clash voulu.

     Curieusement l’un des signataires  monsieur Mohamed Guerroumi peut être le responsable de la mosquée Essalem de Nantes avait un tout autre avis cohérent  lors d’une interview à Breizh info, en janvier 2015 il déclarait : « Le Coran ne doit-il pas, selon vous, être expurgé de textes qui pourraient être interprétés comme appelant à la violence. M. Guerroumi répond : « Le Coran est la Parole incréée de Dieu Exalté soit-Il. Qui s’autoriserait à en modifier ne serait-ce qu’une infime ponctuation ? Personne bien entendu. (…)  Il est vrai néanmoins qu’un lecteur lambda pourrait être surpris par des versets qui susciteraient la brutalité, telle que nous la réprouvons de nos jours. Cependant, ce serait là une erreur de les interpréter de la sorte si nous les décontextualisons. Il n’y a rien dans le Livre de Dieu qui puisse inciter à l’agression ou à l’injustice. Par contre, Dieu n’interdisant pas la légitime défense, celle ci est tout de même si conditionnée que tout recours aux armes en est de fait dissuadé ».(1)

     Judéophilie et islamophobie : fausses solutions pour de vrais problèmes

     On se plait à répéter ad nauseam  que la République est laïque et est équidistante des religions qui sont de la sphère privée. En théorie, on fait injonction aux citoyens français musulmans, de dénoncer les travers de  jeunes citoyens français en déshérence dans des territoires abandonnés par la République. Parallèlement le corps social est travaillé, il faut constamment alimenter la machine de la haine contre l’Islam, au nom d’une judéophilie hypocrite, mais imposée par le Crif sous peine de sanctions. Ce pamphlet n’est pas innocent, il sert à faire basculer les Français – à Dieu ne plaise- dans une Saint Barthélémy contre d’autres Français d’espérance musulmane, voire de futures Nuits de Cristal en gestation pour créer le chaos en  France pour le plus grand bonheur d’une poignée de sionistes du Crif qui veut imposer la politique israélienne en France  – je ne parle pas de la majorité des Juifs  qui ne cautionnent pas ce qui se passe-

    Une contribution lue sur TSA pose  clairement les termes du débat : «  Rien ne justifie les meurtres de juifs commis ces dernières années en France, mais il y a comme une mauvaise foi de les rappeler en ce moment précis pour en faire le prétexte d’une entreprise porteuse de dangers infiniment plus dévastateurs : expurger le Coran de certains de ses versets, comme le demandent 300 personnalités qui ont signé un appel ce dimanche. Bernard Henry-Lévy et Boualem Sansal, ou même Nicolas Sarkozy et Manuel Valls, encore plus les deux imams qui ont signé le fameux appel contre le nouvel antisémitisme, ne l’ignorent pas. Cet appel cache aussi une volonté manifeste de fausser le débat, de le détourner, ou carrément de se voiler la face, sachant qu’en ce moment précis, l’urgence est censée être d’arrêter le massacre en cours des Palestiniens dans la bande de Gaza  (…) Onze juifs tués en France – parfois le mobile antisémite n’est pas clairement établi – suffisent pour indigner la planète, jusqu’à songer à corriger un texte sacré pour plus d’un milliard d’individus et vieux de quinze siècles. « Depuis au moins la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la classe politique et l’intelligentsia européennes sont hantées par le souci d’éviter de « heurter la sensibilité des juifs ». Le souvenir de l’Holocauste et des pogroms d’Hitler pollue toujours la vision des Etats et des sociétés occidentales et tout acte ou événement impliquant la communauté juive ou un de ses membres est nécessairement vu par le prisme de la haine et de la discrimination raciale. Jusqu’à qualifier de crime raciste le meurtre d’une vieille dame par de jeunes délinquants qui en voulaient à son argent. Comme si des voyous ne pouvaient avoir d’autres bonnes raisons de s’en prendre à une femme riche et solitaire que la haine de sa religion » (2).

     Récusant un procès injuste fait aux musulmans et à l’islam de France, Dalil Boubakeur, recteur de l’Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris, n’a pas retenu sa colère en écrivant : «Les citoyens français de confession musulmane majoritairement attachés aux valeurs républicaines n’ont pas attendu la tribune publiée dans le quotidien national Le Parisien pour dénoncer et combattre depuis des décennies l’antisémitisme et le racisme antimusulman sous toutes ses formes.» Et de rappeler que la Grande Mosquée de Paris a été aux premières loges dans les années 1940 pour aider les juifs à échapper à l’extermination nazie. «Le procès injuste et délirant d’antisémitisme fait aux citoyens français de confession musulmane et à l’islam de France à travers cette tribune présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles dans une hystérie qui défie la réalité sociale et politique», ajoute Dalil Boubakeur. Pour Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, délégué général du Conseil français du culte musulman, «des hommes politiques sur le déclin et en mal de reconnaissance médiatique ont trouvé dans l’islam et les musulmans de France leur nouveau bouc émissaire. Il en est ainsi de Manuel Valls qui, avant de quitter la France pour se lancer dans une carrière politique hypothétique en Espagne, veut semer la discorde entre les Français. …) » (3)

     Commentant à son tour l’« épuration ethnique à bas bruit », la  « faillite démocratique » qui mériterait d’être « cause nationale avant qu’il ne soit trop tard » et « que la France ne soit plus la France »,  Pierrick Tillet  eut le courage de nommer les choses. Il écrit : « Si l’antisémitisme est toujours une triste réalité, en France et ailleurs, il n’est (heureusement) plus le fléau le plus marquant d’une réalité française et internationale autrement plus sinistre. Quid de la pauvreté galopante créée par des voyous que vous soutenez pour la plupart ? Quid de la précarisation grandissante de masses populaires de plus en plus nombreuses ?  (…)  Je vais vous dire franchement ce que je pense, moi, père d’enfants juifs par descendance, de votre “manifeste” faux-cul hypocrite ? Une très vulgaire diversion, un écran de fumée sur les véritables tragédies actuelles de notre monde, une instrumentalisation d’un drame crapuleux (le meurtre de la malheureuse Mireille Knoll) pour masquer la politique ignoble d’Israël à Gaza – gageons que le CRIF et autres officines d’acabit identique ne manqueront pas de profiter de votre appel pour cadenasser un peu plus l’antisémitisme à l’antisionisme. Alors je vais vous dire, chères “personnalités” : votre manifeste, sorti opportunément du chapeau comme le lapin par le magicien pour faire illusion et détourner l’attention, on l’emmerde ! Vous en faites trop, vous comprenez ? Ça ne prend plus » (4).

     Dans une contribution précédente, j’avais tenté de montrer qu’il ne faut pas amalgamer entre antisémitisme qui doit  être combattu et l’antisionisme   On se souvient de Manuel Valls et son glissement sémantique visant à  amalgamer antisionisme et antisémitisme pour empêcher toute protestation à l’endroit de la politique israélienne. Non, l’antisionisme n’est pas un antisémitisme réinventé (5).

    Les Juifs sauvés par les musulmans à l’époque du Veld’hiv

    Les choses doivent être dites, les Juifs ont été protégés en terre musulmane et ont vécu pour la plupart en bonne intelligence avec les pouvoirs musulmans. Les pogroms, ne sont pas nés en terre d’Islam. Il fut une époque où les Juifs n’avaient pas le droit d’enterrer leurs morts intra muros à Paris ! La Reconquista espagnole a jeté sur les rivages maghrébins des dizaines de milliers de Juifs qui trouvèrent refuge, purent vivre en toute quiétude  en terre d’Islam.  Les musulmans ont sauvé les juifs pendant la Seconde Guerre Mmondiale pendant que les adeptes du maréchal nous voilà participaient à la curée ; La Mosquée de Paris avec le recteur Benghebrit sauva plus de 1500 juifs, rappelant le sauvetage de plusieurs milliers de Chrétiens lors des émeutes de Damas fomentées par la France et la perfide Albion vers 1860. Un tract kabyle pour ne pas être compris des Allemands, demandaient aux travailleurs émigrés musulmans de sauver les enfants juifs : «  Ammarache annagh » «  ils sont comme nos enfants »(6) Même un site israélien en parle  (7)

    Il n’y a aucun juste musulman algérien à Yed Vasshem. Il n’est pas étonnant que des  hommes sans honneur viennent dicter aux musulmans comment charcuter le Coran pour être laïco- compatible ou encore crifo-compatible ! Ce texte à majorité communautariste auquel on a adjoint celles et ceux qui à des degrés divers, par allégeance à la communauté du Crif ont signé sans mesurer toutes les conséquences. On y trouve deux imams, quelques repentis qui font allégeance pour être bien vus à la fois par le pouvoir mais aussi et surtout par le CRIF qui de près ou de loin gère d’une façon invisible une République qui apparemment ne peut rien lui refuser.

     La force du CRIF gouvernement de l’ombre

    Il est vrai que l’’antisémitisme – qui vise aussi les Arabes qui sont aussi sémites- est un fléau inacceptable. Ce qui l’attise dans les banlieues, ce sont les images des F16 israéliens et les vétos successifs américains pour l’impunité de l’occupant israélien qui continue à coloniser. L’importation  du conflit du Proche-Orient en France et son impunité grâce au Crif est aussi une autre cause. Le CRIF a demandé ouvertement au président Macron de soutenir la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale indivisible d’Israël et du CRIF. Deux exemples nous permettent de comprendre la stratégie du CRIf pour arriver à ses fins. Il n’y a pas un homme politique en France, qui se suiciderait politiquement en s’en prenant aux « manœuvres » du CRIF. Nous le voyons chaque année avec le tribunal  dinatoire selon le mot pour une fois juste  de l’islamophobe Alain Finkielkraut. Chacun fera tout pour être invité et faire à cet effet, acte d’allégeance pour être adoubé.  Pour l’histoire quand Hubert Vedrine a été pressenti pour le poste des Affaires étrangères sous la mandature de Sarkozy, le Crif a vu cela comme une déclaration de guerre et l’a fait savoir ; Résultat  Sarkozy a reculé, exit Vedrine, bienvenue au sioniste Kouchner ».  (8)

     Pascal Boniface le directeur bien connu de l’IFRI  invité par l’Institut français  a eu peur pour sa vie arrivé en Israël où il a été pris à partie par un comité d’accueil à cause de ses positions objectives concernant la cause palestinienne. Nous résumons : «  (…) Pour beaucoup, critiquer le gouvernement israélien équivaut à être antisioniste et donc antisémite. Depuis 17 ans, un mauvais procès m’est dressé alors que j’ai toujours combattu toute forme de racisme et d’antisémitisme. Mais, ceux qui ont répandu cette haine sont les mêmes qui privilégient depuis 2001 la sanctuarisation du gouvernement israélien sur la lutte contre l’antisémitisme. Cette agression a été condamnée par le Consulat de France à Jérusalem. L’ambassade de France en Israël et le quai d’Orsay sont restés muets. On peut penser que si un intellectuel français était pris à partie par certains individus mécontents de ses positions sur le Proche-Orient dans un pays du Maghreb, les réactions auraient été beaucoup plus vives. De même, si un intellectuel israélien était pris à partie à Roissy, ses agresseurs auraient été interpellés et l’ambassade d’Israël en France réclamerait des comptes à l’État français. Mais l’inverse n’est pas vrai ». (8)

     Les versets meurtriers de la Torah

     Dans les religions monothéistes la violence est présente. Il est mal venu de développer un regard hémiplégique sur l’islam en oubliant le christianisme et les croisades, l’inquisition, et surtout la Bible matrice de ces religions. Les contributions nous permettent de contextualiser la violence. Nous lisons : « le  premier et grand commandement  est  le psaume 1:28 de la Genèse : “Croissez et multipliez, renflouez la terre et subjuguez la et dominez les poissons de la mer et la volaille de l’air et les êtres vivants qui bougent sur la terre.” Dans ce “premier commandement” “subjuguer” et “dominer”, en hébreu, subjuguer veut dire “piétiner” ou “faire prisonnier” et colporte l’image d’un conquérant plaçant son pied sur le cou du conquis. La connotation  de ce « commandement”  est  pouvoir,  tyrannie, despotisme.  On ne peut pas s’empêcher d’y voir une analogie avec la phrase de de Gaulle en novembre 1967 : Le peuple d’Israël est un peuple sûr de lui et dominateur ». nous y voyons la démonstration tous les jours avec les morts palestiniens qui protestent mains nus contre l’occupation coloniale. Nous y voyons aussi comment Israël et son armée la plus pure au monde, applique Le Livre de Josué,  cité  par  l’abbé Pierre et est  à ce titre représentatif de ce que peut être l’épuration.

    Sur le site Egalité et réconciliation nous lisons une contribution visant à ne pas omettre les versets de la Bible qui parlent de violence : «Nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques » En retour nous demandons que les versets de la Torah appelant à la soumission des nations et au meurtre des goyim soient frappés d’obsolescence théologique. Dans les Nombres : Moïse leur dit :  « Quoi ! Vous avez laissé vivre toutes les femmes ? (…) Et maintenant tuez tous les enfants mâles et toute femme qui a connu l’homme par cohabitation » (No XXXI.15-18). Et dans le Deutéronome, premier livre apologiste de l’idée génocidaire : « Tu anéantiras donc tous les peuples que te livre l’Éternel, ton Dieu, sans laisser ton œil s’attendrir sur eux » (De VII.16) Ou bien :  « Quand l’Éternel, ton Dieu, aura fait disparaître devant toi les peuples que tu vas déposséder, quand tu les auras dépossédés et que tu occuperas leur pays, prends garde de te fourvoyer sur leurs traces après les avoir vu périr » (De XII.29-30).  Et encore : « Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dois vouer à l’extermination le Hétéen et l’Amoréen, le Cananéen et le Phérézéen, le Hévéen et le Jébuséen, comme te l’a commandé l’Éternel ton Dieu » (De XX.16-17).  Nous exigeons également que les écrits talmudiques et les proclamations racistes des rabbins soient définitivement condamnés par l’État sioniste d’Israël – où ils sont encouragés – et bannis définitivement du judaïsme contemporain !  Rav Ovadia Yossef – octobre 2010 : « Les goyim sont nés uniquement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas de place dans le monde, uniquement de servir le peuple d’Israël.».  (9)

     Dans le même ordre, sur un site américain et toujours dans le même ordre on peut lire ce texte qui résume l’inquiétude « amusée » d’un lecteur qui demande de l’aide pour interpréter des versets de la Bible incompatible avec la vie qu’il mène. Nous lisons cette lettre ouverte qui disait : « Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques. Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ? » (10)

     Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux Mexicains, mais pas aux Canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ? J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. « On travaillera six jours; mais le septième jour sera pour vous une chose sainte; c’est le sabbat, le jour du repos, consacré à l’Eternel. Celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera puni de mort ». Je suis obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ? » (10)

     « Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ? La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par Le Lévitique (19:27). Comment doivent-ils mourir ? » (10)

     «  Quand je brûle un taureau sur l’autel du sacrifice, je sais que l’odeur qui se dégage est apaisante pour le Seigneur (Levitique. 1:9). Le problème, c’est mes voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas apaisante pour eux. Dois-je les châtier en les frappant ? Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ? Merci encore de nous rappeler que la loi de Dieu est éternelle et inaltérable » (10).

     La politique raciste israélienne défendue par le Crif

    On comprend dans ces conditions comment Israël applique à la lettre les commandements. Même le premier commandement : « Tu ne tueras point selon plusieurs spécialistes des religions, s’appliquerait exclusivement aux Juifs, et non pas aux Goyims. On peut se demander à juste titre, comment le racisme et l’antisémitisme  qui sont combattus en France quand il s’agit de jeter l’anathème sur les Arabes, sous l’impulsion du Crif ou de ses vassaux,  alors que dans le même temps pas un mot des biens pensants « intelec- cruels- s’agissant de dire le droit et la justice – s’agissant des méfaits d’Israël. Il est vrai que tout ce que compte la France d’ « intellectuels organiques » et d’hommes politiques est tétanisé par l’obsession de déplaire au Crif. Curieusement c’est en Israël que des intellectuels juifs bravent les interdits et osent nommer les choses.  Gideon Levy, chroniqueur du journal Haaretz est de ceux là. Dans sa dernière livraison il écrit : «   La plupart des Israéliens, qui n’ont jamais parlé à un seul Gazaoui, savent seulement que la bande de Gaza est un nid de terroristes. C’est pourquoi il est convenable de les fusiller. Choquant ? Oui, mais vrai. (…) Tout le déploiement de férocité de ces derniers jours et toute cette farce ont été conçus pour satisfaire les désirs les plus malicieux et les instincts les plus vils des Israéliens. Les Israéliens voulaient du sang à Gaza, autant que possible, et des expulsions de Tel-Aviv, autant que possible. Il n’y a aucun moyen de l’embellir ; il ne faut pas brouiller les faits.  (…) Si seulement le problème résidait en Nétanyahou et son gouvernement. Alors, en une élection, ou peut-être deux, le problème pourrait être réglé. Les gentils reprendront le contrôle, Gaza et les demandeurs d’asile seront libérés, la provocation fasciste s’arrêtera, la probité des tribunaux sera assurée et Israël sera à nouveau un endroit dont on peut être fier.  (…) » (11)« Même les critiques de Nétanyahou admettent qu’il sait identifier les désirs de la population. Il a reconnu que la majorité voulait le nettoyage ethnique à Tel Aviv, l’ultranationalisme, le racisme et la cruauté. Nétanyahou, n’étant pas tout aussi méchant que ses supporters, a essayé un autre chemin pour un moment ― plus humain et plus rationnel.  (…) La base, l’électorat, la majorité veut le mal. C’est ce qu’il a fourni, et c’est quelque chose qu’aucune élection ne changera. La vraie calamité n’est pas Nétanyahou ― c’est le fait que toute manifestation d’humanité en Israël est un suicide politique. Une ligne droite du mal et du racisme s’étend de la frontière de Gaza à Tel-Aviv. Dans les deux cas, les Israéliens ne voient pas les êtres humains devant eux. Le Gazaoui et l’Érythréen sont une seule et même chose : des sous-humains. Ils n’ont aucun rêve, aucun droit et leur vie ne vaut rien’ ». (11)

    «  (…) À Gaza, les tireurs d’élite de l’armée israélienne ont abattu des manifestants non armés comme s’ils se trouvaient sur un champ de tir, salués par un concert de jubilations des médias et des masses. Dans le sud de Tel-Aviv, ils reprennent les arrestations et expulsions ― cela aussi, au son des célébrations. C’est ce que la nation demande, et c’est ce qu’elle va obtenir. Même si des soldats tuent des centaines de manifestants à Gaza, Israël ne cillera pas. La raison : la méchanceté et la haine envers les Arabes. Gaza n’est jamais perçue comme elle est vraiment, un lieu habité par des êtres humains, une énorme et terrible prison, un immense site d’expérimentation humaine ». (11)

     L’apport de l’Islam à l’humanité : Plaidoyer  pour la tolérance

    Si les intellectuels ou prétendus tels rameutés par  Philippe Val dont on connait le parcours à Charlie Hebdo, jusqu’à hériter d’une radio, juste avant l’hécatombe dont il est responsable pour avoir fait dans la provocation en reprenant les caricatures danoises, et ceci pour renflouer un journal en perdition… , ont cru bon de souligner les versets hors de leur contexte, il en est d’autres, ignorés à dessein et pour cause, qui présentent l’Islam comme la religion tolérante, celle qui a permis aux Juifs de vivre et de s’épanouir à l’ombre de l’Islam.

     Dans le verset cité en introduction, on lit que l’Islam appelle à l’unité des croyants notamment des  «  Ahl El Kitab » Les Gens du Livre et ceci malgré tous les écrits visant à diaboliser l’Islam, le tiers exclu de la Révolution abrahamique. Nous allons rapporter à l’intention de celles et ceux qui veulent connaitre la réalité de la tolérance dans l’Islam, trois faits qui ont fait que l’Islam a toujours été tolérant et respectueux des autres religions notamment des religions révélées des «Gens du Livre», «Ahl al Kitab». À l’époque du prophète, la Péninsule arabe comptait plusieurs religions sur son territoire. Il y avait des chrétiens, des juifs, des zoroastriens et des polythéistes. Plusieurs exemples démontrent le haut niveau de tolérance du Prophète envers les gens d’autres confessions.

     Le meilleur exemple de tolérance dont le Prophète fit preuve envers des membres d’autres religions fut sans doute la constitution elle-même, appelée « Sahifah » par les premiers historiens. Il était donc essentiel d’assurer une coexistence paisible entre musulmans, juifs, chrétiens et polythéistes. Le Prophète rédigea une constitution détaillant les responsabilités de chaque groupe résidant à Médine, de même que leurs obligations les uns envers les autres et certaines restrictions pour chacun. Chaque groupe se devait de respecter les détails de cette constitution et toute violation de l’un de ses articles était considérée comme une trahison. Le premier article de cette constitution stipulait que tous les habitants de Médine, c’est-à-dire les Musulmans et tous les Juifs, Chrétiens et Idolâtres qui avaient signé le traité de paix, constituaient « une seule nation, à l’exclusion de toutes les autres ». Ils étaient tous considérés comme membres et citoyens de Médine, indépendamment de leur race, religion ou lignée. Les non-musulmans jouissaient de la même protection et de la même sécurité que les musulmans, tel que stipulé dans un autre article qui disait : « Les juifs qui sont avec nous recevront de l’aide et seront traités de façon équitable. Ils ne seront point lésés et aucun soutien ne sera apporté à leurs ennemis. »  (12)

     «Je voudrais rappeler aux musulmans et aux chrétiens, écrit Muqtadar Khan, directeur du département des études islamiques de l’Université du Delaware et chercheur à l’Institute for Social Policy and Understanding une promesse que le Prophète Muhammad avait faite à ces derniers. Prendre connaissance de cette promesse peut avoir un énorme impact sur la conduite des musulmans à l’égard des chrétiens. En 628, une délégation de moines du monastère Sainte-Catherine se rendit auprès du Prophète pour lui demander sa protection. Celui-ci leur octroya une Charte leur garantissant des droits. Sainte-Catherine, le monastère le plus ancien au monde, est situé au pied du Mont Sinaï en Egypte. Sainte-Catherine renferme les trésors de l’histoire chrétienne, ils y sont en sûreté depuis 1400 ans, grâce à la protection des Musulmans ». (13)

     «Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant, ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier » (13)

     « La première et la dernière phrase  poursuit l’auteur de cette charte sont très importantes. Elles font revêtir à la promesse une dimension éternelle et universelle. (…) Par ailleurs, en ordonnant aux musulmans d’obéir à cette charte jusqu’au jour du jugement dernier, il sape toute tentative future de révoquer ces droits. De plus, ceux-ci sont inaliénables. (…) Un des aspects remarquables de cette charte est qu’elle n’impose aucune condition aux chrétiens en échange de ces droits. Le fait d’être chrétien suffit. On n’exige pas d’eux qu’ils modifient leurs croyances, qu’ils paient une contrepartie ou qu’ils se soumettent à une quelconque obligation. Cette charte est une déclaration des droits, sans obligations. Bien que la charte  fût écrite en 628, les droits à la propriété, à la liberté de religion, au travail et à la sécurité de la personne y sont bien défendus ». (13)

    De la même façon il y eut le Pacte de Najran. Les Chrétiens de Nadjran sont une branche de la tribu arabe des Banu ‘Harith ibn Ka  partisans du christianisme monophysite. Vers 523, les habitants chrétiens de Najran sont victimes de Dhu Nuwas, roi juif d’Himyar, c’est l’épisode des Martyrs de Najran évoqué dans le Coran. Cette charte stipule : «  (… ) La protection de Dieu et la garantie du prophète Mahomet, envoyé de Dieu, s’étendent sur Najran et alentours, soit sur leurs biens, leurs personnes, la pratique de leur culte, leurs absents et présents, leurs familles et leurs sanctuaires, et tout ce qui, grand et petit, se trouve en leur possession.»  (14)

    Le docteur Rafiq Khoury, prêtre palestinien du Patriarcat latin de Jérusalem, parle du firman d’Omar. : « (…) En 638, le Khalif Omar est aux portes de Jérusalem. La conquête de la Ville Sainte s’est faite pacifiquement. Le Patriarche Sophrone est allé à sa rencontre sur le Mont des Oliviers, à l’est de la ville et lui a remis les clés de la ville. Et c’est ensemble qu’ils entrent dans la Ville Sainte et visitent l’Eglise de la Résurrection. (…)  Omar n’a pas accepté de prier dans l’Eglise même, pour que les musulmans ne disent pas dans la suite qu’Omar a prié là et qu’ils en fassent un prétexte pour occuper l’Eglise. Dans la suite, Omar a publié le fameux firman d’Omar, (Al-Uhdah Al-Umariyiah) où il reconnaît les droits des chrétiens à leurs églises et à leurs propriétés.(…).» (15)

    Dans ce énième coup de boutoir contre les citoyens français musulmans pratiquants ou de naissance, on a voulu à tout prix ne pas expliquer le pourquoi de cette désespérance  qui n’a rien à voir avec l’islam mais tout à voir avec la condition sociale. Imaginons un beur dont l’horizon est bouché qui vivote, toujours coupable de délit de faciès, qui à  cinq fois moins de possibilités de trouver un emploi que son concitoyen  de souche, plus encore s’il est d’espérance juive- personne ne parle de chômage pour les jeunes français juifs- Imaginons, la misère morale avec en prime l’importation du conflit moyen oriental et un Crif omnipotent qui interdit de critiquer la politique israélienne sous peine d’être traité d’antisémite. Pourtant il n’y a pas cause plus juste et poignante, nous avons les ingrédients de passage à l’acte.

     Naturellement nous ne cautionnons pas toute mort d’où qu’elle vienne. Par ailleurs les  «concitoyens musulman», sont  soupçonnés plus  musulmans  que citoyens et de ce fait ils doivent ad vitam  aeternam justifier leur allégeance à la République. Est ce à dire que la France ne s’identifie qu’aux seuls citoyens Juifs, à l’exclusion de tous les autres ? « La France, sans les juifs, ne serait pas elle-même ? La France, avec ces musulmans, ne sera plus la France. ?  Faut il jeter les citoyens français musulmans à la mer ou les contraindre à expurger le Coran alors que le Coran  bien compris n’a rien à se faire « pardonner » Il est navrant qu’il n’y eut aucune réaction officielle à cette grave dérive problématisant  le vivre ensemble, de la part des autorités garantes de l’équidistance de la République envers les religions. Le lobby sioniste et ses « peureux  amis »  n’a pas à s’ingérer dans l’espérance religieuse de son concitoyen comme lui avec des devoirs et des droits. Modifier le contenu du Livre sacré est une porte ouverte sur l’aventure, car un texte sacré est de tout temps et de tout lieu, mais l’interprétation temporelle du texte peut évoluer, sans pour autant verser dans un Islam à la carte, un Islam  mondain sans aspérité mais aussi sans âme. C’est tout le défi de nos vraies élites qui pourraient donner à l’Islam son lustre scientifique d’antan. Le verset de la sourate al Baqqara ( la vache)  est explicite. «Dites: Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux tribus; à ce qui a été donné à Moïse, et à Jésus; à ce qui a été donné aux prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous n’avons de préférence pour aucun d’entre eux; nous sommes soumis à Dieu». Coran « Sourate 2 – Verset 136″   Amen

    Professeur Chems Eddine Chitour

    Ecole Polytechnique Alger

     Notes :

     1.https://www.breizh-info.com/2015/01/16/21732/nantes-entretien-exclusif-avec-m-guerroumi-responsable-de-la-mosquee-assalam

     2.https://www.tsa-algerie.com/haine-des-juifs-en-france-fausses-solutions-pour-de-vrais-problemes/

     3.Walid Mebarek http://www.elwatan.com/international/la-colere-noire-des-musulmans-de-france-25-04-2018-366941_112.php

    4.https://yetiblog.org/antisemitisme-instrumentalise-par-250-personnalites/

    5.Chems Chitourhttp://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-verite-a-marteler-l-182110

    6/Chems Eddine Chitour http://www.legrandsoir.info/an-nom-des-valeurs-humanitaires-de-l-islam-les-musulmans-qui-ont-sauve-les-juifs-des-massacres-d-hitler.html

    7.http://www.un-echo-israel.net/Des-Musulmans-sauvent-des-Juifs le 24 janvier 08

    8.http://francefrexit.com/index.php/2018/04/26/leurope-est-une-idee-racialiste/

     9.L’appel à expurger la Torah de ses versets meurtriers et racistes https://www.egaliteetreconciliation.fr

    10.http://www.comlive.net The West Wing, vidéo donnée par Jim depuis le 8 août 2011 https://brouillonsdeculture.wordpress.com/2011/08/07/a-tous-les-homophobes-citant-la-bible/

    11.Gideon Levy https://www.haaretz.com/opinion/.premium-this-is-the-nation-1.5976946

    Traduction JL pour l’UJFP  https://www.legrandsoir.info/ce-n-est-pas-netanyahou-c-est-la-nation-haaretz.html

    12.M. Abdulsalam IslamReligion.com. 16 Mar 2009. http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-juifs-et-chretiens-au-temps-du-prophete-mohammed-et-des-khalifes-77383483.ht

    13.Muqtadar Khan http://oumma.com/La-promesse-du-prophete-Muhammad 19 mai 2010

    14.http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_de_Najran

    15.Rafiq Khoury:Les enjeux actuels des relations islamo-chrétiennes en Palestine 30 04 2009 http://www.gric.asso.fr/spip.php?article243

    https://reseauinternational.net/les-sionistes-francais-fossoyeurs-du-vivre-ensemble/

     

    Les Musulmans sans cesse stigmatisés - jamais les Juifs. Pourtant, voyez ce que pensent tant de sionistes, de Talmudistes, de colons en Israël - et tant de leurs abominables dirigeants devant lesquels on déroule des tapis rouges 

     

    Talmud : un « best-of »
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

    20.6.2O15

    Talmud : Un "best-of"

    Le Talmud est le livre central du judaïsme moderne (c’est-à-dire celui qui s’est construit après la venue du Christ). C’est probablement le livre le plus haineux et le plus raciste qui ait jamais été écrit dans l’histoire de l’humanité. Tout y est permis à l’encontre des goyim (« non-juifs », en hébreu, au singulier goy) qui sont abaissés au rang de bêtes. Le Christ y est insulté et son nom blasphémé des façons les plus ignobles et la Très Sainte Vierge qualifiée de prostituée. C’est la mentalité transmise par ce brûlot qui faisait dire il n’y a pas longtemps à Ovadia Yosef, grand rabbin d’Israël : « Les Goïm sont nés seulement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas de place dans le monde. », ou à Jacques Attali que les juifs sont les seuls êtres humains. Quand les sociétés chrétiennes découvrirent un jour avec effroi le contenu de ce livre (notamment grâce à des juifs convertis), au Moyen-Age, il fut interdit, brûlé (en particulier sous Saint Louis), etc. Des versions expurgées furent alors éditées par les rabbins, pour le « grand public ». Ce sont encore celles qu’on peut trouver derrière des vitrines de magasins. Voici un recueil de quelques sentences de la version originale :


    Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un goy est comme un chien. Les Ecritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un goy.
    Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés “hommes”, pas les goyim.
    Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs goyim morts, comme les vaches, ou les ânes perdus. Il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.
    Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des goyim proviennent d’esprits impurs qu’on nomme porcs. Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les goyim, ce sont des animaux.
    Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : ” le psalmiste compare les goyim à des bêtes impures “.
    Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les goyim et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.
    Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Bien qu’un goy ait la même apparence qu’un juif, il se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme.
    Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un goy c’est comme ci vous mangiez avec un chien.
    Talmud, Yebamoth 98a : Tous les enfants des goyims sont des animaux
    Talmud, Zohar II 64b : Les goyim sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.
    Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les goyim que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins.
    Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un goy appartient au premier juif qui la réclame.
    Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un goy.
    Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de Dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un goy. Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre
    Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un goy doivent se partager le bénéfice équitablement.
    Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les goyim, ou sur les apostats.
    Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un goy.
    Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: Si un juif a la possibilité de tromper un goy, il peut le faire.
    Talmud – Babha Kama 113a: Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël.
    Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.
    Talmud, Abhodah Zarah 4b: Vous pouvez tuer un goy avec vos propres mains. Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des goy devrait être abattu.
    Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un goy, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle. Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: Tout juif qui verse le sang de goyim revient à la même chose qu’une offrande à Dieu.
    Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les goyim en danger de mort.
    Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.
    Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à Dieu.
    Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un goy ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal.
    Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des goyim.
    Talmud, Pesachim 49b : Il est permis de décapiter les goyim le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat.
    Rabbin Eliezer : “Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat “. Ses disciples répondirent : ” Rabbi ! Vous devriez plutôt dire “de sacrifier” un goy. ” Mais il répliqua : ” En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à Dieu de l’agréer, alors qu’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un.”
    Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un goy, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un goy, il peut le garder.
    Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goy frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu.
    Talmud, Sanhedrin 59a : Les goyim qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël commettent un crime qui réclame la peine de mort.
    Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un goy, ce n’est pas un péché. Talmud, Zohar I, 25a : Les goyim doivent être exterminés car ce sont des idolâtres.
    Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres. Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des goyim doit être diminué matériellement. Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un goy.
    Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des goyim est un sacrifice agréable à Dieu.
    Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les goyim sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï.
    Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance.
    Talmud – Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de goyim. Talmud, Schabbath 145b : Les goyim sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure.
    Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L’âme des goyim est d’une origine théologique impure.
    Talmud, Zohar I, 131a : Les goyim souillent le monde. Le juif est un être supérieur
    Talmud, Hilkhoth goy X, 1 : Ne passez aucun accord avec un goy, ne manifestez jamais de pitié envers un goy. Il ne faut pas avoir pitié des goyim car il est dit: “tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié”. Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.
    Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal goy, par un juge goy, ou par des lois non-juives.
    Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas.
    Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire.
    Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu avec la femme d’un goy, parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec “la femme de ton prochain”, et les goy s ne sont pas des prochains.
    Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les goyim et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès. Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d’un goy, de peur qu’il ne la croit. Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyim; ils versent le sang.
    Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des goyim quand on voyage avec eux à l’étranger.
    Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé. Même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.
    Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés.
    Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un goy.
    Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients goyim possédés par un juif, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.
    Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux goyim, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit.
    Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des goyim. Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les goyim et les juifs.
    Talmud, Emek Haschanach 17a: L’âme des goyim vient de la mort et de l’ombre de la mort.
    Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les goyim sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.
    Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les goyim dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite. Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres. Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.
    Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des goyim doit être jetée.
    Talmud, Iore Dea 146, 15: Leurs idoles [c’est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.
    Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte goy, il est interdit de souhaiter du bien à un goy. Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les goyimpendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.
    Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d’un goy.
    Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un goy, cela encourage l’amitié.
    Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l’hérésie.
    Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d’enseigner un métier à un goy.
    Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un goy avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n’ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd’hui, ce droit est accordé dans n’importe quelle circonstance.
    Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les goyim se déguisent pour tuer les juifs.
    Talmud, Rosch Haschanach 17a : L’âme d’un goy descend en enfer pour toutes les générations.
    Talmud, Sanhedrin 57a: Un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un goy.
    Talmud, Sanhedrin 90a: Ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n’auront pas de place dans le monde à venir.
    Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des goyim (nouveau testament). Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un goy, ne se relèveront pas des morts.
    Talmud, Zohar I, 28b: Les goyim sont les enfants du serpent de la Genèse.
    Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les goyim.
    Talmud, Zohar I, 219b: Les princes goyim sont des idolâtres, ils doivent mourir.
    Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes goyim seront morts.(...)
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

    http://www.contre-info.com/talmud-un-best-of

    Juifs, Musulmans...la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !

    .

    Juifs, Musulmans...la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !

    .

    Juifs, Musulmans...la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !.

     

    Personne pour dénoncer ces atrocités ?

     

    .

    article publié aussi ici :

     

    Juifs, Musulmans…la France des Val, des Valls et Co, perd la tête !

    https://reseauinternational.net/juifs-musulmans-la-france-des-val-des-valls-et-co-perd-la-tete/

     

     

    .

    Le Talmud est le livre central du judaïsme moderne (c’est-à-dire celui qui s’est construit après la venue du Christ). C’est probablement le livre le plus haineux et le plus raciste qui ait jamais été écrit dans l’histoire de l’humanité. Tout y est permis à l’encontre des goyim (« non-juifs », en hébreu, au singulier goy) qui sont abaissés au rang de bêtes. Le Christ y est insulté et son nom blasphémé des façons les plus ignobles et la Très Sainte Vierge qualifiée de prostituée. C’est la mentalité transmise par ce brûlot qui faisait dire il n’y a pas longtemps à Ovadia Yosef, grand rabbin d’Israël : « Les Goïm sont nés seulement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas de place dans le monde. », ou à Jacques Attali que les juifs sont les seuls êtres humains. Quand les sociétés chrétiennes découvrirent un jour avec effroi le contenu de ce livre (notamment grâce à des juifs convertis), au Moyen-Age, il fut interdit, brûlé (en particulier sous Saint Louis), etc. Des versions expurgées furent alors éditées par les rabbins, pour le « grand public ». Ce sont encore celles qu’on peut trouver derrière des vitrines de magasins. Voici un recueil de quelques sentences de la version originale : Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un goy est comme un chien. Les Ecritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un goy. Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés “hommes”, pas les goyim. Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs goyim morts, comme les vaches, ou les ânes perdus. Il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie. Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des goyim proviennent d’esprits impurs qu’on nomme porcs. Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les goyim, ce sont des animaux. Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : ” le psalmiste compare les goyim à des bêtes impures “. Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les goyim et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison. Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Bien qu’un goy ait la même apparence qu’un juif, il se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme. Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un goy c’est comme ci vous mangiez avec un chien. Talmud, Yebamoth 98a : Tous les enfants des goyims sont des animaux Talmud, Zohar II 64b : Les goyim sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes. Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les goyim que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins. Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un goy appartient au premier juif qui la réclame. Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un goy. Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de Dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un goy. Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un goy doivent se partager le bénéfice équitablement. Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les goyim, ou sur les apostats. Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un goy. Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: Si un juif a la possibilité de tromper un goy, il peut le faire. Talmud – Babha Kama 113a: Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël. Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge. Talmud, Abhodah Zarah 4b: Vous pouvez tuer un goy avec vos propres mains. Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des goy devrait être abattu. Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un goy, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle. Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: Tout juif qui verse le sang de goyim revient à la même chose qu’une offrande à Dieu. Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les goyim en danger de mort. Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort. Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à Dieu. Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un goy ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal. Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des goyim. Talmud, Pesachim 49b : Il est permis de décapiter les goyim le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat. Rabbin Eliezer : “Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat “. Ses disciples répondirent : ” Rabbi ! Vous devriez plutôt dire “de sacrifier” un goy. ” Mais il répliqua : ” En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à Dieu de l’agréer, alors qu’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un.” Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un goy, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un goy, il peut le garder. Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goy frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu. Talmud, Sanhedrin 59a : Les goyim qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël commettent un crime qui réclame la peine de mort. Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un goy, ce n’est pas un péché. Talmud, Zohar I, 25a : Les goyim doivent être exterminés car ce sont des idolâtres. Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres. Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des goyim doit être diminué matériellement. Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un goy. Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des goyim est un sacrifice agréable à Dieu. Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les goyim sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï. Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance. Talmud – Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de goyim. Talmud, Schabbath 145b : Les goyim sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure. Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L’âme des goyim est d’une origine théologique impure. Talmud, Zohar I, 131a : Les goyim souillent le monde. Le juif est un être supérieur Talmud, Hilkhoth goy X, 1 : Ne passez aucun accord avec un goy, ne manifestez jamais de pitié envers un goy. Il ne faut pas avoir pitié des goyim car il est dit: “tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié”. Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre. Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal goy, par un juge goy, ou par des lois non-juives. Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas. Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire. Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu avec la femme d’un goy, parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec “la femme de ton prochain”, et les goy s ne sont pas des prochains. Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les goyim et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès. Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d’un goy, de peur qu’il ne la croit. Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyim; ils versent le sang. Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des goyim quand on voyage avec eux à l’étranger. Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé. Même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir. Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés. Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un goy. Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients goyim possédés par un juif, ne doivent pas être démarchés par un autre juif. Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux goyim, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit. Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des goyim. Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les goyim et les juifs. Talmud, Emek Haschanach 17a: L’âme des goyim vient de la mort et de l’ombre de la mort. Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les goyim sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter. Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les goyim dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite. Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres. Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique. Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des goyim doit être jetée. Talmud, Iore Dea 146, 15: Leurs idoles [c’est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants. Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte goy, il est interdit de souhaiter du bien à un goy. Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les goyimpendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d’un goy. Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un goy, cela encourage l’amitié. Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l’hérésie. Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d’enseigner un métier à un goy. Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un goy avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n’ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd’hui, ce droit est accordé dans n’importe quelle circonstance. Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les goyim se déguisent pour tuer les juifs. Talmud, Rosch Haschanach 17a : L’âme d’un goy descend en enfer pour toutes les générations. Talmud, Sanhedrin 57a: Un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un goy. Talmud, Sanhedrin 90a: Ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n’auront pas de place dans le monde à venir. Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des goyim (nouveau testament). Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un goy, ne se relèveront pas des morts. Talmud, Zohar I, 28b: Les goyim sont les enfants du serpent de la Genèse. Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les goyim. Talmud, Zohar I, 219b: Les princes goyim sont des idolâtres, ils doivent mourir. Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes goyim seront morts.
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
    Le Talmud est le livre central du judaïsme moderne (c’est-à-dire celui qui s’est construit après la venue du Christ). C’est probablement le livre le plus haineux et le plus raciste qui ait jamais été écrit dans l’histoire de l’humanité. Tout y est permis à l’encontre des goyim (« non-juifs », en hébreu, au singulier goy) qui sont abaissés au rang de bêtes. Le Christ y est insulté et son nom blasphémé des façons les plus ignobles et la Très Sainte Vierge qualifiée de prostituée. C’est la mentalité transmise par ce brûlot qui faisait dire il n’y a pas longtemps à Ovadia Yosef, grand rabbin d’Israël : « Les Goïm sont nés seulement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas de place dans le monde. », ou à Jacques Attali que les juifs sont les seuls êtres humains. Quand les sociétés chrétiennes découvrirent un jour avec effroi le contenu de ce livre (notamment grâce à des juifs convertis), au Moyen-Age, il fut interdit, brûlé (en particulier sous Saint Louis), etc. Des versions expurgées furent alors éditées par les rabbins, pour le « grand public ». Ce sont encore celles qu’on peut trouver derrière des vitrines de magasins. Voici un recueil de quelques sentences de la version originale : Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un goy est comme un chien. Les Ecritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un goy. Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés “hommes”, pas les goyim. Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs goyim morts, comme les vaches, ou les ânes perdus. Il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie. Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des goyim proviennent d’esprits impurs qu’on nomme porcs. Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les goyim, ce sont des animaux. Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : ” le psalmiste compare les goyim à des bêtes impures “. Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les goyim et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison. Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Bien qu’un goy ait la même apparence qu’un juif, il se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme. Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un goy c’est comme ci vous mangiez avec un chien. Talmud, Yebamoth 98a : Tous les enfants des goyims sont des animaux Talmud, Zohar II 64b : Les goyim sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes. Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les goyim que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins. Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un goy appartient au premier juif qui la réclame. Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un goy. Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de Dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un goy. Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un goy doivent se partager le bénéfice équitablement. Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les goyim, ou sur les apostats. Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un goy. Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: Si un juif a la possibilité de tromper un goy, il peut le faire. Talmud – Babha Kama 113a: Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël. Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge. Talmud, Abhodah Zarah 4b: Vous pouvez tuer un goy avec vos propres mains. Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des goy devrait être abattu. Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un goy, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle. Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772: Tout juif qui verse le sang de goyim revient à la même chose qu’une offrande à Dieu. Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les goyim en danger de mort. Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort. Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à Dieu. Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un goy ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal. Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des goyim. Talmud, Pesachim 49b : Il est permis de décapiter les goyim le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat. Rabbin Eliezer : “Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat “. Ses disciples répondirent : ” Rabbi ! Vous devriez plutôt dire “de sacrifier” un goy. ” Mais il répliqua : ” En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à Dieu de l’agréer, alors qu’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un.” Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un goy, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un goy, il peut le garder. Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goy frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu. Talmud, Sanhedrin 59a : Les goyim qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël commettent un crime qui réclame la peine de mort. Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un goy, ce n’est pas un péché. Talmud, Zohar I, 25a : Les goyim doivent être exterminés car ce sont des idolâtres. Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres. Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des goyim doit être diminué matériellement. Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un goy. Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des goyim est un sacrifice agréable à Dieu. Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les goyim sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï. Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance. Talmud – Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de goyim. Talmud, Schabbath 145b : Les goyim sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure. Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L’âme des goyim est d’une origine théologique impure. Talmud, Zohar I, 131a : Les goyim souillent le monde. Le juif est un être supérieur Talmud, Hilkhoth goy X, 1 : Ne passez aucun accord avec un goy, ne manifestez jamais de pitié envers un goy. Il ne faut pas avoir pitié des goyim car il est dit: “tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié”. Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre. Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal goy, par un juge goy, ou par des lois non-juives. Talmud, Chullin 91b: Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas. Talmud, Kallah 1b, 18: Le juif peut se parjurer la conscience claire. Talmud, Sanhédrin 52b: L’adultère n’est pas défendu avec la femme d’un goy, parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec “la femme de ton prochain”, et les goy s ne sont pas des prochains. Talmud, Choschen Ham 34, 19: Les goyim et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès. Talmud, Abhodah Zarah 20a: Ne jamais faire la louange d’un goy, de peur qu’il ne la croit. Talmud, Abhodah Zarah 22a: Ne pas fréquenter les goyim; ils versent le sang. Talmud, Abhodah Zarah 25b: Se méfier des goyim quand on voyage avec eux à l’étranger. Talmud, Abhodah Zarah 26a: Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé. Même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir. Talmud, Abhodah Zorah 26b: Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés. Talmud, Abhodah Zarah 35b: Ne pas boire du lait tiré par un goy. Talmud, Choschen Ham 156, 5: Les clients goyim possédés par un juif, ne doivent pas être démarchés par un autre juif. Talmud, Choschen Ham 386, 10: Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux goyim, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit. Talmud, Choschen Ham 388, 15: Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des goyim. Talmud, Eben Haezar 44, 8: Sont nuls, les mariages entre les goyim et les juifs. Talmud, Emek Haschanach 17a: L’âme des goyim vient de la mort et de l’ombre de la mort. Talmud, Hilkhoth Maakhaloth: Les goyim sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter. Talmud, Hilkhoth X, 6: On peut aider les goyim dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite. Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres. Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha: Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique. Talmud, Iore Dea 120, 1: La vaisselle acheté à des goyim doit être jetée. Talmud, Iore Dea 146, 15: Leurs idoles [c’est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants. Talmud, Iore Dea 147, 5: Il faut railler les objets du culte goy, il est interdit de souhaiter du bien à un goy. Talmud, Iore Dea 148, 12 H: On peut prétendre se réjouir avec les goyimpendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.Talmud, Iore Dea 151, 14: Il est interdit de concourir à la gloire d’un goy. Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un goy, cela encourage l’amitié. Talmud, Iore Dea 153, 1: Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l’hérésie. Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d’enseigner un métier à un goy. Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un goy avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n’ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd’hui, ce droit est accordé dans n’importe quelle circonstance. Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les goyim se déguisent pour tuer les juifs. Talmud, Rosch Haschanach 17a : L’âme d’un goy descend en enfer pour toutes les générations. Talmud, Sanhedrin 57a: Un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un goy. Talmud, Sanhedrin 90a: Ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n’auront pas de place dans le monde à venir. Talmud, Shabbath 116a (p. 569): Les juifs doivent détruire les livres des goyim (nouveau testament). Talmud, Zohar I, 25b: Ceux qui font du bien à un goy, ne se relèveront pas des morts. Talmud, Zohar I, 28b: Les goyim sont les enfants du serpent de la Genèse. Talmud, Zohar I, 160a: Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les goyim. Talmud, Zohar I, 219b: Les princes goyim sont des idolâtres, ils doivent mourir. Talmud, Zohar II, 19a: La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes goyim seront morts.
    Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

    38 commentaires
  • docteur_folamour_4.jpg

    Docteur Folamour- 1958. Peter George

     

    Syrie visée :

    La France a son Docteur Folamour,

    il s'appelle Emmanuel Macron !

    par Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    La France n'a pas besoin d'un Jupiter à sa tête, prenant ses décisions seul, en violant le Droit international, et sur la base des mensonges les plus gros que la Presse laquais s'est hélas empressée de relayer dans le monde entier. Jamais la France n'est tombée si bas, au point d'être ridiculisée partout !

    Mais revenons d'abord aux faits. La gigantesque fake news, l'énorme mensonge qui a justifié cette attaque illégale de la Syrie (1), est le plus ardemment défendu par la France Macron sans doute conseillée par François Hollande, Fabius, BHL (toujours aussi décidés à éliminer le Président Assad et à confier la Syrie aux "rebelles"), et il est porté par Le Drian. Car toute cette campagne médiatique et cette attaque illicite reposent sur un énorme mensonge ! Même pour le Général Mattis en personne, le président Bachar el-Assad n'utiliserait pas des armes chimiques contre son propre peuple, bref il s'agirait d'une fake news, et donc d'une propagande de guerre ! (1) Et pourtant, depuis le début, la Presse s'est gardée d'en parler (2). Moscou démontre la fausseté de ces allégations (3), et même en Israël, Haaretz ; en effet, le journal israélien le reconnaît : les preuves des Français, c'étaient des images et des vidéos circulant sur les réseaux sociaux.

     

    Syrie visée: Au secours, le docteur Folamour est en France, il s'appelle Emmanuel Macron !

    Syrie visée: Au secours, le docteur Folamour est en France, il s'appelle Emmanuel Macron !

      

    Parmi les cibles choisies, militairement inefficaces et politiquement désastreuses sinon invraisemblables (ainsi, on détruirait des stocks entiers de chimie mortelle sans faire de victimes ?), celle près de Homs, choisie par l'armée britannique (4). Des frappes en dehors de toute résolution onusienne et AVANT que l’OIAC n'envoie une équipe sur place pour vérifier les délires mensongers des Etats "terroristes" (car ils agressent des pays souverains, en violant la Loi, et avec des mercenaires terroristes) anglais, français, américain. Il est légitime de se poser une question : Le but de l'opération n'est il pas de supprimer les preuves de false flag à la Goutha, en ensevelissant sous des décombres le labo clandestin qui a servi de studio de cinéma pour susciter la peur ? (5) Et s'il s'agissait d'une opération de diversion ? (6) En tous cas, les « gazés » par Assad sont sortis de la Ghouta en manifestant leur joie !

     

    Pour Bachar el-Assad, l'Occident frappe parce qu'il a perdu tout contrôle et toute crédibilité (7)

     

    Emmanuel Macron tête de proue d'un Occident devenu fou

    Syrie visée: Au secours, le docteur Folamour est en France, il s'appelle Emmanuel Macron !

    Le Président Macron impose aux Français ses décisions, et même, s'il le peut, à l'Occident tout entier ! Et ses décisions "sont assénées au mépris de toutes les lois, car bien entendu un homme porté à l'Élysée par 14% de la population active après force manipulations des bulletins blancs (moins de 10%, sinon ?) devient un dieu au pouvoir sans partage" (8). En fait, nous avons à la tête de la France un homme dangereux, prêt à conduire le monde au bord d'un précipice nucléaire, en poussant à une guerre inique basée sur des mensonges et en violation du droit (9). Et ces mensonges vont apparaître à la face du monde comme insensés, car Macron refuse d'apporter la moindre justification : "Nous avons la preuve que c'est le Régime syrien qui a utilisé ces armes chimiques". Quelles preuves ? Refus de répondre: "C'est un secret, nous ne pouvons pas communiquer ces données". La France est définitivement décrédibilisée !

     

    Syrie visée: Au secours, la France a son Docteur Folamour, il s'appelle Emmanuel Macron !

     

    Les mensonges du Président Macron rappellent ceux qu'on a assénés contre l'Irak de Saddam Hussein, triste période conduisant à la destruction d'un pays moderne; Jacques Chirac et son Ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin ont su incarner une France souveraine, disant NON aux mensonges, NON aux folies d'un Empire en voie de décomposition. Cette France indépendante, admirée dans le monde entier, est morte. Avec Macron, on a les décisions d'un homme seul, qui ne consulte pas les Français, et puis des mensonges abominables, une intolérable soumission aux Américano-sionistes, et une irresponsabilité totale décrédibilisant complètement la fonction de Président et notre pays. Certes, des voix s'élèvent, en France, pour dénoncer cette diplomatie insensée (10) qui peut mener à un conflit planétaire (11).

    Un moment, nous avons espéré un changement pour nous faire oublier la soumission de la France Sarkozy-Hollande aux intérêts sionistes (12) et atlantistes : Emmanuel Macron n'exigeait pas le départ du Président Assad. Mais lors de la réception du Président Poutine, l'obsession du Président français pour la "ligne rouge" m'a fait craindre le pire (13). Cette obsession de la ligne rouge mène directement à l'obsession du Président Assad, pourtant aimé de son peuple, élu à 89% ! (14)

     

    Syrie visée: Au secours, le docteur Folamour est en France, il s'appelle Emmanuel Macron !

     Le "dictateur" Assad avec sa femme, se promenant dans les rues de Damas. Que se passerait-il si Macron faisait la même chose à Paris ou à Marseille ?

     

    Pour peser à nouveau dans le monde, la France devrait retrouver son indépendance, et en particulier, s'affranchir de l'Alliance atlantique, de l'OTAN (15). Mais est-ce possible avec Macron, l'homme de Rothschild ? Assurément non. Avec lui, la France est dénaturée, dévoyée, à l'Intérieur comme à l'Extérieur. Et la diplomatie de ce chef de guerre improvisé, est celle d'un Dr Folamour (16). Macron était même disposé à partir seul en guerre contre la Syrie (donc en défiant la Russie, avec les conséquences que cela impliquait, notamment via l'article 5 de l'OTAN ) !

    Et si le moment était venu de destituer ce Président si impopulaire et si menaçant ? (17). Pour la France, et pour le monde !

    Chantal Dupille pseudo eva R-sistons

    .

    Mensonge2

    http://lesobservateurs.ch/2016/01/09/le-pouvoir-des-mensonges/

     

    (1) En direct: La coalition internationale a frappé la Syrie

    (2) http://www.voltairenet.org/article199693.html

    (3)   Moscou : La Défense russe fournit les preuves de la mise en scène de l'attaque présumée à Douma - La vidéo de l'attaque chimique présumée à Douma a été filmée dans un hôpital local : "On était filmé et il y a eu un homme qui est venu et qui s’est mis à crier que c’était une attaque chimique. Cet homme, étranger au service, disait que les gens avaient été victimes d’armes chimiques. Les gens ont eu peur et ont commencé à se verser de l’eau les uns sur les autres, à se faire des inhalations. Des médecins de l’hôpital nous disaient que ce n’était pas une intoxication par des substances chimiques." En savoir plus: https://sptnkne.ws/hpnR.

    Un commentaire "prémonitoire" du chef d’état-major général russe qui aurait averti de la mise en scène d’une prétendue attaque chimique en Syrie dès le 13 mars :

     
    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé, lui, les services spéciaux d’un État « en première ligne dans la campagne russophobe » d’être impliqués dans la mise en scène de l’attaque chimique présumée dans la Ghouta. 
    Voir aussi :

    (4) Londres impliqué dans la mise en scène de l’attaque chimique présumée en Syrie (VIDEO)

    Autres liens :

    Cet ancien ambassadeur anglais à Damas qui parle ouvertement d’une manipulation :

    https://www.mondialisation.ca/lattaque-chimique-a-douma-une-mise-en-scene-des-casques-blancs/5624747

    Un laboratoire indépendant suisse affirme que la « toxine BZ » utilisée dans l’intoxication des Skripal est produit aux États-Unis / au Royaume-Uni, et non en Russie   
    https://reseauinternational.net/un-laboratoire-independant-suisse-affirme-que-la-toxine-bz-utilisee-dans-lintoxication-des-skripal-est-produit-aux-etats-unis-au-royaume-uni-et-non-en-russie/

    «False flag» et «immoralité» : un ancien ambassadeur de France analyse pour RT la crise syrienne

    (5) Confirmé ! Une attaque américaine étaient principalement destinée à supprimer les preuves de false flag

    (6) Syrie Bombardement: Une opération de diversion de l’Otan qui retentit comme une manifestation d’impuissance

     (7) https://francais.rt.com/international/49803-occident-frappe-parce-quil-a-perdu-controle-credibilite-bachar-el-assad-syrie

     (8) http://bab007-babelouest.blogspot.com.es/2018/04/larbitraire-lillegal-le-non-droit.html

    Et pour ce blogueur, le Président Macron a déclaré la guerre en Syrie, et à la France http://bab007-babelouest.blogspot.com.es/2018/04/la-guerre-puisquil-faut-lappeler-par.html

    (9) Violant à nouveau la loi internationale, sans mandat de l’ONU, secondés par les régimes vassalisés de Paris et de Londres, les Etats-Unis ont agressé la Syrie, portant la guerre sur son territoire !

    Stupidité et irresponsabilité, par Jacques Sapir 

    La fin du Droit international ?

    (10) Quelques exemples :

    Le ministère de La Défense russe annonce presque 70% de missiles abattus avant leur cible, bel entraînement ! Merci Macron ! Plus grave il n’y aurait pas eu de signal détecté de missiles français ? Est-ce que nous avons perdu nos codes sources ? Cf ?

    Le coût d’un missile Scalp est d’au moins 850.000 euros, à raison de deux par Rafale c’est 1.700.000 euros. La Syrie est sous embargo, y compris médical. Nous gaspillons plus d’un scanner par Rafale. Absence de vision stratégique car il faudra reconstruire.

    La  Syrie est sous embargo, y compris pour les médicaments et les appareils médicaux. L' armée syrienne lutte contre les islamistes qui nous tuent. Nous frappons des cibles incertaines, pour un résultat politique certain. La France sort de l’Histoire et perd son âme.

    Alors qu’aucune preuve sur la responsabilité d’une attaque chimique en Syrie n’a été publiquement présentée et qu’aucun mandat international n’a été donné par l’ONU, en suivant aveuglément les USA, la France renonce hélas à avoir sa propre politique indépendante sur la Syrie

     Mais qui sont les sources des fameuses preuves de l’attaque chimique en Syrie que Macron dit détenir sans jamais les présenter? Des USA? des britanniques? des ONG douteuses comme les ‘’casques blancs’’? ou bien de nos propres services? La moindre des choses serait de le savoir!!

    Quand j’entends Le Drian parler de « légitimité de l’action de la France en Syrie » en pleine contradiction avec le droit international lui qui a envoyé armes et argent à Al Quaida qui luttait contre un gouvernement légitime membre de l’ONU je me demande ou il appris son droit!

    Trump et Macron montrent leurs muscles. La seule question qui vaille : est-ce que ces frappes vont renforcer ou affaiblir les islamistes de Daesh ? Je crains qu’elles ne les renforcent !

    Ce soir, Macron va-t-il apporter les preuves de l'usage des armes chimiques par le pouvoir en Syrie ?

    Une action irresponsable. Le président de la République s’aligne sur les États-Unis d’Amérique. S’il a des preuves, qu’il les montre. Le risque de guerre généralisée dépend toujours d’incidents à première vue sans proportion.

    1/2 Les frappes contre la se font sans preuve, sans mandat de l'ONU et contre elle, sans accord européen et sans vote du Parlement français. Et cela sans aucune perspective politique en Syrie.

    2/2 C'est une aventure de revanche nord-américaine, une escalade irresponsable. La France mérite mieux que ce rôle. Elle doit être la force de l'ordre international et de la paix.

    La France doit se retirer de l’escalade des États-Unis en Syrie https://melenchon.fr/2018/04/14/la-france-doit-se-retirer-de-lescalade-des-etats-unis-en-syrie/Aucune preuve de l'utilisation par Bachar d'armes chimiques.

    Incroyable après ses frappes sur la Syrie. le Gvt français est étonné de sa témérité avantureuse. Parly Le Drian traitent l’opération sur le mode mineure et technique insistant sur le retour de la diplomatie.Le mal est fait. Macron est un supplétif sans crédibilité de Trump.

    Il y avait une faute à faire Macron l’a faite en frappant unilatéralement Damas avec Trump.Militairement ça ne sert à rien,mais c’est une violation de la Charte de l’ONU,c’est être vassal de Trump pour jouer les gendarmes du monde:opération de chefs en difficultés chez eux

    (11)  Le 27 mars 2018, nous avons frôlé la guerre mondiale.... Tous les détails

    (12) Ma vidéo, la France colonisée http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

    (13) Mon analyse, Macron prépare-t-il la guerre en Syrie ?  https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-prepare-t-il-en-fait-la-194358 

    (14) Le VRAI Président Assad, et une vidéo exceptionnelle http://eva-coups-de-coeur.eklablog.com/assad-n-est-pas-un-dictateur-la-video-bombe-qui-derange-arte-et-qui-pe-a128011256

    (15) http://www.comite-valmy.org/spip.php?article9778

    (16) https://www.athena-vostok.com/frappe-en-syrie-au-secours-le-docteur-folamour-s-est-reveille?trck=notif-12465400-1456088-12GdI

    (17) "Suite à la décision solitaire et illégale d'Emmanuel Macron de frapper militairement en Syrie, je demande aux parlementaires d’engager la destitution du président de la République, selon l’article 68 de la Constitution" :

    https://www.upr.fr/actualite/france/suite-a-la-decision-solitaire-et-illegale-demmanuel-macron-dintervenir-militairement-en-syrie-francois-asselineau-demande-aux-parlementaires-dengager-la-destitution-du-president-d

     

     

    Macron prépare l'abominable guerre contre la Syrie, voici des preuves

     

     Vous retrouverez cet article ici aussi :

    https://reseauinternational.net/syrie-visee-la-france-a-son-docteur-folamour-il-sappelle-emmanuel-macron/

    .

    Ajoutés le 17.4.18

    https://reseauinternational.net/la-frustration-des-va-ten-guerre-apres-lattaque-contre-la-syrie/

    https://reseauinternational.net/syrie-frappes-militaires-occidentales-ca-va-recommencer-tres-bientotjusquau-clash-final/

     

     Ajoutés le 28.4.18

    Trump et Macron, d'effrayants) Laurel & Hardy… ! Syrie, Iran, guerres néocons... Ou menaces sur le monde :

    http://eva-desinfo.eklablog.com/la-sale-guerre-syrienne-eclabousse-les-medias-internationaux-a144513696

    Infos de niveau 3 à propos de la frappe en Syrie : - le but initial était d'éliminer Assad et les centres clés de l'armée syrienne - les Russes sont parvenus à brouiller les systèmes électroniques des frégates, des avions et des missiles. - des soldats révoltés.

    Bonjour Eva Bombarder l'armée syrienne c'est aider Daesh. Certains soldats qui ont un minimum d'honneur ont délibérément désobéi aux ordres. En fin de compte, cela signifie que l’Exécutif ne peut plus compter sur la coopération totale des forces armées..

    Il faut savoir que MBS a promis des milliards en contrats d'armement en échange de la collaboration de la France. http://www.letelegramme.fr/economie/arabie-saoudite-18-milliards-de-dollars-de-contrats-10-04-2018-11921751.php. L'accord sera finalisé en fin d'année, en attendant Macron est le valet de MBS.

    Syrie: la «faute politique» de la France qui «se trompe d'ennemi»

    Macron entre dans le jeu dangereux de Trump en emboîtant le pas aux États-Unis concernant l’accord nucléaire avec l’Iran.

    Les États-Unis dépassés par la guerre électronique russe

     

    Syrie visée: Au secours, la France a son Docteur Folamour, il s'appelle Emmanuel Macron !

     

    Mon opinion au 29.4.18 :

    Je confirme. Pour moi, l'irresponsable, l'immature, le cruel (et insensible à la souffrance humaine, d'une dureté incroyable), le machiavélique, le diabolique Macron pion des Rothschild, est le plus dangereux dirigeant de la planète, avec Netanyahu puis T. May et Ben Salmane, ou encore Trump mené à la guerre via son entourage néocon. L'un des plus bellicistes, aussi. Il nous conduira directement vers la WW3, soit via l'Iran ou par la Syrie du Nord où il envoie nos soldats  (à la demande de Netanyahu), soit par son aversion de la Russie représentant tout ce qu'il vomit : Nouvelle puissance, militant pour un mode multipolaire de paix et de coopération, défendant la Nation, la religion, la famille, les traditions, une vie saine... Et pour moi, l'impitoyable psychopathe Macron, finira grillé par la Russie quand il s'attaquera à elle, en chef de guerre leader, de surcroît.... Hélas, le misérable entraînera avec lui la destruction de la France qu'il aura transformée en machine de guerre contre la Russie, à travers la Syrie, l'Iran, la Corée ou l'Ukraine... Préparons-nous au pire, avec le belliciste Macron, nous l'aurons, hélas !

    Chantal Dupille dite eva R-sistons

     

    Syrie visée: Au secours, la France a son Docteur Folamour, il s'appelle Emmanuel Macron !

    .


    votre commentaire
  •  

     

    Sur mon site http://chantaldupille.fr, un problème technique s'est produit, ainsi les liens ne sont plus visibles.  En attendant, voici le Qui suis-je ...  

     

    Qui suis-je ?  

     

    Chantal  Dupille

    Journaliste, écrivain et blogueuse



    Chantal Eve Dupille

    Pseudo : Eva R-sistons

    Née le 10 janvier 1944 dans l'Oise, Française

    Blogueuse (9 blogs sous pseudo et un sous son nom, certains ayant cessé d'être alimentés faute de temps, puis over-blog ayant muté et dénaturé tous les blogs en février 2015, les miens ont été poursuivis sur Eklablog, comme ici  http://chantal-dupille.eklablog.com). Au total, plus de 7.000.000 de visiteurs uniques fin 2015.

     

    • Etudes: Licenciée ès-Lettres modernes,
    • Diplômée Ecole Supérieure de Journalisme.
    • Petite-nièce du Professeur Hyacinthe Vincent (1862-1950)

           Médecin Chef de l'Armée française, Chercheur plusieurs découvertes, Membre de l'Académie de Médecine,

           et de l'Académie des Sciences

    Distinction : Co-Lauréate  Prix Broquette-Gonin 1972,

         "destiné à récompenser l'auteur d'un ouvrage philosophique, politique ou littéraire jugé susceptible d'inspirer l'amour du vrai, du beau et du bien"


    •  

     

    En savoir plus :      

     

      :

     

     

    Jeunesse et formation

     

     Chantal Dupille naît le 10 janvier 1944 de Raymond Dupille, Français d'origine bordelaise, catholique, et de Raïssa Ossipovna Haletzkaya, en grande partie juive, Russe née en Ukraine (Mère, certains ascendants sont de confession orthodoxe) et en partie mongole (Père). Elle-même, après avoir reçu une éducation catholique, se convertit par hasard dans les milieux évangéliques protestants, mais par dégoût du sectarisme, des communautarismes, des fondamentalismes et des fanatismes, elle se définit seulement comme "croyante en Dieu" et elle milite pour la communion des civilisations.  

     

     

    Né en 1900, Raymond Dupille, fils d' Exportateur-Importateur, est Industriel  (ainsi il crée la marque "Bonneterie Erdé" - griffe "Pirouette", tricots de luxe - près de Troyes, à St André les Vergers), puis il perd sa fortune 15 ans après la 2e guerre mondiale et devient Agent de manufactures. Il a écrit plusieurs pièces pour un Théâtre réputé de l'époque, Le Grand Guignol, dont "Du sang dans l'Azur" (prise d'otage dans un avion). Il était champion d'escrime.

     

     

    Née en 1911 près d'Odessa, Raissa Ossipovna Haletzkaya se convertit au Catholicisme en rencontrant celui qui allait devenir son mari en 1940, pour échapper au sort, alors, des Juifs; elle est dessinatrice de mode pour des industriels à Troyes et sculpteur (expositions de miniatures en Allemagne). NB: Sa famille quitte la Russie en 1917 et en grande partie, plus tard, s'installe en Israël. 

     

     

    Raymond et Raissa ont 2 filles. L'aînée, Monique Dupille, diplômée de l'Ecole d'Architecture de Francfort, est architecte d'intérieur, pendant plusieurs années elle dirige une société en Allemagne, "Ambiance exclusive". 

     

     

    Chantal Dupille passe ses 25 premières années à quelques mètres de l'Avenue Foch à Paris (déjà indignée par les disparités sociales, dès 4 ans elle ne supporte pas l'injustice et commence à prendre la défense des pauvres), puis les suivantes dans le XVe après avoir épousé un actuaire (Ingénieur des Mines). Elle est mère de 2 garçons et d'une fille.  

     

     

    Elle fait ses études au cours Hattemer (75016 Paris) sauf un an au Couvent des Urselines (Neuilly).  En 6e, elle rentre au Lycée Lafontaine (section moderne) jusqu'en 3e (BEPC), puis elle prépare le bac à l'Institut Lamartine (75016 Paris). Enfin, terminale (philo) au Lycée Molière à Paris (16e). 

     

     

    Elle souhaite rentrer à l'Opéra (sélectionnée par Serge Lifar), mais sa mère préfère la voir faire des études. A 17 ans, elle montre ses dessins de mode au Grand Couturier Jacques Heim qui veut l'embaucher mais seulement après avoir pris des cours de couture, ce qu'elle refuse.  Son rêve, ensuite, est de servir les lépreux en Afrique avec le Dr Schweitzer, mais allergique aux matières scientifiques, elle ne peut faire sa médecine. Elle se présente alors au concours de HEC jf à Paris, qu'elle rate de peu, mais déjà elle songe à devenir journaliste, écrivain, conférencière, cinéaste et exploratrice. Dix ans plus tard, elle réalisera son rêve d'aller en Amazonie sur le Rio Napo et de rencontrer les Aucas, les célèbres coupeurs de têtes, puis elle recevra chez elle, aux Hauts de Klingenthal (Alsace), de nombreux Conférenciers de "Connaissance du Monde" (dont Douchan Gersi auteur de «  Aventures dans l'enfer de la jungle de Bornéo » ) ayant entre autres séjourné en Amazonie, à Bornéo (où elle se rendra elle-même en pirogue dans une longhouse en pleine jungle)... Elle effectuera son voyage de noces en partie dans les Hurdes, la région la plus inaccessible d'Espagne alors qu'une voie commençait à être construite pour juste atteindre le premier village de la contrée (voir le film "Terre Sans Pain" de Bunuel sur cette région si sauvage) et elle rencontre un des héros du film, Eusebio, qui lui laissera une pipe sculptée "Hurdes".  

     

     

    A-Chantal-en-Amazonie.jpg

    Amazonie, Rio Napo (Equateur). Chantal Dupille, munie de sa caméra 16 mm,

    préfère franchir le fleuve à califourchon plutôt que debout.

    .

     

    En août 1967, aidée par le Consulat de France à la Nouvelle-Orléans, elle réalise son premier documentaire en 16 mm "L'ombre de Napoléon à la Nouvelle-Orléans",  et elle rencontre le Cinéaste-Conférencier de "Connaissance du monde" Jacques Stevens au moment où il vient de créer son organisation "Découverte du Monde". Il lui propose de devenir sa collaboratrice et de voyager avec lui, mais elle préfère terminer ses études. Le cinéma lui manquera toujours, et elle effectuera 2 stages de réalisation cinématographique en 1977 et en 1978 sous la direction d'André Gevin travaillant pour le Ministère de la Culture et pour le Ministère de la Jeunesse et des Sports, qui lui conseillera de devenir réalisatrice de films ou, au moins, d'écrire des scénarios, ce qu'elle commencera à faire (2 scénarios) en particulier contre la guerre : "La dernière moisson" (sur le conflit de 1870 en Alsace et sur la révolte des veuves), sélectionné par le Directeur artistique à FR3 Martin Allheilig, mais refusé à Paris en raison du coût élevé de la réalisation du sujet..  

     

     

    Tout en étant étudiante, elle pose pour des photos de mode et elle séjourne un long mois à Grenade chez ses amis Gitans. Elle collabore bénévolement à Études tsiganes (articles, documents photographiques et conférences) http://fnasat.centredoc.fr/opac/index.php?lvl=author_see&id=5361  . Elle apprend la rumba gitane avec les Fajardo qui possèdent une cueva au Sacro-Monte, puis elle danse avec eux pour les touristes, une expérience qu'elle racontera dans un article pour l'hebdomadaire Noir et Blanc (1). Ce magazine l'embauche alors comme pigiste, et l'un de ses articles, "La vendeuse, un métier fichu, ou un métier fichu ?", sera cité dans sa Sélection hébdomadaire par Le Figaro du 4 mars 1968. 

     

     

    Elle fait son cursus à la Sorbonne, où elle obtient une Licence de Lettres modernes, puis à l'Ecole supérieure de Journalisme de Paris (mention bien)..  

      

     

    Après avoir obtenu sa Licence de Lettres modernes, elle commence, sous la direction de Pierre-Georges Castex, un Mémoire sur "la Cour des Miracles dans la littérature française". Inachevé, le Mémoire est transformé en ouvrage publié chez Hachette Littérature sous le titre "Histoire de la Cour des Miracles". Préfacé par Didier Decoin Secrétaire de l'Académie Goncourt. Ouvrage couronné par l'Académie française (sans avoir sollicité de prix).

     


    (1)

    La vraie Gitane était française

    A Grenade avec les Gitans   

     

     

     

    Chantal Dupille et ses amis gitans (Grenade)

     

     

    Journalisme

     

     

     

    Chantal Dupille devient journaliste à 20 ans, en 1964 (piges pour l'hebdomadaire Noir et Blanc), tout en poursuivant ses études.

     

     

    Sous la direction du célèbre chroniqueur judiciaire James de Coquet, elle effectue un stage de plusieurs semaines au Figaro, mais l'orientation du Journal ne lui convient pas, et elle refuse de devenir l'assistante de James de Coquet malgré son insistance.

     

     

    Dès 1968, elle travaille pour divers organes de presse (Détective, qui était alors le journal où beaucoup débutaient faute de mieux, et une revue médicale...), notamment, à partir de 1979, une bonne dizaine d'années comme pigiste régulière (au moins trois articles par semaine) pour les Dernières Nouvelles d'Alsace, où elle est chargée, en plus des pages pratiques et sous la direction de Cécile Daval, d'alimenter la « page jeunes », hebdomadaire, notamment pour la rubrique "Passions de jeunes", qu'elle créée, ainsi que la page destinée aux enfants, qu'elle crée aussi, DNA Récré.

     

     

    De 1979 à 1984, elle est embauchée comme journaliste pigiste permanente, chaque jour, à FR3 Alsace (avant sa scission avec Radio-France), comme présentatrice du Journal du matin et de midi, animatrice ("Libre à vous") et chroniqueuse 5 jours par semaine. Puis elle collabore au Journal du soir de FR3 (reportages pour les Infos), et ensuite pour le service Production à FR3, là elle produit des documentaires (13 ou 26 mn, diffusés dans certaines régions) tels "Les Compagnons du Tour de France" (26 mn, juin 1983), "Les Croisés de la moto" (Moto-club d’Ostwald, en Alsace) ou "Mulhouse, ville en pentes douces" (en faveur de l’accessibilité des villes aux personnes handicapées, 5 mars 1984). Elle tourne aussi de nombreux magazines pour le journal du Soir de  FR3 sur Strasbourg la nuit, les travestis, les jeux vidéos, les Tziganes, le travail des Brigades de nuit de la Police strasbourgeoise, les Ilôtiers, etc (de 5 à 8mn). A Radio-France, elle n'a animé qu'une seule émission d'une heure, avec Mme Oster, sur les méfaits de l'alcoolisme.

    Son travail de journaliste d'abord radio, puis télé, était exclusivement pour la Rédaction de France3 Alsace, puis pour le service Production (de documentaires).

     

    En 1984, elle refuse la titularisation à la Rédaction de FR3 pour se consacrer à sa vie de famille (naissance troisième enfant). 

     

     

    Dès 1982, et pendant plusieurs années, elle collabore régulièrement au magazine mensuel alsacien de Bernard Deck Objectif Alsace, attaché à la diffusion de l'identité alsacienne, journal de sensibilité catholique fidèle à la doctrine sociale de l'Eglise (enquêtes notamment sur le Congrès de Bâle 'Justice Paix et Sauvegarde de la création', ou sur la Théologie de la Libération, l'Economie de Communion, la défense de l'environnement et de la famille, les Lions Clubs, etc). En arrivant en Alsace, elle a également collaboré au quotidien alsacien l'Alsace, où elle a écrit des articles sur la vie des missionnaires, les communautés agricoles, la guerre des gangs à New-York...

      

     

    Par ailleurs, en tant que journaliste indépendante elle est intervenue, dès 1965, sur différents supports comme pour le magazine du Consulat américain en France (pages culturelles, danse notamment) ou pour le magazine Histoire, ici.

     

     

    Elle a aussi été Secrétaire de Rédaction pendant un peu plus d'un an, et elle a été, à temps partiel, Lectrice-Conseil à partir de 1987 pour les Editions LLB (Ligue pour la Lecture de la Bible) après sa conversion dans les milieux protestants charismatiques.

     

     

    Installée à Marseille dès 1993, elle collabore à des revues comme Avancer (vers le progrès social), premier journal interactif de solidarité, et surtout elle s'investit dans l'engagement humanitaire notamment pour la Fondation Abbé Pierre, à la Boutique Solidarité (accueil, écoute, orientation des sdf). A Marseille également, elle met en place dans le quartier historique du Panier, le Centre chrétien Vie Nouvelle (Accueil, écoute, animation, orientation de tous sans distinction d'appartenance, organisation de débats et de rencontres inter-culturelles...), 3 rue de la Cathédrale. Et dans cette ville, elle s'occupe aussi de protection animale. Parallèlement à ces activités, elle rédige son livre "Au coeur de la pègre américaine"..

     

     

    aa-eva-avatar-1.jpg

     

    Implication politique

    et associative,

    et sur le Net.

     

    Ses engagements humanitaires,

    associatifs et politiques, sont multiples.

     

     

    Après Mai 68, Chantal Dupille adhère au PSU dans le XVIe à Paris, qu'elle quitte rapidement pour le Parti Socialiste (CERES, aile gauche et souverainiste du PS, Chevènement). A partir de 1973 Chantal Dupille est trésorière de la section des écrivains du Parti Socialiste à Paris (fréquentée par Clara Malraux, Claude Manceron, etc), ainsi que Secrétaire de section. Elle met en place la section d'Hardricourt, dans les Yvelines, en juin 1977, et elle prend en charge la rédaction du Bulletin local du PS.

     

     

    À la même époque, elle anime la commission "3e âge" de la fédération du PS des Yvelines. En mars 1977, elle est tête de liste (PS) d'Union de la Gauche à Hardricourt, commune la plus à Droite du département (score de la Gauche doublé). Aux Législatives, lors du choix des candidats par la Fédération, elle se présente en tandem avec Jean-Pierre Coeuillet, maire de Verneuil (CERES, minoritaire), contre Michel Rocard qui est élu. En plein débat sur Superphénix et les réacteurs surgénérateurs, en 1977, elle prend position contre cette filière et plus généralement contre le nucléaire, et elle est invitée par la Fédération des Yvelines à faire une conférence : « Soyons actifs pour éviter d'être radio-actifs ». En 1979, au moment où le PS cherche des femmes pour le représenter au Parlement, et la pressent, elle quitte les Yvelines et le Parti socialiste pour l'Alsace, où elle ne milite plus car elle juge incompatibles la carrière politique et de journaliste pour une chaîne publique.

     

     

    Le 19 février 1976, elle est candidate à l' Académie Française, postulant à la succession de Robert Aron au 32e fauteuil. Le siège vacant est remporté par Maurice Rheims.  L'objectif de cette candidature était seulement de dénoncer l'absence de femmes dans cette institution.

     

     

    En 1977, elle met en place, entre autres et simultanément, une Association de parents d'élèves Cornec à Hardricourt (Yvelines), une mini-school d'Anglais pour les petits, une Association de défense de l'environnement avec M. J. Cl. Jousset (Ingénieur, P.C.).

     


    Dans les années 85-90, elle est Secrétaire du Groupe TC (Témoignage Chrétien, chrétiens engagés à Gauche) qui prenait position lors des Elections, qui envoyait des textes aux Partis Politiques et qui rédigeait des communiqués pour la Presse régionale comme 'la générosité et la charité ne peuvent remplacer la Justice et le Droit'.

     

     

    Outre la mise en place, en 1996, du Centre chrétien d'entraide à Marseille, au Panier, elle participe à la collecte de vêtements et de jouets pour les Orphelinats de Roumanie, et de matériel médical pour le Nicaragua (Réseau d'Aide Médicale à l'Hôpital de Chinandega, 1987-88). Pendant une dizaine d'années, elle accueille chez elle des personnes en difficulté (jeunes, drogués, sortants de prison, Compagnons d'Emmaüs..) pour les aider à prendre un nouveau départ. En 2007, elle crée un Collectif de consommateurs à Perpignan. Elle a aussi animé des soirées débats dans les Pyrénées Orientales, sur des sujets divers (médias, mondialisation..).

     

     

    En 2002, elle envisage de mettre en place Massillia éditions (Ma.), une Maison d'Edition  d'ouvrages engagés à Marseille. Elle projette le lancement de l'entreprise avec la publication de trois titres qu'elle a écrits, mais renonce face à l'étendue de la charge après avoir rédigé (sans le commercialiser ni même le diffuser) un premier titre, un roman sur les gangs du Bronx (parmi lesquels elle a vécu pendant plus de deux mois, au cours de 2 voyages différents aux Etats-Unis, à New-York, dans le Bronx), d'abord intitulé du "Gang... à la Vie". Elle publiera cet ouvrage, notamment en version en ligne, sous le titre Et l'espérance jaillit du gang

     

     

    À partir de juillet 2007, Chantal Dupille administre, essentiellement sous le pseudonyme eva R-sistons, différents blogs (+ de 5.000.000 de  visiteurs uniques juillet 2013),  principalement hébergés par OverBlog, dans le but d'éveiller les consciences, de susciter la réflexion et même l'engagement (contre le Nouvel Ordre Mondial totalitaire, les guerres, la désinformation, le choc de civilisations, les fanatismes..). Les principaux sont R-sistons à l'intolérable né du dégoût de la désinformation  (http://r-sistons.over-blog.com/), SOS-Crise (http://sos-crise.over-blog.com) et R-sistons à  la désinformation (http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com), 3 blogs qui ne sont plus alimentés depuis qu'Overblog les a dénaturés. Elle s'engage contre le libéralisme militaro-financier, la désinformation, les guerres, l'Europe atlantiste au service des Grandes banques,  le Nouvel Ordre Mondial, les communautarismes sectaires, le sionisme messianique et impérialiste, etc...  Sur Eva-communion-civilisations, elle dénonce le choc de civilisations et les fondamentalismes antagonistes. Et elle donne ses coups de coeur sur un blog.

     

     

    Le 20 février 2010, elle met en place un nouveau blog contre les guerres, No-War, http://no-war.over-blog.com/. À partir d'août 2010, elle entretient un blog destiné aux seniors, http://senor-information.over-blog.com/, et le 8 mars 2012, elle crée un blog politique pour les jeunes, http://jeunes.actualite.over-blog.com/

     

     

     

    Sous son pseudo, elle collabore ou elle a collaboré à plusieurs sites de journalisme citoyen tels Agora Vox (66 articles), Oulala.net (du Maire de Grigny René Balme, Parti de Gauche de Mélenchon), Dazibaoueb (site français d'actualité politique), Alterinfo.net (l'information alternative, journal d'opinion en ligne), Réseauinternational.net (son préféré), et pour C4N, Yahoo, l'Aviseur International (des dizaines d'articles pour chacun des 3 derniers sites cités) ....

     

     

    Elle a animé pendant quelques années la Communauté Journalistes et Clubs de presse sur OverBlog.

     


    Le 22 avril 2010, elle lance un appel aux généraux français pour libérer la France. Le 20 août 2010, elle écrit une Lettre de la France d'En-Bas à la France d'En-Haut. Le 24 août 2010, elle salue Eva Joly pour, selon ses dires, réintroduire l'éthique et la justice dans le politique. Le 26 février 2011, elle adresse une  Lettre ouverte aux officiers et aux soldats de l'Armée français